JOURNAL DES CISTEURS N°4
Parution du 02/09/2005
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
Editorial
 
QUOI DE NEUF ? par MV
 

Bonjour,

C’est étonnant. Nous n’avons reçu qu’une petite dizaine de commentaires en trois mois d’existence de Ciste-thématique. Que devons-nous en déduire ? Que vous n’aimez pas le Journal et que vous considérez que ce n’est pas la peine de déranger votre clavier pour si peu, ou que vous le trouvez tellement parfait qu’il n’y a rien à en dire ? :o)) Allez, ne soyez pas timides : faites-nous part de vos remarques ! Les informations que vous nous communiquerez nous seront très utiles pour améliorer le contenu du Journal.

Dans ce numéro, nous avons essayé de coller à la vague - très vague ! - ligne éditoriale des trois premiers numéros. De ce côté, au moins, je suis sûr que c’est réussi :o)

Ci-dessous, vous découvrirez un papier très marrant, signé Baykus. Il est consacré à la sémantique cistique et nous fait partager le fruit des profondes - et délirantes ! - analyses de son auteur. Plus loin, vous dégusterez sans modération la suite de l’interview de Lonesloane par Minette, commencé dans le numéro 3 : ça vaut son pesant de Friskies !

Nous avons supprimé les mots croisés, lesquels, bizarrement, ne semblaient intéresser que Philippe d’Euck et DG :o) Egalement, nous avons jeté aux oubliettes le sujet "Bons plans", car l’intérêt pour la chose frisait le zéro. Cette rubrique a été remplacée par "NarciCISTE", qui propose maintenant aux Cacheurs de présenter leurs créations les plus novatrices.

Saupoudrés ça et là, vous trouverez des portraits de Cisteurs, quelques petits coups de gueule et les rubriques auxquelles vous commencez à être habitué(e)s.

Enfin, si Ciste-thématique vous plaît, dites-le autour de vous ! Ça nous fera un peu de pub et donnera un coup de pouce aux abonnements. Car si, pour la qualité des abonnés, nous réunissons ce qui se fait de mieux :o), pour ce qui est du nombre d’abonnés, ce n’est vraiment pas la gloire ! Nous sommes très loin du point d’équilibre pour financer le site, même en incluant les commandes de T-shirts et les pubs Google (sur lesquelles, d'ailleurs, personne - ou presque - ne clique !)

Certes, nous faisons vivre le site pour le plaisir, mais il arrive un moment où le plaisir coûte très cher. Nous comptons donc sur vous pour nous parrainer auprès de vos amis Cisteurs non encore abonnés. D’avance, merci.

Pour lancer ce numéro 4, débutons par un coup de projecteur sur Jmlv, le roi des Cacheurs himself !

Bonne lecture !

Coup de projecteur
 
C'EST A C'T' HEURE-CI QUE T' RENTRES ???
 

Casquette de base-ball vissé sur la tête, il a un petit côté Bruce Willis (en moins tapé ! :)). Jmlv - puisque c’est de lui qu’il s’agit - est le roi des Cacheurs depuis le lancement du site.

Un simple coup d'œil à son palmarès est plus éloquent qu’un long discours !

Il a découvert les cistes au tout début, après s’être intéressé à différentes chasses au trésor, hélas sans réussite. C’est pourquoi il s’est inscrit comme Cisteur, pensant que c’était davantage, "à sa portée intellectuelle", sic. (Ndlr. Les Cisteurs qui ont cherché ses propres cistes savent ce qu’il en est : elles sont toujours originales, différentes, avec ce petit quelque chose qui fait la "patte" de leur auteur. La modestie de Jmlv n'a donc d'égal que son talent d'auteur ! :))

- Grâce aux cistes, dit-il, j’allais pouvoir partager le fruit de mes promenades dominicales en Vallée de Chevreuse et en Forêt de Rambouillet !

Les toutes premières boîtes ont été cachées le dimanche 15 septembre 2002 dans les Yvelines, à moins de 10 km de chez lui. Son planning du samedi 21 septembre était établi. Et dès ce premier jour de chasse, il a pris soin de préparer sa première boîte. Ce samedi après-midi, accompagné de Lolo & Nono (ses enfants), il est parti sur la piste des cistes N°5 et N°6. La N°6 ne fut qu’une formalité et c’est Lolo (8 ans à l’époque) qui l’a trouvée.

- Il faut avouer que, près de 3 ans plus tard, cister est devenu une véritable corvée pour lui;o) . Pour la deuxième, le hasard a mis sur notre chemin le cacheur (Oui, Monglane… qui essayait de passer incognito !). Et en revenant vers la voiture, qui croisons-nous ? Celui qui allait caracoler en tête du palmarès des Trouveurs pendant près de 2 ans et demi. Je veux parler du Grand Lonesloane, du haut de son 1m20 ;o))) Après de brèves présentations, nous sommes rentrés, non sans nous être arrêtés pour cacher la Ciste de la Mérantaise. A noter que cette ciste N°25 est, avec la N°5 de Monglane, la ciste (non virtuelle) la plus visitée à ce jour. C’est peut-être pour cette raison qu’elle est une de mes cistes préférées.

Depuis, Jmlv en a caché quelques autres le long de cette rivière (une quinzaine) parmi lesquelles figure une série de six cistes (N° 6991 à 6996) situées dans un décor plus que surprenant (Ndlr. Ce ne sont pas Manu78, Alessa et les Normands Cracos Belin, Bonbé et Calecho qui nous contrediront … d’ailleurs, ils ont laissé un mot sur le forum Newforez à ce propos). Jmlv ajoute :

- Mais il est difficile de décrire un tel lieu … il faut le voir pour le croire !

En tant que Cacheur, il se dit assez fier d’autres cistes, comme par exemple, la N°40, première ciste "à tiroirs", qui a donné du fil à retordre à certains, même aux plus grands ; ou aussi d’avoir été le premier à cacher dans des endroits prestigieux comme au Mont St Michel, en Forêt de Brocéliande, à La Roche-Guyon, ou au Pont-canal de Briare.

- Mon côté Chercheur retiendra, des 750 cistes trouvées, la méticulosité des énigmes de Lonesloane, la précision quasi-diabolique d’Acrobate, l’originalité des spots dégottés par Cherokee Chief, les dons de télépathie d’Alessa pour cacher dans des endroits où j’avais projeté d’y planquer moi-même des boîtes. Si bien que nous avons caché une ciste le même jour, sans se concerter, sans se rencontrer, : elles n’étaient séparées que de 3 mètres !!! Je pourrais aussi ajouter les jeux de mots de Yano, de Yaco et de Bob d’Artois, certains tellement capillitractés qu’on comprendra pourquoi je porte souvent une casquette ;o))).

Les sites pittoresques ne manquent pas en France, ce qui est attesté par les 9000 cistes qui y sont cachées. Mais les plus beaux lieux que Jmlv a découverts grâce aux cistes, sont ceux de Corse, où il a séjourné en août 2003 ; notamment les Gorges de la Restonica, là où Borgocorsica a caché une ciste qu’on ne peut ouvrir qu’après une heure d’ascension ! Malheureusement pour lui, l’escalade ne fut pas récompensée par la découverte de ladite ciste, mais compensée par le panorama magnifique que l’on peut admirer du haut des 1911m.

- Pour conclure, je dirais que cette passion est dévorante, la presque totalité de mon temps libre y est consacrée. Je ne saurais évaluer le nombre de km parcourus depuis 3 ans, mais, maintenant, et comme tout le monde, j’essaie de rentabiliser les longs déplacements. Fini le temps où je partais à la recherche d’une seule ciste dans le Loiret (250 bornes aller-retour) ! Quand je pars seul à la recherche d’une dizaine de cistes - avec toujours quelques boîtes prêtes-à-cacher en réserve - il m’arrive souvent de rentrer après l’heure du dîner, ce qui me vaut la phrase traditionnelle : "C’est à c’t’heure-ci qu’tu rentres !!!???", à tel point que je pourrais prétexter une relation extra conjugale, que Madame ne me croirait pas … Il faut avouer que l’état de mes pantalons et chaussures, au retour de chasses, peuvent témoigner que je ne cours pas le guilledou !;o)))

Cacheur est un dur métier. Il y a quelques jours, Jmlv se promenait dans la jolie ville de Vannes (Morbihan), où il avait fait escale avant de s’embarquer le lendemain pour Belle-Ile. Il avait dans la poche une petite ciste qu’il n’avait pas pu cacher dans les remparts de St Malo, la veille, et désirait donc planquer dans les remparts de Vannes. Il a cherché près du magnifique lavoir, et, après une demi-heure d’agitation, il a remarqué une sorte de meurtrière, tout à fait appropriée. Il s'apprêtait à y cacher son bocal quand il a remarqué qu’une pierre obstruait le passage. Il l’a retirée et a aperçu un sac plastique noir entouré d’un bracelet élastique… Eh oui, c’était une ciste, qu’il ne cherchait pas, et dont il n’avait même pas l’énigme ! Après en avoir noté le contenu et le nom des précédents Trouveurs, le plus difficile fut d’identifier cette ciste a posteriori parmi les deux cents et quelques du département. Du coup, après avoir échappé aux remparts de St Malo, puis à ceux de Vannes, sa ciste est désormais enfermée dans ceux du Palais à Belle-Ile !

Pour terminer, nous tenons à remercier Jmlv de s’être prêté de bonne grâce et avec gentillesse au Concours que vous découvrirez à la fin de cette Lettre d’Information.

Culture et poilade
 
SEMANTIQUEMENT CISTIQUE par Baykus
 

     Le jeu des cistes, non content de contribuer à l’amélioration du niveau culturel de la population, renforce également les capacités cérébrales des cisteurs en les entraînant à la réflexion.

Mais il est aussi la source d’un autre phénomène positif, plus discret mais néanmoins incontestable : l’enrichissement de la langue française !

Outre le mot ciste, qui existait déjà - mais dont la fréquence d’emploi a dû être multipliée par mille depuis l’apparition du jeu - on a vu arriver de nouveaux dérivés : les noms communs "Cisteur, Cisteuse", le verbe "cister", l’adverbe "cistemment", l’adjectif "cistique". D’autres idiomes ont vu le jour : la fameuse "boîboîte" qui devrait bientôt faire son entrée dans le dictionnaire de l’Académie, pour peu qu’il se trouve parmi les Immortels quelques membres à employer leur temps libre à courir les forêts ; ou, pour les plus séniles, les abords du quai Conti.

Mentionnons aussi certain sigle de quatre lettres, par lequel se désigne un célèbre Cisteur dont je ne dévoilerai pas l’identité, et qui est devenu, on se demande pourquoi, l’exact synonyme du mot "souche". Parmi ces nouveaux phonèmes, il en est deux qu’on voit fleurir (je devrais dire "pousser", vous allez comprendre pourquoi) dans les textes des énigmes : "Multitronc" et "enlierré". Ce qui s’explique aisément : lorsqu’un cacheur dissimule une boîboîte dans la nature, il cherche des points de repère remarquables pour situer l’endroit précis où elle est dissimulée. Très souvent, il s’agit d’un arbre dont les trous entre les racines sont propices à l’enfouissement du trésor. Mais quand on est dans un endroit boisé et que les arbres sont légion, comment différentier un arbre d’un autre ? Une opportunité intéressante se présente lorsque sur le lieu se dresse un végétal dont la caractéristique est d’être doté de plusieurs troncs. C’est pourquoi il est tout à fait ringard d’indiquer dans l’énigme : "Cherchez au pied d’un arbre à plusieurs troncs" ! Ça le fait pas ! Ainsi est né le "multitronc"... Pour "enlierré", adjectif mais aussi substantif ("cherchez au pied du gros enlierré"), les causes sont les mêmes. Inutile de s’étaler davantage. Le top du top étant le "multitronc enlierré". Je n’en ai pas encore rencontré, mais ça doit bien exister !

Imaginez ce que pourrait donner une conversation chez un pépiniériste quand ces mots feront partie du langage courant :

- Donnez-moi ce plan de mimosa ; non, pas celui-là, le multitronc à droite !

- Ne préférez-vous pas un bel érable du Japon, tenez, voyez celui-ci, il est magnifiquement enlierré !

- C'est d'accord, je le prends. Mettez-le moi dans une solide boîboîte et livrez-le au spot suivant : ADEDF FDUGV FALMI EBNED ZGVXZ. Le numéro de la rue est égal à la racine carrée de l'année où le roi qui séjourna dans cette ville, 37 jours avant son mariage, a contracté la rougeole. Je dois y aller, j'avais prévu de cister un peu dans les parages...

- Ah ! Madame est une Cisteuse ?

Voilà le genre de propos qu'on pourra bientôt entendre quand le virus cistique se sera étendu à toute la population ; ce qui ne saurait tarder. On compte aujourd'hui en France une ciste pour environ 6000 habitants !

Pour finir, un brin de poésie cisteuse sur le même thème :

C'est dans ce bois où nous entrons
Que la boîboîte est enterrée
Au pied d'un vaste multitronc
Généreusement enlierré.

Portraits : Pablo107S, Locotwister et Emmanuel78
 
PABLO107S, UN CISTEUR QUI MET LE TURBO !
 

     Pablo107S, qui sévit principalement dans l’Hérault (Palmarès), se présente avec humour :

- La révélation inédite, le scoop du siècle : Pablo est …un homme ! Pas trop vieux… Voilà, vous en savez assez !!! Non je rigole, je suis informaticien et j’ai 38 ans !

Pablo107S est l’un des Cisteurs les plus actifs du département. Il a découvert le jeu dans un article de "la Gazette de Montpellier", grâce à Graffiti et Dica34, à la rentrée 2004. Au début, ses recherches se faisaient entre midi et quatorze heures, pas loin de son lieu de travail. Ensuite, il a entraîné les membres de sa famille dans ses pérégrinations.

- Du moins certains d’entre eux, car ils n’ont pas tous attrapé le virus, comme moi ! Aussi, je pars en quête (de cistes et de cachettes à cistes) assez souvent seul. D’ailleurs ma muse râle quelquefois… mais continue à apprécier les sorties cistiques occasionnelles.

De toutes les cistes qu’il a trouvées, ses préférées sont celles de Captain Canyon, et particulièrement la 8329 et la 7694.

- Il faut dire que Captain Canyon, c’est un peu notre maître à tous par ici...

Le type d’énigmes qu’il préfère ?

- J’aime bien les histoires en rapport avec le lieu, les textes courts et à double sens, et l’originalité. J’apprécie beaucoup moins les énigmes à tiroir et les message hyper codés.

De tous les endroits spectaculaires qu’il a visités, Pablo107S garde le souvenir ému d’une oasis perdue dans la garrigue en plein été (N°3805) avec baignade du type Tahiti-Douche sous la source :)), une grotte fortifiée style Porte des Ténèbres (N°6526), ou encore un moulin pétrifié dans sa rivière depuis des décennies (N°5506).

Avis aux amateurs d’insolite héraultais !

LOCOTWISTER... ROI DE LA SCOUMOUNE ?
 

     L’homme est stoïque jusqu’au bout du capot :

- La ciste N°3620, intitulée "Mais où est donc la ciste ?", m'a coûté deux points de mon permis et 90 Euros d'amende, car j'étais sans doute trop pressé de la découvrir ! (En plus, ce jour-là, j'ai fait chou-blanc et j’ai dû m'y rendre une deuxième fois pour mettre la main dessus.)

Mais hélas, ce n'était qu'un avant-goût : la "Ciste des cathédrales souterraines" (N°8846) reste à ce jour absente de mon palmarès. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé ! En effet, j'y ai laissé tout l'avant de ma voiture et quelques milliers d'Euros de réparations, car j'étais beaucoup plus absorbé à me demander pourquoi je ne l'avais pas trouvée, plutôt qu'à regarder les panneaux de signalisation !

Locotwister est informaticien. Il approche de la quarantaine ("il n'y a pas d'âge pour tomber dans la potion cistique !", précise-t-il). Cet ex-parisien, installé en Anjou depuis cinq ans, se décrit comme "fou furieux" et ajoute : "Mais je me soigne !" :))

Le virus lui a été transmis par Belenos44 il y a un peu plus d'un an. Depuis, il se livre à ses activités cistiques avec assiduité, grâce à un emploi du temps à géométrie variable :

- J'ai la chance de travailler en horaires décalés (commencer tôt le matin, ou finir tard le soir, voire travailler de nuit et les WE). Le reste du temps me permet de cister tranquille. Je ciste avec mon fils de 7 ans quand il est là. Il est aussi accro que moi...

Il estime avoir parcouru environ 5000 km, dont 350 pour la ciste du Pont de l'Ile (N°3790), et sans doute 200 pour cacher La Ciste de la Princesse.

Quelles sont ses cistes préférées ?

- "La ciste du village de pêcheur" (7462) (15/05/2005) à cause du site vraiment typique, et à cause de l'énigme, sibylline lorsqu'on la reçoit par e-mail, et complétée au fur et à mesure que l'on approche du spot.

Il a l'intention de s'attaquer maintenant aux cistes de Loire-Atlantique et d'Ille-et-Vilaine, et en profite pour féliciter les Cacheurs de ces départements :

- A la lecture de leurs énigmes, je dis chapeau bas ! Y a de la matière grise !

Parmi les cistes qu'il a lui-même cachées, il recommande particulièrement "la Ciste de la Pomme" (N°6110) parce que le spot est en pleine ville. Et aussi  la "ciste d'Alphonse" (N°7800) pour son énigme... La plus belle balade qu'il ait faite a été celle de "La ciste des deux maires" (N°8860). Autre grand souvenir, le point de vue qui se situe non loin de la "Ciste des Cadets" (N°4045).

Dans la rubrique anecdotes, il se souvient de ce village, sur le chemin de "La ciste du Hornchen" (N°5850), où, à 2H du matin, il a été obligé de calmer les villageois inquiets - et insomniaques ! - qui l'observaient derrière leurs rideaux. A l'instar des veilleurs du Moyen-âge, il leur a crié : "Y a pas de problème. Tout va bien, braves gens ! Bonne nuit !!!"

A croire qu'à la campagne, on a vraiment le sommeil plus léger qu'en ville !

EMMANUEL78, PROPAGATEUR D'OBSESSIONS CISTIQUES !
 

     Emmanuel78 est un "Yvelineux" pur jus, puisqu’il habite à Versailles. Il est technico en informatique, âgé de 37 ans, marié, père de deux enfants (dont "Phenix"). A part les cistes, il est assez branché jeux de société, bouquins, télé et cuisine (entre autres).

- En juillet 2003, nous regardions avec mon épouse "La carte aux trésors", émission sur France 3 où 2 candidats s'affrontent pour trouver une rose de vents. Ma femme me demande alors ce qu'est devenue "La Chouette d'or". Le lendemain, au bureau, ni une, ni deux, me voilà en quête d'infos sur cette fameuse chouette. J'apprends alors qu'un certain Max Valentin a caché l'oiseau en 1993 et que les 10 ans de la Chouette viennent d'être célébrés dans le centre de la France, regroupant bon nombre de passionnés. De lien en lien, je découvre que ce même Max Valentin est à l'origine d'un jeu importé des USA et amélioré. Je m'y inscris par curiosité, avec un des plus stupides pseudos possibles :))

Dès cet instant, Emmanuel attrape un cistovirus, une bactérie redoutable qui se transmet par les claviers d’ordinateurs et frappe à la fois la tête et les jambes :

- Le piège s’est refermé en quelques jours, et j’ai infecté mon frère (Obi-wan78), mon copain (Eric 78), mes beaux parents (Bernique), leur fils (Rigado28), etc. :))

Emmanuel78 reconnaît que la cohabitation des différentes activités familiales et professionnelles est parfois difficile. Pourtant, son activité lui laisse le temps de combiner visite de clientèle et visites de cistes.

- Le week-end, la négociation est nécessaire, et j'ai plutôt intérêt à choisir un superbe spot avec une balade si je veux que l'aventure recommence le week-end suivant ! D'ailleurs, ma femme n'est pas contre une journée ou un week-end à cister à condition qu'il y ait resto et hôtel à la clé !

Comme il a épuisé pratiquement toutes les cistes proches de son domicile, il n’hésite pas à faire 150 ou 200 km pour chasser 8 ou 10 cistes. Ainsi, régulièrement, le compteur de ses cistes personnelles augmente, et ce compteur est plutôt du genre impressionnant, puisqu'Emmanuel fait partie du club le plus restreint qui soit, celui des Trouveurs Millénaires : voir ICI !

- Quelle serait ma ciste préférée ? Difficile ! Et je ne voudrais froisser personne ;o) En famille, je crois que "la ciste-Boyard 78/717" et celle de "l'amnésique 78/335", toutes deux de Lonesloane, nous ont laissé de bons souvenirs. Particulièrement, le spot de l'amnésique, vraiment surprenant, en forêt de Saint Germain. Ensuite, "la ciste de la fontaine blanche 78/1483" m'a bien fait cogiter, et "Aux armes cistoyens 78/1378" représente vraiment un beau boulot, comme la plupart de celles de Jmlv. J'en ai d'autres en mémoire où l'alliance de l'énigme et du spot est un plaisir : "La Constellaciste 78/2085-2091" d'Alessa, "In Vino Veritas 75/251" et "la ciste des fourneaux 44/342" de Globul. L'énigme la plus sophistiquée : La Da VinCiste Code de Lonesloane ! Mon enfer sur le terrain : "Le gloumier" de Baykus 78/650 : cinq passages... et une chute dans un coin marécageux ! :))

Parmi celles qu’il a cachées, il se dit assez fier de la 78/4705, JoyaM Le Vioter : plusieurs pages de texte, un vrai roman de science fiction (d'ailleurs le 2ème chapitre est en cours !) écrit en une nuit, avec une énigme cachée et un très joli spot à l'arrivée.

Parmi ses souvenirs les plus mémorables, il reste celui de ce jour où, en février 2005, voulant tester son nouveau joujou, un GPS - procuré par Fleurist ! - il s’est aventuré dans un chemin verglacé en pente raide, incapable d’arrêter sa voiture. Celle-ci ne réagissait plus aux coups de volant, et ne se dirigeait plus que grâce aux ornières qui lui servaient de rails. Cette descente fut interminable. Et bien sûr, loi de Murphy oblige, un 4x4, tentant une montée, est alors apparu en face de lui. Le conducteur du 4x4, heureusement, a compris le problème et est reparti à toute vitesse en marche arrière pour céder le passage. Comme chacun sait, les moments chauds par temps froid, ce sont les meilleurs... mais seulement quand on les raconte, longtemps après ! :))

Emmanuel78 termine par un petit hommage aux autres Cisteurs :

- En découvrant la communauté, alors que je m'attendais à un groupe de post-ados faisant joujou avec des boîboîtes dans les bois, j'ai découvert un ensemble d'individus divers, avec une moyenne d'âge bien plus élevée que ce que j'aurais pu penser. En résumé, les cistes prennent très rapidement le visage d'une formidable dimension humaine. Et la communauté n'est composée, comme j'aime bien le dire avec émotion, que de gens gentils !

Vocations : Pléiade et Samidou
 
LA PREMIERE "CISTE" DE PLEIADE
 

A l’âge de huit ans, Pléiade a enterré son premier coffret au trésor au fond du jardin, à six-sept pas de la balançoire, en se repérant sur le cerisier. Cette ciste avant l’heure contenait une broche, un cycliste du tour de France en métal, un collier et deux jolis cailloux, un petit galet de Cayeux et un magnifique morceau de verre vert roulé et poli par le ressac.

- Une semaine plus tard j’ai voulu récupérer mes trésors, en vain. Je n’étais plus certaine du nombre de pas, ni du cerisier. J’ai beaucoup cherché, beaucoup creusé, mais le jardin faisait presque 1 hectare… La maison fut vendue, les trésors y sont encore. Cette ciste est à Méru dans l’Oise, entre un pré et un bois. Aujourd’hui, elle se trouve entre un collège et un temple des témoins de Jéhovah, mais elle n’a certainement pas bougé.

Si vous possédez un détecteur et si voulez faire plaisir à Pléiade - toujours inconsolable de la perte de son trésor d’enfant - vous savez ce qu’il vous reste à faire ! :))

SAMIDOU A-T-IL TROUVE SA VOIE ?
 

Une photo du jeune Samidou, passionné depuis l’enfance par les trains. Il n'hésite pas à sillonner les voies et à fouiller le ballast pour trouver les petites boîtes, le tout bien évidemment avec prudence. Les deux cistes qu’il cherche sont dans le 28 (mais ne le dites à personne ! :))

Exclusif !
 
L'INTERVIEW DE LONESLOANE (SUITE) par Minette
 

Minette. Bien, maintenant que j’ai pris mon quatre-heures, je me sens à nouveau d’attaque... Burp (pardon). Allez, on continue l’interview, Lonesloane. Ça va être chaud : ouvre ton col et respire à fond !

Lonesloane. Euh... tant que ta litière n’aura pas été changée, je préfère pas.

M. Tu n’as qu'à te prendre par la main et la changer !... Bon, pour commencer, j’aimerais une petite explication. Le samedi 6 août, à 12.48 h très précises, tu as écrit sur le forum général de Newforez : "Pffffff je vais m'en occuper sérieusement, moi, du Gros Sac". Peux-tu me dire qui est ce "Gros Sac" ?...

L. Euh... T’occupe, tu as sûrement mal lu ! Allez, je t’écoute, pose-moi tes questions. Et arrange-toi pour qu’elles aient l’air intelligentes.

M. Si on débitait la mauvaise foi en tranches pour la vendre sur les marchés, tu serais milliardaire ! Mais passons... Voilà la première question : "Lonesloane", c’est ton vrai nom ?

L. Imbécile !

M. Ça commence mal, purée de thon ! Deuxième question : pour quelle raison as-tu décidé d’arrêter de cister ?

L. Parce que !!!

M. Pourquoi tu ne veux pas répondre ? C’est une question comme une autre, non ?

L. D’abord, dis-moi, Minette : elles viennent d’où, ces questions ?...

M. Des membres de mon fan-Club.

L. De ton Fan-Club ? Ha, Ha ! Parce que tu as un Fan-Club, maintenant ?... On aura tout vu !... Je comprends pourquoi tes questions sont idiotes et posées dans le désordre ! :))

M. Tu sais ce qu’il te dit, mon Fan-Club ?... Eh bien, il le dit m..iaou !

L. Question suivante, s’il-te-plaît !

M. Grrrr... Bon. Je sais que tu as connu pas mal d’embêtements quand tu cherchais des cistes. Faut dire que tu attires les pépins, c’est bien connu... Quelle était ta plus jolie contrariété ? Parle dans le micro, je te prie. Merci.

L. Euh, attends que je me souvienne... Ah oui, une vieille dame a téléphoné à la gendarmerie parce qu'elle me voyait tourner d’un peu trop près autour d'un mur en ruine, dans un hameau perdu des Yvelines... J'ai réussi à déguerpir pile-poil au moment où arrivait la fourgonnette bleue. Mauvais souvenir, ça... Et de plus, je n’ai pas trouvé la ciste.

M. Elle pensait sans doute que tu en voulais à ses fixe-chaussettes. Mais il faut bien avouer que, dans la pénombre, tu as parfois une mine inquiétante. Même moi, tu me fais peur. Surtout quand tu haches de la viande...

L. Tu as bien raison :))

M. Tu aurais pu t’expliquer avec les gendarmes, et les persuader de devenir Cisteurs. Tu es un froussard, Lonesloane... D’ailleurs, c’est comme l’histoire avec ces jeunes.

L. Quelle histoire avec des jeunes ?... Qu’est-ce que tu racontes ?

M. Tu sais bien, ces jeunes dans la forêt, qui voulaient une arme...

L. Ah, les deux gamins qui ont essayé de me braquer pour que je leur file "un gun", comme ils disaient ?... Tu étais avec moi, et tu as vu leurs tronches : on aurait dit les rejetons du vampire de Düsseldorf, en plus crades. Mais j’ai gardé mon sang froid.

M. Hi hi hi ! "J’ai gardé mon sang froid" !!! Ah, tiens, ça me fait rider les bouts de seins ! "J’ai gardé mon sang froid" ! Hi hi hi ! La seule chose que tu as réussi à garder, c’est le contenu de ta vessie !

L. Tu aurais préféré que je prenne un coup de cutter et que je me vide de mon sang pendant que tu admirais le spectacle du haut de l’arbre dans lequel tu t’étais courageusement réfugié ? C’est ça ?

M. Tu n’avais qu’à y monter aussi !... Et tiens, ce type tout nu qu’on avait rencontré dans la forêt : en le voyant, tu n’en menais pas large. Et pourtant, il n’était pas armé, lui. Que voulais-tu qu’il te fasse ? Qu’il te lapide en te jetant des cils ? :))

L. Et alors ?... Ça surprend non ? Tu ne peux pas comprendre, tu es un chat. Pour toi, un humain habillé ou un humain à poil, c’est du pareil au même. Mais je t’ai déjà expliqué plusieurs fois que...

M. Abrégeons, abrégeons, ça va bientôt être l’heure de mon dîner. A propos, qu’y a-t-il au menu ce soir ? Lapin ? Sardines ? Volaille ? Avec... DE LA SAUCE ?

L. Quoi ?... Mais tu viens tout juste de t’enfiler une énorme platée de croquettes et un demi-litre de lait ! Tu ne penses qu’à bouffer, ma parole ! Si tu as encore faim, tu n’as qu’à attraper des souris !

M. Des... des SOURIS ???... Non mais, tu es tombé sur la tête ? Pourquoi pas des antilopes ou des gnous, pendant que tu y es ? Je suis un chat d’intérieur, moi ! Un bibelot, un félin de luxe !

L. Ça, tu peux le dire ! Je viens de vérifier la facture des croquettes pour le mois d’août : ça dépasse la dette extérieure du Malawi ! Et puis, regarde-toi. Si tu crois qu’avec ta silhouette de ballon de basket tu arriveras à lever une mignonne petite chatte persane, oublie !

M. Et j’en ferais quoi, hein, de ta chatte persane ? Je te rappelle que tu m’as fait opérer !!!

L. Euh, je... hem... Bon, si on poursuivait l’interview, hein ? J’ai pas que ça à faire.

M. Suppôt de vétérinaire ! Lâche ! Tortionnaire ! De toute façon, un jour, tu me le paieras !... Bon, question suivante : avant de prendre ta retraite de cisteur, tu as décapsulé une dizaine de boîtes vierges, mais sans faire le moindre échange. Tu as juste écrit "FFO" dans les carnets. Ça veut dire quoi, "FFO" ?

L. C’est de l’anglais : "For Fun Only". Ça veut dire "Juste pour le plaisir". Je n’ai fait aucun échange, mais je n’ai pas non plus déclaré le décapsulage sur cistes.net. C’était pour jouer un tour aux Cisteurs suivants, qui pensaient être les premiers.

M. Et tu trouves ça drôle ?

L. Ben ouais. Très ! :-)))))

M. Lamentable ! Pas étonnant que des types aient vandalisé ta bagnole sur ce parking de château, dans le 94 !

L. Ah, ne me parle plus de ça, hein !!! Tu sais que ça me fout en pétard ! 2000 € de dégâts !

M. Si ça se trouve, c’était des Cisteurs qui voulaient se venger...

L. Oui, ou une section de saxophonistes unijambistes, en tutu et chapeau melon, venus de Papouasie ! Tu racontes n’importe quoi, idiot ! C’était des voyous. Encore heureux qu’ils n’aient pas mis le feu à ma voiture après avoir fait un rodéo ! Si je les avais chopés, je te jure que... Mais bon sang, pourquoi bouges-tu sans arrêt ta tête de gauche à droite ?

M. Ça fait dix minutes que j’entends gratter... Dis donc, il n’y aurait pas quelques-uns de ces stupides rongeurs dans la maison ? Parce que - je le répète - ne compte pas sur moi pour les chasser. Tu perdrais ton temps !

L. Ce ne sont pas des rongeurs : ce sont mes orteils qui se crispent dans les chaussures ! C’est la faute à tes questions débiles !...

M. Tu sais quoi ? Tu es un grand nerveux, Lonesloane ! Tu accumules du stress. C’est mauvais. Tu devrais t’en débarrasser...

L. Il n’y a pas que le stress dont je devrais me débarrasser ! Si tu vois ce que je veux dire...

M. De quoi, de quoi ? Des menaces ?

L. Non : un projet qui commence à prendre forme :))

M. J’aimerais bien voir ça ! C’est MON territoire, ici ! Je l’ai marqué par des jets de... euh... Enfin, tu comprends. Essaie de me mettre à la porte, et je te dénonce à Brigitte Bardot !... Et puis radine à manger, c’est l’heure !

L. Ok. Je prépare le dîner. Arrête de ronger mes charentaises, imbécile !!!

M. Je vais m’allonger sur le lit avec ma peluche. Tu me réveilleras quand ce sera prêt. Pas à coups de clairon ou en chantant "C’est le chat de la voisine" d’une voix de fausset, comme tu le fais d’habitude, hein ! En douceur... Pour mon dîner, c’est simple : je prendrai de tout deux fois, avec beaucoup de sauce.

(Suite et fin dans le prochain numéro de Ciste-thématique)

Scoop !
 
LES AXONAIS : DECAPSULAGE DE LA 500ème !
 

Ce document pris le 15 juillet dernier, d’une rare intensité dramatique, circulait jusqu’ici sous le manteau. Nous avons eu beaucoup de mal à nous le procurer, ce qui explique qu’il ne fait son apparition qu’aujourd’hui. Il montre l’Axonais Christian faisant un sort à sa 500ème ciste.

La rédaction de Ciste-thématique tient à le féliciter pour ce score remarquable ainsi que pour le magnifique galbe de son mollet

SOS !
 
CISTES DISPARUES ? DITES-LE AVEC DES FLEURS OU DITES-LE AVEC DES PLEURS... MAIS DITES-LE ! par DG
 

Lorsque vous constatez la disparition ou la destruction d’une ciste, ne vous contentez pas de le mentionner sur le forum Newforez, car malheureusement, seuls 10% des Cisteurs y sont inscrits. Et même si 20% ou 30% des Cisteurs le fréquentent sans s’y exprimer, cela laisse 70% de personnes qui l’ignorent. Or, si vous ne nous informez pas de la disparition des cistes, vous les incitez objectivement à se déplacer pour rien.

Certains Chercheurs néophytes abandonnent le jeu après être revenus bredouilles deux ou trois fois. Des Chercheurs qui abandonnent, cela signifie des Cacheurs en moins, car vous savez que, tôt ou tard, les Chercheurs se transforment en Cacheurs... :))

En ce qui me concerne, il m’est impossible de lire tous les forums Newforez pour y relever les cistes disparues. Et pourtant, quand je vais y faire un tour, j’y trouve régulièrement des messages de disparitions dont je n’étais pas au courant ! Alors soyez sympa, en cas de disparition d’une ciste, prévenez-moi : cliquez sur le bouton "Ecrire au webmestre", à droite sur la page d’accueil. Cela ne prend que quelques secondes, mais ça permet de rendre le site plus "propre", au profit de tout le monde.

Toutefois, il ne sert à rien de me dire qu’une ciste a "probablement disparu" sous prétexte que vous ne l’avez pas trouvée. En effet, seul le Cacheur d’une ciste ou un ancien Trouveur (qui est allé vérifier sur place), sont habilités à me faire une déclaration de disparition.

Enfin, si vous êtes un Cacheur et que vous pensez que l’une de vos cistes a disparu, mais que vous n’en êtes pas sûr, informez-moi afin que je mette le panneau "Aurait disparu" en attendant que vous puissiez me le confirmer.

Merci à toutes et à tous, et merci de transmettre le message autour de vous et sur les forums que vous fréquentez.

Et maintenant, un grand coup de chapeau à Duluoz et à Dan the Man pour leur fantastique travail sur les cistes parisiennes. Les deux compères, aidés par Cooper, RX, Pathfinder, Eleusis, etc, ont en effet entrepris de revisiter toutes les cistes de la capitale française, et de vérifier si elles étaient toujours en place. C’est ainsi qu’ils nous ont communiqué pendant tout le mois d’août la liste des cistes disparues, afin que nous puissions mettre le site à jour. Ce travail, totalement désintéressé et altruiste, évite aux autres Cisteurs de se déplacer pour rien. Un grand, très grand, merci à eux.

Dans le N° 2 de Ciste-thématique, nous disions que Paris, avec 25% de boîtes disparues, était un cimetière à cistes. Nous étions loin du compte : d’après leurs constatations, ce serait plus du double :(

Goodies !
 
ON Y A PENSE !
 

     Certains Cisteurs désiraient avoir accès aux énigmes des cistes disparues, afin de pouvoir les consulter à titre d’information. Cette fonctionnalité a été rajoutée. Il suffit de cliquer sur le bouton "Disparue" dans la liste des cistes par départements (cantons, provinces, etc.) ; puis, en bas de la page descriptive de la ciste sélectionnée, de cliquer sur "Suite".

Mais attention : quand une ciste a été marquée "Disparue", c’est... qu’elle a disparu ! Pardon pour cette lapalissade, mais certains Cisteurs semblent s’être fait une spécialité des déplacements inutiles ! :))

NarciCISTES
 
METTEZ VOS CISTES EN VALEUR !
 

     Nous inaugurons ici une nouvelle rubrique, réservée aux Cacheurs. Ils pourront y expliquer pourquoi nous devrions nous intéresser particulièrement à certaines de leurs cistes. Mais pour figurer dans cette rubrique, il faut que ces cistes présentent une véritable originalité, un mécanisme insolite ou réellement novateur.

Si certaines de vos cistes répondent à cette description, merci de faire parvenir votre texte à David GILLE.

Ce mois-ci, nous donnons la parole à Cypris, un Cisteur nivernais.

- En août, j’ai caché trois cistes un peu spéciales, les 10214, 10215 et 10216. L’énigme de la première est un crypto. (J’ai laissé sur Newforez une proposition d'aide pour ceux que cela découragerait.) La deuxième est une ciste où l'énigme se compose... d'un seul mot ! Mais l'endroit indiqué, associé à la commune et à la photo, permet à coup sûr de la trouver. L’énigme de la troisième propose de trouver d'abord cette ciste, bien sûr, puis de visiter les lieux une fois la ciste décapsulée. Enfin, dans cette ciste, je donne des indications pour trouver d’autres cistes que j’avais déjà placées dans les environs.

Suisse
 
LOI DES SERIES, par Nath
 

     Au mois d’août, j’ai noté un goût particulier des Suisses pour les cistes à thèmes, cachées par séries : les "Cisthomonymes" de Koala, les "Cistetmathiques" de Hobbit Joufflu, les "Histoires d’Ô" de Belfegor et Papyweb, la "Ciste mélangée" de Xenon, etc.

(Ndlr : et le "Trésor des P’tits Suisses", de Nath :))

Photo du mois
 
UN SEUL COMMENTAIRE : REPOSANTE !
 

Superbe photo à l’ambiance japonaise, signée Pouschtroum. Et quelle bonne idée d’avoir privilégié le reflet dans cette eau lisse comme un miroir ! Même en cas de grosse chaleur, on n’oserait pas s’y baigner, de peur de troubler cette surface calme et de brouiller cette magnifique image.

EN RAYON
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c’est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu’en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

A vos pompes !
 
COUP DE GUEULE
 

Mail reçu le 3 août :

Salut DG. (C’est pour Ciste-thématique.) Ras le bol de trouver des cistes inondées parce que le trouveur précédent a mal refermé le couvercle !!! C’est dingue, dans l’une d’elles, j’ai même trouvé des larves et DES TETARDS !!!

Passe encore quand il s’agit d’une boîte quelconque, mais quand c’est un Tupperware, je me demande parfois si on n’a pas affaire à des gens trop chétifs pour enfoncer le couvercle jusqu’à ce que ça fasse "clic" ! A moins que tous les trouveurs sont des enfants de moins de 12 ans ou des vieilles dames arthritiques ? Arf !

Va falloir rajouter des vitamines dans les cistes pour qu’ils trouvent la force d’appuyer sur le couvercle ? Voilà, c’est dit, na !! Merci de passer ça. Et bravo pour le site, continue. Bon courage ! :-)

Cistement,

XXX

Coups de fourchette et levée de coudes
 

En terres provençales.

Fort sympathique réunion de Cisteurs le 6 août dernier, en soirée, dans les environs d’Antibes.

Lafouinett, Skalu.mer, Capitainecaverne, Zorg, Pimprenelle, Pom06 et Yogo, accompagnés de leurs moitiés respectifs(ves) et de quelques membres de leurs familles, ont fait bombance en échangeant des anecdotes et des bons plans cistiques. Comme on dit : temps clément, gentil clapotis des vagues se brisant sur le sable, brise douce et légèrement salée, fond de l’air fleurant bon la farigoule, le romarin et le saucisson à l’ail.

Nos Méridionaux prêts à se jeter avec férocité sur les victuailles (ce qui fut fait 2 secondes après la prise de cette photo). Même le camembert le plus véloce n’avait la moindre chance d’en réchapper.

En terres arthuriennes.

Le 14 août a eu lieu la traditionnelle bamboula estivale de Yaco, au Paradis de Saint Pierre de Plesguen, en Bretagne. Bien évidemment, et comme il se doit, la Cistelle coula à flots, le maître de céans étant justement le druide alchimiste qui l’a mise au point ! (Voir Ciste-thématique N°1).

Il serait trop long de citer tous les participants - une cinquantaine - mais on peut dire que ce rassemblement représentait au total 1103 cistes, soit près de 10% des cistes cachées à ce jour, et 7153 échanges réalisés, soit plus de 10% des échanges. Bien sûr, la présence simultanée de Boudicca, Yanovitch, Titbinou et Emmanuel78 ne doit pas être étrangère à cet impressionnant palmarès général, sans compter sept ou huit Cisteurs dont le score dépasse les 200 (dont Yaco lui-même) ! (Ndlr. Les calculs ont été faits par Taco.fr, donc ils doivent être justes :))

A noter que Yaco en a profité pour cacher la Cistéthon, dont le produit ira au Téléthon.

Quelques vues du Paradis. Les sourires prouvent que la Cistelle a une fois de plus rempli sa mission ! (Photos naoned_cisteurs).

Vous avez organisé une rencontre de Cisteurs ? Informez-nous, et nous publierons vos photos dans le prochain numéro de Ciste-Thématique !
 

Purement anecdotique
 
ÇA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?
 

- Le samedi 30 juillet, ce Cisteur à montré à un ami l’endroit où, il y a un an, jour pour jour, il avait glissé dans l’eau en s’aventurant sur la berge. Et bien sûr... il y est retombé ! :))

- Il fallait s’y attendre : avec la réactivation du plan Vigie-Pirate en France au mois de juillet, cister en ville est devenu de plus en plus difficile. Ce Cisteur en sait quelque chose, puisqu’il a été emmené au poste de police avec sa ciste. Là, toutefois, il a pu s’amuser de la tête des policiers qui examinaient d’un air soupçonneux les objets qu’ils venaient de tirer de la boîte, parmi lesquels un personnage Playmobil, un dé en plastique et une fève :)) Il a promis de trouver un nouvel endroit et de changer son énigme.

- La même mésaventure est arrivée à un autre Cisteur, surpris au moment où il s’apprêtait à faire un échange. Cette fois, la ciste a été carrément soumise au flair d’un chien policier. Après moult explications fournies par le Cisteur, documents à l’appui, les vaillants bourdilles ont accepté que la ciste reste sur place. Merci à eux.

- Dans le numéro 1 de Ciste-thématique, nous rapportions qu’une Cisteuse, bousculée par une vache dans une cour de ferme, avait glissé "jusqu’à la taille" dans une fausse à purin. Nous avons reçu un démenti de cette Cisteuse. Elle affirme n’avoir trempé qu’un seul pied dans la fosse pour retrouver son équilibre ("Et encore !") et que le purin n’avait pas dépassé la hauteur de sa cheville. Mais en effet, dit-elle, "J’ai été éclaboussée jusqu’à la taille. C’est tout !" Avec toutes nos excuses. L’anecdote nous avait pourtant été relatée par l’un de ses proches, qui semblait très amusé par l’aventure :))

- Dans la Meuse, un Cisteur a trouvé une geocache en voulant cacher une ciste. En cherchant une ciste dans les Vosges, un second Cisteur a en a trouvé une autre, d’origine hollandaise, celle-là. Et pourtant, il y a dix fois moins de geocaches en France que de cistes !

- Depuis la parution de "Tintin et le Temple du Soleil", chacun sait qu’il est possible de passer derrière une chute d’eau :)). Une Cisteuse s’en est souvenu, et a décidé de déposer sa ciste derrière une cascade en Norvège. Mais elle y a découvert une boîte en bois clouée sur une table de pique-nique. Cette boîte contenait un carnet et un crayon enfermés dans un sac plastique. (Sans doute une autre geocache... Ça devient une habitude !)

- Autre référence au Temple du Soleil (décidément !) : alors qu’elle se penchait en avant, cette Cisteuse a pris une fiente d’oiseau dans la nuque. Son compagnon, debout à ses côtés, a éclaté de rire et, dans la seconde qui a suivi, en a pris une en pleine figure. Leur commentaire : "Nous ignorions que dans l’Essonne, les oiseaux avaient des talents de bombardiers. On était comme les Dupond-Dupont dans Le Temple du Soleil !"

- S’apprêtant à cacher une ciste, cette famille de Cisteurs a trouvé une tortue à l’orée de la forêt. Comme elle était équipée d’un anneau et d’un bout de ficelle, ces Cisteurs en ont déduit qu’elle avait un propriétaire, certainement inquiet. Ils ont parcouru 400 mètres en voiture, et ont interrogé une brave dame au bord de la route. Coïncidence : la fugueuse, âgée de 25 ans, qui s’était échappée la veille, lui appartenait ! Conclusion scientifique : une tortue en cavale parcourt 28 centimètres à la minute.

- La pharmacie du village étant fermée, un Cacheur a fait 20 km pour récupérer le paquet de préservatifs qu’il avait lui-même déposé dans une ciste, car il n’y en avait plus à la maison.

- Un autre Cisteur a parcouru 100 km aller et 100 km retour pour récupérer le portable de sa petite amie, oublié dans une anfractuosité de rocher en compagnie de la ciste visitée dans l’après-midi.

- Une Cisteuse déterminée, en vacances en Grèce, subodorant que la ciste qu’elle cherchait se trouvait sous deux mètres d’eau, s’est rendue à l’épicerie-bazar du coin pour acheter un masque et un tuba. Le commerçant a été obligé de descendre à la cave pour fouiller dans son stock de l’année dernière. Une fois équipée, cette Cisteuse a plongé, sous les sourires ironiques des autochtones et sous les yeux médusés de sa famille, doutant de sa santé mentale. Il faut dire que l’aventure s’est déroulée en hiver, et que l’eau était glacée. (Elle n’a pas trouvé la ciste.)

- En pleine forêt - et sans aucune raison - un Cisteur s’est fait mordre le pied par le Bichon de sa compagne. Commentaire de la victime : "Il a sans doute été rendu fou par la vision de mes orteils nus dans les sandales !" :)) Bilan : deux points de suture.

Au bord du chemin menant à une ciste qu’il avait cachée l’été dernier, ce Cisteur, en vacances avec sa famille dans le Midi, a aperçu quelque chose sous un arbuste : c’était son trousseau de clés, perdu à cet endroit en juillet 2004.

- Une Cisteuse a trouvé la ciste qu’elle cherchait, mais la boîte avait été vidée de son contenu. A la place, un abruti avait posé... une grenade, heureusement démilitarisée. (Ndlr. Il y a des gens auxquels il faudrait interdire de se reproduire ! S’il existait un concours de crétinerie, celui-là serait probablement trop crétin pour s’inscrire.)

- Il existe aussi des gens sympa : le gardien d'une réserve, ayant trouvé une ciste par hasard, l'a remise en place après avoir inscrit dedans des renseignements sur la réserve, sa faune et sa flore.

- Une Cisteuse a découvert une ciste exactement là où elle pensait la trouver, mais... ce n’était pas une ciste : c’était un sac qui contenait une bouteille de vin et une grande canette de bière, intactes ! Commentaire de cette Cisteuse : "Bien sûr, je n'ai pas procédé à un échange ;-)"

Si vous connaissez des anecdotes amusantes, dignes de figurer dans cette rubrique, merci de nous les envoyer afin que tous les Cisteurs en profitent.

REMUE-MENINGES (au repos, désormais !)
 

 La grille de mots croisés a été supprimée, par manque d’intérêt (nous semble-t-il) de la part des abonnés. Voici les solutions de la grille du mois dernier.

HORIZONTALEMENT. 1. CASTAFIORE. 2. MAXVAL. 7. PERROT. 8. QUASIMODO. 9. NENUPHAR. 10. AMILOLO. VERTICALEMENT. 1. CANISSE. 3. LAIMETIER. 4. DARDANOS. 5. EUPHROSINE. 6. CRABBEGAT. 7. PLEIADE.
 

Concours
 

Pour participer, il vous suffit de choisir la coupe de cheveux qui, d’après vous, sied le mieux à Jmlv, et de rédiger un (ou des) texte(s) marrant(s) et court(s) afin d’expliquer pourquoi.

Vous publierez ce(s) texte(s) sur Newforez, forum général, dans le topic intitulé CONCOURS "SOUS LA CASQUETTE". Jmlv choisira le texte le plus drôle, et communiquera à son auteur un indice secret concernant l’une de ses cistes.

Il appartiendra ensuite au gagnant de mettre cet indice aux enchères sur Newforez, en récoltant des promesses de dons. La somme ainsi collectée sera versée à Yaco, pour le Téléthon.

Mobilisez votre créativité, et à vos claviers !

Courrier des lecteurs
 

Quelques précisions.

Nous recevons assez régulièrement des messages qui nous suggèrent d’apporter des modifications au forum Newforez. Nous rappelons que le forum Newforez ne nous appartient pas, et qu’il est totalement indépendant de cistes.net. Sa modératrice est Laetitia2Monterant, et c’est à elle que vous devez vous adresser.

De Sioux :

Peut-être pourrait-on trouver un système pour éviter que deux cistes portent le même nom?

Nous y avions songé, mais l’idée avait été abandonnée parce que nous estimions que cela pourrait compliquer la rédaction de certaines énigmes, lorsque ces énigmes seraient, d’une façon ou d’une autre, liées au nom de la ciste. Par exemple, dans le cas de deux cistes planquées près de la Tour Eiffel, nous ne voulions pas rendre la rédaction des énigmes plus compliquée en privant les Cacheurs de la possibilité de parler de "Dame de Fer" dans leurs énigmes, tout en appelant leurs cistes "La Ciste de la dame de fer". Il existe des lieux qui ont ceci de particulier qu’ils imposent presque certaines formulations. Si on cache une ciste au pied d’une Demoiselle Coiffée de Théus, on a évidemment envie de l’appeler "Les dessous de la Demoiselle" ! Alors pourquoi priver un autre Cisteur du même plaisir ? :))

De même, un procédé plus rapide que de passer par ses données personnelles pour retrouver une ciste par son nom ou par un mot, genre moteur de recherche interne?

Il y a un outil de recherche Google sur la page d’accueil, en bas à droite ("Recherche dans cistes.net"), mais les recherches ne se font que dans les statistiques. Dès que nous aurons un moment, nous regarderons la chose de plus près.

De Pléiade :

Bonjour. J'ai enfin eu la possibilité de bien lire le dernier numéro de Ciste-thématique en entier, je redis bravo. J'aimerais bien lire dans la rubrique statistique des graphiques montrant la progression depuis le début du nombre des cistes, des cacheurs, des chercheurs (...)

Merci pour vos compliments, Pléiade. Vous trouverez ci-dessous les stats réactualisées pour le nombre de cistes cachées et pour le nombre de cistes trouvées.

En ce qui concerne le nombre de Chercheurs (donc de Membres, puisqu’il faut s’inscrire), il s’affiche tous les jours sur la page d’accueil, en bas à droite, ainsi que la progression par rapport au jour précédent.

Les nouveaux Membres, sur le plan mensuel, se distribuent ainsi. Pour mai : + 648. Pour juin : + 729. Pour juillet : + 1052. Pour août + 1445.

(En bleu, les cistes cachées, en vert, les cistes trouvées, en milliers par mois).

Août 2005. Cistes cachées : 1008 . Nb d'échanges : 7540.
 

De Eau :

Vous affirmez que les cistes en verre sont très bien. Moi je suis contre, elles cassent trop facilement.

Vous avez certainement raison. Merci pour votre avis. Nous pensons également que les récipients en plastique sont ce qu’il y a de mieux. Mais nous savons que certains Cisteurs ne jurent que par le bocal de confiture, muni d’un joint d’étanchéité.

RAPPEL : LES ANCIENS NUMEROS DE CISTE-THEMATIQUE SONT CONSULTABLES EN CLIQUANT SUR "ARCHIVES" EN HAUT DE CETTE PAGE.
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation