JOURNAL DES CISTEURS N°30
Parution du 01/12/2007
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-thématique ?

 

Désormais, il vous est possible de consulter l’index de tous les articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1 (et jusqu’au numéro du mois dernier) grâce à la page spécialement créée par Brossard56.

 

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

LE LOCALISATEUR DE YOGO
 

Certains Cisteurs -hélas trop rares- ont eu la bonne idée de s’inscrire sur le localisateur de Yogo.

Ce localisateur permet de savoir qui habite où.

C’est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs qui habitent dans une autre région que vous, ou pour trouver quelqu’un qui pourrait se déplacer pour chercher une PubliCiste à votre place. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C’est ICI.

Cacheurs, vous n’aurez plus aucune excuse pour coller sur cistes.net des images de la taille d’un confetti, ou des photos bouffées par les mites. Sur le site de Tioo, toutes vos images seront réduites à 10 Ko en un tournemain, automatiquement et en beauté ! Le réducteur d’images de Tioo, c’est un concentré de haute technologie, respectueux de l’environnement car entièrement réalisé à l’aide d’électrons recyclés :)) Pour y accéder, c’est ICI.

LE TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES MAILS, SIGNE PONE
 

Vous en avez marre de trimballer des classeurs remplis de mails d’énigmes imprimés sur papier, et pesant des tonnes ? Vos porteurs viennent de se syndiquer et menacent de se mettre en grève ? La location de mulets vous coûte de plus en plus cher ?

Pas de problème ! Avec le logiciel de traitement des mails qu’a réalisé Pone, vous pouvez supprimer automatiquement tous les textes "inutiles" des mails, et ne conserver que les énigmes proprement dites. Ainsi, grâce à ce logiciel - et en collant plusieurs énigmes dans une même page de votre traitement de texte - vous ferez des économies de papier, vous sauverez la vie d’un feuillu quelque part dans le monde et vous vous éviterez la lordose des sherpas. C’est ICI.

A l’initiative de Brindacier et de plusieurs autres Cisteurs et Cisteuses, il a été décidé d’informer les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d’accès de certaines boîtes.

Cacheurs, si vous pensez que l’une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l’aide d’une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu’un chemin d’accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d’avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

ENFIN, TRES IMPORTANT : ne mentionnez sur ce site que les cistes qui sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, et non celles qui leur sont interdites !

Pour y accéder, cliquez ICI.

Plus altruiste que ça, y a pas ! En effet, l'idée qui a présidé à la mise au point par Locotwister du "Carnet en Ligne", est de rendre accessible à tous les Cisteurs (Chercheurs et Trouveurs) les commentaires que l’on trouve habituellement dans les carnets placés dans les Cistes.

Pour le Cacheur, l’initiative est géniale également, puisqu’elle lui permet de prendre connaissance des appréciations des Trouveurs sans avoir à se déplacer tous les quatre matins sur ses spots. (A condition, bien sûr, que chaque Trouveur joue le jeu et recopie sur le site de Locotwister le commentaire qu’il a laissé dans la ciste; en y ajoutant, pourquoi pas ? quelques mots sympas en plus.)

Mais attention, il faut que les commentaires ne soient pas trop précis, ceci afin de ne pas aider les Chercheurs à localiser l’endroit !

Techniquement : tout Trouveur peut ajouter/modifier/supprimer un commentaire. Le Cacheur peut modifier/supprimer un commentaire s'il trouve celui-ci trop précis par rapport au spot.

Enfin, même si la boîte disparaît avec tout son contenu et doit être remplacée, les commentaires du "Carnet en Ligne" de Locotwister, eux, restent accessibles. Ce carnet est disponible ICI. Une fois la page affichée, cliquez sur le bouton "Carnet en ligne" qui se trouve à gauche.

Editorial
 
DE L'HYPOTHETIQUE UTILITE DES EDITORIAUX, SUITE par DG
 

Dans Ciste-thématique du mois dernier, je posais la question de l’utilité des éditoriaux, en caressant secrètement l’espoir que personne ne le lisant, je pourrai le supprimer à partir du mois de décembre.

Mauvaise pioche ! Sur Newforez et par mail, j’ai été submergé de demandes de maintien de cet éditorial. Apparemment, tout le monde le lit. Certains prétendent même qu’ils ne lisent que ça :))

Mais que vais-je donc bien pouvoir écrire dans le présent éditorial ? Il ne s’est rien passé de particulier en novembre, et il ne se passera rien de particulier en décembre. Ah si :

 

 

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C’est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d’un Cisteur ou d’une Cisteuse, prise à l’époque où les cistes n’existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

LA CISTEUSE DU MOIS DE NOVEMBRE...
 

Jamais, à ce jour, il n’y avait eu autant de supputations quant à l'identité d’une Cisteuse ! Certains Cisteurs n’ont pas hésité à consulter les membres des familles de celles qu’ils pensaient être la Cisteuse-mystère du mois de novembre ! D’autres, dans une démarche quasi-scientifique, ont harcelé ces Cisteuses, allant jusqu’à photographier leurs lobes d’oreilles pour être sûr !... Les détails les plus croustillants sont ICI.

Il fallait reconnaître Davinci. Et c’est Ovive34 qui l’a reconnue en premier, dès le 1er novembre ! Décidément, rien ne lui échappe, à celle-là ! :)) Bravo ! Et bravo également à Davinci, qui a merveilleusement menti, comme il est de tradition !

La contre-information est allée très loin. Le 20 novembre, Ovive34 nous racontait ceci :

- Hier, alors que nous étions en virée dans le Lauragais avec Ptibouchon, Davinci, Adopeste et Bob82, ce cher Bob passait son temps à comparer les oreilles, les bouts de nez, les yeux, bouches, mentons de mes copines Adopeste et Davinci. Je me doutais bien, depuis le début, que ce n’était pas Adopeste, car la fillette sur la photo ne lui ressemble pas du tout. Mais même si j’ai immédiatement pensé : "C’est Davinci", je ne connais pas tous les Cisteurs et je n’étais pas sûre à 100% de mon hypothèse. Bref, ce midi, j’ai déjeuné chez Davinci, en compagnie d’Adopeste et nous avons vu la fameuse photo trônant sur un meuble de son bureau ! Alors Adopeste a pris le cadre, et je l’ai photographiée avec mon téléphone pour faire croire à Bob qu’il avait raison :))

...ET VOICI LA PHOTO DE DECEMBRE !
 

Ci-contre, voici notre photo du mois de décembre.

Reconnaîtrez-vous cette fillette si mignonne avec ces couettes, ses rubans et son col Claudine ?

L’identité de cette future Cisteuse sera publiée dans le prochain numéro de Ciste-thématique.

Nous attendons vos images afin de les publier. Alors ne soyez pas timides : envoyez votre photo à davidgille@yahoo.fr. Merci :))

Traits & Portraits
 
NAONED_CISTEURS
 

Nous sommes une famille bretonne, habitant Nantes, d'où notre nom. En effet, Nantes = Naoned en breton.

Notre famille se compose de 3 enfants, Alan (18 ans), Steven (14 ans) et Brice (9 ans); de Mme Naoned, Anne (43 ans) et moi même, Patrice (43 ans). Je suis le principal décrypteur des énigmes, et demande au reste de la famille quand je sèche, ça arrive ! De même, je ciste seul en semaine ; le week-end, mon épouse m'accompagne parfois, ou Steven, qui est souvent partant.

Nous avons découvert ce jeu grâce à nos amis de Montpellier, les Pointeurs Cisteurs (les élèves ont maintenant dépassé le maître ;-)) lors d'un séjour en Septimanie, pendant les vacances de la Toussaint 2004, il y a donc trois ans maintenant. Notre première ciste se trouvait dans un magnifique château, quoiqu’en ruine, dans l'arrière pays héraultais. Nous, qui adorons les vielles pierres, avons de suite été conquis. Comme nous étions simples accompagnants de nos amis, et pas encore inscrits, nous n'avons pas fait d'échange... Nous sommes revenus sur ce spot deux ans plus tard, pour cette fois accomplir un échange, car la boîte était toujours là.

Notre aire de jeu, se compose principalement de cinq départements.

La Loire Atlantique, bien entendu, même si nous avons actuellement du retard dans le décryptage des énigmes. Difficile de citer une ciste préférée, mais plutôt des Cacheurs avec lesquels nous sommes rarement déçu par l'énigme et le spot. Citons les pionniers en Loire Atlantique, Bernique et son Rocher, et la 6185 "La ciste de René du Cambout". L_Aimetier et la très ingénieuse série du "triangle nantais" 13326 à 13329. Les cistes historiques de Béaventure et les feuilletons des Chachous.

Les terres de mon enfance, la Charente, ou j'aime me rendre trois à quatre fois par an. Lorsque je suis arrivé sur le site des cistes, il y a trois ans, il n'y avait que deux boîtes cachées ! Nous avons été pendant longtemps, Cagouille et nous; les seuls Cacheurs / Trouveurs de ce joli département méconnu ! Grand merci à Cagouille de m'avoir fait découvrir de splendides lieux que je ne connaissais pas, ces cistes sont un régal, dont la 7074 "La ciste de Saint-Cagouille".

De part ma profession de médico-commercial, je suis amené à me déplacer sur trois départements bretons : Finistère, Côtes d'Armor et L'Ille-et-Vilaine. J'aime bien l'heure d'été ou lorsque les jours rallongent, cela me permet de cister après le boulot, ou à l'heure du déjeuner. C'est une chance de pouvoir évacuer son stress en se promenant sur les côtes rocheuses, ou à la recherche de chapelles bretonnes merveilleusement sculptées... Et si en plus la boîte est trouvée, ce n'est que plus agréable.

Je regrette que Piblo ne cache plus. Une de mes préférés : 5268 "La ciste des Instructions Nautiques", tant pour le décryptage que pour le spot ! Je recommande vraiment aux nouveaux Cisteurs de s'intéresser à ses cistes. J'ai bien aimé aussi la série de cistes historiques de Bkcine, "Les décapitées", 29932 à 29939. Le nombre de cistes ayant explosé dans ce département depuis un an, il n'est pas facile pour moi maintenant de faire des choix.

En Côtes d'Armor, merci à Rospez, Dadel et Louarnruz pour la découverte du Trégor et de la Baie de Saint-Brieuc. Sans oublier le Paradis du célèbre Yaco et Dame Yaca.

On ne peut pas parler de L'Ille-et-Vilaine sans penser à... Jmlv. Comment fait-il pour continuer à trouver de nouveaux lieux méconnus et concocter d'ingénieuses énigmes ? Difficile donc de faire un choix avec tant de qualité, mais j'ai un faible pour la 26781 "Terminus". Dommage qu'Oby1 ne cache plus, ses trilogies étaient vraiment très bien ficelées. Un exemple : 9365 "la ciste des cultes étranges 3 / La famille H. des N. 1". Les cistes de Bob (d'Artois) m'ont souvent fait m'arracher les cheveux !

Quelques anecdotes à raconter ? Oui, bien sûr.

La première... pour fêter notre cinquantième découverte, en compagnie de nos initiateurs Les Pointeurs Cisteurs, fin décembre 2004. Nous avons débouché une bouteille près du spot d'une fontaine lavoir en plein cœur d'un petit village charentais. Il y avait du soleil, mais seulement 5°C. Les quelques passants nous dévisageaient...

Départ de Nantes par autoroute, direction la région d'Ancenis. Arrivés à proximité du péage, je demande à mon épouse d'attraper la chemise habituelle avec les énigmes prévus pour la journée. Elle l'ouvre : VIDE !!! Eh oui, la veille j'avais sorti ces énigmes pour les mettre dans l'atlas routier... qui était resté à la maison ! Demi tour, pas sur l'autoroute, mais au péage, les énigmes furent récupérées, et le reste de la journée fut sans encombre

A cause d'une ciste finistérienne rebelle lors de ma pause déjeuner, j’ai appuyé un petit peu trop fort sur le champignon pour espérer être à l'heure à mon rendez-vous. Je suis finalement arrivé en retard et... allégé de quelques points. Promis, je ne le ferai plus !

Une dernière : réunion de vieilles voitures au château ! Nous venions de faire notre échange près d'un château de la région nantaise. Nous allions reprendre la route au volant de notre Coccinelle, une vraie, des années 70. A ce moment-là arrive une 403, en sort un jeune couple qui observe, l'air de rien, le mur ou la boîte était cachée. Il devait attendre notre départ... C'est ainsi que nous avons fait connaissance de Béaventure et L_Aimetier !

Voilà, c'est déjà pas mal, merci à tous les Cacheurs et à David Gille et son équipe.

Purement anecdotique
 
ÇA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?
 

Une rencontre entre Cisteurs et promeneurs a failli tourner au vinaigre. Quatre Cisteurs et Cisteuses, accompagnés de leur chien Marcel, s’apprêtaient à croiser un groupe de promeneurs au détour d’un chemin. Le chien est allé gambader auprès d’eux. Ce Cisteur raconte :

- Je ne voulais pas qu’il les dérange, et je l’ai appelé. Alors un gros type s’est détaché du groupe et s’est approché en me demandant : "On se connaît ?". Bref, ce type s’appelait lui aussi Marcel. Quand je lui ai expliqué que c’était le nom de mon chien, il m’a dit qu’il fallait "être un peu con pour appeler un chien Marcel". Si nous n’avions pas été séparés par mes amis, ça se serait mal terminé (pour lui) :)

Une Cisteuse s’est rendue dans une Communauté de Communes bretonne pour demander "quelques offrandes" (autocollants, porte-clés, etc) pour échanger, ou encore pour faire du stock quand, à son tour, elle deviendrait Cacheuse. Elle est tombée sur une charmante personne qui a été immédiatement séduite par l'idée, et qui lui a offert une demi-douzaine de boussoles, plus du papier et des crayons :))

Il n'y a pas que les cistes dans la vie
 
ALLEZ FAIRE VOS COCHONNERIES AILLEURS !
 

Traits & Portraits
 
NADOUCH (de NINOUCHNADOUCH)
 

Nous sommes un couple de Cisteurs. Notre pseudo est tiré de nos deux prénoms : Ninouch le garçon, Nadouch la fille (moi).

C'est Ninouch qui a découvert les cistes grâce à l'émission de Sophie Davant, "C'est au programme". Je précise que c'est une émission qu'on ne regarde jamais d'ordinaire, et je n'en reviens toujours pas du coup de bol d'être tombé dessus, ce jour d'avril 2006... Sans cela, notre vie aurait été toute différente ! (Non, non, je ne plaisante pas !) Alors que j'étais au boulot ce jour-là, Ninouch m'appelle pour me dire : "Ouah, j'ai découvert un truc génial, tu vas adorer". Il était comme un gamin... Le soir même, plein d'énigmes du Puy-de-Dôme (nous habitons Clermont-Ferrand) étaient téléchargées et nous allions décapsuler notre première ciste au bout de la rue : "La ciste du chemin de la voie", N°13290, cachée par Miquet !

Nous sommes un peu étudiants et un peu salariés. Donc, comme chacun le sait, nous avons plein de temps libre. Ah, la vie étudiante !... Et puis, comme nous cistons toujours tous les deux, les cistes sont une occasion de passer du temps en couple. Cerise sur le gâteau, nous avons converti ma maman et son mari aux cistes, ce qui nous permet de faire de chouettes virées à quatre. Nous avons aussi fait connaître les cistes à des amis. Alors on peut partir se balader entre potes. Donc aucun souci pour "caser" les cistes !!!

Pour ce qui est de notre ciste préférée, c'est une question que je trouve horrible et très cruelle ;-) Comment citer une ciste, alors que toutes les découvertes, ou presque, ont été un super moment et l'occasion de connaître un coin magnifique, impressionnant, romantique ou tout simplement méconnu ? Bon, nous pouvons citer quelques cistes, sachant que nous allons probablement en oublier (et que nous ne sommes pas forcément d'accord entre nous ! ) :

- Ninouch a adoré la série de Jadeemeraude que nous avons découverte lors de notre séjour estival dans les Pyrénées-Orientales : "la saga du lutin", N°18977 et suivantes. L'énigme était très rigolote, le jeu de piste très bien ficelé et c'était un coin très sympa.

- Pour ma part, je garde un très bon souvenir de "la ciste divine" N°10024, cachée par Montargis63. Elle fait partie de nos toutes premières trouvées, et le lieu m'avait beaucoup plu, ainsi que l'énigme.

- La série des "Plus beaux villages de France", conçue par Léohurleur 8133 (et suite, il y en a 20 !). Cinq cistes cachées dans chacun des quatre "Plus beaux villages de France" du Puy-de-Dôme, à nous de trouver sur le terrain. C'est très bien fait et permet de visiter ces villages en regardant les moindres petits trous dans les murs ;-)

- La série "Sur la route du sel" de Brindacier 9053 et suite : cinq cistes à la découverte de l'eau salée dans le Puy-de-Dôme : d'excellentes énigmes, un indice dans chaque boîte, très sympa car à la fois ciste et jeu de piste.

- Les cistes de Creuse : ah, les cistes de Gwenhadu !!! Bon, c'est simple, si vous voulez passer un super week-end cistique, rendez-vous en Creuse. Gwenhadu a peuplé ce département avec amour (et méthode), vous n'allez pas chômer ! Même sous la pluie, c'est génial ! Il y en a pour tous les goûts au niveau des énigmes, de la plus simple à la plus compliquée.

- Les cistes de Lozère, et principalement celles de Mimosa (coucou la Lozère ! ;-))

Quant aux énigmes que nous avons particulièrement aimées : nous avons dans le 63 un concepteur d'énigmes qui fait exprès d’énerver tout le monde : Tamanoir ! Sans rire, ses énigmes sont la crème de la crème de la crème et j'en passe !

- Juste pour vous amuser et vous confronter à une énigme vraiment fine, je vous conseille la 21567, "la ciste du monde en boîte". Nous avons mis des semaines à comprendre, et quand d'un seul coup tout s'est éclairé, nous avons poussé un long hululement de joie... Le cri habituel du Cisteur, quoi ! Tamanoir nous a aussi offert quelques belles séries : les "cistes de la pomme" (N°12615 et suite) et la "ciste aux étoiles" (N°18159 et suite). Ces deux séries reposent sur des énigmes complexes, sans être capillotractées ; et les spots sont superbes.

- Il faut citer aussi les cistes "des Grands Jours d'Auvergne" conçues par Bob d'Artois, la N°21215 entre autres) qui demandent quelques heures de travail, mais ce dernier est largement récompensé.

- Depuis peu, il y a par chez nous une surenchère d'énigmes alambiquées, qui permettront de rester occupé un bon moment, l'hiver, au coin du feu : la 37076 de Pev ; la 37162 de Rodegeure. Amateurs de mots croisés, de sudoku et de prise de tête (au bon sens du terme, bien entendu !), à vos crayons !

Les cistes, d'une manière générale, nous ont fait découvrir les joies des balades en tout genre. Avant, nous étions rarement assez motivés pour nous balader, maintenant nous avons appris à connaître notre belle région. Donc il n'y a pas UN coin spectaculaire, mais autant que de cistes trouvées, à peu de choses près !

Merci donc à Christounette, Marmotte63, Gerard63, Brindacier, Uguetta de nous avoir fait découvrir le 63... Merci à Choupuce, Pev, Veroyes, Rod... de faire vivre l'Allier cistiquement parlant. Merci à Pröffy, Moulira, Laurent15000, Pucheu et tous les cantalous pour les belles balades de par chez vous !!!

Quelques anecdotes. C'était sur l'une des cistes de Christounette, la 24798 : cette ciste est située non loin de chez mes grands-parents. Un dimanche de repas de famille, en plein hiver qui plus est, nous décidons, Ninouch et moi, d'aller décapsuler la série avant d'aller chez ma grand-mère. Tout se passe bien jusqu'à cette ciste-là. Entre le chemin et le talus où la ciste est planquée, il y a une méga flaque d'eau. Je propose gaillardement de la contourner en grimpant quelques mètres plus bas. Je fais donc de l'équilibrisme sur le bord du talus jusqu'au niveau de la ciste. Je me penche pour la ramasser et... je glisse et me retrouve les deux pieds dans la flaque. Ninouch est mort de rire, mais... je m'enfonce, j'ai de l'eau presque jusqu'aux genoux !!! Maintenant que j'y suis, je dégoupille la ciste en pataugeant gaiement et c'est parti, en voiture, chez la grand-mère ! Mes bottes de ville sont littéralement bousillées, mon pantalon (du dimanche, bien entendu) est trempé. Ma grand-mère, me voyant sur son perron pieds nus et le pantalon retroussé en plein mois de février me dit gentiment : "Tu veux des pantoufles ?"
:))

Dernièrement, Nadouch a fait connaissance, par ciste interposée, de Rodegeure, le Cacheur de ladite ciste. Le coquin était tranquillement sur son balcon en train de m'observer, et il avait même... un appareil photo !!! Sympa, il m'a tout de suite envoyé la photo via le forum. Pratique, non, de cacher juste en bas de chez soi ?

Pour conclure, la deuxième rencontre cistique d'Auvergne a eu lieu récemment, et nous avons passé de très bons moments, avec de belles énigmes concoctées par Pev et Montargis. C'est vraiment sympa, grâce aux cistes, de pouvoir se rencontrer. Nous vous invitons sur le site de la rencontre, magistralement géré par Veroyes : VOIR ICI. (RCA voulant dire évidemment Rencontre Cistique Auvergnate, CQFD !)

Photo du mois
 
DEUX POUR LE PRIX D'UNE
 

Deux jolies chapelles, photographiées par Sioux. La première dans les Vosges, la seconde en Alsace.

Traits et Portraits
 
LISABELLE54
 

Ben, euh... je m’appelle Gertrude, et j’ai 112 ans !… Non, plus sérieusement, je suis une récente cisteuse de 21 ans me prénommant Isabelle, vivant non loin de Nancy, en Meurthe-et-Moselle.

C’est mon père qui, le premier, m’a parlé des cistes. Je me suis immédiatement inscrite. Ça devait être en août ou septembre de cette année...

Dans ma famille, nous ne sommes que deux, et mon chéri aime aussi le concept des cistes. Pour ma part, j’étudie à domicile, donc je ciste surtout le week-end, vu que mon cher et tendre, lui, travaille et que je n’ai pas de permis.

Parmi toutes les cistes que j’ai trouvées, celles que je préfère est "La ciste de la chapelle", dans le vignoble d’Aladin, car elle se trouve sur le lieu ou j’ai fait mes photos de mariage, et c’est super joli.

L’énigme qui m’a le plus plu, c’est celle de "La ciste du Jumeau", de Cypher02, parce que c’est celle dont l’énigme m’a donné le plus de fil à retordre, alors qu’en fait c’était tout à fait simple, mais j’avais cherché trop compliqué, lol !

Le coin le plus spectaculaire découvert grâce aux cistes est également celui de la "La ciste du jumeau". C’est un lieu superbe, tout près de chez moi, que je ne connaissais même pas !

Côté anecdotes : nous étions partis chercher "La ciste du château d’Aladin" avec mes beaux-parents. Sur le trajet, mon beau-père nous a fait prendre une route, pensant que c’était la bonne. Sauf qu’au bout d’environ un kilomètre, le petit bout de route longé d’arbres s’est transformé en vieux chemin de terre boueux et plein d’ornières. Nous nous sommes donc retrouvés à moitié embourbés, sans aucune possibilité de faire demi-tour. Du coup, nous avons été obligés de faire marche arrière tout le long du chemin. Mais nous avons tout de même trouvé le bon spot, où le proprio du mur sur lequel se trouvait la ciste nous a regardé assez bizarrement, se demandant certainement ce que nous cherchions, lol ! Tout s’est bien terminé, nous avons fait notre échange et la voiture a eu droit à un beau coup de nettoyage.

Traits & Portraits
 
TIOO 2, le retour
 

Ma conscience me taraude depuis le mois de juillet, quand Kikifred a fait de moi un portrait fantaisiste dans Ciste-thématique, et que j’ai laissé passer. Je dois rétablir quelques vérités premières ! :))

Pour commencer, ma première ciste, "la ciste du chemin de fer", aujourd’hui défunte par la volonté d’Absolut, eh bien... je n’en ai aucun souvenir ! Et pour cause : je n’y étais pas ! Au départ, c’est mon fils (le "papa" du réducteur d’images !), qui s’est intéressé aux cistes, à la suite d’un article paru dans Sciences et Vie junior. (Il est d’ailleurs propriétaire du pseudo, surnom qui lui a été attribué par ses cousins.) Cette toute première ciste semblait proche de chez nous. Alors, il a tenté le coup en compagnie de son père (hors de question de laisser le fiston aller se promener seul "là-haut" !)

Aux vacances suivantes, nous étions en Normandie, et là, le jeu a vraiment démarré en famille. Mais en fin de compte, c’est moi qui ai été mordue le plus fort ! Nous avons cisté quelques temps ensemble (d’où l’avatar), puis il est passé à d’autres choses, et moi pas !

Concilier famille, travail et cistes ? Ce n’est pas compliqué: je ne peux pas ! J’ai un travail qui me demande beaucoup d’énergie dans la journée. Le soir, je rode sur le forum, c’est ma détente... Je prépare ma classe le mercredi et le dimanche. Ajoutez un peu d’aviron (quand je n’ai pas l’épaule "en vrac"), trois enfants en études supérieures et les lessives qui vont avec. Je me couche avec les poules (merci Kiki !!!), il ne reste plus grand-chose... C’est pour ça que je ne ciste que par à-coups, m’accordant parfois un dimanche, ou alors pendant les vacances.

Maligo et Bigmoustaches, lors de la rencontre normande de cet été, ont tous deux posé la même série de questions: pourquoi est-on Cisteur ? Qu’est-ce qui nous fait le rester ? Pourquoi aime-t-on cela ?

Pour moi, le premier plaisir a été de "craquer" un petit code. Une jubilation intense, l’impression d’être tout à coup plus intelligente. Je suis convaincue que chaque énigme résolue nous enrichit un peu...! Deuxième plaisir: vérifier qu’ELLE est bien là où on la pense... et la trouver ! Troisième plaisir, plus aléatoire: la décapsuler, être la première à ouvrir la petite boîte, cachée là spécialement pour moi !!!

Et puis viennent d’autres joies, non moins intenses: la rencontre d’autres cisteurs, les pots, les pique-niques, voir "des vrais gens". C’est un monde si divers ! Les amitiés qui se développent.

Enfin, le forum, outil génial s’il en est ! La possibilité de rester en contact avec ceux qu’on connaît, échanger avec d’autres, s’apprivoiser, bien que l’on sache que, pour certains au moins, on ne se rencontrera jamais. Le regretter, ou peut-être pas...

Alors, de toutes ces cistes ouvertes, quelles sont celles qui m’ont marquée ?

C’est très compliqué comme question... Il serait plus facile de pointer celles qui ne m’ont PAS plu du tout !!! Parce qu’il y en a, mais elles sont rares! Toutes les autres ont quelque chose à raconter !

Juste une énigme que j’ai vraiment beaucoup aimée, d’une limpidité extrême, parmi mes premières trouvées (peut-être ceci explique-t-il cela), du regretté (du moins par moi!) Absolut, l’un des maîtres, à mon sens, des cistes du Centre : "La ciste du château solognot": épisode I, N°2820.

Pour le reste, donner plus de détails nécessiterait de citer trop de monde pour ne pas risquer de froisser l’un ou l’autre. Mais ce que je peux affirmer, c’est que chaque ciste a contribué à me faire découvrir un site de mon pays ! Et c’est extrêmement précieux. Je suis allée à des endroits où je ne serais jamais allée autrement.

Quant aux anecdotes... jusqu’à il y a un quinzaine de jours, je vous aurais dit que je suis sage, que je ne prends jamais de risques, et que je n’ai rien à raconter. Mais j’ai maintenant à mon actif une jolie gamelle ! J’étais en train de recacher une ciste sur une digue de la Loire. C’était pentu, 45° environ. Un pied sur l’escalier, l’autre sur la terre, j’ai tourné le dos à l’eau... La ciste était en place, c’était parfait. Il me fallait juste une petit pierre pour masquer le trou. Accroupie, je me suis tournée, et j’ai regardé : là, j’avais tout ce qu’il me fallait. "Tends le bras, ma fille..". Et là, les deux petites voix qui se chamaillent :

- Tu ne devrais pas! Redresse-toi, prends ton temps...

- Oh ! Ça va! Allez, bouge, tends ton bras !

- Fais gaffe, tu vas y aller...

- Aller, tu y es presque... Tire un peu...

- Tu devrais...

Je n’ai jamais su ce que j’aurais dû faire ! Je suis partie en arrière, j’ai dévalé les quatre ou cinq mètres d’escalier sur le dos puis sur les fesses, essayant de mettre mes jambes vers le bas pour m’arrêter, et de protéger mon épaule douloureuse. J’ai réussi à m’arrêter. Premier réflexe: est-ce qu’on m’a vue ? (Ben oui, on a les priorités qu’on peut !) Deuxième réflexe : est-ce que je n’ai pas un os en trop quelque part ? Non, tout va étonnamment bien. Ensuite, brosser la terre, ramasser ce caillou et faire le bilan !

En rentrant, je me suis dit que j’avais loupé une vocation de cascadeuse !

Exploit
 
TRENTE-DEUX MEMBRES ONT TROUVE PLUS DE 1000 CISTES !
 

Le Club d’Emile compte maintenant 32 membres :

Emmanuel78, titbinou, boudicca, Numsix, Loner, sioux, duluoz, capitainecaverne, les goujes, jmlv, coachbunny, ckjm, vargo, RX, diddl, egobis, yanovitch, dom.cats, nous5, calou, pom06, toby, suwada, cyrcel, belfegor & papyweb, liloo2, ninja, yogo, naoned_cisteurs, tuttle01, deroquemaille, Lonesloane. Comme nous manquons de superlatifs, nous nous abstiendrons de tout autre commentaire que : bravo !

(*) Pas un jour sans une ciste.

Le coin gastronomique
 

Ce mois-ci, frimas obligent, voici la boisson qui s’impose : le vin chaud. Il en existe des tas de recettes, mais d'après nous, la plus délicieuse est celle qui est préparée en Allemagne et en Alsace-Lorraine.

LE VIN CHAUD

Ingrédients (pour 12 personnes) :

- 2 litres de vin rouge

- 300 g de sucre roux

- 4 tiges (gousses) de vanille

- 4 étoiles de badiane (aussi appelé "anis étoilé")

- 4 clous de girofle

- 2 rondelles de citron (zeste retiré)

- 2 rondelles d'orange (zeste retiré)

- une cuillerée à café de cannelle en poudre

- quelques pincées de muscade râpée

- quelques pincées de poivre (blanc, de préférence)

Chauffer ce mélange pendant dix minutes, sans faire bouillir. Filtrer et servir chaud. On peut aussi préparer le vin chaud deux ou trois jours à l'avance. Dans ce cas, le conserver en bouteilles au réfrigérateur. Avant de le servir, le réchauffer doucement sans le faire bouillir. D'ailleurs, c'est comme la choucroute, c'est meilleur quand c'est réchauffé.

En rayon
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c’est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu’en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

Petite annonce
 
URGENT ! NOUS RECHERCHONS DE BONS COMMERCIAUX
 

Pour développer les PubliCistes, nous recherchons quelques commerciaux ayant une sérieuse expérience de la prospection téléphonique (et possédant un bon carnet d’adresses !)

Il doivent disposer d’un peu de temps libre dans la journée (environ une heure) pour prospecter les sociétés qui font de l’e-commerce. Ils n’auront aucun déplacement à faire, nous nous occuperons du reste.

Ils toucheront une commission d’apporteurs d’affaires d’un montant de 1000€ par contrat signé.

Pour l’instant, trois personnes ont répondu à cet appel. Nous souhaiterions en avoir deux ou trois de plus.

Si l’expérience vous tente, contactez-nous via le bouton "Ecrire au webmestre" (à droite sur la page d'accueil de cistes.net), en précisant "à l'attention de David Spiel".

 

oOo

 

Quelques précisions concernant le forum.

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu’il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum, docteurjekyll et Marquis de Sade ou à ses sanguinaires modérateurs, Pone, Acide Ascorbique, Elba, et Fabius Cunctator. Voir ICI.

Décembre, le mois de cadeaux. C’est le moment de visiter notre boutique (bouton "La Boutique", à gauche sur la page d’accueil, puis "La Boutique des Cisteurs".)

Vous y trouverez des guides et des cartes, des boussoles, des accessoires de Cisteurs, des gadgets high-tech, etc. Tout un monde pour faire plaisir et se faire plaisir !

Ces articles vous sont proposés aux meilleurs prix du marché.

Nous vous rappelons que lorsque vous passez commande, Cistes-net touche une commission sans que cela ne vous coûte un centime de plus. Cette commission contribue au financement du site.

Statistiques
 
Novembre 2007. Cistes cachées : 1118. Nb d'échanges : 12876
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation