JOURNAL DES CISTEURS N°97
Parution du 30/04/2014
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Ovive34
 

Dans le sondage que nous avons publié en mars, à la question "Y a-t-il selon vous des rubriques actuellement absentes, que vous aimeriez (re)trouver dans le CT ? Lesquelles ?", certains d'entre vous ont exprimé le souhait d'avoir plus d'actualités sur cistes.net ou de nouvelles chasses...

Il me semble nécessaire de rappeler que le Ciste-Thématique, c'est avant tout le journal des Cisteurs écrit par des Cisteurs... Nous sommes une équipe de Cisteurs, comme vous, et nous n'en savons pas plus que vous sur l'évolution du site promise par Phil, ni même sur les autres chasses qu'il prépare.
Phil s'exprimera sur ce sujet en temps voulu sur le forum et/ou dans notre journal.
Nous nous proposons de recueillir vos récits et de les mettre en page après quelques menues transformations (correction des fautes de... frappe par exemple) et nous sommes toujours ravis de recevoir vos écrits (portraits, anecdotes, récits de rencontres...).

Vous souhaitez que nous publiions des zooms sur...
- des spots superbes,
- des énigmes particulières : difficiles et jamais trouvées, séries exceptionnelles, cistes voyageuses...
- des Cisteurs : les anciens qui ne jouent plus, les jeunes qui cistent avec leurs parents, les gardiens de cartocistes...
- des portraits de Cisteurs en herbe,
- des outils informatiques indispensables, des trucs et astuces pour Cisteurs débutants,

Eh bien... toutes ces rubriques existent ! Terrain de jeu, coin du voile, coup de coeur, sous les feux de la rampe, traits et portraits, boîte à outils...

Vous verrez que ce mois-ci, nous avons été gâtés par vos articles spontanés !
Un grand merci à tous les chroniqueurs !

A vous lire ! 

 

 
Cette Cisteuse raconte... L'une des cistes du circuit que j'effectuais dans la forêt vosgienne m'amène auprès d'un chalet (type refuge de montagne ou de chasseurs). Sans trop me préoccuper des indications de l'énigme concernant le final, je commence à chercher "en sanglier" et repère rapidement la petite boîte, planquée au pied d'un arbre sous quelques pierres. Surprise, en la saisissant et en l'agitant : elle contient un seul objet, métallique de surcroît : la clef du chalet, cachée là par ses utilisateurs habituels, et qui n'avaient sans doute jamais entendu parler de l'œil exercé des Cisteurs ! Une rapide inspection du refuge révèle ses trésors : une bouteille d'eau-de-vie de mirabelle à moitié pleine, et une bouteille de crème de cassis !
Sur le même circuit, la ciste suivante attend aussi à proximité d'un autre chalet de montagne. Mais là, pas besoin de trouver la clé pour s'introduire dans les lieux... le chalet a été complètement détruit par le feu, quelques mois après le passage des Cacheurs.
 
 
 
 
 
 
 
 

L'île au trésor de Bruno1967 par Slinan
 

 

Courant septembre 2013, je découvrais, aux aurores, sur le pare-brise de ma voiture, un roman de 128 pages sur "L'île au trésor... L'aventure continue".

Dans une curiosité effrénée, je commençai à dévorer les premières lignes décrivant les aventures de Jim Hawkins, célèbre roman de Stevenson... Mais en réalité, ce fut le début d'une longue histoire qui allait me prendre plus de sept mois à quérir 25 boîtes, chacune rapportée à un chapitre de l'histoire. De désillusions en surprises, de la révérence à l'envie de meurtre, les Trouveurs sont passés par toutes les émotions...

 

Bruno1967, comment t'es venue l'idée de nous faire partager cette aventure avec le jeu des cistes ?

Depuis mes débuts dans la chasse à la boîte, je pensais faire une série mais poser dix boîtes autour d'une flaque d'eau ne m'emballait pas vraiment. Je voulais quelque chose d'original...

Puis l'idée m'est soudainement apparue après ma ciste "L'île au trésor". J'ai alors commencé à en écrire la suite avec en tête l'idée de faire une série de cinq ou six boîtes. Au fil des lignes et des pages, je n'écrivais plus des énigmes mais une histoire.

 

 

Quels sont les passages ou chapitres où tu as pris le plus plaisir ?

"Une nuit interminable", "La place forte" ou encore "Les armoiries"... des situations fortes pour les personnages de l'histoire avec également un coup de cœur pour "Sur un arbre perché", clin d'œil à Jules Verne et "Les enfants du capitaine Grant".

Combien de temps as-tu mis à l'écrire ? Qu'est-ce qui t'a pris le plus de temps pour écrire cette histoire ?

On peut considérer qu'entre les premières lignes et la pose de la dernière énigme sur le site, il s'est passé plus d'un an. Sans parler des allers retours sur les spots pour reconnaître, poser, rectifier...
Le plus long était d'adapter l'histoire au jeu. Trouver les spots, les énigmes.
Le plus difficile était de conserver la cohérence dans l'histoire.

 

Un conseil pour ceux qui veulent faire ta série ?

Dans un premier temps, lire l'histoire en entier avant d'attaquer chaque chapitre. Ensuite, bien se mettre dans le contexte de l'histoire, certains lieux sont bien réels, d'autres non. Après, de la logique, de l'imagination et... de la patience car la journée n'y suffit pas.

Je tiens d'ailleurs à féliciter les deux premiers à avoir terminé la série et surtout à avoir essuyé les plâtres... ils se reconnaîtront !

Imagines-tu refaire une suite à l'île au trésor ou sur un autre thème ?

Une suite... Vraisemblablement pas car c'est un peu loin pour le SAV des boîtes. Une autre histoire différente ? Pourquoi pas... Et puis, je dois bien cela à mon ami Slinan qui est toujours à me reprocher qu'il n'y a jamais assez de texte dans mes énigmes. Le challenge n'est jamais facile mais quand l'idée est là...

Ce que les Trouveurs en ont pensé...

Jacqhou et Fourmiguette : "Un matin tranquille de retraités, Jacqhou et moi recevons, sur notre messagerie perso, un mail de Bruno qui nous annonce la parution d'une série nouvelle de cistes au titre alléchant ! En pièce jointe, le texte !
On commence à saliver mais quand nous découvrons le nombre de pages à lire... Coup de froid sur l'excitation ! Plus d'une centaine de pages...
Bon sang ! Les cartouches d'encre ! Il nous les remboursera le Flint ?
La curiosité et l'aperçu de l'énorme boulot fait par Bruno, nous incitent à nous atteler à la tâche...On sait qu'il y a d'autres valeureux pisteurs à l'affût. Un brin d'orgueil nous agite ! Courage ! Attaquons la bête !
Comme je l'ai écrit sur le forum, nous sommes passés par toutes les émotions : joie, exaspération, fierté, admiration pour le travail effectué. Nous avons souvent maudit Flint pour ses énigmes si "délicieusement" perverses !
Nous avons aussi beaucoup ri de l'ingéniosité des trouvailles, apprécié le fil de l'histoire qui reste cohérente jusqu'au bout, le suspense, les spots variés, les balades en forêt avec tiques venues en renfort, les gens rencontrés qui nous ont aidés !
Nous avons persévéré quand notre manque d'observation sur le terrain nous obligeait à revenir une fois, deux fois, au même endroit !
Nous avons pédalé plusieurs heures sur des sentiers de forêt ! Merci Flint pour l'entraînement sportif ! 
Merci aussi pour les heures passées sur les cartes IGN, que je trouve aussi belles que des cartes au trésor !
La reconstitution du puzzle de fin fut épique. Moi de façon artisanale avec ciseaux, scotch etc... Jacqhou, avec ses connaissances en informatique, créant un fichier Excel et réussissant avant moi !
Quelle joie d'arriver au spot final les premiers ! C'était encore mieux que de réussir à un examen !
Après, ça nous a fait comme une petite "déprime". On redemandait des Flint, Jim et Laurenne, des codages etc.

Merci et encore bravo Bruno ! Tu nous as épatés, surtout qu'on s'était habitués à tes énigmes le plus souvent sans texte !
Merci pour avoir remué nos neurones, merci pour les soirées (nuits !) passées à deux sur internet à enrichir nos connaissances.
Merci pour nous avoir fait retrouver notre âme d'enfant !"


L_Aimetier et Béaventure: "Flint... Assurément un nom qui restera pour nous associé aux cistes !
En tout premier lieu, se repencher sur la ciste "L'Île au Trésor", sorte de prologue sortie deux ans auparavant et pas complètement décryptée.
Vient ensuite la lecture du "roman" de 120 pages ! En n'oubliant surtout pas de souligner le moindre indice potentiel !
A ce moment, il faut résister à l'envie d'abandon ; la phase à traverser peut fortement rebuter les amateurs d'énigmes courtes et les maniaques des textes parfaits.

Bref, après quelques semaines de mûrissement et le constat des premières découvertes par les acharnés du département,... c'est décidé : nous attaquons sérieusement le pavé en collaboration avec les Gadjo !
Recherches méthodiques tous les soirs, sauf le W.E. (!), pendant deux semaines.
Les deux premiers sites repérés, les énigmes suivantes s'enchaînent finalement assez bien.
Mais attention ! Allergiques aux codages, passez votre chemin : avec un code par chapitre, on n'échappe pas à la révision des grands classiques du genre !
Le récit, aux descriptions détaillées et pertinentes, l'aventure aux nombreux rebondissements et les personnages aux caractères bien taillés finissent par nous conquérir.
A la joie de réussir à forcer un code sans aller chercher la clé sur le terrain succède le dépit des dernières énigmes difficilement compréhensibles et quelquefois erronées.
Il faut remercier et féliciter ici les trois premiers couples de Trouveurs qui ont signalé quelques grosses fautes dans le texte !
Ne pas baisser les bras, préparer au mieux les sorties sur le terrain et la récompense est là : caches sûres et sites bien agréables à parcourir.
Le final, très bien trouvé, est particulièrement délectable lorsqu'on se dit enfin : mais comment ne l'ai-je pas vu plus tôt ?!
Un grand merci, donc, à Bruno pour ce travail titanesque.
Tout un périple... qui donne envie d'une suite !"

Je ne vais pas te demander comment tu es arrivé sur la piste des cistes ! Je plaide coupable, lors d'un dimanche après-midi sur Nantes, mais par contre, sur la piste, quelle a été ta plus belle découverte ? Quel est le moment cistique qui t'a le plus marqué ?

Le final des trente deniers dans le Maine et Loire...grandiose !
Il y en a surtout deux : L'Apocalypse : le dragon enfermé pour 1000 ans et un spot en Vendée où le voisin est venu me faire voir le canon de son fusil de chasse... Deux grands moments de solitude...

As-tu une anecdote à partager avec les lecteurs du Ciste-Thématique ?
Sans doute la toute première boîte avec mon ami Slinan... Sur le moment je me suis dit : "Qu'est-ce qu'il m'em... avec son jeu à la c... ". Ensuite, le virus m'a pris moi aussi !

 

 

 

Merci Bruno1967 !

 

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS...
 
Pyrus par Cleapotre
 

Qui se cache derrière votre pseudo ?
Nous sommes un couple de retraités, résidant à Servance, en Haute-Saône. Fleurs, oiseaux, insectes... Nous aimons tout ce qui est proche de la nature, et c'est dans cet esprit que nous avons choisi notre pseudo, "Pyrus" étant le nom latin du poirier. C'est aussi une référence à mon passé de botaniste, aux tournées en forêt que j'effectuais au sein de l'ONF, et au plaisir éprouvé quand je trouvais ces trop rares poiriers sauvages.

Comment êtes-vous arrivés sur la piste des cistes ?
C'est en surfant sur le site de "la Chouette d'or" que nous sommes tombés sur une discussion sur les cistes, qui nous a intrigués. Ma fille, qui cistait déjà à l'époque sous le pseudo de Vero&fred, nous a expliqué comment participer et là, ce fût le déclic : le virus des cistes nous avait instantanément frappés !!! Depuis, ma femme et moi nous partageons les tâches : je me charge principalement du travail préparatoire (résolution des énigmes, papier, cartes...), et elle me complète sur le terrain (découvertes, échanges...)

Vos préférences vont à quel(s) type(s) de cistes ?
Nous aimons plus particulièrement les randonnées cistiques, ainsi que les cistes à thèmes, prétextes à découvrir une région, un lieu, un monument, une histoire locale. Pas vraiment d'atomes crochus, en revanche, pour les cistes posées n'importe où, juste pour faire du score, ni pour les cistes urbaines, qui manquent de discrétion et obligent à être toujours sur le qui-vive : grimper/fouiller sous les charpentes des lavoirs, ou chercher derrière les bacs à fleurs, ça n'est pas pour nous ! 
Nous apprécions beaucoup les énigmes qui proposent un texte amusant et/ou une solution subtile, ou encore un codage simple, genre César ou scoutisme. A l'inverse, ne comptez pas trop sur nous pour les cistes cryptées avec des codes alambiqués, réservés aux adorateurs de "Vigenère et compagnie", qui ont le Dcode pour bible...

Quelle partie du jeu préférez-vous ? Le rôle du Cacheur ou celui du Chercheur ?
Nous nous définissons clairement comme plutôt Chercheurs, et n'avons pas d'a priori, ni de préférence marquée pour un Cacheur plutôt qu'un autre. Pour nous, seule l'énigme délivrée est importante, et toute ciste peut être remarquable, par sa subtilité comme... par son manque d'intérêt ! Par contre, les "SAV sauvages" nous insupportent : vous savez, ces cistes que vous avez cherchées trois ou quatre fois en vain et qui, étonnamment, reviennent au jour juste après votre passage...

Le passage du cap 1000 : presque un hasard, ou un moment longtemps rêvé, planifié de longue date, préparé dans les moindres détails ?
Vu la difficulté rencontrée - déjà, à l'époque ! - pour trouver notre toute première boîte, atteindre ce cap nous est longtemps apparu comme proprement inaccessible, et ce n'est que vers la 900e que nous avons réellement pris conscience que nous allions y arriver. Nous avions alors prévu de nous réserver pour l'occasion une ciste en Haute-Saône, dans un endroit calme et peu fréquenté. Mais, évidemment, une fois sur le terrain, il nous a été impossible de mettre la main dessus : la ciste avait disparu ! Alors, c'est finalement le hasard qui nous offert notre millième boîte, dans les Vosges.

 

Avec l'expérience acquise, quel est le (ou les) conseil(s) que vous donneriez à de nouveaux Cisteurs ?
Justement, pour limiter le risque de chercher des cistes disparues, ce qui peut être vite démoralisant quand on débute dans le jeu, nous ne saurions trop conseiller aux nouveaux de commencer par choisir des cistes récentes, de moins de deux ans d'ancienneté. Et de commencer près de chez eux : la documentation est plus facile à trouver et ça limite les déplacements...

Quant à nous, nous allons bien sûr continuer l'aventure, mais en nous montrant désormais plus sélectifs. En effet, à côté de nos 1000 premières cistes trouvées, nous avons bien dû échouer sur 500 autres, par manque de préparation ou simplement parce que les boîtes avaient disparu... Réduire ses "déchets", c'est d'actualité, non ? En tous cas, il est trop difficile de guérir de la "cistomania" alors... Longue vie aux cistes !

 

 

 

 

 

CISTAWARDS D'ALSACE
 
Septième édition par Sioux
 

Il y avait déjà les 7 péchés capitaux, les 7 jours de la semaine, les 7 mercenaires ... En ce 23/03/2014 ont aussi été officialisés les 7e CistesAwards d'Alsace, rencontre annuelle et désormais récurrente, au cours de laquelle sont distinguées les cistes posées en Alsace l'année précédente, et qui ont été jugées les plus remarquables de leur catégorie par les habitués du forum alsacien (voir les règles du vote sur le forum Alsace, sujet "CistesAwards 2014 (Exercice 2013)".

Même si de plus nombreuses défections - excusées - qu'à l'accoutumée ont été déplorées, 14 irréductibles, alsaciens ou lorrains, étaient présents : les Grosjean, les Liloo2, les Eurekamou, Gentiane, Cigogneau et madame, ainsi que les Totemkhamon, la palme de la motivation revenant à Moloway (300 kilomètres dans la journée) et aux Chouppys (150 kilomètres pour trois heures seulement de disponibilité).

Debout (de gauche à droite) : Mme Eurekamou, Cleapotre, les Chouppys, les Liloo2, Mme Cigogneau.

Assis (de gauche à droite) : Gentiane, Sioux, Moloway, les Grosjean, Eurekamou, Cigogneau 

Comme ces dernières années, la Brasserie de Saint-Pierre (Bas-Rhin) qui nous accueille avait mis à notre disposition tout son premier étage, où nous avons donc pu, en toute intimité, échanger les dernières nouvelles, souvenirs, anecdotes et indices cistiques, tout en dégustant force bières et tartes flambées, salées - nature, gratinée, forestière, fines herbes - et sucrées (chocolat, pommes flambées).

Tout au long du repas, les convives ont eu droit en avant-première à la liste de tous les gagnants, que l'on a pu ensuite découvrir sur le forum Alsace dans ce fil.

Parmi les Cisteurs présents, trois pseudos se sont vus plus particulièrement mis à l'honneur :
- les Liloo2 : Grand Prix du Bas-Rhin (série) avec "La beauté de la nature face à la cruauté des hommes" (@67@104163@ et suivantes)
- les Chouppy, par deux fois : Grand Prix du Bas-Rhin (ciste individuelle) pour "Le coffre de pierre" (@67@104716@) et Meilleure énigme de ciste mobile.
- Cigogneau : Meilleure énigme du Bas-Rhin, avec "Le facteur Maya Samuel" (@67@101328@).
- Eurekamou : Meilleur "Dékapsulator" (alias "premier Trouveur") du Haut-Rhin, avec 40,51% des boîtes cachées en 2013 dans le département. 

Moment traditionnel de rire et de gentille moquerie, la remise de l'Award de la meilleure bourde a consacré Cigogneau pour la deuxième année consécutive, deux de ses désormais célèbres bourdes arrivant en tête des suffrages (ex aequo avec celle de MimiD1+). Une belle consolation pour celui qui, dans un faux mouvement, avait fait tomber son sac à dos (appareil-photo inclus) au fond d'une faille, et dont les avant-bras se souviennent douloureusement du nid de frelons qui partageait la souche avec la ciste convoitée...

Après le réconfort... l'effort ! La moitié des convives présents s'est ensuite attelée à une promenade digestive dans les environs, glanant bien évidemment quelques cistes au passage, et s'offrant notamment le plaisir d'admirer une merveille encore debout : le château de Spesbourg.

 

Ce n'est finalement qu'à la nuit tombante que les derniers irréductibles se séparèrent enfin, clôturant à regret ces nouvelles et agréables retrouvailles du petit monde de la piste alsacienne.

À l'année prochaine... peut-être !

 

 

RENCONTRE EN DEUX-SÈVRES
 
6 avril à Pamproux par Philouis
 

Cela faisait quatre ans qu'il n'y avait pas eu de rencontre cistique en Deux-Sèvres.
Depuis dimanche 6 avril 2014, c'est chose faite.
Le rendez-vous avait été donné dans une petite commune située à l'est du département à une dizaine de kilomètres de Saint-Maixent-l'Ecole : Pamproux. Son nom signifie des pampres de couleur rousse, à cause des vignes qu'on y trouvait à une certaine époque et dont le blason représente trois feuilles de vigne. Et c'est tout naturellement sur le circuit appelé "circuit de la feuille de vigne" que Philouis avait semé les petites boîtes prétextes à la rencontre prévue. C'est une jolie randonnée qui permet de découvrir le patrimoine local ainsi que la nature environnante.

 

Une vingtaine de Cisteurs s'est retrouvée aux environs de 9h30, et après une petite collation, s'est élancée sur la première partie du circuit qui pour l'occasion avait été divisé en deux. Le ciel menaçant de la matinée n'a pas empêché le groupe d'arriver sans encombre au pique-nique prévu à l'abri sous les magnifiques halles de Pamproux dont la construction remonte à l'an 1700. Comme toujours, ce fut un grand moment de partage et d'échange des victuailles que chacun avait apportées. Il était temps d'attaquer la deuxième partie du circuit. Comme par miracle le soleil était présent pour accompagner tout ce petit monde vers le lieu de référence de la commune, la côte Belet et ses vignes, haut lieu de la culture pamprousienne et qui génère au moment des vendanges le festival du même nom.

 

 

Retour au lieu de rendez-vous par les petits chemins de campagne.
Tout le monde semblait heureux de cette journée de rencontre et un peu triste que ce soit déjà fini.

 

Présents : Dracis, Emmy, Pistache, Redzora, Lolo09, Fbaillargeaux, Ouioui79 et son fils Maxence, les Neela et leurs enfants Eve et Etan, Chrisgad et Migueleta, Les Broussard, SG et son Max, les Philouis.

 

 

RENCONTRE ARDECHE
 
Samedi 5 Avril 2014 par Cst73 et Triacon
 


Et s’il en fallait un, il serait celui-là… Notre meneur de jeu Drôme-Ardéchois était d’une forme cistolympienne en ce samedi 5 avril… Un Lidof nullement découragé par la précédente édition sous la neige, dont les photos ont fait le tour de France en mai 2013 !
Nous ne nous sommes cependant pas découverts d’un fil…
La journée commença par une réunion dans le Grand Théâtre cistique sous les magnifiques ruines du château de Crussol. Montée et descente orchestrées par un fougueux et frisquet Eole, invité de dernière minute. Certains Cisteurs peu lestés en avaient du mal à tenir debout…

 

 



Le grand air et les kilomètres avalés ont ouvert l’appétit aux gourmands de cistes que nous sommes et grands amateurs de spécialités locales amenées par chacun, rassemblés autour d’une tablée gargantuesque (et bien arrosée).

 




Les desserts dégustés et le café bu, c’est non sans une certaine émotion que tous se sont rassemblés pour la photo de famille… en BLEU pour marquer notre "Journée de l’autisme" à nous, autour de Théophane et Gabriel et de leur parents, la famille Totu38 et Stefygab.
Le naturel revenant vite au galop, Lidof entonnait déjà, pour faire la transition avec "Bleu, bleu le ciel de Proveeeennnceuh…", son tube préféré "Un dromadaire s’en allait dans le désert…" aussitôt repris en chœur par une foule enthousiaste…


Pas de sieste, non, pas le temps, nous voilà repartis sur les bords du Rhône, en parcours sportif, histoire d’accélérer la digestion. Puis petite balade pour voir le paysage de plus haut sous les flocons (mais a contrario de l’année passée, les flocons étaient fleuris…).

 

 


Cependant le plus ardu nous attendait, le plus insolite aussi. Les rochers gravés d’animaux qui n’ont pas manqué d’attirer l’œil d’autres bestiaux plus ou moins apprivoisés : les mascottes savoyardes voulaient, elles aussi, se dégourdir les papattes en compagnie de la nouvelle amie de Lidof, Marmoton le siffleur (un expatrié des hautes terres).


Tant bien que mal et avec tout le temps qu’il a fallu, le circuit fut bouclé et un bonus purement ardéchois nous attendait, préparé par le maître de cérémonie, avec un service à la cuillère digne des meilleurs champions de tennis… de table. 

 

Cet en-cas délicat clôtura la rencontre magicogastronomicocistique et chacun put regagner ses pénates avec de nouveaux souvenirs indélébiles.


Pourtant, certains assoiffés cistomaddicts en voulaient toujours et encore…
Une petite cascade se chargea donc de leur rafraîchir les idées, au soir tombant.


Et encore (enfin)… pour les plus acharnés une ciste portière pour terminer sur un charmant petit rond-point, qui fut le témoin d’une cérémonie païenne servant pour l’occasion à couronner le sieur Ardécho et ses 1500 trouvailles !


Un grand merci à Lidof et Filloux pour l’organisation sans faille de cet opus bleu.
Vivement la prochaine rencontre ici ou ailleurs mais pour le bonheur de tous !

 

 

 

 
Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore.

À vous de les reconnaître !

 

LA BAMBINE DU MOIS
 


 

♪♫ Où allez-vous donc fillette?
Lui demande le loup gourmand
Je vais porter une galette
Et un p'tit pot de beurre à ma mère-grand
Qui habite cette maisonnette
Allez vite mignonnette
Et merci, merci pour le renseignement.

Tire, tire, tire la chevillette
Tire et la bobinette cherra. ♫♪

 

Si vous pensez avoir reconnu ce petit chaperon rouge, venez vite faire un tour sur le forum (ICI) et dites-nous de qui il s'agit !

 

 

 

Nous allions vous proposer cette nouvelle photo de Vaco6, notre bambine mystère du mois d'avril mais Sioux l'a reconnue in extremis ! Bravo à elle !

 

 

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS...
 
Mamafrau par Cleapotre
 

Qui se cache derrière votre pseudo ?
Les deux premières lettres de nos deux prénoms et de celui de nos deux filles ont formé ce pseudo doublement féminin (italien-germanique), même si au fil du temps seul l'élément masculin de la famille (Fr.) a été mordu par le virus cistique.

Comment êtes-vous arrivés sur la piste des cistes ?
Nous avons découvert les cistes grâce à nos amis les Mazottes qui avaient eux-mêmes découvert le jeu depuis peu. C'était en juillet 2009, dans la région des Mauges, chez d'autres amis qui, depuis, sont devenus les Pi-R. Nous avons pris l'habitude de nous retrouver chez eux régulièrement, entre anciens camarades de la fac d'Angers. Pour proposer des balades aux enfants, ce jeu nous paraissait idéal ! Alors on s'est mis à tenter de décrypter en commun des énigmes d'Akmonbou-spicea et de Poke Origamiste principalement, avant d'aller nous balader près de calvaires, oratoires et autres chapelles fort nombreuses dans le coin ! Que de choux blancs au début, peu habitués que nous étions aux subtilités du jeu... Mais quelques boîtes découvertes ont suscité un intérêt croissant et, tout naturellement, nous avons fini par faire un échange dans une boîte, puis deux. Il a fallu alors trouver un pseudo, et c'est mon épouse qui a proposé Mamafrau, construit comme je l'ai expliqué plus haut...

Racontez-nous votre parcours de Chercheur(s) ?
Une seule ciste enregistrée en 2009. Puis nous avons remis ça l'année suivante avec les Mazottes, les Pi-R et ceux qui allaient devenir les F.BI.AS, et c'est là que tout a vraiment commencé ! J'ai découvert Newforez en août 2010, après avoir commencé à chercher des cistes (et à en cacher) sur notre lieu de vacances habituel en Pays-de-Retz. Puis en rentrant en Sarthe, j'ai commencé en solo à m'intéresser aux cistes cachées autour de chez nous...
L'année suivante, avec notre plus jeune fille, j'ai participé à notre première rencontre cistique en Sarthe, organisée sur un grand terrain que mon frère avait mis à notre disposition. Et là, ce fut une révélation : je n'imaginais pas que j'allais tomber sur des gens aussi drôles, sympathiques et passionnés ! C'est là que je suis vraiment devenu addict ! J'ai fait la connaissance d'une bande de doux dingues, tous plus allumés les uns que les autres et animés par une passion commune ! J'ai adoré ça, surtout grâce à l'ambiance de déconnade permanente qui sous-tend les relations entre Cisteurs ! Cette rencontre, bien arrosée, s'était prolongée par la recherche d'une ciste de nuit : spot sans intérêt, mais quelle poilade !!! Ça correspondait exactement à ce que je recherchais, et j'ai été contaminé par le virus... Depuis, il ne m'a pas quitté, même si nos filles ont grandi et se sont désintéressées du jeu, de même que leur maman, qui ne ciste plus que lors de nos rencontres avec notre groupe d'amis...
J'ai cisté tout seul pendant quelque temps, puis en groupe de plus en plus souvent. Je me suis alors aperçu que c'était ce côté convivial qui me convenait le mieux dans le monde des cistes, et petit à petit je n'ai plus cisté qu'en mode grégaire, à deux, trois ou beaucoup plus : chaque rassemblement est pour moi une occasion formidable de me lâcher et de retrouver mon âme d'enfant, ça fait un bien fou !!! Il faut préciser que les Pays-de-la-Loire rassemblent une géniale bande de Cisteurs, très active et délirante, que j'ai toujours un grand plaisir à retrouver : ils et elles sont devenus de vrais amis !

Comment se passent les préparatifs de vos sorties cistiques ?
Je passe de longues heures, en général le soir, à décrypter, échanger sur Newforez et jouer au Quizz, parler de tout sur Skype avec mes Cist'ami(e)s... Et une fois décryptée la liste des cistes choisies (prioritairement celles posées en Sarthe, Maine-et-Loire et Mayenne), on se retrouve sur la zone de jeu pour les dénicher et s'amuser, avec mes complices du jour...

Quels sont vos Cacheurs préférés ?
Ce sont mes amis cistiques : Platdetain, Vaco6, Locotwister, Fabye, Flantomette, Thierry la Fronde, Princesshuguette, Morindadaie, Cgaga, et beaucoup d'autres, dont certains pseudos à quatre mains ou plus, qui me font des misères avec leurs énigmes que j'ai parfois beaucoup de mal à décrypter. Mais il faut croire que je suis masochiste car, même si je râle, j'y retourne avec toujours autant de plaisir.

Quelle partie du jeu préférez-vous ? Le rôle du Cacheur, celui du Chercheur ?
Celui de Chercheur, assurément, puisqu'il me permet de retrouver régulièrement mes compères des Pays-de-la-Loire. Mais je cache aussi, ne serait-ce que pour les faire venir à moi, ces amis Cisteurs ! Ainsi, j'ai bien aimé réaliser la série de la 800e ciste sarthoise, dont j'ai reçu comme un honneur qu'elle me soit confiée, ainsi que les deux balades que j'ai posées à l'occasion des anniversaires surprise de deux amis qui se reconnaîtront ! Et je n'oublie pas les cistes du CAD, Collectif Anti Déprime que j'ai co-fondé avec trois Cisteurs amis...

Sur la piste, quelle a été votre plus belle découverte ?
Sans doute, au début la "balade des Gruit", des Dudu44, que j'ai arpentée à plusieurs reprises sans jamais me lasser, tellement le paysage est beau ! Et aussi les balades concoctées annuellement à l'occasion des rencontres cistiques de Pays-de-la-Loire, vers la fin du mois d'août, qui sont le prétexte de ces grands rassemblements de doux dingues qui me ravissent à chaque fois ! Il y en a beaucoup d'autres, mais je n'ai pas la place de les citer toutes sinon le Ciste-Thématique risquerait de finir aussi épais qu'un annuaire téléphonique !

Quelle est la ciste que vous êtes le plus fier d'avoir trouvée et pourquoi ?
Peut-être la "série des girouets", des Valide-Capotant, que nous avons intégralement ratissée en une seule journée avec mes trois compagnons du jour, et qui m'a fait (re)découvrir le magnifique fleuve autour duquel s'articule notre région.
Sûrement aussi la Ciste Intenable du 49, dont les énigmes toujours difficiles procurent un grand moment de bonheur quand on finit par les décoder, après avoir échangé des jours entiers sur le forum avec les autres "intenablomaniaques". Après, il faut être le plus rapide pour aller la chercher, et il m'est arrivé plusieurs fois de me lever très tôt pour être sûr d'attraper cette intenable le premier, quitte à devoir ensuite me creuser les méninges pour concocter l'énigme suivante...
Et puis, il y en a quelques-unes (nombreuses, hélas) qui me résistent encore et toujours, mais qui sait si un jour un éclair d'Eugénie ne viendra pas me frapper en plein front ?

Et la plus belle ciste ?
La prochaine, toujours, même s'il est de plus en plus difficile de trouver des spots qui valent le déplacement. A fortiori celle où seront réunis un maximum d'amis Cisteurs et qui me permettra de passer de délirants moments en leur compagnie...

L'objet le plus beau ou le plus émouvant... que vous ayez trouvé dans une boîte ?
Je suis collectionneur des objets cistiques personnalisés que certains ont pris l'habitude de cacher dans leurs boîtes, même si je n'ai pas encore trouvé en retour l'objet qui me correspondrait parfaitement et que je pourrai mettre dans chacune de mes cistes...

Avez-vous une anecdote à partager avec les lecteurs du Ciste-Thématique ?
La première ciste sur laquelle j'ai fait un échange, j'avais oublié de l'enregistrer. C'était une ciste de Poke Origamiste, cachée dans un chemin creux des Mauges, non loin de l'abbaye de Bellefontaine... Mes amis des Mazottes m'ont signalé, en allant chercher une autre ciste cachée presque au même endroit, trois ans plus tard, qu'ils avaient relu le message que nous avions écrit sur le carnet, et retrouvé l'objet que nous y avions laissé ! J'y suis donc retourné et cette ciste est devenue ma 300e ciste trouvée : la boucle était bouclée !
Des anecdotes, j'en aurais des tonnes à vous raconter : elles sont toujours en lien avec des délires grégaires, comme la fois où j'ai fini en "fretelem", affublé par l'impayable Platdetain d'une magnifique perruque en mousse sylvestre du plus beau vert !!! Mais là encore, le Ciste-Thématique du mois n'y suffirait pas !

Avez-vous souvenir d'un moment de votre vie cistique où vous vous êtes dit plus particulièrement "je suis complètement fêlé !" ?
S'il n'y en avait qu'un !!! Je me dis ça presque à chaque sortie, surtout quand je rentre à pas d'heure alors que je pensais revenir tôt à la maison. Mais je ne sais pas résister à l'appel des cistes et, une fois sur la Piste, j'oublie souvent d'être raisonnable...

Avez-vous déjà réveillé votre conjoint(e) en pleine nuit parce que vous veniez (enfin) de comprendre le sens d'une énigme où d'un cryptage ?
Non, mais je me suis déjà écrié "Yesss" en pleine nuit devant mon PC, qui heureusement est situé assez loin de la chambre conjugale !

Quand vous avez trouvé votre première ciste, pensiez-vous un jour arriver à décrocher la millième sans vous lasser ?
J'étais très loin de m'imaginer que ça pouvait être possible. Une fois la première centaine passée, et le virus solidement implanté, c'est devenu pour moi quelque chose de plausible, mais sans jamais être un objectif important pour moi : je préfère mille fois retrouver mes habituels complices sur la piste !
Du coup, le passage du cap 1000 s'est évidemment inscrit dans cette même logique de convivialité, préparé par les trois furieux qui m'accompagnaient en Morbihan pour ratisser une zone proche de Ploërmel, et qui auraient fait n'importe quoi pour que je passe ce cap ce jour-là ! Il manquait pourtant 43 boîtes à mon compteur... C'est qu'ils aiment bien boire un coup pour fêter tout ce qui passe à leur portée !!! Et ça tombe bien car, pour moi, c'est pareil !
La 1000e proprement dit est arrivée, elle, au hasard de la liste préparée et des choux blancs ou boîtes disparues du jour. Mais le spot s'est révélé tout à fait adéquat, un calvaire-autel qui nous a servi de table pour arroser le cap !!!

Avec l'expérience acquise, quel est le (ou les) conseil(s) que vous donneriez à de nouveaux Cisteurs ?
Je n'ai qu'un seul conseil : surtout amusez-vous, prenez du plaisir, car tout cela n'est qu'un jeu ! Moi-même, j'ai bien l'intention de ne rien changer à la manière dont je vis les cistes et qui me convient parfaitement : mon objectif est de m'amuser en mode grégaire, et ça fonctionne plutôt bien ! Et pour le compteur, adviendra ce qu'il adviendra, cela n'a aucune espèce d'importance !

 

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

Plus de dix passages de caps recensés ce mois-ci parmi les Trouveurs ! Manifestement, l'hiver est désormais derrière nous, et quelques marmottes pointent le bout de leur nez ... Par "marmottes", je désigne - affectueusement - les Cisteurs qui ont su, plus que les autres, prendre le temps d'accumuler leur millier de boîtes. Dans l'article spécifique qui leur est consacré, Pyrus (315e Emile le 01/04/2014) comme Mamafrau (317e le 15/04) insistent sur le caractère très accessoire qu'ils accordent au score, par rapport aux plaisirs apportés par notre jeu. Mais que dire de Darkilou/Mamoune, autre Emile du mois, qui, le 06/04 ont victorieusement conclu une quête commencée près de dix ans plus tôt, le 13/06/2004 ? Les 3363 jours qui avaient été nécessaires à LF, dernière marmotte en chef chez les Emile, pour atteindre ce même objectif, sont "enfoncés" cette fois-ci de 221 jours supplémentaires.
221 jours, c'est également le délai supplémentaire qu'il aura fallu à Duluoz (par rapport à Héloïse, précédente marmotte de cette catégorie) pour atteindre le statut de 22e Saint Mille, le 18/04. Une catégorie qui aura enregistré ce mois-ci une forte poussée de béatification, puisque Dudu44 (dès le 30/03) et Tequila (le 08/04) en ont également franchi la porte.
Les caps intermédiaires ont eux aussi enregistré du sang neuf : ainsi, Nanoed a fait son entrée chez les Camille, en devenant le 33e membre le 16/04, tandis que Cbuffel, le 06/04, et Newjoyce (à grand renfort de SAV), le 27/04, s'affichaient comme les 60e et 62e Cisteuses à cumuler 3000 boîtes. Entre les deux, toujours le 27/04, Cst73 est devenue la 61e de cette même catégorie, en topant la @49@113626@ en compagnie de Locotwister, celui-ci accédant par la même occasion au statut de "nouveau" Vincent (134e membre, le plus légitime sans doute), rejoignant une famille élargie deux semaines plus tôt (11/04) par les Mazottes.

Pour leur part, les Cacheurs se sont montrés plus discrets depuis l'arrivée du printemps, et seuls Kukurambe et Bolet portent ce mois-ci le nombre de leurs boîtes au-delà d'un nouveau chiffre rond, avec respectivement 500 cistes cachées pour le premier (depuis le 26/04) et 200 pour le second (depuis le 08/04).

Une fois n'est pas coutume, le podium des départements les plus dynamiques de ce mois est trusté par le Sud-Ouest : le Gers s'octroie ainsi la première place avec +4,05% de progression, soit 31 cistes nouvelles, grâce aux séries de BestienRafale, Crocor et Mariedolly. Le Lot-et-Garonne suit de près (+3,54% et 17 cistes nouvelles de l'incontournable Scytale) et obtient le premier podium de son histoire, tout comme l'Aude, troisième avec +2,27% grâce aux 21 cistes posées par Hathor, puis par Maya et son cri-cri

Si elle n'intègre pas ce podium, la Loire-Atlantique s'adjuge cependant la 7000e ciste des Pays-de-la-Loire, cachée le 26/04/2014 par Jadabreizh sur le cinquième petit bout d'une voie romaine. Quant au Maine-et-Loire voisin, il s'illustre doublement, en enregistrant d'une part sa 2000e ciste ("La ciste de Carmen", mise en musique le 16/04/2014 par Locotwister) et en intégrant d'autre part le top10 des départements les plus fertiles en cistes, aux dépens de la Picardie.
Une fertilité cistique qui change également de chantre au niveau régional, puisque Rhône-Alpes détrône désormais l'Ile-de-France. Sera-t-elle pour autant, dans quelques mois, la première région à enregistrer 10000 cistes sur son sol ? Réponse probable au cours de l‘été...

(Statistiques établies pour l'essentiel sur la période du 27/03 au 26/04)

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS
 
Rencontre par Cleapotre
 

Qu'est ce qui se cache derrière votre pseudo ?
"Rencontre" est le nom d'une maison, dans le petit village drômois de La-Roche-Saint-Secret, où l'on se rejoint entre cousins de Haute-Savoie et de Marseille. Un jour, cherchant au hasard sur le net un site parlant de ce village, j'en ai trouvé un qui, sur sa page d'accueil, proposait un lien vers "les cistes de La Roche". Curieux, ne connaissant pas ce mot "ciste", j'ai cliqué... J'ai découvert des énigmes qui m'amenaient à des lieux connus, et j'ai aimé le concept. Toujours poussé par la curiosité, j'ai voulu voir si "ça existait" aussi près de chez moi... et je suis allé cueillir ma première ciste !

Quel est votre type d'énigme préféré ? Les corsées, les cryptos, les historiques, etc ?
J'aime les énigmes qui demandent un peu de recherches sur l'histoire, la science, les légendes... Eventuellement un peu de cryptographie si l'énigme fait une allusion au code employé, mais pas trop.
La liste de mes Cacheurs préférés est longue car je ciste dans plusieurs zones : Autour de Genève (Charlipopotte, Kukurambe et Vargo), en Savoie (Triacon et Cst73), en Isère (Chamix et Ulysse38), dans la Drôme (Crocus, Lidof, Filloux, Crouch, les Zouzous de la Baume) et partout, beaucoup d'autres... Qu'ils m'excusent de ne pas tous les citer.

Quelle partie du jeu préférez-vous ? Le rôle du Cacheur, celui du Chercheur ?
Les deux. Pour cacher, je me mets dans la peau du Chercheur et essaie de faire des énigmes que j'aimerais résoudre. Je suis assez fier de mes abécédaires (trois séries de 26 cistes) pour le concept de la série (repris par d'autres Cacheurs en d'autres lieux) et la variété des énigmes.

Parmi vos cistes trouvées, quelle est celle qui vous a donné le plus de frayeur ?
Frayeur est un bien grand mot ! Peut-être la série de Crocus "Raconte nous une histoire" (@26@6704@ et suivantes) où un panneau malencontreusement déplacé m'a conduit sur un sentier en bord de falaise.

Et celle(s) où vous reviendriez avec le plus de plaisir ?
La liste est longue, et je revisite souvent des lieux découverts grâce aux cistes. Je pense par exemple à la série "Home sweet home" (@26@58276@ et suivantes).

 

 

Quelle est celle que vous avez mis le plus de temps à résoudre ou trouver ?
J'ai en particulier le souvenir de "Ad Gardam", à cause d'un code bizarre qui m'a fait perdre quelques cheveux, ainsi que la magnifique énigme de "la ciste de LOU-IS", mais il y a surtout toutes celles, non résolues, qui me hantent encore !

Quel est le moment cistique qui vous a le plus marqué ?
Sans aucun doute, la sortie en hibou organisée lors de la rencontre transfrontalière du Jura en 2012, avec la recherche de la ciste "le hibou du lac", qui s'est terminée dans les marécages avec de l'eau jusqu'aux genoux. Les tapis du gîte qui nous accueillait n'ont pas aimé ça !

En vous rendant à votre première rencontre cistique : vous y avez plutôt foncé les yeux fermés en sachant que vous y rencontreriez des gens passionnés ? Où vous avez fait un détour par l'église du coin pour y allumer un cierge en priant que cela ne soit pas une secte ?
J'ai foncé, en me disant que je ne pouvais pas être le seul "fêlé" des environs, et que ce n'était pas une maladie, mais un état d'esprit qui pouvait être partagé.

Avez-vous déjà réveillé votre conjointe en pleine nuit parce que vous veniez (enfin) de comprendre le sens d'une énigme où d'un cryptage ?
Non, mais je me suis levé pour l'écrire sur la table du petit déjeuner !

Quand vous avez trouvé votre première ciste, pensiez-vous un jour arriver à décrocher la millième sans vous lasser ?
Non, je n'imaginais même pas que certains l'avaient déjà fait ! J'ai connu pour la première fois un "Emile" lors de ma deuxième rencontre cistique et, à ce moment, je n'avais encore que 100 cistes à mon compteur !
Ce n'est que vers 700 ou 800 cistes trouvées que j'ai commencé à comprendre que ce cap n'était finalement pas si inaccessible que cela pour moi, mais je n'y ai jamais pensé comme un but. Et je remercie l'ami "Suisteur" (!) qui, le moment venu, a placé une boîte spécialement à mon attention, pour cet évènement. Je ne pouvais pas en choisir une autre !
Maintenant que ce cap est derrière moi, je vais continuer, bien sûr, sans m'imposer d'autre rythme que celui des saisons, ni d'autre but que le plaisir du jeu et des découvertes.

Avec l'expérience acquise, quel est le (ou les) conseil(s) que vous donneriez à de nouveaux Cisteurs ?
Le tout premier conseil serait de participer au forum Newforez, où l'on trouve plein de choses utiles, et de lire le "Ciste-Thématique"... mais bien sûr, pour ceux qui lisent cet article, c'est déjà fait !

 

 

 

MARABOUT'FICELLE
 
par Syluc
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."


Les 10 mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

LE CALENDRIER DE L'APRÈS
 
Quatre images, une ciste !
 

Voici 3 énigmes proposées par Syluc, Iris39 et Touseg :

***** 

 

***** 

Comme elles, n'hésitez pas à nous proposer des jeux !

Adressez vos réponses à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

STATISTIQUES
 
Mars 2014 Cistes cachées : 690, Nb d'échanges : 14929 (sur 8212 cistes différentes), Nb d’inscrits : 777.
 

FORUM NEWFOREZ & CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 

 
Le défi-rimes de notre dernière édition était : carriole, bestiole, trace, grimace.
 
Sur les 6 quatrains soumis au sondage, voici les 3 qui sont arrivés en tête et le pseudo de leur auteur(e) : 

1e - Cleapotre

T'extirpant des essieux de l'antique carriole,
Toiles plein les cheveux, grouillante de bestioles,
Tu m'adresses, vexée, ta plus claire grimace :
De la ciste espérée ne reste aucune trace...

2e - Mamafrau
Il est là devant moi, debout sur sa carriole,
Forgé de métal froid, pathétique bestiole !
Mais de boîte à son pied je ne vois nulle trace...
Aïe j'ai été piqué : une ortie, je grimace !

3e - Chamix
Si tu le vois en face tu penses qu'il grimace.
Il glisse comme limace mais sans laisser de trace.
Il rêve de bagnole mais il n'a que carriole.
Son pseudo : Campagnol, la discrète bestiole.


Les autres participants étaient : Cst73, Locotwister, Mdav.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cleapotre et Mamafrau.

Tout le monde joue avec : tampon, crampon, marqueur, chargeur

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins. L'ordre des rimes est laissé libre.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage.

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.
Délai maxi : 15 mai 2014

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant ! Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos oeuvres poétiques au Ciste-Thématique.

 

SONDAGE
 
... par Ovive34
 

Après les poissons d'avril, qui n'avaient de poissons d'avril que l'allure mais qui reflétaient bien vos réponses à notre sondage de mars, voici l'analyse de quelques autres réponses...

A propos de votre rapport au Ciste-Thématique...
A la question "Seriez-vous satisfait, indifférent ou déçu, que la diffusion du CT devienne bimestrielle", 26% d'entre vous seraient satisfaits, 43 % indifférents...

Plus la périodicité diminue (plus l'intervalle proposé entre deux publications augmente), plus le nombre de satisfaits diminue et celui des déçus augmente...

Et puisque la fréquence actuelle est idéale pour 91% d'entre vous, nous ne changerons rien...

Image

Pour la plupart, vous lisez le CisteThématique d'une seule traite, mais la majorité d'entre vous a une lecture sélective : "Vous ne lisez que les rubriques qui vous intéressent". Si ce journal est pour 69% d'entre vous un moyen de vous tenir au courant de l'actualité cistique, il est pour 18% de nos lecteurs un moment de détente...

Après l'avoir lu, 60% d'entre vous s'y reportent de temps en temps, même des mois/années plus tard. Cette information nous fait bien plaisir !

Nous explorerons prochainement plus en détail vos avis sur le contenu du Ciste-Thématique, mais, ce n'était pas un poisson d'avril, sachez que vous pourrez continuer la lecture (ou la reprendre) du roman "à mille mains" en suivant ce lien : Le mystère dans les labours.

La suite au prochain numéro !

 

LA BOÎTE À OUTILS
 
Cod cod cod... codez ! par Iris39
 

Il m’est souvent arrivé de constater que certains Cisteurs sont complètement réfractaires aux énigmes comportant un codage. Il faut dire que les codes sont si variés que ça décourage d’essayer de s’y plonger.

On peut avoir l’impression que la seule solution, c’est d’essayer au hasard des types de codes et/ou des mots clés. Si c’était le cas, ce ne serait effectivement pas très intéressant.

Et pourtant, certains codes sont faciles à identifier et amusants à utiliser.

Essayez certains d’entre eux avec vos enfants ou petits enfants : vous verrez, ils vont en redemander !

Je vais commencer par vous exposer quelques codes simples et facilement reconnaissables.

Petit à petit, au fur et à mesure des articles, le nombre de codes que vous maîtriserez augmentera progressivement.

Petite précision : je ne suis pas moi-même une experte en codes, mais je compte bien m’améliorer aussi grâce à la préparation des articles !

Article n°1 : Quelques codes à base de traits et/ou de points

Code Morse

Inventé en 1832 pour la télégraphie il tient son nom de son créateur Samuel Morse.

Chaque lettre ou chiffre est transcrit en une série composée de traits (ou signaux longs) et de points (ou signaux brefs).

Voilà à quoi ressemble un message morse :
Image

Les messages morses peuvent donc être des messages écrits, mais aussi des messages formés de signaux électriques (télégraphie), ou encore de signaux lumineux.

Prenez un groupe d’enfants ou d’ados et emmenez-les faire un "jeu de nuit" : faites-les d’abord parcourir un trajet balisé par de petites lumières (bougies dans des bocaux). Prévoyez ensuite de leur envoyer à l’aide d’une lampe de poche un message en morse qu’ils devront décrypter. Pas trop compliqué, le message ! Juste un mot qui sera un "mot de passe" permettant de continuer le jeu. Enrobez le tout selon votre imagination (un exemple : histoire de contrebandiers devant traverser une frontière pour faire passer leurs marchandises sans se faire prendre...). Les enfants seront ravis et s’en rappelleront toute leur vie !


Code chinois (ou code samouraï)

Les voyelles sont représentées par des traits horizontaux :

Image

Pour les consonnes, on ajoute des traits verticaux en fonction de l’éloignement par rapport à la voyelle précédente.

Exemples :

C = A + 2, donc on ajoute 2 traits verticaux au figuré représentant le A. Ainsi C = Image

M = I + 4, donc on ajoute 4 traits verticaux au figuré représentant le I. Ainsi M = Image

C’est un code à la fois facile à reconnaître et à mémoriser. Pas besoin de logiciel ni de tableaux de décryptage. Il peut donc là encore être utilisé avec des enfants lors d’un jeu de piste.

Image

L’alphabet braille

Cet alphabet imaginé par Louis Braille est destiné aux aveugles ou malvoyants.

Chaque caractère (lettre ou chiffre ou ponctuation) est représenté dans une matrice de 6 points disposés sur deux colonnes. Les points sont en relief et permettent donc une lecture tactile.

Image

Essayez de décoder le message suivant à l’aide de l’alphabet braille disponible sur internet :

Image

 

 

 

Des cistes FaSiLa... décrypter ! par Les Morindadaie et Fabye
 

L'idée de la série FaSiLa nous est venue un soir, après quelques apéros, alors que nous nous lamentions sur la difficulté croissante de certaines cistes...
Si pour nous la résolution était difficile, nous nous sommes imaginé que ça l'était encore plus pour les néo-Cisteurs.

Nous avions aussi envie de voir apparaître de nouveaux visages. Or, nous nous sommes aperçus que de nouveaux Cisteurs, apparemment motivés, disparaissaient rapidement... Quelques cistes trouvées ou cachées, parfois un ou deux messages sur le forum... Et Pfuitt ! Disparus !

Nous nous sommes interrogés sur la difficulté des énigmes nouvelles, souvent peu accessibles pour des néophytes, par manque de connaissances des différents outils pouvant aider au décryptage.

Nous avons aussi réalisé que nous-mêmes écrivions des énigmes pas toujours faciles pour les nouveaux. (Ce ne sont pas les Cisteurs locaux qui nous contrediront...)

Nous avons alors pensé répertorier les cistes "faciles" déjà existantes, mais cela nous a semblé fastidieux. Nous avons préféré créer ce nouveau concept : les cistes FaSiLa !

Nous avons supposé que les nouveaux arrivants sur cistes.net voyaient d'abord les cistes récentes. Le fait de créer de nouvelles cistes identifiées "faciles" nous semblait être une bonne idée.

Nous voulions aussi leur donner des outils et des pistes pour résoudre d'autres énigmes (outils biens connus des Cisteurs chevronnés, mais pas forcément des débutants) : géoportail, google maps, d-code, ars cryptographica, générateurs d'anagrammes, google image...

Pour découvrir les premières énigmes rendez-vous sur le forum Pays-de-Loire (ICI) et pour trouver quelques outils pour Cisteurs débutants le blog de Fabye.

En concevant nos premières énigmes "FaSiLa ", nous nous sommes rendu compte que... ce n'était pas si facile ! Nous avons testé mutuellement nos énigmes, pour constater que, malgré nos efforts, elles étaient toujours trop difficiles pour des débutants.

Notre souhait serait que cette série essaime toute la France, avec quelques incontournables à respecter :
- Une énigme "FaSiLa" est facile !
- Une énigme "FaSiLa" peut donner des outils concrets pour le décryptage,
- Une énigme "FaSiLa" se nomme FaSiLa...
- Une énigme "FaSiLa" reprend le texte d'origine inscrit sous la ligne d'étoiles,
- Une énigme "FaSiLa" est zonée dans la cartographie locale, si elle existe...

 

C'EST BEAU !
 
Mes "crocheti-crocheta" par Martie60
 

Passionnée de toutes sortes de petites bidouilles à faire soi-même, c'est naturellement qu'il y a un an, en m'inscrivant, j'ai choisi comme objet personnel le "crocheti-crocheta".

 

 

Pourquoi le crochet ? C'est ancestral : à l'origine fait avec les doigts, en Chine, Arabie et Amérique du Sud.

Et puis, le crochet, c'est facile : faire des boucles, une maille à la fois... ouf, j'ai compris !

Et le crochet,  c'est joli ! Enfin... ça peut être joli !

Ma liste d'idées ne fait qu'augmenter et mon temps dispo ne suit pas forcément, avec la saison des fruits : des cerises, des fraises...Je me lance des défis variés comme, pour une série à venir : des anneaux enlacés dans les 12 boîtes.

Un petit hic avec les boîtes de pellicule : je me cantonne dans des réalisations mini-mini mais c'est vrai que ça va plus vite !
Parfois des idées viennent en ouvrant une petite boîte : ainsi, en trouvant souvent des billes, j'ai l'idée de faire des billes au crochet pour une nouvelle fournée d'objets perso.

 

Mes premières réalisations pour les cistes, je ne peux pas les montrer car pour cela il m'aurait fallu en prendre des photos-souvenirs.

Elles voyagent, j'espère, depuis le Val-d'Oise et l'Oise vers d'autres contrées...

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

 
  
 
 

A VOS AGENDAS
 


Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Prenez garde : sortie, le 8 mai 2014 en Dome provençale sud (forum Languedoc ( Gard))

- Fête de "St Fort", le 11 mai à Savenès (forum Midi-Pyrénées)

- Neuvième édition de la Rencontre autour de Saint-Matthias, le patron des Cisteurs, le 18 mai 2014 au Domaine Sainte-Geneviève (forum Paca)

- Deuxième rencontre cistique haut-viennoise les 17 et 18 mai 2014 (forum Limousin)

- Rencontre Auvergne 2014, le 24 mai 2014 (forum Auvergne

- Cist'Oise 2014, le 7 juin 2014 (forum Picardie)

- Rencontre 2014 région Centre : le 7 juin 2014 (forum Centre)

RCJ 2014, les 7 et 8 juin 2014 (forum Franche-Comté)

- Cist'en Folies 2014, les 7, 8 et 9 juin 2014 (forum Midi-Pyrénées)

- Selciste14, les 23 et 24 août 2014 (forum Pays-de-la-Loire)

Vous participez à une rencontre cistique ? Prenez des notes et des photos.
Nous publierons votre article afin de prolonger le plaisir avec un maximum de Cisteurs...

 

L'ESSENTIEL
 


Dans quelques mois paraîtra le centième numéro du Ciste-Thématique !

Pour cette occasion, l'équipe de rédaction vous met aujourd'hui à contribution...
Envoyez-nous une photo de ciel, peut-être deux... le ciel à toute heure, sous toutes les conditions météo, à toute saison...

Et pour le numéro cent... nous les publierons, les 100 ciels !

 

Plus de cinquante Cisteurs nous ont déjà adressé leurs clichés...

À vos objectifs !

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Béaventure, Bruno1967, Cst73, Fabye, Fourmiguette, Iris39, Jacqhou, L_Aimetier, Les morindadaie, Mamafrau, Martie60, Philouis, Pyrus, Rencontre, Sioux, Slinan, Syluc, Triacon, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Philippe d'Euck, Woodpecker et Ovive34.

  


Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !

 

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation