JOURNAL DES CISTEURS N°26
Parution du 01/07/2007
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-thématique ?

 

Désormais, il vous est possible de consulter l’index de tous les articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1 (et jusqu’au numéro du mois dernier) grâce à la page spécialement créée par Brossard56 et Jadeemeraude.

 

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

LE LOCALISATEUR DE YOGO
 

Certains Cisteurs -hélas trop rares- ont eu la bonne idée de s’inscrire sur le localisateur de Yogo.

Ce localisateur permet de savoir qui habite où.

C’est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs qui habitent dans une autre région que vous, ou pour trouver quelqu’un qui pourrait se déplacer pour chercher une PubliCiste à votre place. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C’est ICI.

Cacheurs, vous n’aurez plus aucune excuse pour coller sur cistes.net des images de la taille d’un confetti, ou des photos bouffées par les mites. Sur le site de Tioo, toutes vos images seront réduites à 10 Ko en un tournemain, automatiquement et en beauté ! Le réducteur d’images de Tioo, c’est un concentré de haute technologie, respectueux de l’environnement car entièrement réalisé à l’aide d’électrons recyclés :)) Pour y accéder, c’est ICI.

Editorial
 
ON ATTEND VOS PORTRAITS par DG
 

Chaque mois, nous nous trouvons confrontés au même souci : nous manquons de portraits pour la rubrique "Traits & Portraits". Figurez-vous que la relance des Cisteurs afin qu’ils veuillent bien nous envoyer leurs réponses au petit questionnaire qui se trouve ICI prend pratiquement plus de temps que la réalisation proprement dite de la Newsletter !

Je lance donc un nouvel appel : si votre portrait n’est pas encore passé dans Ciste-thématique, n’hésitez pas. C’est la rubrique préférée des Cisteurs, lesquels peuvent ainsi découvrir les collègues Cisteurs de leur région, mais aussi d’autres régions et d’autres pays. A ce propos, nous trouvons nos amis suisses et belges très timorés ! :))

Mais ne vous limitez pas à ça ! Vous pouvez nous envoyer TOUT ce qui, à vos yeux, mérite d’être publié : anecdotes, récits, humour (oui, oui, SVP !), coups de gueule, suggestions, commentaires, photos personnelles, etc. TOUT ! Si vous nous demandez de respecter votre anonymat, pas de problème, il sera respecté.

Nous comptons sur vous. Merci d’avance.

SOS mails qui n'arrivent pas.
 
QUE FAIRE ?
 

Certains d’entre vous se plaignent de ne pas recevoir les mails d’énigmes. Ou plutôt, ils se plaignent d’en recevoir certains et pas d’autres.

Nous avons constaté qu’un grand nombre de ces mails bloqués par les fournisseurs d’accès internet (AOL, Wanadoo / Orange, principalement), sont ainsi rejetés parce qu’ils contiennent des liens vers des blogs de Cisteurs, des pages persos, des sites, et surtout vers l’hébergeur d’images "Imageshack".

Egalement, nous constatons que bon nombre de mails sont bloqués dès lors qu’ils contiennent... des mots codés ! C’est bien de lutter contre le spam, mais là, ça relève vraiment du saugrenu. Il est vrai que des mots codés dans une énigme de cistes, c’est rare :)) On se demande ce qui advient des mails rédigés en breton, en alsacien ou en serbo-croate !

Avant toute chose, nous vous conseillons donc de consulter votre boîte spam et vos "indésirables". La plupart du temps, vous y trouverez les mails qui ne vous sont pas parvenus.

Nous vous redonnons également un autre conseil, que nous rappelons assez régulièrement : changez votre adresse mail sur cistes.net. Voici la procédure.

1 - Prenez une adresse mail gratuite chez Yahoo, G-mail, Hotmail, etc.

2 - Remplissez la zone "Membres" à gauche sur la page d’accueil de cistes.net. Validez. Cliquez sur "Se souvenir de moi".

3 - Un nouveau bouton apparaît en dessous, appelé "Accès à vos données personnelles". Cliquez dessus.

4 - Sur la 4ème ligne "Mail", cliquez sur "Modifier". Remplacez votre ancienne adresse mail par la nouvelle.

5 - Revenez sur la page précédente et cliquez sur "Les cistes que vous recherchez (en dehors de celles qui ont disparu)"

6 - Une fois sur cette page, vous pouvez redemander les énigmes qui vous n’avez pas reçues auparavant.

Traits & Portraits
 
CONAN
 

Les cistes n’ont pas que de bons côtés, elles font aussi d’innocentes victimes. Surtout quand des ados sont forcés par leur maman à cister, alors qu’ils préféreraient passer plus de temps avec les copains, les copines et la console de jeux, au lieu de marcher dans la bouse de vache.

Bon, il est vrai que c’est NOTRE avis. Mais apparemment, ce n’est pas celui de tout le monde. La preuve.

- Bonjour, mon nom et Conan et je suis un barbare ! J’ai eu treize ans le quinze juin. Il faut savoir que je ne suis pas un réel Cisteur. J'accompagne Phaïdra (voir ICI) dans ses chasses au trésor quand je ne suis pas au collège : le travail avant tout ! ;-) Mais je vous rassure, je ne fais quand même pas que ça : une grande partie de mon temps est consacrée aux jeux de rôles avec une association, l’Odyssée de l’Imaginaire : voir ICI) et à mon cher ami l’ordinateur !

Au niveau de la famille : pas de problème. J’emmène mes aïeux cister avec moi et Phaïdra puisque… Ô surprise, je suis son fils !!! N’étant pas Cisteur aguerri, je me garderai de répondre quant aux énigmes et mes cistes préférées. En revanche, les cistes m’ont fait découvrir tellement de sites merveilleux que je ne pourrais tous les énumérer ! Entre falaises et arbres centenaires, on ne sait pas où donner de la tête. Lors de notre dernière sortie, nous avons même rencontré des autruches (merci Jober !) :))

Je me souviens aussi d’un voyage cistique en forêt de Montargis. Un joyeux bûcheron chargeait du bois dans son tracteur, à côté de la ciste. Nous sommes repassés plus tard, le troll des bois était encore là et commençait à nous regarder bizarrement ! Résultat et prudence obligent, la ciste est restée cachée…

En fait, ce qui me plaît le plus sur la piste des cistes, c’est que cela m’a permis de rencontrer des tas de gens sympas que je n’aurais jamais connus autrement. Houlàlà, il va falloir que je cite des noms ; et si j’en oublie je vais me faire plier en quatre ! Allez gros bisous à tous, et plus particulièrement Dom, Ninja, Denis, Cracos, Luka, Jober, La Fée Mélusine, Alchamak, etc. et tous ceux que j’oublie… Non ! pas sur la tête !!!! :-O

Euphrosine nous propose une simplissime et délicieuse recette de sirop. De la Suisse, évidemment :))

LE SIROP DE BOURGEONS DE SAPINS

Cueillir autant de bourgeons de sapin que vous pouvez. Une haie de sapin, c'est l'idéal, ça évite en plus de devoir tailler dedans.

Rincer les bourgeons. Les mettre dans une casserole et rajouter de l’eau jusqu'à hauteur des bourgeons (sans les recouvrir).

Cuire pendant 1 heure puis laisser reposer durant environ 24 heures.

Passer au chinois et récupérer le jus, puis rajouter le sucre : 1 kilo de sucre pour 1 litre de jus.

Cuire 20 à 30 mn à feu moyen.

Mettre à chaud en bouteille et fermer tout de suite. Ce sirop se conserve aisément une année, voire deux.

A noter : certains Cisteurs chanceux trouveront des échantillons de ce délicieux sirop, cuvée 2007, dans l’une des cistes d’Euphrosine.

En rayon
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c’est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu’en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

Photo du mois
 
DEUX POUR LE PRIX D'UNE !
 

En haut, un très joli cliché bucolique, qui respire le calme et la douceur, signée Pixi : deux cygnes au coucher du soleil. En bas, un fragment d’une incroyable photo d’Ode. Il est dommage que nous ne puissions pas l’afficher dans son intégralité à cause du format réduit de Ciste-thématique.

Traits & Portraits (croisés)
 
KIKIFRED, par Tioo
 

Tioo inaugure une nouvelle formule en faisant le portrait de son ami Kikifred (palmarès) :

- Kikifred ??? Animateur du forum de Basse-Normandie et, pendant un certain temps, du quiz, sieur Kikifred de la Fouëdre (voir sujet : "Drame en Cotentin" sur le forum Basse-Normandie) commence à être connu du monde des Cisteurs. Il habite tout au bout du bout de la France, là où il fait bon vivre (mais surtout ne le dites pas trop fort !)

Deux yeux bleus pétillants derrière ses lunettes, une barbe de trois jours (du moins les jours où nous nous voyons), balèze, roulant dans un cube à roulettes (te fâche pas, Kiki, j’ai rien contre !), il correspond exactement à l’idée qu’on s’en fait en le fréquentant sur le forum !

Première ciste le 3 juillet 2006, il y a moins d’un an, donc. Première centaine le 15 avril 2007 ! Jugez donc de son activité, Cisteurs horsains qui avez pour habitude d’aller glaner dans les départements voisins ! Ici, en haut : la mer ! A droite : la mer ! A gauche : la mer encore ! C’est vous dire que chaque ciste trouvée par les Cisteurs du nord Cotentin en vaut bien le triple ailleurs !

Kikifred a dû être très vite mordu, puisqu’il n’a pas hésité à venir au pique-nique organisé au mois d’août de la même année non loin de chez lui. Lui vous dira qu’il a hésité, mais je n’en crois pas un mot.

Voici un post déposé sur le forum le mercredi 16 août 2006, 19:46 :

Seriez vous prêts à accepter un petit nouveau et son équipage (4+1 labrador) ??? Nous serions enchantés de faire connaissance des Cacheurs de boîtes !!! Petite condition que j'intègre... Qu'il ne pleuve pas !!! (petites filles de 3 ans et 6 ans qui aiment l'eau mais pas la pluie. Ceci dit, moi non plus). Pour le lieu, c'est comme les cistes, faut chercher un peu, ou quelqu'un portera un signe distinctif flagrant (genre arrosoir jaune fluorescent) ???

Ce qui signifie qu’il était déjà inscrit sur NewForez. Bonne idée, ça, non ?

Son avatar et sa signature disent beaucoup de lui : pur normand, aimant l’eau et le vent, qui lui prennent beaucoup de son temps. Un peu de boulot pour mettre de la crème sur le maquereau (ben oui, pour un pêcheur normand, pas de beurre dans les épinards), dans la plus grande entreprise du coin, controversée, mais pour l’instant on en a besoin (comment ça, je m’égare ?) Il a aussi - mais vous savez lire - une petite famille. Un équipage exclusivement féminin :))

Son chien, aussi, il en a parlé dans l’un de ses premiers posts. De fait, c’est une "bonne grosse bête" de labrador, calme et obéissante (comme quoi la réputation des labradors tient… aux maîtres desdits labradors). Mais il me semble que je m’égare à nouveau.

Pour tout vous dire, lors d’une de nos tournées, à un moment, grosse panique. Nous roulions entre deux spots, devisant gaiement, lorsque soudain :

- Et Vaos ? Il est où, Vaos ?…Va-os ??? Zut, je suis sûr qu’on l’a oublié sur le dernier spot !!!

Horreur ! Freinage ! Et alors, le chien de se lever et de montrer le bout de son nez. Quelques claquements de queue… Ouf ! Bref, la tranquillité et la gentillesse de ce chien-là pourraient réconcilier une partie des cynophobes avec la gent canine. En revanche, il est incapable de dénicher une ciste sous quelques simples cailloux. Kiki, t’as encore du boulot !

Ah oui, revenons à Kikifred. Il a découvert notre beau monde par hasard, un jour où, responsable des régates de son club de voile, il devait entrer les résultats de la régate du jour. Il lui manquait le numéro des voiles de la "Nordina". Il a donc entré ce nom dans Google. Au début, il a pensé que c’était le numéro 4923, avant de pousser un juron : "Qu’est-ce que c’est que ce b… ???". Ce b..., c’était les cistes ! Comme l’homme est un curieux, il a poussé un peu ses investigations et s’est rendu compte que ça pouvait être sympa, ce jeu ! Et voilà, le poisson était ferré.

En revanche, je ne sais pas quelles sont ses cistes préférées. Quant aux coins découverts… Je le soupçonne de n’avoir pas "découvert" grand-chose, car il connaît tout : il ne faut pas oublier qu’il est de pure souche normande et que sa famille habite partout dans le Cotentin. C’est bien simple : une ciste ? "C’est là ! Je connais, j’y ai un cousin (ou : ma grand-mère, les parents de ma femme, des neveux", etc.). Je vous assure, quand on se crève les yeux à essayer de repérer tel ou tel patelin sur la carte IGN du coin, et qu’en passant, comme ça, il pointe le doigt en disant : "C’est là; je connais !"; c’est grrrrr ! :))

Quant aux anecdotes, ben je ne sais pas non plus :)) En fin de compte, cette ébauche de portrait lui donnera peut-être l’occasion de le compléter… le mois prochain !

Traits & Portraits (croisés)
 
TIOO, par Kikifred
 

Bon, voilà le portrait croisé de Tioo (Palmarès). Peindre le portrait d’une Cisteuse étrange, enfin… qui lit dans vos pensées ou dans ce que vous écrivez, déjouant les énigmes comme ce n’est pas permis. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été nommée grande cistastrologue du forum Newforez..

Sa première découverte le 20 novembre 2004, la "ciste du chemin de fer", fut mémorable. Je ne vous dirai pas sur quelle ligne SNCF eut lieu sa recherche pour donner le moins d’indices possibles. Je sais par contre que, ratant la gare où elle était attendue, elle tira le signal d’alarme afin de descendre du train ! C’est en longeant la voie pour rejoindre la gare, qu’elle a découvert par hasard (mon œil !) une boîte sur le bord de la voie ferrée. Le virus était pris !

Afin de se soigner de cette maladie, elle entraîne avec elle un membre de sa famille, que vous pouvez reconnaître dans son avatar sur Newforez (si, si, si). Un passionné d’informatique, réducteur d’images à l’occasion, permettant ainsi à la communauté cistique de mettre des photos en ligne sur les boîtes cachées. Malheureusement, le virus était trop fort. Celui-ci est maintenant très virulent, et semble très dur à soigner. Elle est donc obligée de chercher des boîtes seule afin de ne pas contaminer sa famille.

Ma première rencontre avec Tioo, ce fut lors d’un pique-nique. Arrivée triomphale, avec un allant impressionnant. Des talents d’organisation à faire pâlir le meilleur des logisticiens. C’est simple, le resto était réservé compte tenu de la météo, les glaçons du pot d’accueil étaient là bien au frais, et surtout le matériel à cistes: deux bacs de classeurs remplis d’énigmes, d’indices, le tout trié, avec les cartes IGN remplies de gommettes de localisation. C’est simple, il y avait tellement de gommettes que la mémoire d’un GPS aurait chauffé. Une dynamique impressionnante, aucune timidité, des remarques tranchées et incisives comme on peut les lire sur le forum à l’occasion.

J’ai eu l’occasion de vérifier si toute cette organisation pouvait tenir dans le temps. Au début, je croyais qu’elle comptait sur moi pour l’emmener sur des spots de mon département, la Manche. Mais finalement, elle se défendait très bien avec une carte routière (sauf quand on a fini dans un cul de sac), et sur sa façon d’organiser la sortie. Check-list des cistes à faire dans une main, carte routière dans l’autre… Les bacs d’énigmes sur les sièges arrières. Sur le terrain c’est quelque chose aussi : le sac rempli de trousses à objets rangés par taille, ou utilité (genre la trousse à élastique, la trousse à sacs…) un badge de Cisteuse en quête de boîte bien visible, et surtout, une pelle américaine pliante, pour déterrer les boîtes résistantes. J’épargne quelques détails, mais je crois qu’elle avait également des grilles pour désembourber la voiture ! Avec toute cette organisation, elle ne peut donc pas rater les boîtes. Son palmarès le prouve (565 trouvées au 21/06/07). La voir fouiller est impressionnant, elle creuse plus rapidement que mon chien, c’est dire…

Sa ciste préférée, je ne la connais pas, par contre, je sais ce qu’elle n’aime pas. C’est simple, il suffit de l’écouter : un manque de précision dans une énigme, et hop, elle râle après le Cacheur. Pour lui faire plaisir, c’est simple: une énigme bien ficelée au départ, mais avec une localisation précise sur le terrain. Depuis, je ne fais que comme ça, juste pour lui faire plaisir, mais elle ne comprend rien à mes énigmes ! Il y a également d’autres énigmes qu’elle ne comprend pas : Les Maligo (bientôt un portrait en ligne;-)) et pourtant elle les apprécie, et vous fera part de ses découvertes…

Sinon, elle a d’autres activités : à l’occasion, gérer vingt-quatre petits bambins dans une classe de maternelle, et surtout, quand elle ne ciste pas, elle rame sur les fleuves de la région Centre. Elle aime surtout se faire des ampoules aux mains (elle a une peau à ampoules ! Véridique, une vraie lumière), et suivre les bouteilles sur l’eau (voir le post quiz du forum). Problème cette année, il y avait trop d’eau pour naviguer. A défaut de navigation, elle aime par-dessus tout le Ti-Punch et le rhum, ne l’invitez pas sans prévoir, sinon elle fera une crise…

Après le talent de Chercheuse, celui de Cacheuse. Rien à dire, soixante-cinq boîtes cachées, c’est un beau nombre. Ses énigmes sont en général courtes, incisives et tranchées, comme elle. Plusieurs fois, en trouvant ses boîtes, je me suis dit "trop forte, Tioo, sur ce coup" tellement les cachettes sont judicieuses et parfois osées. Il faut la voir poser, c’est magnifique: un regard circulaire, un mouvement pour enfoncer la ciste dans son logement, et un grand cri "Et hop-là ! Plus une !". Du grand art.

Voilà en quelques lignes le portrait de Tioo… J’oubliais : dans votre voiture, prévoyez du chauffage si vous l’emmenez avec vous, elle adore jouer avec les boutons. Egalement, si vous prévoyez une soirée, l’heure limite, c’est 22h30. Après, elle s’endort !

Cette étonnante photo d’une main ou d’un pied (?) qui sort du ciel (ou qui décolle d’un pas de tir, comme une fusée) est signée Blue Cat.

Purement anecdotique
 
ÇA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?
 

Le samedi 16 juin, dans l’après-midi, à la veille du deuxième tour des législatives françaises, un Cisteur a découvert l’un des candidats locaux tranquillement endormi sur un banc, à l’ombre d’un arbre, à l’entrée d’une forêt. Il a été très impressionné par ce candidat qui ne stressait pas et faisait une sieste, tout seul dans un coin isolé, alors que ses concurrents étaient sans doute en train d’arpenter fiévreusement les marchés de la région ! Le lendemain, notre Cisteur, qui avait pourtant décidé de s’abstenir, a voté pour lui. "Ça prouve qu’il a des nerfs !" a-t-il commenté. (Il n’a pas précisé si ce candidat avait été élu :))

En cherchant une ciste cachée sous un dolmen, un Cisteur a trouvé une enveloppe avec un petit mot disant : "Bravo, vous avez trouvé le dolmen. Mais hélas, la sorcière est déjà passée et a emporté le trésor. Pour le retrouver, allez à l'endroit indiqué sur le plan ci-joint". Notre Cisteur, fulminant, a trouvé la plaisanterie très mauvaise. Mais en fouillant le dolmen par acquis de conscience, il a bien trouvé la ciste en bon état. Deux jeux différents avaient choisi la même cachette !

Un Cisteur qui faisait du tourisme en groupe dans la région de Brouage, est arrivé au pied d’une tour en ruine. En regardant autour de lui, il a repéré un endroit qui lui semble parfait pour y dissimuler une ciste. Mais... impossible de s’écarter du groupe sans éveiller l’attention, d’autant plus qu’il se trouvait sous l'œil du guide. Il a alors commencé un long jeu de cache-cache qui lui a permis de s’approcher en douce du lieu. Il a déplacé quelques pierres pour mesurer la taille du trou. Et bien sûr, ce trou contenait déjà une ciste ! Notre Cisteur y a fait un échange d’objets, et a relevé le nom de cette ciste (que le Cacheur avait eu la bonne idée d’indiquer dans la boîte). De retour chez lui, il a ainsi pu déclarer cet échange et en a profité pour réactiver la ciste, qui était indiquée "Probablement disparue".

Une Cisteuse de l’Est cherchait une ciste au pied d'un arbre qui domine une source. Seulement, l'accès était rendu difficile par d'autres arbres tombés à la renverse. En voulant se tenir à une branche, elle a glissé, perdu l'équilibre et s’est retrouvée suspendue par le fond de son pantalon à un reste de branche cassée. :)) "J’ai réussi à me hisser, explique-t-elle, et à me décrocher. Je me suis rendue compte que mon pantalon était déchiré de la taille à la cuisse, mais j'étais ravie d'avoir la boîte. Seulement, en redescendant, deux personnes (que je ne connaissais pas et qui se reconnaîtront peut-être en lisant) se sont exclamées : "Tout ça pour une ciste !". Epouvantée de me dire que j'allais faire la connaissance d'un couple de Cisteurs qui ont eu ma culotte comme première vision de moi, je leur ai souri et j'ai déguerpi sans même leur parler. J'espère qu’elles n’auront pas été trop choquées par cette éclipse (de lune, bien sûr !) :))

Cette même Cisteuse, arrivée à une chapelle, a voulu aller vite car cette chapelle est assez exposée à la vue des passants. Elle a fait un échange en prenant une image pieuse. En rentrant chez elle le soir, elle s’est rendue compte que cette image pieuse ne figurait pas sur la liste. Elle a retourné l’image pieuse et a lu au dos : "Marie, cette chapelle doit être dédiée aux enfants, mais je te confie une prière pour mon regretté époux." La dame qui avait déposé cette image a certainement cru, en découvrant les objets "enfantins" dans la boîte, que cette ciste était constituée d’offrandes d'enfants à la Vierge. Notre Cisteuse a promis de remettre l’image dans la boîte dès que possible.

Un Cisteur s’est retrouvé dans l’incapacité d’aller fouiller au pied d’un mur à l’orée de la forêt, parce que, juste devant l’endroit où il estimait qu’une ciste était cachée, se trouvait un banc sur lequel était installé un homme. Voulant faire l’échange en toute discrétion, notre Cisteur a attendu qu’il s’en aille. Mais rien à faire, l’autre ne bougeait pas de là, et semblait l’observer. Enfin, après plus d’une demi-heure d’attente énervante, une femme, accompagnée d’un labrador, est arrivée par le chemin et s’est dirigée vers le type sur le banc (en fait, son mari) en racontant qu’elle avait fait le tour de l’étang et que "le chien avait bien couru", etc. Tout en parlant, elle a saisi son mari par le bras, et ils se sont éloignés... non sans que ledit mari ait déplié un objet qu’il venait de tirer de sa poche : une canne blanche d’aveugle :))

Une autre Cisteuse, devant un trou où se trouvait une de ses cistes qu’elle voulait recacher un peu plus loin car elle risquait d’être emportée par une crue, a avancé sa main à travers les orties. Aussitôt, elle a ressenti une brûlure. De retour à sa voiture, elle a constaté que son bras s’était mis à enfler et qu’une méchante tache violette était apparue au milieu de la boursouflure, devenue très douloureuse. Elle a trouvé cela bizarre pour de simples piqûres d’orties. Deux heures plus tard, ayant revêtu un pull et des gants, elle est retournée sur place : la ciste se trouvait à deux centimètres d’un nid de guêpes ! Elle a sorti la boîte de son logement et l’a recachée à cinq kilomètres de là, évitant ainsi la même mésaventure à d’autres Cisteurs.

Cette même Cisteuse a connu un moment de franche rigolade lorsqu’elle a demandé son chemin à une brave dame qui passait par là. "C’est tout droit, puis à droite, puis tout droit, puis à droite" a expliqué la dame. Tout en expliquant l’itinéraire, elle faisait de grands gestes du bras... vers la gauche :))

"SUR LA TERRE COMME AU CIEL" TROUVEE PAR DEVIN !
 

Le 6 juin, après plus de deux mois d’âpres recherches, la PubliCiste N° 6, "Sur la Terre comme au ciel" a enfin été trouvée !

L’heureux découvreur fut Devin, agissant au nom d’une équipe réunissant également Al-Cab et Géminé. Toutes nos félicitations !

Lancée le 21 mars dernier, cette PubliCiste aura fait de la résistance. C’était d’autant plus incompréhensible que, très tôt, nous avions reçu un grand nombre de mails précisant la bonne localisation : aux environs de Vannes. Et pourtant, jour après jour, notre espoir de la voir trouvée a été déçu...

Pourquoi ? C’est toujours la même histoire : certains Cisteurs, pourtant sûrs de leur localisation, renoncent à se rendre sur place (ce qui est compréhensible lorsqu’ils habitent loin) ; mais ils ne sollicitent pas non plus les Cisteurs locaux pour leur demander leur aider. C’est dommage, et c’est certainement une source de frustrations. Alors, pour trouver un "correspondant" qui ira sur place vérifier la présence des futures PubliCistes, utilisez le localisateur de Yogo ! (Voir ci-dessus, 2ème sujet de cette lettre d’information.)

Le récit de Devin.

- Une belle PubliCiste, technique à souhait, dont le sujet (et le lot) tapait pile-poil dans l'une de nos cordes favorites : l'astronomie. Pas fâchés d'en être venus à bout !

Au cours de nos recherches, nous avions d'abord opté pour Mars-07 et Mars-30 qui nous donnait Amiens : à 15 km au NO d'Amiens, la commune de L'Etoile, célèbre pour son camp et son menhir de César !!! C'était forcément ça ! ;o))

Occupés depuis par une autre aventure européenne, nous avions temporairement remisé règles et compas... Mais à la lecture du dernier indice, nous avons immédiatement ciblé Vannes. Mais il fallait attendre le soir pour reprendre les tracés.

Ce fut chose faite à 1 h 00 du matin. Le week-end étant chargé et la fin semblant proche, il n'y avait plus à hésiter pour partir séance tenante.

Au petit matin, et après 5 heures de route, les conifères de la forêt de Camors sentaient bien bon et m'ouvrirent assez facilement le chemin jusqu'au Men Braz (le Grand Menhir). Vite : en faire le tour pour vérifier la photo et surtout constater que le spot était encore intact ! Il ne restait plus qu'à gratter délicatement pour détecter et exhumer la (minuscule) contremarque.

Ce fut alors la joie du gain de la chasse et le plaisir de réveiller les comparses avec une bonne nouvelle ;o))

Merci aux auteurs, aux sponsors et aux animateurs des PubliCistes !

Al-cab, Géminé et Devin.

On vous fait chanter !
 

Arkanciel nous a envoyé deux chansons à la gloire des cistes et des Cisteurs (teuses). Vous êtes priés de les apprendre par cœur, le sujet risque de tomber à une interro lors d'une prochaine rencontre de Cisteurs ! Voir (euh... pardon : écouter) ICI.

CISTELLE SONG, par Arkanciel
(Sur l'air de "Du rhum, des femmes" de Soldat-Louis)

Des cistes, des spots, des énigmes, nom de Dieu
Avec du temps pour cister tant qu'on veut
Des cistes, des spots, c'est ça qui rend heureux
Qu'le diable nous emporte, on a rien trouvé de mieux
Oh oh oh oh on n'a rien trouvé de mieux !

Hello passant, n'aies pas peur rejoins-nous
Mais surtout fait bien gaffe le virus est en nous
Si tu le choppes, finis télé, cinoche
T'auras plus une minute pour ta femme et tes mioches !

Des cistes, des spots, des énigmes, nom de Dieu
Avec du temps pour cister tant qu'on veut
Des cistes, des spots, c'est ça qui rend heureux
Qu'le diable nous emporte, on a rien trouvé de mieux
Oh oh oh oh on n'a rien trouvé de mieux !

Parfois galère, ça m'travaille quand je bosse
J'me remue les méninges pour résoudre le cryptos
Quand c'est okay, je me tire du boulot
Pour être sûr d'être le prem's à dénicher le magot !

Des cistes, des spots, des énigmes, nom de Dieu
Avec du temps pour cister tant qu'on veut
Des cistes, des spots, c'est ça qui rend heureux
Qu'le diable nous emporte, on a rien trouvé de mieux
Oh oh oh oh on n'a rien trouvé de mieux !

Même en vacances, pas question d'arrêter
Nous partons explorer au lieu de lézarder,
Rochers, clochers, toutes curiosités
Boosterons les Cisteurs, les Cisteurs acharnés !

Des cistes, des spots, des énigmes, nom de Dieu
Avec du temps pour cister tant qu'on veut
Des cistes, des spots, c'est ça qui rend heureux
Qu'le diable nous emporte, on a rien trouvé de mieux
Oh oh oh oh on n'a rien trouvé de mieux !

Encore plus fort, parfois ça m'prend la nuit
Incroyable pulsion, qui nous rendra tous fous
Alors je m' lève, m'habille sans faire de bruit,
En espérant tout bas que Bob me fera hibou !

Des cistes, des spots, des énigmes, nom de Dieu
Avec du temps pour cister tant qu'on veut
Des cistes, des spots, c'est ça qui rend heureux
Qu'le diable nous emporte, on a rien trouvé de mieux
Oh oh oh oh on n'a rien trouvé de mieux !

LA VALSE DES CISTEURS, par Arkanciel
(sur l'air de "Ah le petit vin blanc")

Enfin le printemps
La douceur du temps
Ravive nos ardeurs,
Allons les joueurs
Chevaliers-cisteurs
Quérir not' bonheur,
Le long des chemins
Enigme à la main
Pas toujours facile
Surtout dans les villes,
Les filles sont subtiles
Les gars sont agiles
Les boîtes ont du style
Et tout ça sans argent !

Ah qu'c'est bon d'être cisteur
Dans l'âme et dans le cœur,
Les autres nous croient fous
Nous on joue, on s'en fout,
Dehors par tous les temps,
Peu nous importent les distances
Et en toutes circonstances,
Nous cherchons, nous fouinons,
Dans les villes, dans la lande,
Du côté, du côté d'Cisteland !

Au cœur de l'hiver
Passion reste entière
N'oublions pas nos gants,
Allons les joueurs
Chevaliers-cisteurs
Fêtons la chandeleur,
Nous sommes malicieux
Souvent très joyeux
Et quand on s'rencontre
C'est la fête sans fin
L'amitié nous tient
Les rires c'est certain
Cistelle à la main
Et tout ça sans serment !

Ah qu'c'est bon d'être Cisteur
Dans l'âme et dans le cœur,
Les autres nous croient fous
Nous on joue, on s'en fout,
Dehors par tous les temps,
Peu nous importent les distances
Et en toutes circonstances,
Nous cherchons, nous fouinons,
Dans les villes, dans la lande,
Du côté, du côté d'Cisteland !

Ce s'ra toujours pareil
Tant qu'y aura des Cisteurs,
On en verra l'dimanche, sac au dos,
S'en aller pour glaner
Dans les villes, dans la lande,
Du côté, du côté d'Cisteland !

Nous n’avons pas le même talent qu’Arkanciel. Néanmoins, nous rajoutons une version pour tous les nostalgiques du twist qui, aujourd’hui, ont évidemment une arthrose de la hanche.

LET’S CIST AGAIN !

Come on everybody take your riddles
Now you're getting ready
I'm gonna show you and you won't take long
We gotta look for cists and it goes like this :

Come on let's cist again like we did last summer
Yeah, let's cist again like we did last year
Do you remember when things were really hummin'
Yeah, let's cist again, cistin' time is here.

Yeah, round 'n around 'n up 'n down we go again
Oh baby, baby let’s have a cistelle and then
Come on let's cist again like we did last summer
Yeah, let's cist again, cistin' time is here.

Come on let's cist again like we did last summer
Yeah, let's cist again like we did last year
Do you remember when things were really hummin'
Yeah, let's cist again, cistin' time is here.

Yeah round 'n around 'n up 'n down we go again
Oh baby baby make me know you’ve found that thing
Come on let's cist again like we did last summer
Yeah, let's cist again, cisting makes you sing.

Traits & Portraits
 
AZERTYUIOP
 

Azertyuiop, un Cisteur qui possède un joli palmarès se présente :

- Que dire de moi, sinon que je vais devenir un sexagénaire dans quelques temps. Je suis en période de vie sabbatique depuis une dizaine d’années et j’espère l’être encore pour plusieurs dizaines d’autres ! Auparavant, dans une vie antérieure, j’étais pâtissier. Je ciste seul en général, mais parfois le sieur Homard m’accompagne. Un loup ce homard !

J’aime de nombreuses choses dont la vie, d’où ma signature sur NewForez : "La vie est belle et on passe de bons moments". En particulier j’aime lire, écrire des petites nouvelles, les voyages lointains (quelques cistes cachées au bout du monde) les promenades au bord de l’océan l’hiver et les bains de mer l’été...

J’ai découvert les cistes par la recherche de la mythique Chouette d’Or. Il est facile pour moi de concilier la recherche et la cache des petites boîtes avec les balades et découvertes de ma région (Bretagne).

Ma ciste préférée, c’est la 18930 de Tamanoir ! En résolvant l’énigme, j’étais très fier de moi et de ma sagacité (j'étais le premier), mais après coup, je suis bien plus admiratif de l’ingéniosité de Tamanoir pour avoir concocté une énigme pareille ! Sa conception a dû lui demander pas mal de temps...

Les lieux les plus spectaculaires que j’aie découverts grâce aux cistes, c’est celle du Breuil de Lou Py (N°2339), celle de bob d’Artois (N°4379), et celle de Candibate (N°5973). Ceux qui connaissent comprendront que j’aime les points de vue et les grimpées comme pour ma N°5153.

Pour ce qui est des anecdotes : en faisant du SAV sur une de mes cistes, j’ai eu la surprise de trouver ma petite boîte repoussée de plusieurs centimètres par une taupe cisteuse ! J’ai eu également la mauvaise surprise, à la suite d’un faux mouvement, de voir une de mes cistes partir au fil du courant de la rivière proche ! Egalement, j’ai été pris pour un agent des Eaux et Forêts parce que j’inspectais des arbres susceptibles de cacher des boîtes dans leurs racines :))

On m’a aussi pris pour un responsable des sites et monuments classés lors d’une visite à une vieille chapelle bretonne (on m’a alors fait promettre de faire quelque chose pour les vitraux d’icelle. J’ai promis :)) Depuis, quand je ciste, je prend toujours avec moi moult feuilles de papiers qui me donnent l’air d’un officiel qui s’attaque à un problème sérieux :))

Mon moment le plus extraordinaire de ma période de Cisteur : j’avais caché il y a plusieurs années une ciste à Andorre, j’y avais mis un bourdon avec comme vœu qu’il revienne en France, en Bretagne et dans le Morbihan. Après de nombreux relayeurs, il m’est revenu grâce à B56 qui me l’a remis chez moi dans la ciste 26159 que j’ai caché dans ma maison, ciste pour rencontrer d’autres Cisteurs (déjà 12 rencontres !

NDLR : cette anecdote avait été rapportée dans le N°23 de Ciste-thématique (avril 2007), dans la rubrique "Purement anecdotique".

Le moment le plus douloureux de ma période cisteuse, c’est lorsque j’ai appris que la PubliCiste N° 6 était cachée tout près de chez moi, à l’endroit même où j’ai caché par deux fois une ciste, près du menhir de l’étoile N°8858 ! J’y suis passé il y a deux mois, la PubliCiste devait déjà y être enterrée ! Que Choufou et Tilelou sachent que je pense encore souvent à cet échec ! :(

Courrier des lecteurs
 
 

Rien ce mois-ci.

oOo

 

Quelques précisions concernant le forum.

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu’il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum, docteurjekyll et Marquis de Sade, ou à ses sanguinaires modérateurs, Pone, Acide Ascorbique, Elba, et Fabius Cunctator. Voir ICI.

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C’est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d’un Cisteur ou d’une Cisteuse, prise à l’époque où les cistes n’existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

LE CISTEUR DE JUIN...

C’est Duluoz qu’il fallait reconnaître ! C’est d’ailleurs ce qu’a fait RX dès le 2 juin. Félicitations, il a été le premier, suivi de Maximejunior.

... ET VOICI LA PHOTO DE JUILLET !

Ci-contre, voici notre photo du mois de juillet.

Il s’agit d’une mignonne future Cisteuse qui vient de perdre une dent de lait (incisive latérale droite). C’est difficile à distinguer, mais faites-nous confiance, on le voit parfaitement sur l’original. Nous en déduisons donc que ce sourire est dû à ce que la petite souris avait déposé sous l’oreiller la nuit précédente !

Vous devez reconnaître cette future Cisteuse. Son identité sera publiée dans le prochain numéro de Ciste-thématique.

Nous attendons vos images afin de les publier. Alors ne soyez pas timides : envoyez votre photo à davidgille@yahoo.fr. Merci :))

Opération "Un geste pour la Nature", première édition
 
BOB82, BOBETTE ET POGO (CRUEL CHIEN CISTEUR) AU TRAVAIL...
 

Rappelons que durant le week-end des 16 et 17 juin, les Cisteurs étaient invités à débarrasser le plus possible la nature des détritus qui l’enlaidissent et la polluent.

Pour les Cisteurs Pogo (cruel chien Cisteur), Bobette et Bob82, la commune choisie était Pessan, dans le Gers.

- La zone précise définie, raconte Bob82, nous voilà partis tous les trois avec une carte, un petit sac à dos, des gants, des sacs poubelles, etc. Le soleil est brûlant, on commence rapidement à cramer. Mince, on n’a pas pris de crème solaire ! Tant pis ! Trop tard pour faire demi-tour.

Nous marchons depuis une heure. Pas des masses de saletés dans le coin : quelques cartouches de fusil et une canette… Si ça continue, on va rentrer presque "brocouille", comme on dit dans le Bouchonois.

Une demi-heure de marche supplémentaire. Un petit bout de plastique. Et toujours ce soleil. Pogo (cruel chien Cisteur) tire la langue. Je maudis en silence les promeneurs gersois trop respectueux de la nature ! Non mais c’est vrai, ils pourraient au moins jeter un papier de bonbon de temps en temps ! :))

"On aurait dû venir avec des déchets !", dis-je. Bobette est indignée : "On ramènera ce qu’on trouvera. L’essentiel c’est de participer à cette opération !". Un peu penaud, je me tais et reprend ma quête au détritus, dans la fournaise.

Il doit rester une quinzaine de minutes de marche avant la fin du circuit, lorsque le miracle se produit. Nous approchons d’un moulin en ruine. Et nous apercevons alors tout autour des tas de plastiques et de papiers. A l’intérieur, c’est pire ! Dégoûtant… Des canettes, une couche usagée, des annuaires dont la distribution a été effectuée à vitesse accélérée, un filtre à huile, des bidons, etc.. On a trouvé le filon ! On va servir à quelque chose ! On ramasse toutes ces saletés et faisons quelques recommandations à Pogo (cruel chien Cisteur) : "Non, ne renifle pas la couche !"

En 20 minutes l’affaire est réglée. C’est propre. Encore un plastique dans les taillis. Je bondis. Mes lunettes s’accrochent à une branche. Je force un peu. La mission avant tout : atteindre le plastique ! Vite ! Un petit bruit. Les lunettes tombent. Elles gisent sur le sol, cassées en deux.

Je les ramasse. J’ai alors en main le dernier déchet de notre écolo-promenade…

Bobette est morte de rire, et Pogo (cruel chien Cisteur) a un air ironique. Quant à moi, je vais me balader quelques jours avec un gros morceau de scotch au niveau des sourcils !

KOALA DU BAOBAB ET FOX THIERRY : LA QUALITE PLUTÔT QUE LA QUANTITE !
 

- Nous revenons de notre collecte de détritus, raconte Koala du Baobab. Eh bien, j'ai une bonne nouvelle : les sites naturels, par chez nous, sont propres ! (Et na !)

Eh oui, nous avons embarqué nos petits, y compris le bébé (hop sur le dos), nous avons embarqué également des sacs poubelle (géants) et des gants, et aussi nos énigmes pour les cistes que nous allions chercher. Bref tout le barda habituel.

Mais... nous n'avons pas trouvé grand chose : un kilo de cochonneries maxi ; et encore, ramassées davantage sur les parkings qu'en forêt (ce qui est plutôt chouette pour les forêts !).

En ce qui nous concerne, nous avons fait un peu piteuse mine avec notre gros sac tout plein de vide :)) Bon, on aurait pu faire une photo avec nos propres déchets dans le sac, hop mine de rien, manière de faire croire, héhéhéhé... Mais non, nous assumons la propreté des sites que nous avons visités ! Eoué !

RENCONTRE MECHOUICISTIQUE DANS L'AUDE !
 

Le 26 mai 2007, Peldegat avait organisé dans sa maison de l’Aude, au milieu des vignes, une rencontre autour d’un méchoui. Vingt-trois Cisteurs du Languedoc-Roussillon et leur famille (soit une cinquantaine de personnes) étaient réunies pour le festin. Ces vingt-trois Cisteurs ont trouvé près de 8 000 cistes ! Autant dire qu’il y avait du beau monde !

Cette rencontre a permis de fêter l’anniversaire de Jadeemeraude et de partir à la recherche de quelques cistes. L’une d’elle, très spéciale, était réservée aux enfants et ne contenait que des bonbons !

De l’avis des participants, c’était une superbe journée, et ils remercient tous Peldegat. Voici quelques photos.

REVUE DES TROUPES DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS, par VillaMaurice
 

Je vais vous parler de la 2ème rencontre des Cisteurs du Nord-Pas-de-Calais, le samedi 9 juin. En effet, il était temps pour les Cisteurs de la région de faire une revue serrée de leurs troupes après une année aussi riche : une centaine de nouvelles boîtes, une fièvre contagieuse pour les cistes itinérantes (25 étapes et 85 pages de forums en six mois) et une communauté de Cisteurs toujours plus nombreuse.

Je vous présente Nysrep en Généralissime, Grand Maître des Opérations. Derrière lui l'état-major des fidèles vétérans au complet : Mondéka, le Club des Trois, Jacpaule, Baum-Family accompagnée de sa garde rapprochée, Caro-Lio et ChimFou. Puis l'infanterie : Barfla, Viapif et les petits nouveaux fermant la colonne : Carnikg, Comy, Sibiville et VillaMaurice. Bref, une troupe de presque trente adultes et dix enfants.

Je remets une citation aux légionnaires qui ont bravé deux heures de route pour venir voir la tête des petits nouveaux. Les honneurs aussi à ceux qui, particulièrement perspicaces, ont su reconnaître parmi les petits nouveaux des visages qu'ils avaient croisés il y a bien, bien longtemps sur d'autres champs de bataille...

Les manœuvres ont eu lieu en plein cœur du marais de Saint-Omer autour d'une frite (on se tait dans le Sud !), d'un potjevleisch (toujours dans le Sud : on ne prononce pas si on ne connaît pas, voir la photo) et d'un pudding bière / rhubarbe délicieusement parfumé aux Speculoos (miam !). Fort de son expérience du terrain, le général avait choisi une stratégie alliant professionnalisme et spontanéité. Tout le monde a été accueilli avec chaleur.

Moment d'émotion quand le masque du pseudo tombe pour découvrir des sourires et de nouveaux amis. On reconnaît vite les Cisteurs éclaireurs profitant de la journée pour aiguiser leurs armes avec carte, crayon et oreille indiscrète.

On reconnaît aussi ceux qui veulent profiter de l'occasion pour accrocher une victoire de plus à leur palmarès. Nous aurions pu aller décapsuler la boîte de Boocvans, à seulement 500 brasses de là, mais il nous manquait un chaland pour transporter toute la troupe à travers le marais.

Heureusement, le Club des Trois avait eu le temps d'infiltrer les lignes adverses pour y poser 2 boîtes dans un charmant chemin creux, entre carottes, cresson et fraises des bois. Bilan de l'opération Salperwick : "Tout est en ordre mon Général !"

Avec un tel enthousiasme collectif, chacun est reparti vers son avant-poste, avec la certitude de nous revoir prochainement, peut-être au détour d'une mission spéciale en terrain étranger, sinon au moins l'année prochaine au prochain casernement !

Traits & Portraits
 
NAVYSEED
 

Navyseed (palmarès) se présente :

- Je suis Navyseed, un Cisteur venu de l'océan, car je suis originaire de la région bordelaise et exilé en Bourgogne du sud depuis quatre ans, en raison des affectations de ma femme. Ah, les femmes ! On ferait bien n'importe quoi pour elles ! (Humour de mec !) Donc vous l'avez à moitié compris, je suis marié et l'heureux père d'un petit garçon de bientôt deux ans et demi, qui adore chercher les "trajors" avec son papa et sa maman. Pour les prénoms c'est Estelle, Jean-Marc et Mathéo. Je suis commercial en peinture et décoration, Estelle enseignante et Mathéo, il est le plus beau ! :))

Comment j'ai découvert les cistes ? Totalement par hasard ! C'est en allant voir la finale de la Coupe de la Ligue Bordeaux-Lyon au stade de France avec le CE de ma société, que j'ai entendu un collègue de travail parler de chasse au trésor. Je suis allé lui poser des questions sur cette chasse au trésor, et il m'a tout expliqué et indiqué ciste.net.

Au retour, je suis allé directement sur le site et je me suis inscrit. J'ai commencé par les cistes de Déca qui était les plus proches de chez moi. Depuis je suis accro et la famille aussi !

Très simple de tout concilier, vu que je suis commercial et que je sillonne le sud de la Saône-et-Loire toute la semaine. Je repère les sites éventuels des caches et j'y vais le week-end en famille. Des fois ma femme traîne les pieds, mais une fois partie à la découverte de la belle région de Bourgogne, ça lui plaît. Et mon fils adore choisir le trésor dans la ciste. Le temps que je passe pour résoudre les énigmes est assez variable, j'essaye surtout de pas m'entêter sur une énigme difficile, et je passe alors à une autre.

Je n’ai pas forcément de préférence énorme, vu que je n’en ai trouvé que quarante pour l'instant. Peut-être que deux d’entre elles se détachent du lot : "La ciste de la pierre tombale" de Zefekesse, car c'était ma première ciste ou j'étais le premier à la décapsuler. Lorsque vous avez un gars comme Ronounours dans votre région, qui décapsule plus vite que son ombre, être le premier sur une ciste relève de l'exploit !... La deuxième, c'est "La ciste de l'alpiniste" de Sebaurorus, car j'étais là aussi le premier. Mais surtout, j'ai vraiment galéré pour décoder l'énigme, et ensuite je suis monté trois fois sur cette foutue colline pour la trouver !

L'énigme qui m'a le plus plu ? Je ne sais pas, je n’ai pas vraiment d’énigme préférée. Chaque énigme est différente, et c'est ça qui donne du piment à la recherche et de l'intérêt au jeu. Mais j'avoue qu’en ce moment en Saône-et-Loire, elles se corsent car tout le monde veut essayer de coller notre Ronounours régional !

Le coin le plus spectaculaire que j’ai découvert, c'est celui de "La ciste des lutins" de Déca. Spectaculaire, car mon fils est entré dans un lieu totalement naturel ou tout était à sa taille, où ma femme et moi marchions penchés. Il était émerveillé de voir le trône du chef des lutins, il a adoré et donc moi aussi ! :))

Une anecdote amusante ? Cette semaine, à la recherche d’une ciste de Koool, je cherchais une cache dans un lavoir. Je suis tombé nez à nez avec un nid d'oiseau derrière une pierre. La mère m'a foncé dessus quand j'ai retiré la pierre et j'ai failli tomber dans le lavoir ! :))

Pour terminer, je voulais remercier tous les collègues Cisteurs et Cisteuses qui ont participé au picniciste saison 2. Pour moi, qui suis un nouveau dans le coin, c'était sympa de les rencontrer. Donc merci à Déca, Sylou, Nalu, Zefekesse, Ronounours, Sebaurorus, Curiosus, Banban, et les crevettes, pour votre accueil chaleureux. A très bientôt sur la piste des cistes !

Traits & Portraits
 
FOX-THIERRY ET KOALA DU BAOBAB
 

Fox-Thierry (palmarès) se présente, et présente Koala du Baobab (palmarès), sa tendre moitié :

- Nous sommes un couple de 43 ans chacun avec 5 enfants (18, 12, 9, 6 ans et 9 mois). Nos prénoms, Thierry pour Fox-Thierry (on s'en doutait un peu !), et Marie pour Koala du Baobab (là c'était moins évident)... Et nos petits (et moins petits) : Valentin, Mathias, Julie, Nathaniel et Soizic.

Nous adorons la nature, les belles ruines, les châteaux, les jolis paysages, les balades. Nous avons aussi un côté joueur : nous aimons les énigmes, réfléchir un peu, essayer de comprendre... Et puis nous avons toujours beaucoup de plaisir dans la découverte d'endroits, ou de détails, qui nous avaient jusque-là échappé. Bref toutes les conditions requises pour devenir des Cisteurs sont réunies !

Cisteurs chercheurs, mais aussi Cisteurs cacheurs (nous avons caché dix-huit cistes). Faire découvrir aux autres un joli lieu qui nous a charmé, imaginer une énigme, la peaufiner doucement, choisir les "petits trésors" à mettre dans la boîte.... Puis constater que notre ciste a été cherchée et trouvée... c'est aussi une satisfaction !

Bien qu'ayant chacun notre pseudo, nous cherchons et cachons les cistes toujours ensemble. Dans cet univers cistique, nous nous complétons bien. Nos rôles respectifs se sont distribués d'eux-mêmes. Fox-Thierry est plus pointu dans le "désossage" des énigmes, mais le côté terre-à-terre de Koala du Baobab est souvent bien pratique. Sur le terrain, c'est en général Fox-Thierry qui s'y colle, pendant que le Koala le regarde faire (surtout s’il faut grimper ou farfouiller dans un trou) ! :))

Les énigmes des cistes que nous avons cachées sont faites à quatre mains (et surtout deux têtes), l'un débutant, l'autre apportant son grain de sel, ses avis, les deux corrigeant et validant.

Il y a deux ans, nous avons commencé par utiliser nos deux pseudo pour valider nos découvertes cistiques, mais nous avons vite basculé vers un seul pseudo de "maintenance", maintenant tout est trouvé ou caché sous le pseudo Koala du Baobab.

Nous fréquentons assidûment le forum des Cisteurs, tant celui de notre région (Midi-Pyrénées) que le général, et à l'occasion le salon divertissement ; cela nous a permis de développer un autre aspect des cistes : les rencontres entre Cisteurs, chose que nous apprécions autant que les balades cistiques en duo.

Nous avons un peu tâté des publicistes (sans succès), nous sommes même allés naïvement faire un tour vers Sainte Victoire (pour la publiciste n° 2) ! Si nos recherches en la matière restent pour l'instant assez peu concluantes, nous gardons toujours un œil dessus (surtout Fox-Thierry), ne serait-ce que pour le plaisir de l'énigme et des échanges sur le forum.

Nous avons remarqué que, depuis que nous sommes entrés dans l'univers des cistes, notre œil est plus souvent attiré par les ruines, les jolis moulins solitaires, les vieux puits, les petites chapelles isolées, les murets écroulés... Les coins cistiques quoi ! Notre vision de notre environnement s'est affûtée en quelque sorte.

Nous avons découvert les cistes il y a deux ans en emmenant les enfants manger au McDo ! Pendant que les petits étaient partis jouer, nous lisions le "Comme ça", petit journal gratuit de McDo, qui justement parlait des chasses au trésor, ce qui n'a pas manqué d'attirer notre attention. Nous avons gardé le journal pour avoir toutes les infos sous la main. Le lendemain, nous nous sommes connectés sur les sites web indiqués, pour voir, puis nous sommes arrivés sur cistes.net, et nous avons créé nos pseudos. Et depuis...

Les premières recherches sur internet se font en même temps que le travail, au bureau. Travaillant tous les deux essentiellement sur ordinateur et sur internet, il nous est assez facile d'avoir accès à peu près toute la journée aux cistes, dans les moments de creux ou de pause. (En ce moment c'est un peu différent : Koala est en congé maternité, car nous venons d'avoir un bébé, les recherches se font donc entre deux biberons ou changement de couche ; ça laisse du temps libre, mais pas tant que ça au final !)

Koala du Baobab prépare les fiches de recherches, avec les contenus des cistes, les énigmes + les premières idées ou indices probables trouvés. Comme nous avons internet à la maison, de retour du travail nous mettons en commun nos idées, continuons les recherches qui n'ont pas abouti en solo.

Le plus long est finalement de trouver un moment pour aller sur place ; ce que nous faisons plutôt le week-end, ou pendant les vacances.

Nos enfants ne sont pas accros aux cistes ! Ils nous suivent obligeamment lors de nos recherches, voire nous aident un peu pour extirper la boîte de son trou, mais ça ne va pas beaucoup plus loin. Aussi, nous essayons de marier intelligemment la recherche de cistes et nos activités avec les enfants. Donc, des balades cistiques d'accord, mais pas que ça !

Notre ciste préférée ? Pas facile. Presque chacune des cistes que nous avons cherchées nous a apporté un plaisir spécifique. Dernièrement nous avons beaucoup aimé le circuit de quatre cistes de Pablo107 en Aveyron : "les châteaux perdus". Parfait pour les touristes que nous étions, de très jolis sites comme nous les aimons, calmes, un peu perdus, un peu sauvages, des ruines, un parfum d'histoire... Sinon, la série qui reste dans notre cœur : les 15 cistes de Tonton Sorcerer, en Haute-Garonne. Ce sont les premières cistes que nous avons faites, une série qui nous a mis le pied à l'étrier, avec un challenge, 14 cistes chacune avec un bout de code pour accéder à l'énigme de la 15ème. Cette série nous a permis de découvrir en Haute-Garonne de très jolis coins à côté desquels nous étions complètement passés jusque là.

Nous n'aimons pas trop les énigmes codées, cela n'a pas beaucoup d'intérêt à nos yeux (même si, il faut bien le reconnaître, un cryptage coriace que nous réussissons à décoder nous apporte une certaine jubilation !). Ce que nous aimons ce sont les énigmes bien tournées, avec des indices par-ci par-là à récupérer, farfouiller sur le web (mais pas six mois non plus !) pour voir petit à petit venir l'idée... Un peu d'humour pour assaisonner le tout est aussi le bienvenu ! Nous nous sommes frottés dernièrement aux énigmes d'or ange (notamment la @31@24560@, ciste d'Hortense.com), et les avons trouvées très raffinées. Les petits détails qui orientent doucement, les indices qui s'entrecroisent, petites phrases à lire deux fois pour les prendre dans le bon sens...

Nous avons découvert plein de jolis, même très jolis coins grâce aux cistes. Ça va du charmant petit clocher de campagne au super paysage dégagé de montagne, en passant par maints petits villages pittoresques. Par exemple, nous avons beaucoup apprécié "la ciste en souvenir de Jean Guilaine" de Peldegat dans l'Aude ; nous avons ainsi découvert un magnifique dolmen totalement féerique.

On a souvent l'occasion de rigoler quand on va sur les cistes. Le contexte s'y prête bien, on farfouille parfois n'importe où, on grimpouille comme on peut, il faut être discret, on fait beaucoup d'efforts pour ne pas être remarqués.

Un jour, nous sommes allés chercher une ciste cachée dans le trou d’un mur. Jusque-là pas de soucis. Nous prenons la boîte, nous nous installons un peu plus loin à l'aise pour faire notre échange, écrire un petit mot dans le carnet, puis nous retournons vers le mur pour la recacher. Là, nous nous sommes rendus compte que pendant ce temps, deux amoureux s'étaient installés à une table de pique-nique juste face à la cache ! On attend.... 10 minutes... 15 minutes... Visiblement ils en ont pour un moment (voire toute l'après-midi !), et nous on est là, avec la ciste dans la main, on ne peut quand même pas repartir avec ! Alors on s'est décidé, Fox-Thierry s'est posté devant le mur, prenant presque la pose, Koala a pris l'appareil photo, genre "t'es beau comme tout, je te photographie". Et à un moment, zoup, en 15 secondes Fox s'est retourné et a fourré la ciste dans son trou. Ni vu ni connu ! :))

Petite annonce
 

URGENT ! NOUS RECHERCHONS DE BONS COMMERCIAUX

Pour développer les PubliCistes, nous recherchons quelques commerciaux ayant une sérieuse expérience de la prospection téléphonique (et possédant un bon carnet d’adresses !)

Il doivent disposer d’un peu de temps libre dans la journée (environ une heure) pour prospecter les sociétés qui font de l’e-commerce. Ils n’auront aucun déplacement à faire, nous nous occuperons du reste.

Ils toucheront une commission d’apporteurs d’affaires d’un montant de 1000€ par contrat signé.

Pour l’instant, deux personnes ont répondu à cet appel. Nous souhaiterions en avoir deux ou trois de plus.

Si l’expérience vous tente, contactez-nous via le bouton "Ecrire au webmestre" (à droite sur la page d'accueil de cistes.net), en précisant "à l'attention de David Spiel".

Carnet rose
 
UN PETIT CLEMENT CHEZ LES MEGA...
 

Nous sommes heureux de vous faire part de la naissance de Clément, fils de MEGA. Le bébé est déjà surnommé MicroMEGA par ducale78 :)).

Clément est né vendredi 22 juin à 9h14. Il pèse 3.970 kg et mesure 52 cm (et aussi la chance qu’il a !). Clément est prêt à rejoindre ses parents lors de prochaine balade cistique dans les Yvelines. Papa MEGA nous demande de remercier pour lui tous les cisteurs qui ont pris des nouvelles de son épouse pendant ses mois de grossesse.

Nous y ajoutons toutes nos félicitations !

...ET UN PETIT RAPHAËL CHEZ LES SHERLOCK !
 

Madame et Monsieur Scherlock annoncent l’arrivée dans leur foyer, le 23 juin à 9h14, de Raphaël Sherlocket. Les mensurations de la vedette sont de 3.240 kg et 50 cm.

Les Scherlock félicitent tous ceux qui avaient parié pour un garçon (et qui n’avaient qu’une chance sur deux de se tromper !)

Dans leur post sur Newforez, ils parlent de tournées générales et d’apéritifs. Mais nous n’avons pas tout suivi... :))

Nous félicitons la maman et le papa, lequel va découvrir les joies du biberonnage en pleine nuit.

On notera que les deux bébés sont nés à 9h14. L’heure des garçons ?

Statistiques
 
Juin 2007. Cistes cachées : 947. Nb d'échanges : 9699
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation