JOURNAL DES CISTEURS N°125
Parution du 01/12/2016
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 


 
 
 Et puisqu'il est question de rennes, je continue avec ceux-là :
il y en a aussi qui, en un temps, apostrophaient le Père Noël à se magner le train pour démarrer sa tournée... !  
 
 

 
C'est vrai, je reconnais-là, en vous, des modèles du genre de patience ; encore merci à vous, malgré ces délais, elle fait que l'on puisse garder notre bon moral. Voilà donc ces quelques derniers mots à son sujet, qu'il me fallait vous dire, mais la V2 viendra, c'est sûr ! Vous voyez, cela n'a pas empêché de quand même toujours bien vous amuser cette année aussi, mais, en attendant, autant en rigoler avec ces dessins revisités, non ?

Au fait, "Notre DG", tu as vu ça, de là-haut ? Mazette, 134 000 boîboîtes ! On pense toujours bien à toi... !

Bienvenue sur la piste aux nouvelles et nouveaux, et bon amusement à toutes et tous !
 
 

 

FÊTE DE LA 2000ÈME DE SAVOIE
 
... par Cst73
 

Fin d'année chargée pour les pays de Savoie. A peine les festivités de la 1000ème de la Yaute achevées, juste le temps de nettoyer les tables et les moules à gâteaux, de remplir les bouteilles, même pas le temps de ranger les chaussures de rando et c'est la 2000ème de la voisine qui s'annonce !

Sûr qu'on prenait des risques avec la dame Météo en organisant une rencontre en novembre ! Chacun se souvient des trombes d'eau de la dernière galette et de la neige de mai du Vercors !
Cette fois, ni la pluie ni la neige ne vinrent jouer les trouble-fête ! Le soleil, tiré du sac à malices de la fée Céhestée, rayonna toute la journée !
Et les chapeaux si artistiquement décorés par des Cisteurs aux doigts de fée et à l'imagination fertile n'eurent pas à subir les outrages de la météo ...


La Fontaine se serait retourné dans sa tombe, s'il avait pu voir les deux clans, les Lièvres pour la balade-belvédères et les Tortues pour la balade-vignes affublés de leur couvre-chefs poursuivant chacun leurs improbables quêtes... quoique... au final, pour ne pas faire mentir la fable, ce furent les Tortues qui arrivèrent les premiers au lieu du pique-nique.
Les Lièvres, il faut le dire, avaient passé pas mal de temps sur les belvédères à chercher dans la plaine leurs acolytes chéloniens, qui eux aussi avaient passé autant de temps à visiter une cave, et pas seulement pour la voûte ! Petit blanc ou jus de pommes, une pause-dégustation imprévue bienvenue pour petits et grands !


Midi sonnait quand Hal 2000, alias Colargoll, non pas dans le hall mais sur le parvis de la mairie nous rejoignit pour le vin d'honneur de la 2000ème, pas encore trouvée mais déjà dûment fêtée !


De potages en quiches, de saucissons en fromages, chacun trouva son compte, même notre petit Toon bleu qui trouva la mousse de thon très à son goût !
Ce ne furent pas ses 2000 ans qu'elle fêtait la jolie Justine au patronyme prédestiné, mais ses 14 !


Notre pote Lidof pas courge ni âgé pour un sou, mais généreux comme pas deux, nous fit l'honneur de sacrifier une de ses citrouilles (mais une de ces citrouilles !!!), et si la trouille qu'il se coupe avec son O'Pinell nous étreignit, chacun pût repartir avec un "petit" souvenir potager !


L'estomac plein et la tête remplie des anecdotes, nouvelles, tuyaux d'énigmes (quoi... ah bon, faut pas dire...chut, trop tard...), les jambes commencèrent à fourmiller, il était temps de plier les tables et de remballer les restes... et en route pour la 2000ème... ENFIN !
Ah non, pas déjà le mot de la fin...
Tandis que la troupe se séparait encore une fois en deux, le grouppetto des dissidents pokémoniers d'un côté et le peloton des fiers chercheurs de Vincent de l'autre, le soleil brillait toujours sur la confluence et sur la 2000ème .
C'est alors que les émérites cartographes du groupe, surtout un petit colporteur affable mais tatillon de la Yaute, s'avisèrent (non sans raison de la colère il faut bien l'avouer) que cette 2000ème était une ressortissante de leur territoire, à 66 mètres près à vol de corbeau géoporteur !!!
Sans compter qu'elle aurait aussi bien pu être de l'Ain dans l'autre, à 125 mètres de là...
La décision fut vite prise d'ignorer cette enclave abherro-administrative d'à peine plus d'un hectare et le fier Fanfoué décréta derechef du tac au tac cet espace "Territoire Autochtone Cistosavoisien" en déclarant "peu importe le flacon géographique pourvu qu'on ait l'ivresse cistique" (chut, pas un motz aux autorités locales ni à Phil d'Euck...).


Mme Géracole et Miss Totue, Mr Cst, Mr Totue, Foinduloup, Me Totue et Toon, Lathibaudia Jr, Geracole, Tequila, Filloux, Mr et Mme Rochelle, Lidof, Lathibaudia et Justine, Triacon alias Fanfoué, Woodpecker, Colargoll Jr, Cst73, Mr Lathibaudia, Miche et Rencontre, Chantal et Dominique, Hexamight, Me triacon, Miss Lathibaudia, Isopacési, Colargoll ex-Hal, Sirène38

Les chapeaux étaient toujours présents sur les chefs ; si on avait voulu faire discret c'était complètement raté ! Que de têtes moldues se sont retournées sur notre passage, on déplora même un accident de trottinette sans gravité...

On se quitta en se promettant de se retrouver très vite ! On va donc laisser passer les fêtes tranquillement car il est déjà prévu de remettre ça pour la "Galette-ciste édition 2017".
On ne se lasse pas de ces rencontres, les petits (qui c'est vrai ne sont plus si petits !) prennent toujours autant plaisir à mettre les premiers les mains sur les boites, et les plus grands rajeunissent tant qu'on se demande quels défis ils relèveront la prochaine fois !



Une fois n'est pas coutume,
et je prends donc la plume
pour dire en quelques mots
ce qui se passe à Motz.
C'est l'histoire de lièvres
qui en ce jour de fièvre
essayaient de glaner
la ciste de l'année !
Deux-millième en Savoie,
et bientôt on les voit
affublés de chapeaux
aller chercher des pots.
Mais ce sont les tortues
et même les "Totue"
qui arrivent en premier
au lieu du déjeuner !
Moralité la ciste
n'est pas un jeu de piste
réservé aux coureurs ;
allons-y, haut les cœurs !

Rencontre, petit colporteur affable.
 

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

Rencontre a vu Lolly  
 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~   
 
Eurêka voit Jumbo82  
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~  
 
Cst73 voit DG
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cléapotre
 

Quand le froid automnal envahit la planète cistique, quoi de plus naturel que de se réfugier un peu plus au sud ? Dès lors, rien d'étonnant à retrouver la Corse-du-Sud sur la plus haute marche du podium départemental du mois, avec une progression de 3,60% et 12 boites de mieux, posées par Maya et son cri-cri. Pour les accessits, par contre, c'est dans la région Centre qu'il faut se rendre : l'Indre y enregistre 20 cistes nouvelles (+2,57%, grâce à Clipperton et notamment, sa série sur le Paysage de Brenne) tandis que le Cher, avec deux fois moins de créations, décroche malgré tout le bronze (+2,04% - Merci, Colombane !) en franchissant au passage le cap Mi-Mille.
Un cap décidément convoité ce mois-ci puisque la Haute-Loire l'atteint également, le 22/11/2016, grâce au "meunier Grongon" de Pucheu. Rappelons que, fin octobre (le 28/10/2016 précisément), le Var, troisième département le plus cisté de France, avait lui-même franchi le "Cap 3000", avec la ciste éponyme de Doiz.
Quant à l'Hérault (presque) voisin, il lui est revenu l'honneur d'accueillir la 17000 ciste de la nouvelle région "Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées" ;, grâce à la dixième déclinaison de la série "Eric en pays inconnu", enregistrée le 20/11/2016 par Jacou9.

Pourtant, en matière de palmarès personnel, les Cacheurs se sont montrés particulièrement discrets, et seul Philouis peut se targuer d'avoir franchi un cap ce mois-ci, en l'occurrence celui des 300, atteint le 05/11/2016 au 5e détour de sa série "Le T.U.N.".

Les Trouveurs, eux, ont davantage tiré leur épingle du jeu, avec pas moins de neuf nominés : citons en premier les 8000 cistes de Bob82, 7e joueur à atteindre ce stade, le 04/11/2016, mais aussi Slinan, 20e membre de la famille Sibille depuis le jour de la Toussaint. Et puisqu'on parle de "saints", rendons grâce à Doiz, encore lui, mais cette fois pour avoir rejoint les 36 autres Saints Mille, le 03/11/2016. Trois jours plus tard, ce sont les Camille qui, à leur tour, ont pu fêter l'intronisation de leur 59e membre, Fox10. De son côté, Jeanjean 72, qui avait rejoint de justesse les Vincent le dernier jour d'octobre, a vu débarquer son 178e congénère, Jeripat, le 24/11/2016. Enfin, chez les Emile, trois nouveaux membres sont venus grossir les rangs, en les personnes de Jumbo82, Jcri et XIII nocturnes, respectivement les 15, 16 et 22/11/2016. La famille compte désormais 399 unités. Gageons que décembre nous révèlera le nom du 400e !...

NB. J'en profite pour rappeler mon message du mois dernier : le compteur "Palmarès Trouveurs" de cistes.net, fort à ce jour de 400 noms, sera très prochainement saturé de joueurs ayant atteint ou dépassé les 1000 cistes. C'est ce compteur qui me sert, mois après mois, à identifier les nouveaux membres de chaque famille. Mais, quand le seuil des 1000 cistes sera devenu l'apanage de joueurs classés au-delà de cette 400e place, il me deviendra impossible de les détecter seul. Je compte donc sur vous, futurs Émile (ou vos amis), pour me signaler tout nouveau passage en écrivant à "Ciste-Thématique", qui me transmettra. Je pourrais alors vous citer dans cet article "Podiums et statistiques", voire vous contacter pour dresser avec vous votre portrait dans la rubrique "Émile d'un jour, Émile toujours". Merci d'avance !

 

 
 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste.

2 énigmes d'Adopeste :

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~   
 

TÊTE EN L'AIR
 
... par Rencontre
 

Coucou.

Le papillon va rire ! (les autres aussi sans doute)

J'ai quand même trouvé "ma ciste" pour le jeu d'Adopeste: 133398 l'épave écolo ! Elle est tellement récente que je ne l'avais pas encore entrée dans la base de données de mes cistes ! Et comme j'avais compris qu'il fallait chercher une de mes cistes en Haute Savoie, je n'ai pas cherché ailleurs que dans ma base de données pas mise à jour! Je m'en suis aperçu aujourd'hui, le 15 novembre, en voulant mettre à jour ma base !

Amitiés, Rencontre.

PS : Pour que vous puissiez rire un peu plus à mes dépens, je précise que j'ai posé cette ciste sur une "épave dans la nature" qui m'avait été signalée par mon fils et que j'étais allé voir pour participer au concours photo de Britanicus, et devinez... J'ai oublié d'envoyer la photo à Britanicus !

Vous avez dit "tête en l'air" ?

MARABOUT'FICELLE
 
... par Adopeste
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."


Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

LOGIGRAMME
 
... par Triacon
 


"Cinq Cisteurs préparent une série spéciale pour Noël.
Grâce aux propositions, retrouvez pour chacun le village où sera la série, la date de la pose, l'objet spécial de la série et le nombre de cistes.
Transcrivez les résultats dans la grille en portant 1 (ou une croix) pour une affirmation et 0 pour une négation puis reportez ces conclusions
dans le tableau de synthèse pour connaître les solutions."


 

1) L'ile-Jecquy reçoit plus de deux cistes pour sa série avec un Jésus lyonnais.

2) Le renne d'un jour, dont la série est de quatre boîtes, sera posé deux jours avant la photo de Sophie d'Avent.

3) L'étoile de mère Noël sera cachée le 04 décembre, mais pas à Vive-les-Eaux.

4) Le village où l'on pourra trouver la photo de Sophie d'Avent a une ciste de plus qu'Euques, qui cache le sapin Sissi.

5) Avec moins de 8 boîtes, la série de Monterant sera posée quatre jours avant celle de l'Ile-Jecquy.

 

ADIEU À MAMIE-TRICOT
 
... par Platdetain
 

"

Au revoir Mamie Tricot , je conserverai précieusement toute la petite famille glanée dans vos cistes.  
Une ciste hommage lui est dédiée: "un petit hommage à Mamie tricot"
 
 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

 Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Docteur Jekyll ou Philéas, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut à un bon vendeur pour convaincre un gros bourrin de Texan de rendre toutes ses armes sans rechigner au Sherif du coin ! Et, au passage, encore un grand merci à Docteur Jekyll, Philéas, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et leurs bons conseils.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.

Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre du Centre, qui, où et quand ? (forum du Centre)

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs..

 

 
 

... par Zarth Arn
 

Çà faisait un bout de (sale) temps qu'Heckel et Jeckel Bibindum et moi-même n'avions pas pris notre bâton de Cisteur pour suivre les traces de Jacou9.
Car en ce vendredi 11 novembre, la météo n'avait pas fait l'armistice avec un crachin à ne pas mettre un bouquetin dehors et un vent à décorner un mouflon.
Après avoir affronté blizzard et neige, pluies de mousson ou froid sibérien lors de précédentes aventures jacouesques, il ne manquait plus que le zef à notre collection : l'oubli est maintenant réparé.

Mais commençons par le commencement.

Motivés comme jamais, nous partons du hameau pittoresque et entamons l'ascension dans le chemin transformé en ru.
"L'eau, c'est la vie" philosophe Bibindum.
"Pas faux mais pour une balade made in Jacou9, autant d'eau c'est surprenant, t'es sûr qu'on est sur le bon chemin ?" ironise Zarth Arn.

Plus loin, nous découvrons progressivement les crêtes de gneiss escarpées et les vues dégagées sur les vallées en contrebas. Bonté divine, c'est grandiose, une scène à fort potentiel extatique.

"Ouais mais il pleut", gronchonne Bibindum.
"C'est vrai qu'on prend la douche", joue avec les mots Zarth Arn.

Il nous faut ensuite traverser la jungle callune : dans le genêt (mouillé), il n'y a pas de plaisir, comme dit le dicton breton.

"Oh un arc-en-ciel, phénomène optique et météorologique qui rend visible le spectre continu de la lumière du ciel avec le rouge à l'extérieur et le violet à l'intérieur", s'ébahit le premier, grand disciple de Gillot Pétré.
"Ah un autre", fait sobrement écho le second.

Tout ça pour dire que la pluie n'a pas que du mauvais et n'altère ni notre moral ni la beauté de la balade.
Plus loin encore des sous-bois traversés par des torrents nous accueillent toutes branches ouvertes.
Châtaigne sur le gâteau, l'automne a rajouté ses couleurs orange, jaunes et rouges à la palette de ce tableau somptueux : c'est une alchimie magnifique.

"Tiens des mouflons du genre Ovis, famille des Bovidae, sous-famille des Caprinae qui détalent devant nous", s'enthousiasme le premier, grand adepte animalier de Bougrain-Dubourg.
"Ah un écureuil", répond modestement le second.

Encore plus loin, des murailles rocheuses se dressent ici et là, tels des geysers de sève minérale.
C'est alors que le sosie du Portail de Roquandouire, haut-lieu de pèlerinage jacouesque nous coupe la route. Pause obligatoire, minute de recueillement.
"Putain, mais ça déchire grave tellement c'est beau", poétise le premier.
"Sa mère que je kiffe ce spot", surenchérit le second.

C'est désormais clair, cette balade vient de monter sur le podium des randos extraordinaires.

Nous continuons en alternant superbes forêts et vues sur le massif lumineux et ses pentes déchiquetées. Le soupir des feuillages au vent nous accompagne, des animaux aussi.
"Oh mais voilà encore des mouflons qui nous observent", admire Bibindum.
"Et ne serait-ce pas là quatre marcassins et leur mère sanglier qui s'enfuient ?", s'exclaffe Obélix Zarth Arn.
"T'es sûr qu'ils ne sont pas dangereux au moins ?", s'inquiète Bib.
"Ben non, moins dangereux qu'un chat en tout cas", répond Zarth.
"Comment ça ?", s'interroge Bib.
"Ben oui. C'est sacrément dangereux, un chat. D'ailleurs, c'est un chat qui a tué Jésus ! Rappelle-toi que Jésus est descendu par minou", assène Zarth.
"Mmm...", médite Bib, perplexe.


Bref, nous en prenons plein les yeux et nos vêtements plein de flotte. Des sous-bois exceptionnels longeant un torrent joueur en contrebas, de majestueux sapins, des châtaigniers remarquables, la faune locale surprise au détour d'une épingle, des senteurs automnales enivrantes, au loin une cascade... c'est le bonheur au Naturel, la chlorophylle a conquis ce monde.

La sente s'efface par endroits, défoncée par les groins des cochons sauvages et devient plus une hypothèse qu'une réalité.
"Et si on allait tout droit entre ce point et l'autre plus loin, ce ne serait pas plus rapide, Zarth" ?
"Voyons, Bib, ça dépend si les 2 points sont parfaitement alignés !"
"Mmm... ça ne s'arrange pas".

Nous poursuivons par monts et merveilles, guéant des ruisseaux parfois, baignant dans un état d'enchantement souvent, nous repaissant du spectacle des forces vivantes jouant leur partition toujours.

Tout en bas, un pont improbable nous tend son unique arche que nous franchissons pour découvrir des restes de civilisation : sublime thébaïde où se réfugier loin de la folie des élections outre atlantiques.
Nous attaquons ensuite une montée qui réchauffe les organismes, enfin les cuisses et les mollets principalement.
"C'est à droite ou à gauche qu'il faut prendre ?", demande Zarth.
"A droite, j'en mettrai mon oreille à couper", répond Van Gogh Bib.

Ça grimpe et certains ont un coup de mou, ou plutôt de moût (dédicace viticole à Jacou9).
Bien plus loin, bien plus haut, c'est un changement de décors et de climat : les bois ont fait place à une steppe mongole et un vent redoutable a remplacé les gouttes.

Parce que pour souffler, ça envoie du lourd, du très lourd même : c'est pas possible, Dieu a mangé du cassoulet qui le lui rend bien.
Nous sommes comme des funambules face aux éléments déchaînés, oscillant maladroitement pour conserver l'équilibre.
"Ça va me décoiffer le brushing", râle Zarth Arn.
"Ah ah elle est bien bonne. Tu n'as qu'à fermer la porte, ça fait courant d'air, OK ?", plaisante Bibindum.
"Arrête de dire OK !", s'énerve Zarth Arn.
"OK", conclut l'ami Chelin.

Nous profitons malgré tout des derniers panoramas à 360°, des dernières vues sur l'ordre minéral découpé à la hache, des derniers belvédères plongeants sur la nature sauvage et magnifique à nos pieds. Nous sommes littéralement en contemplation devant ce monde, buvant à sa coupe (seconde dédicace viticole à Jacou9).

Car voilà, c'est déjà le final : nous récoltons l'ultime ciste, 10/10, tout comme la note attribuée à l'unanimité à la balade.

Merci Jacou9, c'était de la très grande balade qui nous a enchantés comme peu de flûtes (troisième dédicace viticole à Jacou9).
Si l'on devait la résumer en une phrase, ce serait du Shakespeare "Il est plus de merveilles en ce monde que n'en peuvent contenir tous nos rêves".

Ah, Bibindum me glisse un mot dans l'oreillette :
"Les fêtes de Noël approchant, si vous cherchez une idée de cadeau pour Jacou9, pourquoi pas une encyclopédie sur les arbres afin de distinguer le chêne du hêtre commun ? Hêtre ou ne pas hêtre, là est la question parfois."
(humour ! Jacou9, on t'adore même si on a dû refaire la montée pour revenir à la bergerie de la 10ème énigme et son chêne déguisé en hêtre)

 

STATISTIQUES
 
Octobre 2016 Cistes cachées : 424, Nb d'échanges : 9655 (sur 5806 cistes différentes), Nb d’inscrits : 340.
 

LA BOÎTE À OUTILS
 
... par Iris39
 

Article 29 : Le chiffre de Polybe (couples de chiffres entre 1 et 5)

Le chiffre de Polybe (ou carré de Polybe) présente certains points communs avec le chiffre de Collon présenté dans l'article précédent : dans les deux cas on constitue une grille 5x5 à l'aide d'un mot-clé puis on associe à chaque case de la grille un couple de caractères définis par les "coordonnées" de la case, c'est-à-dire la ligne et la colonne.


Dans le cas du chiffre de Polybe, lignes et colonnes sont numérotées de 1 à 5, ce qui donne ce type de grille :


On remplit ensuite les cases avec 25 lettres de l'alphabet (on enlève la moins courante, soit le W).


On peut utiliser tout simplement l'alphabet dans l'ordre.


On peut aussi créer préalablement un alphabet désordonné à l'aide d'un mot-clé.


Voici un exemple de grille dans le cas d'un alphabet désordonné créé à partir du mot-clé "POLYBE" (on commence par les lettres du mot POLYBE puis on continue en plaçant les autres lettres dans leur ordre alphabétique) :


Chaque case de la grille est ensuite désignée par ses coordonnées "ligne-colonne":


11 pour P ; 12 pour O ; 13 pour L... ; 21 pour E etc...


Le message codé se présente donc sous la forme d'une suite de nombres de 2 chiffres, dont tous les chiffres sont compris entre 1 et 5.


Il est cependant possible que les espaces entre ces nombres de 2 chiffres soient supprimés, ce qui rend le code un peu plus difficile à reconnaître.


Les sites habituels dCode et Ars Cryptographica proposent bien évidemment des décryptages automatiques.


Essayez de décrypter cette phrase cryptée sachant que le mot-clé (11 lettres) est l'auteur de cette phrase, bien connu des cisteurs et décédé un 23 avril...


313543 245224 525221 555322 152421 535244 213123 123153 151224 512124 225243 152423 214333 335112 222353 222422 232151 212344 125123 243153 152421 512123 525352 312144 232425 152132 214415 122451 211231 215313 455324 441251 232451 432223 121512 512131 352151 313521 322114 432351 213124 522321


Remarque :
Chaque couple de 2 chiffres désigne une lettre, toujours la même. On peut donc rechercher les couples qui apparaissent le plus souvent. La page de dCode sur l'analyse des fréquences vous aide à trouver les pourcentages (cocher : analyse des chiffres, compter les bigrammes).
On s'aperçoit que le couple le plus fréquent est "21" (15,87 %), il doit donc correspondre à la lettre E, la plus fréquente dans la langue française.
On peut ensuite faire des hypothèses sur les autres couples ayant une fréquence élevée (24, 23, 51...) et leur associer des lettres telles que A, I, R, S, T... les plus fréquentes après le E.
Mais les hypothèses sont nombreuses, et c'est au final bien plus compliqué que de trouver le mot-clé et donc la bonne grille !

 

 

Eurêka : oeuf d'une poule contrariée
 
 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~   
 
Givaros ...
Avec ces panneaux d'information dans les forêts suisses....
les Cisteurs n'ont aucun risque de se perdre....  
 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Adopeste, Eurêka, Géracole, Givaros, Iris39, Platdetain, Rencontre, Zarth Arn, Cleapotre, Crevette76, Cst73, Domisoleil, Ovive34, Philippe d'Euck, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.



Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation