JOURNAL DES CISTEURS N°166
Parution du 01/09/2020
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
EDITORIAL
 
...par Triacon
 

Heureux qui comme Ulysse, en Isère ou ailleurs... a beaucoup fait de cistes estivales et s'en est retourné plein d'usage et raison à celles de proximité.

Malheureux qui comme Eurekamou, dans les Vosges ou ailleurs... a beaucoup fait pour les cistes et s'en est retourné plein de notre souvenir à celles de Max, Phil et les autres... en nous laissant son auto-portrait dans le n°42.

Sinon, Septembre vous apportera peut-être des regrets de ne pas avoir découvert plus tôt le Val Gelon ou le Pays des lacs mais nous espérons que vous avez parcouru cet été d'autres terrains de jeu tout aussi charmants !

La rentrée c'est aussi la reprise du travail et nous serions enchantés que vous vous y mettiez également pour votre journal préféré. C'est pourquoi, si vous avez suivi sur Newforez le post sur la possibilité de nous joindre et les joies de la communication avec Outlook, voici pour vous une bonne nouvelle. Nous vous offrons en cadeau de rentrée l'adresse mail du journal, écrite en toutes lettres dans notre dernière rubrique, que vous pourrez abondamment utiliser pour nous faire parvenir tous vos écrits : compte-rendu d'anecdotes, présentation du type questionnaire de Proust, photos insolites et autres textes cistiquement corrects ...

lac-ulysse  lac-eurekamou

En Savoie, 

par ici, c'est si la retraite d'Ulysse38 vous tente et pour l'un des hommages à Eurekamou c'est par  ...

 

A VOS AGENDAS
 

Difficile de supprimer une rubrique habituelle ?

Les agendas sont pour la plupart en stand-by... Citons quand même les vélléités de rencontre auvergnate à l'initiative d'Ughetta, merci à elle.

Bon, même si l'avenir cistique proche semble incertain, n'hésitez pas à nous faire part de vos projets, de nous rappeler vos reports de rencontres prévus.

Et bien sûr, quand elles auront lieu, sous la pluie, dans la neige ou en plein cagnard, n'oubliez pas de nous en faire un petit compte-rendu !

166-rencontres

 

 

...par Isopacesi 

Connaissez-vous le Val Gelon ?

C'est une petite vallée parallèle à la Combe de Savoie, sur le territoire Cœur de Savoie.
Elle s'étend sur une superficie de 12 015 hectares, correspondant aux anciens cantons de La Rochette et de Chamoux-sur-Gelon, depuis le village de La Chapelle-Blanche jusqu'à celui de Chamousset.

Le Val Gelon est situé à l'extrémité septentrionale de la chaîne de Belledonne. Il est délimité au nord par l'Isère, à l'est par la chaîne des Hurtières, au sud par le défilé du Bréda et à l'ouest par la crête de Montraillant.
Son territoire correspond en grande partie au bassin versant de la rivière du Gelon, dont la particularité est d'être divisé en deux vallées distinctes :
- la vallée des Huiles ou "Haut Gelon", d'une longueur de 13 km et d'orientation NE/SO,
- le val Pelouse ou "Bas Gelon", d'une longueur de 13 km et d'orientation SSO/NNE.

 

Vous y verrez ce petit lac, lumineusement cisté, et son camping qui pourra vous accueillir si vous souhaitez rester quelques jours, pour dénicher les quelques 68 cistes "valgelonaises" (j'en ai peut-être zappé 2 ou 3, ... ou plus) sur les 392 répertoriées, à ce jour, dans la zone cistique Cœur de Savoie.

 

Mais aussi plusieurs châteaux de différentes époques, dont 2 moyenâgeux : un qui a quasiment disparu sous la végétation (le château de l'Huile). Deux tours subsistent du second et dominent fièrement le site archéologique de Montmayeur, où vous pourrez suivre librement l'école d'archéologie ludique, en plein air, avant de chercher les 3 cistes cachées sur ce lieu historique.
Et celle, toute proche, qui cèle "la rencontre de Babette et Arch-Léo" et le début de leurs aventures savoyardes qui continuent en val Gelon ... et ailleurs.

 

Et encore des cistes isolées qui vous emmèneront, pour les plus littéraires, jusqu'au village natal d'une célèbre poétesse savoyarde ou vers des "livres oubliés".
D'autres "Pas si bête !" ou plus mathématiques : "Table+", "Table2", "Table logarithmique".

 

Et aussi celles cachées près de deux ponts bornés, un qui le fût, l'autre marqué du chiffre du diable, une autre proche d'une chartreuse devenue centre bouddhiste, ou encore un poisson de Pâques 2019 qui se cache près d'un joli lavoir.

 

Et encore d'autres, en circuit de 1h à 2h30, qui nécessitent d'être bien chaussés, et même si elles ne présentent pas de grosses difficultés, des bâtons de marche peuvent aider :
"La balâda d'la Mélie", "Le chevalier de l'aiguille", "Les moulins de mon cœur", "Du fer dans les pierres, hue !". Elles vous révèleront quelques pans du passé de la région.

Voilà de quoi vous donner envie de venir chercher des petites boîtes à trésors dans le val Gelon, de la plus basse à 290 m "La ciste du fugueur" à la plus haute à 2000 m, "La ciste skieuse", qui est posée sur un ancien domaine de ski disparu, mais qui abrite aujourd'hui la plateforme d'envol des Tétras du val Gelon à un bout de la vallée, pendant de celle des Pieds Tendres à l'autre bout, toute proche de "la ciste de Titouan".

Et de découvrir cette vallée et ses montages en voiture, mais aussi à pied, à vélo (VTT ou routier) et même à cheval, sur les nombreux circuits balisés qui présentent des intérêts variés : flore, carrière de lauze, chapelles, lavoirs, croix et oratoires, école d'escalade, ... et bien d'autres curiosités.

 

Au plaisir de vous rencontrer sur les chemins de ma vallée, et bienvenue dans ce val "où on ne se pèle pas", juste pour contredire BarbudorSmile.

bulle val gelon

 

 

SAC DE NOEUDS
 
...par Fox10
 

 
Arbre "crucivore" croisé par hasard en cistant autour du golfe du Morbihan, sur la presqu'île de Rhuys.
Ici le bois est plus fort que la pierre... Vaste débat ! 
 
 
 

EUREKAMOU D'UN JOUR, EUREKAMOU TOUJOURS
 
...par Slinave
 

Quand j'ai commencé à cister, je voyais Eurekamou par-ci, Eurekamou par-là ... Il semblait avoir topé toutes les boîtes !
Loin de n'être que consommateur, bon nombre d'énigmes Vosgiennes étaient issues de son esprit ; généreux qu'il était pour nous faire connaître ses sentiers de balade.
Sur le forum, c'était une vraie pipelette. Même quand l'activité était en sommeil, il se faisait des coucous tout seul.

Toujours prompt à éclairer les cisteurs perdus dans les nimbes d'une énigme.
A « recaler » ceux qui ne trouvaient pas le spot. (Terme employé en Course d'Orientation, une autre de ses passions, dans laquelle il s'est également beaucoup investi)
A accompagner qui le souhaitait sur le terrain.
A conseiller les cisteurs de passage.
A évoquer ses déboires et ses réussites.
A participer à une rencontre (qu'il agrémentait de quelques notes d'harmonica)
A partir dans les départements voisins. Et voisins des voisins. Des voisins. Des voisins ...

Ce n'est pas la quête du palmarès qui animait Gaby. Ce qui lui importait le plus, c'était que Danielle soit à ses côtés.
Il était avide de découvertes.
Découverte de nouvelles énigmes, de nouveaux codages, de nouveaux lieux, de nouvelles personnes.
Eurekamou était incontournable, omniprésent, bien au-delà des Vosges !

Au soir de l'annonce du décès de Gaby, je ne savais pas si je continuerais à cister ... Quelle saveur aurait le jeu sans lui ?
Sioux a trouvé les mots qui m'y redonnent de l'intérêt : il n'aurait pas voulu que ça s'arrête.
Continuons à cister, en pensant à lui.
Il a trouvé « un endroit où se reposer » (mots issus de l'énigme 134581).

Salut Gaby ; salut l'ami.
La trace que tu laisses dans le monde des cistes ne s'effacera pas.

166-eurekamou

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 
...par Jean1957
 

Jean1957 voit Boudicca
 
 
 

INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

 
Vous recherchez un ancien journal de Ciste-Thématique ? Il vous suffit de cliquer ICI.
 
 
 
 
 
 
 
Il vous est aussi possible de consulter l'index des articles parus dans les journaux de Ciste-Thématique depuis le premier numéro.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer .

 

 
 

 
 

TERRAINS DE JEU: PAYS DES LACS
 

 

...par Iris39 

Le Pays des lacs 

Lors des périodes glaciaires de l'ère quaternaire, le Jura était recouvert d'une vaste calotte de glace.

L'érosion glaciaire a constitué des cuvettes, bordées à l'avant par des matériaux formant la moraine frontale. Après la fonte des glaciers, ces cuvettes se sont emplies d'eau et ont formé des lacs.

Ils sont particulièrement nombreux dans cette zone précise du Jura : lacs de Chalain, Ilay, Narlay, Bonlieu, Clairvaux, et encore d'autres plus petits. Sans oublier le lac de Vouglans en limite de zone, dont l'origine est tout autre puisqu'il s'agit d'un lac de barrage, formant la 3ème plus grande retenue de France de par sa capacité.

pays des lacs 2 

Et comme ces lacs sont entourés de verdure, et souvent de forêts, c'est un pays en "vert et bleu" qui vous attend.

Les randonnées sont nombreuses, et il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux :
Elles sont répertoriées dans le blog des randonnées cistiques du Jura, onglet "Grandvaux-Pays des lacs".
Grâce au blog, vous aurez accès d'un seul coup d'œil à la distance totale, le dénivelé, et même le profil ! Vous pourrez ainsi très facilement faire votre choix.


Vous découvrirez les beautés naturelles de cette région, les lacs bien sûr, mais aussi de superbes cascades telles que les célèbres cascades du Hérisson, et quelques curiosités géologiques comme des lapiaz ou quelques grottes.

 

 

De nombreux belvédères permettent de prendre de la hauteur.
Le "belvédère des 4 lacs" est sans doute le plus connu mais il en existe beaucoup d'autres.


Vous l'avez compris, dans cette zone la majorité des spots sont liés à la nature ! Mais il existe également un petit patrimoine qui vaut le coup d'œil.
En traversant les villages ou au détour d'une balade vous pourrez découvrir un travail à ferrer les bœufs, une cabane de berger, un lavoir décoré, une petite chapelle, une jolie fontaine, un reste de pont romain.....

pays des lacs im4

Si vous avez des enfants (ou la garde de petits-enfants !) et que vous cherchez à les occuper durant les vacances, cette zone convient particulièrement bien :
Des plages sont aménagées en bordure d'un certain nombre de lacs, on peut donc s'y baigner l'été ou pratiquer des activités aquatiques.
Et pour se balader avec les enfants, l'office du tourisme de Jura Sud a aménagé de petits parcours ludiques de quelques kilomètres, balisés par des objets rigolos (crabes rouges, bonnets de lutin...), et pourvus de quelques cistes. Il y en a 4 dans la zone, correspondant aux randonnées cistiques suivantes : le labyrinthe des lutins, la sirène, la montée au paradis et le lac envolé. Idéal pour découvrir le jeu à partir de 3-4 ans !

pays des lacs im5

La zone comprend 185 cistes actives, ça peut paraître peu, mais c'est bien assez pour vous occuper une ou deux semaines. Comme j'habite assez près, je contrôle régulièrement ces cistes lors de mes circuits vélo ou de mes balades. Vous pourrez vérifier en consultant la cartociste que même les très vieilles cistes de la zone ont eu une visite ou un contrôle au cours des 3 dernières années. Donc la probabilité de trouver les cistes en place et en bon état est relativement élevée, même si une disparition reste tout à fait possible.

Je suis à votre disposition pour vous aider à établir une sélection de cistes selon vos envies et pour vous donner des coups de pouce si besoin.

Alors bienvenue dans cette région du Jura !

 

pays des lacs bulle

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons régulièrement des messages concernant le forum Newforez, mais pour tout problème rencontré avec son utilisation, voilà, selon la nature de la difficulté rencontrée, à qui faire appel pour vous aider :

- s'il s'agit d'un problème d'accès et de connexion au forum, merci de vous adresser à ses féroces administrateurs, le Philéas ou Pouschtroum, en leur écrivant à "newforez_admin@cistes.net".

- et pour tout autre problème (pseudo, mot de passe, messagerie, etc.), ou toute autre question, et donc quand vous y êtes connecté(e), merci de vous adresser aux non moins sanguinaires Modérateurs régionaux, en cliquant sur leur pseudo couleur Or (ben tiens, on ne se refuse rien), ce qui vous ouvrira l'espace pour pouvoir leur exposer vos petits soucis... soucis qui, vu leur réactivité et leurs grandes compétences, seront résolus en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! Encore un grand merci à Philéas, Pouschtroum, et à tous les Modos pour leur bénévole disponibilité, gentillesse, écoute, et bons conseils qu'ils sauront toujours vous donner pour vous aider !


                                                                 Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

A CHAQUE CISTEUR SON PSEUDO
 
...par Les Broussards
 

AveC le mois de Ceptembre nous voiCi à la lettre C ! C Comme C - - - - . Ce qui a inspiré un Certain nombre de pseudos (cisteforU, cisteMD, cisteur brother1, cisteurAct, cistronic et autres cisteursauvage...). Mais C'est aussi une lettre Chère aux Charentais que nous sommes, alors à toi l'honneur Cagouille :

 Charentais pur souche, il m'était difficile de ne pas me faire accompagner par ce gastéropode qui certes avance très lentement, mais... ne recule jamais. La cagouille (terme charentais désignant un escargot "petit gris") est avec la charentaise (chausson local), l'image pour désigner les habitants de ce département que l'on surnomme les cagouillards (Cagouille)

Mon pseudo vient du surnom que nos copains de terminale nous donnaient à mon frère jumeau et moi : Les Crakys. J'ai donc mis au singulier ce surnom pour en faire mon pseudo cistique. Je n'ai pas de certitude quant à l'origine de ce surnom qui peut avoir plusieurs facteurs :
- Comme nous étions plutôt forts en maths et sport : Petits Cracks ?
- Le lancement d'une Pub de Belin sur les Crackers dans les années 1980 ?
- Un côté attachant des jumeaux : Craquants ?....
Je pencherai pour le choix 1 pour ma part mais sans certitude.
Comme je suis un fan de vélo et du tour de France, j'ai associé le maillot Jaune (1er du tour de France) que j'ai choisi pour Avatar au sens Petit Crack par clin d'œil... Pour information, je fais beaucoup de cistes en vélo...
J'ai retrouvé ces copains dernièrement, je n'ai pas osé leur demander l'origine de ce surnom. Promis, je reviendrai vers vous s'ils s'en souviennent :-) (craky)

couiky-avatar Pas très très original... mon pseudo est le nom de mon 1er chat parce que bébé il ne miaulait pas, il faisait des petits « couic couic ». (Couiky) 

 Mon pseudo a un parfum d'enfance... C'est le doux surnom qu'utilisait mon papa pour m'appeler... Il m'avait surnommée ainsi parce que je sautais partout... (paraît-il) et 21 pour la Côte d'Or bien sûr ! Où j'ai débarqué avec mon bac pour poursuivre mes études... et j'y ai fait ma vie ! Dijon est tellement belle !!! (cabri21)

 C'est un pseudo déjà utilisé sur d'autres sites, d'autres jeux (avant les cistes), clin d'œil à la civilisation égyptienne qui m'a toujours fasciné, et référence à cet épisode christique qui, qu'on soit croyant ou non, a bouleversé la marche de la civilisation humaine. Avec l'inversion des voyelles, ça m'amusait aussi d'imaginer fourcher la langue de ceux qui énonceraient mon pseudo ... Un Cisteur m'a d'ailleurs rapporté avoir par erreur commandé deux places pour "Cléapotre" au guichet d'un spectacle consacré à Cléopâtre. D'autres déclinaisons existent, de "Cloporte" (attribué en d'autres temps dans certains coins reculés du Sud-Ouest ... ) à "Porteclé", pseudo sous lequel je rédige des énigmes plus "abordables" ... (Cleapotre)

cachapaMon pseudo... d'où vient-il ? Il y a quelques années, lorsque mon camarade Chezboret (tiens encore un C) m'initia à la recherche de cistes, il me (nous plutôt) fallu chercher un pseudo. Il est venu naturellement, mes filles et moi-même faisions une si belle équipe : Camille Charlotte et Papa. Aujourd'hui, elles ont pris leur envol, et je prospecte avec mon amoureuse Milka17. (cachapa)

C'est en consultant par hasard quand j'étais enfant un gros dictionnaire en 2 volumes de mon grand-père que je suis tombé sur le mot Corocore dont la sonorité m'a interpellé. Ce mot désigne en Nouvelle-Guinée une "embarcation à balanciers et à deux rangs de rames". Ce pseudo est donc un diminutif à partir du terme Corocore. (crocor) 

 Dans les années 80, j'ai quitté mon Alsace natale pour raison professionnelle et je suis arrivée dans une unité où tout le monde était affublé d'un surnom... J'ai bien entendu hérité du "petit de la cigogne" par rapport à mes origines. Cela me convenait très bien et depuis j'ai gardé ce "pseudo" dans "l'aire moderne" des sites internet... (cigogneau)

Mon pseudo c'est une longue histoire. Tout d'abord les lettres n'ont rien à voir avec le mot CiSTes. C'est un hasard ! Ce sont des consonnes du prénom de mon mari : ConStanT dont il a fait sa signature. Au tout début de nos recherches de petites boîtes, nous avons commencé par le Géocaching et avons utilisé ces lettres pour notre pseudo. Puis fatalement, nous sommes tombés sur une ciste. Hum... très sympa, ce jeu n'est-il pas ? Tout naturellement, je m'y suis intéressée. Depuis nous faisons boîtes à part ! Mais j'ai gardé le même pseudo. Pour l'avatar, il a été trafiqué suite à une attaque de frelons lors d'une rencontre (n'est-ce pas Triacon...) Pour la pile de livres : j'étais bibliothécaire. Je suis à la retraite depuis 3 mois. (cst73)

 À la fin des années 80, j'avais deux passe-temps, la moto et la radio. C'est donc tout naturellement que je les ai réunis en installant la cibi sur ma 600 CBR. Mais la passion des contacts hertziens a grandi et j'ai passé l'examen radio-amateur jusqu'à obtenir le plus haut niveau. Dès lors, ce sont les liaisons longues distances qui m'ont attiré, ce que dans le milieu on appelle le DX. J'ai d'ailleurs adhéré au Clipperton DX club, une association de radio-amateurs adeptes de DX créée à la suite d'une expédition sur l'île de Clipperton, un atoll français de l'océan Pacifique nord, au large du Mexique. En 2002, je change de profession et les nouveaux rythmes de travail sont difficilement compatibles avec la pratique de la radio. J'arrête après avoir contacté le roi d'Espagne et plus de 320 pays différents. Lorsque je suis venu aux cistes, en 2007, il m'a semblé évident d'utiliser ce pseudo, comme pour continuer à faire de la radio. (Clipperton)

 Je découvre avec beaucoup d'intérêt les explications des autres cisteurs à propos de leur pseudo, alors voilà pour le mien : tous les noms de fleurs étaient déjà utilisés, j'ai cherché quelque chose d'original, susceptible d'être libre. J'ai choisi le nom du père Noël à Genève, mon canton d'origine. Me prénommant Marie-Noëlle, j'ai pensé que ce pseudo m'irait bien ; d'autre part, il y avait peu de risques qu'il soit déjà pris. Bingo ! Mais si c'était à refaire, je le féminiserais, Chalandine ou Chalandette, pour éviter des quiproquos sur mon genre. (chalande)

chatoneHi hi hi, pas de signification particulière pour mon pseudo, c'est juste mon surnom à la maison... du coup, je trouve tellement mieux d'adapter la réponse !
Ça va faire une douzaine d'années que je suis inscrite sur cistes.net.
Honnêtement, c'est un plaisir de chercher à comprendre les énigmes.
Avec en plus, la délectation de découvrir de jolis spots
Tout en éprouvant une jouissance suprême à la découverte du trésor!
On forme maintenant une joyeuse équipe en famille et
Non, nous ne sommes pas prêt de nous arrêter de courir...
Et toujours avec beaucoup de plaisir. (chatone)
 

C'est sur Cet hymne à la gloire des Cistes que nous allons Clore le Chapitre des C... Préparez-vous les D!!! 

pseudos C

 

EN SOUVENIR DU BON VIEUX TEMPS
 

Pour cette rentrée qui reste sous la menace de la sale bestioleSealed... voici un numéro qui fait rêver.

D'abord par l'importance de son contenu (une vingtaine d'articles, ça fait baver l'équipe de rédaction actuelle Tongue out ).

Ensuite par la poésie qui transpire tout au long de ce numéro, du chat de Magriz aux écrits de Locotwister en passant par un article d'époque intitulé "encore un vers".

Egalement par le compte-rendu de ses rencontres qui nous manquent tant par les temps qui courent dans l'étang Cry

Sans oublier son humour (récurrent de ce journal il est vrai...), ses histoires belges mais pas chauvines, ses coups d'oeil (déjà) sur nos pseudos...

Enfin par son clin d'oeil au talent d'un certain Chamix, Cisteur-aquarelliste hors pair.

Bon assez bavé... c'est le n°56 !!! 

 

chaminettes

 

RENCONTRE AU BORD DE LA RIA
 
...par Majordomi
 

Tout a commencé un jour de juillet quand j'ai constaté des échanges sur une de mes balades finistériennes. Comme ce n'est pas très loin de chez moi, je contacte par mp, sur le forum, ce pseudo que je ne connaissais pas pour lui proposer de signer mon petit carnet rouge. Dans la réponse que je reçus, ce n'était pas possible dans le Finistère car notre pseudo changeait de lieu de villégiature. C'est dans le Morbihan et plus précisément dans le pays d'Auray que mon contact trouvait refuge en compagnie d'autres cisteurs. Le petit carnet rouge était content, il allait recueillir d'autres messages et de nouvelles signatures.

Une rapide recherche dans le groupe des cistes sur un réseau social Fortement Bavard et voilà, nouveau message pour prendre rendez-vous. Entre les contraintes d'un couple retraité et le planning de chasse aux boites de ce "quatuor", nous décidâmes d'une rencontre pique-nique le 23 juillet de cette "maudite" année 2020 à proximité d'une ciste bien planquée. Sur quatre pseudos, il y a bien trois couples, avec des enfants, peut-être. J'espère qu'il y aura assez de tables et/ou qu'elles sont suffisamment grandes.

Lorsque nous arrivons à l'heure dite, une seule table est occupée. Grâce à la photo du profil du réseau, je reconnais le pseudo avec lequel j'avais échangé quelques messages.

ria 1

Finalement, quatre pseudos, ça ne fait que quatre personnes. Tout en respectant une distance (hélas), nous avons partagé un très bon moment de convivialité autour d'une table largement assez grande pour six, parlé de cistes, donné quelques coup de pouce (mais si peu).
Puis il fut temps pour nous de retourner dans le pays de Lorient et pour nos quatre cisteurs-visiteurs, d'aller à la rencontre de Georges (par le bon chemin, mais chut, cela reste entre nous Wink).

Ah ! J'en aurais presque oublié de vous dire que nous venions de passer un très agréable moment en compagnie de Usha, Taupinette14, Matt le Fraggle et Seb1stien. J'espère qu'elles et il auront passé un bon séjour en sud Bretagne.
Avant de quitter le pays d'Auray, je leur ai fait un cadeau, non loin d'un calvaire qu'ils se sont empressés de décapsuler.

ria 2

Au plaisir de se revoir.
Majordomi.

ria bulle 

 

MARABOUT'FICELLE
 
...par Woodpecker
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."

Le marabout démarre avec l'avatar d'un cisteur inscrit sur le forum.
Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique...

Et la boucle est bouclée!

Marabout facile

 

 

 
Marabout difficile
 
 

 

VU DU CIEL
 
...par Triacon
 

 vu du ciel

 Flandre / Hamidou

vu du ciel

1783 / Habsbourg

 vu du ciel

1862 / Louis XIV 

 vu du ciel

 Bessin / 44ème

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS
 
...par ELORAC18
 

Mon pseudo, je l'ai choisi un peu à la va-vite, me disant peut-être que la piste des cistes serait une aventure sans lendemain. Mon prénom à l'envers ferait l'affaire ! En plus, ça sonne un peu Goldorak, ça me rappelle des souvenirs ! A l'usage, je dois avouer qu'il ne me plaît pas, mais pas question de recréer un pseudo : 1000 trouvailles associées, quand même, ça fait du chemin !

elorac18 

Tout a commencé avec la rencontre d'Ani, dans le cadre d'une autre activité. Elle a été mon initiatrice de courte durée car j'ai rapidement déménagé. Mais je n'avais pas oublié l'aventure dont elle m'avait parlée et je décidai de me lancer sur la piste des cistes. C'est ainsi que je découvris mon nouvel environnement. Encore merci Ani !
J'avais peu de temps devant moi : un emménagement, trois enfants dont des jumeaux de 6 ans et demi, et une recherche de travail à effectuer. J'allais jeter de temps en temps un petit coup d'oeil à la va-vite sur le site des cistes. J'ignorais alors tout de l'existence de la cartociste, je ne vous dis pas le temps que j'ai perdu à chercher à résoudre des énigmes loin de chez moi. Quand, enfin, j'en tenais une, cela faisait l'objet de la "sortie du dimanche" avec les enfants. On était tout content quand on revenait avec une boîte décapsulée ... Mais c'était plutôt rare, en fait, du coup les enfants se sont lassés de ne rien trouver ou presque (c'était pourtant bien pratique les enfants, pour se baisser et gratter la terre ...) et je me suis retrouvée très rapidement seule sur la piste.

J'aimais bien résoudre les énigmes de Jmlv, ce qui m'a valu de le rencontrer sur une énigme que je croyais avoir décodée dans la commune où je me trouvais, alors qu'elle était à 40 kms de là ! Pour le reste, je n'ai pas de Cacheur préféré, appréciant tous les types d'énigmes (sauf les cryptées). Je suis assez fière, d'ailleurs, d'avoir été parmi les quatre premiers à résoudre une ciste représentant une parodie du jeu télévisé "qui veut gagner ... une ciste". Elle n'était pas facile, mais j'ai été aidée par ma domiciliation.
J'ai aussi testé le rôle de Cacheur à 180 reprises. J'affectionne particulièrement ma série des ADO CISTES. J'avais l'espoir de faire sortir les ados de leurs écrans pendant les vacances de Noël, mais sans doute croyais-je encore au père Noël ... J'y ai tout de même pris beaucoup de plaisir, l'inspiration me venait aisément et ma plume courait toute seule sur le papier. Pas aussi vite que mes idées, cependant ...
Reste que, devant toutes les remarques (pourtant à bon escient) qui m'ont été faites en retour, pour cause d'inexactitudes à répétition, je préfère quand même le rôle de Chercheur ... Avec là aussi quelques surprises ... Je me souviens notamment, dans mes premières cistes, être tombée sur le cadavre d'un chevreuil qui gisait sur la boîte. Je peux vous dire que j'ai attendu plusieurs mois avant de revenir et avec des gants ! Beaucoup plus agréable, j'ai aussi trouvé une boucle d'oreille en or, sur la ciste éponyme de Cherokee Chief. Pour d'autres cistes, comme la « Sainte-Ciste », ma première trouvaille enregistrée, c'est le thème de l'énigme, la description de la cruauté régnant en une autre époque (un frère égorge sa sœur sur les ordres de leur père) qui m'a beaucoup marquée.

Il y a aussi cette ciste qui m'a donnée un peu de frayeur, qui se trouvait derrière l'église de ma commune : par une après-midi glaciale d'hiver, je cistais avec les jujus, mes enfants âgés de 10 ans. Ce jour-là, j'endossais la double casquette. Cacheuse et Chercheuse. Il faisait froid, on était bien encapuchonnés, notamment moi, qui portais un grand manteau avec une large capuche cachant entièrement mon visage. On cherchait une boîte dans le mur en retirant la pierre qui le voulait bien quand, au détour de l'édifice, j'aperçus deux gendarmes. Pour rigoler, je dis aux enfants : "vite, les gendarmes, planquons-nous" et fîs mine de courir. Mais qu'est-ce qui m'a pris ce jour-là ? Toujours est-il que les gendarmes nous invectivèrent (non, ce n'est pas un insecticide) : "Hep, là-bas, les jeunes, venez par ici !" ...
Je fais capuche basse en me dirigeant vers eux.
- "Bonjour, messieurs, vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait plaisir qu'on me considère encore comme une jeune..."- Bonjour madame, que faites-vous exactement ici ?
En entendant leur accent chantant inconnu dans notre région et voyant bien qu'ils n'étaient pas de ma commune, je leur réponds. "et vous ?" (culottée quand même, la ELORAC18)
- Nous on est en stage dans votre ville et on se promène. (c'était un dimanche)
- Ben nous aussi, voyez-vous !
- Oui, mais pourquoi défaites vous les pierres du mur ?
Et me voilà en train d'expliquer notre jeu. Bon, ok, ils ont compris, mais un peu dubitatifs quand même. Ils ont voulu des preuves. J‘ai dû leur montrer celle que je venais de cacher (ils sont malins, c'est peut-être une démarche personnelle pour toper des cistes ? Si c'est le cas, ça n'est pas propre du tout comme méthode). Tout finit bien, ils sont repartis dans leur bordelais en emportant une idée pour occuper leur temps libre, peut-être ?...

166-elorac18 

Ah ! Il faut aussi savoir que je suis la reine des embourbées ! Cela m'est arrivé à trois reprises, dont une fois où j'ai bien cru que j'allais devoir dormir sur place : le GPS m'assurait pourtant qu'il fallait passer par là. Confiante, j'enfile le chemin qui, manifestement, servait aux agriculteurs pour rejoindre leur champ. Les ornières profondes creusées de chaque côté du chemin en témoignaient. Bon, j'y vais quand même mais doucement, en prenant soin de rouler une roue sur le terre-plein central et l'autre sur le bord du champ. Quand soudain, une grosse pierre, limite petite roche, me force à faire un écart et, bing, je tombe les deux roues dans les ornières si profondes que mon bas de caisse se pose sur le terre-plein central. J'essaye d'avancer, de reculer, pour finalement faire pire que mieux (j'ai découvert plus tard que j'avais déboîté le pot d'échappement). Bon, il ne me reste plus qu'à appeler du secours : mon mari, quoi ! Mais voilà que, dans l'affolement, je lui indique une mauvaise adresse. Je vais pour le rappeler ... plus de batterie ! (Depuis, j'en ai toujours une de secours). J'attends quelques temps dans ma voiture en attendant que quelque habitant du minuscule hameau près duquel je me trouvais rentre du travail pour lui demander de me prêter son téléphone et pouvoir enfin rappeler mon mari. Ce que je fis quelques (30 ...) minutes plus tard. Mon mari avait entre-temps prévenu le copain de ma fille, qui est allé chercher le 4x4 de son père pour venir me sortir de mon piège. Ce n'est qu'à la nuit tombante, après avoir prié Saint Chéron et alors que je commençais à me résigner à passer la nuit dans la voiture que je vis enfin arriver mes sauveurs, vers 21h !...

Malgré ces épisodes, je ne me suis jamais lassée des cistes, cette quête parfois vers l'inconnu ouvrant la perspective de découverte de nouveaux territoires. Ma millième était dans le viseur pour le printemps 2020, si tout se passait bien. C'était sans compter sur la Covid et son ami con-finement. Je suis, malgré tout, arrivée à valider ma millième dans les délais. Malheureusement, je n'ai pas pris de photo...
Je n'ai pas de conseil particulier à donner aux nouveaux Cisteurs, sinon de persister au-delà de la difficulté et se dire que, finalement, l'objectif ultime reste de découvrir quelque chose de nouveau ou de faire une belle randonnée. Une chose est certaine : moi, je continue. Avec pour objectif de découvrir toujours plus de territoires. Peu importe le nombre de cistes trouvées ... mais s'il y en a beaucoup, c'est mieux !!! Wink)

166-elorac18-2

 

RESULTATS DES JEUX DU N° 165
 

Marabout'ficelle :

Syluc : JYB76, César, Ardèche, Chenal, Alkékenge, Jetée, Terrasse, Asragale, Légo, Goji, JYB76

Woodpecker :

Difficile : Bolet, Lèchefrite, Ithaque, Accroupi, Picpus, Ussel, Eldorado, Ottoman, Mangaka, Cabot, Bolet

Facile : Bolet, Lettonie, Nijinski, Quiche, Cheminée, Néanderthal, Alaska, Carambar, Arabesque, Escabeau, Bolet

Qui sont les Kikis ?

 kiki1: Ovive34, kiki2: Triacon (eh oui), kiki3: Woodpecker

La France vue du ciel :

Alignement de Meneh Carnac
Neufbrisac
Villandry
Ancienne mine d'or de Salsigne 

Logigramme de Triacon :

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
...par Cleapotre
 

 1227 cistes posées entre le 27 juin et le 29 août, dates de mes deux derniers arrêtés ! Conséquence peut-être indirecte de la pandémie et des recommandations gouvernementales à privilégier les lieux de villégiature nationaux, cette production estivale est la plus élevée depuis cinq ans, et de loin (745 l'an dernier, par exemple). Près de 70 départements ont participé à ce total, sans oublier nos voisins suisses (+102) et belges (+7).

Illustration de ce retour aux sources, l'Allier se glisse pour la première fois dans le podium (et même à la tête) des départements les plus dynamiques du moment, avec 4,99% de progression. Parmi ses 33 nouvelles boites, citons les neuf individuelles de Rodegeure, ou encore les séries respectives de Jissyo3 ("I comme... Icare V comme... V.....") et de Pev (les "cistes du contournement sud-ouest"). Bien que troisième seulement de ce podium, la Lozère ne s'affiche pas très loin derrière, avec son score de +4,06% (38 boites). Ici, c'est le couple Mondéka-Monkassel qui a laissé son empreinte, avec la série "La ciste du savant" pour le premier, et les séries "Si Mon... m'était conté", "On se Bouge !" et "28160 sous : c'est ruineux !" pour la seconde. Dans ce mouchoir de poche, la Gironde décroche la seconde place, avec 90 nouvelles cistes (+4,67%). Si les séries de Kukurambe ("Cyclocistes : du Cap Ferret au Moulleau", "Quand le bassin parle à l'océan") et de Tarzoon ("ça, c'est ben vrai") ont fourni l'essentiel de ces cistes, c'est à Scytale qu'est revenu l'honneur de cacher la 2000e du département, le 12/08/2020 ("Règle urbaine 16 : Exil d'une cour souveraine"), un cap atteint le lendemain par le Gard, grâce cette fois à Jps34, le "sauveur de cistes". Ajoutons, pour clore ce chapitre géographique, la pose de la 9000e ciste de Bretagne, enregistrée le 02/08/2020 par Vvv3, auteur au passage d'une (involontaire ?) contrepèterie ("Le calvaire peint").

Au chapitre des caps individuels, il y a également pléthore, chez les Cacheurs comme chez les Trouveurs. Chez les premiers, on retrouve à nouveau Vvv3, cette fois pour sa 300e ("Robocop"), cachée le 05/08/2020, un seul et même cap atteint par cinq autres Cisteurs depuis fin juin :

- Cgaga dès le 26/06/2020 (@72@155298@ "Cap 60 1.2")
- Rebeti le 29/06/2020 (@21@155358@ "L'eusses-tu cru ! Osez ce bled")
- Asymptote le 25/07/2020 (@21@155904@ "L'inventaire cistique 7 : la pierre à ciste")
- Dix-neuf le 26/07/2020 (@38@155930@ "Sur les chemins des moines (7)")
- Les Geotrouvetout le 18/08/2020 (@46@156381@ "Lot de croix n°21")

Plus haut, beaucoup plus haut (cap 900), on retrouve l'évocateur "Crapahut jurassien: 2-Jura" de Cst73, proposé le 12/07/2020, tandis que, encore plus haut, c'est carrément depuis la Lune que Geracole nous invite à partager son cap 1300 ... Que dire enfin du stratosphérique Tarzoon et de sa 1700e énigme ("La ciste sceptique !"), sinon qu'il l'a enregistrée le jour même (30/06/2020) où Raboliot, le "petit Poucet" de cette liste (cap 200, tout de même) entamait l'initiation des tour(c)istes au "dialecte du Val de Saire".

Autre signe du dynamisme cistique retrouvé cet été, ce ne sont pas moins de 16 Trouveurs qui ont augmenté pendant l'été leur compteur personnel d'un nouveau cran. Assez étonnamment, cependant (exception faite de Hobbit Joufflu, dont j'aurais dû citer l'entrée chez Emile (27/06/2020) dans le précédent Ciste-Thématique), l'ensemble de ces caps ont été franchis au mois d'août :

- Cinq nouveaux Emile (Tafaloulou le 07, Belenfant le 09, Seb1stien le 10, Matt le fraggle le 19, et Annette le 27, 464e et dernière entrante dans cette grande famille)
- Les 222 et 223e Vincent (Babet le 23, et Gramounet le 28)
- Cinq Saints Mille (Craky le 17, Pilpous le 22, Khalidor le lendemain, et enfin Mcjm et Raanaa, 60e membres ex-aequos, puisque intronisés tous les deux le 27)
- Enfin, le 06/08, ce sont à la fois Slinan, dixième Cisteur à cumuler 9000 trouvailles, et Jml91, premier à atteindre les 13000, qui se sont distingués.

Bien sûr, le mois de septembre risque fort d'afficher des chiffres plus modestes, mais espérons malgré tout que l'embellie constatée depuis maintenant trois mois consécutifs sur le nombre de nouvelles caches (dépassement net des chiffres des mois de juin à août 2019) se poursuive une nouvelle fois. Car comme le dit Sgcistes dans son portrait à paraître le mois prochain : "Sans les Cacheurs, plus de jeu ! Merci à eux !" ...

 

STATISTIQUES
 
...par Docteur Jekyll
 

Nombre de trouveurs durant Juin 2020 : 10611 sur 5532 cistes différentes

Nombre de cistes cachées durant Juin 2020 :799

(155236 cistes, 2179157 trouveurs, 161192 inscrits)


Nombre de trouveurs durant Juillet 2020
: 10571 sur 5660 cistes différentes

Nombre de cistes cachées durant Juillet 2020 :658

(155782 cistes, 2189421 trouveurs, 161451 inscrits)


Nombre de trouveurs durant Août 2020
: 11982 sur 6864 cistes différentes

Nombre de cistes cachées durant Août 2020 :684

(155951 cistes, 2191904 trouveurs, 161499 inscrits)

 

PETITES ANNONCES
 
... par les (quelques) rédacteurs
 

Vous avez déjà dépassé les 100 cistes ou pensez ne jamais les atteindre ?

Vous aimeriez pourtant que votre portrait soit publié dans un prochain numéro de Ciste-Thématique ?

Pas besoin d'être Emile, Vincent ou les autres, quoique si vous l'êtes, ça nous intéresse aussi ! 

Alors, rien de plus simple : contactez nous au journal (ciste.thematique.blog@gmail.com)... et nous vous indiquerons la marche à suivre.

 

Ont participé à l'élaboration de ce journal : Cleapotre, Cst73, Docteur Jekyll, Duboscq, Elorac18, Fox10, Iris39, Isopacesi, Jean1957, Les Broussards, Majordomi, Slinave, Triacon et Woodpecker.
 

 

Pour tous les articles, adressez vos courriers au Ciste-Thématique,

et si vous n'avez pas Outlook, écrivez-nous à ciste.thematique.blog@gmail.com


Pensez à nous écrire avant le 25 pour une publication le mois suivant.


 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation