JOURNAL DES CISTEURS N°104
Parution du 01/01/2015
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 

 
 

ÉDITORIAL
 

Chères Cisteuses et Chers Cisteurs,

À l'occasion de cette Nouvelle Année, que je vous souhaite excellente sur tous les plans, je tenais à vous informer sur le nouveau site, mais, en tout premier lieu, vous demander d'avoir l'extrême gentillesse et la bienveillance de m'excuser pour son retard.
Comme je l'ai déjà dit dans l'édito de Noël (où vous avez découvert le nouveau logo sur le traineau... je sais, je sais, ce n'est pas suffisant), nous devions normalement le mettre en ligne en novembre dernier et nous avions pris à ce moment-là huit semaines de retard, à cause d'un problème de développeur.

Mais, rassurez-vous, nous sommes bien aux fourneaux (enfin, heureusement pas moi, directement, car tout le monde connaît mes grandes "compétences" en informatique), et sans trop entrer dans les détails, disons que nous avons eu des soucis techniques avec les évolutions et implémentations en cours.

Le moment venu, je ne manquerai pas de faire appel, sur le forum, à celles et ceux qui voudront bien se porter volontaires pour tester la bêêêête. En tout cas, l'interface est magnifique, et plein de belles choses vous seront proposées dans ce nouvel Univers Cistique. Encore merci pour votre patience, et encore merci de bien vouloir accepter mes excuses !

Je profite d'avoir la plume, pour remercier aussi, du fond du cœur et très sincèrement, tous les Membres de la Rédac (y compris les anciens). Depuis la reprise bénévole du CT ils ont donné, sans compter, de leur temps, de leur talent, de leur humour, de leurs superbes compétences et de leur immense gentillesse. Je ne les citerai pas exhaustivement, de grande peur d'oublier l'une ou l'un, mais je leur adresse encore mille et mille énormes grands mercis pour tout le très beau travail qu'ils ont accompli, et accomplissent.

À celles et ceux qui en sont partis, nous souhaitons une très bonne continuation dans leurs nouvelles-anciennes occupations retrouvées, et puis, s'ils le désiraient un jour, ils savent qu'ils pourront revêtir leur habit violet dans la Salle de Travail.

Alain Formaticien se joint à moi pour vous souhaiter tous nos sincères meilleurs vœux, et tout le meilleur pour cette Nouvelle Année 2015, ainsi qu'à vos familles et à vos proches.

 

LA BOÎTE À OUTILS
 
Rang alphabétique et variantes par Iris39
 

Dans les articles précédents on a vu des codes MAS où les lettres étaient remplacées par d’autres lettres. Mais on peut aussi créer un code MAS en remplaçant les lettres par des nombres.
La façon de procéder la plus simple est de remplacer chaque lettre de l’alphabet par son rang alphabétique. Le A devient donc 1, B devient 2 etc…

Image


Des variantes consistent à décaler la numérotation.
On peut attribuer à chacune des variantes un nom de code qui permet de savoir de combien est le décalage.
Exemple : le code "Cassette" (K = 7) est une variante qui consiste à attribuer "7" à la lettre K, ce qui donne le tableau de correspondance suivant :

Image

De la même manière on peut créer le code "Cassis" (K = 6), le code "Indienne" (1 dit N, soit N =1), le code "Détroit" (D = 3), et bien sûr le code spécialement bien adapté à notre jeu préféré, à savoir le code "Cistez" ! (6 = T) que voici :

Image



Il est assez facile de reconnaître si on a affaire à un code "rang alphabétique" ou à l’une de ses variantes, du moins si le message comprend beaucoup de caractères :
- les nombres sont tous inférieurs ou égaux à 26,
- certains nombres reviennent souvent, d’autres sont rares ou absents,
- le nombre le plus fréquent correspond a priori à la lettre E. Si c’est le 5, c’est qu’on a affaire à la version de base (rang alphabétique sans décalage). Si c’est un autre nombre, alors on peut soupçonner de quelle variante il s’agit. Ainsi c’est le nombre 17 qui sera le plus fréquent dans le code "Cistez".
Je pense qu’on a maintenant fait le tour des codes MAS les plus simples. Mais on n’en a pas fini pour autant, il existe bien sûr beaucoup d’autres types de codes !

 

SACS DE NOEUDS
 
Même les arbres aiment les percings ! par Seri02
 

DANS LES COULISSES DE LA REDACTION
 
... par Ovive34
 

A l'heure des résolutions pour 2015, je me décide à dévoiler l'idée qui trotte dans ma tête depuis cet été...

Dix ans après ma première ciste, force est de constater qu'il y a bien longtemps que je ne joue plus et je ne me sens plus légitime à la place de "meneuse" de la revue des Cisteurs rédigée par les Cisteurs.

D'autres amies rédactrices sont parties ou se sont éloignées. Sioux, Eustache, Tioo, Ado, Castafiore et maintenant Woodpecker. Il ne s'est, je vous le promets, rien passé de grave, rien qui justifie tous ces départs, rien d'autre que le temps qui passe et l'envie de consacrer notre temps libre à autre chose.

Pour ma part, qui sait, peut-être me remettrais-je en piste !

J'ai passé de très bons moments dans l'aventure Ciste-Thématique. Je m'y suis fait des copains, des amis. J'ai été portée par vous, lecteurs, par votre participation, vos retours et votre reconnaissance... Quel beau cadeau, quel plaisir !

Il est temps de passer la main, je prendrai le temps d'accompagner celui ou celle qui voudra se charger de la publication. Je continue donc un bout de chemin avec vous quelques mois, mais je partirai en 2015.

Les petites annonces ci-après sont toujours toutes d'actualité. N'hésitez à vous approprier ce journal qui est le vôtre, c'est une aventure très enrichissante.

Bonne année à vous tous !

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT...
 

 

Ducale par Woodpecker

 

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS...
 
Alix25 (et Picpoul) par Cleapotre
 

Pour mon pseudo, ne cherchez pas trop loin, Alix est tout simplement mon second prénom. Quant à Picpoul, celui de mon épouse, il illustre son goût, bien compréhensible, pour le breuvage du même nom.. A consommer avec modération... Nous sommes retraités et curieux de l’Histoire, de la géographie et de la nature. C’est un couple d’amis (les Meumeu) qui, sachant que nous apprécions les randonnées pédestres, nous a parlé des cistes. Nous sommes restés des mois sans oser ouvrir le site, par crainte de dévoiler nos identités au monde entier. Il n’en était rien, bien sûr, et on a finalement franchi le pas afin de découvrir quelques premières énigmes. Notre première boîte était une citadine, le long de la rivière Doubs, au cœur de Besançon ; un simple essai, pensions-nous, puis, au fur et à mesure, le chiffre a commencé à monter, en même temps que le plaisir.

 

 

Le rôle de Cacheur n'est pas évident et nous ne nous y sommes pas collés tout de suite. Cependant, l'une de nos productions (La rumba du pinceau) nous fait sourire car, étant relative à notre peintre local (Gustave Courbet), nous avons composé le contenu initial en conséquence, avec des reproductions sous film de quelques unes de ses toiles les plus connues. Etrangement, aucun Trouveur n'a osé à ce jour prélever "l'origine du monde" !

 


Nous n'avons pas de Cacheur préféré, mais on se souvient par contre très bien de qui nous en a fait "baver"... Ainsi, que d'heures passées à comprendre "la géométrique" puis, à quatre pattes par terre, à noircir de traits des cartes mises bout à bout pour enfin trouver le spot… à 500 m de notre appartement. Pour celle-ci nous avons eu besoin d'un coup de pouce de la part de Titelou, la Cacheuse.
Certains Cacheurs excellent également dans l'originalité, comme par exemple Trivia et sa ciste invisible. Le contenant que nous avons trouvé étant fragilisé, j’ai dû mettre en œuvre tout mon savoir en bricolage pour renouveler le contenant et le protéger afin que les éléments naturels ne l'attaquent plus. En cistant, nous découvrons aussi des objets insolites, comme D99 ou la botte de neige que nous n'avons pu mettre dans le sac à dos car elle fait au moins 50 kilos. Nous avons également eu grand plaisir à chercher l'imagiciste, finalement dénichée dans le département de la Drôme. Nous l'avons cachée ensuite dans les Alpes-de-Haute-Provence après avoir inséré une jolie photo d'un château, blotti au cœur d'un très mignon village qui couve de nombreuses cistes…

 

 


Nous décryptons à deux mais, n’ayant pas la même sensibilité, chacun partage ensuite ses résultats. Picpoul préfère les énigmes historiques et les jeux de mots un peu tordus. Pour ma part, je peaufine beaucoup ma recherche au volant de la caméra de Google Earth. En revanche nous butons pas mal sur les énigmes cryptées, qui nous obsèdent même la nuit. Nos brouillons sont remplis de listes alphabétiques, de tableaux, avec des essais de clés différentes. A cet effet, je tiens à signaler le travail remarquable fait par Iris39 sur les derniers numéros du Ciste-Thématique pour aider dans le décryptage.

 


Nous partons en général tôt le matin avec le casse-croûte et un itinéraire préétabli pour rentabiliser trajet et récolte de boites. Nous cistons souvent seuls, mais c'est plus amusant lorsque nos petits enfants ou un autre couple de Cisteurs nous accompagnent.
Ce sont les randonnées cistiques qui nous attirent le plus et le forum de Franche-Comté les a bien répertoriées, tout du moins pour notre région. A titre d’exemple, la série "à la poursuite du moine soldat" nous a particulièrement plu, de par la variété des énigmes, des indices à collecter et des spots découverts tout près de chez nous. Pendant nos vacances en Sardaigne, la Marmotte Malicieuse nous a aussi offert des spots magnifiques sur un chemin pédestre entre rochers et mer d'azur (série "El Golgo"). Et nous avons bien sûr choisi une randonnée cistique (dans le pays des 1000 étangs en Haute-Saône, au pied des Vosges) pour aller quérir notre 1000e ciste). Un passage de cap réalisé en famille, avec les Meumeu (nos initiateurs) et deux autres couples d'amis, non Cisteurs, qui nous prennent pour des barjots, mais nous accompagnent et grattouillent volontiers sous les pierres…

 


Mais j’ai aussi beaucoup soufflé et transpiré pour aller quérir notre 500e ciste (L’enchaînée). Et, sur la série "Le Louis et l'officier", dans le canton de Mouthe, village très souvent cité pour ses températures hivernales dépassant les moins 30°, la recherche de notre 600e ciste nous a valu une belle frayeur face à un taureau belliqueux ! (anecdote racontée en détail dans le Ciste-Thématique n° 91 de novembre 2013).

Nous nous sommes rendus à notre première rencontre cistique comme des enfants entrant à l'école pour la première fois ; nous n'avions rien préparé, n'ayant pas lu le forum, mais les anciens nous ont maternés. On s'est dit "ils sont tous un peu fous-fous", mais on y retourne chaque année, contaminés nous aussi par la cistite aigûe. Et nous continuerons à cister avec plaisir dans chaque région où nous nous rendrons, et dans la nôtre bien sûr, car ce jeu est un excellent moyen de découvertes. Le temps de la retraite venu, ce loisir fut et restera pour nous un remède à l'ennui, à la sédentarité et à l'isolement.

 

 

C'EST BEAU !
 
Les lilibellules par Lililabellule
 

Je suis ravie de vous présenter mes petites créations, les "lilibellules" en pâte polymère.

L'idée m'est venue en trouvant quelquefois des objets personnalisés. En effet, je trouve ça plus sympa...

Je souhaitais que mes objets soient en lien avec mon pseudo, mais pas évident de trouver un matériau qui résiste aux intempéries ! Alors je les emballe dans un petit sachet. C'est un peu comme un petit cadeau que je sème...

Je n'en suis qu'au stade novice, un seul lâcher de lilibellules... mais j'ai pris goût à m'amuser à les confectionner... et j'en ai un petit stock prêtes à prendre leur envol... alors si vous en trouvez faites-les voyager...

A bientôt !

Image

Image
Image
Image

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS...
 
Les Sémisamis par Cleapotre
 

Derrière Sémisamis se cache une famille. C'est principalement moi, madame Sémisamis, qui décrypte les énigmes, parle sur le forum ou demande des coups de pouce. Quand je sèche (surtout pour les jeux de mots et les cryptages), je demande à monsieur de s’y coller. Une fois sur le spot, les enfants mettent souvent la main sur la boite, puis font l’échange, pendant que monsieur vérifie le contenu de la ciste et que j'écris un petit mot sur le carnet. L'affaire est bien rodée !

 

Je suis la plus entêtée (monsieur souligne que le mot est faible pour qualifier ma "détermination") pour trouver une ciste ; les kilomètres en voiture, puis à pied, ne nous font pas peur, pas plus que les ronces, orties et autres broussailles, et nous sommes souvent pleins d’égratignures quand arrivent les lundis…

C’est au tout début de 2011 que j’ai découvert, dans un magazine pour ados, un article concernant ce jeu de piste. Ma curiosité a été piquée dès que j'ai lu : "jeu dangereux car, si vous y goûtez, vous en deviendrez accro". Aussitôt, me voilà inscrite sous notre pseudo (dérivé de Sémiramis, reine de Babylone).
J'ai eu beaucoup de mal avec les premières énigmes lues mais, avec de la persévérance, je réussis finalement à en résoudre trois. Je préviens mon conjoint de ma découverte, et décide d'emmener toute la famille sur le terrain le week-end suivant. Première recherche : choux blanc. Grosse déception pour les enfants, et nous, nous restons septiques sur l'existence pérenne de telles boites.
Deuxième tentative dans un lieu chargé d'histoire (un ruchier constitué de dizaines de ruches creusées dans la roche). J'explique aux enfants le lieu de la cache (à coté d'un trou isolé) et nous nous dispersons devant le nombre important de ruches... Soudain, nous entendons des cris : "Je l'ai trouvée , je l'ai trouvée !" Quelle magie de voir leurs yeux étincelants devant l'ouverture de cette ciste !
La troisième fut aussi dans la poche et, sur le chemin du retour, les enfants me pressent d’en déchiffrer d'autres ! Le VIRUS avait pris...

Le rôle de Cacheur n'est pas notre fort, nous nous y sommes pourtant risqué, avec plus ou moins de réussite, mais notre passion reste la recherche ! Quand nous avons aimé le style d'un Cacheur, je regarde souvent ses autres poses pour continuer à prendre plaisir en pensant à lui /elle. Notre Cacheur préféré, celui qui nous a contaminés, est sans hésitation le grand Laserlaser (voir son portrait dans le Ciste-Thématique n°1) qui, hélas, ne joue plus. Ses énigmes sont toutes bien ficelées et sont un vrai bonheur sur le terrain, nous y allons les yeux fermés. Mais il est aussi, sans conteste, celui qui nous a donné le plus de fil à retordre. J'ai mis jusqu’à deux ans pour comprendre certaines de ses énigmes … mais je ne baisse pas les bras (je suis très tenace !) car il y a toujours une logique. Et lorsqu'enfin, je parviens à résoudre une de ses énigmes qui me résistent depuis longtemps, je saute partout dans la maison et suis très heureuse, d'humeur joyeuse pour plusieurs jours. Les cistes sont plus efficaces que du Prozac !

La météo est aussi une variable (c’est le cas de le dire) à ne pas négliger quand on part sur la piste : Ainsi, lors d’un mois de mars, avons-nous fini pas loin de l'insolation, avec la réserve d'eau épuisée, couverts de coups de soleil, sur une série sans la moindre ombre ! Une autre fois, nous nous sommes retrouvés pris sous un tel orage de grêle, dans un lieu lunaire qui n’offrait aucun espoir d’abri... je me suis vue à l'hôpital. Le lendemain, nous étions couverts de bleus... mais pas les enfants, que nous avions heureusement protégés ! Et je ne parlerai pas de toutes ces sorties où la pluie, ou la neige, se sont invitées… Une fois, alors que nous avions emmené ma petite nièce de six ans pour une balade cistique, un orage violent nous surprit et nous finîmes entièrement trempés. La petite, toute dégoulinante, me dit "Tata, je n'ai jamais été mouillée comme ça avec mes parents !" Nous si, et nous avons éclaté de rire ! Mais depuis, ses parents ne nous la prêtent plus pour aller cister... Encore deux de plus, parmi nos amis ou membres de nos familles à qui, enthousiastes, nous relatons nos exploits cistiques, et qui, au final, nous prennent pour des fous !

Sur le terrain, nous sommes toujours en famille, seul avec des enfants ou en couple sans enfants, mais jamais en solo. Pour nous, il s'agit d'un moment de partage où on échange beaucoup sur tous les sujets. Notre première rencontre cistique "officielle" n’a eu lieu que cet été, lors d'un pique-nique nocturne organisé par les Tomatoket (que j'embrasse), dans une forêt maléfique. Jusque là, nous n’avions croisé que deux Cisteurs en "vrai", dont Ovive rencontrée sur son territoire en juin. Mais cette fois, nous allions enfin voir des fêlés comme nous… et ce fût magique : gâteau en forme de cerveau, masque blanc pour tous, déguisements et nous voilà partis en mode hibou (une première pour nous). En un mot, inoubliable ! Et nous sommes maintenant prêts pour de nouvelles rencontres…

Des souvenirs, nous en avons plein la tête, souvenirs de lieux où, jamais, au grand jamais, nous n’aurions imaginé mettre un jour les pieds. Je pense notamment à ceux proposés par Magriz, qui a réussi à nous faire pénétrer dans des grottes, moi qui suis claustrophobe !

 

Tous nos voyages sont l’occasion de détours cistiques, pour découvrir les merveilles que les Cacheurs locaux nous proposent. Mais même dans le Vaucluse, notre terrain de jeu, que je pensais bien connaître vu que j’en suis native, les cistes m'ont fait découvrir des points de vues inimaginables, des paysages divers, des témoignages d’une vie locale hélas disparue. Il y a tellement de lieux inoubliables et de merveilleux souvenirs que je n'arrive pas à en isoler un en particulier. Peut-être mettrais-je en avant les rencontres inattendues avec des animaux sauvages : une laie et sa portée, des biches traversant notre sentier, un serpent qui faisait de la bronzette en travers d'une sente que nous avons dû enjamber. Côté spots, nos instants les plus magiques concernent la ciste @74@89464@ (la plus haute d’Europe), la @22@86876@ ((qui nous attendait sur un îlot de Bretagne, accessible uniquement à marée basse) ou encore la @84@2540@ (une plage de pierre en pleine forêt du Ventoux, dont on se demande encore comment le Cacheur s’y est pris pour la découvrir). Et puis, il y a aussi cette série sur le sentier des échelles, à Roquefort (le fromage), que chaque Cisteur complète lors de son passage (quelle belle idée !).

Avec toutes ces belles balades, le temps passe vite et, même sans jouer pour le compteur, le cap des 500 fut facilement atteint. Du coup, cela nous a montré qu'être Emile n'était qu'une question de temps. Le week-end avant le passage de ce cap, nous cistions sur Gordes, engrangeant plusieurs séries décryptées depuis fort longtemps et, lors de l'enregistrement, j’ai réalisé que nous en étions à 999 ! Nous décidons alors de programmer le passage du cap sur le week-end suivant, et opté pour la ciste @84@6344@ (de Laserlaser, forcément), qui m'avait résisté très très très longtemps. Le week-end arrive et, malgré la pluie et le temps maussade, nous y allons (c'est là où on se rend compte à quel point l'on est accro !). Et là, ce fut magique ! Un superbe spot, que nous n’avons malheureusement pas pu immortaliser, car nous avions oublié l'appareil photo). J'y ai laissé un "beau" laïus de remerciement et, comme objet, un petit "Sémisamis la 1000e" décoré par monsieur. Cela nous a émus de voir tout ce chemin parcouru depuis notre première ciste, en à peine quatre ans.

Malgré ce statut d’Emile, je ne trouve pas que nous ayons beaucoup d'expérience car il y a toujours des énigmes bien ficelées qui nous résistent. Par contre sur le terrain nous sommes plus efficaces qu'au début. Pour nous les vieilles cistes sont mieux alambiquées que les nouvelles et, personnellement, je remonte dans les numéros du début avec plaisir. La ciste de Bulle, sur notre cher Ventoux, porte le numéro 4 et est actuellement toujours visitée ! C'est la magie des cistes : une boite cachée depuis plus de 10 ans ! C'est à peine croyable, sauf quand on a mis la main dessus ! Ces anciennes cistes, toujours présentes, ont forcément de bonnes raisons d’être encore visitées : beau spot, belle énigme, belle cache…

Nous allons continuer à notre rythme, mais sans doute plus rarement avec les enfants, qui grandissent. Quant à moi, je ne me sens pas du tout lassée, mais de plus en plus ADDICT, au contraire ! C'est un vrai privilège que de faire partie de cette "secte de fêlés", mais nous nous sentons encore tout petits face à certains grands Cisteurs au score vertigineux.


Vincent, à nous deux ! Bientôt nous ferons ta connaissance !

 

STATISTIQUES
 
Novembre 2014 Cistes cachées : 673, Nb d'échanges : 9925 (sur 5269 cistes différentes), Nb d’inscrits : 469.
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

 

353 cistes nouvelles cachées en décembre (soit +0,33% du parc total)... En valeur absolue comme en pourcentage, ce résultat mensuel est le plus faible enregistré depuis quatre ans.

Il traduit malheureusement une évolution récurrente sur cette longue période (cf. graphique ci-après), même si, traditionnellement, les mois d'hiver accusent un ralentissement bien compréhensible de l'activité cistique. Mais quand même ! 46 départements au point mort sur ce mois de décembre 2014, c'est énorme (et deux fois plus que la moyenne mensuelle habituellement observée). Et que dire des départements les plus "sinistrés", tels que :

- La Meurthe-et-Moselle : aucune ciste depuis fin 05/2014
- La Guadeloupe : aucune ciste depuis fin 03/2014
- La Seine-Saint-Denis : aucune ciste depuis fin 08/2013
- La Martinique : aucune ciste depuis fin 09/2012

 

 

 


A ce rythme, on risque de retrouver bientôt les préoccupations qui animaient nos aînés il y dix ans, au tout début du jeu, quand chaque mise en ligne d'une ciste était un événement en soi, et jetait les joueurs sur les routes, quitte à traverser tout leur département pour aller quérir LA nouvelle boîte !

Dans ce quasi-désert, il convient donc de féliciter doublement ces Cacheurs qui continuent, bon gré, mal gré, de renouveler le jeu en soumettant leurs nouvelles énigmes à notre sagacité. Je pense plus particulièrement, ce mois-ci, à Mamietopset, qui vient de dépasser le seuil des 1400 réalisations personnelles (avec sa "ciste qui n'est pas cow", cachée en Espagne le 30/11/2014, ainsi qu'à Platdetain qui a enregistré sa 600e boîte le jour de Noël, un joli cadeau... dont le titre, étrangement, n'est pas sans rappeler le sentiment que j'évoquais quelques lignes plus haut ("A la recherche du temps perdu").

Merci également à ces Cacheurs qui prennent plaisir à faire découvrir, au travers de cistes individuelles ou de séries, le patrimoine historique ou géographique local, et que le podium des départements les plus actifs met mensuellement en lumière. Ce mois-ci, c'est Baliseuse qui nous offre ainsi de (re)découvrir la "tracolline Velay-Forez" au travers de sa série de onze boîtes (@43@120165@ et suivantes), propulsant au passage la Haute-Loire sur la première marche du classement (+2,96%). La Loire voisine prend, elle, la troisième place (+1,86%) grâce, là encore, à deux balades qui fleurent bon l'ancien temps, proposées par Hin-ciste (@42@119851@ et suivantes) - "Pour aller à la ville ou les chemins des anciens") et Alainquatre4 (@42@120063@ et suivantes - "La boucle du souvenir"). Avec +2,64% de nouvelles cistes, la Haute-Saône s'intercale entre ces deux départements, sous l'impulsion des trois séries "sportives" posées par Los Locos.

Une autre série à mettre en avant, mais dans un autre contexte, c'est celle cachée le 11/12/2014 par Jacou9 dans l'Hérault ("Les chanceliers du Rouxo"). Décapsulée le 26/12 par Duluoz, cette balade en sept étapes réussit en effet le double exploit de réunir, avec ses deux ultimes boîtes, la 120000e ciste du jeu et la 6000e de la région Languedoc-Roussillon (@34@120001) !

Si la quantité de cistes cachées n'a pas toujours été au rendez-vous en décembre, on voit donc que la qualité continue de ne pas manquer. Ce dont n'ont pu que se réjouir les Chercheurs et Trouveurs du mois, et plus particulièrement ceux qui en ont profité pour franchir le cap qu'ils visaient. Triacon a ainsi salué sa récente entrée parmi les rédacteurs de Ciste-Thématique en accrochant le 12/12/2014, une 3000e ciste à son palmarès (si ça peut faire naître des vocations pour le journal ... n'hésitez pas à nous écrire ...). Bibendum en a fait autant le 26/12/2014, devenant le 73e Cisteur à ce niveau. Quant à Mychol, il s'est adjugé de fort belle façon la 145e place de la famille Vincent, en allant quérir la millième ciste du jeu, fort justement dénommée "la ciste des 1000 bornes". Mais c'est surtout au seuil de la maison Emile que les prétendants se sont massés : à Chrisathena (346e le 29/11/2014) et Sémisamis (le 30/11/2014), sacrés juste après la rédaction de mon article du mois précédent, et dont vous trouverez les portraits dans ce numéro, ont répondu, dès le 07/12/2014, Ulylo, Fleur de Soie et Princesshuguette, suivi le 12/12/2014 de Upsidedown (351e membre). Et c'est avec l'entrée in extremis de Majordomi (352e le 29/12/2014) que s'achève une année 2014 une nouvelle fois riche en franchissements de caps. On aura ainsi dénombré sur la période, 42 nouveaux Emile, 17 Vincent, 18 au cap suivant, 11 Camille, 7 Saints Mille, 4 Sibille, 2 passages au cap 7000, un au 8000 et un au 10000.

L'année 2015 sera-t-elle aussi dynamique ? Réponse dans douze mois !

(Statistiques réalisées pour l'essentiel sur la période du 29/11 au 26/12/2014)

 

* Pas un jour sans ciste 

 

 

 

Pour tous les jeux qui suivent, adressez vos solutions au Ciste-Thématique.

 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Il nous reste encore quelques images fournies par nos fidèles joueuses lors de l'Avent 2013...

Voici une énigme de Touseg :

 

 

 

... et une de Syluc :

 

 

 

 

QUI C'EEEEEST ?
 

 

 

Voici un nouveau jeu proposé par Adopeste et son PtitHomFor (11 ans).

A l'aide des images présentées dans la grille ci-dessous, vous devez trouver le pseudo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse.

 

 

 

 

SUDOKU
 
... par Triacon
 

 

 

 

 

 

Découvrez les deux mots qui se cachent dans cette grille de Sudoku.

Les cases jaunes cachent un premier mot.  seuelb sesac sel snad ehcac es tom dnoces eL 

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS...
 
Chrisathena par Cleapotre
 

Nous sommes franc-comtois (de Haute-Saône), mais cistons aussi très souvent chez nos voisins vosgiens. C'est Cyrcel qui, environ un mois avant notre départ en vacances illimitées (!), nous a parlé des cistes, alors qu'il venait nous rendre visite à titre professionnel. Il nous savait randonneurs et pensait que nous serions intéressés. Et il avait raison, le bougre ! Trois jours après, nous trouvions notre première ciste (dont nous avons d'ailleurs gardé en souvenir l'objet échangé, un petit cœur rose déposé par Océane88 sous un pont). Puis, le lendemain, une deuxième (encore une facile, bien sûr). Le mal était fait, le virus implanté ! Qu'il nous soit permis, au passage, de remercier Eurekamou et Mcjm qui nous ont si gentiment aidés à nos débuts.

Chrisathena est un pseudo tricéphale, composé de Chris (Christian), Athena (indicatif C.B. de Jackie) et P'tit Loup, préposé à la garde du sac à dos pendant que ses bons maîtres sont à la recherche des petites boites.

 

 

Tantôt, nous travaillons ensemble à la résolution des énigmes, tantôt nous le faisons séparément, puis confrontons nos résultats. Nous préparons soigneusement nos sorties, mais nous privilégions la douceur de vivre au rendement. Nous prenons le temps de faire des photos, de parler aux gens que nous rencontrons, de ramasser, au fil des saisons, champignons, mûres, châtaignes, noisettes... Notre préférence va bien évidemment aux randonnées, qui nous ont fait découvrir tant de paysages variés, surprenants ou insolites, allant des crêtes vosgiennes (voir "la Virengade" d'Eurekamou) aux dolmens ardéchois ("les tables de Picnic" d'Ardecho54) en passant par les capitelles du Gard ("Gueule de bois" des Tomatoket). A l'inverse, nous évitons soigneusement les cistes de ville, et notamment les lavoirs, bien trop à la vue de tous pour espérer respecter l'exigence pour le moins étonnante du Cacheur appelant à la discrétion !

 

Mais la discrétion n'est pas toujours qu'un frein au plaisir de la recherche sur place, elle peut aussi en être un ingrédient essentiel, comme sur cette amusante ciste de Petit Méchant où, pour aller dénicher le "trésor", il fallait, l'air de rien, passer délicatement la main sous les jupes d'une alsacienne... Un simple mannequin, bien sûr, que croyiez-vous ? J'en voyais déjà qui allaient nous demander le numéro de la ciste !

Autre aventure, plus stressante, celle-là : A la tombée de la nuit, alors que nous étions en plein bois, fouillant le long d'une ruine à la poursuite de "Sham et Gala", d'Iris 39, des cris de sioux nous figèrent sur place. Pas vraiment rassurés, nous voyons surgir deux adolescents, suivis, trente secondes plus tard, d'une foule : des professeurs avaient choisi d'organiser un pique-nique nocturne dans "notre" ruine : adieu la ciste ! La mort dans l'âme, nous abandonnons le spot envahi, et décidons de repartir. Mais la nuit tombe vite, en septembre, et le sentier que nous devions emprunter a subitement disparu ! A droite, à gauche, devant, derrière ? Nous tournons en rond et devons nous rendre rapidement à l'évidence : Nous nous sommes perdus, et la falaise au-dessus de Nantua, toute proche, pèse comme une menace supplémentaire... Que faire ? Eurêka ! En observant le silence le plus complet, nous parvenons à nous diriger sur les cris lointains des ados ! Retour à la ruine, juste à temps : Nous rejoignons le groupe alors qu'il était sur le départ, et c'est finalement au milieu de cette joyeuse bande, dans une ambiance magique, que nous redescendons dans la vallée à la lueur des lampes frontales, accompagnés des hurlements hystériques des filles au moindre craquement de branches, encouragées en cela par les garçons. Un retour qui finira même au mieux, puisque la prof de gym propose de nous ramener à notre voiture, garée à plusieurs kilomètres de là.

 

Quant à l'Emile, nous avons commencé d'y penser très tôt : c'est devenu bien vite un but, et nous souhaitions que ce passage ait lieu à La Bresse, dans les Vosges, sur une ciste bien précise. La veille du jour J, nous nous étions assurés qu'elle n'avait pas disparu. Il ne nous restait plus alors qu'à toper nos 998 et 999e boites pour aller ensuite quérir la toute belle...
Et maintenant, tu n'vois pas qu'on n'ait plus envie ? Que nenni ! Il paraît que Vincent est tout aussi séduisant qu'Emile, alors, dès à présent, allons à sa recherche !

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 

Pour cette nouvelle édition de notre jeu "Acrostichez-moi! ", il fallait jouer avec "AVENTURE" et placer
dans le texte "NORDIQUE".


Le sondage a donné le classement suivant :

1ère ex-aequo : Cst 73
Alors il est venu sur le site NORDIQUE,
Voir les épicéas, chercher l'arbre magique !
En arrivant sur place il a posé sa hache
Numérotant les troncs il s'est mis à la tâche
"Tiens, en voilà un beau !!!", mais une fois à son pied :
Un bocal, des objets et un bout de papier...
Recachant sa trouvaille après avoir signé,
Enthousiaste il s'en fut... L'arbre fut épargné!

1er ex-aequo : Koalito
Accrochez les guirlandes, les décos aériennes,
Voici venu le temps de la dinde aux marrons !
Enfilez les collants et les bonnets de laine,
Noël nous attend, les enfants tournent en rond.
Traversant, au galop, le ciel froid de l'Arctique,
Un fabuleux traineau vient, pour combler leurs vœux,
Rapportant les jouets des ateliers NORDIQUES,
Essaimant du bonheur, pour faire briller leurs yeux !

3e : Majordomi
Armé de mon énigme et de ma boussole,
Voici venu le jour où je foule le sol,
Émerveillé, de cette terre NORDIQUE.
Nul autre que moi, si fort, ne revendique
Ton trésor qu'il faut chercher dans un chemin,
Un arbre noueux, grâce au vieux parchemin.
Réussirai-je enfin cette ultime quête
En répondant à ta difficile requête ?

 

 

Dans la suite du classement se trouvent les acrostiches de : Ovive34, Chamix, Locotwister.

 

Ce mois-ci, nous jouons donc avec les mots proposés par Cst73 : SURPRISE (à "acrosticher") et par Koalito : MAGICIEN (à placer dans le texte).

Les acrostiches reçus avant le 15 du mois seront soumis au sondage (choisis par ordre d'arrivée au cas où les limites du sondage seraient dépassées).

Pensez à joindre un mot (de 4 à 12 lettres).
Le mot du 1er sera le "mot acrostiche" et celui du 2e le "mot placé" pour le mois suivant.    

Adressez vos oeuvres poétiques au Ciste-Thématique.

 

À VOS AGENDAS
 


Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

 

- Galette-cistes, le dimanche 25 janvier 2015, (forum Rhône-Alpes)

- Ciste-estaminet ou cistes à minet, c'est comme vous voulez !, le vendredi 13 février 2015 au soir (forum Nord-Pas de-Calais)

- 4ème RCD (rencontre cistique drômoise), samedi 9 mai 2015 (forum Rhône-Alpes)

- Les Cist' enfolie ¡ Olé !, les 4 jours du pont de l'Ascension 2015 (forum Espagne)

- RCJ 2015, samedi 23 et dimanche 24 mai 2015 (forum Franche-Comté)

 

 

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

PETITES ANNONCES
 

Si vous aimez les mots et la langue française,  vous êtes fort en rédaction, grammaire, orthographe... Vous saurez alléger, retourner dans tous les sens... les phrases des articles qui nous sont proposés...

Si vous aimez écrire...

Si vous êtes un expert de l'image et savez réduire, alléger une image, regrouper des images pour une mise en page plus agréable...

Si vous avez un humour grinçant et vous sentez capable d'illustrer les articles que nous publions...

Si vous êtes concepteur de jeu de mots, de casse-têtes... et vous avez plein d'idées à nous proposer...

Si HyperText Markup Language et vous ne font qu'un...

Si vous souhaitez mener cette revue... 

Si vous êtes prêt à vous engager à donner de nombreuses heures en fin de mois, alors ces annonces sont peut-être pour vous !

Contactez l'équipe du Ciste-Thématique pour proposer votre candidature !

 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Alix25, Chrisathena, Iris39, Lililabellule, PtitHomFor, Sémisamis, Seri02, Syluc, Touseg, Butterfly91, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Philippe d'Euck, Triacon, Woodpecker et Ovive34.

  


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation