JOURNAL DES CISTEURS N°120
Parution du 01/06/2016
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Cst73
 

 

Un mois de mai bien riche s'achève : de l'Ardèche au Doubs, d'Est en Ouest, de réunions officielles en rencontres fortuites, le printemps s'est bien installé, dernière ligne droite avant les "grandes vacances" que quelques-uns... Comment ?? Plus que ça ???
Ok, que la plupart d'entre vous, donc, sont en train de préparer activement ET cistiquement !

Riches également de nouveaux Émile qui espérons-le, à la lecture de leurs exploits feront de nouveaux Émules !

Tracez votre route cistique sur les chemins herbeux, la nature est belle certes, mais elle peut aussi se révéler traitresse.
N'oubliez pas que deux précautions valent mieux qu'une et qu'un Cisteur averti en vaut deux... Bref en un mot comme en deux : SORTEZ COUVERTS !
Les "TIQUES"  sont de retour d'autant plus prolifiques et voraces que l'hiver fut doux.
Prenez garde aux vipères et autres scorpions qui se terrent derrière la pierre que vous vous apprêtez à déplacer pour aller quérir la boîte tant convoitée !

Sur ces conseils avisés d'après des expériences vécues, bonnes balades et bonnes découvertes !

Faites-vous plaisir !

 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre cistique en Suisse, samedi 4 juin 2016 (forum Suisse)

- ATTENTION Rencontre Longipontaine : L'APPEL est là, ANNULE (forum Essonne)

- Rencontre en Val d'Aubois, le 18 et 19 juin (forum Centre) - (INSCRIPTION)

- Cist'Oise, le 25 juin, dans le sud de l'Oise (forum Picardie

- Folie cistique, le du 13 au 15 août (forum Pays-de-Loire)

- Rencontre transfrontalière du Chablais, les 24 et 25 Septembre 2016 (forum Rhône-Alpes)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

"Rencontres sans date fixée"

- Dans le Cotentin, été 2016 entre le 6 et le 12 août (forum Basse-Normandie)

- Projet pic-niciste, 20 août ou 27 août 2016 à Lombez (forum Midi-Pyrénées)

 

 

RENCONTRE ARDÉCHOISE
 
... par Cst73
 

Rencontre ardéchoise du 5-6-7-8 mai 2016: les chemins de Pierre

Cette année Ardécho et Papatouriste, nous ont emmenés faire un tour dans le Vivarais sur les contreforts des Cévennes. Quatre jours de randonnées prévues au programme. Il y en eut pour tous les goûts, pour les petites jambes comme pour les marcheurs confirmés. Un savant mélange de patrimoine bâti, de sentiers ancestraux (les calades), de sources et fontaines, de châtaigneraies séculaires... Bref de quoi se régaler, on ne demandait que ça !
Une telle rencontre ne pouvait passer inaperçue : elle fit la Une du Dauphiné le samedi même.

 

Idée originale : puiser dans un récit l'inspiration pour rédiger les énigmes. Ardécho nous écrivit ça avec brio, à partir du roman "Des combes aux pommiers, les chemins de Pierre" d'Edouard Pailhès, auteur local, que nous eûmes le plaisir de rencontrer lors d'une séance de dédicace pendant le pique-nique du dimanche. Ardécho poussa la perfection jusqu'à se mettre en scène dans son histoire, gravissant les marches de l'Ordre ancestral, de novice à chevalier. Ainsi avons-nous à notre tour suivi ses traces, remplissant notre rôle de cousins de Pierre à la recherche du secret des pierres.

Pour cela il nous fallut braver les étroites routes où l'on ne croise pas... Petite pensée admirative pour le camping-car passe-partout des Totue et ses chauffeurs émérites.
Que de découvertes nous attendaient sur ces chemins de pierre, avançant au rythme des coups de klaxon ... pouet, pouet de notre metteur en scène ardéchois, appel des retardataires et des perdus.

Fontaines-baignoires et sources cachées,

Pittoresques hameaux fleuris, croix de chemin, belles ruines, chapelle,

Étroits ponts de pierre ou passerelles branlantes


Châtaigneraies séculaires aux arbres martyrisés par le temps et les maladies,

Parcourant durant ces 4 jours, les 5 circuits prévus, que de km avalés, sourire aux lèvres, dans la caillasse mais sous un beau soleil déjà bien chaud diront certains pour un mois de mai !


Ajoutons à cela les découvertes gustatives locales : repas au restaurant le soir, pique-niques partagés (merci à Mamatouriste pour le café-gâteaux), et agréable surprise sucrée, une dégustation de miel au détour d'un chemin... et un cours d'apiculture.

Les cousins de Pierre se sont quittés ravis de ce weekend, fantastique retour aux sources cistiques, et intermède dépaysant dans leur quotidien. Ils se promettent de remettre ça lors d'une prochaine cousinade.
Tiens-toi fier, Cisteur !!!!

 
 
 
 

 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste. 

Énigme de Muriellejn :

 

Énigme de Touseg :

 Et énigme d'Adopeste :

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

Retour au grand calme cistique en ce mois de mai ... La faute aux ponts moins nombreux que ces dernières années à cette même période ? Ou bien aux grèves et pénuries d'essence qui ont pu inciter un bon nombre d'entre vous à restreindre leurs déplacements ? En tous cas, seules 547 nouvelles cistes ont été posées ce mois-ci (en France) contre 813 en mai 2015. Et il n'était, du coup, pas nécessaire d'être très dynamique pour monter sur le podium des départements du même nom. A ce jeu, c'est le Lot-et-Garonne qui se taille la part du lion, avec +4,70% et 41 nouvelles réalisations d'un Scytale revenu à sa meilleure forme. Les Landes voisines conservent la seconde place qu'elles avaient obtenue le mois dernier et ce, toujours grâce à Mariedolly, à l'origine de la quasi-totalité des vingt nouvelles boîtes du département (+2,76%). Enfin, la Haute-Marne décroche son premier podium en six ans, profitant du passage prolifique de Cst73 sur ses terres, et de sa série "Andematunum", qui incrémente le compteur de douze nouvelles boîtes, soit une progression de +2,59%.

Etonnamment, malgré leur mobilisation, aucun de ces trois Cacheurs ne franchit de cap personnel ce mois-ci. Aucun autre non plus, d'ailleurs (je ne vous avais pas menti en vous annonçant un mois de mai calme !...), sur la France en tous cas. Et c'est finalement en Suisse, et dans le Valais plus précisément, qu'il me faut chercher le seul passage significatif ce mois-ci, avec l'enregistrement, le 21/05/2016, d'une nouvelle série "La balade de remise en forme" qui vaut à son Cacheur, Bolet, dès le premier exercice, de tutoyer ses 300 cistes personnelles.

Il y a eu un peu plus d'occasions de faire la fête parmi les Trouveurs, tout du moins chez les Emile et les Vincent car, aux niveaux supérieurs, seuls ClubDquatre, 52e Camille depuis le 05/05/2016, et Bruno1967, sanctifié 5 jours plus tard, s'avèrent en capacité d'animer ma chronique. C'est bien peu face aux trois nouvelles nominations enregistrées chez les Emile (Totue38, 385e membre depuis le 06/05/2016, Boloulou le 14/05 et Bolduc le 25/05) et surtout, aux arrivées des 167e à 171e représentants de la famille Vincent avec, par ordre d'entrée : Cecemel le 09/05, Chrisathena le lendemain, Flea le 15/05, Miss M. le 18/05 et Lafouinett le 22/05/2016.

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Slinan
 

Bonjour Bob et Bobette, vous venez d'entrer chez Émile... Félicitations ! Nous souhaitions vous connaître mieux en vous posant quelques questions

Qui se cache derrière votre pseudo ?
Derrière notre pseudo se cachent Philippe et Marielle, un couple Normando-Limousin assez discret et aimant profiter des petits plaisirs simples de la vie. Bob s'est expatrié de ses terres de Haute-Vienne pour rejoindre Bobette la Manchoise. Bob est le surnom dont Philippe a écopé dans ses jeunes années et c'est tout naturellement que Marielle est devenue Bobette.

Comment êtes-vous arrivés sur la piste des cistes
?
Tout à fait par hasard, sur mon lieu professionnel, lors d'une présentation de ce qu'était le Géocaching par Titi de "Linette et Titi", Cisteur qui travaille dans la même structure que moi. Pour expliquer le principe du Géocaching, il a évoqué d'autres chasses aux trésors et notamment les cistes. Cela m'a, au final, semblé plus intéressant que les Géocaches. Le soir, de retour à la maison, je suis donc allée voir ce que c'était plus précisément. J'ai lu quelques énigmes se trouvant sur le secteur géographique où j'habite. Un jeu accessible à tous qui permettait de se balader tout en découvrant le patrimoine ou des lieux inconnus jusqu'alors, c'était top ! J'ai donc décidé d'en parler à Bob qui n'a pas du tout, mais pas du tout ressenti le même engouement que moi. Zut ! Trop déçue. A l'époque, ce que je ne savais pas c'est qu'en plus de Titi, il y avait au travail d'autres collègues Cisteurs "Ttilzah", "Tiny & le poussin" qui eux étaient déjà sur la piste des cistes. Ils m'ont emmenée faire une escapade cistique sur notre pause de midi pour voir ce que c'était pour de vrai. Cela m'a encore plus convaincue. Restait à convaincre Bob. Je suis revenue à la charge et à force d'arguments (ou de le saouler), nous avons débuté notre première expérience de Cisteur et la magie a opéré. Bob était maintenant convaincu, notre aventure cistique commençait alors !

Vos préférences vont à quel(s) type(s) de cistes ?

Nos préférences vont aux cistes dont les énigmes ne font pas 10 pages, qui demandent des recherches certes, mais pas un diplôme de psychologie voire psychiatrie (?) pour pouvoir entrer dans la tête du Cacheur ou un diplôme de logico-mathématicien pour décrypter les codages... Après, il en faut pour tous les goûts et nous comprenons que certaines personnes aiment s'arracher les cheveux des heures, jours, mois ou années durant pour trouver LA solution qui mène à LA ciste. Nous aimons également que la ciste nous fasse découvrir quelque chose de particulier, un p'tit clin d'oeil ou un site qui a un intérêt ou une histoire. Nous restons parfois sur notre faim en découvrant une ciste au pied d'un poteau au milieu de nulle part...

Quelle partie du jeu préférez-vous ? Le rôle du Cacheur ou celui du Chercheur ?
Disons que celui de Chercheur est plus distrayant que celui de Cacheur. Partir sans savoir ce que nous allons vraiment trouver est excitant. Cependant, il est aussi grisant de penser que certaines personnes découvrent des choses grâce à nous. Je me rappelle notamment une soirée où nous étions en train de discuter sur le forum avec Linette alors que Titi était sur le terrain, à la nuit tombée, pour décapsuler une ciste que nous venions d'enregistrer quelques minutes auparavant et qui se trouvait non loin de chez lui. Nous avons assisté à sa découverte quasiment en direct !
En tant que Cacheur, nous choisissons généralement les spots à deux et c'est plus souvent Bob qui écrit les énigmes. J'en écris parfois mais plus généralement je gère l'enregistrement de nos cistes, les échanges sur le forum et le suivi des Cartocistes du 14, 50 et 87.
En tant que Chercheur, nous avons une petite singularité que nous nous sommes imposée dès le début de notre "carrière de cisteur" : Bob ne peut pas décapsuler sans Bobette et inversement. Chez nous les cistes se décapsulent à 2 ou pas du tout !

Quelle est la ciste que vous êtes le plus fier d'avoir trouvée et pourquoi ?

Peut-être la Ciste "Au pied du mur", cachée par Ryno dans la Manche, 9 trouveurs en 8 ans et nous l'avons trouvée après une hibernation de la ciste de 5 ans !
Sinon, nous avons eu des coups de cœur notamment pour la série "Les six cistes ascètes - 1/6, cachée par olive46" dans le Lot, une série vraiment superbe dans un cadre "canyonique" que nous avons faite sous une température de plus de 35°. Croyez-moi que pour une normande, c'est presque comme si elle se retrouvait dans le désert !

Nous aimons aussi les cistes que nous trouvons à l'étranger (Venise, Belgique), je ne sais pas pourquoi mais cela ajoute un charme supplémentaire.

Allez, une petite anecdote à nous raconter ?

L'anecdote que nous pouvons raconter nous concerne en tant que Cacheur. Nous avions caché une boite sur un spot plutôt visuel que seule Bobette a le pouvoir de dénicher mais n'avions pas encore enregistré l'énigme. Le lendemain Slinan vient nous rendre visite avec son hélicoptère Ferrari et évoque une ciste cachée par Flantomette qu'il aurait élucidée et qui se trouverait sur notre secteur... Nous lisons l'énigme (que nous n'avions pas encore résolue) et là... cela fait tilt dans la tête de Bob "Non, ce n'est pas possible... !!!". Interrogation de Slinan !? Mais que se passe-t-il donc ? Nous décidons donc de nous rendre sur le lieu du crime. Et une fois sur place, nous trouvons la ciste "Charmant hasard qui s'offre à nos yeux !" de Flantomette à une cinquantaine de cm de celle que nous avions posée. Incroyable, la probabilité que Flantomette et Bobette (ça vient du nom en "ette" ?) aient vu la même chose au même endroit, nous n'en revenions pas !! Pour avoir fait le test avec des gens du coin, peu de personnes voient ce "visage d'une dryade et sa chevelure de rameaux et de feuilles bruissantes". Nous avons donc retiré notre boîte et avons décapsulé celle de Flantomette dont nous sommes les seuls trouveurs avec Slinan depuis août 2012.
De très bons souvenirs également sur l'Ile de Chausey avec Slinan, Usha et Olivr639 en octobre 2013. Nous avions apporté le champagne pour fêter dignement l'anniversaire d'Usha et le mien sur la plage autour d'un petit pique-nique. Ensuite, n'ayant pas prévu de maillots de bain, nous nous sommes tous retrouvés en slip pour traverser un bras de mer pour rejoindre un îlot sur lequel se trouvait une ciste. Eau bien fraîche, et croyez-moi, quand on sait combien Slinan aime l'eau on peut se dire qu'il est vraiment prêt à tout pour les cistes, superbe journée et grosse rigolade ! !

Dernière chose, j'en profite pour m'excuser auprès de Madame Slinan d'avoir transmis le virus cistique (et dans quelle mesure, dose bien trop forte !!) à son mari. Si seulement j'avais su que cela le rendrait aussi dingue... Désolée... (En même temps faut voir le côté positif, tu n'as plus à le supporter tout le temps... et là tu me remercies peut-être...).

 

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 24 : sélectionner par un comptage (2)

On a vu dans le CT du mois dernier comment sélectionner des lettres à partir d'un nombre-clé.

Il existe cependant une autre façon de sélectionner par comptage, très fréquemment utilisée par les Cisteurs :
Le code se présente alors sous la forme d'une succession de nombres, ou plus couramment d'une succession de couples de nombres, et chaque nombre ou couple de nombres sert à sélectionner une lettre par comptage dans un texte.

Imaginons le texte suivant :

"Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver..."

Exemple 1 : comptage des lettres sans tenir compte des vers.
Le code se présente comme une suite de nombres : 18-3 1-48-29-65 71-26 12 6-4-25-51-34
On décrypte en comptant les lettres du texte à partir de la 1ère lettre P :
La 18ème lettre est A ; la 3ème est U ; la 1ère est P ; la 48ème est I etc...
On obtient alors le message : AU PIED DE L ARBRE
On remarque qu'une même lettre n'est pas toujours codée par le même nombre : le E a été codé une fois par 29, une autre fois par 26, une autre encore par 34... (on aurait aussi pu mettre 11, 21,50....)

Exemple 2 : comptage en tenant compte des mots.
Ça peut être fastidieux d'avoir à compter jusqu'à 50, voire 100 ou plus si le texte est long et si certaines lettres à sélectionner sont rares.
On peut alors utiliser des couples de nombres pour faciliter le comptage :
On numérote par exemple les mots. Alors le 1er nombre du couple indique le mot, et le 2ème indique la lettre du mot à sélectionner (ou éventuellement l'inverse !).
Le message précédent est alors codé par :
4-5 1-3 / 1-1 11-5 6-5 16-1 / 17-6 6-2 / 3-1 / 1-6 1-4 6-1 11-8 7-5
4-5 signifie qu'il faut sélectionner la 5ème lettre du 4ème mot, soit A etc...

Exemple 3 : comptage en tenant compte des vers
Au lieu de numéroter les mots, on peut numéroter les vers : le 1er nombre du couple désigne le vers, et le 2ème nombre quelle lettre du vers il faut sélectionner.
Le message devient :
1-18 1-3 / 1-1 2-19 1-29 3-14 / 3-20 1-26 / 1-12 / 1-6 1-4 1-25 2-22 2-5
1-18 signifie qu'il faut sélectionner la 18ème lettre du 1er vers, ce qui donne A etc...

On peut savoir facilement si la solution consiste à compter les mots (exemple 2) ou les vers (exemple 3) :
Dans l'exemple 2, le premier nombre est compris entre 1 et 17 : il ne peut donc pas désigner les vers (il n'y en a que 4). Au contraire, dans l'exemple 3, le premier nombre est inférieur à 4 ce qui colle bien avec le nombre de vers. Et le 2ème va jusqu'à 29, ce qui est trop élevé pour correspondre aux lettres d'un mot, ce sont donc bien les lettres d'un vers qu'il faut compter.

Il existe une page de Dcode qui est bien utile pour faire une sélection à partir d'un comptage.
Elle s'intitule "Extraire des lettres selon un motif".
Cette page peut servir à la fois aux décodages que j'ai évoqués dans mon article précédent et aussi au comptage de lettres évoqué dans mon exemple 1.


Une remarque pour terminer :
Le texte qui sert au comptage peut être le texte de l'énigme lui-même, ou alors un texte (poème ou autre) à rechercher d'après des indications données dans l'énigme, ou parfois aussi un texte explicatif se trouvant sur le spot. 

 

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Docteur Jekyll ou Philéas, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut à un bon vendeur pour convaincre un gros bourrin de Texan de rendre toutes ses armes sans rechigner au Sherif du coin ! Et, au passage, encore un grand merci à Docteur Jekyll, Philéas, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et leurs bons conseils.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

STATISTIQUES
 
Avril 2016 Cistes cachées : 726, Nb d'échanges : 12027 (sur 6705 cistes différentes), Nb d’inscrits : 530.
 

 

 Iris39
 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Magriz
 


 

Magriz, c'est moi (désolée, il n'y a pas de ciste cachée là ...), quasiment toujours accompagnée d'Apaho. Nous avons commencé notre aventure cistique en juin 2006, après avoir lu par hasard un article paru dans l'Internaute Magazine. Le plus souvent, c'est moi qui me charge des recherches (ciblage des cistes, décryptage, localisation,...) mais ensuite, nous partons tous les deux sur le terrain.

Mais Magriz, c'est aussi un peu Thémis et Bianca ! Lors de notre premier été, c'est Thémis - seulement 3 mois - qui nous a accompagnés lors de nos randonnées cistiques dans les Vosges (ben oui, la pauvrette ne pouvait quand même pas rester dans la voiture à griller au soleil !). A l'automne suivant, la petiote ne supportait plus le transport en voiture, alors elle ne nous a plus suivis en balade ... Et c'est en 2011 que Bianca - 4 ans - est arrivée chez nous et nous a suivis un peu partout ! (Par contre, elle est nulle en flair-ciste ...)

Au tout début, nous habitions Pithiviers, mais c'est en forêt de Fontainebleau que nous avons fait nos premiers pas, sur les incontournables cistes de King, Sioux et Pathfinder. Voici d'ailleurs ma première ciste, "Boulevard des grottes, l'homme des tavernes".

A la fin de l'été, nous avons atterri en Haute-Savoie, à Rumilly : nous avons donc commencé à chercher autour de notre nouveau chez nous, mais rien ne valait les retours à Fontainebleau lors de visites à nos familles. On s'est également mis à cister pendant nos vacances : Causses, Hérault, Gard, notamment ... Dans tous les cas, la préparation de nos sorties cistiques suit le même rituel, comme la plupart des Cisteurs, je pense : impression, résolution, regroupement des cistes par zone, et zou, sur le terrain ! Par contre, quand on part en vacances avec des cistes en vue, je prépare toujours une carte, le plus souvent dessinée à la main (!!), avec la localisation des cistes qu'on va faire !

J'adore les jolies énigmes : belles présentations (sur page Internet par exemple), belles histoires... J'aimais bien aussi les énigmes sur lesquelles j'ai débuté, où le nom du chemin (à Fontainebleau, tous les chemins portent des noms !) était subtilement caché dans le texte de l'énigme. Je passais alors des heures à éplucher la carte topo, étalée par terre dans le salon. A Fontainebleau, il y a une énigme que j'ai beaucoup appréciée, "Sur les traces du renard 1/2 : l'épervier" : l'énigme tient en quelques mots. Pas très précis, tout ça... Mais, étant habituée aux énigmes de la Cacheuse, je me suis dit : allez j'y vais, on verra bien sur place. Et j'ai vu, et trouvé ! Énigme suffisante et efficace !

Parmi mes Cacheurs préférés, je nommerai à nouveau Sioux, King, Pathfinder pour leurs énigmes et leurs spots ! En matière de spots, ceux de Captain Canyon et Zarth Arn ne sont pas mal non plus ! Même si, parfois, je m'arrache les cheveux (et les jambes à cause de la salsepareille !) sur le terrain en suivant leurs indications !

Ma plus belle découverte est certainement "Alata Helka, fille de l'hiver", de King. C'était ma première ciste en hors piste, au milieu de la lande de Fontainebleau, une belle boîte (fée) nichée dans une petite grotte au sol sablonneux. Ambiance superbe pour la débutante que j'étais ! Sinon, parmi les cistes plus récentes, celles de Captain Canyon réservent toujours de belles surprises : ses boîtes sont souvent bien plus que des boîtes !! Comme "La double zéro 6iste", qui a malheureusement dû être retirée, ou la "Légende de Braa Oun : chapitre 5 épilogue", que je recommande fortement ! J'ai aussi beaucoup aimé les spots de la série "Expédition ciste dans la jungle", et j'y suis même retournée avec des amis : un spot avec un petit goût d'aventure comme je les aime ! Et bien sûr toutes les cistes obscures de plus de 5m², dont par exemple celles de Zarth Arn. De telles cistes, il y en a bien d'autres encore : ainsi, en Chartreuse, j'avais repéré deux cistes qui se trouvaient dans une zone fort intéressante : "Pour qui sonne le glas ?" et "Histoire d'eau. Viens signer mon acte de naissance M.", cachées chacune à l'entrée d'une grotte : nous, nous avons mis 9h30 pour rallier ces deux cistes ... en passant par l'intérieur de la montagne ! Voici à quoi ça ressemble là dessous ! (Ça n'est pas toujours aussi grand !)

 Ces cistes obscures sont aussi un peu ma marque de fabrique en tant que Cacheuse, puisque 27 de mes 53 réalisations en sont. Et vous pouvez en ajoutez huit de plus parmi les 17 cachées en duo sous le pseudo "Magriz et Apaho" ! Alors, n'oubliez pas vos lampes !
J'aime tout particulièrement "Lizdaël des loups", ma première ciste obscure cachée ! Pour l'énigme, je choisirai "Le Temple de l'Adieu" : elle m'a demandé pas mal de boulot, vu mes faibles connaissances en informatique: je vous laisse la découvrir ; le mieux est de télécharger le diaporama pour avoir le défilement, les clics et la musique !
Pour le spot, je choisirai ma série en Lozère, sur le Causse Méjean "Fenêtre sur Causse (1/3)", "Les ours, l'homme et la poterie (2/3)", "Les terrasses du Méjean (3/3)") : la balade en avril-mai est réellement magnifique ! Enfin, celle à laquelle je suis sentimentalement la plus attachée, "J'avais 12 ans ...", dont voici le début de l'énigme :
"J'avais 12 ans...
L'excitation était à son comble, j'allais faire mes premiers pas sous terre !
Non, pas celle où on suit bêtement le chemin bétonné derrière de vieilles barrières rouillées et où on écoute toujours la même rengaine du guide. Mais bien celle là, LA grotte où on se salit, où on rampe, où on s'Amuse !"

Le cap 1000, je n'y ai pas tout de suite pensé, même si, en lisant les posts sur le forum qui félicitaient les passages d'Émile successifs, je me suis dit que, moi aussi, j'irai sans doute un jour jusque là. Mais par la suite, je me suis un peu lassée. Un peu énervée de chercher des cistes dans des endroits qui, pour moi, n'en valaient pas la peine (pied de croix, ruines vraiment ruinées,...), et contenant souvent des objets pas terribles ... (oui, je sais, je suis exigeante, mais c'est la faute de Sioux, King et Pathfinder qui m'ont habituée à des beaux spots/belles énigmes). Du coup, trois ans après mes débuts (2009), comme Fontainebleau était un peu loin de mon nouveau chez moi de Haute-Savoie, et que j'avais déjà bien écumé les environs (Ain et les Savoie), j'ai commencé à baisser le rythme, et à ne cister qu'au coup par coup, et surtout en vacances.

A mes débuts, j'espérais absolument passer ma millième sur une ciste de King ! Mais malheureusement, celui-ci s'en est allé suivre d'autres sentiers qui ne suivent plus les cistes. J'étais, je l'avoue, assez triste ne de l'avoir jamais croisé en forêt... Alors, avec le temps, je me suis dit que je passerais sans doute le cap avec une boîte de Captain Canyon, ou de Zarth Arn ! En tous cas, il fallait que ce soit une ciste obscure !
Mais finalement, alors que je passais mes vacances de Pâques dans l'Aude (tiens, juste dix ans après mon arrivée dans le monde des cistes), le compteur s'est rapidement approché des 1000, et j'étais trop loin du secteur de Captain Canyon et Zarth Arn ... Zut, zut, zut et re-zut. Mais pas grave, car j'avais déjà repéré une ciste obscure de Peldegat ... Et c'est donc très naturellement que je me suis débrouillée pour que ma millième tombe sur "La ciste karstique".

 Et maintenant, je vais continuer à cister, tout doucement, en ciblant les boîtes et spots qui m'intéressent. Alors, à bientôt sur la piste ! Avec peut-être une future ciste cachée ici ? Mais il faudra d'abord que je m'assure qu'il n'y en ait pas déjà une ...


 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  

 

 
 Cst73
 

RENCONTRE DANS LE DOUBS, C'EST SI DOUBS
 
... par Willow
 

 

 

Vendredi soir, en arrivant, on s'est dit qu'on aurait besoin d'habits imperméables, de bonnes chaussures et de paires de chaussettes de rechange...
Pourtant, le lendemain matin, nous avons pu prendre le café dehors en compagnie d'une cinquantaine de Cisteurs joviaux et désireux de découvrir la balade de Courbet que nous avaient préparée Alix25 et Picpoul, secondés par Meumeu, MPLA, MCJM, Gaszel et Munshine). Chaque équipe a marché dans la bonne humeur en s'encourageant dans les passages raides et glissants, en tout cas au pique-nique tout le monde était d'attaque.
Nos gentils Orgacistateurs nous attendaient avec l'apéro et avaient réussi à installer des tables à l'abri pour nous protéger de la petite pluie qui a fini par cesser.

 

Avons-nous profité du pique-nique ? Mais que nenni ! Munshine nous a soumis à la question :
- Combien y a-t-il d'objets dans ce bocal ? Seul celui qui trouvera survivra...
Puis à la torture :
- Résolvez ce casse-tête alphanumérique et vous serez sauvés.
Les neurones ont chauffé, les feuilles de triche ont circulé et nous avons pu reprendre notre route, sains et saufs.
Nous avons encore tous réussi le passage de l'échelle : non, ce n'était pas Fort Boyard !

Nous avons terminé la balade à Ornans, puis nous sommes partis à la découverte de la ville grâce à Munshine qui avait concocté une ciste à tiroirs. Nous avons failli perdre une équipière dans la Loue, mais elle s'en est sortie.

photo JMMC

Une petite bière s'imposait avant les grillades du soir. Le temps s'améliorait gentiment, mais il faisait meilleur sous l'abri et l'ambiance bon enfant a fait le reste. Le vin, la viande, les recettes maison, on pourrait encore y être, mais notre quête en hibou ne faisait que commencer.

Nous avons suivi des sentiers en éclairant les arbres bien signalés, nous avons trouvé une épée, un coffre et divers parchemins dont les énigmes ont tenu en haleine petits et grands jusqu'au château où nous attendaient nos gentils Orgacistateurs tout costumés. Il y avait même une princesse ! Une agape réconfortante nous fut servie dans ce décor magnifique, puis nous sommes redescendus aux flambeaux par la route.

Nous avons fait fuir les Saints de glace, avant que la Lune et Jupiter daignent jeter un œil sur nous. Munshine a réussi à se faire élire pour une nouvelle année de présidence en profitant de l'euphorie du moment...

Jeunes et moins jeunes se souviendront de cette quête et la raconteront à leurs petits-enfants, foi de Cisteuse !
Après une nuit réparatrice bien méritée, nous avons cisté en liberté autour d'Ornans et découvert de beaux endroits, avant de nous réunir une dernière fois pour un pique-nique près de N-D du Chêne.

Les héros étaient un peu fatigués, mais redevinrent attentifs lors du discours de notre président. Qui allait-il gracier ? Je vous le donne en code : E0587, mais je pense que vous avez peut-être deviné...
Il a nommé des Micistres de la BD et oublié de nous achever, je pense qu'il a besoin de nos voix pour une autre présidence !
Alix25, sous nos applaudissements, a essayé de passer le flambeau, mais il a placé la barre si haut que personne ne l'a voulue. Y aura-t-il un repreneur ?
Je l'espère en tout cas, parce que ces rencontres regroupent des Cisteurs de nombreux départements et même de l'étranger...

Un tout grand MERCI aux Orgacisteurs discrets et efficaces pour ce merveilleux week-end.
Je vous encourage à aller faire ces balades, les spots sont bien expliqués et la région vaut la visite.
Amicalement,
Willow


 

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Kazak21
 

Un dimanche matin, levé très tôt, je recherchais des idées de randonnées dans le Jura, lorsque je suis tombé sur le blog d'Eustache et sur une rubrique qui y parlait de cistes. Nous nous sommes rendus sur le site Internet et, comme nous avions rapidement besoin de trouver un pseudo pour nous y inscrire, nous l'avons emprunté à notre fils, qui l'utilisait lui-même pour des jeux (cela vient d'une rédaction qu'il avait faite au collège, dans laquelle il avait inventé une histoire d'elfes. Nous sommes très fiers de ce pseudo, qui présente aussi l'intérêt de se lire à l'endroit comme à l'envers !). Il ne nous a pas fallu longtemps pour nous apercevoir qu'il y avait des cistes près de chez nous. L'après-midi même, on trouvait trois petites boites, et voilà on avait attrapé le virus ! Notre première ciste "la ciste du berceau", de Goban21 reste d'ailleurs notre moment le plus marquant, tellement nous fûmes surpris de trouver ainsi cette petite boite au bord de la forêt. On a même conservé le premier objet échangé ce jour-là : Un Ronounours dans les asperges ... Depuis, ce sont surtout après les Rebèbètes et autres Rebélix de Rebeti que nous courrons. On les adore !...

Depuis le début de l'aventure, Kazak21 est une équipe modulable : je ciste rarement seul, même si c'est arrivé quelquefois en revenant du boulot sur le trajet. Beaucoup plus souvent à deux (l'équipe père-fils, ou monsieur-madame) ou en trio avec notre fils. Pendant un temps, c'était à quatre, avec notre fille et notre fils. Mais la première a maintenant abandonné, et le second va peut-être s'éloigner un peu. Et enfin, nous cistons aussi avec de la famille et des amis, dont certains sont devenus Cisteurs à leur tour... Quand les énigmes sont résolues - il paraît que, même la nuit, je cherche : une fois, j'aurais dit dans mon sommeil : "Je sais où elle est !" - je les imprime, les numérote et reporte les numéros sur une carte routière. Lorsque l'on décide de faire une sortie, il suffit de prendre les feuilles concernées par le secteur que l'on a choisi. Quand on a un peu d'énigmes résolues d'avance, cela permet de pouvoir partir rapidement suivant les envies, sans avoir trop de préparations à faire avant.

Nous aimons bien tous les types d'énigmes, du moment que celles-ci nous amènent à découvrir de beaux endroits, des petits patrimoines. Les cryptages nous ont un peu rebutés au début, mais Kazak n'abandonne pas ! Alors, avec un peu d'expérience, on arrive à en résoudre quelques unes. En Côte d'Or, nous sommes gâtés, nous avons beaucoup de Cacheurs très actifs, et au style différent : on adore Curiosus, pour ses grands circuits, dans des endroits magnifiques, comme son "PDA2016", superbe randonnée avec une belle surprise à la fin. Goban 21 et Janpol nous font découvrir de jolis petits patrimoines. Sylou aime bien les codes ("Six, t'es rien, au début"). Mamadou 21, nouveau Cacheur très prolifique et très romanesque, nous raconte de bien belles histoires. Et Asymptote a une gamme de cistes très variées, des citadines (clairement pas nos préférées), des très beaux circuits ("la croix" ou "le lavoir") ou des énigmes cryptées ou bien corsées ("A la soupe").


C'est aussi très amusant de chercher des spots et concocter des énigmes. Comme notre dernière en date, "Rebrrr", qui réutilise mot pour mot une énigme de Sylou ("Brrr") et fait découvrir un beau lavoir. Mais clairement, nous sommes plus Chercheurs que Cacheurs. Ainsi, on a adoré nos vacances cistiques en Dordogne l'été dernier, qui nous ont fait découvrir cette région, déjà magnifique, sous un autre angle. Avec en bonus, une belle rencontre avec les Tagada 36... D'ailleurs, si nous n'avons pas encore participé à des réunions cistiques, de telles rencontres de Cisteurs sur la piste nous donnent très envie ! Peut-être la prochaine ?

Dans notre esprit, la plus belle ciste est celle à venir, même si celles déjà trouvées sont autant de beaux souvenirs et de surprises : cette boite de fromage blanc posée sur une étagère, dans l'épave d'une camionnette au milieu d'un bois (Curiosus), par exemple, ou encore "La ciste Branger", du même Cacheur, qui nous emmène dans une ancienne carrière souterraine. Impressionnant ! Les très beaux spots sont d'ailleurs légion, dans notre département, comme la plupart de ceux de la série des "belvédères" (le dernier en date, "Belvédère 45 : le chameau des Forleanais", caché par Rebeti), ou encore "Le circuit des trois bouts du monde", que l'on a déjà fait deux fois (la deuxième juste pour le plaisir tellement c'est beau !).

 

Parfois, c'est l'incongruité de la situation qui prend le dessus sur le spot lui-même. Ainsi, cette anecdote survenue l'été dernier : vers 21 heures, je jette un coup d'œil sur le site. Une nouvelle ciste ! Vite, j'appelle mon fils et nous voilà partis. Imaginez l'endroit : un triangle de verdure cerné par une toute petite route, à l'écart du village. Au milieu, des arbres, une table de pique-nique et deux panneaux de signalisation à deux angles opposés du triangle. L'énigme précisait "Si vous tombez dans le panneau, ne vous trompez pas de côté". On se gare près du premier panneau, on l'observe attentivement, à la recherche d'une ciste magnétique, mais rien. On traverse le triangle pour aller voir le second panneau et, à ce moment-là, une voiture arrive, dont descend un jeune couple qui va s'installer sur la table de pique-nique pour un casse-croûte au clair de lune. Un bonsoir poli, puis on continue nos recherches. On se rend compte alors que les caches des poteaux du panneau se démontent. Du coup, on retourne au premier panneau, on démonte le premier cache : bingo, une boite ! On s'installe dans la voiture pour l'échange. Zut ! Une géocache ... On retourne démonter le deuxième cache et, cette fois, c'est bon. Mais avec toutes nos allées et venues, le jeune couple a dû se poser bien des questions !
Je pense aussi à "La ciste à tort et à travers" : le Cacheur précisait bien dans son énigme "Place-toi comme le photographe (en période de crue, prévois les cuissardes !)". Et bien, en ce mois de mars, il a effectivement fallu mettre les deux pieds dans l'eau, pas très chaude !


Quand on a commencé le jeu, en 2011, cela nous faisait rêver de voir les scores déjà atteints par les autres, et on espérait bien arriver un jour à 1000, nous aussi. On a progressé au rythme de nos envies. On a même fait une pause de presque un an, mais en continuant de regarder les nouvelles énigmes ... Et puis, c'est reparti. Et sans l'avoir spécialement planifiée, nous avons atteint notre millième sur cette très jolie croix pattée du massif de la Serre, dans un joli village du Jura. C'était la troisième ciste du circuit "Le retour en enfance" de YellowRags ...



Et maintenant, on va essayer de suivre le rythme, mais sans rien changer sur le fond. Car notre seul conseil, que nous pouvons donner comme nous l'appliquons à nous-mêmes, c'est de prendre du plaisir ! Tout au plus allons-nous peut-être élargir un peu notre terrain de chasse et explorer quelques beaux départements français ? Pour cet été, objectif Lubéron...

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

Cst73

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Iris39, Jmmc, Kazak21, Magriz, Muriellejn, Slinan, Touseg, Willow, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.



Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation