JOURNAL DES CISTEURS N°158
Parution du 01/12/2019
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Docteur Jekyll
 

 

Winter is coming ...

L'année se termine en pente douce, avec les premiers frimas hivernaux et en point de mire les fêtes de fin d'année. Bon an mal an, 2020 pointe le bout de son nez.

La neige qui commence à recouvrir les hauteurs va apporter une difficulté supplémentaire à la recherche de nos petites boîtes préférées sur le terrain, mais il est certain que les irréductibles ne vont pas être découragés, l'occasion sans doute de voir ressortir les groupuscules d'acharnés. L'occasion pour les chercheurs débutants de mettre leurs gants et leur opiniâtreté à l'épreuve ? À eux de voir ...

Ce journal est le dernier de 2019. Un grand merci aux rédacteurs qui ont donné de leur temps pour le mettre en forme, aux Cisteurs qui par leurs témoignages, leurs anecdotes, leurs photos... le font vivre. Cela peut paraître évident mais sans vous tous il n'existerait pas. Gageons que vous saurez vous mobiliser pour le faire vivre à nouveau l'année prochaine.

Cher(e)s Cisteuses et Cisteurs, passez d'excellentes fêtes de fin d'année en compagnie de vos proches et amis. Prenez surtout bien soin de vous.

Votre dévoué Doc

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
... par Colombane
 

Colombane, c'est à la fois Colombane, celle qui écrit sur le forum, qui résout et rédige les énigmes, et Colomban, le chien truffier qui trouve sur le terrain et n'a pas peur de mettre les mains dans des endroits mystérieux. Parce que Colombane, elle, est plutôt timorée une fois sur place ...

Le pseudo existe depuis l'avènement du Minitel, il servait déjà aux recherches généalogiques, à cause de St Colomban dans le Morbihan, proche du terroir familial de Colomban. J'ai trouvé le nom joli... et l'ai conservé depuis pour toutes mes interventions sur les forums et sites sur lesquels j'interviens. Il était donc tout naturel de l'utiliser lorsque j'ai découvert le monde des cistes.

Cela s'est fait par hasard en 2008. J'occupais un nouveau poste à Bourges, à l'inspection académique du Cher, et je devais illustrer un article. Les locaux étant accolés au Palais Jacques Cœur, je cherchais donc une image du Palais, et j'en ai trouvé une (merci G...le) sur le site de la "concurrence", les géocaches. Je me suis prise au jeu, et ai trouvé celles qui étaient posées par l'office de tourisme. Puis, creusant un peu plus, lisant les commentaires, quelqu'un faisait allusion aux cistes, et il s'agissait d'énigmes et non plus de coordonnées GPS. J'ai été enthousiasmée et me suis inscrite illico. (Ceux qui me connaissent savent ma circonspection envers les GPS !). Première trouvaille à Bourges le lendemain, "la Biste", puis une proche de chez moi, la "ciste du Moulinet". Mais je n'avais encore rien dit à Colomban. J'avais aussi déchiffré la "ciste en ruines" alors, ce dimanche matin 26 octobre, je l'ai entraîné sur le lieu ... Par chance, nous l'avons trouvée. Il a été conquis tout de suite !


Ce qui m'a accrochée, c'est le concept du trésor à trouver et à partager. Nous fréquentons les brocantes, et je suis toujours à l'affût des objets à mettre dans les boîtes. Je conserve tout ce que je trouve, objets personnalisés ou non, et je possède un stock énorme d'objets "neufs" à placer. Classés par tailles ; je préfère les grosses boîtes et les gros objets, mais mon "magasin" est complet ; nous ne sommes jamais pris au dépourvu devant la boîte qui se présente à nous, fut-elle un tube d'homéopathie !

Comme tous les Chercheurs, au début, je me suis concentrée sur toutes les cistes qui étaient autour de moi, une par une, souvent le soir en sortant de mon travail, seule la plupart du temps. Les sorties organisées ont eu lieu plus tard, à deux, et en allant de plus en plus loin. Depuis, toutes nos vacances sont organisées autour des cistes, en Bretagne, dès février 2009. Nous ne visitons plus que les lieux où j'ai déchiffré des cistes ! Un super souvenir pour la "série des n°6" (et suivantes) de Dudu44 en Vendée, que nous avons faite à l'été 2012.

Bien entendu, je n'ai pas pu résister au plaisir de cacher à mon tour et, dès le 30 novembre 2008, nous avons déposé avec Colomban notre première ciste "la ciste de Beauté". Quelle impatience de la voir enfin découverte !

En tant que Chercheur, j'aime bien les cistes historiques, géographiques, visuelles ; j'en ai trouvé certaines rien qu'en reconnaissant les photos indices, sans avoir rien compris à l'énigme (Coucou les Duboscq !). Les cistes cryptées sont plus problématiques, je bloque souvent sur le mot clé ou le chiffre à utiliser. Colomban n'intervient jamais à ce stade. Sur le terrain, il cherche avec le final du texte, la photo, mais ne s'intéresse absolument pas à savoir par quel biais nous sommes arrivés sur le spot !
En tant que Cacheur, je privilégie les endroits sûrs, secs, faciles d'accès, sans être à l'abri d'un dérapage audacieux ! J'ai renoncé à bien des caches, n'étant pas garante de leur pérennité, souvent contre l'avis de Colomban. Quant aux énigmes, il va falloir que je change mes routines : j'affectionne les acrostiches pour la commune, les détails dans le reste du titre, du texte ou de la photo. C'est devenu trop classique ! Je vais devoir me renouveler !

Je connais bien mon territoire, sympathique, mais peu spectaculaire, aussi les spots les plus remarquables sont les endroits que je découvre loin de chez nous, en vacances. Je rechigne à l'exercice physique, mais pour trouver (ou cacher) une ciste, je suis prête à faire des kilomètres à pied. C'est d'ailleurs ma seule motivation. Nous n'hésitons pas non plus à transformer nos voitures en 4x4 dans les chemins creux, et nous sommes voyants, en plus ! La 107 jaune se reconnaît de loin et la C3 rouge porte notre pseudo (cadeau de Noël de notre dernier fils).

Parmi les spots les plus remarquables, j'ai adoré la "ciste branchée" de Ninja, dont il manque la photo indice (mais que je suis prête à envoyer à qui me la demande) : en pleine Champagne Berrichonne, en fin de tournée cistique, un coucher de soleil rouge et orange à couper le souffle, j'étais seule, j'y repense encore avec émotion.

J'ai été l'une des premières à mettre en place la cartociste de mon département, lorsqu'elles sont apparues. Décryptage obligatoire de la totalité du département, choix des zones... Puis quelques années plus tard, celle de la Nièvre, département voisin. Je ne remercierai jamais assez Gadjo et Dudu pour la logistique de ces outils indispensables à une bonne recherche cistique (pour rappel, voici d'ailleurs le lien vers la "carte des cartocistes de France").

Un autre volet de notre vie cistique : les rencontres. La première fois que nous avons rencontré d'autres Cisteurs, c'était en hiver 2009 : Dom-cats et Ninja étaient encore en plein jeu, et passaient vers chez moi. Je ne sais plus comment, mais elles sont venues à la maison, et nous avons finalement décidé d'aller chercher ensemble la première ciste du département du Cher, la "ciste de Montaigu". Elle faisait référence au chêne St Etienne, un arbre remarquable qui est encore mentionné sur Géoportail. Je n'avais pas repéré le spot, et nous sommes partis ensemble. Or, l'arbre avait été déraciné depuis des années, mais elles se sont acharnées à la nuit tombante au pied de tous les arbres possibles des environs. Et Bingo ! Bien enfouie, elles ont eu la boîte, et nous en avons été scotchés. Le Cacheur a fait disparaître la boîte depuis, mais je suis bien sûre qu'elle est encore en place au milieu de la forêt. Ensuite, c'est Aldaval que nous avons rencontré, lors de sa traversée de la France qui passait par Bourges. Puis Pucheu, dans le Cantal, à qui nous avons servi de testeurs pour la rencontre qu'il préparait alors autour de St Flour.


Bien entendu, je n'oublie pas le forum, qui permet de tisser des liens d'abord virtuels, mais qui finissent souvent par se concrétiser dans le réel. Au fil de conversations, est venue l'idée d'une rencontre à pied (celle de Pucheu en Auvergne était en voiture), et nous nous sommes retrouvés, avec Clipperton, Anetlose et les Duboscq chez nous, pour la première rencontre du Centre. C'était en 2012, les Duboscq ont suivi l'année suivante, et depuis, le succès de ces rencontres ne se dément pas.

En janvier 2016, personne ne s'était encore franchement déclaré pour la rencontre, et là, j'ai reçu un mail de Phil. Il avait été contacté par un châtelain de mon département, qui se plaignait de la dégradation du mur de sa propriété pour chercher une ciste. En fait, la ciste en question n'était pas chez lui, mais sur le site de l'église du village, elle avait été trouvée par des riverains et il en avait eu connaissance. De fil en aiguille, Phil et lui s'étaient vus à Paris et avaient convenu d'un événement chez lui. J'ai pris en charge l'organisation de la rencontre, mais j'étais confrontée à plusieurs difficultés : le site était à une heure de route de chez nous, le châtelain souvent absent, il me fallait opérer à la limite du département voisin, en propriété privée ... Du coup, quitte à faire des kilomètres, autant que ce soit pour quelque chose : pour la première fois, ce serait donc une rencontre sur 2 jours.
Tout est resté secret pour garder l'effet de surprise. Nous avons donc célébré le mariage de la Loire et de l'Allier le samedi après-midi, avec restaurant auprès du pont-canal du Guétin, suivi d'une sortie nocturne où l'on a pu reconnaître les spécialistes des arbres. Et le lendemain, surprise : rendez-vous devant le donjon. Non, ce n'était le départ d'une nouvelle randonnée, mais le châtelain et sa famille, qui étaient là la veille, ont ouvert les portes : j'avais préparé un immense jeu de l'Oie avec une énigme par case, beaucoup d'équipes, des boîtes cachées dans la bâtisse à tous les étages et dans le parc... des gages, des petits cochons.... Merci à mes collègues et amies de travail qui m'ont bien secondée.
(Cf également le "compte-rendu de cette rencontre")


Rebelote l'année suivante à Saint-Laurent et Saint-Martin, et en 2020, ce sera encore mon tour avec le thème "Je vais vous faire aimer Vierzon". Avec un slogan pareil, on part de loin, mais c'est un véritable plaisir que de préparer ces fêtes.

Bien sûr, je ne manque aucune rencontre du Centre et, maintenant, nous réservons une partie de nos vacances à la rencontre des Pays de la Loire. Malgré les difficultés physiques, nous avons été séduits dès notre première participation par la rencontre organisée près de la Flèche par Mamafrau, Fabye, Flantomette... Coucou, les Pays de la Loire !

D'ailleurs, le passage du cap mythique des 1000 cistes trouvées, au bout de presque 11 ans, avait été savamment calculé pour coïncider avec l'une de ces rencontres, en l'occurrence celle des Pays de la Loire de cette année, à Mortagne et St Laurent sur Sèvre en Vendée, où nous y avions d'ailleurs des souvenirs cistiques anciens. Sans ces rencontres, je pense que nous serions encore loin du compte ! 1000 trouvées, certes, mais cherchées beaucoup, mais vraiment beaucoup plus !

Le cap 1000, c'est un palier. Maintenant, le futur immédiat pour 2020, c'est le SAV complet des cistes du département, et la rencontre de mai, au Pont de l'Ascension, des Cisteurs dans le Centre. Après, on verra !

 

 

 

À VOS AGENDAS
 
... par Crevette
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.

Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Samedi 7 Décembre 2019Rencontre Cistique des quatre vin(gt)s en automne 2019 sur le thème des vins (forum Rhônes-Alpes)

- les 27 et 28 juin 2020, la première Cist'en Sommes 2020 (forum "Picardie")

 

Si vous participez à une rencontre cistique, prenez des notes et des photos et adressez-nous un petit (ou grand) article... Nous le publierons afin de partager avec un maximum de Cisteurs...

 

 

3000ÈME CISTE DE NARBE66
 
... par Mariedolly
 

C'était le 14 octobre 2019 à AIRAINES (80 - Somme),

en compagnie de Jonas80 et de Mariedolly,

au pied des tours de Lyunes  

On y va....

 

On chercher, on cherche...

Et on trouve !!!!!!

Théthé, Narbe66, madame Narbe66 et Jonas80

 

 Heureux !!!! 

Mariedolly et Knell, Narbe66 et madame, Jonas80

 

 

Trio de choc 

 

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le premier numéro. 

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 


  Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Philéas ou Pouschtroum, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! Encore un grand merci à Philéas, Pouschtroum, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et bons conseils qu'ils sauront toujours vous donner pour vous aider !

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

RENCONTRE "AUTOUR D'UNE TABLE" A SAINT-OMER - LE 01 NOVEMBRE
 
... par Monkassel
 

Même Pas Froid aux yeux !

 

A Saint-Omer, dans les Hauts-de-France le soir du 1er novembre, des Cisteurs faisaient la Fête à Tous les Saints - Saint Sépulcre, St Bertin et Seins en fête à l'Estaminet des Trois Caves.

D'ailleurs, on ne savait plus à quel Saint ni à quel sein se vouer dans ce lieu singulier.

Une équipe sympathique s'était réunie dans le fief d'Audomar : certains étaient venus en voisins des Flandres et de l'Artois ; d'autres, de plus loin, avaient osé s'en remettre à Sithieu plutôt qu'à ses Saints...

En symbiose avec les gens du cru, des Val-d'Oisiens se mêlaient alors à la joyeuse petite bande de la Dame du grand Nord qui les accueillait en plein cœur-Croisé- du Marais d'Opale. 

Clennf, l'organisatrice toujours pétulante avait, à dessein, fait le choix d'un endroit typique et original dont la région regorge.

Et oui, il pleuvait - quel cliché  - mais comme partout en France ce jour-là, non mais !

Entre les averses, l'ambiance était chaude et pour qui réclamait du soutien, la lingerie séchait sur le fil tendu et fleuri de houblon ; on s'invitait chez des coquins... et il y avait du monde aux balconnets.

Chut... il faut que je vous souffle le pourquoi du comment :

"Un digestif contre un soutif' !" mais bien sûr avec modération ; n'allez pas vous imaginer, hein ?

De fait, les Cisteurs et surtout les Cisteuses - pas des Sainte-Nitouche pourtant - y étaient quasi en odeur de sainteté.

Ne vous y trompez guère, nous étions là pour papoter, nous raconter des histoires de cistes - pas banales, si vous saviez... et rigoler autour de spécialités traditionnelles savoureuses.

De l'apéritif ( Zizi Coin-Coin ou Chuche Mourette) au dessert -Ch'tiramisu ou Pain Crotté et autres mousses, crèmes ou crêpes sucrées à la cassonade, parfumées à la chicorée et arrosées à la fleur de bière- en passant par le Sauté de Lapin aux pruneaux, la Carbonnade flamande et autres incontournables Welsch ou Pot'je Vleesch... tous les Saints et les autres avaient la frite ! 

Et vous salivez, n'est-ce pas ?

Enfin, il fallait bien cister, que diable !

A la croisée des chemins de l'église médiévale et de l'ancien hôpital - tous deux monuments historiques - notre meneuse de troupe, guide touri-cistique à ses heures, fit un compte-rendu synthétique de l'histoire de Godefroy de Saint-Omer, chevalier flamand de la première Croisade et l'un des membres fondateurs de "l'Ordre du Temple" en "1118". D'où la probabilité d'une relique du Tombeau du Christ ayant servi à fonder l'église du Saint-Sépulcre.

Elle nous exposa ensuite l'édit de 1662 scellé sous Louis XIV qui généralisait l'institution appelée Hôpital Général - vouée à l'assistance des pauvres et à la suppression de la mendicité - à l'origine de la fondation de l'établissement hospitalier audomarois.

Entre vieux porche et belle façade, il revint à Ingmar - les invités-  l'honneur de décapsuler la Ciste Croisée du jour... et de la nuit.

C'était une balade hibouesque et symbolique, ma foi.

Etaient présents :

Clennf, Fietof (2), Indiana Chti - qui n'en est plus à sa première Croisade ! - Ingmar (2), Mondéka, Monkassel, Muriellejn (2).

Ayant rempli le blanc-seing cistique, les joyeux compères s'en retournèrent, repus et contents, écraser leurs traversins.

A une prochaine aventure...

 

Sincèrement vôtre

L'une des M&M

 

 
 

 

 

QUATRE IMAGES POUR UNE CISTE
 

Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?

 

Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste.

1 énigme d'Adopeste :


 

 

MARABOUT'FICELLE
 

Ce mois-ci : 1 Marabout de Woodpecker

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."

Le marabout démarre avec l'avatar d'un cisteur inscrit sur le forum.
Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique...

 

Et la boucle est bouclée !

 

Pour un seul et même avatar, nous vous proposons deux versions.

 

Version difficile

 

 

 

 

Version facile

 

RENCONTRE DES MOUSSAILLONS DU NORD
 
... par Cst 73
 

Saison 1 Episode 4 : les zumbettes en folie et autres divagations cistico-musicales

Clennf (qui ne s'appelle pas Line qu'on se le dise), de sa si jolie voix nous chanta les mérites de cette si jolie ville...
Mais elle ne fut pas la seule ! Il était dit que cette rencontre se placerait sous le signe de la musique. Car pendant le repas pris ensemble chez Jean Bart, on put ouïr et apprécier à son juste talent quelques airs de Ragtime improvisé sur le clavier, par un jeune et talentueux membre du groupe des Carnikg.


Le lendemain, en attendant l'ouverture de la friterie (on en reparlera), notre pétulante capitaine au top de sa forme se raccrocha au cours de zumba donné sur la plage et ce fut parti pour un dérouillage musculaire et articulaire comme le prouve

cette "vidéo de Bigbrother" !


Peu après, enfin attablés et pour combler l'attente, les Cisteurs affamés mais néanmoins attentifs, ce sont vu offrir en guise d'apéritif, et pour beaucoup ce fut une découverte (décidément, il y en eut tant lors de ce week-end...), la célèbre chanson "Putain d'Islande" entonnée par Rexpoedois savamment transformée façon "Vous connaissez la chanson". Cf sujet sur le forum divertissement (auquel vous êtes invités à participer, vous, talentueux cisteurs-chanteurs) bientôt reprise à pleine voix par la chorale des affamés de fricadelles/frites qui se faisaient appeler Désiré !



Chanson à chanter "Sur l'air"

"Pendant deux jours, on a marché
On bien rit et bien cisté

Pour des ptites bwates, nous sommes partis
dans le grand nord, un beau pays

La grande Clennf, Indianna chti
et toute leurs bande, ils remercient

C'est le cœur gros, plein de souvenirs
Qu'les Moussaillons, sont biens rentrés
Dans leurs contrées"

Ce fut alors que les plats arrivèrent et que outre le fait de digérer ensuite, ça dégénéra...
Mais cela fera partie d'un autre épisode.
A propos de digestion, une petite promenade sur la plage, les doigts de pieds dans le sable frais plus loin, et à un jet de ciste des sinistres tours de Graveline, un duo féminin se saisit d'un micro improvisé pour pousser la chansonnette...
Car comme on dit partout : tout finit par des chansons !

Et à propos de jet... Rendez-vous le mois prochain dans l'épisode 5

 

 

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

En novembre, ce n'est exceptionnellement pas en France que nous allons trouver la plus forte densification mensuelle du parc cistique, mais chez notre voisin transalpin. En effet, avec quinze nouvelles boites pour l'ensemble de la botte, dont l'essentiel caché par Brocéliande Paimpont en Sicile, l'Italie affiche +2,35% de progression, soit sensiblement plus que le Cantal, département français pourtant le plus dynamique du mois (+1,87%), grâce à la série de 13 cistes cachée le 20/11/2019 par Mariedolly dans un de ses villages médiévaux. Sur la seconde marche du podium départemental, les Pyrénées Orientales s'enrichissent de deux nouvelles séries, l'une cachée par Acai ("Le circuit pépère"), l'autre par Narbe66 ("Un roc toujours, le roc encore"), pour afficher globalement +1,54% de progression et 25 cistes nouvelles. Quant à la Sarthe, qui revêt le bronze (+1,44% et 18 cistes), elle aura constitué le terrain de jeu favori de Jeanjean72 et Cgaga ...

Ses efforts de cache récompensent d'ailleurs Jeanjean72 à titre personnel, puisqu'il atteint son propre cap 200 par la même occasion, le 19/11/2019, un cap franchi quinze jours plus tôt par Vvv3, à la toute fin de sa "Balade du mustélidé". A l'approche de la période de soldes, les fins de séries semblent avoir aussi inspiré Givaros, puisque c'est l'ultime boite de sa série "Ciste de l'été indien" (un hommage à ses homonymes ?) qui l'a lui-même propulsé au-delà des 800 boites cachées. Les deux fournisseurs des Pyrénées Orientales précédemment cités sont également de la fête, mais cette fois avec des cistes "individuelles" : Narbe66 passe allègrement les 1100 boites, le 21/11/2019, grâce à son "Histoire vraie deuxième", tandis qu'Acai devient, le lendemain, le 13e Émile de cette catégorie. Pas de quoi se disputer ! Enfin, quittons à nouveau les Pyrénées pour rejoindre les Alpes, mais sans pousser cette fois jusqu'en Italie, pour féliciter également le cap 1200 de Geracole, atteint dès le 29/10/2019 en Savoie ("J'aime la Tome mais pas que - 7 Le revoilà").


Côté Trouveurs, en revanche, c'est presque la morne plaine, avec seulement deux franchissements ce mois-ci, assurés par Vega78 dès le 16/11/2019 (54e Cisteuse au cap 5000) et Jolo07 le 22/11/2019 (nouvel Émile, le 447e). Enfin, j'ai longtemps hésité à parler de Platdetain dans cet article, puisque, selon les écrans consultés, il aurait atteint (selon le classement général des Trouveurs) ou pas (si j'en juge par son bonus personnel) la barre des 10000 cistes trouvées. Mais la Sarthe ayant déjà eu droit aux honneurs en début de cet article, je choisis finalement d'attendre le prochain numéro pour officialiser définitivement les nouveaux caps (Trouveur et vraisemblablement Cacheur) de son champion et poète ...

 

STATISTIQUES
 
Octobre 2019 Cistes cachées : 431, Nb d'échanges : 7997 (sur 4529 cistes différentes). (152354 cistes, 2138976 trouveurs, 159830 inscrits)
 


Ont participé à l'élaboration de cette newsletter :

 Adopeste, Colombane, Mariedolly, Monkassel, Woodpecker,

Cleapotre, Crevette76, Cst73, Docteur Jekyll, Ovive34, Triacon et Butterfly91.

 Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique.


Solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique :  CLIC !

~~~~~~

Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation