JOURNAL DES CISTEURS N°29
Parution du 01/11/2007
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-thématique ? Désormais, il vous est possible de consulter l'index de tous les articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1 (et jusqu'au numéro du mois dernier) grâce à la page spécialement créée par Brossard56. Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

LE LOCALISATEUR DE YOGO
 

Certains Cisteurs -hélas trop rares- ont eu la bonne idée de s'inscrire sur le localisateur de Yogo. Ce localisateur permet de savoir qui habite où. C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs qui habitent dans une autre région que vous, ou pour trouver quelqu'un qui pourrait se déplacer pour chercher une PubliCiste à votre place. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Cacheurs, vous n'aurez plus aucune excuse pour coller sur cistes.net des images de la taille d'un confetti, ou des photos bouffées par les mites. Sur le site de Tioo, toutes vos images seront réduites à 10 Ko en un tournemain, automatiquement et en beauté ! Le réducteur d'images de Tioo, c'est un concentré de haute technologie, respectueux de l'environnement car entièrement réalisé à l'aide d'électrons recyclés :)) Pour y accéder, c'est ICI.

LE TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES MAILS, SIGNE PONE
 

Vous en avez marre de trimballer des classeurs remplis de mails d’énigmes imprimés sur papier, et pesant des tonnes ? Vos porteurs viennent de se syndiquer et menacent de se mettre en grève ? La location de mulets vous coûte de plus en plus cher ?

Pas de problème ! Avec le logiciel de traitement des mails qu’a réalisé Pone, vous pouvez supprimer automatiquement tous les textes "inutiles" des mails, et ne conserver que les énigmes proprement dites. Ainsi, grâce à ce logiciel - et en collant plusieurs énigmes dans une même page de votre traitement de texte - vous ferez des économies de papier, vous sauverez la vie d’un feuillu quelque part dans le monde et vous vous éviterez la lordose des sherpas. C’est ICI.

A l’initiative de Brindacier et de plusieurs autres Cisteurs et Cisteuses, il a été décidé d’informer les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d’accès de certaines boîtes.

Cacheurs, si vous pensez que l’une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l’aide d’une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu’un chemin d’accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d’avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

ENFIN, TRES IMPORTANT : ne mentionnez sur ce site que les cistes qui sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, et non celles qui leur sont interdites !

Pour y accéder, cliquez ICI.

Plus altruiste que ça, y a pas ! En effet, l'idée qui a présidé à la mise au point par Locotwister du "Carnet en Ligne", est de rendre accessible à tous les Cisteurs (Chercheurs et Trouveurs) les commentaires que l’on trouve habituellement dans les carnets placés dans les Cistes.

Pour le Cacheur, l’initiative est géniale également, puisqu’elle lui permet de prendre connaissance des appréciations des Trouveurs sans avoir à se déplacer tous les quatre matins sur ses spots. (A condition, bien sûr, que chaque Trouveur joue le jeu et recopie sur le site de Locotwister le commentaire qu’il a laissé dans la ciste; en y ajoutant, pourquoi pas ? quelques mots sympas en plus.)

Mais attention, il faut que les commentaires ne soient pas trop précis, ceci afin de ne pas aider les Chercheurs à localiser l’endroit !

Techniquement : tout Trouveur peut ajouter/modifier/supprimer un commentaire. Le Cacheur peut modifier/supprimer un commentaire s'il trouve celui-ci trop précis par rapport au spot.

Enfin, même si la boîte disparaît avec tout son contenu et doit être remplacée, les commentaires du "Carnet en Ligne" de Locotwister, eux, restent accessibles. Ce carnet est disponible ICI. Une fois la page affichée, cliquez sur le bouton "Carnet en ligne" qui se trouve à gauche.

TERMINOLOGIE
 

Pour permettre aux nouveaux arrivants de se familiariser avec les expressions utilisées par la communauté des Cisteurs, expressions qui peuvent parfois être un peu hermétiques, voici le dico.

Boîte : synonyme de "ciste".

Bourdon : Objet particulier qui a pour vocation de voyager de ciste en ciste. Toutes les explications se trouvent ICI (cliquez à gauche sur le bouton "Le Bourdon").

Cacheur : Cisteur qui a caché une ou plusieurs cistes.

Chercheur : Cisteur qui cherche une ciste mais ne l’a pas encore trouvée.

Cister. Chercher des cistes.

Cisteur, Cisteuse : terme générique désignant les personnes qui s’adonnent à la recherche et à la pose de cistes.

Ciste virtuelle (ou bidon) : ciste enregistrée sur le site, mais qui n’existe pas. Les cistes virtuelles sont strictement interdites, et leurs auteurs risquent l’exclusion. La seule ciste virtuelle autorisée est la N° 264 La Ciste du poisson attrapé le lendemain du 31 mars, spécialement créée pour permettre aux nouveaux arrivants de se faire la main en enregistrant des échanges bidons.

Cistique. Adjectif. Exemple, "réunion cistique" : réunion de Cisteurs.

Décapsuler : à l’origine, être le premier à trouver une ciste. Aujourd’hui, l’expression signifie plus généralement "trouver une ciste".

Echange bidon : échange enregistré sur le site, mais qui ne correspond pas à un échange réel dans une ciste. Les auteurs d’échanges bidons risquent l’exclusion.

Echo Charlie : esprit facétieux - voire mauvais - qui s’évertue à embêter les Cisteurs et à leur mettre des bâtons dans les roues. Echo Charlie fait tomber les Cisteurs dans la boue ou dans les orties, provoque des pannes de moteur dans des lieux isolés, fait pleuvoir lorsqu’on n’a ni imperméable ni parapluie, dérègle les boussoles et les GPS, fait que le seul bistrot du coin est fermé lorsqu’on meurt de soif, etc.

Moldu, moldue. Personne qui ignore tout des cistes. (Expression empruntée à Harry Potter.) Exemple : "Je n’ai pas pu approcher de la ciste, l’endroit était envahi par des moldus", "Attention, l’endroit est gardé par une moldue acariâtre".

Picniciste. Pique-nique réunissant des Cisteurs.

Planque : endroit où est cachée une ciste, cache.

Saint Matthias : Saint Patron des Cisteurs.

Spot : lieu de quelques dizaines de mètres entourant une planque.

Trouveur : Cisteur qui a trouvé une ciste.

Editorial
 
DE L'HYPOTHETIQUE UTILITE DES EDITORIAUX, par DG
 

Avant les vacances d’été, un Cisteur nous avait dit (de mémoire) : "Je lis pratiquement tout dans Ciste-thématique, et surtout les anecdotes qui sont souvent marrantes. Mais je ne lis jamais les éditoriaux, pas plus celui de Ciste-thématique que celui des magazines que j’achète chez mon marchand de journaux. Je suis sûr que beaucoup de personnes sont comme moi. Si vous remplaciez l’éditorial de Ciste-thématique par n’importe quoi, personne ne s’en rendrait compte."

Ça nous a donné à réfléchir, parce que si c’est vrai, autant faire l’économie du présent éditorial.

Pour tester, je colle donc ici n’importe quoi. Par exemple, die Mechanik ist ein Teilgebiet der Physik und befasst sich mit der Bewegung von Körpern und der Einwirkung von Kräften. Die Grundgesetze der Mechanik wurden von Galileo Galilei (1564–1642) und Isaac Newton (1643–1727) entwickelt.

On verra bien s’il y a des réactions... S’il n’y en a pas, ce sera la preuve qu’en effet, personne ne lit l’éditorial, et on le supprimera à partir du mois prochain. :))

Exploit
 
COUP DE SOMBRERO A UN GRAND CISTEUR ET UN GRAND BONHOMME : JMLV !
 

Nous pensons que Bob82 (actuel recordman du nombre de cistes cachées, avec 1020 réalisations) ne nous en voudra pas de mettre aujourd’hui à l’honneur Jmlv.

"Monsieur" Jmlv est un Cisteur de la première heure, puisque ce phénomène a trouvé et caché sa première ciste juste après l’ouverture du site, en septembre 2002. Depuis, il a toujours caracolé dans le peloton de tête des Trouveurs, et, pendant très longtemps, dans celui des Cacheurs. Tous les Cisteurs qui se sont intéressés aux boîtes qu’il a cachées, sont unanimes : les énigmes qu’il concocte sont d’une qualité constante : superbes !

1459 cistes trouvées et 1020 cistes cachées ! Que dire de plus, sinon bravo Monsieur Jmlv, et merci !

Le trésor du soldat Ryan
 
TOUJOURS RIEN !
 

Cachée depuis le 24 janvier 2006, la ciste "Le trésor du Soldat Ryan" reste inviolée à ce jour.

Rappelons que pour cette ciste, son auteur, Monglane (un autre Cisteur de la première heure), a présenté son énigme sous la forme d’un vrai film, tout à fait impressionnant, qu’il a écrit et réalisé lui-même. (Voir les photos du tournage dans le N° 8 de Ciste-thématique).

Qui sera le premier à la trouver ?

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C’est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d’un Cisteur ou d’une Cisteuse, prise à l’époque où les cistes n’existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

 

LA CISTEUSE DU MOIS D’OCTOBRE...

Cette fois, il fallait reconnaître Shantal. C’est Gentilhome qui, le premier, l’a identifiée ! Bravo !

...ET VOICI LA PHOTO DE NOVEMBRE !

Ci-contre, voici notre photo du mois de novembre.

Reconnaîtrez-vous cette ravissante fillette qui suit un papillon des yeux ?

L’identité de cette future Cisteuse sera publiée dans le prochain numéro de Ciste-thématique.

Nous attendons vos images afin de les publier. Alors ne soyez pas timides : envoyez votre photo à davidgille@yahoo.fr. Merci :))

Traits & Portraits
 
CURIOSUS
 

Je suis Guy, la quarantaine. Je travaille chez AMORA, vous savez, la moutarde… En fait, je suis dans le secteur sauces.

Mes loisirs sont l’orientation, la marche, le vtt, la plongée, les ruines et tout ce qui peut être marrant, comme les catacombes sauvages de Paris, le Suzon souterrain à Dijon... et, depuis fin 2004, les fameuses boîtes qu'on trouve n'importe où en France et à l'étranger.

Je fais également un inventaire des bornes armoriées de Bourgogne, surtout de Côte d'Or. C'est-à-dire que je photographie toutes les vieilles bornes qui délimitaient les anciennes propriétés seigneuriales ou religieuses. D'ailleurs, j'en profite pour demander aux Bourguignons de me signaler la présence de ces bornes lors de leurs déplacements. Merci d'avance.

Comment j'ai découvert cette activité ? Avec des amis, on a décidé de passer un week-end à Uchon pour faire des balades. En cherchant sur "goût gueule" des sentiers balisés dans la région d'Uchon, je suis tombé (sans me faire mal) sur la fiche de la ciste de Korben. Par curiosité (d’où mon pseudo) je me suis inscrit sur le site ciste.net. Le jour J, je suis allé à Uchon au point de rendez-vous, et comme j'étais en avance, j'ai cherché la ciste que j'ai trouvée facilement. Depuis, je suis accro malgré mes difficultés de décrypter certaines énigmes.

Etant célibataire, je n'ai pas de problème de conciliation avec la famille. Par contre j'ai du mal à suivre entre les cistes, le ménage, la cuisine, le vélo, la boussole…. Mais bon, je fais avec.

Je ciste en général seul. L'avantage, c'est que je me déplace à mon rythme. Je peux rester plus ou moins longtemps sur un spot selon son intérêt. Par contre, je reconnais qu'à plusieurs c'est plus facile pour trouver, car deux cerveaux valent mieux qu'un seul. Je dirais même qu’un cerveau et demi, c'est mieux qu'un demi :))

Suite à un affichage au boulot, sept personnes se sont inscrites, dont une fortement active.

Ce que j'aime quand j'essaie de traduire une énigme, c'est de regarder les cartes IGN, d'aller sur la toile. En effet, c'est un véritable plaisir de lire les cartes et ça me fait rêver, même si je n'y vais pas tout de suite.

Les spots que j'apprécie le plus sont ceux de la "campagne", et plus particulièrement dans des zones rocheuses comme celles du Captain Canyon de la série jungle dans les Causses 12@3094-3096-3097-3099 (spectaculaire), où celles de Agadzapawa en Saône-et-Loire 71@31988. Je fais quand même les citadines, mais elles me stressent car j'ai toujours l'impression d'être surveillé.

Voici quelques anecdotes :

1) J'étais parti cacher une ciste. Je trouve un trou dans le mur, j'enlève un caillou, deux cailloux, trois, quatre, cinq, et je mets la boîte. Arrivé à la maison, je ne la déclare pas tout de suite. Le lendemain, une nouvelle ciste apparaît. Je lis l'énigme, dure à décrypter. Mais il y a deux ou trois éléments qui me font penser à la mienne. Je retourne là-bas. J'enlève un caillou, deux cailloux, trois, quatre, cinq et ma boîte. J'enlève encore trois ou quatre cailloux... et je trouve une autre boîte ! Du coup, je n'ai pas déclaré la mienne :))

2) Au Creusot je devais aller dans un parc. Malheureusement, il était fermé car la veille il y avait eu un concert. Alors j'ai fait le mur.

3) A Paris, dans un parc en bordure de quai, je cherche une ciste. Je ne la trouve pas. Mais par contre, j'ai trouvé un sac rempli de Tour Eiffel en porte-clefs. Plus tard, un gars est venu le chercher pour, sûrement, les vendre aux touristes. Honnête comme je suis, je n'en ai même pas pris une. :))

4 ) Sur toutes mes sorties cistiques, j'ai rencontré deux fois des petits groupes de Cisteurs au même endroit, mais pas le même mois.

5) Une ciste était cachée dans un buis à côté d'une table d'orientation. Je trouve une table, je fouille tous les buis autour, mais rien. Je regarde dans les environs. Je refouille les buis, au même endroit au cas où j'aurais mal regardé. Et là, que vois-je, accrochée a une branche de buis ? La ciste... Euh non, simplement ma clef de voiture :)).

6) Un samedi, je prévois d'aller en Saône-et-Loire (100 km environ de chez moi). Dans la semaine, je prépare les énigmes dans le coin prévu. Samedi matin, je me lève, je prépare les affaires, et me voilà parti pour le premier spot. Spot que je connaissais déjà pour y avoir été chercher une ciste. Arrivé sur place, je veux saisir mon classeur pour prendre l'énigme. Mais impossible... Je l’avais oubliée à la maison ! "C'est bien moi !", me suis-je dit. Du coup, j'ai fait cette ciste (de mémoire) et j'ai visité le coin.

7) Toujours en Saône-et-Loire, mon terrain de jeu après la Côte d'Or, une journée fut également écourtée, mais pour une autre raison. C'est la voiture qui est tombée malade. Fracture complète du pot d'échappement intermédiaire. Je l'ai attaché avec de la ficelle et j'ai préféré rentrer tout de suite.

Ce que je n'aime pas, c'est qu'il faut parfois prendre beaucoup de temps pour pas grand chose. En effet, avant de partir en vacances, je vais sur le site pour récupérer des énigmes. Mais quand il est affiché deux cents, trois cents ou sept cents cistes dans le département, ouh là là ! Comment trier ? Ce n’est pas évident de choisir les cistes de notre coin de villégiature, car on ne sait pas toujours où elles se trouvent. De plus, certaines énigmes sont bourrées de codes et de chiffres, alors je la mets de côté. Ce serait bien que ceux qui codent leurs énigmes mettent au moins la localisation en clair. Ça éviterait de perdre du temps…

Vous l’aurez compris, je n'aime pas les énigmes codées. Elles prennent trop de temps, et je ne les trouve pas en général. :))

Enfin, au niveau du forum, ce que je n'aime pas, ce sont ceux qui ne répondent pas !

Je remercie les grands maîtres du site "Sur la piste des cistes" et du forum Newforez, ainsi que tous les Cacheurs qui m'ont fait connaître des coins sympas.

Bon voilà vous me connaissez un peu. A bientôt sur le terrain.

Purement anecdotique
 
ÇA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?
 

Depuis qu’il a commencé ses activités cistiques (en avril 2005), un Cisteur suisse a trouvé... sept portefeuilles ! Il commente sur le forum Newforez : "C'est bien simple, je n'ose même plus aller le porter aux objets trouvés. On va croire que je vole des portefeuilles, que je prends l'argent, et qu'en plus j'ai le culot de les déposer aux objets trouvés pour toucher 20 Francs de récompense. Je crois que cette fois je vais le déposer anonymement dans une boîte aux lettres" :))

Un couple de Cisteurs raconte : "Kouly, notre bonne grosse et adorable chienne n’a pas inventé l’eau chaude :-) Elle a vu des canards au bord d’un étang et s’est approchée d’eux en aboyant (C’était la première fois qu’elle en voyait). Mais au lieu de fuir, les trois ou quatre volatiles lui ont fait face puis l’ont poursuivie en faisant un boucan d’enfer. Ça ne se raconte pas, il faut l’avoir vu ! Heureusement, nous avions notre caméra. On ne se lasse pas de revoir la scène, et à chaque fois c’est le fou-rire garanti. Le plus drôle, c’est la tête de Kouly en gros plan à la fin, qui nous regarde avec l’air de dire : "Pourquoi ne m’avez-vous pas prévenue ?" :))

Une Cisteuse a dû faire preuve d’une patience d’ange pour s’emparer d’une ciste cachée dans une traboule lyonnaise. Elle s’est d’abord résignée à attendre qu’une visite guidée, arrivée sur place, daigne s’éloigner. A peine avait-elle mis la main sur la ciste, qu’une seconde visite guidée est arrivée sur les lieux. Pour ouvrir la boîte et faire son échange, elle a dû attendre qu’elle parte. Puis, au moment où elle s’apprêtait à remettre la ciste à sa place, voilà qu’une troisième visite guidée a montré le bout de son museau ! Dur, dur, le métier de Cisteur ! :))

Photo du mois
 
DEUX POUR LE PRIX D'UNE !
 

Deux superbes photos de Curiosus : en haut, une mare dont les chlorophycées évoquent l’herbe couchée par le vent. En bas, une magnifique photo de nuit à Calvi.

Guerre des nerfs
 
PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS... par RX
 

Deux amis et moi sommes partis en voiture à la recherche d'une chapelle située à l'écart d'un village. Arrivés sur place, nous nous sommes garés à côté de la chapelle. J’ai pris l’énigme et je l’ai lue dans la voiture : "Sous une pierre proche de l'arbre triple à côté du banc de pierre...".

Depuis la voiture, nous avons repéré les indices : l'arbre triple à côté du banc de pierre. Ok, on y va ! Alors que le dénouement de cette chasse s'annonçait proche, le destin en décida autrement : une voiture est venue se garer pile à côté de l’arbre !

Optimiste comme nous le sommes, nous avons pensé que les passagers de cette automobile étaient des Cisteurs, et, dans ce cas, tout allait bien ; ou alors qu’il s’agissait de touristes qui voulaient visiter la chapelle, et il nous fallait alors patienter jusqu'à leur départ.

Mais nous avons dû déchanter assez vite quand nous avons constaté que, bien loin de sortir de leur voiture, les deux passagers entamaient leur casse-croûte !

Nous sommes sortis de notre voiture pour faire quelques pas et en profiter pour repérer la pierre derrière l'arbre, tout en restant à distance convenable pour ne pas avoir l’air louche aux yeux des deux passagers de l'automobile. Etant donné qu'ils prenaient tout leur temps pour déjeuner, nous avons décidé de visiter la chapelle, mais elle était fermée. Après avoir patienté encore une demi-heure, nous avons constaté que les deux empêcheurs de cister en rond étaient toujours dans leur véhicule et ne semblaient pas pressés de décamper. Mieux encore : ils se servaient à présent le thé !

Comme le temps commençait à nous manquer, nous avons décidé de contourner la voiture des intrus pour nous avancer au plus prêt du "lieu de fouille", quitte à paraître louches. J’ai donc joué les espions en restant placé de manière à ce que l'arbre fasse écran par rapport aux passagers de la voiture. Mais arrivé à deux mètres de l'automobile, un autre problème s’est présenté : alors que je m’attendais à trouver une seule pierre derrière l’arbre, j’en ai trouvé des tas ! Ainsi que des planches !

Décidé à en finir, je me suis baissé pour soulever une première pierre, quand, soudain, la portière de la voiture s’est ouverte, et la passagère a mis pied à terre. Alors que je me relevais brusquement (réflexe du Cisteur repéré !), elle nous a demandé, avec un accent britannique :

- Vous cherchez un trésor ?

Nos visages se sont éclaircis, et nous avons répondu par un banal :

- Oui, on cherche une ciste.

Mais, étrangement, le mot "ciste" ne semblait pas lui dire grand chose. Elle nous apprit alors qu’elle était Ecossaise, qu'elle habitait en France six mois par an, et qu'elle venait chaque mercredi midi casser une croûte près de la chapelle. Or, deux semaines auparavant, elle avait vu un homme fouiller autour du même arbre. Elle lui avait demandé ce qu'il fabriquait, et il lui avait répondu qu'il faisait un jeu de piste et cherchait une boîte. Drôle de coïncidence !!! Malheureusement, l'homme était reparti bredouille, tout comme moi ce jour-là.

L'Ecossaise semblait très intéressée par le concept. Qui sait, peut-être se lancera-t-elle sur la piste des cistes !

Exploit
 
LA 1000ème CISTE ISEROISE A ETE POSEE ! par Woodpecker
 

Pour l’occasion, son Cacheur, Ulysse38, a eu une idée originale : il a mis cinq cistes en ligne, dont la 1000ème, un certain soir d’octobre. Mais il n’y avait que quelques photos sans énigmes.

Ulysse proposait que nous organisions une rencontre sur le spot le samedi 27 et, pour que tous soient à égalité, il ne mettrait les énigmes en ligne que le vendredi 26 au soir par la magie des modifications.

Les aléas du boulot, du début des vacances, de la distance ou des repas de famille nous ont privés de certains et nous nous sommes retrouvés cinq partants pour l’aventure : ChercheuseEnNord, Koool, Triacon, Familleponpon et moi-même, à confronter nos (parfois maigres) conclusions sur ces énigmes toutes fraîches. D’autant plus qu’Ulysse avait rajouté trois nouvelles cistes pour compléter la journée.

Deux Cisteurs avait cependant reconnu une des églises en photo-indice, et Triacon était allé faire une reconnaissance sur le terrain quelques jours avant, nous savions donc où nous donner rendez-vous et dans quel secteur il fallait chercher. Ulysse nous a fait le plaisir de nous rejoindre et a suivi nos pérégrinations, profitant au passage de nos remarques judicieuses;-) sur quelques erreurs qui s’étaient glissées dans ses énigmes.

Une petite cabane en forêt nous a donné du fil à retordre, elle était ouverte et remplie de chasseurs. Or la ciste était sous une pierre juste en face de la porte d’entrée ! Nous y sommes allés trois fois au cours de la journée, et à la fin, avons dû informer ces messieurs bien imbibés de nos intentions pacifiques. "C’est pour un jeu ? Pas de problème !" OUF !

La grosse carotte était une bouteille de champagne posée dans la 1000ème, à partager entre nous. ChercheuseEnNord avait proposé d’apporter une petite crème de châtaignes pour l’accompagner !

A l’ouverture de la boîte, quelle ne fut pas notre stupéfaction de découvrir, à la place du champagne, une bouteille d’eau minérale maquillée en "Château Lapompe- Réserve de la Mille", et aucun mot dans le carnet ! Les commentaires allaient bon train:"On s’est fait griller", "Y’en a un qui est venu de nuit ou très tôt ce matin", "Ça peut être un coup de X ou Y" ( un grand pardon à ceux que nous avons nommés en ce moment de panique ! :-)))

Les auteurs de cette farce nous ont laissés mariner un moment avant de se dénoncer : c’était Triacon et Familleponpon qui, sous prétexte de nous envoyer prospecter pour trouver un resto un peu plus loin, s’étaient dépêchés de faire l’échange avant notre arrivée ! Et dire qu’en les voyant, j’avais lancé un:"Ils sont sympas, ils nous ont attendus !"

Le brouillard qui nous avait accompagnés depuis le matin s’est enfin levé vers 14h et nous avons improvisé un pique-nique en trinquant à la santé de la 1000 et des Cisteurs.

Merci encore à Ulysse38 pour cette initiative qui nous a fait passer une journée vraiment très sympathique !

Traits et Portraits
 
CHAMIX
 

Pourquoi cette passion ? Sans doute le souvenir d’un temps (lointain) où, avec une équipe de joyeux lurons, nous organisions, tous les étés dans notre petit village du Sud-Grésivaudan, un "Rallye Touristique". Nous prenions beaucoup de plaisir à bâtir l’itinéraire à coups d’énigmes et également, le jour de l’épreuve, à observer de loin les concurrents à la peine !

J’ai encore en mémoire une question sur l’altitude (au-dessus du niveau de la mer) du linteau d’entrée de l’église de Murinais. Un repère de niveau était scellé en bas près du seuil. Restait à mesurer la hauteur du porche : les premiers concurrents sont arrivés pile à la sortie de la messe. Imaginez les séances de courte échelle au milieu des fidèles ! :))

Le virus était là, mais en sommeil pendant ma carrière professionnelle. Il s’est réveillé à l’âge de la retraite: un article dans le magazine "Notre Temps" (eh oui, j’ai dit "la retraite"), une interview entendue sur RMC Info, et je n’ai pas tardé à chercher et cacher, encouragé par Ulysse38 qui sévissait déjà dans la région.

C’était un hobby complémentaire à ceux auxquels je consacrais l’essentiel de mes loisirs de retraité: la photo, la peinture. Maintenant, il faut faire des choix, et je ne parle pas des heures passées sur Newforez: général, local ou salon de divertissement !

Mon épouse n’est pas toujours d’accord avec mes priorités. Heureusement, lorsque les conditions (les siennes !) sont réunies, elle m’accompagne en balade cistique, que ce soit pour cacher ou chercher.

Mes petits plus. Au fil du temps, j’ai essayé d’introduire quelques défis parallèles: un jeu dans le jeu en quelque sorte.

- Les "chaminettes" : petites reproductions de mes tableaux ou montages-photos assortis d’une question avec envoi de récompense à la première bonne réponse (huit sur dix-huit, à ce jour)

- La "tirelire internationale", ciste à thème avec un tableau d’honneur de ceux qui apportent pour leur échange une pièce de monnaie d’un pays non encore mentionné.

- Le cadenas refermé sur un joli porte-clés dans une ciste et la clé placée par un complice à cent kilomètres dans une autre ciste sous forme de Bourdon. A ce jour, l’un n’a encore pas retrouvé l’autre.

- Woodpecker a raconté dans un numéro précédent comment les Cisteurs Rhône-alpins se sont rués pour figurer parmi les premiers Trouveurs du bidon de Perrette, auquel j’avais eu droit, comme premier Trouveur d’une ciste de Triacon, et que j’ai remis en circulation avec quelques instructions pour lui assurer un parcours d’au moins dix cachettes au total. Le parcours a été bouclé en vingt jours, et s’est terminé sur la cheminée de Tuttle01 !

Des anecdotes, en un peu plus d’un an de pratique, ça ne manque pas ! Triacon vous a raconté l’aventure de la fausse disparition de la ciste de None. Je vous en raconte une autre : ma "centième" (ciste cachée).

Je mijotais depuis quelque temps "un coup" pour ma centième ciste, que j’avais décidé de doter d’un bonus pour le premier Trouveur: une petite bouteille de Kriter. J’avais collecté aux quatre coins du département (l’Isère, je ne l’avais pas dit ?) des dates gravées sur des monuments, des croix, etc. Mon énigme codée avec le chiffre de Gronsfeld avait comme clé de décodage l’addition de 12 dates (années). Je l’ai mise en ligne un soir, imaginant la tête des Cisteurs devant cette addition diabolique !

Le lendemain, en milieu de matinée, sur Newforez, un "reportage-photo nocturne" de Ulysse38 expliquait comment il avait sillonné le département à la recherche des douze nombres, et finalement s’était emparé du trophée au petit matin ! :))

En réalité, avec un peu de déduction et quelques tâtonnements, la clé pouvait se trouver sans prendre la route: d’autres Cisteurs me l’ont rapidement signalé !

Le gag a continué avec jpb38, qui avait aussi rusé et convaincu femme et enfants qu’il fallait se lever tôt pour aller chercher la bouteille. Il trouva en effet... une canette de bière que Ulysse38 avait laissée quelques heures plus tôt !

Pas très glorieuse pour moi, l’anecdote.. mais amusante !

Les rencontres cistiques sont une occasion pour mettre un visage sur les pseudos. J’ai participé et apporté ma modeste contribution à l’organisation de deux iséroises: St André-en-Royans et Pont-de-Beauvoisin. A cette dernière, nous avons initié une collecte d’objets et le lancement de cinq cistes collectives dites "des initiales".

Un "jeu des énigmes" a également eu une suite inattendue sur le forum: j’y ai distillé, sur plusieurs jours, les énigmes qu’avaient composées tous les participants à la rencontre, afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Des Cisteurs se sont pris au jeu, et particulièrement Gauvain69 qui nous a apporté des réponses joliment illustrées !

RENCONTRE DE CISTEURS DE FRANCHE-COMTE DU 16 SEPTEMBRE, par Conq25
 

Dimanche 16 septembre, 29 Cisteurs inscrits s'étaient donnés rendez-vous sur les bords de la Loue à Mouthier-Haute-Pierre dans le Doubs (à 40 km au sud de Besançon). Il y avait là Calounette, Cyrcel, Munshine, Alucard0057, Banban70, Hoya, Egobis, les BidochonsRoulans, Gaszel, Miss Craspouette, Vinceseven et nous, Conq25. N'oublions pas Cerise, la chienne de Miss Craspouette (spécialement dressée pour les cistes !)

Le matin, de petits groupes se sont formés au fil des rencontres sur les spots de la vallée. Et vers midi, tout ce petit monde s'est retrouvé autour du feu préparé par Egobis. Mais non ! On n’était pas dans "Egobis chez les Cisteurs" et on n’a même pas mangé de sanglier ! Pendant que certains dépliaient leur table, d'autres cherchaient déjà les verres au fond des paniers... A l'apéro, nous avons fait la connaissance de Cyrcel, véritable extraterrestre des cistes : 900 en 7 mois !!! Et sans oublier Egobis, qui est arrivé chez Emile cette année et qui dépasse aujourd'hui les 1200 !

Pendant ce temps-là, Munshine nous distribuait de petits papiers sur lesquels il avait inscrit les dernières précisions pour trouver la ciste 33693, "Des litres et des chefs", cachée pour l'occasion. Certains profitaient de cette rencontre pour grappiller quelques infos sur des spots pas vraiment localisés ou des énigmes récalcitrantes (comme celles de Munshines, par exemple...).

Après le repas (plus court que l'apéro :)), de nouveaux groupes se sont formés, soit pour continuer la quête en voiture, à pied, à dos d'homme (si, si, je m'en rappelle très bien !), ou pour rester près du feu à bavarder. Pourquoi dis-je "près du feu", alors qu’il faisait pas loin de 25°C ? Parce que c’est autour du feu qu’on discute le mieux !

Nous avons passé l'après-midi avec Gaszel et Monsieur. Des gens très sympathiques qui aiment bien faire les cistes à pied, comme nous !

Tout le monde a été ravi de venir passer la journée dans la vallée de la Haute-Loue, les grands comme les petits. J'en profite pour remercier en particulier les gens qui venaient d'assez loin (Belfort, Vesoul, Dole et peut-être plus loin encore !)

Et vivement qu'il fasse beau pour remettre ça !

7 OCTOBRE, EN FORÊT D'ORLEANS, MASSIF DE LORRIS, CARREFOUR DE LA RESISTANCE... par Dom.Cats
 

Premier arrivé, le soleil, habillé comme il n’ose même plus en juillet ! Et puis, Jober, CC (à ce moment précis, la conversation avait commencé, pour ne plus s’arrêter), Archéo, Ninja, Tioo, Nonobleau, Shantal, RX~, les Py, Garence, Boudicca, Denis, Tartempion, Gueule d’Ange, Marie Cécile Sanspseudo, Emmanuel78 et Dom.Cats.

7 départements représentés, 16 pseudos, 22 participants, dûment étiquetés (hormis Fifi) par les bons soins de Ninja.

Les fourneaux furent confiés au Ber de Jober, dès la promenade cistico-apéritive, mais longtemps après aussi...

Nous avons rencontré une musique à un carrefour. On a cru aux batucada maracu… Mais ni Darki ni Mamoune ne sont sortis du rang, malgré les appels d’Archéo !

Une ciste fabriquée par Archéo pour la circonstance, et cachée ensuite, pour les futurs visiteurs. Elle en a laissé plus d’un perplexe, même son créateur !

Repas «frugal», constitué de la contribution de tous, une fois tout mis sur la table, y avait plus de place pour les assiettes et les coudes. Le champagne de Nonobleau pour l’arrosage de sa première centaine…

Le café «grand mère» concocté par la sorcière de l’Aube qui avait apporté tout l’attirail, chaudron, balai, louche, philtre…

Ensuite, promenade digestivo-cistique.

Puis, dissolution des troupes, et, enfin, retour au bercail. Certains étaient plutôt cuits, mais d’autres, qui l’eût cru, ont fait quelques cistes en sus, au retour (et d’aucuns avaient même commencé à l’aller !) En conclusion, une belle et bonne journée !

Il n'y a pas que les cistes dans la vie
 
VOUS AIMEZ ECRIRE ? DEFOULEZ-VOUS !
 

"Délire à 1000 mains"

Sur le forum Newforez, dans le Salon de Divertissements, Crevette76 a lancé un sujet appelé "Délire à 1000 mains".

De quoi s’agit-il ? C’est un roman poétique et surréaliste, auquel tout le monde est convié à participer. L’histoire : les occupants d’un frigo (légumes, fromages, etc.) se mettent à communiquer entre eux :))

Avis aux amateurs d’histoires folles et débridées ! Délire à 1000 mains : c’est ici.

Pour vos commentaires et questions, c’est .

"Mystère dans les labours"

Il s’agit d’une chronique rurale à prétention humoristique, mettant en scène Gaston Chambier et Ernest Pichon, les deux ronchons qui s’illustrent par leurs remarques idiotes dans Ciste-thématique.

A ces deux énergumènes viennent s’ajouter d’autres personnages qui fleurent bon le poulailler et la bouse de vache, dont, en particulier, Yolande Pichon, épouse d’Ernest; et Josiane Courtecuisse, la bonne du curé. Elles aussi font partie depuis longtemps des personnages récurrents de Ciste-thématique.

Mais attention : si "Délire à 1000 mains" est un exercice libre de toute contrainte, ce n’est pas le cas de "Mystère dans les labours". Avant de vous lancer, lisez très attentivement les conseils qui se trouvent en tête de la rubrique.

C’est ici : Mystère dans les labours.

Si vous avez le moindre doute ou la moindre hésitation, n’hésitez pas à vous exprimer et à poser vos questions sur ce forum : Commentaires sur "Mystères dans les labours". On vous répondra très rapidement. Vous pouvez même y afficher votre texte au préalable, pour le soumettre aux autres participants avant mise en ligne dans le "roman" lui-même.

Enfin, pour vous familiariser avec les personnages, c’est ICI.

Exploit
 
ENCORE TROIS CISTEURS QUI SE TAPENT L'EMILE !
 

Le Club d’Emile s’enrichit de trois nouveaux membres qui ont trouvé plus de 1000 cistes.

Il s’agit de Liloo2, de Belfegor & Papyweb et de Deroquemaille, portant l’effectif total à 27.

Que dire de plus, sinon que ça laisse rêveur...

 

* Pas un jour sans une ciste

Traits & Portraits
 
LE SPHINX DES TCHANQUEES
 

Agé de 43 printemps, je vis et travaille sur le Bassin d’Arcachon, à l’ouest de Bordeaux; je suis marié et père d’une fille de 19 ans. Je suis passionné par le genre Anticipation et Policier (Ray Bradbury, Richard Matheson, Stephen King, entres autres auteurs, la saga de la Compagnie des glaces ; Stargate, Les Experts, NCIs pour la télé..) et depuis peu, par la recherche et la création des Cistes.

J’ai découvert le monde des Cisteurs en août dernier grâce à un article paru dans le journal le Sud-Ouest, qui parlait des chasses aux trésors sur le net. Il y avait une énigme jointe à cet article, pour donner une idée aux lecteurs. Cette énigme, simple à décrypter, se situait sur une commune proche de mon domicile. Et vlan, c’était parti ! Après avoir été faire un tour sur le spot, l’envie de continuer s’est installée. Je tiens à remercier Sweetamanit qui m’a permis de découvrir le monde de cistes.net. Pour mémoire, la ciste s’appelle "La ciste du Capitaine", numéro 33@33010.

Inscrit comme Cisteur depuis fin août 2007, j'ai à ce jour découvert 28 cistes, 1 Bourdon et caché 7 cistes, dont 3 attendent leur premier décapsulage. Je n'ai pas comptabilisé les échecs sur spot de cistes non découvertes car disparues et non signalées sur le site. C'est très frustrant de se trouver sur un spot et de ne pas trouver l'objet de ses recherches !

J’ai choisi comme pseudo le nom de "Sphinx des Tchanquées" pour les raisons suivantes : "Sphinx" pour le monstre mythique à corps de lion et tête humaine de l’Egypte pharaonique gardien du secret des tombeaux, qui caractérise aussi les traits d’une personne énigmatique. Le Sphinx marquant ainsi le monde des cistes : le mystère des énigmes et la recherche du Graal qu’est ce coffret contenant les objets du culte dans l’antiquité grecque; et le nom de "Tchanquées" pour rappeler ma région du Bassin d’Arcachon. Qui connaît le Bassin, connaît les Tchanquées; pour les autres il s’agit de deux maisons construites sur pilotis sur l’Ile aux Oiseaux, monument incontournable du Bassin.

Je n’ai aucun souci pour associer cistes, travail et famille; mon épouse et ma fille participent aux recherches sur le terrain avec grand plaisir, mais elles me laissent chercher seul les solutions aux énigmes. Pour le travail, cela ne me dérange absolument pas et je profite de mes déplacements professionnels pour faire des reconnaissances de cistes à trouver ou à poser… Donc tout est bien dans le meilleur des mondes. Pour ma part, je n’ai pas de cistes plus spécialement préférées, hormis, peut-être, celle des Géants assoiffés, 17@18192. Elle est située dans un coin sympa sur l’île de Ré ; et c’est celle qui m’a permis de trouver mon Bourdon.

Pour les énigmes, je n’aime pas trop celles qui utilisent des clés de chiffrement, type code César ou autres, le côté ludique est plus intéressant à mon avis avec des énigmes en clair qui obligent à la réflexion… Une énigme assez sobre dans son contenu m’a pas mal plu, et elle fait courir pas mal de monde pendant un bon de temps : il s’agit de la ciste Anna, 33@5385. Je vous conseille d’aller voir le texte de l’énigme : il est bien sympa, même si cette ciste est aujourd’hui disparue...

Ce que je préfère le plus est de découvrir des coins typiques grâce à ma traque des cistes. Parfois, je suis déçu quand, arrivé sur le spot, je vois qu’il ni y a rien de spécial à voir sauf la ciste à décapsuler. C’est beaucoup mieux de joindre l’utile à l’agréable, non?

Jeune Cisteur, je n’ai pas trop de vécu pour avoir des anecdotes amusantes à vous raconter, si ce n’est que dernièrement, j’ai passé un week-end sur l’île de Ré, et bien sûr j’en ai profité pour aller décapsuler des boiboîtes. Sur chaque spot visité, j’ai pu constater le passage d’un Cisteur suisse juste avant moi. A chaque arrivée sur un nouveau spot, j’ai regardé les immatriculations des voitures, espérant faire ma première rencontre cistique. Mais j’ai fait chou blanc. Trop rapides, ces Suisses !... En revanche, j’ai découvert un coin sympa alors que je recherchais une ciste dans ma région, ciste qui, d’ailleurs, s’est révélée être cachée ailleurs ! Mais je ne vous en dirai pas plus, car j’en ai profité pour en poser une sur ce site. A ce jour, cette ciste n’a pas encore été ouverte. Donc le Sphinx, fidèle à lui-même préfère garder le secret :))

J’ai créé un site pour y regrouper toutes mes énigmes, avec, parfois, des indices supplémentaires par rapport à cistes.net, et j’y ai ajouté les photos des spots où je suis passé. Sans bien sûr dévoiler les lieux et sans faire de référence aux cistes concernées, sauf peut-être pour ceux qui reconnaîtront les spots pour y être déjà passés. Voici le lien si vous êtes intéressés : Le Sphinx des Tchanquées.

Vous pouvez même me contacter, ou via Newforez, si vous désirez des infos afin d’organiser un séjour cistique sur le bassin.

Bon, ce n’est pas que je m’ennuie avec vous, mais je dois vous laisser car j’ai un gros paquet d’énigmes qui m’attendent afin de préparer ma balade de demain. Encore des boiboîtes à ouvrir...:))

Le coin gastronomique
 

Ce mois-ci, le cheesecake citronné de DG, célèbre jusqu’aux confins de la Papouasie (pas DG : le cheesecake !).

Sérieusement, cette recette est la meilleure que nous connaissions (et ce ne sont pas les recettes de cheesecake qui manquent). A essayer tout de suite ! De plus, c’est enfantin à faire.

Préparation : 30 min
Réfrigération : 6 heures
Cuisson : 1 H à 1H 05

Ingrédients (pour 8 parts) :

- 1 kg de fromage blanc à 20 %, 120 g de sucre, 4 œufs, 2 citrons non traités, 1 pincée de sel fin

Pour la pâte :

- 200 g de gâteaux Spekuloos + 100 g de gâteaux sablés, 80 g de beurre fondu, le jus d’un demi citron, 1 cuillère à café de cannelle en poudre


Préparation

Préchauffez le four à thermostat 5/6 (160°C).

Beurrez un moule de 30 cm de diamètre, à fond amovible. Sur le fond, déposez un rond de papier sulfurisé.

Mettez les Spekuloos et les gâteaux sablés dans un sac plastique afin de bien pouvoir les écraser finement.

Versez le mélange dans un saladier et ajoutez les 80 g de beurre fondu, le jus de citron et la cannelle. Mélangez bien à la spatule.

Garnissez le moule de pâte, y compris les bords. Réservez au frais.

Râpez très finement le zeste des deux citrons. Mélangez-le avec le fromage blanc, les œufs, le sucre et le sel, de préférence au batteur. Il faut que le mélange ait un aspect lisse et une texture crémeuse.

Versez le mélange dans le moule.

Faites cuire pendant 1 H à 1 H 05.

Eteignez le four et laissez refroidir, porte entrouverte. Puis mettez au frigo pendant au moins 6 heures.

Avant de servir, démoulez le cheesecake, mais en le laissant posé sur le fond du moule

En rayon
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c’est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu’en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

Petite annonce
 

URGENT ! NOUS RECHERCHONS DE BONS COMMERCIAUX

Pour développer les PubliCistes, nous recherchons quelques commerciaux ayant une sérieuse expérience de la prospection téléphonique (et possédant un bon carnet d’adresses !)

Il doivent disposer d’un peu de temps libre dans la journée (environ une heure) pour prospecter les sociétés qui font de l’e-commerce. Ils n’auront aucun déplacement à faire, nous nous occuperons du reste.

Ils toucheront une commission d’apporteurs d’affaires d’un montant de 1000€ par contrat signé.

Pour l’instant, trois personnes ont répondu à cet appel. Nous souhaiterions en avoir deux ou trois de plus.

Si l’expérience vous tente, contactez-nous via le bouton "Ecrire au webmestre" (à droite sur la page d'accueil de cistes.net), en précisant "à l'attention de David Spiel".

 

oOo

 

Quelques précisions concernant le forum.

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu’il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum, docteurjekyll et Marquis de Sade, ou à ses sanguinaires modérateurs, Pone, Acide Ascorbique, Elba, et Fabius Cunctator. Voir ICI.

Statistiques
 
Octobre 2007. Cistes cachées : 1278. Nb d'échanges : 13311
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation