JOURNAL DES CISTEURS N°109
Parution du 01/06/2015
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Triacon
 

Vous l'avez reconnu ? Oui, oui c'est une ciste... c'est même la première de l'année dans le jardin de Butterfly !

Pas d'Emile interviewé ce mois-ci, ce n'est que partie remise, bien qu'y apparaisse grâce aux efforts conjugués de Lidof et Woodpecker, un nouvel "Emilien".

Pourtant le joli mois de Mai a bien fait sortir les Cisteurs de leurs retraites hivernales, les statistiques sont formelles : c'est le frémissement printanier. Ainsi pas moins de six rencontres sont narrées dans ce numéro. Eh oui, ça s'est bougé du Maine-et-Loire au Var, en passant par la Côte d'Or, la Drôme et le Gard (sans parler de l'agitation dans une campagne "reculée" du Jura... mais ça sera pour le prochain numéro). L'enthousiasme en a même poussé quelques-uns à passer les frontières pour chercher des châteaux cistiques en Espagne !

Il paraîtrait de plus, selon nos sources journalisTIQUES, que mère Nature soit aussi en plein réveil, guettant les Cisteurs imprudents au coin du bois, dans les hautes herbes naissantes ou sur les buissons surplombant les boîboîtes (voire sur la porte de ma salle de bain !).

Bref, pour reprendre l'image de cet édito, voici que nous autres Cisteurs, sans être tout à fait candides, et même après presque treize ans d'activité nous restons d'éternels optimistes disant toujours pour finir "qu'il faut cultiver notre jardin"...

 

RENCONTRE PRINTANIÈRE DANS LA DRÔME
 
... par Cst73 et Triacon
 

Ah...ça faisait bien longtemps que l'on ne s'était pas vus en R.A....en fait, depuis la Rencontre en bleu...du 12 avril ! Et oui, ça ne faisait qu'un mois mais c'est long un mois quand on sait le plaisir qu'on a à se retrouver !
D'autant plus qu'encore une fois la France était bien représentée par 10 départements : 07, 13, 19 (ah non, c'est un pseudo, lui!), 25, 26, 38, 59, 69, 73, 74 et oui...92 !
Sans compter l'inévitable présence de l'Anjou avec le sanglier Archimède-Léonard auquel se joignait pour cette rencontre la gironde bretonne Léonie.
Voilà, le compte est bon...et on démarre la journée avec une soupe...à l'oseille ! Et oui, la fortune vient en cistant ...

 

 
Départ donné sous un soleil un peu intimidé par une troupe rayonnante de vitalité et par le pétillement de malice dans les yeux de notre meneur de jeu et héros de ce jour Lidof !

Quelques adorables villages perchés plus loin le long de la Gervanne, la pesée du groupe avoisine les 2 tonnes (avant les agapes de midi).

 

 

Puis la cloche de l'école sonne déjà l'heure du repas. Finie la récréation cistique matinale, nous voilà à la cantine municipale pour un savoureux repas de spécialités régionales hétéroclites comme on les aime: échanges de recettes, de témoignages cistiques, de nouvelles des uns et des autres et des absents...et patati et patata et tarte au chocolat... Même les mascottes voulurent à tout prix faire une photo souvenir sur le bar !

 

 

 

Le chaud soleil de mai (celui qu'on attendait en 2013) s'étant invité au café...c'est avec un bel ensemble que le groupe s'est vu divisé en deux sur une incompréhension de directive pour le programme de l'après-midi ! Tandis que les uns, en pleine digestion, grimpaient courageusement la colline, les autres descendaient vers la fraîche eau cascadant admirant dans les embruns, sa belle chute de rein...
Le jeu n'étant pas fini, Maître Lidof nous soumettait une énigme dont la grande gagnante ( ?) fut notre Woodpecker nationale... qui se retrouva avec une nouvelle mascotte du nom d'Emilien le Grand, fier descendant d'Emile Ier et Emile II, dont elle aura l'immense honneur de lancer l'aventure cistique.

 


Puis l'on se retrouva tous réunis pour extirper de la fange drômoise la maison roulante des Totue embourbée sur le parking !

 

 

 

Quelques cistes, cascade, grotte plus tard en remontant dans ses plantureuses gorges le cours de la sémillante Gervanne, c'est sur un agréable chemin de croix que se termina cette rencontre riche en patrimoine et merveilleux paysages ... et pour finir, le troupeau ravi fut parqué sans difficulté pour la photo-souvenir ! Filloux et Lidof, merci vous nous en avez encore mis plein les yeux !

 


 

Une bonne partie de cette folle équipe se retrouva le lendemain puis le surlendemain, non seulement pour finir les restes, mais aussi pour bénéficier en amis d'un weekend prolongé et faire d'autres découvertes sous un soleil généreux ...

 

 

LES MISS TIQUES
 
... par Cst73
 

Avec la belle saison, reviennent en force des fléaux dont on se passerait bien. Je ne parlerai pas ici des attachantes ronces et exubérantes orties, des nuées de moustiques sanguinaires, ni du serpent qui lové au fond de son trou de muret de pierre veille sur une ciste bien abritée.

C'est une bestiole bien plus sournoise, qui est le sujet de cet article : car on ne la voit pas arriver, elle ne vrombit pas, elle ne siffle pas, vous ne la sentez pas vous mordre, elle est minuscule mais néanmoins capable de faire des dégâts dramaTIQUES. J'ai nommé MISS TIQUE !!

 


 

Non, non, surtout, ne l'applaudissez pas ! Elle ne le mérite pas !

Car non contente de s'offrir un bon repas sanguin gratos à vos dépends, elle risque de vous inoculer la bactérie de la maladie de Lyme, dont les symptômes, eux aussi sournois peuvent apparaître bien des années après l'infestation.
Alors, prenez garde, vous qui allez cister en forêt, dans des sentiers aux herbes hautes ou buissonnantes. Il n'y a pas de miracle ni de protection idéale : on peut toutefois prendre quelques mesures pour éviter les morsures de la Miss.
Protégez-vous : manches longues, pantalons, vêtements clairs. Miss Tique adore se nicher dans les endroits resserrés, chauds, humides, même les plus improbables, car Miss Tique est une petite vicieuse et ce n'est pas les sous-vêtements qui va l'arrêter.

 


 

Si vous n'avez pas pu vous empêcher d'aller dénicher la boîboîte convoitée à quatre pattes dans les fourrés, broussailles et autres sous-bois, passez à l'inspection en rentrant ! Si vous avez un conjoint à disposition, profitez-en ! La Miss n'est pas forcément logée dans un endroit visible, elle peut être dans votre dos ou dans votre cuir chevelu, la sale bête ! N'oubliez pas les enfants qui vous ont accompagnés.

Pas de panique, si vous découvrez Miss Tique accrochée à votre peau ! Attention, une Miss peut en cacher une autre, elles peuvent être plusieurs au banquet ! Retirez-les dans les plus brefs délais.

 

 

Adoptez la tactique suivante : le tire-tique est encore le plus communément utilisé (bien qu'il soit impossible de s'en servir pour les tiques minuscules, le principal étant d'ôter la bestiole dans son entier sans y laisser la tête. Désinfectez, et surveillez dans les semaines qui suivent l'apparition de rougeur au point de morsure. Au moindre doute, consultez un médecin. Si vous n'arrivez pas à retirer la bête dans son entier, consultez un médecin.

Pour plus de détails : " Site de France Lyme "

Au même titre que vous vous baladez avec un kit-SAV, adoptez aussi le kit-TIQUES. (pinces et désinfectant). Insecticides et répulsifs peuvent être utiles, mais ne sont pas la panacée. Ils ne constituent pas à 100% une protection fiable.
Si vous considérez, que le lieu où vous venez de poser une ciste, est particulièrement exposé à la rencontre de Miss Tique, précisez-le dans l'énigme.
Conclusion : il y a beaucoup de tiques, mais bien moins de personnes mordues, encore moins de personnes atteintes par la maladie de Lyme (qui si elle est soignée à temps par des antibioTIQUES, reste inoffensive).

Alors...vive les balades cisTIQUES dans les bois ! Et sortez couverts !

PS : J'ai souvent des minuscules tiques que je ne peux ôter avec le tire-tic. Avec le savon, je n'ai jamais réussi à les ôter, alors je le fais avec une pince à épiler large.

 


 

 

 

Pour tous les jeux qui suivent, adressez vos solutions au Ciste-Thématique.

 

MARABOUT'FICELLE
 
... par Cst73
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."


Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

 

LOGIGRAMME
 
... par Triacon
 

Cinq tout nouveaux Cisteurs se précipitent sur les boîboîtes pour augmenter leurs scores.

Grâce aux propositions, retrouvez pour chacun le nom de la dernière ciste trouvée, la région où ils cherchent et le nombre de cistes qu'ils ont déjà récoltées.

Transcrivez les résultats dans la grille en portant 1 (ou une croix) pour une affirmation et 0 pour une négation puis reportez ces conclusions dans le tableau de synthèse pour connaître les solutions.

 

 

logigramme 2

 

PROPOSITIONS:

1) Seth n'a trouvé ni la Cache mire ni la Ciste thématique. Il n'est originaire, comme Cathy, ni de Savoie jurassique ni d'Occitanie pyrénéenne.
Sissi a trouvé 3 cistes de plus que Vincent, qui vient de Burgondie centrale.

2) La Loire bretonnante est la région où Cathy a trouvé 17 cistes, mais pas la Trésorière, qu'Emile n'a pas non plus.

3) La Cisteuse qui a trouvé la Boîte rit n'a pas 15 cistes à son actif.
La Cache mire est située en Occitanie pyrénéenne.

4) Seth n'est pas à 22 cistes et n'a pas trouvé la Ciste à Nâ.

Le Cisteur qui a trouvé la Ciste thématique en est à 10 de moins que celui de Savoie jurassique.

 

Afin de vous retrouvez dans les nouvelles grandes régions proposées (et me faire plein de nouveaux amis), référez-vous à la carte suivante :

cartologique 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Voici trois énigmes à résoudre...

Celle de Touseg :

 

 

Celle de Woodpecker :

 

 

 Et celle d’Butterfly91 :

 

 

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

 

  Gadjo
 

 ~~~~~~~~~~~~~~

Fesque des Baux de Provence

  Ovive

~~~~~~~~~~~~~~
 
Dix-neuf
 
 

LA BOÎTE À OUTILS
 
Article 13 : codes de transposition : anagrammes, écriture à l’envers par Iris39
 

Dans beaucoup de textes cryptés, on constate que certaines lettres habituellement rares (J, K, W, Z...) sont fréquentes, alors que les voyelles sont plutôt rares. Dans ce cas il est évident que les lettres d'origine ont été remplacées par d'autres, il s'agit d'un code de substitution.
A l'inverse, si les voyelles (et en particulier le E) sont fréquentes et les lettres J, K, W, Z très rares ou absentes, il est très probable que les lettres sont bien les bonnes et qu'elles sont juste mélangées. On parle alors d'un code de transposition.
On peut le vérifier en faisant une analyse de fréquence
Voici par exemple le genre de diagramme qu'on obtient à partir d'un texte crypté par transposition :


On peut également rechercher l'indice de coïncidence : on trouve alors un indice proche de 0,074 ou plus élevé.

Voyons quelques exemples simples de transpositions :

Les anagrammes

Les lettres sont mélangées de façon à recomposer un ou plusieurs mots ayant une signification.
Exemple : MERCERIE pour CREMERIE ou NICHE pour CHIEN
Plus le nombre de lettres est élevé, plus il devient difficile de retrouver l'anagramme.
Dcode propose une aide pour trouver les anagrammes possibles d'un ou plusieurs mots.
Mais il devient incompétent si l'anagramme concerne un nom propre tel un toponyme...

L'écriture à l'envers

Quand on veut coder par transposition un nombre important de mots voire de phrases, on ne peut pas mélanger les lettres de façon aléatoire, ce serait impossible à décrypter. Il faut respecter une certaine logique dans le mélange des lettres.
Un exemple simple consiste à écrire "à l'envers":
Le sens d'écriture se fait de droite à gauche, et non pas de gauche à droite comme habituellement.
La phrase ci-dessus (le sens d'écriture etc...), après traitement pour n'obtenir que des majuscules puis après inversion de l'écriture devient :
TNEMELLEUTIBAH EMMOC ETIORD A EHCUAG ED SAP NON TE EHCUAG A ETIORD ED TIAF ES ERUTIRCED SNES EL

Il n'est pas très difficile de retrouver les bons mots dans la phrase cryptée ci-dessus car les espaces ont été conservés.
Mais si on fait des groupes de 5 lettres comme c'est souvent le cas dans les textes cryptés, ça se complique ! On obtient en effet (toujours à partir de la même phrase) :
TNEME LLEUT IBAHE MMOCE TIORD AEHCU AGEDS APNON TEEHC UAGAE TIORD EDTIA FESER UTIRC EDSNE SEL

On peut cependant soupçonner qu'il s'agit d'écriture à l'envers en remarquant que, par deux fois, la lettre H est suivie de la lettre C (à l'endroit, cela donne le groupe « CH »). De même, s'il y a une ou plusieurs lettres Q précédées de la lettre U, cela correspond sans doute au groupe QU écrit à l'envers.

Il y a de nombreuses autres façons de mélanger les lettres de façon non aléatoire. On en parlera dans le prochain article, mais je suis sûre que vous pouvez déjà en imaginer plusieurs !

 


 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Cistoise 2015, samedi 6 juin 2015 (forum Picardie)

- Petite balade cistique en Ardèche sud, dimanche 7 juin (forum Rhône-Alpes)

Fêtons l'été avec Dame Carcas, samedi 20 juin 2015 (forum Languedoc-Roussillon)

- Week-end cistique, 22 et 23 août 2015 (forum Pays-de-Loire)

 

Dates à confirmer : 

- Rencontre géocistique - sortie Parmenion, juillet ou septembre 2015 ? (forum Languedoc-Roussillon)

- Koh Lanta 2, le retour des héros, septembre ou octobre ? (forum Rhône-Alpes)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

And the winner is ... Koalito !
Comme pressenti le mois dernier, le numéro remarquable 123456 est tombé ce mois-ci (de justesse) et c'est donc le Cacheur francilien qui en a assumé la paternité, le 30/05/2015 à 5h30 du matin. Un horaire final - et une préparation digne du Komplot alsacien évoqué dans votre journal au temps lointain de la pose de la 70000e - qui ne doit rien au hasard, comme Koalito s'en explique ici. Bravo à lui, et surtout merci pour cette énigme originale, inspirée et esthétique, qui n'a pas mis longtemps à rencontrer son premier Trouveur, Jeff7829. Un pseudo lui aussi (presque) en phase avec l'esprit de l'énigme ...

Autre ciste anticipée dès le précédent Ciste-Thématique, la 4000e bourguignonne, elle, a été posée le 10/05/2015 par Azak21, et c'est fort logiquement en Côte d'Or, le département le plus actif du périmètre, que le Cisteur du cru a caché la désormais remarquable "ciste d'une autre fontaine", qui ouvre surtout un nouveau pan de l'histoire cistique régionale.

Pendant ce temps, à l'ouest, beaucoup plus à l'ouest, Vulcain67 continue d'accueillir avec gentillesse les Cisteurs de passage dans sa Guyane d'adoption. Ce mois-ci, ce sont les Ymajo qui s'y collent et, avec neuf cistes laissées en souvenir, propulsent le territoire péri-amazonien en tête des départements les plus dynamiques (+14,75%). En attendant, bientôt peut-être, de devenir le plus cisté d'Outremer ... A la seconde place du podium, le Lot-et-Garonne, nouveau terrain de jeu de Scytale, confirme presque son classement du mois dernier, avec +11,49% de nouvelles cistes (soit 70 boîtes), dont "Le marais 4 : croix et calvaires 31: les trois clous" qui n'est rien moins que la 110000e ciste de France ! La troisième place, elle, consacre le Tarn voisin (+7,25%) et les 57 boîtes posées par Jacou9, au travers de plusieurs séries.

D'autres Cacheurs ne sont pas en reste et ont profité de mai à leur façon, pour faire le pont entre deux centaines : Bigbrozeur, de passage au cap 700 le 28/05/2015, semble chercher en vain une limite à sa quasi-verticale progression. Un cran plus bas, LPC940, qui a pris l'habitude depuis 02/2014 de numéroter ses productions (ce qui facilite mes recherches - merci !) a créé le 14/05/2015 sa "600 - Grandeur et Décadence", un titre qui, à mon sens, ne lui correspond qu'à moitié ... Quant à Pom06 et Nicogilo, c'est à la moitié de son cap qu'ils se sont l'un et l'autre attaqués, enregistrant tour à tour leur 300e boîte, le 04/05 pour l'un avec "A la découverte : la deux", le 27/05 pour l'autre avec "Les vestiges du vieux château : la tour".

Côté Trouveurs, la moisson a également été fructueuse, avec pas moins de neuf caps fêtés : honneur aux Gaszel, huitièmes Cisteurs, depuis le 27/05/2015, à compter plus de 7000 boîtes à leur actif tandis que, de son côté, la famille des Camille s'agrandit d'un 43e membre en la personne de Belfegor&Papyweb (le 24/05/2015). Le même jour, Fbaillargeaux et Zilanne décrochent leur 3000e ciste, rejoignant ainsi Philouis qui, 80e joueur à atteindre ce cap, en avait fait de même pendant la fête du travail. Les Vincent, eux, enregistrent au cours du mois les arrivées d'un autre trio, chronologiquement composé de Jacomo78 (153e membre depuis le 17/05/2015), Lagouille (le 25/05) et Océane88 (le 27/05/2015). La discrète Poipetunia complète le palmarès, en ajoutant le 07/05/2015 un 357e pseudo à la liste des Emile.

Avec 813 nouvelles boîtes (+0,74%) et seulement 16 départements inactifs sur les trente derniers jours, le jeu continue de sortir de sa léthargie pour le quatrième mois consécutif. Une évolution positive qu'on espère voir se poursuivre en juin, puis pendant l'été !...

(Statistiques établies pour l'essentiel sur la période du 25/04 au 28/05/2015)

 

 
 
 

LETTRE OUVERTE À DANNY LE TATOUÉ ET À LÉONARD
 
à Gissey-sur-Ouche par Mamadou21
 

Messieurs Danny le Tatoué  et Léonard  

Ce texte vous est adressé, à vous qui jugez les Cisteurs sans les connaître, à vous qui défiez les lois, qui les transgressez sans ambages puis osez traiter de gang un groupe d'adultes qui ont gardé leur âme d'enfant. 
Où étiez-vous ce jeudi 14 mai 2015 ? Vous aviez annoncé votre présence dans le secteur de Gissey-sur-Ouche comme pour menacer les Cisteurs de je ne sais quel acte dont vous vous enhardissez.
Que nenni ! Des mots, Messieurs ! Des mots !
Moi, Mamadou  , j'y étais. Je ne les connaissais que par des pseudos et des messages sur un forum auquel vous n'avez pas accès, Monsieur Danny le Tatoué et Monsieur Léonard. Ils étaient là, presque tous, attablés à la Cave à Pizzas... et pas que ça ! Abricot, Asymptote, Gozhang, Hortense, Les Juju, Lila Rose, Pangya, Ronounours, Sylou étaient de la partie. Certains qui ne pouvaient pas être présents, randonneurs du moment dans le Ventoux comme les Rébéti, avaient même envoyé un SMS pour signifier qu'ils accompagnaient la bande par le cœur. 

 


 

Je sais, je sais. Le cœur est un mot au sens qui vous échappe. Pourtant il a un sens profond qui s'est exprimé ce jour-là.
Vous ne savez pas, Messieurs, ce que c'est que d'être accueilli simplement comme si vous les aviez toujours connus. Là, autour d'une table et d'un bon verre, puis d'un plat très copieux. On rit, on raconte, on se raconte, on dialociste (oui, je sais que c'est un mot qui n'existe pas. Ça veut dire dialoguer sur le sujet des cistes), on échange, on partage sur cette passion commune et peut-être peu compréhensible à vue de nez, qui fait chercher des petits objets de rien du tout cachés dans de petites boîtes, elles-mêmes planquées dans les villes et les cambrousses, rien que pour le plaisir de chercher, de se dépoussiérer l'esprit à l'aide d'énigmes parfois tordues. 
Dans la tradition cistique, le repas est suivi d'une chasse aux trésors. Les vôtres étaient absents, Messieurs. Aussi avons-nous décidé de nous attaquer à une des plus vieilles cistes "Côte-d'Oriennes", une qui faisait baver d'envie y compris des Cisteurs émérites, capés de plusieurs centaines de trouvailles. Une ciste étonnante et passionnante pour une recherche difficile et passionnée. Une vieille histoire de moines qui remontent des bouteilles dans la cuverie d'une abbaye, une histoire de terre qui rejoint le ciel avec un treizième dont on ne sait pas grand-chose. Le pire dans tout cela, c'est que nous avions affaire à une énigme d'un Cisteur inconnu de tous, très peu chercheur, également très peu cacheur. Une sorte d'Arlésien au pays du Bourgogne. Bref, on s'attaquait là à un mythe de la ciste.
Bien nous en prit. La petite bande a rejoint le site supposé dans un ballet automobile à travers les routes de campagne, puis, les véhicules posés, est montée à pied par les chemins pierreux, tortueux.

 

 

Ô comble du bonheur ! La ciste fut trouvée ! 
Mais au-delà de la trouvaille, c'était aussi le plaisir de vivre ce moment ensemble qui en a fait le charme. Car les cistes, c'est aussi savoir qu'on n'est pas seuls à chercher, qu'il s'agit d'un univers où l'autre a autant de place que soi. C'est un peu comme une petite « philosophie » de la vie dans un monde sans argent où des objets s'échangent par boîtes interposées. Un troc à énigmes quoi !
Mais là, le troc s'est fait yeux dans les yeux, sourire avec sourire, rire avec rire, hors virtualité. Un vrai grand « petit bonheur » de la vie. Ça donne même envie de se revoir, de recommencer. 
Alors Messieurs Danny le Tatoué et Léonard, c'est pas la peine de jouer les gros bras. Nous aussi on a notre tatoué. Vous le considérez comme un chef de gang ! Eh bien soit, si ça vous fait plaisir. Nous sommes le Gang des Cisteurs ! Eh alors ?


Sans doute votre route croisera encore la nôtre. L'histoire ne fait que commencer... 

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour situer ce texte dans son contexte, il faut se référer aux "ciste du rail 1/3", "ciste du rail 2/3" et "ciste du rail 3/3", ainsi qu'à la ciste dite "Danny le Tatoué contre le gang des Cisteurs", celles dites de "Léonard contre les Cisteurs" et ses suivantes. A ces cistes, il faut ajouter celle d'Asymptote dite "la fuite".


En fait, il s'agit d'un polar où deux fugitifs Danny le Tatoué et Léonard ont, soit disant planqué des trésors dans des cistes dijonnaises. Les Cisteurs auraient pris leurs trésors. En fait, cette série de cistes raconte la lutte entre Danny le Tatoué et Léonard contre le gang des Cisteurs dijonnais. L'histoire n'est pas terminée puisque d'autres cistes sur ce thème vont bientôt voir le jour en ville et à la campagne.

 

SACS DE NOEUDS
 
... par Eustache et Ovive
 

LA RANDONNÉE DE L'AUBANCE COMME SI VOUS Y ÉTIEZ ….
 
... par Locotwister
 

 Dimanche 3 mai dernier : tout le monde se remet bon an mal an du premier week-end prolongé d'une longue série, qui nous ferait presque oublier qu'une semaine de travail est censée compter 5 jours. Mais là n'est pas la question, "revenons à nos bouchons", comme on dit dans les coteaux ...

Tout le monde ? Non !! Une poignée d'irréductibles Cisteurs se sont réunis autour d'un pique-nique où étaient mises en commun diverses victuailles locales traditionnelles, aussi bien solides (l'incontournable "salade de ténias" de Mamafrau , la douceur fromagère de votre serviteur, .... et en dessert, entre autres le délicieux gâteau aux marrons des Gym44 et la non moins délicieuse tarte au citron de Platdetain et Coulpe. Ah non désolé !! Cette dernière s'est désistée au dernier moment et a préféré rester dans le frigo de ses propriétaires)... que liquides (un nectar doré local à consommer en toute modération, dont s'était chargée l'organisatrice de cette rencontre, Mme Vaco6).

Après 2 heures de ripailles, d'anecdotes cistiques de tout poil et presque autant d'averses, bien à l'abri sous un préau gracieusement prêté par la mairie de la commune hôte, grâce au coup de pouce de Rico le Geek, Cisteur actuellement un peu en retrait du circuit, on s'est dit qu'il était temps d'aller dépenser les calories emmagasinées, par 8 ... euh non 12 kilomètres (satané Géoportail !!) et autant de boîtes à trouver, au cours d'une balade cistique intitulée : "Randonnée de l'Aubance", en hommage à une Comtesse sévissant dans un Canard bien connu.

Après avoir chaussé les bottes ou les chaussures de rando, appropriées dans des chemins rendus un peu "gras" par les tonnes de liquide (inodore, incolore et insipide cette fois) s'étant déversées sur la région ces derniers temps, la joyeuse bande, qui s'est prématurément séparée de Flantomette et Heïto, ceux-ci ayant dû regagner la Mayenne, a ensuite bravé la chaleur du soleil printanier (si, si !!) et les rencontres reptiliennes inopinées pour rallier le point de départ en un peu moins de 4 heures, à l'issue desquelles il était bien entendu le temps de prendre un goûter bien mérité ( !!!) avant de réintégrer les pénates.

Sauf regroupements "à l'arrache" de Cisteurs locaux à l'occasion des beaux jours, rendez-vous est maintenant donné fin Août pour la rencontre annuelle des Pays de Loire.


De gauche à droite, de haut en bas : Brossard56, Vaco6, Platdetain, Wawoga, Mme Dudu44, Yoann3216, Locotwister, M. Dudu44, Rissdalain, Thierry La Fronde, Gym44 Jr, Mamafrau, Gym44, Angusdels, Angusdels Jr, Coulpe, FBaillargeaux (Manquent sur la photo : Fleur de Soie (photographe), Flantomette et Heïto qui n'ont pas participé à la balade :-( )

 


Un participant inattendu ...

 

Mamafrau, bien à "la Brie" ... à Disneyland !!

 


Qui a dit qu'il n'y avait pas de "grands" Cisteurs en Pays de Loire (malgré les apparences, les 3 sont alignés) : De gauche à droite, Rissdalain (2,07m) et Locotwister (1,93m) n'ont rien à envier à Platdetain, du haut de ses ... 6600 trouvailles !!

 

 

... par Cst73

Lors de mes pérégrinations cistiques dans cette commune que je vous laisse le soin de chercher si vous en avez envie, je suis tombée en arrêt devant cette plaque commémorative pour le moins originale !
Je ne résiste pas au plaisir de vous en raconter ici l'histoire :
Il y a quelques décennies la petite fontaine de ce quartier qui peut s'enorgueillir du titre de "commune libre" accueillait un WC public qui réceptionnait les divers "trop plein" de corps, le plus souvent lors de soirées bien arrosées dans les établissements publics du quartier mais aussi des courageux touristes de passage prêts à l'affronter pour un soulagement urgent.
Un programme de rénovation de la chaussée signa son arrêt de mort ! Qu'avait-il donc fait de mal ce pauvre WC ? A part embaumer tout le quartier d'effluves dues à sa vétusté et à son manque d'entretien...
Ce haut lieu d'accueil des ivresses publiques avait pourtant rendu bien des services, mais les habitants du quartier décidèrent de le passer à la postérité.
Voilà pourquoi, à ce jour, je me suis trouvée devant cette plaque lui rendant hommage.
Pouvez vous nous dire quelle est cette commune? 

 

 

 

ASCENSION GARDOISE...
 
... par Ovive, Mamiecat et son A-cistant
 

14/05/2005 :
Naissance de Parménion, célèbre personnage cistique gardois.

14/05/2015 :
On était un peu loin de l'initiale d'une rencontre géocistique imaginée par Pasfrévin mais il ne fallait pas manquer l'anniversaire !

10 ans ! Il y a 10 ans, nous nous arrachions les cheveux à décrypter des énigmes cryptées pour comprendre ce parcours tout au long de l'aqueduc romain qui apportait l'eau d'Uzès à Nîmes et dont le conduit le plus célèbre est le Pont du Gard.

Pas de Pasfrévin, pas de Lallementp, pas de Géocacheur non plus. Dommage ! Mais nous ne pouvions laisser passer l'opportunité d'un jour anniversaire tombant un jour férié ! Pour la seconde fois, je m'appropriais l'idée d'une rencontre gardoise sur les traces de Parménion (je ne vais pas m'en faire une spécialité, ne vous inquiétez pas !).

La plupart des Cisteurs inscrits sur cette journée ayant déjà fait le parcours, nous nous sommes donné symboliquement rendez-vous à 9h30 sur l'un des derniers spots, à l'endroit même du premier goûter cistique gardois (délicieuses galettes et courses aux fèves, forcément !) en janvier 2006.

Au rendez-vous, nos amis normands Mamiecat et son A-cistant, nos amis des Monts des Flandres, Monkassel et Mondéka, une Arlésienne, pourtant bien présente, Foisine et son Chrismas, une Gardoise (!), M.lanie et quatre Héraultais : les Bahia, ma Suzonnette et moi.

La recherche vaine d'une ancienne ciste peut-être encore enfouie dans une végétation devenue envahissante, nous a pris tellement de temps que nous y étions encore à l'heure du pique-nique. Nous avons donc déjeuné au point de départ, deux heures plus tard, deux cistes au compteur sur quatre cherchées.

Après ce repas convivial bercé par le chant d'un joyeux rossignol "la musiciste", nous sommes partis à la rencontre de "P'tit Pierre et l'ermitage", une sympathique histoire pour un joli parcours.

Une belle grimpette en ce jour de l'Ascension dans un décor désertique et avec une chaleur écrasante ! (30 dans le Gard, il paraît que c'est normal !).

Un paysage superbe !

 



Remarquez ce fenouil géant sur la photo. Il s'agit d'une "férule"... Attention, cette plante est toxique.


Nous avons également découvert des "cytinets hypocistes", petites fleurs parasites qui poussent au pied des cistes ! 

 


Puis une descente chaotique jusqu'au Gardon où, devinez quoi ? J'ai fait honneur à mon pseudo... Plouf ! Première à l'eau !

La grotte et l'ermitage de P'tit Pierre n'étaient pas accessibles au public, mais la balade était si belle que nous garderons tous un très bon souvenir de cette très belle journée !

Ovive

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  

Moi je dis : "les rencontres cistiques, c'est rien que des menteries !"
La preuve, en ce jeudi, dit "de l'Ascension", bon, c'est vrai, on a pas mal grimpé, mais pour ça, il a fallu d'abord descendre, et quelle descente !


Donc, disais-je, en ce beau jour du 14 mai 2015, ça c'est vrai il a fait beau et même carrément chaud, surtout pour des normands !


Donc, disais-je, ce jour-là, on fêtait les dix ans de Parménion et son créateur : Lallementp. Je ne les ai vus ni l'un ni l'autre... Parménion, on l'a perdu dans un tunnel, quant à son créateur, on l'attend toujours.... Rien que des menteries j'vous dis.
Je ne sais plus qui a lancé l'idée, ni qui s'est enthousiasmé pour elle, en tous cas, on les attend toujours...
Heureusement, dans ces cas-là, ce sont forcément les meilleurs que l'on va rencontrer surtout si, comme moi, on n'en connait aucun, vu que c'était ma première rencontre cistique !


Donc, pensais-je, j'allais cheminer le long du mythique aqueduc (dites le dix fois tout haut sans vous tromper...) et trouver les douze boites qui me manquaient sur les quinze cachées par un certain Pascal L. Que nenni, que des menteries j'vous dis !


Comme presque tout le monde avait déjà tout trouvé, nous voilà repartis sur un autre circuit du même Pascal L ! A mon avis, y en a des qui avaient envie de se baigner .... plutôt que de ramer dans les cistes de Montpellier et les chênes Kermès sans compter les iris et les sauges ! Perso, ça m'était égal, vu que ces boites là, je ne les connaissais pas non plus .... Mais quand même, que des menteries j'vous dis : fallait nous dire d'apporter le maillot pour se baigner dans l'aqueduc....

 


En tous cas, il y a une bonne chose dans les rencontres cistiques, c'est l'après-rencontre quand on en boit une, bien fraîche, au café du coin ... Surtout quand on a oublié l'eau dans la voiture, et ça, c'est pas des menteries !


Mais comme je suis une Cisteuse râleuse, il vaut mieux que je passe la plume à mon A-cistant préféré qui va vous dire toute la vérité.
Mamiecat

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Bon ! Donc, c'est à mon tour ! Alors voilà : une belle découverte ! Les pseudos ont un visage ! Après quelques minutes, j'ai eu l'impression que nous nous connaissions depuis longtemps. Le cadre était magnifique et partager la Cartagène ou le Tapioca (certains comprendront) était un moment chaleureux donnant envie de courir encore ensemble une autre fois pour trouver des "Hypocistes" en cherchant des cistes. Ce sera toujours le bouquet !
Pierre (sans pseudo), l'A-cistant de Mamiecat.

 

RUBRIQUE BESTIAIRE
 
A la Saint Médard... par Triacon
 

A la St Médard, c'est bien sûr la fête à la grenouille et nous ne pouvions pas laisser passer quarante jours sans évoquer ce petit batracien au doux nom de "Butterfly Ball" (probablement en hommage à une célèbre rédactrice) pour qui l'amour est tout , imaginé par Vaco6, alias 9X3Y.

grenouille vaco6
 
Avec son air enchanteur il vous attend en chantant, souvent plus au petit Liré qu'au Mont Palatin, pour un baiser qui, faute de vous transformer en prince ou en princesse, pourrait bien en plus d'améliorer votre score augmenter ou conforter le nombre de vos amis cistiques.

Ses aventures, proches de celles de son copain le Nain d'Amélie, sont bien évidemment commentées sur "Newforez".

montage grenouille

Laissons donc courir et bondir de l'un à l'autre notre verte nomade en souhaitant qu'elle coasse et croisse longtemps et  "who knows", qu'elle ait une nombreuse descendance...

oeufs grenouille

 

Et surtout n'oubliez pas : "love is all you need for cisting"

 

SAINT MATTHIAS 2015 - 10 ANS DÉJÀ
 
... par Britanicus
 

Saint Matthias 2015 - 10 ans déjà !


Prenez un joli coin en Provence verte, suivez sur quelques kilomètres une petite route à l'écart agrémentée de vignes et de bois, passez le petit pont et vous êtes arrivés au Domaine Ste Geneviève.
Enfin presque, car chaque année à la Saint Matthias, les Pom06, maîtres des lieux, ont pris la bonne habitude de nous concocter des énigmes touristiques dans les alentours pour occuper ces matinées. Ludiques ou culturelles, nous nous y retrouvons pour la plupart par hasard aux croisées des chemins, en l'occurrence cette année, les rues et faubourgs de St Maximin. Mais que toutes les cistes aient été trouvées ou pas, nous rejoignons tous le Domaine vers midi. L'apéro, c'est sacré !

 

 

Mondéka et Monkassel du Nord, Aldaval de l'Ouest, Bélu du Centre, certains n'hésitent pas à traverser notre beau pays pour rester fidèles au rendez-vous ! Pour cette 10ème édition, des nouveaux venus, Bigbrozeur de Haute Normandie et Studium de Lorraine, ont eu la bonne idée de venir partager notre réunion paellocistique. Paello...quoi ? Ah ! Les cistes, c'est pour le matin, la paella, c'est pour le midi ! Et quelle paella ! Pour 60 personnes minimum et toujours "meilleure" d'année en année !

 

 

 

Après la traditionnelle photo de groupe, nous passons tous à table pour un repas qui s'éternise en douceur à l'ombre des chênes et sous l'œil indifférent des ânes qui paissent dans le champ tout proche.
Puis viennent tartes et gâteaux au chocolat, suivis des succulents macarons de Laurali et pour fêter cette 10ème St Matthias, Miss M. nous a réservé une bien belle surprise avec ses petits paquets d'orangettes - un régal !- personnalisés pour chaque cisteur !

 


 

L'après midi est bien avancé, il est maintenant l'heure de torturer les neurones de nos hôtes : nous organisons chaque année une petite cagnotte pour les remercier de tout : accueil, organisation, jeux, convivialité, un bel ensemble pour nous offrir une journée inoubliable ! Et c'est encore une belle réussite ! Cette année, ils vont profiter d'un beau séjour en chambre d'hôtes avec repas dans un restaurant gastronomique et visite au village des santons de Grignan ! Enjoy !

Les premiers invités s'en retournent, il a fait trop chaud pour le tournoi de pétanque, le plan B entre en action, chaque pseudo doit résoudre une série d'énigmes sur papier avec une bonne bouteille de rosé du DSG pour le gagnant ! Bravo à Britannicus, surprenant gagnant du magnum et bravo à Bigbrozeur qui remporte une autre bouteille grâce à la maximus (760 litres) !

Le jour s'en va, la nuit arrive, derniers instants partagés autour d'une table et chacun reprend sa route vers les quatre points cardinaux.
Ainsi a vécu la 10ème Saint Matthias, les traditionnels badges pour se reconnaître n'ont presque plus leur utilité, les enfants grandissent, les cheveux blanchissent, mais quel plaisir de tous nous retrouver : Aldaval, Apneiste, Belu, Bigbrozeur, Britannicus, CapitaineCaverne, Chrismas D, Doiz, Eingana, Foisine, , Laurali, Lillah, Lord Casque Noir, LPC940, Miss M., Mondéka, Monkassel, Muhuju, Ovive34, PC Junior, Pimprenelle, Pom06, Raanaa, Rodo, Titelou et Tony06, merci à chacun d'entre vous !
Vive les cistes, vive Saint Matthias !

 

UNE CUVÉE CIST'EN FOLIES DE QUATRE JOURS EN ESPAGNE
 
au Val d'Aran par Aknaton et Crocor
 

Une cuvée Cist'en Folies exceptionnelle de 4 jours en Espagne (par Aknaton et Crocor)

Une nuit de 2015, Mamietopset épuisée par toutes ses activités quotidiennes se prit à rêver :

"Et si on remontait la Garonne ??? Et si on passait les frontières ???"

Elle mit Crocor au parfum, commença à ratisser large, écuma les Pyrénées outre-France, et enfin, en ce matin du 13 mai 2015 :

"Sangre y Oro, Mesdames et Messieurs, la région de la Senyera vous accueille, mais vous devrez la mériter !!!"

Dans un immense cri de ralliement : ‘Catalogne, nous voici', les Cist'en Folie 2015 débutèrent.

4 équipages mixtes ou pas, de tous âges (la ‘JetSet'- les Numsix et Mamietopset, les ‘Rafale en cavale' - la famille Bestienrafale, les ‘B.C.B.G.' - les Bob82 + Crocor et les ‘3 chicas 2 folie' - Téquila, Quercynole + Aknaton), pour un total de 13 aventuriers sans compter une petite chienne, commencèrent à avaler les kilomètres, la neige et le brouillard, la poussière et des siècles d'histoire.

 


 

Parmi les régions traversées :

- Jeudi, le Val d'Aran où la Garonne prend sa source, région montagneuse et encore un peu enneigée, où Crocor nous initia à l'ascension de l'échelle de son lit superposé par la face nord, emmitouflé dans son sac de couchage (il en détient d'ailleurs toujours le record).

 


 

- Vendredi, le Pallars Sobirà, qui s'étend du village d'Alos d'Isil au Congost de Collegast, en suivant le cours de la rivière la Noguera Pallaresa avec certains ponts suspendus, amusants à traverser.

 


 

En fin de journée, l'équipe B.C.B.G eut l'occasion de partir sur les traces d'El Bandito, Pedro Armengol à travers une superbe randonnée faisant découvrir de beaux paysages de canyons (série 118799).

 

 

- Samedi, le Pallars Jussà, qui occupe le bassin médian de la Noguera Ribagorçana avec comme curiosité pour les crapahuteurs, les "forats" (passages souvent étroits où s'est creusée la rivière dans la barrière de roche). De quoi donner quelques ampoules à notre organisatrice, Mamietopset qui put heureusement bénéficier d'un repos bien mérité dans une belle yourte !

 


 

- Enfin, dimanche, l'Alta Ribagorçà, limitrophe de l'Aragon pour s'émerveiller ensuite sur les fameuses églises romanes de la Vall de Boí puis les Cisteurs s'arrêtèrent visiter les ruelles de la capitale du Val d'Aran, avant de quitter définitivement l'Espagne.

 


 

Sans compter le contrôle continu effectué par MT7, qui troquait le soir ses bâtons de marche contre son stylo rouge favori, afin de s'assurer que nous n'étions pas là uniquement pour le fun, mais bien en séjour d'apprentissage linguistique et historique. Bastienrafale, son frère et Bob82 remportèrent brillamment le concours.

 


 

En bref, plus de 500 km d'images mises bout à bout, d'instantanés décaféinés ou pas, de fous rires, de comptages permanents des participants pour n'en égarer aucun, de dégustations de cacahuètes et divers punch catalans (à base de rhum local)... J'en passe et des meilleures.

 


 

Alors, c'est en chœur que nous clamons : MERCI MT7, VIVEMENT L'ANNÉE PROCHAINE !!!

STATISTIQUES
 
Avril 2015 Cistes cachées : 760, Nb d'échanges : 14534 (sur 8213 cistes différentes), Nb d’inscrits : 678.
 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Aknaton, Crocor, Dix-neuf, Eustache, Gadjo, Iris39, Locotwister, Mamadou21, Mamiecat et son A-cistant, Touseg, Woodpecker, Bob d'Artois, Butterfly91, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Philippe d'Euck, Triacon et Ovive34.

  


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation