JOURNAL DES CISTEURS N°115
Parution du 01/01/2016
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 

 
 

ÉDITORIAL
 
... par Philippe d'EUCK
 

Chères Cisteuses et Chers Cisteurs,

"Alain Formaticien" se joint à moi pour vous souhaiter une excellente nouvelle année 2016, ainsi qu'à vos familles et à vos proches, santé et prospérité, et que tous vos vœux, désirs et rêves les plus fous, ou pas, soient comblés !

Je me dois de vous parler ici un peu de la V2 et, hélas, encore une fois, je suis dans l'obligation de vous demander d'avoir l'extrême gentillesse et la bienveillance de m'excuser pour son retard. Je sais que la plupart d'entre vous, à force, s'est fait une raison et accepte cela avec patience, voire avec un grand stoïcisme, se disant que cela ne les empêche pas de cister et de bien s'amuser quand même en attendant ; ils ont entièrement raison !

Et pour ceux qui douteraient (je peux concevoir cela car ils sont tout de même dans ce bon droit), je leur redis très volontiers qu'il est certain qu'elle verra bien le jour, comme je vous l'ai toujours promis ! Désolé pour 2015, et vive 2016 ! Encore une fois, merci pour votre patience, et merci de bien vouloir accepter mes excuses de nouveau !

Comme chaque année en cette occasion, restons dans les remerciements dont je ne manquerai pas d'en adresser les plus vifs, d'abord à vous toutes et tous pour votre participation au jeu, merci aussi et bienvenue aux nouveaux chaque année plus nombreux, merci à toute l'équipe de la Rédac du journal pour leur sacré beau boulot, un tout aussi grand merci à toute l'équipe du forum, pour l'omniprésence de chacun dans l'aide et conseils qu'ils vous apportent quotidiennement, sans oublier nos pensées sincères et émues pour celles et ceux qui ont quitté la piste et pour leurs familles !

Maintenant, je dois aussi me faire excuser pour mon absence chronique auprès des piliers suprêmes et sacrés qui sont les Institutions Cistiques par essence : la Rédac du journal et le Forum.

Passible de 100 bons coups de fouet dans la crypte des tortures (je vous demande sinon grâce, au moins de ne pas y aller trop fort !), pour ma grande absence de la Salle de Travail depuis environ deux bonnes années de file si ce n'est pas trois, je crois !
J'ai pu fournir cependant le "minimum syndical" en écrivant trois à quatre éditos par an sur 11 et quelques petites pétouilles d'éléments de stats auxquels les rédacteurs n'ont pas accès et que j'ai donc toujours le plaisir de donner mensuellement.
Je leur fais mes amitiés à cette occasion. Bien sûr, ce n'est pas ce peu de temps passé avec eux qui va me déculpabiliser, car je suis vraiment très loin de la présence effective que j'ai eue dans le passé à la Rédac, du temps et depuis la reprise du journal par Ovive (bisous à elle au passage) !

De même cette fois, passible d'écartèlement en Place de Grève, je demande vraiment grâce aux Cisteuses et Teurs, Clubeurs-Forumeurs, pour mon absence tout autant chronique de ce lieu indispensable et toujours bien convivial ! Là aussi, j'ai donné le "minimum syndical", mais bref, j'y ai tout de même été beaucoup plus présent qu'à la Rédac, quand j'en avais vraiment le temps. Même si je l'étais moins que notre DG, Max lui-même.

Ceci dit, et ce n'est quand même pas mon côté "touchez-ma-bosse-Mon-Seigneur" qui me pousserait à vous dire cela, mais j'ai toujours été présent pour répondre journellement aux centaines de messages privés reçus hebdomadairement via le bouton "Ecrire au webmestre", ou aux autres reçus via la Messagerie Privé du forum, afin d'aider ou rectifier des erreurs, etc, etc...

Concernant la MP du forum, je rappelle que pour tout problème concernant une ciste, il vaut mieux m'écrire par le bouton de la page d'accueil de cistes.net que via le forum, vous serez plus vite lu.

Pour en revenir à mes vilaines absences de la Rédac et du Forum, hormis la V2 qui m'a pris du temps et va m'en prendre encore (bien que ce ne soit pas moi qui bidouille le truc dans le gras), ces absences ont été dues et le seront encore un ch'ti little bit, à une grande, grande, grande chasse au trésor qui va s'intégrer dans la superbe aventure qui s'appelle "InCarnatis". J'ai le plaisir de commencer à vous en parler un peu ici car elle a été présentée pour la première fois en public au premier Salon de la Détection qui s'est tenu à Montreuil les 10 et 11 octobre derniers.
Vous sachant de fins et rusés craqueurs d'énigmes, je ne doute pas un instant que mettre la main sur ces infos n'en soit pas une pour vous.
Je vous laisse donc le plaisir de chercher en vous donnant juste le nom magique : "InCarnatis" !

J'espère que vous apprécierez. C'est une longue aventure et on aura encore le temps d'en parler, le principal étant que vous compreniez bien aisément ces absences qui étaient pour une bonne cause, et que vous saurez me pardonner ! Ouffff, merci !

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous, et gaffe au mélange détonnant champagne/verglas, gaffe au foie gras et aux truffes chinoises à forts risques de contenir de la mélamine et... Dieu sait quoi !

Amitiés.

 

HELP – QUI EST L’AUTEUR DE CE TEXTE, TOUJOURS D’ACTUALITÉ ?
 
... par ? ? ?
 

Oui, "help", car nous avons de plus en plus de mal à obtenir des infos pour Ciste-thématique. Depuis quelques mois, nous passons presque autant de temps à quémander des sujets et des portraits de Cisteurs que de réaliser cette Newsletter, et nous avons sérieusement envisagé de passer à une parution bimestrielle (en doublant bien sûr la durée de vos abonnements).

Alors, SVP, avant d'en arriver là, envoyez-nous vos anecdotes, vos récits, et, si votre portrait n'est pas encore passé dans Ciste-thématique, faites-le nous parvenir. Le questionnaire est ICI.

Sans votre collaboration, nous n'y arriverons pas. Ciste-thématique n'est intéressant que par les sujets que nous traitons, et ces sujets, nous ne pouvons pas les inventer, c'est vous qui les avez dans votre tête !

Alors merci de nous aider à rendre ce journal vivant et amusant. Encore une fois, nous ne vous demandons pas de "rédiger" ces sujets. Il suffit de nous envoyer quelques détails factuels, et nous les mettrons en forme.

Merci à tous !

 
  "Ceci devrait faire partie de vos bonnes résolutions pour 2016!"
 


Pour tous les jeux qui suivent, adressez vos solutions au Ciste-Thématique.

 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Voici trois énigmes à résoudre...

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste. 

Énigme de Touseg :

 

Énigme de Woodpecker :

 Et énigme d'Adopeste :

 

TROUVEZ LA CISTE
 

Une ciste, comme celle-ci est cachée dans cette image, à vous de la trouver. 
 
 
N'oubliez pas d'adresser vos solutions au Ciste-Thématique.
 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Yugladan
 

Je sévis dans le Beaujolais. Derrière mon pseudo se cache un Cisteur doublé d'un pêcheur. En retraite depuis une bonne année, je jongle entre ces deux activités passionnantes. Dans les deux cas, je peux rentrer bredouille, mais je repars toujours avec la même motivation.

C'est au cours d'une randonnée ardéchoise que j'ai été initié au jeu, par mon pote Frb (Papy21, de son pseudo). A un moment, celui-ci s'est exclamé: "On ne doit pas être bien loin" et nous a conviés à chercher une boîte sous les rochers. A douze, on eut vite fait de trouver ce pot en plastique, même si on s'en fichait alors un peu, retenant surtout que c'était là le prétexte d'une pause. Avant de remettre ce pot au même endroit, Frb s'est livré à un étrange rituel : mot dans un carnet, échange d'un objet ... S'en sont suivies pendant le reste de la randonnée de nombreuses explications ... auxquelles nous sommes restés unanimement hermétiques.
Quelques temps plus tard, cependant, avant de me rendre dans la Nièvre où j'ai une petite maison de campagne, je suis allé, sans trop savoir pourquoi, consulter la page des cistes pour vérifier si le jeu auquel nous avait initié Frb existait aussi dans ce département. C'est ainsi que, tout près de chez moi, j'ai trouvé ma première boîte, dans un endroit que je ne connaissais pas, avec cependant une vue imprenable. De fil en aiguille, l'élève Yugladan a dépassé le maître et désormais, je ne pars presque jamais sans une poignée de cistes décryptées et bien localisées sur ma top 25.

Aujourd'hui, l'organisation rigoureuse de mes sorties cistiques traduit l'expérience acquise au fil du temps : je commence "cisthématiquement" par consulter la Carto quand elle existe (sans oublier l'onglet consacré aux cistes non localisées) et j'essaie de regrouper les énigmes en privilégiant les séries qui feront l'objet d'une petite randonnée. Puis je décrypte (ou du moins, j'essaie), quitte, lorsque je ne trouve pas, à passer à autre chose pour mieux reprendre plus tard. Parmi mes outils de recherche : l'ami Google, bien sûr (Maps , Geoportail), ou des livres que je n'hésite pas à acheter. Quelquefois, si l'énigme me donne trop de fil à retordre, je piste le Cacheur. Parfois, les solutions d'énigmes me viennent en pleine nuit, mais pas au point de réveiller madame Yugladan. Google a toujours attendu le lendemain matin pour vérifier mes révélations nocturnes !
Je transpose ensuite les énigmes décryptées sur un traitement de texte qui me permet de rassembler les éléments qui me seront nécessaires sur le terrain (photos, extraits de top 25, voire coordonnées géographiques ...). Je transfère tout cela sur une clé USB dédiée aux cistes, dans des dossiers classés par département. Parallèlement, je colle des pastilles de couleur avec le numéro de la ciste, sur une carte au 1/150 000 du département concerné. Ainsi, lorsque je projette une sortie, il me suffit de repérer les vignettes contiguës sur ma carte puis de récupérer sur ma tablette les infos qui se trouvent sur la clé USB (exit l'impression des énigmes). Enfin au retour, j'enregistre mes trouvailles et je fais le bilan sur mes différents supports ...

Seul, en famille, ou avec des amis, j'apprécie toutes les combinaisons, du moment que je peux pratiquer mon passe-temps :
- Quand je pars en vacances avec la famille Rebeti, on se partage le boulot. On se fixe un périmètre de recherche autour du gîte et chacun, y compris nos épouses, se débrouille pour décrypter. Sur place, il y a quelquefois des surprises pour la localisation de telle ou telle boîte mais, dans l'ensemble, ça fonctionne très bien ...
- Quand je pars avec Les Mazottes (Cisteur lyonnais), on se fixe une randociste précise + deux ou trois bonus à faire en chemin. On se retrouve quelque part avec le casse-croûte, et c'est parti (voiture commune pour la journée). Chacun gère le décryptage. Il n'y a jamais eu de surprise quant à la localisation.
- Quand madame Yugladan et moi emmenons ma petite fille de quatre ans, je prends à ma charge l'essentiel du boulot, mais ça fonctionne bien quand même. Évidemment, je me débrouille pour lui faire trouver des boîtes un peu faciles !

- Dernier cas : Je pars seul ou avec madame Yugladan. Je décrypte seul en général ou je lui demande un coup de main si besoin. Le moment venu, j'annonce: "Je pars chercher des boîtes". S'il n'y a pas de réponse, je comprends rapidement que pour cette fois, ce sera sans elle ... Enfin, je dois le confesser, il m'est aussi arrivé deux ou trois fois de profiter d'une sortie occasionnée par mon boulot pour aller toper une boîte avant tout le monde ...

Si je préférais le rôle de Chercheur au début, je trouve maintenant de plus en plus de plaisir dans celui du Cacheur, même si je regrette de ne pas parvenir à atteindre l'objectif de 10% (rapport de cistes cachées/trouvées) que je me suis fixé. La "ciste de la chapelle du double trouble" est sans aucun doute celle dont je suis le plus satisfait, tant par son style, qui sort un peu des sentiers battus, que par le spot, une jolie petite chapelle au milieu des vignes beaujolaises. Et en prime, il existe sur le forum Rhône-Alpes un petit post dédié à cette ciste, qui a permis de lâcher des indices ...

En tant que Chercheur, je n'ai pas de préférence quant au type de l'énigme, mais je privilégie les randocistes. J'évite les "moins de douze ans", et celles qui sont bourrées de fautes d'orthographe (à moins que celles-ci ne soient volontaires). Même si tous les Cacheurs attirent mon attention, certains sont incontournables et laissent leurs empreintes un peu partout. Je citerais Bigbrozeur, Goldocluny, Boudicca, Belu, Microb, ... et j'en oublie. Je les apprécie beaucoup et j'ai l'impression de les connaître sans les avoir rencontrés.
Concernant les objets, ceux qui sont personnalisés sont, pour moi, de loin les plus beaux et les plus émouvants, car c'est un petit bout du Cacheur ou du Chercheur que l'on ramène alors à la maison. Si je devais n'en choisir qu'une variété, ce serait les "mamettes", les réalisations de MAM21.

Pour moi, une ciste réussie doit cumuler une belle énigme et un beau spot. Comme j'en ai plein la tête, je n'en citerai aucune de peur d'en oublier ... Mais en matière de spots, je dois dire que les cistes disséminées le long des sentiers côtiers bretons et varois sont bien attirantes. C'est pourquoi, à l'été 2016, je prévois de prendre la direction de Doëlan et des magnifiques sentiers côtiers du Finistère sud qui, grâce à nos amis bretons, regorgent de boîtes ... Inutile de dire que les familles Rebeti et Yugladan y auront encore fort à faire !

Je me dois aussi d'évoquer ma première ciste, la "ciste du barrage", qui reste ma plus belle découverte, pour tous les souvenirs qui y sont attachés : superbe point de vue et, au pied d'un sapin sous les aiguilles, une boîte en plastique, et puis tout le cérémonial (qu'est-ce que je peux bien écrire dans ce carnet, qu'est ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette boîte un peu étroite, surtout bien la recacher ...).
Enfin, celle dont je suis le plus fier est la "ciste du clocher mystérieux", cachée en 2008, restée six ans inviolée, et dont je demeure à ce jour le seul Trouveur ! Avec un petit panier de jeunes cèpes en prime. Je m'en souviendrai longtemps !

Côté anecdotes, j'ai de quoi alimenter un article entier du Ciste-Thématique !
Encore récemment avec la "U4500500 (6) Un nouveau pape est appelé à...", cachée par Goldocluny en pays beaujolais : au pays de Bernard Pivot, je dois longer un ruisseau bordé de fils barbelés. Le passage est très étroit, et pentu de surcroît. Oh! Un arbre à éviter, et puis un gros CACA humain à son pied. J'évite, façon Yugladan, pour me retrouver les deux pieds dans le ruisseau. Je poursuis pour atteindre la photo indice qui représente une souche. Le tour en est vite fait ! Rien, sauf une grosse bouse de vache bien fraîche, dans laquelle j'ai dû farfouiller ... Après un nettoyage plus que nécessaire, j'ouvre le bocal et je lis dans le carnet : "Je ne suis pas l'auteur de ce caca au pied de l'arbre", signé Lolly. Alors, à mon tour, j'ai laissé le message suivant : "Je ne suis pas non plus l'auteur de cette grosse bouse qui couve la ciste" ...
Ou encore celle-ci, à la recherche de la "ciste des Châteaux 1/2", dans la Dombes : sur la piste de la ciste, j'ai pris un chemin privé sans le savoir (le Cacheur l'ignorait aussi), lorsque je me suis retrouvé devant une cage, porte grande ouverte et plus que deux faisans à l'intérieur. Je me retourne et aperçois derrière moi deux chasseurs armés. Une grande sensation de solitude lorsque j'ai tenté de leur expliquer en balbutiant que je n'avais pas ouvert la cage ... Ils se sont regardés, puis m'ont expliqué en souriant qu'il y avait eu un lâcher de faisans et que ces deux-là étaient revenus tout seuls dans la cage pour y trouver de la nourriture. Ils m'ont tout de même fait remarquer que le terrain était privé. Je leur ai montré la ciste avec explication à la clé et nous nous sommes séparés bons amis. Le Cacheur a depuis modifié la fin de son énigme.
Un autre moment réellement angoissant, c'est celui vécu dans les monts du Lyonnais, en compagnie de Les Mazottes : nous cherchions la ciste "les aventures de Chamelle" en contrebas d'une Madone, dans les rochers, au bord d'une falaise. Nous écartions les branchages lorsque j'ai entendu un sifflement.
Les Mazottes a tenté de me rassurer ("Ça doit être un lézard"), mais j'ai quand même choisi de mettre des gants et de me munir d'un bâton avant de poursuivre mes recherches. Bien m'en a pris car, tout à coup, dans la cavité probable de la ciste, une belle vipère a commencé à s'agiter, à la pointe de mon bâton. J'ai eu un moment de panique, sans pouvoir reculer, à cause du vide dans notre dos. Et on a finalement laissé tomber et rebroussé notre chemin.

Je me souviens aussi de ces vacances de l'été 2009, à Moëlan-sur-Mer (Finistère sud), en compagnie de la famille JB (qui deviendra Rebeti, peu de temps après). Superbe gîte, mais sans Internet. Tout jeune Cisteur, je n'avais rien préparé (juste un vieux portable, batterie H.S et pas d'imprimante). Alors, chaque matin, je me présentais à l'ouverture du centre LECLERC, pour me connecter gratos. Mon premier réflexe était de débrancher discrètement un petit cheval (du genre "je mets une pièce et le bambin tournicote dessus une bonne minute") pour donner de la joie de vivre à mon ordinateur. J'étais alors prêt pour consulter, décrypter, et prendre des notes avec un super stylo. Le jour même ou le lendemain, on partait alors à quatre dans la nature, quelquefois au pifomètre !
Depuis, je me suis trouvé maintes autres fois dans ce genre de situations indescriptibles, souvent liées aux secteurs où il y a du passage, et de me dire qu'il fallait être complètement fêlé ! Il m'arrive même quelquefois de rigoler tout seul à la pensée de toutes ces énormités que j'ai pu raconter à des passants qui m'observaient en se demandant si j'avais la lumière à tous les étages. J'ose même dire que ce sont mes meilleurs souvenirs !
Aucun stress ni inquiétude particulière par contre, quand je me suis rendu à ma première rencontre cistique. Et pourtant, je ne connaissais alors que Rebeti. C'était à Beaune, le 11/11/2011, et on a passé une bonne journée pleine d'anecdotes. Dans le restaurant, les tables avoisinantes se demandaient bien ce qui pouvait nous faire rire et pourquoi on utilisait tous ces codes bizarres.

Je n'ai jamais été obnubilé par le cap 1000. Comme aurait dit François Rabelais dans Pantagruel, "Tout vient à point à qui sait attendre". Mais j'ai quand même un peu choisi le lieu pour atteindre et passer les 1000 du même coup : c'était sur le sentier "Mémoire de pierre" dans l'Ain, où 50 cistes sont disséminées sur 800 mètres. Difficile de se louper

Aujourd'hui, avec l'expérience acquise, je conseille bien évidement à tous les nouveaux Cisteurs de passer rapidement par la case forum, sans oublier d'y ouvrir un compte (pour ma part, j'ai gardé le même pseudo et le même mot de passe que ceux utilisés pour la piste des cistes: c'est plus simple). Une fois le compte ouvert, nos nouveaux doivent savoir qu'une question n'est jamais ridicule et qu'elle peut être posée sur un post ou par message personnel. Je conseillerais aussi aux nouveaux Cacheurs de penser que leur boîte doit s'inscrire dans le temps. Ils peuvent trouver sur le forum toutes les règles à respecter, mais aussi les petits pièges à éviter.

Quant à moi, je compte bien poursuivre l'aventure cistique, toujours à mon rythme. Sans me fixer de défi particulier, donc, mais avec juste pour objectif de profiter du plaisir de l'instant ... comme à la pêche !

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

Dom-Tom : 0
Limousin : 0
Alsace-Lorraine : 0
Plus globalement, pour 38 départements français : 0
Les Cacheurs n'auront donc même pas attendu les premières neiges pour justifier de déserter la place ... Et c'est sur un mois de décembre cistiquement morose, à défaut d'être météorologiquement froid, que 2015 s'achève !

Qu'on en juge avec les performances des trois départements les plus "dynamiques" du mois : une simple progression de 1,70% suffisait ce mois-ci à monter sur le podium, ce qu'a su réaliser l'Ardèche, avec ses 21 nouvelles cistes, concentrées pour la plupart autour de deux séries de Piannonay, "la boucle des débutants" et "les coteaux". Avec un +1,89% à peine plus fringant, l'Aisne s'adjuge pour sa part la seconde place, portée par 26 cistes nouvelles, majoritairement produites par Newjoyce. Enfin, Héliosunbé, avec sa série bien nommée "encore des trous, encore des cistes" permet aux Hautes Pyrénées de creuser le trou sur ses poursuivantes du moment et de décrocher, avec un modeste +3,22% et 25 créations, la première marche du podium du mois.

Ailleurs, certains caps départementaux comme régionaux ont pourtant trouvé matière à s'exprimer, à commencer par la 2000e ciste de Côte d'Or, anonymement glissée le 18/12/2015 au beau milieu de la série des "Cristine", cachée par Sylou, et plus précisément baptisée ... "Banal". Rien de commun donc, en apparence, avec la ciste épicée qu'on était en droit d'attendre, au pays de la moutarde ! Du côté de la Haute Normandie, la 3000e boîte cachée (par Domi13, le 26/12/2015) joue aussi la carte de la discrétion, si j'en juge là encore par son nom : "La ciste de l'espion aux pattes de velours". Décidément, la quête de ces caps tient souvent davantage de la "drôle d'opération" que du projet soigneusement organisé, comme le confirme également la 8000e ciste des Pays de la Loire, cachée le 10/12/2015 par les Vaco6.

Les Pays de la Loire qui célèbrent également le seul passage de cap Cacheur significatif du mois, celui des 200 pour Gadjo, franchi le 06/12/2015 à la presque fin de sa "balade des 6 (teurs)" (opus 9/10).
Le même jour, mais à des latitudes nettement plus basses, Lolo09 décrochait le 47e ticket d'entrée chez les Camille. Au cap immédiatement inférieur, Bolet (le 08/12/2015) et LF (le 20/12/2015) devenaient respectivement les 93 et 94e joueurs à accrocher une 3000 boîte à leur palmarès. Enfin, le 19/12/2015, les Emile enregistraient l'arrivée de leur 376e membre en la personne de Bertheporage, dont j'espère pouvoir vous dresser le portrait dans le prochain numéro de Ciste-Thématique.

En attendant, permettez-moi de vous conseiller, pour écouler les excès alimentaires de ces derniers jours, de multiplier en janvier les promenades digestives ... et cistiques !

 

GRANDEUR ET DÉCADENCE CISTIQUE
 
... par Triacon
 

En dehors de toute polémique sur les objets mythiques tels que trombones, cailloux de proximité et autres prospectus sortis de la poche, il vous est sûrement arrivé un jour de trouver une boite comme on peut imaginer qu'un archéologue du 23 ou 24ème siècle en découvrira...
Une nouvelle rubrique après les "sacs de nœuds" ou "on trouve de tout sur la piste des cistes" ?

A vous de voir, si vous souhaitez nous envoyer vos clichés sur ce thème. En tout cas, en voici quelques exemples, sélectionnés pour vous par notre équipe qui, rappelons-le, n'est pas que journalistique mais constituée de Cisteurs comme vous... et moi !

Une magnifique boite de gâteaux (d'un genre indéterminé) au couvercle en millefeuilles, rouillée et même moussue à souhait. Il restait un objet parfaitement conservé, en plastique (imaginez ce que l'avenir laissera de nous !).



Après avoir vidé l'eau (mais peut-on qualifier d'eau ce liquide infâme et nauséabond) qui remplissait le récipient, laissez macérer la bouillie d'objets et de carnet et vous obtiendrez une magnifique œuvre d'art contemporain !



Un classique que tout Cisteur chevronné se doit d'avoir croisé dans sa quête... l'exploit du jour « con-cistait » à faire l'échange et à remettre la boite sans déranger les squatters : mission réussie !



Variantes...



La prochaine fois que vous vous trouverez en présence d'un cas de figure similaire, n'hésitez-pas à nous envoyer une photo et estimez-vous déjà heureux, après un mouvement de répulsion bien compréhensif, d'avoir trouvé LA boîte et n'oubliez jamais avant de partir en chasse, un kit-SAV complet, un chiffon, une paire de gants...

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Docteur Jekyll ou Philéas, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut à un bon vendeur pour convaincre un gros bourrin de Texan de rendre toutes ses armes sans rechigner au Sherif du coin ! Et, au passage, encore un grand merci à Docteur Jekyll, Philéas, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et leurs bons conseils.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

STATISTIQUES
 
Novembre 2015 Cistes cachées : 500, Nb d'échanges : 8037 (sur 4817 cistes différentes), Nb d’inscrits : 331.
 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

Ovive  : "J'ai rencontré gadjo "
 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre Galettes-cistes en Coeur de Savoie, le dimanche 31 janvier 2016 (forum Rhône-Alpes

- Rencontre cistique Ardéchoise, les 5, 6, 7 et 8 mai 2016 (forum Languedoc-Roussillon)

- Rencontre Doubscistes 2016, 14 et 15 mai 2016 - Pentecôte (forum Franche-Comté)  

- Rencontre dans la Drôme, 29 mai 2016 - à vélo, à pieds, en voiture (forum Rhône-Alpes)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

 
Iri39
 
 C'est une triple rangée de barbelés qui est responsable de la forme de l'arbre
 

RUBRIQUE BESTIAIRE
 
... par Triacon
 

La vie des bêtes cistiques vit sa vie, chacun et chacune vivant ses aventures au gré des Cisteurs qui les hébergent, les trouvent et les cachent. Vacances d'hiver, année sabbatique, fermeture définitive ? La rubrique bestiaire tire à sa fin (comment "ouf" ? !).

Si vous avez connaissance d'une aventure, ou mésaventure, survenue à l'une de nos bestioles, de l'arrivée d'un nouvel ami à poils ou à plumes dans le circuit cistique, n'hésitez pas à nous en faire part, voire à écrire un article sur la dite bestiole !

En attendant ce jour faste, la société protectrice des cistes animalières leur souhaite longue route et de nombreuses rencontres...
A un de ces jours sur la piste...

 

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 19 : codes de sélection - acrostiches et formes voisines

Passons à un autre type de code !
Nous avons vu dans les articles précédents des codes de substitution dans lesquels les lettres ont été remplacées par d'autres, des codes de transposition où les lettres étaient les bonnes mais mélangées, voyons maintenant quelques types de codes de sélection.
Il s'agit cette fois (comme le nom l'indique...) de sélectionner certaines lettres parmi toutes celles du texte.

On peut soupçonner un code de ce type quand on a affaire à un texte tout à fait lisible et compréhensible... mais qui au final ne fournit pas les indications essentielles à la localisation de la ciste !
Il se peut que les lettres constituant cette indication essentielle (par exemple la commune) soient "cachées" dans le texte et qu'il faille les extraire par une sélection judicieuse.


Si de plus vous constatez que la mise en page de l'énigme est particulière, avec de nombreux "retours à la ligne" sans réelle justification, alors ayez le bon réflexe, cherchez l'acrostiche !

Vous connaissez déjà sûrement : c'était le thème du petit jeu littéraire qui faisait partie, durant quelques numéros, de votre journal préféré ! Voici par exemple le 1er texte gagnant rédigé par koalito (n°100 du CT) :

Voici venu le temps de quitter le logis !
Avec ou sans bagage, mais toujours sans souci.
C'est le choix, pour certains, de se la couler douce
A l'ombre d'un tilleul, dégustant une "mousse".
Néanmoins, pour nous autres, Cisteurs invétérés,
C'est le moment parfait pour aller s'aérer,
Et découvrir les cistes en région inconnue,
Savourant ce plaisir comme un fruit défendu !

Wikipédia (clic) vous donne plusieurs exemples d'acrostiches historiques, parfois surprenants... :
Corneille a-t-il vraiment voulu inclure le message "sale cul" (!) dans une tirade d'Horace ???

Il existe différentes variantes :
- Sélection non pas de la première lettre, mais du premier mot, ou de la première syllabe.
La page de dcode consacrée aux acrostiches et variantes vous propose la fameuse lettre grivoise codée qu'aurait envoyée George Sand à Alfred de Musset. Je vous laisse la découvrir !
- Sélection de la dernière lettre de chaque ligne (on parle dans ce cas de téléstiche et la lecture peut alors se faire de bas en haut.
- Sélection de la lettre médiane de chaque ligne (mésostiche)
- Combinaison d'un acrostiche et d'un téléstiche (acrotéleuton). En voici 2 exemples, proposés avec l'accord de leurs auteurs :

Bien sûr, le mot caché en acrostiche peut être différent de celui correspondant au téléstiche.

Il y a beaucoup d'autres façons possibles de sélectionner des lettres dans un texte... à voir le mois prochain !

 

 

 

Koalito
 
À mon avis dans cette ciste y'a un bourdon - signé Crevette  

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Iris39, Koalito, Touseg, Woodpecker, Yugladan, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation