JOURNAL DES CISTEURS N°123
Parution du 01/10/2016
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Cst73
 

 
"Brouillard, ô denses brumes, des monts qu'avez-vous fait ?
Ce vaporeux costume? Camouflage parfait !
Une part de mystère, règne sur les sentiers,
Il n'y a rien d'austère aux creux des noisetiers...

Au détour d'un chemin verra-t-on apparaître,
Licorne ou bien lutin, dahu, fabuleux (h)êtres?
Oui, tout imaginer mais au fond de nos coeurs
Il peut toujours bruiner... on restera cisteurs..." 
 
PS : Il manque de plumes pour le journal, nous espérons que l'un de nos lecteurs vienne nous rejoindre en salle de travail.
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Docteur Jekyll ou Philéas, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut à un bon vendeur pour convaincre un gros bourrin de Texan de rendre toutes ses armes sans rechigner au Sherif du coin ! Et, au passage, encore un grand merci à Docteur Jekyll, Philéas, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et leurs bons conseils.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

AILLEURS
 
... par Géracole
 

Cap vert Ile Fogo.

L'Ile Fogo est principalement constitué du volcan Fogo ( Feu ). Le volcan est entouré d'une caldeira dans laquelle se sont construits de petits villages. Ici pousse de la vigne plantée dans la lave, et une petite coopérative vinicole permet de faire vivre la communauté de Chã das Caldeiras . J'ai caché près de la cave, une ciste que j'ai appelé "Black and White" pour marquer le contraste entre le vin blanc produit ici et le noir de la lave.
La lave, malheureusement a totalement détruit le village et la coopérative lors de l'éruption de novembre 2015, la ciste a été avalée cul sec.


ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Hoodlums
 

C'est en juillet 2006 que je fais connaissance avec les cistes. Des cousins venus de Normandie pour me voir me proposent d'aller faire un pique-nique, car ils ont des boîtes à chercher dans le coin. Des "boîtes"? Ah ouais ... Bref, après quelques mois de réflexion, je me lance en novembre, au début avec mes fils : petits, ils sont plus faciles à motiver ! Ce sont eux qui ont choisi le pseudo, en référence à un jeu vidéo, mettant en scène un improbable canard et des personnages, petites boules de lumière : les lums. Certains, devenus méchants, se cachaient sous des chaperons (hood), faisaient les 400 coups : ce sont les Hoodlums (littéralement "mauvais garçons" en anglais). Bon, après tout, pourquoi pas ?

Bien évidemment, papa Hoodlums se charge des énigmes et fistons Hoodlums cherchent (et trouvent) sur le terrain. Partage équitable des tâches!
Et puis les petits grandissent et partent vers d'autres centres d'intérêt tandis que le vieux s'accroche et persiste. À son rythme (puisqu'il lui faut quand-même dix ans pour récolter mille boîtes), mais toujours avec le même plaisir !

Cette épopée a d'ailleurs été retracée et publiée aux Editions Cistes Sud, sous le titre "La Vie Trépidante de l'Hoodlumus Cisteureus". Son auteur a depuis longtemps été oublié (RIP ...) et le tirage épuisé, mais nous en avons tout de même retrouvé quelques extraits :

PETIT ESSAI MONOGRAPHIQUE SUR LE HOODLUMS SOLITAIRE

Le Hoodlums est un être simple (simplet ?) qui va son rythme, et n'aime pas trop les prises de tête sur six mois. Plutôt (voire extrêmement) cryptophobe, il sera ravi d'être nourri à l'énigme à dominante littéraire, qui l'amène à faire des recherches sur le coin où il va fureter ! Il adore voyager sur sa carte Géoportail et, prudent, essaie de vérifier au maximum la validité de ses déductions avec le service "vuederue" d'un célèbre moteur de recherche. S'il aime une certaine dose de difficulté dans l'énigme ("à vaincre sans péril on triomphe sans gloire..."), il décroche au bout de quelques heures sans résultats et peut vite devenir grognon sur le terrain s'il est obligé de tout retourner sans succès pendant une demi-heure à cause du vague dans les indications ... vouant parfois aux gémonies les amoureux des strigidae ! Mais il ne garde que de bons souvenirs de ces dix années passées...

Soucieux de ne peiner personne par un oubli dû à sa faible mémoire, il ne souhaite citer aucune ciste en particulier. De plus, il a de très bons souvenirs de toutes les régions qu'il a visité grâce aux cistes, qui l'ont mené en des endroits où il ne serait jamais allé de sa propre initiative, pauvre touristus simplex qu'il est : l'Alsace, le Jura, les Alpes, la Normandie, bien sûr, et le sud et l'est de la Picardie (pardon, Hauts-de-France) où il réside actuellement, sont ou ont été ses terrains de jeux grandeur nature (et même Nature).
Une ciste mérite tout de même d'être évoquée, en ce qu'elle a tout de même marqué sa vie de cueilleur : la "ciste à l'envers dite ciste du retour". L'énigme en elle-même n'était pas rédhibitoire, mais la recherche sur le terrain fut redoutable... et de très longue haleine. C'est bien la seule sur laquelle le Hoodlums s'est ainsi acharné : il retire une certaine fierté de l'avoir trouvée, mais en fut également traumatisé au point que sa devise devint : "Plus jamais ça"!

Régulièrement, le Hoodlums aime se retrouver en meute, sillonnant la campagne ou la forêt pour déterrer frénétiquement en compagnie d'autres ouistitis de son acabit. Sa première fois, en ce domaine, eut lieu dans le département voisin du 9-5. C'était en 2007. Surpris de sa propre audace, il découvrit un monde de oufs tous plus sympathiques les uns que les autres, où les maîtres-mots sont partage, rigolade et communion dans l'impérieuse nécessité de courir la boîte !

Ces rencontres sont à ce point riches de bonheur et de souvenirs qu'il n'hésite pas à devenir fouisseur à son tour pour attirer plus facilement ses congénères. Pour ce faire, il s'est acoquiné avec ce qui se fait de mieux jusqu'à présent pour débusquer les boîtes, trois Cisteuses dix fois plus performantes que lui ! Il ne les remerciera jamais assez de leur compagnie et du fait qu'elles n'hésitent pas à le faire sortir de son trou, comme par exemple en ce mois d'août 2016, pour aller chasser dans le Petit Caux seino-marin où le Hoodlums pût déterrer cette fameuse 1000è boîte marquant ses dix ans de cistes !

Bien sûr, tout n'a pas toujours été rose... Il y a eu cette fois où il est tombé dans le bassin d'une fontaine traîtreusement glissante, alors qu'il cherchait à se mettre à l'abri ... de la pluie ! Ou cette autre fois où, accroché tel un mor chamois sur une pente plutôt raide, il se voit faire tomber maladroitement les objets de la boîte qui se mettent à dévaler encore plus ladite pente et qu'il a fallu récupérer ... Ou cette autre pente (encore) qu'il avait eu tant de mal à grimper, mais qui s'est révélée encore plus vertigineuse (au sens propre du terme) à redescendre... Mais à quelques rares exceptions près, le Hoodlums s'est toujours délecté des sites grandioses ou plus simples vers lesquels l'on conduit son loisir !

Alors, au moment de la découverte de sa première ciste, pensait-il à la 1000e à venir ? Assurément non ! ("...savez... y a dix ans..."). Pense-t-il maintenant à la 2000e ? Pas plus ! ("...savez... dans dix ans..."). Bien conscient que tant d'autres ont engrangé beaucoup plus de trouvailles que sa modeste récolte, il entend pourtant continuer à butiner, à son rythme, et à collectionner les rencontres et les bons souvenirs ! Pour le reste... Chi va piano va sano !

Et pour clore ce portrait, permettez-nous d'offrir à votre réflexion les extraits ci-dessous de "Les Pensées Profondes de l'Hoodlumus Simplex", auteur anonyme, Éditions Cistes Sud. (épuisé également ... totalement ... heureusement ...) :

"Si j'avais trouvé plus de cistes pendant ces 10 ans, j'en serais à bien plus que mille aujourd'hui !"

"Nouveaux Chercheurs, pour devenir Trouveurs... Persévérez !"

"Cacheurs, n'oubliez jamais le premier commandement du Grand Codex Surlapistedescistes : Le but du jeu n'est pas de rendre votre ciste introuvable, mais bien de la faire découvrir par le plus grand nombre possible de Chercheurs ! "

 

 

 
 

 Butterfly91, "chutes de fromage", cela fait moins mal que les séracs 
 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  
 
Cst73, photo dédiée à tous celles et ceux qui ont cherché une ciste
"Au pied d'un arbre sous une tuile" ou "sous une pierre" 
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre - Photo Cybermamette
 

Aucun cap régional, ni départemental significatif n'aura été franchi ce mois-ci. Il faut dire qu'avec seulement 0,43% de croissance du parc cistique (soit 515 cistes) et trente départements totalement stériles, la chaleur assez exceptionnelle de ce mois de septembre n'aura pas apporté de réelle vitalité à nos Cacheurs ... Quelques-uns tirent tout de même leur épingle du jeu, à commencer par Quercynole dont le passage du cap 200 ne doit rien, ou presque, au hasard. De son côté, Triacon, sans pour autant cesser de buller, a repris sa route (blanche, en l'occurrence) pour s'en aller poser le 13/09/2016 en Charente-Maritime sa 600e production personnelle. Deux semaines plus tôt, Tomatoket s'était lui, adjugé le cap 300 en Dordogne, le 29/08/2016.

Ce jour là, Tomatoket ne s'est d'ailleurs pas contenté de poser cette seule boîte, mais carrément l'ensemble des 36 dernières cistes de Dordogne, en plusieurs courtes séries : "La Grange", "La ciste de Gemellius", "Observare", ou encore "Las ranhas". Cette salve de dépôts propulse la Dordogne à la première place du podium des départements les plus dynamiques du mois, lui permettant d'afficher une progression de +8,16%, loin devant la Réunion, créditée de +3,16% de nouvelles cistes après le passage de Majordomi, et le département des Hautes-Pyrénées (+2,69% et 22 boîtes), pourtant bien soutenu par Heliosunbé et ses séries : "La ciste jacquaire", "La ciste du café ", "4 trous et un record", "4 trous pour un calvaire".

Du côté des Trouveurs, enfin, notons la sanctification de deux nouvelles Cisteuses (35 et 36e), en les personnes de Lolly (le 24/09/2016, sur la bien nommée "5000 !!!") et Cst73, le lendemain.

 

Deux nouvelles entrées également (les 395 et 396e) parmi les Emile, avec Giginou le 09/09 et Nardopux le 25/09, tout comme chez les Camille, avec Mcjm (56e membre le 11/09) et Asmodé le 28/09. Le même jour, enfin, le suisse Givaros décroche sa place chez les Vincent, dont il devient le 176e représentant.

Félicitations à tous, en attendant les suivants !...

 

STATISTIQUES
 
Août 2016 Cistes cachées : 773, Nb d'échanges : 15244 (sur 8040 cistes différentes), Nb d’inscrits : 795.
 

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 27 : texte codé composé d'un nombre limité de lettres différentes : codes ADFGVX et ADFGX


Le code ADFGX est un système de chiffrement allemand inventé en 1917 et utilisé en particulier lors de l'offensive allemande sur Paris en mars 1918. C'est "l'ancêtre" du code ADFGVX.


Le français Georges-Jean PAINVIN a réussi à casser le code dès juin 1918, après des semaines de travail intense.

Le code ADFGX utilise une grille carrée 5x5 dans laquelle sont placées 25 lettres de l'alphabet. Celle qui manque est souvent le J (remplacé par I) ou alors le W (remplacé par V).


Dans la 1ère étape de chiffrement, chaque lettre est ainsi désignée par un couple de lettres (AD, FG, DX, XG etc...) selon son emplacement dans la grille. Le chiffrement fait intervenir ensuite une 2ème étape, qui consiste à permuter les colonnes en utilisant un mot-clé.

Le code ADFGVX est basé sur le même principe, mais avec une grille 6X6 ce qui permet de coder les 26 lettres de l'alphabet + les 10 chiffres. Ces 36 caractères sont placés en désordre dans la grille.


Prenons par exemple le texte en clair "5 PAS AU NORD DU SAPIN".
Le "5" est codé par "DG" (ligne D, colonne G), le "P" par "GA" etc...
Texte clair 5 P A S A U N O R D D U S A P I N
Texte codé DG GA FF FX FF VF XV AF XD VX VX VF FX FF GA FA XV


Après la 1ère étape le message devient donc : DGGAFFFXFFVFXVAFXDVXVXVFFXFFGAFAXV


On remplit alors une ou plusieurs grilles 6x6 (selon la longueur du message) avec ces lettres, en les remplissant ligne par ligne et de gauche à droite. La ou les grille(s) doivent être complètes : au besoin on remplit les cases vides restantes avec un même caractère, par exemple X.

La 2ème étape consiste à permuter ensuite les colonnes en utilisant un mot-clé de 6 caractères. On a déjà vu ce principe dans le code "transposition rectangulaire". Une fois les colonnes permutées, on recopie le message en procédant cette fois colonne par colonne. Le message final est constitué lui aussi des seules lettres ADFGVX.


Le site Ars Cryptographica vous explique très bien le procédé à l'aide d'un exemple.


Si vous avez du mal à comprendre, ne vous prenez pas la tête !


Le principal, c'est que vous puissiez repérer de quel code il s'agit.


Les sites habituels (Ars Cryptographica, mais aussi dCode feront le travail de décryptage pour vous. Encore faudra-t-il leur fournir la grille (en absence de grille, essayez la grille la plus simple avec les caractères dans l'ordre alphabétique) et le mot-clé nécessaire à la permutation. Pour ce dernier, ciblez un mot mis en évidence dans le texte de l'énigme ou dans le titre !

 

 

RANDONNÉE CISTICO-GASTRONOMICO-CULTURELLE DANS LE HAUT DOUBS
 
... par Iris39
 

Si on vous demande de citer une spécialité gastronomique de Franche-Comté, je suppose que vous aurez facilement la réponse : le Comté, bien sûr !!
Or il se trouve que le métier de "Mr Tipiou" consiste justement à s'occuper d'affiner ce fromage, dont l'un des lieux d'affinage se situe dans un ancien fort militaire du Haut Doubs.
Et comme il est passionné par son métier, voici que germe l'idée d'une petite visite privée commentée de ce fort, spécialement pour les cisteurs.


Mme Tipiou repère un trajet de randonnée passant par le fort et quelques anciennes cistes, et en pose quelques autres pour compléter. Une date est envisagée.
Il reste juste un petit souci : la visite ne peut se faire qu'avec un petit groupe de personnes.
Le projet n'est donc proposé qu'à un nombre restreint de cisteurs(euses) qui, soit résident à proximité, soit se trouvent justement dans les parages le jour J.
Ceux-ci répondent "présents" avec enthousiasme.

C'est donc le 11 septembre, sous un beau soleil, qu'un petit groupe composé des Mcjm, Alix25 et Picpoul, les Eurekamous, Zilanne, Fabonobo, Iris39, la famille Tipiou et quelques conjoints non cisteurs s'élancent à l'assaut de la cathédrale du comté.
On monte tranquillement en papotant...et il faut reconnaître les papotages nous distraient parfois tant qu'on en oublie d'être attentif au circuit ! Mais Tipiou veille, heureusement...

Ln39 et sa petite famille nous rejoignent au fort, et c'est parti pour la visite.
Les explications de Mr Tipiou sont passionnantes, et les nombreuses questions posées par le groupe trouvent toujours une réponse.
Puis c'est l'heure du pique-nique, avec, offert par Tipiou, un apéritif au comté arrosé de vins du Jura Savagnin et Chardonnay.
On a ainsi l'occasion de goûter deux sortes différentes de Comté, l'un ayant seulement 12 mois d'affinage et l'autre 24 mois, et tout le monde peut constater que les 2 goûts n'ont rien à voir !


Après s'être restaurés, nous terminons la randonnée, toujours sous le soleil, en passant successivement par une jolie source, une petite cascade, un bord de lac...

Merci les Tipiou pour cette journée conviviale très agréable !

Et si vous êtes intéressés comme nous par l'ensemble rando/visite, il vous suffit de penser à réserver à l'avance la visite guidée comme conseillé dans la 1ère énigme de la série.

 

 

 

 

 
 
 

 
 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste.

Énigme de Adopeste :


 

ARCHIPEL DES GLÉNAN.
 
... par Butterfly91
 

Ceci est un nouveau jeu, nous espérons qu'il vous plaira. Soyez nombreux à nous envoyer vos réponses au Ciste-Thématique.

Chaque cercle représente une île (avec une ciste) et contient un chiffre indiquant le nombre de ponts qui la relient à une ou plusieurs îles. Il peut y avoir deux ponts - mais pas plus - entre deux îles. Une île ne peut pas être coupée du reste de l'archipel. Les ponts ne peuvent pas être placés en diagonale, ni croiser d'autres ponts.

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par PB86
 

Si je devais résumer mon profil cistique, je dirais que j'aime les choses simples. A commencer par mon pseudo : les initiales respectives de mon prénom et de mon nom, accolé au numéro de mon département. Voilà, ça, c'est fait ! C'est ainsi qu'il y a dix ans, je suis entré dans ce jeu, découvert grâce à ma belle-sœur Mimicracra qui, elle, le pratiquait depuis ses origines. Très accrocheur au début, je n'ai cependant jamais eu l'idée d'atteindre un jour l'Émile, en tous cas pas avant d'avoir achevé la moitié du parcours. Aujourd'hui, sans en être féru, je continue néanmoins de me livrer de bonne grâce à ce passe-temps, continuant de résoudre à l'occasion, mais sans y consacrer autant de temps qu'avant.

Avec ma belle-sœur en Charente

Aujourd'hui, bien qu'elles soient résolues, je ne vais récupérer les cistes locales que si j'ai affaire dans le coin. Je recherche surtout des cistes autour des lieux où je prévois de passer mes vacances, congés et autres week-ends. Ou bien, avec une amie, adepte de la moto comme moi, je mets à profit certaines virées pour collecter quelques boîtes. Je privilégie les cistes faciles, pour ne pas imposer des recherches fastidieuses sur le terrain à mon entourage. Je pars du principe qu'une ciste est faite pour être découverte donc doit être le plus facile possible, y compris concernant l'indication de localisation, et je trouve dommage que la référence à la commune, qui était la règle au début, disparaisse de plus en plus au profit de l'usage de la zone géographique, beaucoup plus vaste et imprécise. Je ciste le plus souvent seul, mais mon épouse m'aide parfois sur le terrain et n'aime pas les compliquées non plus. Les énigmes indéchiffrables (on a un ou deux Cacheurs dans le coin qui en sont spécialistes) sont donc impitoyablement laissées de côté !

Je n'ai pas de Cacheurs préférés, mais j'en haïs certains (pour rire ...). Moi-même, sans être un grand Cacheur, j'aime parfois me frotter à cet exercice, même s'il devient difficile de trouver des lieux sympas et inédits. J'ai bien aimé une série que j'ai posée à coté de stèles et autres monuments, le long de la ligne de démarcation qui traversa jadis le département de la Vienne ("La ciste de la ligne verte 1 - Le 1er monument" et suivantes).

En pleine action  - La ciste est côté intérieur du pont ... bien sûr

En tant que Chercheur, j'aime bien les cistes qui rendent hommage à une ou des personnes (résistants, poètes, etc ...). A chaque fois que je trouve une ciste près d'une stèle où des femmes et hommes ont donné leur vie pour notre liberté, la même émotion me saisit. J'ai toujours une pensée pour eux et les en remercie. Mais il y a aussi tellement d'autres cistes, également sympas, qui nous font découvrir des spots remarquables, points de vue magnifiques, coins superbes, précipices vertigineux, lieux exceptionnels, et sans lesquelles je serais passé à côté ...
C'est de Guadeloupe que me reste mon plus beau souvenir : une ciste dans un banian près d'une fontaine. Mais en fait, je suis toujours content quand je trouve une boîte, alors je ne peux guère en distinguer une plus qu'une autre. Je n'ai pas non plus la nostalgie d'un lieu particulier, où il me tarderait de revenir : mon but est d'aller toujours de l'avant. Le passé, c'est le passé ! Cela dit, lorsque je repasse près d'un lieu où j'ai trouvé une ciste, je me dis à chaque fois "Tiens, là il y en a une. Y est-elle encore ?..."

Pas le temps d'enlever le casque

A ce jour, je n'ai pas encore eu l'occasion de participer à une rencontre cistique car, à chaque fois que l'une était organisée, je travaillais (Gendarme, je suis mobilisé un week-end sur deux). Mais la pratique du jeu m'a tout de même offert quelques beaux moments de rencontre, comme cette fois où je suis tombé sur un monsieur, venu vers moi en me disant que, quelques jours auparavant, il avait vu une dame avec un papier, comme moi. Je lui ai expliqué le jeu (il n'avait ni télévision ni Internet) et, comme il y avait une deuxième ciste dans le village, il est venu avec moi. Je me suis arrangé pour lui faire découvrir la ciste. Il était ravi de sa découverte !... J'ai aussi en tête une autre rencontre, moins agréable celle-là, puisqu'avec un serpent ... Je les ai en horreur !

Pour le reste, comme déjà dit, je suis du genre "apaisé", pas particulièrement fêlé : n'espérez pas me voir réveiller ma femme la nuit parce que je viens de percer le secret d'un cryptage, ni arriver en retard au boulot pour avoir voulu décapsuler une ciste avant les autres ... (de toutes façons, ça ne risque pas, je suis à la retraite depuis un an et demi !). Quant à mon cap 1000, si j'en ai sciemment orienté la zone géographique, préférant profiter d'un intermède dans les Alpes plutôt que de le passer dans ma Vienne, j'ai ensuite laissé faire le hasard et, sur place, ça a été celle qui s'est présentée ...

La 1000ème

Et maintenant que le cap est franchi, je n'envisage rien d'autre que de simplement continuer, au même rythme, sans objectif précis. On verra bien ! Et si je peux donner un conseil aux nouveaux Cisteurs : Dépêchez-vous, car il y a de moins en moins de Cisteurs, et les plus anciennes cistes disparaissent à vue d'œil !..

 

NdlRdB (Note de la Rédaction des Bulles): suite à une erreur de comptage du bulleur (trop de moutons, ou trop de picrates ?) l'image ci-dessus ne correspond pas à la 1000ème (mais à la 1006ème selon enregistrement sur cistes.net)... Dommage pour l'hommage !

  Mais pour la référence: "Mort pour la Liberté !"

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

Rencontre voit Lululu

  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 

Dudu44 voit les chtis
 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  
 

 Crevette voit des cisteurs partout, elle en ai vu sept d'un coup, mais elle n'sait pas trop lesquels, c'est peut-être un peu bateau...  
 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- pas de rencontre annoncée

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Cybermamette, Dudu44, Géracole, Hoodlums, Iris39, PB86, Rencontre, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.



Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation