JOURNAL DES CISTEURS N°124
Parution du 01/11/2016
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
.. par Cst73
 

 
Tes jours qui raccourcissent ? Chéris donc mieux tes nuits...
Les arbres qui se vident ? Fais le plein de leurs fruits...
Le brouillard te hérisse ? Ce n'est qu'un voile sur un soleil trop prude...
L'air te fait frissonner ? Pense aux canicules que tu as maudites ...
Temps triste et mots pas roses ? Plonge-toi dans le ciste-thématique !!!

Bonne lecture ! 
 
 

 

 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  
 
La gargouille bien montée (Eurêka)
 

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 28 : texte codé composé seulement de 9 lettres différentes : chiffre de Collon

Voici un exemple de message crypté par le chiffre de Collon (avec espaces rajoutés tous les 5 caractères) :
HCCNC CNNYZ YZZXV ZCCCN NUUCX ZYZVU VZAAN NCCCA UXZVV YZXCH CNCNC CZYZU YZZZA CHAAN NCXZY UZZVY CCYZ
Il n'y a toujours que 9 lettres différentes dans un message crypté par le chiffre de Collon.
Dans cet exemple ce sont les lettres A-C-H-N-U-V-X-Y-Z.
Pour déchiffrer ce code il faut un mot-clé et un chiffre-clé.
Voyons comment crypter un message selon ce code :

1ère étape du chiffrement : constitution d'une grille 5x5 à l'aide du mot-clé
On commence par constituer un alphabet désordonné à l'aide du mot-clé, comme on l'a vu dans l'article traitant des alphabets désordonnés.
Par exemple, si je choisis comme mot-clé le mot CISTE, je commence mon alphabet par ces 5 lettres et je continue avec les autres lettres dans leur ordre alphabétique.


On remplit ensuite une grille 5x5 avec 25 lettres de l'alphabet (on omet la lettre W), ligne par ligne, de haut en bas.

2ème étape du chiffrement : remplacement des lettres par des bigrammes


Chaque lettre est ensuite codée par un bigramme, c'est-à-dire un couple de 2 lettres, selon sa position dans la grille. La ligne est désignée par les lettres de gauche (1ère colonne) et la colonne par les lettres du bas (5ème ligne)


Par exemple :
D est codée par AX (Ligne du A, colonne du X)
O est codée par NV (Ligne du N, colonne du V)
U est codée par UU (Ligne du U, colonne du U)

 

 Codons les mots : CHERCHE DANS LA GROTTE (en écrivant les 2 lettres de chaque bigramme verticalement)

 

 3ème étape du chiffrement : formation des séries à l'aide du chiffre-clé et écriture du message final


Si le chiffre-clé est 5, alors je constitue des séries en effectuant des coupures toutes les 5 colonnes :

je constitue mon message codé en recopiant d'abord les 5 lettres du haut dans la première série (lettres en rouge), puis celles du bas de la première série (lettres en violet) puis je fais de même pour la 2ème série et ainsi de suite.
CHCNCUUZZUHCAANUZXUUCHAANXYUZZNCCCVYYZ

Recon naître et déchiffrer le chiffre de Collon
Ce code est facile à reconnaître puisqu'il n'y a que 9 lettres différentes. Il peut de plus y avoir un indice dans l'énigme pour faire penser à "Collon". Par exemple une allusion à Christophe Colomb, ou au gros intestin (le colon), ou à l'habitant d'une colonie, ou au verbe conjugué "collons"...
Une fois reconnu, on peut le décrypter grâce à dCode ou Ars Cryptographica.
S'il n'y a aucune indication dans l'énigme concernant un possible chiffre-clé... essayez le chiffre-clé 7, qui est proposé par défaut dans les deux sites en question !
En revanche il vous faudra repérer impérativement le mot-clé.
Si l'analyse du titre ou du texte de l'énigme ne vous permet pas de le trouver facilement, l'analyse des lettres présentes dans le message crypté peut vous mettre sur la piste.
Par exemple :
Si les lettres U V X Y Z sont toutes présentes, c'est qu'aucune de ces 5 lettres ne fait partie du mot-clé, ou alors que le mot-clé commence par une de ces lettres.
Si vous n'avez pas de U, il est probable que cette lettre se trouve dans le mot-clé, et n'est donc plus de ce fait en fin de l'alphabet désordonné.
Si vous avez un A, alors soit le mot-clé commence par A, soit c'est un mot-clé de 5 lettres qui ne contient pas de A (le A est alors la 6ème lettre de l'alphabet désordonné comme dans notre exemple).
La première lettre du mot-clé fait forcément partie des 9 lettres du message.

Vous voyez que par raisonnement on peut faire certaines hypothèses intéressantes sur le mot-clé.


Bonnes recherches

!

 

 

RENCONTRE DANS LE CHABLAIS
 
... par Cst73
 

Rencontre transfrontalière du Chablais des 24 et 25 septembre

Ça faisait 4 mois qu'on en parlait dans les chalets suisses et savoyards, 4 mois que le Petit Colporteur puisait dans sa besace, hotte et autre sac à dos, boîtes magiques et objets merveilleux, 4 mois qu'il parcourait les routes, chemins et sentiers à la recherche de jolis endroits où cacher ses trésors, 4 mois qu'il nous sortait des énigmes d'un éclectisme à ravir tout cisteur qu'il soit chevronné endurant ou étonné débutant !
Le but étant de faire se rencontrer les deux communautés cistiques suisses et françaises, et au passage fêter la 1000ème ciste posée en Haute-Savoie !

Mais tout d'abord : qu'est-ce qu'un Petit Colporteur ?
Chez nous, c'est une créature à deux têtes, l'une Suisse, l'autre Savoyarde (pardon Haute-Savoyarde).


L'une se nomme Hydrogène (métamorphose de Pipallon) et l'autre Rencontre : une alchimie détonante !

Et c'est grâce à cet improbable duo, que nous avons passé deux jours mémorables.
Samedi : rendez-vous fut donné au gîte qui nous accueillait pour deux jours. Et en avant l'aventure pour un circuit très agréable autour d'un lac romantique, dans un écrin montagneux majestueux, le tout corsé d'une petite grimpette vers une cascade originale...


La suite du programme est aisée à deviner : pique-nique gastronomique composé de spécialités franco-suisses et qui se prolongea quasiment jusqu'à l'heure du goûter !

 D'oratoires en croix, de chapelles en grotte de Lourdes... l'après-midi avançait et le soir tombait mais l'ardeur cistique ne fraichissait pas et encore une ciste, et encore une... Hélas sur la dernière (celle de trop ?), on tomba dans une embuscade ! Des frelons-anticistes firent valoir leur droit de propriété (on oublia de leur demander leur titre), et il fallut déguerpir dard-dard !

Cependant 3 personnes gardèrent pendant quelques jours un souvenir cuisant de cette mésaventure. C'est là que nous apprîmes en prime, grâce à un coup de fil au 15, que pour traiter ces piqûres, il faut du chaud et pas du froid (très chaud, genre cuillère trempée dans l'eau bouillante sur la plaie...aïe !).

Puis c'est en nocturne après une tartiflette roborative autant que délicieuse (inutile d'en mettre sur les piqûres de frelon...), que se termina cette première journée pour un petit parcours "arrosé", 1000ème oblige !

 

 Quelques heures (c'est long 6 heures quand on ne dort pas, dirait Hexamight), moult ronflements plus tard et un petit déjeuner copieux, on retrouva les mêmes protagonistes à peu de chose près pour une belle grimpette vers la chapelle éponyme du gîte.

Saluons les courageus(e)s qui se sont coltiné le chemin de croix... Ils auront remarqué que le panorama était à la hauteur (si j'ose dire) de leur effort ! Ce fut encore une fois une cascade qui clôtura la matinée avant de se retrouver au gîte de nouveau pour finir les restes de la veille... de beaux restes d'ailleurs !

En sortant de table, on s'en fut satisfaire un petit besoin avant de reprendre la route, besoin immortalisé pour l'occasion qui fait le larron dit-on, ou le Triacon... c'est comme on veut !


Et d'entamer la dernière partie de ce ma-gni-fi-que (comme dirait Hydrogène) weekend ensoleillé sur les nombreuses "petites" routes étroites et sinueuses du Chablais, parfois obligés par ces messieurs des travaux publics qui mettent un point d'honneur à ce qu'on visite à fond leur beau pays !
C'est là qu'on fait mentir le théorème : entre deux points passe toujours une ligne droite, ben... pas chez nous !

On taira (chuuuut) les stationnements légèrement hors la loi...

Rendez-vous fut donné avant de se séparer pour la 2000ème savoyarde qui ne saurait tarder ET la future rencontre du Valais de nos amis suisses qui voient loin du haut de leurs montagnes... en juin 2017 !


de gauche à droite assis: Triacon, Rencontre, Lidof, Filloux, Cst, La Séoube, Canecane
de gauche à droite debout: Mme Triacon (AnneMarie), Cibermamette, Woodpecker, Willow, Hexamight, Miche, Les Givaros, Hydrogène, Smiley, Téquila, Bollet, Mr Cst, Ardécho et ses filles

 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.

Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre au pays de l'humagne, le samedi 19 novembre (forum Suisse)

- Rencontre de la 2000ème Savoyarde, le dimanche 20 Novembre 2016 (forum Rhône-Alpes)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs..

 

STATISTIQUES
 
Septembre 2016 Cistes cachées : 508, Nb d'échanges : 9253 (sur 5332 cistes différentes), Nb d’inscrits : 347.
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Docteur Jekyll ou Philéas, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut à un bon vendeur pour convaincre un gros bourrin de Texan de rendre toutes ses armes sans rechigner au Sherif du coin ! Et, au passage, encore un grand merci à Docteur Jekyll, Philéas, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et leurs bons conseils.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

GRANDEUR ET DÉCADENCE CISTIQUE
 
... par Jumbo82
 

Jumbo82 :  C'est une ciste (mais peut-être UN ciste, qui sait ?) semé en sept 2007 par Bob82 et qui était en train de prendre racine à côté d'une source. Peut-être aurait-elle fleuri l'été prochain ?

Il s'agit de l'énigme : "Ce n'est plus l'eau de Pouilly".

Cst73 : C'est marrant ces vieilles cistes qui prennent racine, c'est que "L'eau de Pouilly" a des vertus favorables aux cistes.

 
 voir forum "Midi-Pyrénées"
 
 

 

Photo Ovive34 : Platane "Charles", j'hésite entre d'Angleterre ou de Gaulle !
 
 
Photo Butterfly91, dédiée à tous ceux qui ont cherché une ciste "Entre les racines de l'arbre"  
 
 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Giginou
 

Nous avons pris comme pseudo cistique GIGINOU, le surnom que moi, sa maman, avait donné à mon fils (Gilles, que tout le monde à part moi appelle Gilou). Au début, il cistait avec nous mais, maintenant, il vogue sous d'autres cieux.

C'est en 2009 que mon beau-frère Gentiane (malheureusement décédé en mai dernier) nous a mis le pied à l'étrier. Ça nous a tout de suite plu car ce jeu nous permettait de découvrir des lieux que nous ne connaissions pas (c'est toujours vrai aujourd'hui). Au sein de notre couple, le partage des tâches est clairement établi et nous nous complétons à merveille : je me charge du décryptage des énigmes sur l'ordinateur, tandis que mon mari trouve sur place car, en vrai randonneur, il connaît les forêts vosgiennes comme sa poche. Nos cistes préférées sont celles qui gravitent autour d'un thème, racontant une histoire, s'inspirant d'une légende, ou révélant des mystères ...
Quel plaisir toujours intact, après avoir longuement séché sur une énigme, de finalement découvrir la cachette. On se dit "Tiens ! On est encore capable de réfléchir et de marcher !" ... malgré les années qui commencent à s'accumuler...

Nous aimons bien aussi endosser le costume du Cacheur. Parmi la trentaine de cistes à notre actif dans ce domaine, notre préférence va à "La tournée des Monstres", une série de sept cistes concoctée en famille, sur trois générations : lesdits monstres avaient été fabriqués par mes enfants et petits-enfants, qui ont bien rigolé en les faisant. Quand l'un d'eux a suggéré de les placer dans des boites, nous avons tout de suite adhéré et sommes partis tous ensemble en forêt, chacun y allant de son idée pour déterminer l'emplacement des boites. Un bon moment !

Totalement inventées, ou s'appuyant sur des faits réels, nos idées d'énigmes naissent au hasard de la découverte d'un lieudit, de la lecture d'une histoire ou d'une légende. Ainsi, notre dernière série, "Le Ravage" (et suivantes), prend pour cadre l'inondation catastrophique d'un village vosgien survenue en 1873, un orage d'une violence inouïe ayant fait démesurément gonfler le cours du ruisseau local.

Plus personnelle, "La ciste d'Alex", revenant sur les pas d'une belle et joyeuse promenade partagée avec le héros de l'histoire, Alex, notre petit-fils, quatre ans à l'époque. Que de bons souvenirs !
Ou encore fin 2012 : la fin du monde est annoncée pour le 21 décembre ... Par prudence, nous avons tout de même attendu que le "flop" soit confirmé puis, dès le lendemain, nous avons placé deux cistes s'inspirant de ces prédictions mayas, inventant toute une histoire où, suite à la destruction de la terre, les Elohims sauvent d'une mort certaine deux éminents Cisteurs vosgiens ... Une vraie saga !

Bien contre notre gré, nous avons aussi été les héros involontaires d'un autre type de saga, plus effrayante, le jour où nous nous sommes égarés dans une forêt que nous ne connaissions pas, sans carte de la région, sans boussole, sans éclairage, sans parapluie. Nous avions mal interprété les indications données par le Cacheur, pas assez lu les textes. Bref, nous nous sommes bel et bien perdus... Où aller ? Quelle direction prendre ? Quel est ce hameau là dans le lointain ? C'était en hiver, la nuit tombe vite, et nous nous sommes laissés surprendre. Puis la pluie s'est mise à tomber....et c'est sans éclairage que nous sommes revenus sur nos pas, glissant, tombant sur des pierres que nous ne voyions pas, gelés, trempés, jusqu'à enfin croiser une route ... Mais dans quel sens retrouver la voiture ? On fait le choix de prendre le sens de la descente, et on marche, on marche ... "Mince, ce n'était pas si loin, souviens toi !" Et on remonte... et on fatigue... et on s'engueule: "C'est de ta faute ! Si tu n'avais pas oublié la boussole !". Finalement, après bien des vicissitudes, on retrouve la voiture, bien plus loin que le départ.

Jamais, mais alors, jamais plus de cistes !...Ah, on ne nous y reprendra plus ! Il faut être fous, fous !

Et le dimanche suivant ... tout est oublié, et l'on recommence ailleurs, un autre circuit où il y a de nouveau des choux blancs, des erreurs d'appréciation, mais aussi bien du plaisir à découvrir d'autres lieux, d'autres sites, d'autres endroits magnifiques, dont nous n'aurions jamais eu connaissance sans les cistes !

A l'opposé, une de nos plus belles virées cistiques, la plus plaisamment marquante, est la série "Yetibou" d'Eurekamou. Comme exigé par le concept de l'énigme, le départ se fait de nuit mais, avec Gentiane qui nous accompagne, nous avons rajouté le challenge de la faire en plein hiver. Nous voilà donc partis, raquettes aux pieds et lampes frontales (la mienne qui s'allume très mal, et ne tient pas longtemps). A chaque spot, il nous faut déblayer les 30 cms de neige qui recouvrent la ciste, casser au burin la terre gelée autour, sans abîmer les précieuses boites, gelées elles aussi. Et on glisse dans les pentes, on slalome entre les arbres, ma lampe frontale finit par rendre définitivement l'âme. Au bout d'un moment, transis, les doigts gourds à force d'enlever les gants pour écrire sur les papiers, là, oui, là, on se demande ce que l'on fait là !
Mais quel plaisir d'être seuls en forêt dans la nuit noire, les étoiles dans un ciel magnifique, et le silence...Jamais je n'aurais pensé pouvoir vivre ça. Je suis très fière de l'avoir fait !

Bien d'autres trouvailles nous ont marqués : dernièrement, je n'arrivais pas à résoudre l'énigme de la ciste posée par Cecemel en souvenir de Gentiane. Et puis, à la faveur d'un livre de légendes vosgiennes, j'ai compris où elle se trouvait. Et là, nous sommes tombés sur un site que nous ne connaissions pas : une roche inouïe, une statue gravée dans la roche, un paysage magnifique. Superbe balade !
Des spots remarquables, on en a ainsi découvert des centaines : une roche dans laquelle un ermite a creusé sa chambre, une chapelle érigée sur un pic, une roche sculptée par un berger représentant la Cène du Christ, des ruines d'abbayes, des cavernes en tout genre, et des croix, des statues... Des spots tous plus beaux les uns que les autres !

Le spot qui a servi d'écrin à notre millième ciste "Retour chez les Romains" est à ranger dans cette même catégorie : c'est dans l'Hérault que nous sommes allés la chercher, sans que ce choix ait été prémédité. Imaginez : des vestiges romains bien conservés avec, en face du spot, le Pic Saint Loup, la mer à l'horizon, un petit village perché derrière nous, des épineux, des pins, un soleil de plomb, et les cigales. Quel merveilleux décor où devenir Émile !

Nous en avons d'autant plus profité que nous ne pouvons imaginer atteindre un jour le cap suivant : du fait que nous avons mis sept ans pour engranger nos mille premières cistes, comment nous projeter avec sept ans de plus ? Le score nous important peu, nous allons continuer bien tranquillement, peinards, sans prise de tête, pour le seul plaisir de découvrir encore de nouveaux lieux, de résoudre encore de nouvelles énigmes, de trouver sur place encore de nouvelles boites ... En un mot, encore et encore s'amuser !

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

 Rencontre a vu Bob

  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Sardam voit vega 

  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Eurêka se voit elle-même
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

A en juger par les chiffres de ce mois, octobre signe manifestement l'entrée de la communauté cistique dans une nouvelle hibernation ... Avec seulement 0,30% d'énigmes supplémentaires sur la planète, on assiste en effet à la plus faible progression enregistrée depuis fin 2009, date de création de mon suivi statistique. Rien qu'en France, 45 départements sont restés totalement silencieux et, même dans les Yvelines, département largement le plus cisté de France à ce jour, aucune nouvelle énigme n'a fleuri depuis le 18/09/2016.

Le podium des "départements les plus dynamiques" ne mérite plus qu'à peine son nom : il suffit ainsi de seulement 1,29% de boites supplémentaires cachées dans les Bouches du Rhône pour que ce département accède à la 3e marche. Et encore, c'est dès fin septembre (le 29/09), après que j'ai bouclé mon article pour le précédent Ciste-Thématique, que 24 des 29 nouvelles cistes "du mois" ont été cachées (série "Vertical limit" de Bigbrozeur). Dans l'Eure, 2e du classement avec +1,42%, Phil&Marif et Domi13 auront été les principaux artisans du score, en réalisant respectivement 8 (série "Flânerie") et 9 de ses 21 nouvelles énigmes. Et même le Nord, à la première place du podium, n'affiche qu'une modeste progression de +1,57%. Là encore, c'est une série (14 boîtes de Miniponey, cachées le 19/10/2016 - "Le ch'ti tour de Sint Mariakappel") qui constitue, à deux exceptions près, la quasi-totalité des nouveautés du mois.
Enfin, si la Savoie échoue, elle, au pied du podium, elle assure tout de même l'essentiel, en décrochant le 25/10/2016 le cap des 2000 cistes cachées : cette ciste particulière, c'est à Fanfoué des Gladus qu'on la doit, et à sa série éponyme, dont elle constitue le 4e chapitre ("2000 l'odyssée du fier Fanfoué : millésimée !!! 4/6"). Détail important : il s'agit cette fois d'une ciste "naturelle", que ne renierait pas Eustache25, fondatrice du concept il y a quelques années ...

Du côté des Cacheurs, c'est réellement le calme plat, avec un seul passage de centaine à signaler, celui de Geracole, atteint dès le 1er octobre 2016 avec sa ciste "Dans les pas de l'écolier - Notre 800eme".
Et finalement, guère davantage de mouvements chez les Trouveurs, puisque seuls quatre d'entre eux ont trouvé l'énergie nécessaire pour atteindre un nouveau palier : nous citerons respectivement Platdetain, 6e joueur à franchir le cap 8000 (le 15/10/2016), Miss Marple 27, qui rejoint les Camille (59e membre) le 05/10/2016, Chrisoul qui aligne les 3000 le 27/10/2016 (103e représentant) et Bidochon66, dont je n'avais pu annoncer l'entrée chez les Vincent le mois dernier (177e membre depuis le 29/09/2016).

NB. Le compteur "Palmarès Trouveurs" de cistes.net, fort à ce jour de 400 noms, sera très prochainement saturé de joueurs ayant atteint ou dépassé les 1000 cistes. C'est ce compteur qui me sert, mois après mois, à identifier les nouveaux membres de chaque famille. Mais, quand le seuil des 1000 cistes sera, dans quelques semaines, l'apanage de joueurs classés au-delà de cette 400e place, il me deviendra impossible de les détecter seul. Je compte donc sur vous, futurs Émile (ou vos amis), pour me signaler tout nouveau passage en écrivant à "Ciste-Thématique", qui me transmettra. Je pourrais alors vous citer dans cet article "Podiums et statistiques", voire vous contacter pour dresser avec vous votre portrait dans la rubrique "Émile d'un jour, Émile toujours". Merci d'avance !

 

 
 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste.

Énigme de Muriellejn :

 

et 2 énigmes d'Adopeste :

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Eurêka, Giginou, Iris39, Jumbo82, Muriellejn, Rencontre, Sardam, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.



Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation