JOURNAL DES CISTEURS N°45
Parution du 01/09/2009
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
EDITORIAL
 
Qui l'eut cru ? par Miquet
 

Lorsqu'à Vincennes, un dénommé Marco, cacha la ciste numéro 1, le 15 septembre 2002 - il y a donc tout juste 7 ans - qui pouvait imaginer qu'un tel essor allait s'ensuivre ? Nous sommes actuellement à plus de 60 000 de nos chères boîtes disséminées de par le monde, même si l'essentiel est en France.

Max Valentin, dont nous savons aujourd'hui qu'il était aussi David Gille, sur notre forum préféré, avait-il envisagé cet essor, lorsqu'il mit au point le concept qui nous fait tous tant courir ? C'est pourtant bien banal, maintenant, que de chercher la solution d'une énigme, rivé à son ordinateur, cartes étalées çà et là, en essayant de concocter une sortie cistique, anticipant la situation sur le terrain, préparant tout le fourniment nécessaire, c'est-à-dire, souvent, de l'indispensable au superflu. Il y a souvent un parfum de veillée d'armes, dans ces instants, pour dire à quel point un simple jeu peut aussi avoir un côté sérieux.

Et puis, il y a le palmarès. D'aucuns s'en moquent royalement, se satisfaisant du plaisir de la recherche, de la balade et ses découvertes, d'autres, vraiment piqués au jeu, tenant absolument à se rapprocher d'Emile, de Vincent, ou du nirvana que connaît le peloton de tête.

Y a-t-il autant d'activités ludiques qui brassent un mélange des genres, faisant fi des âges, conditions sociales, des moyens possibles, afin de fédérer un tel "melting pot", dans un but unique ? Il suffit de lire les "portraits" - dont le comité de rédaction est très friand, je vous le rappelle - pour constater cette variété.

Et qui n'a jamais noté un petit sourire condescendant, alors qu'il expliquait sa passion à un béotien, pour qui "à son âge", chercher des boîtes dans une forêt est certainement un tantinet farfelu ; d'ailleurs, ledit béotien s'est probablement retenu d'un haussement d'épaules.

Donc, 7 ans !
Depuis si peu, mais si longtemps, des gens cherchent, trouvent, mais aussi cachent, car bien sûr, ce sont souvent les mêmes, la passion cistique étant souvent à double sens, ce qui donne des plaisirs cumulés. Loin de s'en satisfaire, notre Homo Cisticus, a poussé le vice jusqu'à inventer des catégories annexes. Nous voyons donc des "hiboux", pour qui la pacifique chasse offre un plaisir supplémentaire en pratiquant, de nuit, des rencontres et autres rassemblements, où les adeptes comparent leurs techniques, échangent idées et anecdotes, autour d'un verre ou d'un repas où parfois se lient des amitiés, tout au moins des complicités qui n'auraient pas existé sans cette passion.

On entend aussi parler de cistes souterraines, voire sous-marines, et certainement un jour sur la Lune, n'en doutons pas.
Donc, notre regretté Max, d'où il est maintenant, peut contempler avec satisfaction le peuple des Cistes croître et prospérer, peut-être bien plus qu'il n'avait pu l'imaginer.

Sacré Max ! À chaque boîte cachée ou trouvée, tu ne peux pas savoir combien nous pensons à toi !

L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 


Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 

 

 

 

LE LOCALISATEUR DE YOGO
 

Certains Cisteurs -hélas trop rares- ont eu la bonne idée de s'inscrire sur le localisateur de Yogo.

Ce localisateur permet de savoir qui habite où.

C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs qui habitent dans une autre région que vous. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

LES CARTOCISTES
 
Du nouveau ! par Ovive34 & Microb
 

Une question posée par Zartharn dans le "Courrier des Lecteurs" du Ciste-Thématique n°3 (en 2005 donc !) a retenu notre attention...

Zartharn : "Peut-être y aurait-il une possibilité de tris par zones "géographiques" plus précises au niveau des cistes d'un département [...]. Par exemple, tri de cistes autour d'une ville, au nord d'un département...".

Réponse de DG : "Cela nous forcerait à imposer aux Cacheurs de localiser très précisément leurs lieux de caches, et les obligerait à utiliser un module "régional" préétabli. Vous imaginez le travail de découpe auquel nous devrions nous livrer pour traiter la France, la Suisse et la Belgique (pour ne citer que ces pays) ?... Argh ! :)) De plus, il nous faudrait mettre en place un système à double détente : le status quo pour les anciennes cistes, et une nouvelle fonctionnalité pour les cistes récentes. Euh... Ce serait une usine à gaz !"

Et bien, grâce à l'opiniâtreté de la Fée Mélusine qui, la première, s'est battue contre la majorité pour imposer la première cartociste officielle, grâce aussi à la bonne volonté et à la générosité de nos Cartocisteurs (Gadjo, par exemple, ne compte plus ses heures et en plus, il le dit lui-même, il aime ça !), ce découpage existe pour près de la moitié des départements français et pour la Belgique !

Vous pouvez désormais vous aider des Cartocistes mises à votre disposition ICI !

Merci de contacter Microb ou Gadjo si vous décidez d'établir une nouvelle cartographie. 

 

La carte des cistes accessibles aux Cisteurs à mobilité réduite renseigne les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes, et elle est ICI...

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

 

Chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

LE BEBE-MYSTERE DU MOIS DE SEPTEMBRE
 

Saurez-vous reconnaître cette fillette songeuse ? Exprimez-vous sur le forum général NewForez, dans le sujet "Ciste-Thématique de septembre est paru" : c'est ICI.

Tous les mois, nous vous encourageons à nous envoyer vos photos.

SOUS LES FEUX DE LA RAMPE
 
Victor Hugo démasqué ! par Castafiore
 

Durant son exil à Jersey, Victor Hugo prenait des notes sur les esprits réveillés par les appels de ses amis autour du guéridon spirite. Notre ami Baykus nous a caché qu'il pratiquait cette activité mais nous l'avons démasqué.

Notre poète national s'exprime par sa voix. Le magnifique poème pour lequel Bay vient d'obtenir le grand prix du jury de Fontenoy-la-Joûte, village des Vosges où tous les commerçants sont des libraires et qui l'ont reconnu comme un frère de droit, a des accents hugoliens. Un vieux pêcheur retrouve une bague perdue dans l'océan après un naufrage d'où Margot, sa femme, et lui, ont réchappé. Toute une histoire pleine d'humour, qui manquait au Maître et où l'on reconnaît la patte de Bay, et de splendeur épique défile dans un torrent d'écume et dans une langue ciselée. C'est magnifique !

 

J'ai pris plaisir à imaginer notre ami cherchant la première phrase de son poème, assis devant son guéridon, feuilles et stylo Mont-Blanc devant lui. Les murs du bureau sont entièrement garnis de bibliothèques croulant sous les ouvrages, de lourdes tentures couvrent les fenêtres, une lampe discrète, mais efficace, éclaire l'espace d'écriture. Dans la sérénité de la nuit, Bay s'apprête à noter les premiers mots.

- Toc, toc, entend-il tout en retenant la table qui s'élève.

- Qui est là ? demande-t-il surpris.

- Victor Hugo, je peux vous aider, mais écrivez vite : "Oh combien de marins, combien de capitaines", ce n'est pas mal pour commencer.

Le guéridon s'élève à nouveau.

- Baudelaire en direct des Enfers, j'ai cela pour vous mon cher ami : "Homme libre toujours tu chériras la mer"

Troisième visite.

- Arthur Rimbaud, que pensez-vous de ça : "Comme je descendais des fleuves impassibles" ?

- Pas mal du tout !

- Toc, toc ! La table se soulève avec vigueur.

- Bonjour, vous êtes-bien Monsieur Baykus ? Magali des Etablissements Tousalon. J'ai le plaisir de vous annoncer que vous pouvez venir récupérer votre cadeau : un panier garni de saucissons fumés de Lanarce, samedi prochain, dans nos magasins...

Fou de rage notre ami Bay fait voler le meuble qui ploie sous le choc et se brise. Puis il part dans la cuisine, retrouve son calme après un bon whisky et se met à écrire : "Vagues qui sautillez sur la mer indomptable", puis la plume se met à filer sur la feuille pour aboutir au poème que vous pouvez découvrir ICI 

 

Baykus est un écrivain, c'est indéniable. Je ne sais pas si vous avez lu son livre : "De partout, de nulle part et d'ailleurs" publié sous le pseudonyme d'Alain Kotsov. Moi, je l'ai lu et adoré, et lui qui aime les voyages vient d'accomplir le plus beau, celui d'être reconnu par ses pairs, sur le podium, en maillot jaune entouré de femmes aux bras chargés de roses et félicité par un ancien ministre.

Mon bon Bay aime les mots, les beaux vers et les belles phrases. Il ne veut pas se prendre au sérieux et il a tort car ce qu'il écrit est la signature très sérieuse d'un écrivain. Que l'on peut les placer hauts ceux qui ont le courage, quand ils ont du talent, de nous faire le plaisir de partager avec nous les mots surgis de leur imaginaire et placés où il faut pour créer de la Beauté !

Par modestie il ne nous a pas fait part de ce succès sur notre forum mais il peut être fier de ce qu'il vient de réussir. Il a peaufiné son texte comme un vigneron, auquel son pseudonyme l'associe, travaille ses vignes pour nous enchanter de ses grappes enivrantes. Le texte de notre ami Bay mérite d'être lu sans modération et sans risque d'être arrêté par la maréchaussée. On ne peut qu'être sensible au mal de mer et aux roulis de ses vers dans lesquels il nous embarque pour un émouvant voyage.

J'applaudis. Et peut-être un guéridon neuf, acheté finalement chez Tousalon, tournera-t-il à nouveau dans les lieux secrets où Bay s'active pour saluer sa grâce d'écriture et le remercier pour le plaisir que j'ai eu à le lire.

PUREMENT ANECDOTIQUE
 
Ça sort de l'ordinaire, non ?
 

Convoquée à la gendarmerie de sa commune pour un motif assez vague, l'épouse de ce Cisteur s'y rend à l'heure convenue. Une heure plus tard, elle téléphone à son mari pour lui annoncer qu'une personne du département voisin avait fait un dépôt de plainte contre le propriétaire de la voiture dont la plaque d'immatriculation correspondait à la sienne...
Notre Cisteur fut à son tour accueilli par un demi-sourire par un gendarme charmant, sa femme lui ayant expliqué sa coupable activité !
Il lui a ensuite expliqué qu'il était accusé de voler des pierres dans un muret un soir à la lueur des phares (et de sa frontale).
Le plaignant a affirmé que l'homme surpris était blond (notre Cisteur est brun) et que la malle de sa voiture était remplie de pierres. Le gendarme montre les photos du lieu du drame que notre Cisteur reconnaît immédiatement. Il se souvient aussi très bien de cette voiture qui est passée au moins 3 fois devant la sienne, tournée de ¾ face au muret, et pleins phares !
Pour se disculper, il se met alors à expliquer au représentant de la loi ce qu'il faisait sur les lieux, puis lui montre l'énigme tout en certifiant qu'il n'a pas pris un caillou. Il annonce ensuite au gendarme qu'il déclarera la ciste disparue (ce qu'il fit en rentrant chez lui !). Le gendarme a ensuite rédigé sa déposition en expliquant la situation et en disant que ça n'irait pas plus loin. Il était franchement amusé, plus habitué à traiter des sujets sûrement plus délicats !

 Après avoir lu rapidement l'énigme, cet autre Cisteur est parti cister avec sa nièce, vers un beau demi-pont médiéval où se trouvent plusieurs cistes. Ne trouvant pas la boîte, ils ont questionné un gentil monsieur qui coupait du bois à proximité en reprenant prudemment les thèmes évoqués dans le texte puis... ils ont fini par carrément expliquer le jeu ! Celui-ci les a alors amenés dans sa salle à manger pour en sortir... la ciste ! Ce n'était pas celle qu'ils recherchaient mais une autre, qu'il avait trouvée pas loin - il leur montra où - et que notre Cisteur n'avait pas encore travaillée ! Re-joie ! En fait, la boîte qu'il cherchait à l'origine se trouvait à plusieurs kilomètres de là : notre Cisteur avait mal lu !
C'était la première fois que ce genre d'aventure lui arrivait, mais pas la dernière ! Alors qu'il fouillait un peu trop près d'un gîte, le gérant (cool) lui demanda ce qu'il cherchait. Après avoir reçu quelques explications, le gérant dit :" Ah oui, ça doit être ce que ma collègue a trouvé en décembre et qu'elle a bazardé à la poubelle ! Je vais lui téléphoner quand même..."
La collègue n'avait pas jeté la ciste, que ce sympathique monsieur remit à notre Cisteur... dans la salle à manger du gîte !
Et la ciste-cadeau de la première histoire dans tout ça ? Ils l'ont remise en place dans son trou de mur à une cinquantaine de centimètres du sol. Il s'agissait d'un mur bien dégagé. Un autre jour, en repassant par là, voici ce que notre Cisteur a vu sur le spot de cette boîte !

 

Sympa, non ? La ciste est dans un trou du mur auquel on n'accède que grâce à l'échancrure que le gars qui a monté le tas de bois a volontairement faite, sans qu'on le lui demande, pour que la ciste ne soit pas masquée !

Cette Cisteuse, en discutant avec d'autres de "tactique de pose" (poser avant et rédiger les énigmes ensuite ou l'inverse) a entendu un Cisteur dire "moi, quand j'ai caSSé ma CHérie..." Une jolie contrepèterie involontaire ! N'est-ce pas ce qu'on appelle aussi un lapsus révélateur ? ;-))

S'étant engagé en voiture sur un chemin, cet autre Cisteur n'a pas vu une grosse pierre cachée dans l'herbe qui a tapé au niveau du carter d'huile moteur... Bilan : Une belle fuite d'huile et deux jours de garage pour remplacer le-dit carter... 

En allant chercher une ciste à côté d'une croix en bord de route, ce Cisteur a rencontré un premier problème : un tracteur avec remorque était stationné près de la croix sur le seul emplacement possible. Après s'être garé en bord de route, deuxième problème : à côté du tracteur, et profitant de l'ombre faite par la remorque, un paysan (a priori le propriétaire du tracteur) faisait la sieste. Le sac (d'engrais ?) qui lui servait d'oreiller était posé sur la grosse pierre sous laquelle se trouvait la ciste ! Notre Cisteur s'est permis de réveiller doucement le paysan et lui a expliqué notre jeu en précisant qu'il devait récupérer une boîte sous la grosse pierre. L'homme, compréhensif, a rigolé et dit : "Heureusement que nous (sous-entendu : les paysans), on n'est pas des drôles (dans le sens étymologique du terme, sans doute) sinon vot'e boîte on l'aurait j'tée." Notre Cisteur a pu faire son échange, remettre la ciste sous la grosse pierre, et préciser au paysan qu'il risquait d'être encore dérangé. Cela ne l'a pas perturbé. Il a re-positionné son "oreiller" sur la grosse pierre et a recommencé sa sieste !

 

A LA RECHERCHE DE SUCETTES GEANTES
 
Ne tombez pas dans le panneau ! par Bob d'Artois
 

Vous êtes-vous demandé comment un ignare en code de la route interprèterait les panneaux de signalisation routière ? Chaque mois, nous vous donnerons une liste d'interprétations, vous aurez un mois pour trouver à quels panneaux elles se rapportent (exemples) et nous proposer vos réponses sur Newforez.

La solution paraîtra sur le prochain numéro de Ciste-Thématique.

Questions pour le mois d'octobre :

  1. N'enlevez pas votre casquette quand il fait beau.
  2. Indice.
  3. Enterrement
  4. Voie réservée aux filles à forte poitrine portant une mini-jupe.
  5. Attaque de Garfield en colère.
  6. Risque de chute de bombe.
  7. Disques de Bob Marley.
  8. Vent latéral.

 

En haut à gauche, une photo prise par Uguetta à Dieulefit. Tintin34000, en nous adressant la photo de droite, n'a pas précisé si Milou avait été effrayé ! Nous pouvons constater que le message de la troisième photo (Ovive34) n'est pas tout à fait passé. L'un des graffitis précise : "vous avait resont" ! 

"Ralentissez, réserve d'enfants sauvages" - Photo Miquet. 

La photo de Pierre56250 prise sur l'île de Groix, dans le Morbihan, était tellement grande que je n'ai pas pu m'empêcher de découper le vélo pour le faire entrer dans le Ciste-Thématique (Ovive34).

EN PLEIN DANS L'EMILE
 

A ce jour, 118 Cisteurs font partie de Club d'Emile, ayant trouvé au moins 1000 cistes.

5 nouveaux ont fait leur entrée : Foisine, Sylou, Mamietopset, Pathfinder, Dadel

Félicitations à tous !

* Pas un jour sans une ciste

EN RAYON
 

30 modèles de T-shirts sont actuellement disponibles dans La Boutique. Certains sont tellement beaux que c'est sûrement un péché de les porter ! (Nous vous rappelons qu'en commandant des T-shirts, vous nous aidez à financer le site. Aussi, un grand merci à celles et ceux qui ont déjà craqué :))

MIAM-MIAM
 
 

De quoi devenir chèvre sur la piste des cistes Tarn-et-Garonnaises par Ovive34

Bonjour !

Si vous trouvez cette étiquette par hasard, non, vous ne rêvez pas, surtout ne vous déplacez pas, la vendeuse participe à un jeu dont vous-mêmes semblez adepte. N'hésitez pas à lui en parler, elle s'appelle Caddy ! 

Verrines de Betterave au Chabichou par Mannebrand
 

Voici une entrée fraîche, originale et simple à réaliser.

Ingrédients pour 4 belles verrines :

• 4 betteraves cuites de taille moyenne

• quelques rondelles d'une cinquième betterave cuite (car crue c'est plus dur, qui l'eut cru ?)

• 1/2 Chabichou plutôt frais

• 4 cuillers à soupe de Mascarpone

• 4 tranches fines de poitrine ou de bacon

• quelques feuilles de cœur de laitue

• Poivre, ail

Préparation

• Faites griller les tranches de poitrine (ou de bacon) puis égouttez-les. Roulez-les. Réservez.

• Faites revenir quelques tranches de betterave dans la poêle que vous venez d'utiliser. Réservez.

• Mixez les betteraves, le Chabichou et le Mascarpone.

• Assaisonnez selon votre goût avec du poivre et une pointe d'ail.

• Remplissez vos verrines avec la quantité désirée.

• Montez de mini-brochettes avec la poitrine, les tranches de betterave et de petites feuilles de laitue croquantes. Posez-les soigneusement dans les verrines.

Le tour est joué, il ne vous reste plus qu'à savourer vos verrines bien fraîches.

REMUE-MENINGES
 
 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

RAMENEZ VOTRE PHRASE ET CROISEZ LES MOTS !
 
La grille du mois de septembre... A vos neurones ! par Baykus
 

 

 

QU'EST-CE QUE C'EST ?
 

Chaque mois une ou plusieurs énigmes seront soumises à votre sagacité.
Chamix publiera chaque mois la liste des vainqueurs dans l'ordre d'arrivée (ou au moins les 10 premiers).Si la solution d'une énigme n'est pas trouvée, l'énigme sera reconduite, accompagnée d'une autre.
 

Rébus
 

Un extrait des paroles d'une célèbre chanson se cache derrière ce rébus un peu approximatif, saurez-vous les retrouver ?

 

Où vais-je ?
 

Les adeptes du Quizz, dans le salon de divertissement de Newforez connaissent le principe des "Où vais-je ?", initiés par la Fée Mélusine : faire deviner d'une question astucieuse, le nom d'une localité française.

Exemple : Où vais-je effeuiller la marguerite avec les amoureux ? A « La Folie » (14), un peu, beaucoup, passionnément,...

Question du mois : Quand je ne suis pas en Normandie, où vais-je chercher de quoi faire une belle omelette ?

PEOPLE !
 
En exclusivité pour Ciste-Thématique...
 
DES PHOTOS DE LOCOTWISTER À POIL DANS LE PROCHAIN NUMÉRO DE CISTE-THÉMATIQUE !
 

 

LES CISTES DES JOYEUX HIBOUX
 
Poitiers, 12 juin 2009 par Barthélémy
 

Après avoir traversé entièrement le parc de Blossac depuis l'entrée nord et croisé en chemin Dibi courant à la recherche de la ciste du XVème, j'aperçois Fbaillargeaux, debout, près des remparts. 

Il guette l'arrivée des participants à la première "Nuit des Hiboux". 
Fred (Fbaillargeaux) a tout préparé. Il faut dire qu'il est le Cacheur de cette série appelée "les cistes des Joyeux Hiboux" (à partir de la ciste @86@58053@) mais qu'il est également l'organisateur de cette nuit cistique ! 
Voilà Ericrugby puis Dibi (qui a trouvé la ciste du XVème au risque d'être enfermé dans le parc animalier), Pistache et Joël, La fée Mélusine accompagnée de PureH, les Barthélémy et, enfin, bons derniers, Mannebrand et Cister Act qui inventent une excuse pour leur retard !

Mais ce n'est pas grave, le ti'punch de Fred nous a aidés à patienter ! 
Nous pique-niquons dans la bonne humeur, tout heureux de la soirée qui nous attend.

22 h. Il faut y aller. Nous découvrons les énigmes. Il est question de Blanche, de Gustave, d'une guinguette, d'un tramway et d'un abri rocheux. 

Et c'est parti, direction sortie ouest du parc puis l'ancienne ligne 1A du tram. 
"C'est là !" 
"Mais non. Y ‘a pas d'arbre !"

 Il fait maintenant nuit noir. Les lampes balaient le sentier. 

"L'arbre, le voilà !"
"Je l'ai !"

 

La bwate est là, avec un pendentif cœur, une punaise jaune et un pion noir. On échange. On remet en place... 

 

Les joyeux hiboux continuent leur chemin. Deuxième boîte, troisième, quatrième et, au terme d'une belle balade, la cinquième... 

Déjà le retour, toujours dans une ambiance très sympa, chacun étant très content d'avoir rencontré les Cisteurs qu'il ne connaissait pas encore.

Ces rencontres... Que du bonheur !
Arrivés aux voitures, on se sépare en se promettant de recommencer.

L'HOMME QUI A VU L'HOMME QUI A VU L'OURS
 
Virée cistique ariégeoise par Cachou Tls
 

Ce jour-là, au programme de notre virée, avec Miss Sauciste, 10 cistes pour finir le secteur ariégeois : Vallée de l'Arize, Vallée du Salat, Vallée de l'Arac, et Vallée de l'Ariège.

 
Nous sommes, bien sûr, partis de Toulouse sous les orages, mais bon... 
Première ciste, de Coachbunny, où nous nous cassons bien les dents et perdons pas mal de temps, toujours sous la pluie. Au bout d'un bon moment, on lâche prise et on continue le programme (pourtant je suis sûr qu'on était au bon endroit,...).Juste avant d'arriver à Seix, vu le temps, on prend un auto-stoppeur. 
Et là, une surprise de taille...

L'homme nous demande si on va à Seix. Nous lui répondons par l'affirmative et précisons que l'on va même un peu plus loin voir un village abandonné. 

Là, l'homme est fort étonné : "Ah oui, et vous allez où exactement ?
Je sors donc l'énigme avec la carte, lui donne le nom du village, et j'ajoute : "C'est le village de Manu" (car c'est le nom de la ciste @09@55588@ de Mamietopset).
 
 

Et là, à notre grande surprise... "Mais Manu, c'est moi !"

Nous reprenons un peu nos esprits, lui, très étonné que l'on monte au village et qu'on l'appelle "Le village de Manu", et nous, de l'avoir dans la voiture.

Enfin bref, on commence à faire connaissance, on lui explique les cistes... et on monte tous ensemble au "village de Manu". On pique-nique chez lui pendant un orage de grêle, puis il nous offre le café avant de nous amener sillonner "sa montagne" tout l'après midi.
 
 
Il nous montré un autre village abandonné, un puits de style gariotte magnifique, perdu en pleine montagne, l'entrée de la mine de Fer, puis nous a raconté l'histoire de la vallée et des lieux-dits environnants. 
Bien évidemment, on connaît tout de sa rencontre avec l'ours, on peut même vous montrer l'endroit où elle a eu lieu, mais on connaît aussi maintenant presque tout sur la vie des ours, des loups et des lynx. 
 
 
C'est vraiment un personnage hors norme. On a passé tout l'après-midi avec lui, et ça a été un vrai régal, aussi bien au sens propre que figuré, car à courir la montagne, on a fait une cure de fraises des bois, framboises, et myrtilles. 
Petit bilan cistique (4 cherchées, 3 trouvées) largement compensé par une rencontre exceptionnelle ! 
Voilà une rencontre cistique que nous ne sommes pas prêts d'oublier Miss Sauciste et moi !
 

PODIUM, N° SPECIAUX
 
Tant dense ! par Cleapotre
 

Que les nombreux Cisteurs du monde entier m'excusent pour cette statistique quelque peu "franchouillarde", mais elle révèle quelques éléments intéressants, voire surprenants, sur la densité des cistes par département français :

- rapportés à leur superficie, ce sont, sans grande surprise, les départements d'Ile de France qui affichent les densités les plus élevées :

o Paris : 8,6 cistes au km²

o Hauts-de-Seine : 1,5 cistes au km²

o Yvelines : 0,9 cistes au km²

o Essonne et Seine St Denis : 0,7 cistes au km²

- rapportée à leur population, les résultats sont peut-être plus étonnants :

o Tarn-et-Garonne : 1 ciste pour 143 habitants

o Hautes-Alpes : 1 ciste pour 252 habitants

o Haute-Saône : 1 ciste pour 311 habitants

o Aube : 1 ciste pour 354 habitants

o Deux-Sèvres : 1 ciste pour 378 habitants

Merci aux Cacheurs de ces départements (et des autres), pour leur alimentation constante du terrain !

La Vienne n'est nommée dans le top 5 d'aucun de ces deux classements, et pourtant, elle mérite largement d'être mise à l'honneur ce mois-ci pour avoir franchi le cap des 1000 cistes cachées. C'est Raduz, le 11/08/2009, et sa "balade de Rezan" (@86@60762@), qui lui aura ainsi permis d'être le 13ème département à entrer chez l'Emile. Une 1000ème décapsulée le 14/08/2009 par l'incroyable DiBi.

A noter aussi deux nouvelles et sympathiques entrées, ce mois-ci, dans le club des Cacheurs de plus de 500 cistes, avec l'arrivée de Valeetiti le 16/07/2009 (@39@59531@ - La source sacrée), puis de LNC le 22/07/2009 (@06@59819@ - Le joli chat). Combien de kilomètres avalés (par eux et par les Trouveurs qui les ont suivis...), pour satisfaire l'imagination débordante de ces deux là, et leur plaisir à nous faire découvrir tant de jolis spots ?

La 60000ème !
 

La ciste n° 60000 a été cachée par Microb dans le Morbihan. Elle s'appelle "La Ciste du Duc Nazao".

Ovive, pour CT : "Microb, peux-tu nous raconter ta course à la 60000ème ?"

Microb : "Désolé Ovive, il n'y a pas matière à un récit. Cela s'est fait accidentellement. Je revenais du Morbihan avec 22 cistes à déclarer ! J'ignorais totalement l'échéance des 60000 quand j'ai commencé mon dur labeur, c'est à la 2ème que j'ai vu apparaitre un N° très proche : 59995. J'ai continué normalement, à mon rythme, j'ai pris la 59996. Par contre, ensuite, j'ai pris le n° 59998. Il y avait donc d'autres personnes à l'enregistrement, je n'étais pas tout seul ! Je suis allé voir : Choupy avait pris la précédente ! Le temps que je regarde, et la 59999 était en ligne ! Alors, j'ai foncé pour enregistrer la mienne, j'avais une petite chance d'avoir la 60000... et je l'ai eue ! Ensuite, j'ai continué normalement ma longue besogne, jusqu'à un appel désespéré de Jihem qui était sur le coup pour la 60000 ! J'étais un peu penaud de la lui avoir piquée, mais il ne l'aurait pas eue quand même ! J'ai tout stoppé pour qu'il passe sa 60000, il n'a même pas pu avoir la 60006. C'était juste un coup de chance pour moi ! Mais, désormais, ce n'est pas dit que je m'aligne officiellement pour la 70000. Voilà ! Pas de quoi fouetter un chat, comme dirait Dom.cats."

La ciste @27@60007@ cachée par JMLV est située à 60000m de 60000. Elle s'appelle "La ciste des 60000". On peut effectivement imaginer la déception de "Jihem" qui s'exprime lui aussi sur le sujet dédié à ce passage de cap, ICI.

PETITES ANNONCES
 

Quelques précisions concernant le forum
Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu'il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum et Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs, Seth et Dolina. Voir ICI.


Annonce-Coup de pouce des Cisteurs, par Agatheuse

Fbaillargeaux (Fred), est parti avec son régiment à Djibouti. Emu par les conditions misérables d'Adbou, 5 ans, qui vit dehors avec sa famille, Fred se dit que, peut-être, un peu de solidarité de la famille cistique permettrait de voir des étoiles dans les yeux de ces petits.

Fred aimerait recevoir des colis contenant des fournitures scolaires, des livres, des vêtements d'été (même déjà portés) pour les garçons de 5, 10, et 12 ans, et la fillette de 7 ans. Il fera parvenir les colis à la famille d'Abdou.

Voici les coordonnées de Fred :

ADC BAILLARGEAUX FREDERIC
SEC/EMIA
SP 85014 00803 ARMEES

Ne tardez pas, le régiment de Fred rentre en France fin Novembre.

Merci pour Abdou, le petit protégé de Fred.

BALLLADE
 
par le Professeur BARD Jo (*)
 

Je ne voudrais pas sembler suprapygoflatulent, mais je vais granonatriofèrer et profiter de Ciste-Thématique pour corriger tous ceux qui intraoculodigitalent et qui glacocycliquent avec la langue française... Et c'est souvent le cas sur le forum et les énigmes des cistes... Je vais rapidement cesser ma potogyration pour aller droit au but...

Il y a ballade & balade...

La ballade avec 2 ailes est plutôt pratiquée par les balnéocantatophiles, tandis que la balade avec un seul elle, est pratiquée par les adeptes de la podoambulation. Maintenant, il y a le cas des podoambulocantatophiles... Quant aux Podoambulobalnéocantatophiles !...

Granonatriofèrer : apporter son grain de sel.

Intraoculodigitaler : se fourrer de doigt dans l'œil.

Suprapygoflatulent : personne qui pète plus haut que son cul.

Glacocycliquer : connaitre quelques difficultés

Potogyration : action de tourner autour du pot

Balnéocantatophile : qui aime chanter dans son bain.

Podoambulation : la marche à pied

Podoambulocantatophiles : qui aiment chanter en marchant...

Podoambulobalnéocantatophiles : qui aiment marcher...


(*) Agrégé désagrégé de Boisieux Bocage les Forêts sur Bois & hyperthyrrhoïdien des Alpes

 

AAAhhhhhhhhhh !!!!!!!
 
Phobies par Pasfrevin
 

J'aimerais bien savoir comment vous écririez le plus grand cri de terreur que vous pourriez pousser.

 
Bon, je vous laisse imaginer, c'est celui que l'on pousse lorsque par malheur on se trouve face à face avec l'objet de ses phobies. Vous n'en avez pas ? Quelle chance ! Sinon, vous me comprendriez !

 
Un jour, je faisais un brin de poussière sur une étagère. Tout allait bien, beau temps, copain sympa à la maison, mari détendu qui prépare le déjeuner, belle journée en perspective. 

 
Sur l'étagère, le chat en céramique de Tatie Ginou, le plateau de Ticou13, une boîboîte à trésors pour cistes, un ou deux bouquins, un peu de bazar, on déplace, on replace et patatras quelque chose dégringole, c'est vert et jaune, c'est vif comme l'éclair. " Ça a bondi, je te le jure ! C'est un lézard, il est caché, faut le trouver, le faire sortir, je dors pas, là..." 

 
Notre ami ouvre des yeux ronds, il connaissait cette phobie des lézards, peur incontrôlable, irraisonnée, maladive, mais il ne pensait pas que c'était à ce point-là ! 

 
Dix mètres plus loin, j'observe les hommes qui cherchent, ne trouvent rien, tentent de me rassurer "Tu as dû te tromper, c'est autre chose...". Je boude dans mon coin, tant pis s'ils me prennent pour une dingue ! 

 
Je finis par me calmer, la journée passe. Le lendemain, je retourne sur les lieux, il faut bien en avoir le cœur net ! Sur le tapis, une fève, tiens, c'est donc la boîboîte à trésors qui s'est ouverte en dégringolant, je déplace la table du salon et là, vert et jaune, immobile, tout penaud sans doute, le petit lézard en perles que j'avais fabriqué et que je destinais à une prochaine ciste ! 

 
Je l'ai pris par la queue comme s'il allait me faire encore du mal et je l'ai remis dans la boîboîte, il y est encore ! Quand c'est fini, on en sourit, évidemment ! 
 

Et vous, vous avez la phobie des araignées ? Des souris ? Racontez !

 
 

 

PICNICISTE AU PAYS DES GARDOIS
 
Maybe the last par Sokine
 

C'est à l'occasion de son départ du Gard que Tintin, récemment Emilien, a une nouvelle fois organisé une, non plutôt deux extraordinaires rencontres sur le thème des douze travaux d'Hercule.

Les douze travaux, oui, comme dans la mythologie, avec les écuries d'Augias, la biche de Cérynie, l'hydre de Lerne... mais pour les Cisteurs, ces travaux ne se sont pas tout à fait passés comme cela : 

Tout d'abord, il fallait choisir une date : oui mais laquelle ? Après quasiment 5 semaines de délibérations, deux dates furent choisies : le 31 mai et le 14 juin !
Elles réuniront la CKJM team, Mao, Foisine, ChrismasD, Tortuecat & co, Ovive34, Bernardjsv, Lilijean, les 4 fantastiques, le Cigalois, Eastwood family, Sokine, Fredouille, Sand34, Ulylo, Solea, ChevaldeFeu, Bibindum, Numsix, les Tulipes, Cerambyx, Yann30 & co, Pasfrevin et Ticou, Bob82, les Crouch, Tequila, et, bien sûr, la Tintin's team family.

Le travail suivant aura été de rédiger et décrypter les énigmes en une semaine. Photos imprimées, textes dans le sac à dos, il ne reste plus qu'à se retrouver au point de départ, sans oublier quelques invitées pour fêter tout ça : Gertrude, les cistes de l'art postal et encore d'autres cistes itinérantes... 

Il fallait aussi inviter le soleil !!! Pour la première rencontre Zeus nous a également fait une petite visite pour laisser place à un grand soleil qui fut présent aussi le 14 (oui on a notre chaman personnel qui nous fait venir le soleil, fastoche ce travail là !). 
Une fois tout ce petit monde attablé dans le cadre magnifique des écuries d'Augias (nettoyées pour l'occasion), il fallait maintenant venir à bout de tous les succulents mets préparés par nos Cisteurs. 

 

Repas animé par des anecdotes cistiques et par des parties de franche rigolade, la bonne ambiance aussi s'est invitée ! 
Ayant pris des forces, nous pouvions partir sur les traces d'Hercule. Un magnifique parcours nous attendait, agrémenté de 14 boîboîtes. Un site très inattendu, des spots très sympathiques pour une balade très agréable dans un esprit de camaraderie cistique. Je vous dis : Que du bonheur !!! 

De retour aux écuries il fallait maintenant faire nos adieux (dur dur ce travail !). Encore quelques photos souvenirs (@30@53208@) de notre Tintin qui part vers de nouvelles aventures professionnelles.


Nous voilà sur le chemin du retour, des images plein la tête, le plus dur de tous les travaux c'est décidément de redescendre de son nuage : on recommence quand ?

LES VISITEURS DU SOIR
 
Cinescénie par AkmonBou-Spicéa
 

Depuis 2007, Alba, Elwen, Mul-Han, et AkmonBou-Spicéa dit le Chevalier Akmon, sont acteurs bénévoles au spectacle de la Cinescénie du Puy du Fou (le plus grand spectacle de nuit du monde). Et, à condition d'avoir été prévenus au préalable, chaque année, ils accueillent les Cisteurs venus assister à l'une des représentations en leur proposant de visiter les coulisses après le spectacle (avec pour guide Gérard de Podalgias, papa d'Akmon et d'Alba), et même de se costumer comme s'ils allaient, à leur tour, entrer en scène ! C'est aussi l'occasion d'ouvrir la fameuse ciste @85@32924@ (privilège du Cisteur).

La soirée se termine ensuite autour d'une brioche Vendéènne (on ne repart pas le ventre vide !) et du verre de l'amitié.
Voici un petit medley des photos de Cisteurs costumés avec les habits du Puy du Fou.

Kiki03520, Bob d'Artois, Metaxa, et en bas, Isamax56 et Gribouille35 

Brossard56

Choupnco et Datout 

SG

Gadjo

Les Vaco6

Coulpe et Platdetain

Mais sont aussi venus les Baz49, Jpp85, Guetto.

Alors, si le coeur vous en dit et que vous venez, n'oubliez pas d'envoyer un MP à AkmonBou-Spicéa... Pour plus d'informations, le sujet est sur le forum général : ICI

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite)
 
Difficile d'atteindre le grenier pour retrouver les lettres de Josyane qui révèlent son secret. Ernest et Gaston y parviendront-ils ?
 

Les deux compères partirent en claudiquant, et un brin en biais, vers le fameux grenier. Mais ce foutu grenier où personne n'avait plus remis les pieds, depuis belle lurette, il fallait l'atteindre, et là ce n'était pas du tout cuit. 

- Dis, Gaston, tu n'aurais pas une échelle pour monter dans cet estancot ?

- Ben j'en ai eu une, mais à cette heure, où qu'elle est, ça je me rappelle pas trop. Mais peut-être ben qu'un p'tit gorgeon me rafraîchirait la mémoire ?...

- Non, d'abord le grenier. Et, attends, je crois que je sais où en trouver une, d'échelle...

- On s'en fout, de l'échelle ! On ne va pas passer le réveillon là-dessus, on a autre chose à faire ! s'énerva Gaston. Allez, fais-moi la courte.

Ernest se mit en position, et Gaston monta sur ses mains aux doigts croisés. Puis il prit appui sur les épaules de son compère et se hissa dans le grenier. En dessous, l'autre ronchonnait sous prétexte qu'il lui avait à moitié arraché une oreille.

Gaston commença à bouger des caisses et des malles, ce qui eut pour effet de faire dégringoler dans la buanderie des nuages de poussière mêlés de crottes de souris. Ernest était environné d'un halo gris et ressemblait à un spectre.

- Bon, ça vient ? aboya-t-il après avoir éternué.

- Ça fait vingt ans que je n'étais pas monté ici ! répondit Gaston. Dieu, quel fourbi !... Attends, faut encore que je bouge une commode... Tiens, elle est pleine des nippes de ma femme. Je me demande pourquoi j'ai gardé toutes ces cochonneries après sa mort.

- Sans doute dans l'espoir de les vendre !... Bon, ces lettres, tu les trouves ou pas ?

- Minute, vieux gars. J'y suis presque... Oh !...

- Quoi, "Oh" ?... Qu'est-ce que tu as trouvé ?

- La locomotive en bois que je traînais au bout d'une ficelle quand j'étais morveux !

- Ecoute Gaston, on est là pour trouver les lettres de la Josy, pas pour tes jouets ! Remue-toi, j'ai soif !

- Ah, ça y est, je les ai !

CHAPITRE 2

Cinq minutes plus tard, dans la cuisine, Ernest triait les lettres pendant que Gaston soignait ses éraflures au Mercurochrome : en descendant du grenier, il avait évidement perdu l'équilibre et était tombé de tout son long dans la buanderie.

Ernest avait fait deux tas : d'un côté, les lettres d'amour que Maurice Molard avait envoyées à la Courtecuisse ; de l'autre, le reste du courrier. C'est dans cette deuxième pile qu'il espérait trouver ce qui leur avait valu, à Gaston et à lui, de se faire assommer par la Josyane, soixante ans plus tôt.

Il agrippa la bouteille de gnole et en avala une lampée. Puis il rota bruyamment et annonça :

- Je crois que j'ai trouvé !

- Quoi ?

- On n'avait pas lu ces lettres en détail à l'époque. Eh bien, je t'annonce que la Josy était fille-mère !... Elle a eu un petit chiard, confié à l'Assistance Publique ! Qu'est-ce que tu dis de ça, mon cadet ? On croit rêver, non ?

- Pas possible ?... rigola Gaston. C'est trop beau pour être vrai ! La bonne du curé, fille-mère !

- Et ce n'est pas tout : j'ai compris qui était ce gosse. Je peux te dire qu'il s'est installé au village à sa majorité. Devine qui c'est ?

- Ben sacré bon sang de bonsoir, comment tu veux que je sache ?... En plus, j'ai plus vraiment les idées claires à cette heure ! Donc tu me dis qu'il est venu à sa majorité, pour ses vingt-et-un ans, et il doit avoir entre soixante et soixante-cinq ans...

- Ben ouais, c'est ça.

Alors ? Qui est cet enfant mystérieux, fils de la bonne, enfin bonne... Josyane ?

Vous le saurez en lisant notre mensuel le mois prochain !

 

Cette nouvelle rubrique est directement inspirée du jeu "Le bout rimé", dans le "Salon de divertissement" de Newforez, où des poètes amateurs se lancent des défis avec des mots imposés en terminaisons de quatrains.

Il y a un minimum de règles à respecter : elles sont rappelées dans le message d'introduction du sujet (ICI). Pour l'adapter à votre magazine favori et l'ouvrir à tous les lecteurs, nous allons procéder ainsi :

Chaque mois 4 "mots-défis" seront proposés.

Les créations devront être adressées à ciste.thematique.blog@gmail.com au plus tard le 15 du mois.

Seules les 10 premières propositions reçues seront retenues pour être soumises, du 15 au 25, aux votes des habitués de Newforez en utilisant le principe du sondage, ce qui permettra de sélectionner, pour publication dans le numéro suivant de Ciste-Thématique, les 3 quatrains ayant recueilli le plus de votes.

Nous ne retiendrons qu'une proposition par auteur.

Ce petit concours mensuel a été initié en Août avec les rimes imposées : assiette, chaussette, fugace, palace.

Le sondage a amené sur le podium les quatrains composés par : VeroYes, Salomé49 et Cleapotre.

Deux quatrains arrivent en tête avec le même nombre de votes (cité en premier, le premier arrivé) !

1er : VeroYes

Septembre est à nos portes, enfilons nos chaussettes, 
Rimons rimons poètes, créons quatrains fugaces 
Insuffisants qu'importe, à garnir nos assiettes, 
Versifions à tue-tête, gagnons ors et palaces.

1er : Salomé49

Ne sentez vous point cette odeur fugace, 
bien incongrue dans cet illustre palace, 
ce n'est point un relent de chaussette, 
mais bien ce que j'ai dans mon assiette. 

3ème : Cléapotre

Un jour que je n'étais guère dans mon assiette, 
Dévoré d'anxiété, moral dans les chaussettes, 
J'ai croisé une ciste au sourire fugace 
Dont le spot, à l'artiste, aurait semblé palace.

Les autres participants étaient (par ordre alphabétique) : L'aiguille, La fée mélusine, Lapeste, Locotwister, Ovive34, Vaco6.

La règle s'adapte à la situation ! Pour Octobre, le "défi-rimes" est fourni conjointement par VeroYes et Salomé49.

Tout le monde peut jouer avec : canicule, virgule, Acadie, radis .

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant ! Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers, ex-aequo ou pas.

BZZZZ BZZZZ...
 
Un bourdon qu'est-ce que c'est ? par Mannebrand
 

Avec humour, Angelus68 répond le 19 septembre 2004 :

Pour tout savoir sur les bourdons :

A/ site de Monglane (ICI)

B/ Bourdon (n. m.) 1- grosse cloche (généralement de plusieurs tonnes). 2- son que l'on entend quelques secondes après la fondamentale.

C/ Insecte hyménoptère au corps lourd et velu (Tiens, ça me rappelle quelqu'un...), qui butine comme l'abeille.

D/ Long bâton de pèlerin surmonté d'un ornement en forme de pomme.

E/ Faute d'un compositeur qui a omis un ou plusieurs mots de la copie.

Pour certains, c'est un truc de plus qui nous écarte des cistes. Pour d'autres c'est quelque chose d'abscons qui encombre les boîtes.

Voici quelques informations qui vont peut-être positivement vous faire changer d'avis sur ces bestioles.

Concrètement, un bourdon est un objet placé par le Cacheur dans une ciste, en plus de tous les autres. Ce bourdon propose aux Cisteurs qui le trouveront de l'aider à réaliser un défi en le sortant de la ciste et le déposant dans une autre ciste, où il sera repris par un nouveau Trouveur, placé dans une autre ciste, etc.
Le Bourdon va ainsi voler de ciste en ciste grâce à ses Trouveurs successifs.

Il s'agit d'une petite boîte en plastique ayant contenu une pellicule photo 24 x 36 (ou autre boîte de taille similaire). A l'intérieur, le Cacheur mettra un rouleau de papier sur lequel chaque Trouveur écrira un message avant de placer le bourdon dans une autre ciste.

Il est identifié par le numéro de la première ciste qu'il a butinée. Ensuite, un Cisteur ouvrant la ciste peut choisir de prendre le bourdon en plus de l'objet qu'il prend habituellement. Dans ce cas, il ira le redéposer dans une autre ciste en complétant scrupuleusement le formulaire de cistes.net.

C'est Globul qui donna naissance au premier bourdon. Le 27 novembre 2002, il écrivait : "Dans ma prochaine ciste, à paraître ce WE si tout va bien, il y aura un objet supplémentaire un peu différent des autres et non listé. Concrètement il s'agit d'une boîte de pellicule - noire d'où le nom - ne contenant évidemment pas une pellicule mais de quoi laisser un message écrit. L'idée est que le trouveur prenne son objet mais emporte aussi le bourdon et le dépose dans une autre ciste, après avoir ajouté son message, et vienne sur ce forum pour annoncer le déplacement du bourdon. Idéalement le bourdon volerait ainsi de ciste en ciste en butinant les nouveaux messages, le plus beau étant évidemment qu'il change de région au gré des cisteurs longue distance. Il y a le risque qu'il "meure" entre des mains étrangères, mais c'est un risque à courir. Je recommanderais simplement de ne pas déposer le bourdon dans une nouvelle ciste qui n'a pas encore été "sécurisée" par le simple fait qu'elle reste suffisamment longtemps au même endroit. Voilà, que pensez-vous de mon idée ?"

Et le lendemain d'ajouter : "Ça peut aussi être une incitation à aller visiter les cistes peu fréquentées... Sinon le bourdon étant un OGM- objet génétiquement modifié- rien n'empêche de le cloner, d'en mettre plusieurs en circulation, de les faire se croiser etc."

C'est l'idée de "beau parcours" qui plaît tant aux "géniteurs de bourdons". Les cistes sont sédentaires (pour la plus grande majorité !), les bourdons sont nomades. Ils voyagent en suivant les indications de leurs créateurs ; c'est ce que précise le "défi" du bourdon.

Le souci des bourdons, c'est que leurs Trouveurs sont parfois indisciplinés, ce qui a d'ailleurs très vite causé des problèmes au webmaster de cistes.net.

En mai 2005, David Gille écrivait : "Je sais que certains n'ont pas déclaré avoir pris un bourdon, ce qui rend impossible pour nous de les gérer. C'est aussi la raison pour laquelle, il y a déjà plusieurs mois, j'ai dit que nous ne nous en occuperions plus. Je signalais simplement qu'il existe pas mal de Bourdons qui sont bien au chaud au lieu de bosser un peu."

Le lendemain, il ajoutait : "Certains Cisteurs sortaient un bourdon et le mettaient dans une autre ciste, sans rien déclarer. Là, un nouveau Cisteur le sortait et, ne pouvant pas l'enregistrer, me demandait d'intervenir. Il fallait donc que j'écrive à tous les Trouveurs pour savoir qui avait sorti le bourdon, que j'attende la réponse, que je remercie tous ceux qui m'avaient répondu, que je demande à l'informaticien de signaler la première sortie du bourdon, et que j'écrive au Cisteur qui m'avait demandé d'intervenir. (Et j'en oublie !). Bref, un échange interminable de mails à cause de "l'oubli" d'une personne. Multipliez ça par 3 ou 4 chaque semaine, et vous comprendrez pourquoi on ne s'en occupe plus. 
Bien cordialement 
DG"

Pour en revenir à une remarque de Globul le 28 novembre 2002: "Après sélection naturelle y'en a bien au moins un qui aura accompli un beau parcours !"

Pourquoi ne pas garder cette belle idée en tête ?

Alors, pour que la sélection naturelle soit la moins cruelle possible, voici quelques conseils:

  • Quand on cache ou trouve un bourdon, toujours compléter de manière consciencieuse le formulaire de cistes.net relatif à celui-ci.
  • Respecter le défi imposé par le créateur du bourdon (sachant qu'un défi peut être atteint par étapes)
  • Faire vivre le bourdon qui n'a pas pour vocation de rester sur la télévision.
  • Ne pas transmettre un bourdon directement (de la main à la main) à un autre Cisteur sinon on ne pourrait plus le suivre sur le site (CLIC) . En le remettant à un tiers qui n'en est pas le dernier possesseur "officiel" il y aura des problèmes de suivi.
Et puis, si vous vous êtes piqués au jeu, ce serait tellement sympa d'adresser un MP au créateur du bourdon...

Mais au fait, connaissez-vous les créations de La Fée Mélusine (CLIC) ? Elle n'en a encore posé qu'un, "la bourdonne", mais elle crée surtout pour les cisteurs des Bourdons personnalisés. La liste d'attente est longue, mais peut-être aurez-vous la chance de voir votre avatar passer entre ses mains expertes !!!

 

Après la parution de sa voiture dans le précédent numéro de Ciste-Thématique, Sioux était persuadée de pouvoir faire mieux... Pari réussi ? 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS !
 
Interview de Pathfinder, par Ovive34
 

"Félicitations Pathfinder, tu viens d'ouvrir ta millième ciste ! Quel est ton meilleur souvenir sur la piste ?

- Difficile à dire. Il y a tellement de sites découverts, de belles balades effectuées partout en France. Les cistes m'ont fait réellement découvrir la forêt de Fontainebleau depuis 2004. Dorénavant c'est rando à gogos, à la recherche de ses sites cachés, des grottes ornées, des abris de carriers, des arbres remarquables. J'ai autant de joie à découvrir lors d'exploration des sites insolites qu'à les faire découvrir par la suite en y cachant une ciste.

- Tu dois bien avoir une anecdote à nous raconter ?

- Avril 2008 : en vacances cistiques avec Neokhal, nous partons à l'assaut d'une série de LaserLaser dans le Vaucluse : Les perles de Margot. La balade vers une bergerie, agrémentée de 6 cistes, est vraiment agréable et les spots toujours aussi sympathiques vérifient l'équation "LaserLaser + Vaucluse = superbes énigmes + sites géniaux".

L'après-midi est assez avancé et nous partons à l'assaut de la série qui s'effectue dans une combe sur un chemin que nous devrons utiliser également au retour.

Les trouvailles s'enchaînent sans que nous croisions un randonneur. Petite pause ravitaillement sur la 5ème ciste de la série et on termine par la 6ème à la bergerie. Il est 18h30, la luminosité faiblit. Direction la voiture, située à une heure de marche en redescendant le chemin par lequel nous étions montés.

Au niveau d'un virage, juste avant d'arriver à la grotte où la 5ème des 6 boîtes est cachée, je m'arrête car j'entends du bruit sur le chemin. Je m'apprête à dire à Neokhal : "Tiens ! Des randonneurs qui montent", quand des grognements gutturaux (de ceux d'un chien qui montre les dents juste avant d'aboyer, voire d'un félin) se font entendre très près de nous. Nous ne voyons pas l'animal car il est de l'autre côté du virage du chemin mais il est à 10 mètres maxi de nous... Grand effroi car il continue de grogner pendant une minute (sûrement un peu moins, mais le temps dure une éternité dans ces moments-là) et nous entendons finalement très clairement des bruits de pas sur les cailloux du sentier se déplaçant très lentement. S'approche-t-il, s'éloigne-t-il ? Nous ne rigolons plus du tout et nous prenons chacun 2 pierres dans la main. La solution la plus simple : rebrousser chemin... sauf que la seule sortie c'est par ce sentier. Finalement nous avançons doucement... il n'est plus sur le sentier mais il nous observe sûrement de très très près car nous entendons toujours ses grognements. A cet endroit, il y a de grandes parois rocheuses de part et d'autre du sentier, avec seulement une petite bande de végétation d'un côté du chemin. Nous dépassons "le point critique" en jetant des coups d'œil dans tous les sens. Ouf, il nous laisse tranquilles. Pas rassurés, nous accélérons le pas. 200 mètres plus loin, à nouveau des bruits de grognements dans les fourrés. C'est forcément un deuxième animal. Nous dévalons la pente. Ouf, la voiture est en vue !

Avec du recul, lors du petit ravitaillement au niveau de la grotte à l'aller, je me rappelle avoir laissé échapper un morceau de gâteau sec pile à l'endroit où la première "bête" nous a surpris.

D'après le Cacheur, il n'y a que des moutons, des chèvres et des sangliers dans le coin... euh... nous avons donc été attaqués par des chèvres carnivores ou des moutons mutants gardant férocement leur bergerie ! :o)

Nous aurions finalement bien aimé les voir nos "bêtes"... mais en même temps nous sommes contents qu'elles aient préféré les gâteaux secs !

- Je vous comprends ! Et quelle est la plus belle ciste que tu aies découverte ?

- Je vais en citer 2 :
  • la 5000ème : Signée Blackrat. Tout simplement "hors-catégorie". Elle a été le sujet d'un post sur le forum, lors de sa destruction par des vandales. Une vraie aventure boyardesque.
  • Fairy boîte : Signée King. Beaucoup de ses boîtes méritent le titre de plus belles cistes. Une série de 4 fées a été cachée dans la forêt de Fontainebleau. Une photo est plus parlante à mon avis.

- Merci Path !"

PHOTO DU MOIS
 
Photos de vacances par Sioux
 

Depuis le pont de la ciste @04@20194@ : les ours blancs de retour dans les Alpes de Haute-Provence. Est-ce une conséquence inattendue du réchauffement climatique ? 

Sur le sentier en approche de la ciste @88@60724@ : un arbre qui aura manifestement fait preuve d'une valse - hésitation dans la direction à suivre... 

COURRIER DES LECTEURS
 

Coucou Ovive,
Serait il possible de faire un post ou un article dans le prochain cisthématique sur le contenu des boites ?
On trouve trop souvent des "cochonneries" dans les boîtes pour lesquelles on vient de faire plein de kilomètres en voiture et à pieds !!!
Moi j'adore les objets faits maison ; ça serait chouette que plus de personnes en fassent...
merci et bizzz.


C.T. : Effectivement, c'est bien plus agréable d'ouvrir une boîte pleine de jolis objets ! Vous confectionnez vos objets ? Vous avez découvert de superbes objets faits main, adressez-nous quelques photos et commentaires, nous les publierons dans la rubrique "C'est bô !"

 

ATTENTION ! ÇA BOUGE !
 
Les cistes mobiles par Ovive34
 

A l'automne 2005, naissait le concept de la ciste mobile avec "le T9" (@34@11219@) imaginé par Pouschtroum et Bob182. Une "capsule-indice" cachée à l'intérieur d'une ciste et échangée comme tout autre objet devait voler d'une ciste à l'autre. Le challenge, pour les Cisteurs héraultais, était de suivre à la trace les échanges effectués par le dernier possesseur de la capsule et d'être le premier à aller cueillir la capsule dans sa nouvelle cachette. Cette capsule renfermait un message codé permettant de trouver la ciste "T9".

Quelques mois plus tard, Pom06 créait "la ciste vagabonde" (@06@14554@). Cette ciste, toujours active, est l'oeuvre de tous les Cacheurs des Alpes Maritimes. Telle un bourdon, elle vole aussi de cache en cache. Son Trouveur est l'unique Trouveur de la cache et devient, à son tour, Cacheur de la Vagabonde. Pour ajouter un intérêt, et comme la recherche de ciste est assimilée à une mini chasse au trésor, l'échange se fait avec un ticket de grattage Banco. Pour utiliser la pub, "Ça banque illico". Et... nous ne pouvons que constater que parmi les Trouveurs de la Vagabonde, une Cisteuse, Apnéiste, vit désormais à l'autre bout du monde ;-p

La Multispot, l'Intenable, la Baladeuse,... ont repris le concept de la Vagabonde.

D'autres cistes mobiles sont assimilables à de véritables traques : Tintin à la Une, le Livre d'Or de Duluoz, la ciste de l'art postal d'Ovive,... 

Avec la vache Gertrude, Colargoll a réussi à pousser les limites départementales !  

Pour suivre ces cistes voyageuses, leurs concepteurs ont créé des blogs ou épinglé des sujets sur le forum. Crevette76 a recensé la plupart de ces sites ICI.

Je dis "la plupart" car... j'ai entendu dire que certaines cistes mobiles voyageaient en toute confidentialité... "Bonjour, vous ne pouvez trouver cette boîte que par hasard, au moment où vous ne vous y attendez pas...".

Un autre concept, lui aussi très sympathique !

TRAITS & PORTRAITS
 

NDLR : Certains d'entre vous attendent peut-être encore la parution d'un article, voire même d'un portrait, qu'ils avaient adressé à David Gille. N'ayant pas récupéré les documents stockés sur son PC, vous comprendrez aisément pourquoi, nous vous remercions de nous adresser ces articles, portraits, etc. en vue de leur publication.

STATISTIQUES
 
Juin 2009. Cistes cachées : 1171 Nb d'échanges : 16033

Juillet 2009. Cistes cachées : 1290 Nb d'échanges : 19006
 

SOLUTIONS DES JEUX DU CT N° 44
 
LE CISTEUR DU MOIS DE JUILLET...
 

Vous aviez deux mois pour reconnaître Uguetta et... personne ne la reconnue ! Uguetta, elle, a même eu le toupet de reconnaître Agatheuse !
 
A LA RECHERCHE DES SUCETTES GEANTES
 

1. Il jouait du piano debout

 
2. Danger Mines !

 

   

3. Absence de bouchon

 

 (goulot sans bouchon) 
 

4. Sniper

 

   

5. Panne de clignotant 

  

(on tend le bras comme à vélo) 

 

6. Ne mangez pas de cassoulet...

 

 ... avant de vous coucher

   

7. Pays merveilleux

 (voir "Les bronzés font du ski") 

 

8. Quarante siècles d'histoire vous contemplent

 (Pyramide et ciel bleu d'Egypte + Chapeau de Napoléon)

CROISEZ LES MOTS
 

Solution de la grille du mois de juillet



Voici le podium : 1) Loner, 2) Foisine, 3) Alaingégé
 
LA PHOTO-MYSTERE
 

 
Bravo à Colargoll qui est le seul à avoir reconnu la photo-mystère. Il s'agissait d'un détail d'œillets (ou cristallisoirs) extrait d'une vue aérienne des marais salants de Guérande.
 
GEO-QUIZZ
 

Deux Cisteuses perspicaces ont trouvé PEYRUS (26) :
- Foisine, après s'être égarée à Vinsobres et Upie,
- Jrvhal, après quelques errements dans les "26 sans vin" (26120... dont Peyrus faisait partie !).
 


"Cornegidouille" était le juron favori du Père Ubu... qui n'a pas bu... à Père U... à Peyrus ! (inspiré d'une énigme cistique de Scott of the Attic). 

 


 

Ont participé à la rédaction de cette lettre d'information : Adopeste, Baykus, Bob d'Artois, Brossard56, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Krapo, Mannebrand, Miquet, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation