JOURNAL DES CISTEURS N°38
Parution du 01/09/2008
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
Editorial
 
BIENVENUE CHEZ VOUS ! par DG
 

Deux mois d'été viennent de passer, dont un mois sans Ciste-thématique. Avez-vous supporté le choc ?

Nous oui ! :)

Mine de rien, Ciste-thématique représente chaque mois pas mal de travail. Et pour parler franchement, parfois nous sommes un peu découragés, car sur 68000 membres, il n'y a que 1302 abonnés, dont 501 réabonnements. Le nombre total d'abonnés est donc de 801 personnes, soit environ 1% des membres ! C'est vraiment très peu...

Mais c'est grâce à ses abonnements que le site survit, et j'en profite pour remercier tous les Cisteurs (donc vous !) qui se sont abonnés et qui ont offert des abonnements à leurs amis. SVP, faites connaître Ciste-thématique autour de vous et parlez-en aux nouveaux Cisteurs. Je pense qu'à 6 Euros l'abonnement annuel, nous ne tirons pas sur la ficelle !

L'autre source de revenus sont les T-shirts. Pour faire court, les commissions qui nous ont été versés pour la période juin, juillet, août sont de... 45 Euros, soit 15 Euros par mois !

Enfin, il y a les bandeaux de pub qui s'affichent en haut des pages de cistes.net. Mais là, c'est la catastrophe ! Presque personne ne clique sur ces pubs, et ces bandeaux ne nous rapportent rien : 189 Euros en 6 mois, soit 31,50 Euros par mois ! Pourtant, ce n'est pas un bien gros effort que de cliquer sur ces bandeaux de pub, surtout que certains proposent des choses intéressantes...

La donation qui nous a été faite il y a quelques mois grâce à une collecte destinée à Newforez, mais dont les responsables de ce forum ont bien voulu nous faire profiter (et nous les en remercions à nouveau ici), a permis de défrayer un peu Alain Formaticien, qui avait effectué un grand nombre de travaux en "oubliant" de nous envoyer la facture.

Je me demande comment font les autres sites web pour se financer. En tout cas, nous, nous n'avons pas encore trouvé la recette miracle !

Bonne lecture de la suite, qui sera certainement moins sinistre ! :))

L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-thématique ?

Désormais, il vous est possible de consulter l'index de tous les articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1 (et jusqu'au numéro du mois dernier) grâce à la page spécialement créée par Brossard56.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

LE LOCALISATEUR DE YOGO
 

Certains Cisteurs -hélas trop rares- ont eu la bonne idée de s'inscrire sur le localisateur de Yogo.

Ce localisateur permet de savoir qui habite où.

C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs qui habitent dans une autre région que vous, ou pour trouver quelqu'un qui pourrait se déplacer pour chercher une PubliCiste à votre place. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Cacheurs, vous n'aurez plus aucune excuse pour coller sur cistes.net des images de la taille d'un confetti, ou des photos bouffées par les mites. Sur le site de Tioo, toutes vos images seront réduites à 10 Ko en un tournemain, automatiquement et en beauté ! Le réducteur d'images de Tioo, c'est un concentré de haute technologie, respectueux de l'environnement car entièrement réalisé à l'aide d'électrons recyclés :)) Pour y accéder, c'est ICI.

A l'initiative de Brindacier et de plusieurs autres Cisteurs et Cisteuses, il a été décidé d'informer les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes.

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

ENFIN, TRES IMPORTANT : ne mentionnez sur ce site que les cistes qui sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, et non celles qui leur sont interdites !

Pour y accéder, ICI.

Plus altruiste que ça, y a pas ! En effet, l'idée qui a présidé à la mise au point par Locotwister du "Carnet en Ligne", est de rendre accessible à tous les Cisteurs (Chercheurs et Trouveurs) les commentaires que l'on trouve habituellement dans les carnets placés dans les Cistes.

Pour le Cacheur, l'initiative est géniale également, puisqu'elle lui permet de prendre connaissance des appréciations des Trouveurs sans avoir à se déplacer tous les quatre matins sur ses spots. (A condition, bien sûr, que chaque Trouveur joue le jeu et recopie sur le site de Locotwister le commentaire qu'il a laissé dans la ciste; en y ajoutant, pourquoi pas ? quelques mots sympas en plus.)

Mais attention, il faut que les commentaires ne soient pas trop précis, ceci afin de ne pas aider les Chercheurs à localiser l'endroit !

Techniquement : tout Trouveur peut ajouter/modifier/supprimer un commentaire. Le Cacheur peut modifier/supprimer un commentaire s'il trouve celui-ci trop précis par rapport au spot.

Enfin, même si la boîte disparaît avec tout son contenu et doit être remplacée, les commentaires du "Carnet en Ligne" de Locotwister, eux, restent accessibles. Ce carnet est disponible ICI. Une fois la page affichée, cliquez sur le bouton "Carnet en ligne" qui se trouve à gauche.

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

LA CISTEUSE DU MOIS DE JUILLET...
 

Cette fois, il fallait reconnaître Pétoulette.

Personne ne l'a reconnue, c'est scandaleux ! Ci-contre, elle vous dit ce qu'elle en pense.

....ET VOICI LA PHOTO DE SEPTEMBRE !
 

Si vous reconnaissez ce poupon, on vous pardonnera de ne pas avoir reconnu Pétoulette !

Car là, faut le faire : compte tenu de l'âge de ce bambin, ce n'est vraiment pas évident !

Alors allez-y, épatez-nous !

Ça y est, vous l'avez reconnu(e) ? Alors dites-le sur le forum NewForez, dans le sujet "Ciste-thématique de septembre est paru".

Tous les mois, nous vous encourageons à nous envoyer vos photos. Mais nous vous demandons, pour l'instant, de ne plus le faire car nous en avons beaucoup d'avance. Par exemple, la photo ci-contre, nous l'avons reçue en février dernier, et il y en encore beaucoup en attente. Nous vous informerons lorsque notre panier sera vide :))

En revanche, nous manquons toujours cruellement de portraits pour la rubrique Traits & Portraits. Vous trouverez toutes les infos ICI.

Agriculture, bis
 
SILENCE, ÇA POUSSE !, par Dardanos
 

Sur la piste de la ciste du carrefour, à Bidart, charmant village du pays basque, Mme Panda et moi-même profitons de l'ombre des tilleuls sur la terrasse d'un bon petit restau, lorsque je remarque une petite troupe armée de caméra, micro, perche et compagnie...

- Mécékoidonc ? que le Panda curieux y s' demande. Qui est ce couple qui fait l'objet de tant d'attention ?

Quand soudain, révélation ! C'est le couple qui présente l'émission "Silence, ça pousse" sur France 5, fameuse émission consacrée au jardinage. (Tu sais, l'émission que tu regardes parce qu'il y a des séries américaines sur les autres chaînes et la Nouvelle Star sur M6.)

Bref, pensant au raccord fortuit avec ma précédente anecdote (*), nous attendons que le tournage se termine, et demandons aux intéressés une petite photo souvenir... Ci-dessus !

(*) Voir "Eléonore est une junkie", Ciste-thématique N°37.

Le monde est petit
 
CISTES ET PROBABILITES, par Locotwister
 

Soit "B" une Cisteuse de l'Essonne en vadrouille loin de son terrain de chasse habituel. Soit "L" un Cisteur du Maine-et-Loire, de retour de vacances fin août, et en visite dans sa famille. Soit "S" un spot perdu en plein milieu des vignes de Bourgogne aux noms de crus prestigieux (Pommard, Auxey-Duresses, etc.). Quelle est la probabilité pour que "S" soit à l'intersection de "B" et "L" ?

Nulle, direz-vous.

Eh bien non !!! En retournant sur le spot où j'avais fait chou-blanc une quinzaine de jours auparavant, mon petit AirForceOne (qui a trouvé la boîte en 30 sec chrono !) et moi étions en train de faire notre échange dans la voiture, quand une Clio immatriculée 91 se gara à proximité.

Sa propriétaire prit une ou deux photos et alla s'asseoir en trifouillant son téléphone portable d'un air dégagé, en attendant, je suppose, que nous partions. Son visage me disait bien quelque chose, mais il y avait une chance sur un million pour qu'elle corresponde à qui je pensais.

Qu'importe. Il fallait bien que j'aille remettre la boîte. Je suis passé devant la Clio : il y avait une bonne dizaine de feuilles d'énigmes sur le siège-passager. Pas de doute, c'était bien une Cisteuse ! C'est ainsi que j'eus l'immense surprise de rencontrer Boudicca, à plus de 300 kilomètres de nos bases respectives !!!

La ciste que nous avons cherchée ensemble pour fêter cette énorme coïncidence nous a nargué et a gardé son secret, mais cela est purement anecdotique...

Traits & Portraits
 
BALTAZAR
 

Je suis né en 1970, mon prénom est Patrick. Baltazar est le nom de la masse de poils qui me sert de chat et que vous pouvez retrouver dans chaque carnet de mes boîtes. Je ciste la plupart du temps en famille avec ma femme et mon fils. Enfin, lui, depuis peu (voir ciste 78/30764).

Je suis un fana de vieilles pierres (XIIIème siècle power !!!) ce qui est parfaitement compatible avec les cistes, mais je suis également fana d'aéronautique (entre les deux mon cœur balance). Côté musique j'écoute plutôt du Heavy Metal. Si je vous dis cela, c'est que je porte souvent des Tee-shirt un peu bizarres, ce qui n'est pas forcément engageant pour la conversation... Encore que... :-)

J'ai découvert les cistes sur le forum Intranet de mon travail, début 2005, où un marin breton cherchait d'autres Cisteurs et y expliquait le jeu. :-)

En ce moment, avec un boulet de 2 ans, c'est la famille qui prime. Il faut donc choisir des lieux de promenade ni trop longs, ni trop courts. Mais il est vrai qu'une poussette, à défaut de mon VTT, c'est parfois bien pratique pour sortir la boite de son trou discrètement ;-)

Pour l'instant, la ciste que je préfère est la 66/2759 "la ciste du seigneur des Anneaux". D'abord je suis un fan de la saga, ensuite l'énigme est comme je les aime : une suite de lieux et/ou de visuels à suivre pour arriver jusqu'au site, comme un pèlerinage. Enfin un site de toute beauté tout à fait dans l'esprit du film et d'Amon Sûl avec une vue magnifique. En prime tout ce qu'il faut pour pique-niquer, barbecue compris. D'ailleurs Boudicca ne si est pas trompée, elle y a mis une boîte sur le deuxième monument du site ;-)

L'énigme qui m'a le plus séduit, hormis celle ci-dessus, la 78/34 : concise et si simple une fois sur place ;-). J'allais oublier la 23/264 mais sa virtualité en fait un cas à part...

Pour moi, le coin le plus spectaculaire découvert grâce aux cistes, c'est le spot de la 89/2214 : l'arche de pierre est impressionnante, mais il est également amusant d'y voir des moutons trottiner à son pied.

Côté anecdotes, hormis les rencontres fortuites avec des Cisteurs, je n'en ai pas beaucoup. Peut être une ou deux, surtout après coup pour celle-ci : parti à la recherche de la 66/7371, le chemin pierreux qui y mène n'est pas vraiment fait pour un coupé Mégane. Entre dévers et falaises, la largeur de la route m'incitait à prier de ne rencontrer personne sur mon passage. Au bout de quelques kilomètres, ayant peur de ne pas pouvoir faire demi-tour, je me suis garé à la seule intersection (le chemin se séparait en deux) que j'avais pu croiser depuis que j'avais quitté la route. Après un demi-tour pas évident, j'ai laissé la voiture et j'ai continué vingt bonnes minutes à pied pour arriver au spot et m'apercevoir, évidemment, que sur place les pierres avaient fait place à de la terre et qu'un petit parking permettait de faire aisément demi-tour. J'ai rapidement fait mon échange, car le temps de revenir à la voiture, il faisait nuit, et ma femme n'ayant pas de nouvelles (oubliez les portables dans le coin ;-), trouvait sans doute le temps un peu long. Du coup, Titine (c'est le surnom de ma voiture) est "blindée" : à chaque fois que je m'engage dans des lieux paumés avec elle, je repense à ce jour en me disant que cela ne sera pas pire et qu'elle peut passer ;-)

Autre anecdote, toujours dans les P.O., sur une colline dominant la plaine du Roussillon et surmontée d'une chapelle et d'un gros relais TDF. Sur ce spot magnifique, avec une vue à 360 degrés, je cherchais un endroit pour poser une boîte. J'avais repéré un magnifique cyprès "toujours vert". Je m'approche et découvre à son pied un joli oratoire avec une vierge adossée à des rochers. Je me dis que c'est la cerise sur le gâteau, et que je vais pouvoir poser ma boîte derrière. Je regarde au dos de la niche et je vois un petit monticule de pierres pas du tout naturel : Boudicca (encore elle !) était déjà passée par là. :-)

Traits & Portraits
 
KRAPETTE
 

"Krapette" est le pseudo d'une famille de Cisteurs alsaciens. De gauche à droite : Krapounette (Soni), Krapette (Annette), Krapo (Jean-François) et Krapdog.

L'histoire commence avec elle, la seule, l'unique, la vraie Krapette, qui a chopé le virus à la lecture d'un article dans la presse locale en mai 2006. Elle a commencé à cister toute seule et a dû batailler un peu pour que son zome se lève les fesses du canapé le dimanche après-midi pour l'accompagner.

De "gentil accompagnateur" au départ, il s'est transformé en "Cisteur accro" après la première rencontre de Cisteurs à laquelle il a assisté. Le Krapo est devenu l'une des plus grandes pipelettes du Forum Alsace, et un Cisteur un peu ouf. Une énigme décodée à 23 heures, et le voilà qui suggère à la Krapette un décapsulage à la belle étoile. Même quand cette dernière ne donne pas suite, il prend sa voiture, son fidèle compagnon le Krapdog et, torche à la main, part à l'aventure ! Les décapsuleurs en chef de la région se rappellent dune certaine nuit, longuement rapportée sur le forum. :))

La Krapounette (13 ans) les accompagne dans ces folles expéditions depuis 2 ans, selon les jours avec plus ou moins d'enthousiasme. Car la rando, les dénivelés, c'est pas trop son sport préféré. Mais quand elle est lancée, tout va bien ! Elle a même créé son compte avec pseudo et tout et tout, et commence tout doucement à allonger la liste de ses trouvailles.

C'est un cistage en fin de journée et une trouvaille à la lumière des écrans de téléphone portable qui les a fait s'intéresser au monde des hiboux, juste au moment où cette "confrérie" passait un cap. Depuis cette date, Krapette arbore avec fierté le titre de 100ème membre de l'Ordre du Hibou et le nom de Dame Krapette Dos Centos. Cette expérience conjuguée avec un autre dada, l'observation des levers du jour, a donné naissance aux sorties en MHSL (voir Forum Alsace). Un bon paquet sont déjà contaminés, et ce n'est que le début.

Autant la Krapette se fait de temps à autres plaisir avec une ciste Strasbourgeoise, et en guise de pause-déjeuner, quitte le bureau et se fait une petite expédition cistique, autant il a été décidé qu'on ne ciste pas chacun de son côté. On ciste ensemble ou pas du tout ! Et tant pis pour le score, on n'est pas là pour ça ! Mais c'est sûr que quand on ne ciste pratiquement que le dimanche, et que certains dimanches... on n'avance pas vite ! Le Krapo bosse dans l'immobilier et est souvent sur la route, mais comme il ne sait pas consommer avec modération, il a décidé de ne pas faire de détours par ci par là pour ramasser l'une ou l'autre. Mais quand il est au bureau devant son PC il ne peut s'empêcher de passer voir comment vont les copains (et les copines). Un(e) vrai(e) pipelet(te) !

Nos cistes préférées sont bien entendu les cistes-rando. Une bonne journée de marche, sac au dos et appareil photo en bandoulière, une dizaine de cistes au compteur le soir ? Il ne nous en faut pas plus pour être heureux ! Bien entendu, on y rajoute de temps à autre une ciste prise-de-tête, car ça pousse comme des champignons à certaines périodes par chez nous.

Actuellement, c'est plutôt les cistes-voitures, vous savez, celles qu'on peut ramasser en ouvrant la portière de la voiture sans en sortir ! Quelques soucis mécaniques de Krapo (qui ne rajeunit pas et qui paie le prix de nombreuses années de surpoids) nous ont obligé à lever un peu le pied, mais les choses devraient s'arranger prochainement.

Au-delà du plaisir d'aller en forêt pour trouver une boaboate au pied d'un multitronc, il y a le plaisir d'aller chercher celle qu'un pote a posée. Cette deuxième dimension du jeu est devenue très importante pour nous. D'où l'omniprésence sur le forum. La Krapette a du mal à ne pas aller lire le forum tous les deux ou trois jours. Il y a des retards qui se paient cher ! Le Krapo lui, à du mal à ne pas y passer 2 à 3 fois par jour pour rajouter quelque chose ! Car il se préfère acteur à spectateur ! Et pousser les uns et les autres à intervenir le plus possible sur le forum est pour lui une obsession, car plus on est de fous...

Nous avons vraiment apprécié de pouvoir mettre des visages sur des pseudos, et même si nous "bablons" avec des Cisteurs que nous n'avons jamais rencontrés physiquement, le contact est quand même différent avec les autres. Se croiser au détour d'une ciste, se rencontrer par hasard en un lieu non cistique, se retrouver autour d'une table pour parler cistes, comme ces pêcheurs qui ne parlent que de pêche !

Poser une ciste en pensant "à eux" qui vont la trouver, découvrir une des leurs, en parler sur le forum, c'est une facette de ce jeu qu'on ne devinait pas au départ et qui est devenue une vraie drogue. Nous aimons beaucoup cette joyeuse bande de givrés, et les relations qui se sont tissées grâce à ça sont vraiment importantes pour nous.

Comme beaucoup d'autres, nous manquons de temps pour cister davantage. Vivement la retraite !

Nous habitons dans le Ried, à une trentaine de kilomètres au sud de Strasbourg, et, depuis notre maison, nous voyons la ligne bleue des Vosges. L'appel de la montagne est incessant, et se dire qu'il y a encore tellement d'endroits que nous n'avons pas découverts est un peu stressant. Nous cistons essentiellement en Alsace, hormis les jours ou nous faisons une petite escapade en Haute-Savoie chez nos amis alsaciens "expatriés".

Nous avons essayé de contaminer des proches, mais sans réel succès. Une collègue de travail accompagne la Krapette de temps à autres à la pause déjeuner pour ses cistages citadins. A part elle, nous organisons une sortie-rando-cistes par mois avec un couple d'amis. Ils prennent plaisir à nous accompagner, ont la niaque nécessaire pour ne pas lâcher le morceau quand, nous, on décroche, mais veulent se limiter à ça.

Nous pensons effectivement que quelques Cisteurs de plus en Alsace, ce serait vraiment sympa. Surtout s'ils deviennent également accro au forum !

Quelle belle aventure ! Pourvu que ça dure ! Et avec un bon état d'esprit !

Purement anecdotique
 
ÇA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?
 

Rencontres insolites signalées par les Cisteurs en juillet-août au gré de leurs pérégrinations cistiques : des oies agressives, 1 vipère, 2 couleuvres, 2 biches, 2 renards, 2 animateurs de télévision, 1 gros lézard, 1 coq de bruyère, 1 gros crapaud, 1 président de la République, 1 essaim de guêpes et 1 blessé tombé d'un arbre (jambe cassée). :))

Un Cisteur en vacances dans le Jura a décidé d'aller repérer une ciste qu'il avait localisée à une dizaine de kilomètres de là, avec l'intention de revenir ensuite la chercher en compagnie de sa femme et de ses deux fils. Laissant ces derniers à l'hôtel, il est parti en voiture. Il raconte la suite : "Au bout d'un chemin forestier, il y avait une fourche. Ma carte indiquait clairement de prendre à gauche et c'est ce que j'ai fait. Au bout d'un kilomètre de forêt, j'aboutis face à un panorama magnifique, avec un ravin sur la gauche. Je poursuis donc sur ce chemin qui longe le précipice, mais il se resserre de plus en plus. Au lieu de stopper, je continue comme un c.. jusqu'à ce que ma roue avant gauche se trouve sur une grosse pierre branlante (enfin, pas si grosse, en fait) carrément au-dessus du vide. Je ne peux même pas sortir de la voiture du côté conducteur sans tomber dans le ravin ! Alors là, je me dis que je suis très très mal ! Je mets la marche arrière, me retourne pour bien voir le chemin, et crac : une vertèbre décide de se bloquer dans mon cou, plus moyen de tourner la tête !!! (Ce n'est pas la première fois, je suis habitué :-) Me voilà sorti côté passager, je ferme la voiture, et me tape des kilomètres et des kilomètres jusqu'au patelin le plus proche, la tête penchée à droite, un torticolis en prime, et mort de soif. Au troquet, je demande si quelqu'un peut me remorquer. Personne. Le jour commençait à tomber, il fallait trouver un garagiste avec une dépanneuse. Il n'y a en avait pas. Je téléphone à ma femme, qui vient me chercher avec un employé de l'hôtel et dix Euros pour payer mes consommations (j'étais parti sans argent :-). Le lendemain dimanche, parcours du combattant pour trouver un garage ouvert. Finalement, j'en trouve un. Le garagiste passe me prendre à l'hôtel à 15 H. Je cherche les clés de ma voiture et ne les trouve pas. Je farfouille dans mes affaires pendant une heure, rien à faire, je les ai perdues ! On décide d'y aller quand même, et je monte dans la dépanneuse. Arrivé sur place... plus de voiture, elle s'était envolée !!! Le cœur battant, je me penche au-dessus du vide, m'attendant à découvrir sa carcasse au fond du ravin. Rien. J'en déduis qu'on me l'a volée. On retourne au troquet où je m'étais arrêté la veille, afin de demander si quelqu'un avait remarqué quelque chose de louche. Et là, garée devant la porte, qu'est-ce que je vois ? Ma bagnole !!! Bref, le patron du café m'explique que j'avais oublié les clés de la voiture sur son comptoir le soir précédent et que deux villageois étaient partis la récupérer dans la matinée. Bilan : un plein de 40 Euros pour l'employé de l'hôtel qui était venu me chercher en compagnie de ma femme, 40 Euros pour une tournée générale et 145 Euros pour la dépanneuse. Total : 225 Euros ! Un journée qui marque dans le vie d'un homme, et qui a fait un petit trou dans notre budget vacances. Mais que sont 225 Euros à côté d'une anecdote pour Ciste-thématique ? :-)"

Le réjouissant gag du téléphone planqué dans un trou a encore fait une victime. Sachant qu'une Cisteuse allait venir sur un spot pour faire un échange dans une ciste cachée sous les racines d'un arbre, deux Cisteurs y avaient caché un téléphone portable dont ils avaient remplacé la sonnerie normale par des grognements et des couinements de porc. Puis ils se sont cachés et ont attendu l'arrivée de la Cisteuse. Lorsqu'elle s'est penchée pour glisser sa main dans le trou, il ont appelé le portable. Avec le résultat que l'on devine. :))

De sa fenêtre, la grand-mère d'un Cisteur a observé Soizic et Microb qui cherchaient la ciste du "Roi de la pompe 2". Comme ils avaient une allure de rôdeurs, elle a appelé la police. Normal. :)) Les gendarmes ont ouvert la ciste et ont laissé un mot dans le carnet : "Ce pot a donné lieu à une intervention de notre part. Contenu non suspect." :))

Partie pendant une semaine dans le Sud-Isère avec une provision de cistes locales à chercher, mais n'ayant pas d'accès internet sur place, une Cisteuse a constaté en rentrant que, durant son séjour, douze nouvelles cistes avaient été posées pratiquement sous son nez ! :))

Photo du mois
 
DEUX POUR LE PRIX D'UNE !
 

Ces deux magnifiques paysages vosgiens ont été photographiés par Sioux. Apaisant...

En haut à gauche, un hibou qui reste de bois devant l'objectif de la caméra. :)) En haut, à droite, un château d'eau astucieusement peint en trompe-l'œil. En bas, un homo sapin ! Toutes ces photos ont été prises dans l'Aude par Jadeemeraude.

En haut, la fenêtre qu'il faut ouvrir pour admirer le Mont Canigou ! (Photo Jadeemeraude.) Au centre, euh... ça se passe de commentaire, lol ! (Photo Brigitte, du ClubDquatre). En bas, un preux chevalier tente de libérer Sioux de l'étreinte vorace d'une fourmi géante. (Photo France_b.)

Cette Vierge au bijou gardait une ciste (apparemment disparue aujourd'hui). Commentaire de la photographe, Woodpecker : "Enfin une femme qui a des goûts simples en matière de bijoux !" A droite, un monstre photographié par Woodpecker sur la piste de la ciste N°31865. Elle trouve qu'il ressemble à un masque vénitien. Nous trouvons qu'il ressemble à un personnage de la Guerre des Etoiles. :))

Ci-dessus, l'œuvre d'un serrurier fou ? Photo prise par Jadeemeraude à Rome, sur une ciste d'Ulysse38.

Encore une abominable bête des Vosges, photographiée par Sioux sur le chemin de l'une de ses cistes !. Des promeneurs facétieux lui ont gratté les dents et lui ont posé un galet dans l'orbite pour mieux faire ressortir l'œil. Il y a de quoi faire un cauchemar !

Photo signée Sioux, avec le commentaire suivant : "Sur une ciste de Bornymop, je suis tombée sur... ce crapaud bien replet ! La ciste était cachée juste à gauche du batracien, que je ne me suis pas hasardée à embrasser, pas même pour voir (peut-être) apparaître le prince charmant !"

Voilà qui va faciliter le travail des cartographes ! :)) Photo Sioux.

En rayon
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c'est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu'en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

Traits & Portraits
 
CLAUDIUS88
 

Claudius88, 67 ans (eh oui !), ingénieur d'affaires en retraite qui a voyagé de par le monde durant quarante ans. J'habite dans la banlieue de Dijon. Je suis marié, deux garçons et deux petits-enfants.

Comment ai-je découvert l'existence des cistes ? Comme beaucoup, en lisant un magazine en mai 2006. Equipé d'internet, j'ai aussitôt regardé s'il y avait des cistes près de chez moi. Bien sûr ! Je suis tombé sur celles de Curiosus, les cistes de l'abreuvoir et de Saint-Bernard. J'ai ensuite cherché à contacter Curiosus pour être mieux guidé dans ce nouveau passe-temps. Il a bien voulu être mon parrain et m'aider dans la découverte des subtilités du Cisteur affranchi (merci Curiosus !), sur le terrain mais aussi sur le site internet et le forum qui ne sont pas évidents à débroussailler (mais il y a eu de nettes améliorations depuis, merci DG, merci Laetitia). Le virus a fait son œuvre, j'ai trouvé d'autres cistes et je suis devenu Cacheur.

J'ai tout de suite aimé ce type de loisirs, amusant, gratuit et instructif. Il faut préciser que j'ai été scout dans ma jeunesse et que j'ai pratiqué la course d'orientation plus tard. De plus, il n'est pas interdit d'être intelligent pour chercher et trouver les cistes, alors... :))

Un jour, j'ai rencontré Ronounours sur la colline de Saint-Bernard et nous avons aussitôt sympathisé. Par la suite, j'ai fait connaissance d'autres Cisteurs et Cisteuses comme Arionette, Sylou, Banban, Mam21, Ligama, Margie, Clementt, Savannah... ainsi que de nombreux contacts par mail. J'apprécie beaucoup la sympathie naturelle qui se dégage de la communauté cistique ; même les râleurs invétérés restent sympathiques !

J'ai choisi mon pseudo d'une façon simple : mon prénom écrit comme sur ma Compostela (j'ai fait le périple à Compostelle en 1999) suivi de 88, mon département de naissance. Chez les radioamateurs, dont je fus, 88 marque les bises que l'on fait à la gent féminine, donc, une autre bonne raison. Je m'intéresse à tout mais en particulier à l'égyptologie, la numismatique, l'apiculture, l'aéronautique, la symbolique, la civilisation japonaise, la sagesse asiatique... (ne cherchez pas de rapport entre tout cela !).

L'activité cistique a cette grande qualité de ne pas être contraignante : on l'adapte en fonction des loisirs et des disponibilités. Alors, quand on est en retraite, on a du temps ? Pas dans mon cas, car j'ai une contrainte de première grandeur, mon épouse est handicapée d'une maladie neuro-dégénérative qui me laisse de moins en moins de temps pour cister ; je n'ai même pas atteint la centaine de cistes trouvées... sur le terrain, car je déchiffre pas mal d'énigmes à domicile.

A la joie de la découverte s'ajoute le plaisir de la cachette. Ainsi, depuis le début, je m'applique à cette règle : une de trouvée, une de cachée. J'aime les cistes un peu "recherchées" dont l'énigme demande un effort intellectuel de déchiffrage. La recherche sur le terrain me pose souvent plus de problèmes, car les descriptions sont, à mon avis, parfois imprécises ou vagues, du genre : "dans le mur" ou "sous une souche" (dans une forêt), ou "sous une grosse pierre" dans un endroit plein de pierres. Je ne vois pas l'intérêt de tourner en rond pendant plus d'une heure, et je n'ai pas la patience de démonter un mur. Les Cacheurs devraient se mettre à la place des Chercheurs et être plus précis dans leur description finale !

A propos de mur, j'ai une anecdote qui m'a permis de postuler à l'éminent Ordre des Hiboux. Cherchant une ciste de Valeetiti à la lampe électrique, j'ai trouvé dans le mur une bouteille des Coteaux du Castillon, oubliée sans doute par un pêcheur (nous étions au bord d'une charmante rivière) ; mais la ciste, elle, avait disparu :(

Ma ciste préférée est sans conteste la MAXICISTE de Monglane, avec une énigme très édulcorée. Heureusement que le petit film aide à découvrir le site (après quelques tentatives infructueuses). Bravo à Monglane pour cette ciste qui sort de l'ordinaire, à bien des égards.

Mon activité cistique se réduisant pour raison familiale déjà évoquée, je me suis rabattu sur le forum du divertissement et suis devenu un accro du QUIZZ. J'ai ainsi fait la connaissance de plusieurs quizzeurs et quizzeuses avec qui je peux échanger des idées quelques fois banales mais aussi quelques fois profondes.

En résumé, je crois que si les cistes n'existaient pas, il faudrait les inventer ! Merci à tous ceux qui se dévouent pour cette cause. Le bonjour aux amis et 88 aux dames et aux demoiselles.

Claude, alias Claudius88.

 ON FÊTE L'EMILE DE BROSSARD56 !

C'est le dimanche 6 juillet dernier qu'une bande de joyeux Cisteurs s'était donné rendez-vous sur l'île d'Arz, dans le Morbihan, pour un pique-nique organisé par Isamax56.

Une première partie de Cisteurs a pris le bateau de 10h15. A son bord, Azertyuiop, Isamax56, Alba, Takiko, Wawoga et les Chrismer et moi-même.

Il y a du vent, Alba à un ‘tit peu froid.

Arrivé sur l'île d'Arz, nous nous mettons tous à l'abri pour attendre la deuxième tournée de Cisteurs qui arrive par le bateau de 10h45.

Le voilà qui arrive avec à son bord, Almaricorne, Bibandjo, Brossard56 et deux amies (novices en cistes), kiki03520, Melguen, Pierre56250, Metaxa et Gribouille.

Il ne manque que Bob d'Artois... qui arrive en vedette (presque) privée. Il ne peut jamais faire comme tout le monde, lui !!!

Nous sommes au complet sur l'île.

Les retrouvailles commencent pour beaucoup d'entre nous, et je demande à Brossard56 (B56) :

- Il te manque beaucoup de cistes avant d'arriver à 1000 ?

- 12 cistes, me répond-elle.

Il y avait 11 cistes à faire sur l'île. Nous n'allions donc pas voir le passage de B56 à 1000. Ce n'est pas grave, nous commençons à faire le tour de l'île, il y a 17 km de marche à faire pour trouver les 11 boîtes. Il est 11h15.

Chose curieuse quand même, B56 et Kiki marchent devant... et marchent vite. Au bout de 20 minutes, Kiki trouve la 1ère boîte et ouvre alors sa... 700ème ciste ! Tout le monde le félicite, sauf Bob d'Artois et votre serviteur, qui commencent à avoir faim !

2ème ciste trouvée par moi, près du petit drapeau vert et bleu, et on regarde la montre : 12h30 ! Il faut trouver un coin à l'abri du vent pour prendre le déjeuner. C'est fait quelques centaines de mètres plus loin, avec en prime une grande table.

Bizarre, B56 veut continuer un peu...

On se met à manger, chacun goûte les spécialités des autres. Je vous passe les "Mmmm !", les "C'est bon ça !", les "Le gras, c'est la vie !".

On reprend la route par le sentier côtier. B56, toujours devant. On arrive sur le 3ème spot, et là, B56 trouve la boîte et nous annonce :

- C'est ma 1000ème ciste !!!

La coquine s'était bien tenue de nous le dire ! Elle n'avait pas enregistré les 9 cistes de la veille, pour que personne ne sache qu'il lui en manquait 3 pour entrer chez Émile en arrivant sur l‘île !

Les bravos et les félicitations fusent ! Metaxa et moi, tous deux déjà chez Émile, lui souhaitons "bienvenue à la maison !".

B56 n'était pas peu fière en nous montrant son T-shirt "J'arrête de cister quand je veux".

Après les émotions, voilà qu'arrive la pluie. Les kilomètres s'enchaînent, les boites aussi.

Almaricorne, Melguen, Azertyuiop, Chrismer, Bibandjo nous quittent. Les autres continuent. Il a fallu faire des pauses. Brossard a pensé à tout : deux grosses boites de bonbons ! Un vrai bonheur. Metaxa lui, sort des cakes salés au saumon... On mélange un peu tous les goûts, sucré, salé, re-salé, re-sucré...

Il est 17h00. Il faut terminer la balade. Une heure un quart de marche après, et ce sera fini. On se repose au bar quelques minutes en attendant le bateau de 19h00 pour le retour sur le continent.

Brossard nous offre la tournée. Bob lance alors :

- Eh bien, on n'a plus qu'à aller manger des spaghettis chez Brossard !

Je reprends :

- Ah oui, en plus y'en a qui ne travaillent pas demain ! (Alba, Takiko et moi).

Après la traversée, nous nous retrouvons tous sur le quai pour les adieux. Bob relance :

- Spaghettis ?

Je rajoute :

- Si tu n'as pas assez de pâtes, Bob et moi on regarde ce que tu as dans ton frigo et on te compose un menu pour 10 !!! »

Brossard, qui ne se dégonfle pas, nous dit :

- Ben si vous voulez ! Et j'ai aussi ma plonse à toudre !

Après avoir quitté Wawoga et Isamax56, nous voilà en route pour la maison de B56 (50 km). Arrivés sur place, Bob et moi, nous regardons dans le frigo que Brossard nous a ouvert : pour 10, ça va être dur !!!

Brossard balance alors :

- Et si on commandait des pizzas ?

Tout le monde est partant, on commande, en attendant les pizzas, on prend l'apéro, en parlant de cistes bien sûr, et de la journée. Les pizzas arrivent, tous les Cisteurs présents se régalent, Bob, Metaxa, Gribouille, Takiko, Alba, Pierre56250, Kiki, B56 et moi Ça rigole, ça discute et il est déjà 23h30 !

Il est temps de partir, car 2h30 de route nous attendent Alba, Takiko et moi.

Nous sommes arrivés en Vendée à 3h15 du matin (petit dodo d'une heure sur la route), fatigués mais avec plein de super souvenirs d'une excellente journée.

Merci à Isa et Az pour l'organisation de cette journée, merci à B56 pour son accueil chez elle.

Et 700 bravo pour Kiki03520 et 1000 bisous pour Brossard56 !

Rencontres sympas
 
LABRADOR ET PASTAGA, par Locotwister
 

Le week-end dernier, Platdetain et moi cherchions ensemble les plus récentes cistes du Maine-et-Loire, méthodiquement décryptées chacun de notre côté. Sur le carnet de l'une d'entre elles, il y avait un petit mot signé Moxi & Marorymo, du genre : "Mais qui ose donc chasser sur nos terres ? Nous habitons à 2 mn de là, alors cherchez le labrador et vous nous trouverez".

Après avoir griffonné à notre tour des petites choses : "Ça tombe bien, c'est l'heure de l'apéro, alors !... -)))) ", j'avais dans l'idée de prendre les auteurs à leur propre jeu. Après avoir remis la boîte, nous nous mîmes en chasse du fameux toutou. Au niveau d'une belle maison, un indice sur la boîte aux lettres nous fit tiquer. Alors que mon comparse n'était pas très chaud pour se présenter à la porte, je remarquai que les propriétaires des lieux étant bien tranquillement installés sur leur terrasse. Je n'hésitai pas une seconde et sonnai à la porte. Un superbe labrador blanc nous accueillit, suivi de son maître à qui je lançai : "Ah ! On cherchait un labrador et je crois bien qu'on l'a trouvé !". En guise de réponse, la personne lança : "Tiens, tiens ! Mais je connais cette tête-là !" (Quelle idée, aussi, d'apparaître dans Ciste-Thématique un mois avant !).

C'est ainsi que nous nous sommes gentiment retrouvés à partager un liquide jaune bien frais en compagnie dudit Cisteur, lequel, vu l'heure, aurait dû être en train de boire le café, et à qui je tire mon chapeau d'avoir tenu parole !

Comme quoi, quand les rencontres cistiques ne s'organisent pas, on les provoque !

Le coin gastronomique
 
LE CANARD AUX NAVETS
 

C'est la rentrée. Pour prendre des forces, il faut manger des choses qui tiennent au corps ! Aussi, voici la recette du célèbre canard aux navets.

Il faut :

1 canard
200 g de lardons fumés, de préférence assez gros.
3 carottes
1 oignon
1 verre de vin blanc sec
1 demi bouillon de poule
1 bouquet garni
10 à 12 petits oignons
1,5 kg de navets assez gros
1 ou 2 petites gousses d'ail
1 morceau de sucre ou 1 demi-cuillerée à café de miel
sel, poivre
Arôme Maggi
1 demi-cuillerée à soupe de cognac ou de calvados

 

Préparation :

Coupez le canard en deux dans le sens de la longueur. Salez et poivrez le côté intérieur, puis faites-le dorer. Rajoutez les lardons. Quand ils sont bien pris, ajoutez les carottes fendues en deux, l'oignon émincé et le bouquet garni. Rajoutez le vin blanc, le bouillon de poule dilué dans un peu d'eau, l'ail, le morceau de sucre ou le miel, et une ou deux giclées d'arôme Maggi.

Laissez mijoter dans une cocotte partiel- lement recouverte, à feu doux, pendant 45 mn à 1 heure.

Epluchez les navets et les petits oignons, et rajoutez-les après 15 min de cuisson. Laissez bien réduire afin d'obtenir une sauce onctueuse. Si elle est trop grasse, dégraissez-la. 10 mn avant de servir, rajoutez le cognac ou le calvados.

Sprint
 
LES VOIES DES OIES SONT IMPENETRABLES ! par Kobyone
 

Dans l'énigme de la ciste d'Axel F "L'illusionniste" (N°44942), il est question de "sprinter vers l'objectif".

En arrivant sur les lieux, j'ai aperçu des oies devant le mur que je voulais inspecter. Elles sont réputées pour être de bonnes gardiennes. Et en effet, en passant près d'elles, elles ont commencé à me donner des coups de bec dans les jambes et à mordre dans mon pantalon. Pour leur échapper, je me suis mis à courir vers le mur convoité, en pensant : "Ça y est, je suis sur la bonne piste... je viens de décoder le mot sprinter" ! Malheureusement, je n'ai rien trouvé, mais "sprinter" venait de prendre tout son sens. :o)

Je ne sais pas si cela est déjà arrivé à un autre Cisteur, mais je dois dire que dans le contexte de la recherche de cette ciste, c'était particulièrement amusant !

Petite annonce
 

URGENT ! NOUS RECHERCHONS DE BONS COMMERCIAUX

Pour développer les PubliCistes, nous recherchons quelques commerciaux ayant une sérieuse expérience de la prospection téléphonique (et possédant un bon carnet d'adresses !)

Il doivent disposer d'un peu de temps libre dans la journée (environ une heure) pour prospecter les sociétés qui font de l'e-commerce. Ils n'auront aucun déplacement à faire, nous nous occuperons du reste.

Ils toucheront une commission d'apporteurs d'affaires d'un montant de 1000€ par contrat signé.

Si l'expérience vous tente, contactez-nous via le bouton "Ecrire au webmestre" (à droite sur la page d'accueil de cistes.net), en précisant "à l'attention de David Spiel".

 

Quelques précisions concernant le forum.

 

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu'il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum, Docteur Jekyll et Marquis de Sade, ou à ses sanguinaires modérateurs, Seth, Dolina, Elba et Fabius Cunctator. Voir ICI.

LE CLUB D'EMILE S'ETOFFE !
 

68 Cisteurs font aujourd'hui partie du Club d'Emile, ayant trouvé au moins mille cistes.

14 nouveaux ont fait une entrée remarquée en juillet et août :

Brossard56, DiBi, mrbean, L_Aimetier, france_b, Héloïse, magapia, Aldaval, lesgobelets, Wawoga, yves1378, jml91, billancourt et Microb. Félicitations !

* Pas un jour sans une ciste

Statistiques
 
Juillet 2008. Cistes cachées : 1319. Nb d'échanges : 16623.
Août 2008. Cistes cachées : 1503. Nb d'échanges : 21893.
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation