JOURNAL DES CISTEURS N°110
Parution du 01/07/2015
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 

Bonjour à vous chère Cisteuse, cher Cisteur, 

À moi de vous présenter l'équipe de la rédaction (par ordre alphabétique pour ne vexer personne).

Cleapotre, équipé de moyens informatiques pour "Podiums et numéros spéciaux", qui avec sa verve vous informe des caps passés... et qui attend patiemment que les "Emiles" se manifestent à lui pour nous envoyer les comptes rendus.

Crevette76 qui parcourt inlassablement les forums régionaux afin de vous avertir en temps et en heure des rendez-vous cistiques ou des nouveautés annoncées (exemple : "MaCartociste" de ce mois).

Cst73 : Rédactrice et correctrice émérite qui s'est investie dès son arrivée au journal.

Domisoleil : Correctrice orthographique hors pair qui lit le journal avant sa parution pour en ôter les dernières erreurs.

Ovive34 :  qui est "admin" de la rédaction et qui s'occupe des problèmes informatiques.

Philippe d'EUCK : qui sort parfois sa plume, quand il a le temps, qui veille au grain d'un œil discret, mais qui, en tout cas, nous fait entièrement confiance.

Triacon : Rédacteur, inventeur de jeux, mais surtout notre grand illustrateur, qui avec l'œil nous fait sourire.

Et Butterfly91 : Rédactrice (NON), dessinatrice (NON), correctrice (encore moins) mais qui rassemble toutes vos photos, vos articles, répond à vos mails et met en page votre journal (cadrage et assemblage des photos, répartition des articles...).

L'équipe de Ciste-Thématique se joint à moi pour vous souhaiter : Bonnes lecture et vacances. Nous remercions Adopeste, Geracole, Iris, Jean1957, Jml91, Majordomi, Martin.F, Monkassel, Nomad, Tarzoon, Totue38, Touseg et Woodpecker, qui nous ont fourni photos, jeux ou articles.

N.B. Les fleurs d'hémérocalle sont comestibles et remplies de vitamines A

LA BOÎTE À OUTILS : MACARTOCISTE
 
... par Geracole
 

J'ai toujours pensé qu'il fallait réunir la cartociste et les "cistes recherchées" ainsi que les "cistes trouvées" accessibles depuis le site www.cistes.net.
Comme beaucoup, je m'étais bricolé un fichier Excel où je copiais régulièrement la "liste des cistes que vous recherchez". Et je mettais en rouge les cistes que j'avais trouvées.
L'hiver passé, je me suis décidé à améliorer le fichier sans penser à le diffuser. Je connais un peu Excel.
Et sur le web, on trouve absolument tout. J'ai donc réalisé maCartociste pour Excel. Je l'ai testée sur les cartocistes 38, 73, 74: ça m'a paru tenir la route.
Mi-mars, j'ai ouvert un sujet sur le forum Rhône-Alpes mettant à disposition maCartociste. Totue38 s'est tout de suite montrée enthousiaste, ce fut la seule. J'ai été un peu surpris. Puis Totue38 m'a réclamé une version OpenOffice.
Aïe, OpenOffice je ne connais pas. Les forums, là encore, m'ont aidé, j'ai même eu un interlocuteur privilégié "Dle", qui m'a réglé certains problèmes pour lesquels mes recherches n'avaient pas donné la solution. Merci à lui.
OpenOffice est plus compliqué que Excel, le travail n'est pas mâché, c'est plus proche de la programmation classique ; ça tombait bien, j'ai été programmeur informatique dans ma vie professionnelle.
Enfin, j'y suis arrivé et la version maCartOds a les mêmes fonctionnalités que la version Excel. Toutefois, c'est plus lent. Je me suis creusé la tête pour améliorer le tri, sans succès: avec Excel c'est instantané, avec OpenOffice Calc, c'est long. Idem pour le chargement, le temps est multiplié par 3 pour la version OpenOffice pour charger la même cartociste.

Petit résumé du traitement.

Point de départ, les cartocistes par département, merci à celles et ceux qui les mettent à jour.
MaCartociste ne les remplacera pas et pour cause, sans elles, pas de maCartociste.
MaCartociste est triée par nom de zone (à rupture sur nom de zone, une nouvelle feuille est créée), puis les cistes sont ajoutées (ordre croissant). Pour chaque ciste, un accès est fait au site de cistes.net pour récupérer les informations sur la ciste (date de création, liste des trouveurs, liste de ceux qui s'y intéressent). La date de la dernière trouvaille est déterminée et on formate la liste des derniers trouveurs pour mettre dans le commentaire qui s'affiche lorsque le curseur passe au-dessus de la cellule.
Si le Cisteur inscrit sur la feuille "Entête en B2" se trouve parmi la liste des chercheurs de la ciste, l'état est mis : "À Chercher". S'il se trouve dans la liste des trouveurs, l'état est mis : "Trouvé".
Si le statut indiqué dans la cartociste est "Disparu"ou "Aurait disparu", l'État est mis à "Disparu" ou "? Disparu ?".
Selon l'État de la ciste, des couleurs et des polices différencient les lignes.
En fin de traitement, les feuilles sont relues pour compter le nombre de cistes cherchées, trouvées, disparues, à cueillir ... et tout est récapitulé dans un tableau sur la feuille "Entête".
Une fois maCartociste chargée, le Cisteur va la mettre à jour.
Il peut visualiser les cistes qu'il a trouvées. En cliquant sur le "Casque", il n'affichera que celles qu'il recherche ou celles pour lesquelles il n'est pas inscrit.
Après avoir décodé l'énigme, il indiquera en colonne "Commentaire", le lieu de la cache et passera l'état à "À Cueillir". Lorsqu'il aura trouvé la ciste, il pourra accéder au site www.cistes.net pour enregistrer sa trouvaille en cliquant sur le numéro de ciste et au retour il passera l'état "Trouvé", il peut aussi utiliser le "Tracteur" pour actualiser la page. Il verra apparaître le nouvel état et la date de sa trouvaille.
S'il revient bredouille, il peut mettre la ciste en "Non trouvé".

"Comment changer l'état d'une ciste" ?
La cellule" État" est dotée d'une liste de validation qui comporte les états possibles : "À Chercher", "Trouvé", etc.
Tu cliques sur la cellule, une flèche apparait à droite, tu cliques sur la flèche, la liste des états est affichée et tu choisis l'état qui te convient. Tu trouves la même chose pour le changement de zone géographique.
Je m'aperçois que je viens de rédiger le manuel utilisateur de maCartociste. 

Dois-je continuer ? Oui ? Je continue.
Sous Excel, sur la feuille "Entête", il est possible d'utiliser le "Tracteur" pour rafraîchir l'état des cistes, le "Casque" pour n'afficher que les cistes à chercher, ainsi que le "Grille-pain" pour afficher tout. J'ai retiré ces fonctions de la version OpenOffice, car c'est très long et on se demande ce qui se passe. Ces fonctions sont uniquement au niveau des zones géographiques.
Pour accéder aux feuilles des zones géographiques, 2 possibilités, cliquer sur le nom (qui est un lien hypertexte) ou cliquer sur l'onglet. Pour le retour, la grosse flèche bleue en haut ou onglet "Entête".

Si l'ordre, le nom (souvent trop long), et la couleur des zones géographiques ne te plaisent pas, agis au niveau des onglets comme dans un classeur classique : rebaptise, déplace ou mets une couleur à l'onglet puis clique sur l' "Engrenage" pour mettre à jour le tableau.

La loupe te positionne directement sur la ligne de la ciste indiquée dans la bonne zone géographique.

J'oubliais, il est possible de déplacer une ciste d'une zone à une autre. Cela peut être utile pour la zone "Non définie". Une fois décodée, j'ai l'habitude de la déplacer dans la vraie zone géographique.

Je ne parle pas de l'accès direct au site des cistes et à celui de Newforez depuis les images. Concernant l'accès à Newforez, tu peux modifier le lien pour le faire pointer sur la cartociste du département.

D'ailleurs le fichier que tu télécharges, pointe sur la carto73.

Voilà ce que tu peux faire avec maCartociste. Je l'ai mise sur le forum Général le 10 juin, en une semaine j'ai eu plein de retours pour m'annoncer des petits bugs. J'ai pu les corriger rapidement.

J'ai été satisfait de lire plein de compliments, Merci.

Pour télécharger la version "maCartociste" et la version "maCartOds".

 
 
 

LA CIST'OISE 2015
 
... par Monkassel
 

Au départ, c'était juste une habitude estivale, un rendez-vous incontournable presque un syndrome maniaco-cistique.
De fait, ce fut une nouvelle et belle aventure remarquablement concoctée par les pilotes Rallysariens.

Au début...
C'était la forêt : entre une Chierie d'Ours et une éructation de Cambronne !
Drelin, Drelin dans les Buissons Couraient les Renards et les lapins de Garenne... il fallait reconstituer le puzzle - un vrai, avec de toutes petites pièces sur l'écran - pour compter parmi les invités !
À l'heure du déjeuner, en effet, tous ces dingos d'un jour se rassemblèrent dans la clairière autour de Tarzoon et sa Jane, suivis de loin et en pensée par Julien l'Isar(lés)ien.

Sur une aire de Pré vert, leur joyeuse compagnie allait pique-niquer :
T'es qui là ?
Un Indien et un Aindien, une Berlyne et une moto pour Zorette, l'ours Martin et les Sangliers, la nouvelle Joyce et un Mauvais Garçon so british, Héloiiiiiise, Deniiiiiise, Véra et la cochonne Léonie, un Koala, une Clennf très Cloumpfesque et une Laure rigolote à côté de Max Gagnant, Marie en babydoll avec Bidou le Roux, Jerry venu à 2 pattes mais sans Tom, deux Monts pas noyonnais, un Clunisien doré, deux Big cisteurs, trois Binious, un Papillon, un Père Noël, de sacrés numéros nommés Narbe, Jeff, JML.
Zilanne, ma Zilanne qui vois-tu venir encore ?
Stygo et la douce Maud, Petite Sirène et Elodie... complétaient la joyeuse bande.
Mamoune, enfin : j'arriiiiiiiiive !!

Présentation de Cisteur(se)s et petit cadeau de bienvenue ; enregistrement des cistes mobiles ; agapes de circonstances, échanges de recettes-maison et de tuyaux cistiques : l'ambiance était chaude même sous le couvert des arbres.

 

La recette des mini croissants a paru dans le n°95

 

Et ce n'était pas fini...
Vint le temps de la préparation des épreuves et la distribution des feuilles de route.
D'abord, chacun cogitait dans son coin surveillé de près par l'examinateur rigoureux et bienveillant. Très vite cependant, tous se regroupèrent pour compléter les réponses, noter les fameux et hermétiques décodages, ne rien perdre des indices du Maître du Jeu : les énigmes n'étaient pas banales.

 

Et ce n'était pas fini...
Les équipages se mirent en route pour rejoindre le point de départ de la grande balade annoncée.
Sacré parcours et pierres sacrées : arche perdue, vieille ferme et pigeonniers, croix, sources et fontaines, sentes forestières en mode sanglier, quelques dénivelés et le tout-terrain, à des quads, disputé...
Il y eut quelques pertes ou défections en cours de route (autant que le permettaient les habituelles statistiques) car l'épreuve fut rude pour certains mollets. Pourtant, ceux que l'on pensait plus faibles furent les plus vaillants ; tous, cependant, étaient solidaires et finalement se regroupèrent car...

Ce n'était pas fini...
L'heure de l'apéro c'est sacré aussi, bien sûr !
Le Maître du Jeu devint Maître queux et son barbecue fit l'unanimité chez les gourmands c'est-à-dire tout le monde.
On arrosa des passages de caps, on goûta aux spécialités régionales ; certains piquaient des saucisses et d'autres des fous rires ! Fromages et desserts, pousse-café... les chartreux dormaient déjà.

 


Ce n'était pas encore fini...
La soirée était très entamée et la nuit commençait. Il fallait repartir, se rechausser et de lampes s'équiper ; il fallait oser. Et de fait, l'aventure imaginée par "deux glands en chênaie" fut impériale, remarquable et olé olé !
Du reste, tout cela n'était que leçons de choses et de botanique, plaisants jeux de mots et régal pour les yeux, à la lumière des chandelles, écarquillés.

 

De tronc en tronc, à la queue leu leu, les rires fusaient dans cette procession de péni(cis)tents allumés.
Le temps de 15 cistes et plus, il fallut bien s'encourager et s'aider pour ne pas déraper sur le terrain glissant, quand un "coup de barre" bien naturel à cette heure de la nuit laissait sans ressort. Et chacun cheminait, au fil de la nuit de plus en plus fatigué, non sans aller jusqu'au bout du bout, à "l'origine du monde" pour arriver fourbu mais content au terme de la virée.

Et non, ce n'était encore pas fini !
Le lendemain, quelques-uns en redemandaient... un peu las, néanmoins rieurs et acharnés.
Au pied levé mais du bon pied furent improvisées une balade cistique dans Compiègne intra-muros puis une sortie campagnarde pour les uns, forestière pour d'autres - les Cisteurs n'étant jamais dépourvus sur la Piste. Ce fut, certes, moins fantasmagorique qu'au clair de lune mais absolument touri-cistique.

 

Et ce n'était toujours pas fini...
Le surlendemain, l'on vit encore quelques Cisteurs, en compagnie de l'obligeant Maître du Jeu, arpenter un chemin de mémoire et d'histoire tracée.
De ce circuit supplémentaire, ceux-là se souviendront longtemps du crépitement terriblement sonore qui les surprit en fin de parcours. Le temps de ne rien comprendre, avec grand fracas, un arbre s'abattit à leurs pieds et sous leurs yeux médusés... sans toutefois leur faire d'autre mal qu'une énorme frayeur rétrospective !


Enfin, ce fut fini...
Chacun rentra chez soi, des souvenirs heureux plein la tête et les hôtes furent vivement remerciés pour l'organisation réussie de la rencontre et leur hospitalité généreuse.

Quand est-ce qu'on recommence ?

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rando-été, 1 et 2 août, ainsi que 8 et 9 août (forum Rhône-Alpes)

- Week-end cistique, 22 et 23 août 2015 (forum Pays-de-Loire)

- Un petit pique-nique, 30 août 2015 (forum centre)

 

Dates à confirmer : 

- Rencontre géocistique - sortie Parmenion, juillet ou septembre 2015 ? (forum Languedoc-Roussillon)

- Koh Lanta 2, le retour des héros, septembre ou octobre ? (forum Rhône-Alpes)

- Fêtons le début de l'automne, 19/20 ou 26/27 septembre ? (forum Midi-Pyrénées)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

RUBRIQUE BESTIAIRE
 
... par Triacon
 

Aujourd'hui, deux sujets me démangent la plume...

Tout d'abord, puisque nous parlons plume, je voulais vous présenter un nouveau globe-cisteur, le dénommé Woody Maximy Woodpecker, dit Woody Max.

Pivert de son état, il s'est bien sûr dégotté une fée cistique en guise de marraine ! Laquelle lui aurait, selon nos sources confidentielles mais autorisées, assigné une mission particulière : trouver des Cisteurs perdus dans leur addiction (il paraîtrait que leur nombre est en croissance exponentielle) puis les persuader de l'héberger et de faire une photo souvenir en sa compagnie !

Bref, un pivert qui se prend pour un coucou... Espérons que si lors de ses pérégrinations il atterrit en Suisse, il ne finisse pas enfermé dans un chalet kitch, d'où il ne pourra crier sa détresse par la fenêtre que quelques rares fois par jour.
Et si par hasard (lequel n'existe pas, comme chacun sait) vous faites partie des futurs élus, n'oubliez pas d'envoyer un mot de remerciement à la marraine...

Venons-en maintenant au second sujet, qui pourrait faire la une de la presse people, de Voici et Gala jusqu'au Daily Star, voire (ou voir ?) à People, bien sûr, mais dont nous sommes fiers d'avoir obtenu l'exclusivité mondiale !!!
Car là, il s'agit vraiment d'une star, bien connue de nos services, dont nous avons d'ores et déjà conté quelques aventures, notamment dans le n° 106... notre Babette nationale, compagne du médiatique Arch-Léo et maman de l'intrépide Tiléo.

Figurez-vous que la célébrité et les honneurs cistiques ne lui suffisaient plus, elle voulait en plus l'amour de son sanglier adoré ! En effet, celui-ci n'étant ni un homme de paille, ni fait de bois commençait à lorgner toutes les starlettes cochonnes passant à portée de ses œillades sanglières mais néanmoins assassines.
La vie paysanne et la maternité n'ayant, il faut bien le reconnaître, pas spécialement épargné Babette et bien qu'elle ait porté plainte contre son porc de père, Kochonikea le grand, pour lui avoir légué des traits un peu trop porcins à son goût (sans résultat probant à ce jour), elle s'étiolait de plus en plus...

Et voilà qu'un beau matin elle découvre le moyen de regagner le cœur d'Arch-Léo. Malgré la souffrance (tant physique que pécuniaire ou psychologique) que cela impliquait, notre star n'hésita pas une seconde !

Le résultat en laisse pantois plus d'un Cisteur, qu'il soit homme, bête ou peluche ! Quant à notre héroïne, rebaptisée depuis lors Lolo Babetti, elle rayonne et c'est elle qui dispense désormais les œillades et les répliques incendiaires :
"what did you expect ?"

Première sortie en famille après la transformation:

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

Le 12 mai 1815, le Valais adhérait à la Confédération Suisse dont il devenait le 20e canton. 200 ans plus tard, Givaros célèbre l'anniversaire à sa façon en enregistrant 200 nouvelles cistes en une seule petite semaine, à raison de 20 séries de 10. Une concentration inégalée, à ma connaissance, et qui coïncide plaisamment avec l'approche des congés d'été. Alors, que vous aimiez les cistes citadines ou forestières, que vous les préfériez disséminées le long de pentes  caillouteuses et escarpées, ou jalonnant les sentes odorantes des campagnes vigneronnes, bref, que vous vous sentiez d'humeur bucoliqueféminine, ou plutôt sportive, voire intrépide, j'espère qu'il vous prendra la tumultueuse envie, telle une quête mystique, de vous frotter à ce programme authentique, à vocation patriotique, certes, mais en tous cas légendaire par son envergure. Car ce serait une attitude bien cavalière, pour ne pas dire tragique si, plutôt que d'en être ensorcelés, vous décidiez de laisser ces séries clandestines, à jamais  bannies de vos prochaines sorties ...

Si, à cette occasion, Givaros a franchi deux seuils personnels dans le même mois (cap 400 le 08/06, cap 500 trois jours plus tard), d'autres Cacheurs se sont également illustrés depuis mon précédent article, à commencer par Koalito, en qui j'avais salué le mois dernier le concepteur de la ciste "123456",  mais sans relever au passage qu'une des boîtes enregistrées préalablement pour approcher ce numéro magique (en l'occurrence la "123452") l'avait également propulsé, dès le 30/05/2015, au-delà des 600 réalisations personnelles. Quant à Doiz, Baliseuse et Brossard56, c'est à travers diverses séries qu'ils/elles ont respectivement franchi leurs caps 400 ("Saint Probace 2/3" posée dès le 01/06/2015), 300 ("La Lauzière 2" cachée le 09/06) et 200 ("Balade en zone sèche 1/6", enregistrée le 07/06/2015).

Etonnamment, ce mois-ci, j'ai autant de noms à citer parmi les Cacheurs que parmi les Trouveurs, qui sont en effet cinq, eux aussi, à avoir franchi un nouveau palier : deuxième Cisteur à atteindre ce niveau, Jml91 a retrouvé avec le printemps ses jambes et ses neurones de vingt ans, pour effacer sans coup férir le chiffre des 9000 boîtes décapsulées, le 04/06/2015. Bob82, lui, a choisi l'autre extrémité du mois (28/06/2015) pour devenir le neuvième élément de la famille Septime. Quant aux Nanougat, c'est le 08/06/2015 qu'ils se sont adjugés le cap 3000 (83e à ce stade). Enfin, étonnante homonymie pour ceux qui accèdent au grade d'Emile ce mois-ci : Les Capitan concluent le 14/06/2015 une quête entamée presque sept ans plus tôt, pour devenir les 358e membres de la famille (grâce à une ciste parfaitement adaptée ("En plein dans le (35) mille")), avant d'être rejoints sur le pont le 27/06/2015 par ... Captainchoc.

Au plan départemental, le Lot-et-Garonne, toujours porté par la fièvre créatrice de Scytale, enregistre son troisième podium consécutif et en retrouve la plus haute marche, avec une progression de +8,25%, et 56 nouvelles boîtes qui viennent s'ajouter aux 126 déjà créées depuis fin mars. Une concurrence sérieuse pour le Valais ...
Juste derrière le département du Sud Ouest, la Nièvre profite du passage de la reine Boudicca et de ses 18 cistes laissées en souvenir, pour décrocher son tout premier podium (+5,16%). A peine plus souvent cité, le département du Rhône vient, avec 24 nouvelles cistes et +4,08% de réalisations nouvelles, compléter ce trio de juin grâce aux efforts conjugués de Iorec38 et Belu.
Comme dernière destination possible pour cet été, je vous propose la Bretagne, et même son extrémité la plus occidentale, où vous pourrez aller quérir la 2000e ciste du Finistère, cachée le 20/06/2015 du côté de Morlaix. Je devrais d'ailleurs plutôt parler au pluriel, puisque les bretons ont vu les choses en grand en cachant non pas une, mais deux boîtes pour l'occasion. Merci à Isei29 et Matou malin pour cette double réalisation !

Et maintenant ... Bonnes vacances à tous !

 

(Statistiques établies pour l'essentiel sur la période du 29/05 au 27/06/2015) 

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

RCJ 2015
 
... par Cst73
 

"L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ; il coule, et nous passons !"

On aurait pu mettre cette belle rencontre jurassique sur le vaste sujet du temps qui passe. Alphonse de Lamartine n'aurait pu qu'applaudir, lui qui a passé quelque temps dans ce canton de Moirans-en-Montagne. Et "Le Lac" de Vouglans aurait très bien pu inspirer le Poète et Iris39 pourquoi pas lui servir de muse... mais on ne va pas refaire l'histoire !

 

Racontons plutôt ce qui s'est passé ces 23 et 24 mai derniers.
Histoire classique : un lac, un barrage et un village englouti.

Ce village s'appelait Le Bourget comme le lac savoyard... malheureusement pour lui, il connut un destin funeste.
Des enquêteurs (cistiques) par équipes ont eu pour mission (oui, oui, ils l'ont tous acceptée et signée) de faire le tour du lac à la recherche du trésor du Vieux Sage qui était censé réconcilier les partisans du projet barrage à leurs opposants.
C'est ainsi que 6 équipes préalablement formées se mirent en route à la collecte de 14 indices disséminés par Iris (certainement complice du Vieux Sage) sous forme d'énigmes à décoder sur place.
A la mi-journée, il va sans dire que la soixantaine d'enquêteurs affamés fit une pause casse-croûte au bord du lac pour faire le point sur leurs investigations personnelles avant de repartir pour une longue après-midi de recherches qui leur a permis (on s'en doute) de récupérer le fabuleux trésor.

Il fallait fêter ça dignement : c'est donc autour d'un barbecue géant agrémenté des diverses spécialités de leur terroir, que les enquêteurs victorieux ripaillèrent attendant la tombée de la nuit pour une sortie digestive à la recherche des lucioles sous les étoiles vers les rives d'un noir d'encre de ce lac endormi !

Bien que la nuit fut courte, ce fut dans une atmosphère surchauffée que le lendemain dimanche, on retrouva sur le pied de guerre, les mêmes protagonistes. Le Volcan Gaszel faisait parler de lui... Il fallait de nouveau enquêter. Pour cela après un pique-nique sous forme de déjeuner sur l'herbe, les plus téméraires entreprirent d'en faire le tour afin de couper court à toute velléité éruptive... et de ramener le calme dans la Comté.

 

 


Tandis qu'un autre groupe se donnait la main et passait à travers la Porte du Temps pour un voyage-découverte au pays du bois et un petit détour chez la Messagère des dieux.

Le temps passait. Les deux jours s'étaient écoulés : mais ce ne fut pas du temps perdu. Les amis se sont retrouvés, les recettes ont été partagées, chacun s'est régalé, les enfants ont joué, les méninges ont bien travaillé, les yeux ont été émerveillés par les joyaux du lac (grottes, belvédères, belles ruines et patrimoines de toute sorte...).

Quelques irréductibles ont eu la chance de jouer les prolongations le lendemain lundi férié : à leur actif, d'autres découvertes, d'autres partages (les restes de victuailles notamment). Amitié, quand tu nous tiens...

Encore une rencontre parfaitement organisée ! Aucune obligation de recours au plan B, même la météo ne nous a pas fait de mauvaise surprise ! D'ailleurs nous avions notre Arc-en-ciel personnel en la personne d'Iris. Remercions-là chaleureusement ainsi que ses acolytes et testeurs d'énigmes Mcjm et Zilanne !

"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages..."
Guettons la prochaine rencontre de Franche-Comté qui devrait se passer sur la proposition d'Alix 25 et de Picpoul, dans le Doubs en 2016.

 
bulle rcj 2015 
 

 

RÉCIT ÉPIQUE : "À LA RECHERCHE DE MA PROCHAINE CISTE"
 
... par Nomad ou Glob...
 

"Mais qu'est-ce que j'fous sur cette route un tupperware moisi à la main ... j'vais quand même pas remettre ça hein, les cistes c'est du passé n'est-ce pas ? n'est-ce pas ?? allo ??? ..."
--
10 ans auparavant:

"Hey Globul, on voudrait faire une méga-ciste pour Lonesloane, chacun ferait un bout, il faudrait que ce soit costaud, ça te dit ?
- Ça marche !"

Une poignée de Cisteurs de la première heure, Fleurist, Manu, Jmlv - que ceux que j'ai oubliés me pardonnent - pour faire une ciste de derrière les fagots, on ne dit pas non ! Je me suis déjà fait en peu de cistes la réputation de faire compliqué, c'est l'occasion de mettre les petits plats dans les grands. Ce sera donc une énigme à étages, avec du code, encore du code et de l'astuce. Il faut que ce soit mémorable, parce qu'après le roi Lonesloane, la concurrence sera rude !

Énigme troussée, boîte cachée - celle là ne risque pas d'être trouvée par hasard - il ne reste plus à Lone qu'à sortir le grand jeu. J'apprendrai à cette occasion que le point de départ de mon énigme résonne avec son histoire personnelle. Ça ne pouvait pas tomber mieux !

Les mois passent, j'arrête le jeu, ayant le sentiment que c'est devenu l'usine. Tant mieux pour le jeu et son succès, mais je ne m'y retrouve plus. Je reste en contact avec une poignée d'amis, je prends des nouvelles de loin, je ne saurai pas ce qu'est devenue la méga-ciste de Lone. On me dit que ma dernière et plus complexe de toutes, la PermutaCiste, a disparu. Je dis que je ferai de la maintenance ... un jour ... Pour tous je reste Globul, celui qui a inventé les bourdons, mais j'ai vraiment besoin de passer à autre chose. Un Cisteur s'arrête, une légende le remplace !
--
Le temps passe.

Juste quand j'avais envie d'activités nouvelles un monde inconnu s'offre à moi. Je me fais photographe de lieux abandonnés, explorateur de tunnels, arpenteur de toits, découvrant des endroits cachés et pas franchement légaux, auxquels le frisson de l'interdit ajoute éventuellement du charme ... Je deviens Nomad, explorateur urbain, comme le veut l'expression consacrée mais bien pompeuse. Une passion qui m'a pris violemment du jour au lendemain, résumant bien des envies que j'avais depuis toujours sans le savoir, et pour lesquelles les cistes n'avaient pas suffi. Cette fois j'ai trouvé mon monde et il ne me lâchera plus !

Mes pas me ramènent parfois sur les chemins d'anciennes cistes, mais toujours un cran plus loin, passant derrière le décor, là où les cistes ne peuvent pas être cachées. Mon nouveau terrain de jeu n'est pas du tout cisto-compatible, les friches sont des endroits qu'il faut garder secrets pour en préserver la beauté éphémère, les toits, les carrières, les catacombes sont hors-limite. De toute façon les cistes c'est fini, le classeur à énigmes reste au fond du placard avec la boîte à babioles, Globul a dû disparaître avec sa dernière ciste
--
"Fontaine ..."

Ma région change. Des vestiges autrefois enfouis sous la végétation deviennent le lieu de nouveaux sentiers. C'est l'occasion d'aller voir un pont, un escalier, auparavant quasi inaccessibles même sans hauts-talons. Et par association d'idée, de savoir ce que devient ma seule ciste à avoir peut-être survécu. Renseignement pris, elle serait toujours sur place. La curiosité devient trop forte, il faut au moins que je sache !

Premier obstacle, je n'ai pas gardé toutes mes notes, je dois redécoder ma propre énigme. Qui bien sûr, n'a aucune chance d'être encore en ligne depuis plus de 10 ans chez Wanadoo ? Et pourtant si, première surprise ... Je vérifie que je connais encore la méthode pour décoder la 1ère partie, mais pour la suite je dois retourner sur place. Me voilà donc en cette belle fin de dimanche ensoleillé, un bloc-notes à la main, recopiant laborieusement le contenu d'une plaque. J'ai vraiment passé deux ans à faire ce genre de choses ? Oui, et ça me plaisait ...

Énigme décodée, je retrouve le spot dans les bois mais, nouvelle bourde, il me faudrait une boussole et je n'ai rien prévu ! Je fouille donc le pied des arbres candidats. Je ne retrouve rien. Je fouille encore l'arbre qui me parait le plus évident et ...
... elle est là ...
... depuis 10 ans !

1ère constatation le spot est vraiment bon, en 10 ans peu de personnes sont passées par là et moins encore ont fouiné au pied des arbres.
2ème constatation, sans plastique autour elle s'est remplie d'eau croupie, et l'unique message présent à l'intérieur - je me rappelle du même coup qu'elle ne contenait pas d'objets - n'est plus qu'un vieux souvenir. Mais je l'ai retrouvée !

Je ressors donc des bois avec ce vestige improbable, je marche le long de la route et je n'en reviens pas ...

"Mais qu'est-ce que j'fous sur cette route un tupperware moisi à la main ... j'vais quand même pas remettre ça hein, les cistes c'est du passé n'est-ce pas ? n'est-ce pas ?? allo ??? ..."

(à suivre ) 
 
otzi globul
 

 

 

Pour tous les jeux qui suivent, adressez vos solutions au Ciste-Thématique.

 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Voici trois énigmes à résoudre...

Celle de Touseg :

 

 

 Celle de Woodpecker :

 

 Et celle d’Adopeste :

MARABOUT'FICELLE
 
... par Touseg
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."


Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

 

 

NOM D'UN CISTEUR
 
... par Triacon
 

Grâce aux définitions, découvrez les mots de la grille jaune, puis ajoutez la lettre en + et mélangez le tout pour trouver le nom de sept Cisteurs dans la grille blanche. Pour vous aider, leur (nouvelle) région d'appartenance vous est indiquée...
Enfin, les cases bleues remise en ordre vont donneront le nom d'un huitième Cisteur !

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 14 : inversion par blocs de lettres

Nous avons vu le mois dernier le code qui constituait à écrire à l'envers, donc de droite à gauche.
Il s'agit également dans ce nouveau code d'inverser le sens de l'écriture, mais par blocs de lettres.
Un nombre sert de code pour déterminer la longueur des blocs.

Prenons par exemple la phrase : "UN NOMBRE SERT DE CODE POUR DÉTERMINER LA LONGUEUR DES BLOCS"
Si le nombre code est 53, on découpe la phrase en blocs de 5 lettres puis 3 lettres et ainsi de suite.
On obtient donc :
UNNOM BRE SERTD ECO DEPOU RDE TERMI NER LALON GUE URDES BLO CS

Une fois le découpage effectué, on inverse les lettres dans chacun des groupes ce qui donne :
MONNU ERB DTRES OCE UOPED EDR IMRET REN NOLAL EUG SEDRU OLB SC

Puis en supprimant les espaces : MONNUERBDTRESOCEUOPEDEDRIMRETRENNOLALEUGSEDRUOLBSC

Pour décoder, il suffit de faire les opérations inverses : d'abord constituer les groupes de lettres de la bonne longueur selon le nombre code, puis inverser les lettres de chaque groupe.

Saurez-vous décoder ce qui suit à l'aide du nombre code 421 ?
CREMDIARIOVSESCEYAPEEETITEXRECICEDDDOCEGAERBTEVAORUOPTERR APEEVNEDAURCYRETP

Je subodore que certains vont se précipiter sur un logiciel de décodage tel dcode pour qu'il fasse le travail à leur place (je me trompe ?).
Mais finalement, je ne suis pas sûre que ce serait plus rapide...

En effet, dcode propose un décryptage automatique pour le code "bloc de lettres" ... mais qui fonctionne seulement pour un nombre code formé d'un seul chiffre !

Pour un nombre code formé de plusieurs chiffres on peut se servir de la page de dcode concernant le chiffre "Bazeries".
Ce code utilise un double codage : dans un premier temps une inversion par blocs de lettres, et dans un deuxième temps un surcodage à l'aide d'alphabets désordonnés. Il suffit de choisir, pour les deux grilles proposées, l'alphabet "normal" sans le "J" : ABCDEFGHIKLMNOPQRSTUVWXYZ. On élimine le surcodage et il ne reste plus que le code "inversion par bloc de lettres", avec possibilité d'utiliser un nombre code à plusieurs chiffres. On entre le nombre dans la case "clé numérique" en séparant les chiffres par des virgules, on clique sur "déchiffrer Bazeries" et le tour est joué !
Il ne vous reste plus qu'à placer les espaces au bon endroit....

 vieux 110 iris

 

RENCONTRE ARDÉCHOISE
 
... par Cst73
 

Si les rencontres d'Ardécho c'est du grand Art... on ne fut pas dans la dèche avec 23 cistes au programme !
23 que dis-je, il faillit y en avoir bien plus, si un malencontreux orage n'avait pas mis fin avant qu'elle ne commence, à la virée cistique nocturne et viticole du samedi soir. Fort heureusement, le Maître du Feu dans ses grandes œuvres et manœuvres a pu nous nourrir copieusement de succulentes brochettes dans le soir qui tombait, une tablée réunissant ceux qui descendaient du Nord et ceux qui remontaient du midi... une belle histoire !

Prélude à la journée du lendemain qui s'annonce passionnante, à la recherche de cette arche encore vierge sur "terrain non constructible"... on comprend bien pourquoi !
La cérémonie de la remise de l'attribut de Maître du Jeu par un Papatouriste encapuchonné en émeut plus d'un...

Et par un bon matin déjà chaud, nous partons à la recherche de l'Arche Perdue, jouer les Indiana Jones dans la jungle ardéchoise.

Mais avant d'y parvenir, que d'obstacles ! Passages très étroits, cavités climatisées, gouffres habités par d'obscures bestioles à poils, labyrinthes de monstrueux rochers sculptés par Dame Nature, arbres aux formes tarabiscotées, on se croit sur une autre planète (ardéchoise sans doute).

 

 

Midi : le thermomètre s'affole, les peaux transpirent, les souffles se font plus courts, la soif et la faim nous tourmentent, il est temps de faire une pause à l'ombre où nous attendent déjà Dame Totue et ses enfants, Lidof et Filloux, Rencontre et Miche pour le ravitaillement gastronomocistique.

Mais l'infatigable Maître du Jeu veut reprendre sa quête. Son obstination contagieuse fascine l'ensemble de ses adeptes et fait des émules. C'est avec inquiétude que nous ne voyons pas revenir un Tomatoket parti seul, alors que l'orage gronde de nouveau, à la recherche de l'Arche Perdue !
Ouf... l'attente ne se fait pas trop longue, et voilà l'aventurier de retour, dépité de n'avoir rien trouvé ! Il est temps de mettre les bouts, l'orage se fait insistant, les premières gouttes s'évaporent sur le sentier chauffé à blanc et enfin le parking... fin de l'aventure... enfin pas pour tous !
En effet, le groupe Lidof-Totue-PapySerge parti à la recherche d'autres merveilles... se retrouve pris dans la tourmente, obligé de s'abriter dans une grotte sous les grêlons ! Ambiance chaotique... Affolement des petits et de leur maman... Course précipitée dans le sentier devenu torrent jusqu'au parking... Fort heureusement, tout le monde est sauf... saufs mais trempés comme des soupes !

Reste le "Chapeau Perdu", le chapeau de Téophane... mais ça, c'est une autre histoire...

Encore une aventure de plus à rajouter à notre palmarès ! Si on sait comment débute une rencontre cistique (en glaçons à l'apéro)... on ne sait jamais comment elle s'achève (en glaçons célestes)... enfin si... toujours avec des embrassades chaleureuses et la promesse de se revoir très vite !

Merci au Maître du Jeu pour nous avoir fait vivre ces instants inoubliables !

PS: Suite de l'histoire : Quelques jours plus tard, on apprend avec beaucoup d'émotion que le Maître et son chien ont retrouvé le "Chapeau Perdu" dans la grotte : de cette aventure est née une nouvelle ciste. Tout est bien qui finit bien dans le monde cistique...

 

 

 ardecho 110

SACS DE NOEUDS
 

Cist'Oise

 

Ardéchoise

 

STATISTIQUES
 
Mai 2015 Cistes cachées : 851, Nb d'échanges : 18527 (sur 8704 cistes différentes), Nb d’inscrits : 654.
 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 
... par Cst73, Jean1957, Majordomi, Ovive et Totue38
 

Cst73

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 

Totue38

~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

 

 Majordomi

~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 Ovive

~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~ 

Jean1957

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Geracole, Iris, Jean1957, Jml91, Majordomi, Martin.F, Monkassel, Nomad, Tarzoon, Totue38, Touseg, Woodpecker, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation