JOURNAL DES CISTEURS N°49
Parution du 01/01/2010
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 

EDITORIAL 

 
 par Philippe d'EUCK 

Il y a déjà 1 an…! Déjà 1 an que Max Valentin, sous sa casquette de "DG", s’excusait auprès de vous pour le retard de parution du numéro 42 de votre journal, celui de janvier dernier. Nous étions alors bien loin de nous douter que ce serait son dernier. Vous ayant appris qu’il était hospitalisé, pendant une période de plus de 4 mois, vous avez toutes et tous été très patients d’attendre le numéro 43, et très nombreux à demander régulièrement de ses nouvelles, à quoi je répondais en vous disant qu’il ne devrait pas tarder à nous revenir et retrouver son clavier, étant convaincu, tout comme lui, qu’il en serait ainsi. Il était très touché par vos témoignages de soutien et par tous les bons vœux de rétablissement que vous lui adressiez, et il me chargeait chaque fois, comme vous l’avez lu, par mails privés ou sur le forum, de vous en remercier chaleureusement. Il devait nous revenir bientôt… il ne pouvait en être autrement, puisqu’il allait bien, il me l’avait encore confirmé par téléphone dans l’après-midi même de ce 23 avril 2009, ajoutant qu’il devrait rentrer chez lui dans les 10 jours. Hélas, le destin en a voulu autrement, et il nous manque cruellement depuis sa brutale disparition en cette nuit du 23 au 24 avril dernier !

Sous la continuité de sa plume, le numéro 43 de votre journal aurait dû porter le numéro 47, et celui-ci, le 54, mais vous savez tous maintenant ce qu’il en est. D’abord, il était hors de question que les cistes s’arrêtent mais, au contraire, il fallait maintenir et assurer le développement de ce jeu qu’il avait créé, ainsi que du journal. Pour ce qui est du journal, Ovive34 a d’abord pris la bonne initiative dès le mois de février 2009 d’en rédiger un sur son blog. Elle a ensuite réuni une fine équipe de Cisteurs pour reprendre le flambeau, et leur premier opus est sorti le 1er juin 2009. Depuis ce numéro 43, votre journal Ciste-Thématique étant réalisé par des Cisteurs, sa lecture est évidemment devenue gratuite, ainsi que celle de tous les numéros précédemment parus (Bouton "Votre journal", qui ouvre le dernier en cours, et pour consulter les autres : clic sur "Archives", en haut à droite).

Ovive34 et son équipe ont su brillamment relever le défi, et la preuve de leur talent n’est plus à faire, depuis maintenant déjà 7 numéros parus.

Merci encore mille fois aux rédacteurs du journal, qui ont su avec brio continuer ce sacerdoce. Les articles sont chaque fois à la hauteur de l’esprit et de l’humour avec lesquels Max savait si bien jongler. Cette belle équipe fait courageusement face aux contraintes que cela impose, et ils se rendent mieux compte de l’énorme capacité de travail qu’avait Max, car lui le rédigeait tout seul chaque mois. Il recevait quelques aides, mais très sporadiques, de David Spiel et de moi-même, mais c’est bien lui qui s’y collait à fond et qui suait vraiment du burnous ! C’était une de ses expressions favorites.

Il peut être content et vraiment fier de vous, et il doit bien se marrer à son tour, de tout là-haut, tout comme il sait que vous avez une pensée émue en souvenir de lui chaque fois que vous cachez ou que vous trouvez une ciste. Merci mille fois aussi, pour cet honneur que vous lui faites, et tout autant de mercis à celles et ceux qui ont réalisé des cistes spécialement dédiées à la mémoire de Max.

Bien sûr, la rédaction du journal est ouverte à tous, et vous pouvez donc y participer selon votre temps libre et votre bon vouloir, quand cela vous chante si cela vous est possible. Nous serions heureux, aussi, d’y accueillir plus souvent nos amis Belges et Suisses, et nous vous rappelons bien volontiers de nous réserver vos anecdotes, d’envoyer vos portraits, et toute idée nouvelle d’article, photos, etc... ICI.

Bien sûr, aussi, la vie continue, les années se succèdent, et c’est même de plus en plus vite qu’il nous faut chaque fois acheter un nouveau calendrier, mais le temps n’effacera jamais, dans nos cœurs et dans nos mémoires, toutes celles et ceux qui nous sont chers, parents, amis, Cisteuses et Cisteurs qui nous ont quittés.

David Spiel, "Alain Formaticien" et moi-même vous présentons, à toutes et à tous, ainsi qu’à vos proches et vos familles, tous nos meilleurs vœux de santé, de prospérité et de bonheur pour la Nouvelle Année 2010. Nous n'oublions pas dans ces voeux Laetitia2Monterant et toute l’équipe du forum Newforez, sans qui les cistes ne seraient pas ce qu’elles sont.

 

LE LOCALISATEUR ET LES CARTOCISTES
 

Le localisateur, créé par Yogo, permet de savoir qui habite où. C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs avant de partir en voyage dans un autre département. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Vous pourrez également vous aider des cartocistes mises à votre disposition pour toute la Belgique sur le site de Brt et pour de nombreux départements français sur le site de Microb.

Merci de contacter Microb si vous établissez une nouvelle cartographie.

Les habitués du forum connaissent tous la carte des cistes accessibles aux Cisteurs à mobilité réduite créée par Ovive34 suite à l'initiative de Brindacier et d'autres Cisteurs. Elle renseigne les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes, et elle est  ICI...

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

Les Cacheurs ont également la possibilité d'indiquer de façon graphique, dans l'énigme, si une ciste est accessible aux personnes à mobilité réduite (Voir méthode ICI).

 

Chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :)) N'hésitez pas à nous adresser votre photo !

A vous de les reconnaître !

LES BAMBINS DE JANVIER
 
 

Aucun doute : c'est bien une gracieuse petite fille qui nous salue. L'avez-vous reconnue ?

 

 

Et quel est cet autre Cisteur dans les bras du Père-Noël ?

Vous avez reconnu l'un de ces deux bambins ? Exprimez-vous sur le forum général de Newforez, sur le sujet annonçant la parution du Ciste-Thématique de janvier. C'est ICI.  

L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution

 

A LA RECHERCHE DE SUCETTES GEANTES
 

 

Vous êtes-vous demandé comment un ignare en code de la route interprèterait les panneaux de signalisation routière ? Chaque mois, nous vous donnerons une liste d'interprétations, vous aurez un mois pour trouver à quels panneaux elles se rapportent (exemples) et nous proposer vos réponses sur Newforez.

La solution paraîtra sur le prochain numéro de Ciste-Thématique.

Questions du mois  :

  1. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.
  2. Barbecue.
  3. Femme pliée en deux.
  4. Homme cassé en deux.
  5. Accueil Club Med. (2 possibilités).
  6. Robot suicidaire.
  7. Affaissement de désir.
  8. Négociant en fruits défendus.
  9. Inclinez-vous sur la gauche (CT47).
  10. Vous êtes dans le coin (CT48).
  11. Footballeur mexicain (CT48).

PHOTOS DU MOIS
 
Dans la forêt un grand cerf...
 

... regardait par la fenêtre... 

 

C'est à ce moment précis que Bernardjsv et Maya30 l'ont surpris, au détour d'un chemin cévenol.

Méfions-nous des imitations sur cette photo transmise par ClubDQuatre... On ne peut faire cerf de tout bois !

 

HOROSCOPE
 
Votre thème "cistral" pour 2010 par Madame 1001 Soleils
 

Déterminante pour l’avenir de Cistes.net, l’année 2010 correspond à un tournant majeur dans la production des énigmes.
En te proposant ton thème zodiaco-cistique pour les "[…] 12 mois de l’année ", j’espère fortement que chaque Cisteur "[…] qui prend son pied " n’en viendra pas " […] à perdre la tête". A toi de démêler le vrai du faux avec quelques conseils anti-migraines, au @84@58647@, au @61@64627@, et au @69@44053@.
ImageJanvier, mois du Capricorne

Amour : Côté cœur, cette année 2010 pourrait bien être celle de "la grande vadrouille". Surtout si tu habites la Nièvre. Tu remettras en cause ton union et tu t’interrogeras sur un avenir à deux. Après 56 694 interrogations, concessions, ravalements de ta fierté, tu te décideras finalement à apprécier ta solitude.

Côté cistes : Tes méthodes seront très personnelles, mais elles feront rapidement leurs preuves. Après un "Bilan de compétences" tu prendras conscience que tu es limité à 90 cistes par semaine. Tâche de te montrer tenace, persévérant et lucide. Ce sera le meilleur moyen de tromper tes 64267 adversaires.

Santé : Tes analyses font apparaître 61974 points faibles à surveiller. Aussi, après une mise en garde sévère de ton médecin, tu devras impérativement passer au "potage au concombre" à partir du 7 mars.
Les autres signes... 

Image Bélier : "L’or ou la ciste… Humm ?" Une grande opportunité s’ouvre devant toi. Rarement tu as été aussi proche de ton but. Mais attention à rester attentif aux détails. Cela pourrait te porter préjudice dans tes recherches cistiques. Tout se jouera en Juillet, le 10 (le) 26 (ou le) 7.

Image Taureau : 2010 sera une année "richissime […]" ! Avec beaucoup (51291 !) d’opportunités d’ancrer et de développer ta carrière cistique. A partir de février, tu cisteras plus loin, plus haut, plus fort, avec une rage et une détermination rarement atteintes.

Image Gémeaux : Si tu déniches "la ciste battante", cela te permettra d’atteindre tes objectifs et tu te découvriras alors plus idéaliste et ambitieux. Mais attention : ton esprit de Cisteur aventureux est le seul point susceptible de te faire trébucher en confondant désir de vaincre et avidité. Conseils spécialisés de Mme 1001 Soleils au @14@64337.

Image Cancer :  2010, une année de grande moisson cistique. Tu franchiras un cap dans tes recherches. Tu connaîtras une belle notoriété et forgeras encore davantage ta réputation de grand Cisteur. A partir du mois de Juin tu structureras et amélioreras ce qui devra l’être et tu termineras l’année avec la sensation d’être allé "Au bout du chemin" : 58406.

Image Lion : Soucieux d’évoluer dans ton secteur d’activités cistiques, tu cherches à progresser encore. Ton sérieux et ta conscience professionnelle ne se démentiront pas. Ceci te mènera, "sur la route du trésor", à passer de la 35032ème place à la 51ème.

Image Vierge : Au cours des 65 premiers jours de l’année, tu seras en passe de finaliser un grand projet cistique, à condition de ne pas passer à côté de "la roue de la fortune" sans la trouver. Ton numéro gagnant pour l’année sera : 42703.

Image Balance : En vertu de l’adage : "aide-toi et le ciel t’aidera", tu sauras profiter de chaque opportunité pour cister et tourner à ton avantage des situations critiques. Tu seras aussi plus inventif et créatif dans tes énigmes. Pour garder ton humilité (en danger !) tu trouveras en plus quelques conseils de Mme 1001 Soleil au @78@33.

Image Scorpion :  Pour trouver un juste équilibre entre l’audace et la prudence sur le terrain, l’expansion et la stabilité sur le net, il te faudra faire "le bon choix". Entre le 5.3(et le)24.6, tu auras l’estime de tes coéquipiers, les moyens et la possibilité de cister dans de meilleures conditions. Tu feras durant cette période 70% de tes découvertes.
Image Sagittaire : En 2010, tu ne montreras aucun empressement à cister, et tu sauras attendre le moment propice pour résoudre les énigmes et sortir. Du coup, cela sera une année "[…] qui vaut le cou (euh, pardon, coup)". Mais pour cela, il faudra passer en Seine-et-Marne et te montrer persévérant dans la recherche de ton nombre zodiaco-cistique : 63662.
Image Verseau : Pas facile de trouver le temps d’aller cister, car "Avant l’heure, c’est pas l’heure". Mais en 2010, se présenteront à toi 63064 opportunités de le faire. Ton numéro porte-bonheur est : 77.

Image Poisson : Inutile d’aller chercher au bout du monde ce que vous avez à portée de main : "Le trésor (est) sous la roche". Pour 56485 d’entre vous, ne manquez pas la date du 3.5 qui sera déterminante pour l’amélioration de votre score et de votre karma cistique.

NDLR :  Les galets zodiacaux ont été confectionnés par Salomé49. Un grand merci à Mamietopset pour ce travail bien documenté que nous vous diffuserons au fil des mois !

STATISTIQUES
 
Novembre 2009. Cistes cachées : 1003, Nb d'échanges : 15094.
 

MIAM-MIAM
 
Lou Touchté ou Gâteau de fête par Calounette
 

Gâteau de fête sucré

Ingrédients (pour 2 gâteaux)

Pour la pâte :
- 400 g de farine
- 5 cuillères à soupe de sucre
- ½ paquet de levure boulangère
- 100 g de beurre mou non fondu
- 2 œufs entiers
- 10 cl de lait
- 1 pincée de sel

Pour l'appareil :
- 30 cl de crème fraiche épaisse
- 1 œuf entier
- 2 jaunes d'œufs
- 3 cuillères à soupe de sucre
- Arômes (vanille, fleur d'oranger, etc...)

Faites fondre la levure. Mélanger dans la farine en creuset l'ensemble des ingrédients, travailler la pâte quelques minutes pour l'aérer.
Etaler la pâte en dépassant des rebords, rouler les bords dans le moule pour former un bourrelet de 1 cm d'épaisseur.
Laisser reposer/lever la pâte pendant 2 heures.
Préchauffer le four Th. 6 (180 °).


Préparer la garniture :

Mélanger le sucre avec les œufs, rajouter la crème et les arômes, mélanger.
Verser l'appareil sur le fond de tarte, enfourner.
Faire cuire 20/25 mn.


Gâteau de fête salé


Ingrédients (pour 2 gâteaux)

Pour la pâte :
- 400 g de farine
- 2 cuillères à soupe de sucre
- ½ paquet de levure boulangère
- 100 g de beurre mou non fondu
- 2 œufs entiers
- 10 cl de lait
- 1 pincée de sel

Pour l'appareil :
- 30 cl de crème fraiche épaisse
- 300 g de Comté rapé
- 1 œuf entier
- 2 jaunes d'œufs
- 1 saucisse de Morteau
- Poivre, muscade

Faites fondre la levure. Mélanger dans la farine en creuset l'ensemble des ingrédients, travailler la pâte quelques minutes pour l'aérer.
Etaler la pâte en dépassant des rebords, rouler les bords dans le moule pour former un bourrelet de 1 cm d'épaisseur.
Laisser reposer/lever la pâte pendant 2 heures.
Préchauffer le four Th. 6 (180 °).


Préparer la garniture :

Cuire la saucisse de Morteau, laisser refroidir, découper en rondelles de 5 mm épaisseur, disposer les rondelles sur tout le fond de tarte.
Etaler le Comté.
Mélanger les œufs, la crème ; poivre, muscade, verser la préparation sur la tarte, enfourner.
Faire cuire 20/25 mn.

 

PUREMENT ANECDOTIQUE
 

(Dans cette histoire vraie, les noms et les éléments permettant de trouver la ciste ont été modifiés.)
- Allo, Gérard ?
- Ah ! Salut, comment vas-tu ?
- J’aurais besoin de te voir pour préparer le réveillon, et au passage, tu pourras peut-être m’indiquer des éléments sur une ciste que je cherche vers chez toi…
- Eh bien, excellente occasion, on pourrait se faire une "bouffe"...
Tout cela est bien banal, entre amis de 30 ans, mais Gérard regarde souvent d’un œil compatissant ma chasse aux boîboîtes ; pensez-vous, entre retraités, lui qui est adjoint au maire de sa commune et moi qui joue "comme un gamin" ; du moins, j’imagine qu’il voit la chose ainsi, avec bienveillance...
Revenons à cette ciste, d’une série de 3 : pas de crypto rédhibitoire, simplement une énigme qui fait allusion au Sommet d’une Côte (avec les majuscules) et à un vieux moulin rénové ; mais j’aurais bien le temps de lui en parler, et vu qu’il connaît parfaitement sa commune et les environs, je suis certain que la ciste sera cueillie sans effort…
- Il y a un petit problème, reprend-il, c’est que mon épouse est là avec les beaux-parents, plus les enfants, donc ce serait mieux qu’on se fasse un petit resto pour parler tranquillement ; ça te dit ?
- Oui, mais vers chez toi, je ne connais pas trop les endroits de ce genre, alors que me proposes-tu ?
- J’ai un ami qui en tient un, dans le village, prends de quoi noter.
- OK, j’ai de quoi écrire, je t’écoute :
- Bon, le restaurant s’appelle "le Sommet de la Côte", et pour se garer, rien de plus facile : il y a un parking à quelques dizaines de mètres, tu trouveras facilement, il y a un vieux moulin que nous venons de faire rénover…
Je me souviens l’avoir interrompu, en lui disant : "Gérard, tu es un amour ! Ce resto, c’est moi qui l’offre !"
Il y a des fois, quand la chance s’en mêle...


Au pied de deux aqueducs jumeaux de taille modeste, ce Cisteur remplace une ciste qui a pris l’humidité. Le ciel est couvert, le calme total… Soudain, il entend des voix qui se rapprochent. En levant les yeux, il aperçoit une dizaine de pompiers en tenue.
Il continue sa besogne, quand une voix l’interpelle par son prénom et ajoute : "J’ai vu où tu as caché ta boîte !" C’est une randonneuse qu'il connaît, accompagnée d’un petit groupe local.
Il achève le remplacement quand le chef des pompiers lui demande s'il a fini ses prélèvements (d’eau ?) et s’ils peuvent commencer leurs exercices de descente en rappel. Il répond quelques mots et termine enfin son SAV.
Ainsi, trois groupes totalement différents peuvent se trouver au même moment, un vendredi après-midi, sur un lieu que tous croyaient désert...
 
 
En prévision de recherches cistiques à plusieurs centaines de kilomètres de son domicile, cette famille de Cisteurs avait tout bien préparé : énigmes, objets,... Arrivés sur un super spot en plein centre de la ville, ils s'aperçoivent qu'ils ont oublié... un stylo ! Aucun bureau de tabac à l'horizon, pas non plus de point presse alentour... Ils ont finalement "braqué "... un facteur !
Et oui ! L'homme passait par là en vélo. Il a dû les prendre pour des évadés d'un hôpital psychiatrique lorsqu'ils lui ont couru après pour lui demander de leur prêter un stylo deux minutes, afin de faire un "échange" dans une "boîte" pour un "jeu de piste" .
Ils ont bien tenté de lui expliquer le jeu, mais il n'a pas été plus rassuré lorsqu'il les a vus ouvrir la petite boîte, prendre un vulgaire bouton et mettre une pièce de monnaie à la place. Il a même dû avoir peur pour son stylo !
 
 
 

EN PLEIN DANS L'EMILE
 

 

A ce jour, 129 Cisteurs font partie de Club d'Emile, le club des Cisteurs ayant trouvé au moins 1000 cistes. 3 Cisteurs ont fait leur entrée au club ce mois-ci : Foinduloup, Chouppy et Krapette.

Félicitations !

 

 

* Pas un jour sans ciste

 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

QUIZZ
 

Chaque mois une ou plusieurs énigmes seront soumises à votre sagacité.

Chamix publiera chaque mois la liste des vainqueurs dans l'ordre d'arrivée (ou au moins les 10 premiers).

Si la solution d'une énigme n'est pas trouvée, l'énigme sera reconduite, accompagnée d'une autre.

 

Charade par Chamix
 

Mon premier est une assemblée de rieurs.

Mon second est un arabica avec cédille.

Mon troisième... ça l'est, la note !

Ma quatrième : avec elle, c'est l'hallali.

Mon tout est une réplique-culte de cinéma.

Qu'est-ce que c'est ? par Miquet
 

Aucun trouveur pour la photo mystère présentée par Miquet depuis le Ciste-Thématique n° 46, nous vous soumettons donc de nouveau cette énigme. Qu'est-ce que c'est ?

Indices : Imaginez qu'il est possible de cacher une ciste (d'ailleurs, on la voit !) sur cette photo dont l'élément supérieur est fait de bois.

RAMENEZ VOTRE PHRASE ET CROISEZ LES MOTS !
 
Mots croisés par Baykus
 

Avertissement : le rédacteur des définitions est un peu fâché avec l'orthographe. Malgré le soin qu'il a mis à effectuer son travail, il a commis plusieurs fautes qui n'ont pu être décelées par le correcteur automatique. Toujours sur le même phonème.

Horizontalement.

A. Spécialiste du verre à pied.
B. Ne peut être que bon ou mauvais. Mathématicien.
C. Domaine de certains verres. Agglomération camerounaise.
D. Porte verres. Sur une feuille au teint vair.
E. Fabrique de verres.
F. On y pratique le jeu de "go" (abrév.) . Devant elle, ou suis je ? Jouer sur les tons.
G. Mot de trop. Boîte à images.
H. Titre haut. "Verre à eau" pour les hommes bleus.
I. Artiste italien. Laisse.
J. Ne contiennent pas que des verres.

Verticalement.

1. Sorte de vair.
2. Prénom. Un écrivain qui n'aurait pu introduire son nom dans son œuvre la plus connue.
3. Canon. Eau en haut.
4. Suit un "vert".
5. Obéissais.
6. Identification. Equipe de France. Avant la matière.
7. Un sur quatre. Vous y êtes.
8. Sur des maillots d'athlètes baltes. Vieilles manières.
9. N'a plus son couvre-chef en verre. Totalise 21 points.
10. Dans ce coin de verres, au printemps, on en voit des vertes et des pas mûres.

PETITES ANNONCES
 

Quelques précisions concernant le forum.

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu'il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum et Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs, Seth et Dolina.

 Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction.

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. 

CARTES POSTALES
 
Au Népal, j'ai pensé à vous ! par Ode
 

Je reviens d'un mois au Népal, j'ai pensé aux cistes là bas, et j'ai pris des photos rien que pour Ciste-Thématique, pas vraiment en rapport avec les 4 cistes "locales", mais en rapport avec le jeu : une porte insolite, ne s'ouvrant sur rien, au milieu de nulle part, qui aurait fait un bon spot mais... à 10 jours de marche et environ 4000m, elle aurait été peu trouvée ! 
 
 
 
 
J'ai traversé une forêt entière d'arbres multitroncs et de souches énormes !!! Je les ai pris en photo pour vous... 
 
 
 
 
Ces photos n'ont rien d'extraordinaire en fait, juste pour dire que ce jeu réunit, aux quatre coins du monde, des gens qui ne se connaissent pas...

 

 

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite)
 

L’affaire est dans le sac et Mollard dans l’au-delà… Comment nos deux héros vont-ils s’y prendre pour savoir qui des deux est le père de Germain ?

- Tu veux dire que c'est Maurice ?...
- Ben oui. Et c'est ce qui explique les pleurs de cette vieille peau de
Josiane ! Après tout ce temps, elle était encore amoureuse de lui. Ah, les fumelles ! On croit rêver !
- Alors on arrive trop tard pour l'interroger. Zut alors !

Chambier et Pichon revinrent sur leurs pas. Ils restèrent cois, se bornant à shooter dans les cailloux. Arrivés au croisement des routes de St Marcelin-sur-Poulaire et de Piqueton-lez-Genêts, Pichon pointa l'index vers le fossé :

- Tu te souviens, mon cadet ? C'est là qu'on s'est réveillé, il y a soixante ans, le crâne en compote...
- Ouais, elle avait une sacré poigne, cette bique de Josy !
- Résumons : nous savons que Josiane est la mère biologique de notre élu local, Germain Poileux. Nous savons aussi que l'un de nous deux est son père biologique. Enfin, nous savons que la conception de Germain s'est faite sur un tas de foin, euh... vraisemblablement sans l'assentiment de la future maman.
- Comment ça, "vraisemblablement" ?... Si c'était l'un de nous, tu imagines peut-être qu'on lui aurait demandé la permission, vu que dans ce cas on aurait su ce qu'on faisait ? Et si on avait su ce qu'on faisait, tu crois qu'on se serait attaqué à une mocheté comme Josiane ? On a sa dignité, tout de même ! Même les chiens aboient sur son passage !... Conclusion : on était pleins comme des vaches et on ne savait plus ce qu'on faisait !
- Et il reste cette histoire d'accident ayant entraîné le handicap de Maurice Molard. Il est tombé du grenier. Peut-être en volant au secours de la Josiane...
- Voler est le mot juste, commenta Ernest, sans se rendre compte de la monstruosité de ses paroles.

Ils prirent le chemin des "Deux Piliers", bien décidés à stimuler leurs neurones par l'ingestion de quelques godets bien tassés.

Chambier avait beau retourner le problème dans tous les sens, il savait que Josiane Courtecuisse, par peur du scandale, ne reconnaîtrait jamais avoir donné naissance à un enfant illégitime. Il n'imaginait pas non plus d'aller voir le maire en disant : "Dis donc, Germain, on a découvert qui est ton père : c'est Ernest ou moi. Quant à ta mère, eh bien c'est la bonne du curé, Josiane Courtecuisse !". Germain Poileux était capable de leur mettre un coup de fourche sous prétexte qu'ils avaient un jour violé sa maman, maman dont il ignorait tout jusque-là !

Pichon, quant à lui, pensait à la réaction de Yolande si elle apprenait que son mari avait peut-être engrossé Josiane soixante ans plus tôt. Cette perspective envoya une vague de frissons de terreur le long de sa colonne vertébrale.

Dans les semaines qui suivirent, les deux compères plongèrent dans une sorte de dépression dont même l'alcool ne parvenait pas à les tirer. A la vue du maire et de la bonne du curé, ils avaient une boule à l'estomac et changeaient de trottoir. Peu à peu, ils comprirent la démoniaque vengeance de Yolande Courtecuisse : elle leur avait fait comprendre que l'un d'eux pouvait être le père de Germain Poileux, mais ils ne sauraient jamais lequel. Cette ignorance terrible mettait en danger leur amitié, car chacun d'eux l'espérait et le craignait à
la fois. Et pour tarauder leur conscience encore davantage, ils se savaient indirectement responsables du handicap qui avait frappé Maurice Molard, mais ignoraient - et ignoreraient toujours - ce qui s'était passé au juste cette nuit-là.

La neurasthénie les guettait lorsque, heureusement, un événement extraordinaire remua St Marcelin-sur-Poulaire et leur fit oublier momentanément toute cette histoire.

Ah bon, on change d’histoire à présent, eh bien en route pour de nouvelles aventures !!!

LE COURRIER DES CISTEURS
 
Un mot à inventer
 

Lorsqu'il a lancé le sujet "Les romans que l'on aime" dans le salon de divers-tissements de Newforez, Claudius88 écrivait ceci :

"Je suis comme vous amateur de ces livres à énigmes, qui partent d'un écrit retrouvé, d'un tableau, d'un incunable, d'un graffito (ou des graffiti) ancien, points de départ d'une histoire qui se déroule aujourd'hui mais avec une résonance historique et culturelle.

Ces livres sont classés, à tort, dans les romans policiers et thrillers ; ils devraient être placés dans une catégorie particulière mais alors, comment l'intituler ? Livres à énigmes ? Non, car la plupart des romans de fiction entreraient aussi, comme l'Atlantide de Pierre Benoit (Antinéa ), etc..."

Il nous propose un petit concours pour trouver un mot, dans le genre "mot-valise", illustrant bien le contenu de ce type de romans.

Envoyez vos propositions à Ciste-Thématique.

Nous utiliserons le sondage (comme pour "Encore un vers ?") pour sélectionner la meilleure proposition.

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS !
 
Foinduloup, Cachou Tls, Krapette et Chouppy par L'équipe de la rédaction
 

Bonjour Foinduloup, tu viens d'entrer au club d'Emile ! Bravo ! Quel est ton meilleur souvenir sur la piste ?

Foinduloup : Surtout des rencontres inattendues.
Parfois avec des Cisteurs sur les lieux mêmes de recherche. Mais aussi avec les gens : un habitant du village qui m’offre le blanc avant de m’emmener à la ciste @01@54933@, cet autre, vivant à côté de la ciste @74@16907@, avec qui l’on a parlé pendant plus d’une heure d’agriculture bio-dynamique (je suis d’ailleurs reparti avec plein de légumes mais en oubliant la ciste !), ou récemment à la @73@61301@ un habitant qui me raconte l’histoire du village et sa passion pour la reconstitution des grandes batailles de l’histoire…

Et toi, Cachou, Emile et Vincent à la fois... quel est ton meilleur souvenir ?

Cachou Tls : Le jour où, dans le Lauragais, je suis monté en haut d'un minaret pour chercher la ciste @31@33756@ – La ciste du phare au milieu des tournesols posée par CoachBunny. Je m'y suis repris à 2 fois pour la trouver. Parti la première fois après le boulot, pour chercher quelques cistes dans le secteur, c'est en mode "Hibou" que j'ai essayé de la débusquer. Ne sachant pas exactement ce que je cherchais, après avoir bien tourné et retourné, j'ai finalement décidé de rentrer à la maison.

J'y suis donc retourné de jour, et, stupeur, comment avais-je fait pour ne pas le voir, ce minaret ? On ne voit que ça à des kilomètres à la ronde, du moins... de jour !!!
Certes, la ciste est au pied du minaret, mais quelles sensations de monter cet escalier en colimaçon jusqu'en haut de la tour, puis de dominer une bonne partie du Lauragais, et d'avoir une vue d'exception sur la chaîne des Pyrénées ! Trouver ce monument à cet endroit, c'est phénoménal !   

Krapette ? 

Krapette : Nous avions les 1000 en ligne de mire quand nous nous sommes rendu compte que les Chouppy n'étaient pas loin derrière nous. C'est donc tout naturellement que nous leur avons lancé une invitation lors de la "soirée Beaujolais" du 20 novembre dernier : "Eh, on vous attend ? On le passe ensemble ?" Invitation acceptée immédiatement. Mais nous avions oublié que les Chouppy avaient chopé la cistique un an après nous, que ce sont des fous furieux, et nous avons dû speeder comme jamais pour être à l'heure au rendez-vous. Entre emploi du temps serré, envie de poser notre 100ème, d'y ajouter un bonus que nous appellerions la décaciste du 10-100-1000 (10 posées le jour de la 100ème posée et de la 1000ème trouvée), la date du jour J (ou E pour Emile) fut fixée au 14 décembre 2009. Nous étions tous deux à moins de 5 cistes de notre objectif, nous avions sélectionné une belle petite rando sur les hauteurs du Hohwald (région de Barr, en Alsace) et allions bien entendu honorer notre millième sur une ciste spécialement posée pour l'occasion par nos amis Val68. Le seul élément que nous n'avions pu gérer, c'est la météo. Quand nous nous sommes retrouvés au point de départ, par -7°C, nous n'avons pu nous empêcher de nous traiter de grands malades. Mais il fallait bien ça, une expédition qui serait mémorable. Elle l'a été (voir le diaporama). Ça se passe de commentaires. Mé-mo-ra-ble !

 

1000 cistes, c'est pas rien ! Quel est votre meilleur souvenir sur cette période ? 

Chouppy : C'est sans doute notre première soirée rencontre à Cistheim (Rodern) où nous avons vraiment pris conscience que nous n'étions pas les seuls à se piquer au jeu et où après un bon repas festif, XjeromeX , nous a gratifiés d'un superbe spectacle de boules de feu dans une nuit immaculée.

Krapette : Difficile de choisir entre les superbes balades que nous avons été amenés à faire, les endroits que nous avons découverts et les relations que nous avons pu développer avec d'autres "givrés" grâce aux rencontres cistiques et ensuite à tous les prétextes que nous trouvons pour nous revoir. La rencontre Alsace-Manche (voir Ciste-Thématique n° 44) a été aussi un grand moment pour nous.

Avez-vous une anecdote à nous faire partager ?

Foinduloup : Quand j’ai commencé les cistes, je ne pouvais m’empêcher de voir des cachettes potentielles un peu partout (comme tout le monde je crois !). Passant 2 jours à Paris, je me promenais au hasard des rues. Quand je suis entré dans cette rue, je me suis dit "c’est l’endroit parfait pour une ciste". J’ai regardé alors derrière quelque chose et j’ai trouvé la ciste @75@42881@…

Une autre fois, je cherchais la ciste @74@21737@. J’étais seul sur ce sommet quand j’entendis le bruit d’un hélicoptère volant plutôt bas. L’appareil passe au-dessus de moi mais au lieu de s’éloigner, il fait demi-tour et repasse au-dessus de moi. Je commence à me poser des questions. L’hélico fait à nouveau demi-tour et, face à moi, il amorce sa descente. Pendant une seconde je me suis cru dans la peau de Cary Grant dans La Mort aux Trousses. Je suis resté à distance raisonnable tout en me faisant plein de films dans la tête. L’hélico a fini par se poser, 2 hommes à l’intérieur m’ont regardé. Ça a duré peut-être 15 secondes, puis ils ont redécollé et disparu bien vite dans le ciel. Je n’ai jamais compris…

Cachou Tls : La plus marquante est sans conteste notre rencontre, avec Miss Sauciste, de Manu, l'homme qui a vu l'ours (voir Ciste-Thématique n° 45).

Chouppy : Alors que je retournais pour la quatrième fois sur une micro-ciste cachée dans un mur extérieur de cimetière, et qu'il pleuvait des cordes, que je commençais à être trempé jusqu'aux os, j'entendis un "pssstttt !!!" venant de la fenêtre de la maison d'en face. Là, une petite vieille me relança un pssstttt !!! Alors que je me rapprochais pour comprendre, elle me fit un signe, m'orientant sans doute vers ces conteneurs de déchets attenants au mur... Effectivement, je finis par y trouver la ciste, et alors que je retournais voir ma complice, afin de la remercier, elle me lança "j'sais pas c'qu'ils cherchent, mais ils vont tous fouiller derrière les poubelles..."

Krapette : J'étais toute seule sur un spot dont je tairai ici le nom et l'auteur, et j'essayais d'inspecter un pont quand un cycliste s'est arrêté et m'a lancé un : "Vous n'allez pas sauter, Madame ?" Vu mon éclat de rire il est parti rassuré. Mais c'est vrai qu'on se met des fois dans des situations qui, vues de l'extérieur, peuvent prêter à confusion !

Quelle est pour vous la plus belle ciste ?

Foinduloup : Impossible de n’en distinguer qu’une seule.
Les plus belles cistes sont pour moi celles que l’on partage à plusieurs. La recherche d’une ciste est comme un bon repas : l’entrée est la résolution de l’énigme, le plat de résistance est la recherche sur le terrain et le dessert est évidemment la découverte de la ciste. Et pour qu’un bon repas soit encore meilleur, il faut le partager.

Cachou Tls : Ce n'est pas vraiment une ciste, mais ce qu'il y a juste à côté de la ciste @46@51979@ – Le ventre de la terre : la révélation minérale, des Caddy. Certes, l'énigme nous amène à une gariotte (cazelle, orry, etc…), mais le plus spectaculaire se trouve juste derrière le mur de l'autre côté du chemin.
On est en plein milieu des bois dans les Causses du Quercy. Et là… un énergumène enlève la terre pour faire apparaître les cailloux. (C'est vrai qu'il n'y en a pas encore assez dans le Causse !).
Il ne laisse sur place que les plus gros, qu'il déterre de près de deux mètres. Avec les plus petits qu'il retaille, il construit un mur d'enceinte autour de sa création.
Cet endroit est magique, on se dirait sur la Chaussée des Géants en Irlande, tout en étant à l'intérieur d'un château fort !!!

Image

Roger, le constructeur, vient de consacrer 15 ans à la conception et à la réalisation de cette oeuvre (car c'en est bien une !). De quoi vit-il ? On se le demande… Il habite sur place dans un cabanon, récupère l'eau de pluie qui ruisselle entre ses cailloux pour boire et se laver.

Avec CoachBunny, ce site nous a bluffés. Nous y sommes retournés plusieurs fois, et à chaque fois nous avons discuté avec Roger, avec la même émotion. 

La dernière fois que l'on y est passé, il préparait un livre sur son œuvre. Comment, parti d’un bois dans les Causses, il en est arrivé à ce que l’on voit aujourd’hui.

Nous avons toujours été bien reçus par Roger, mais il paraît qu'il est fréquent qu'il "jette" avec pertes et fracas ceux qui s'aventurent sur son terrain.

Donc, si vous passez dans le coin, faites le détour, c'est incroyable ce qu'il a fait, mais surtout respectez l'homme si vous voulez pouvoir profiter de son œuvre.

Chouppy : @68@54136@ "La ciste sous le nez de Corey (et des autres)" de Cleapotre. Une de ces cistes alambiquées qui nous a fait galérer pendant des heures sur les hauteurs de Cistheim, où le soleil, la pluie, la neige et le vent s'étaient donné rendez-vous. Et au moment où on allait jeter l'éponge, on croise la borne magique qui nous amènera à décapsuler une magnifique ciste où les objets personnalisés se tiennent dans un contenant parfaitement approprié.

Krapette : Il y en a tellement de belles, au point qu'on organise régulièrement des Cistawards dans notre région. Alors pour ne pas favoriser ni l'un ni l'autre de tous ces formidables Cacheurs qui nous ont permis d'atteindre ce 1000, je vais plutôt parler d'une ciste qui n'a eu de particulier que notre difficulté à la cueillir : @74@10851@ "La ciste pour des framboises". Nous sommes partis en Haute-Savoie au mois de mai, avec un couple d'amis. Habitants d'un plat pays, nous ne nous attendions pas à trouver de la neige sur les hauteurs à cette époque de l'année. Nous avons dû cheminer sur les cinq derniers kilomètres sur une couche de neige gelée. A chaque pas il y avait d'abord une petite résistance, puis le pied s'enfonçait jusqu'au genou, et la première couche bien gelée éraflait les mollets (nus bien entendu vu qu'il faisait très beau et que nous étions en shorts). Le Krapo en a tellement souffert (c'est vrai qu'il s'enfonçait plus que les autres, son poids peut-être ?) qu'il décida de marcher dans le ruisseau, l'eau glacée étant plus facile à supporter. Plus aucun repère de sentier. C'est donc à la boussole et en hors piste que nous avons atteint notre objectif. Et quel bonheur arrivés là haut ! J'en ai rapporté un souvenir pour le reste de l'année, car le coup de soleil entre le short et les chaussettes de marche m'a obligée à porter des pantalons durant tout l'été. Depuis cette aventure je m'obstine à préserver la blancheur de mes jambes.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans cette "aventure" ?

Chouppy : C'est une aventure, un jeu, un loisir où chacun peut prendre, à son rythme, le plaisir qu'il recherche. Pour certains c'est de décapsuler, pour d'autres c'est de scoriser, d'autres encore c'est d'avantage l'idée d'associer une belle balade, voire une découverte, à la résolution d'une énigme ...

Krapette : C'est une passion qu'on peut vivre et partager en famille. Ça nous change des dimanches après-midi devant la télé ! Il y a toujours de nouvelles énigmes à résoudre, de nouveaux endroits que les Cacheurs veulent nous faire découvrir, et ensuite le plaisir de partager ces expériences lors des rencontres et sur le forum, sans lequel le jeu serait bien trop triste.

Quels sont vos projets pour 2010 en matière cistique ?

Chouppy : 2010 pas de projet précis, je suis un instinctif, pas de calcul ni de spéculation. Mais j'aime l'idée de cacher et de faire vivre mes cistes au travers du forum, donc on peut s'attendre à quelques originalités...

Krapette : Continuer à prendre plaisir à cister selon ma disponibilité et mes envies du moment, sans course et sans stress. Continuer à rencontrer nos amis Cisteurs et faire la connaissance des nouveaux, et pour ça ne louper aucune rencontre cistique. Par ailleurs, aider à la préparation de la rencontre "Alsace-Manche le retour" (avril 2010) nous tient à cœur, car nous tenons à les recevoir du mieux possible.

Si vous aviez à résumer votre parcours avec 3 mots, ce seraient lesquels ?

Chouppy : Prendre du plaisir, en donner et le partager mais aussi... "C'est quand qu'on mange ?"

Krapette : Découverte - Rencontre - Plaisir

 

MA CISTE EN ENFER
 
Mettez-m'en une douzaine ! par Efcy
 

De passage sur la région lyonnaise, à proximité de la date de la présence des auteurs, je me suis dit que je prolongerais bien volontiers mon séjour d'une journée pour profiter de cette séance de dédicaces.

J'ai demandé avant de partir, autour de moi, si des Cisteurs étaient intéressés par cette opportunité. Le nombre de commandes a vite grimpé ! Au bout du compte, il y en avait 12...

Je téléphone la veille à la librairie pour commander les exemplaires et j'en profite pour demander les horaires : " Cela commence à 10h30". Ok c'est noté !

Samedi 5 décembre. La ville s'apprête à célébrer la Fête des Lumières dès le soir jusqu'au 8 décembre. Les touristes sont là...

Je prends le bus en direction du 2ème arrondissement vers la librairie. Une petite demi-heure plus tard, en incluant le bout de marche à pied, me voilà devant la librairie Passages (11 rue de Brest). Je rentre, je donne mon nom et on m'annonce que les BD sont prêtes : Que du bonheur ! Je les règle et me dirige vers l'un des héros de cette journée: Serge Annequin, le dessinateur et co-scénariste.

S'engage alors la conversation sur un sujet que vous connaissez bien. Comment ? Vous ne trouvez pas ? Encore un petit effort... je sais que vous êtes redoutables pour résoudre les énigmes ! Oui, c'est ça ! Les cistes ! 

Il est heureux de savoir que les BD vont faire du chemin (vers la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne, la Moselle, et plus loin encore) pour rejoindre tous ces admirateurs.

Les 12 exemplaires seront dédicacés pendant ses 2 heures de présence, en laissant quand même d'autres personnes s'intercaler pour leur éviter une attente trop longue... 12h45, il est temps de se quitter, une poignée de main, je le remercie chaleureusement en mon nom, ainsi qu'en celui de tous les Cisteurs ayant eu la chance d'avoir eu une dédicace (lui même le fera plus tard sur le forum), et le voilà parti manger.

Je rentrerai finalement à pied à mon hôtel avec un sac de 6 BD dans chaque main. Ben oui que voulez-vous, une grève des transports en commun ce jour-là : Echo Charlie devait rôder dans les parages... J'ai eu de la chance d'avoir eu un bus le matin ! 

Le retour en avion sur Toulouse s'est passé sans encombre (pas même un supplément bagage à payer ! Pourtant, ça pèse...). Cachou Tls a ensuite pris sa casquette de facteur pour faire parvenir les BD aux intéressés de la région.

Brossard56 a photographié le véhicule "pas propre" d'un couple de Cisteurs bretons.

 

Les Cisteurs se gareraient-ils un peu trop... vite ?

Voici la voiture d'Ulysse38 photographiée par Woodpecker dans la Drôme. 

 

Quant à Chrismas D0513, la fâcheuse position dans laquelle se trouve sa voiture semble le laisser perplexe !

 

L'ELIXIR
 
Une série de Foisine par Chrismas D0513
 

Nous partîmes cinq cents (ils exagèrent toujours les Marseillais : plutôt une quinzaine), et par un fort mistral, un froid subit et une vilaine grippe, nous nous vîmes huit en arrivant au parking du rendez-vous : Numsix, Numsixette, Duluoz et son livre d'or, ClubDquatre, Mao, Sokine, Foisine, ChrismasD.

Après un bon café chaud, une fougasse offerte par ClubDquatre, et un quatre-quarts made by ChrismasD, la joyeuse troupe se met en route dans les rues du village pour rejoindre le départ de la balade.
Voilà : 30 pas à gauche, et la première boîte sort de sa cachette. Facile !!!
Nous repartons.
Tiens si on coupait par là, ça évitera un bout de route.
Oui, mais où se trouve le panneau ?
Heureusement, Foisine est avec nous : le panneau est dans la partie que nous n'avons pas prise.
Dans la montée, premier virage : Propriété privée. Ouf, c'était pour la partie à droite de la piste. On peut continuer.
Nous continuons tranquillement, tout en bavardant en échangeant quelques tuyaux, si bien que le deuxième spot est dépassé. Heureusement que derrière on regarde un peu les énigmes. Demi-tour, l'arbre marqué est bien dans ce virage.
Au troisième spot, la cabane a eu chaud. Non, il ne faut pas la démonter, la boîte est un peu plus loin, à l'extérieur.
Nous arrivons ensuite à la ciste qui a posé le plus de problèmes pour le décryptage. En plus il faut des petits doigts pour la dénicher. (Foisine a dû agrandir l'espace avec la scie de son couteau suisse pour la cacher : cadeau bien utile de ChrismasD).
Maintenant, direction les Bahamas : "Oh, c'est bien loin, où tu caches tes cistes", s'exclame une personne du groupe.
Non, c'est juste un peu plus loin, c'est le nom du point culminant de la Montagnette.
La grosse pierre marquée trouvée, les estomacs commencent à nous appeler à l'ordre, mais ici très peu d'arbres, il faut donc continuer pour trouver un endroit abrité du vent.
La citerne... prenons à droite... suivons les fils... une épingle à cheveux... une pierre plate à gauche... la maison des Lilliputiens... à la prochaine, toujours pas d'abri.
Enfin, nous apercevons les tours.

Pour dénicher la suivante : 40 pas derrière le pin de droite et non après le pin.
"Non, nous ne nous sommes pas trompés, nous cherchions juste un endroit pour casse-croûter".
Cette fois-ci, c'est décidé, nous nous arrêtons sur le chemin (avec ce temps pas de risque de rencontrer quelqu'un).
Mao nous interpelle "par là, il y a une petite clairière mieux abritée".
Un petit coup d'élixir nous aurait bien revigoré... nous nous sommes réchauffés autrement : Numsix avait amené le jaune, Mao le cidre. Nous avons englouti rapidement notre repas, et un petit café avant de nous remettre en route.

Demi-tour : le retour.
C'est tout droit, il faut monter, descendre, remonter, redescendre. Enfin la citerne est ouverte.
Oh, mais ils ont fait le ménage ici. Où se trouve l'arbre marqué jaune et orange ?
En voilà un, mais il a juste une marque jaune. A son pied, le bocal est pulvérisé, couvercle plié en deux. La débroussailleuse est passée par là. Heureusement, Foisine a un bocal dans son sac, l'échange est fait et la boîte recachée dans l'arbre de derrière (la cache initiale étant devenue trop visible).
Maintenant nous prenons la combe, là c'est abrité.

 

Un bonus au passage.
Enfin la dernière, et une petite extension pour un deuxième bonus.

Retour au parking, nous reprenons des forces en jetant un sort à la fougasse et au quatre-quarts.
C'est l'heure de la séparation, chacun part de son côté en récupérant des énigmes pour cister sur le retour (il ne fait pas encore nuit), et heureux d'avoir découvert le secret de l'élixir.

PODIUMS, N° SPECIAUX
 

Connaissez-vous la ciste de la Mérantaise ? Non ? Alors, allez jetez un coup d'oeil nostalgique à son carnet, en attendant qu'elle soit prochainement restaurée et replacée par son cacheur. Car cette ciste historique (une des 7 plus anciennes en activité) est la première ciste cachée par JMLV, le 21/09/2002. Depuis, avec une régularité quasi métronomique, cette figure mythique du monde des cistes nous concocte une centaine de nouvelles énigmes tous les 6 mois, et c'est presque naturellement que, le 08/12/2009 (@91@65365@ - "La ciste des quinze 100", avec un concept d'énigme très original à la clé), il a ainsi franchi le cap vertigineux des 1500 cistes cachées ! JMLV, grâce à qui les parisiens (Essoniens et Yvelinois en tête) n'ignorent plus grand chose de leur patrimoine géographique : châteaux-d'eau, pigeonniers, abris de cantonniers, girouettes, panneaux indicateurs routiers oubliés, moulins, lavoirs, ...
Cacheur exceptionnel, JMLV est également un Trouveur de haut-vol, et il a eu l'élégance de coordonner ce cap 1500 de Cacheur avec son entrée chez Vincent, deux jours plus tôt. Un cap 2000 enregistré sur la @91@48776@, qui est elle-même la centième ciste cachée par Butterfly91 ("C'est ma centième"). Et puisque ce breton d'origine semble apprécier les chiffres ronds, il sera sans doute satisfait d'apprendre que, dans la foulée, une de ses "premières" cistes (@29@673@ - "La ciste du poète malheureux"), cachée en 2003, a enregistré le 23/12/2009 son centième échange, devenant ainsi la 7° ciste la plus visitée...

De son côté, l'autre "Cacheur sacré", Bob82, n'aura pas attendu longtemps pour confirmer ce que nous anticipions le mois dernier, et cacher le 17/12/2009 sa 1000ème ciste de Tarn-et-Garonne. C'est la @82@65533@, au nom pour le moins approprié ("Le trésor du géant"), qui symbolise à jamais cet événement assez exceptionnel ! Heureux Chercheurs Tarn-et-Garonnais, qui peuvent désormais viser l'Emile en restant dans leur seul département et en ne se concentrant que sur un seul Cacheur !...

Pour finir, restons encore un peu dans le Sud-Ouest, pour signaler que la région Midi-Pyrénées a dépassé ce mois-ci sa 5000ème ciste cachée, enregistrée en l'occurrence dans le Gers (Bas-Armagnac), le 04/12/2009, par Mamietopset (@32@65249@ - "L'annexe sauvée de la ruine"). Une performance qui la classe 4ème région la plus cistée de France, comme le résume le tableau ci-dessous, dans lequel chacun pourra identifier l'objectif à se fixer pour 2010 ... Bonne année à tous !

 

Cette rubrique est directement inspirée du jeu "Le bout rimé", dans le "Salon des  Divers-tissements" de Newforez, où des poètes amateurs se lancent des défis avec des mots imposés en terminaisons de quatrains.

Il y a un minimum de règles à respecter : elles sont rappelées dans le message d'introduction du sujet (ICI). Pour l'adapter à votre magazine favori et l'ouvrir à tous les lecteurs, nous allons procéder ainsi :

Chaque mois quatre "mots-défis" seront proposés.

Les créations devront être adressées à CISTE-THEMATIQUE au plus tard le 15 du mois.

Seules les dix premières propositions reçues seront retenues pour être soumises, du 15 au 25, aux votes des habitués de Newforez en utilisant le principe du sondage, ce qui permettra de sélectionner, pour publication dans le numéro suivant de Ciste-Thématique, les trois quatrains ayant recueilli le plus de votes.

Nous ne retiendrons qu'une proposition par auteur.

Le défi-rimes du mois de décembre était : liqueur, saveur, malheur, pâleur.

 

Voici, dans l'ordre (et dans l'ordre d'arrivée pour les ex-aequo), les 3 quatrains qui ont obtenu le plus de votes et le pseudo de leur auteur(e) :

1er : Chamix (D)
Enigme à décoder, à la douce saveur.
Une nuit à chercher, pour l'esprit c'est liqueur,
Mais au matin sécher : cela devient malheur,
L'intellect anémié : avant l'heur c'est pâleur !

2ème : Blacktiger (A)
Elle m'avait promis, d'une exquise saveur,
Un rendez-vous galant dont je n'avais pas l'heure.
J'avais ainsi gardé espoir dans mon malheur...
Serai-je enfin de taille pour jouer au joli coeur ?

2ème ex-aequo : Vaco6 (G)
Même au cœur de l'hiver, dans sa fade pâleur,
Ode aux heures qui passent, de joie ou de malheur !
Non, je crois, rien n'efface, de vos pas la saveur...
Amis, levons nos verres... à tout ce qui lie cœurs !


Les autres participants étaient (par ordre alphabétique)
Cleapotre, Coulpe, Locotwister, Megg, Salome49, Zefekesse

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Chamix et Blacktiger.
Tout le monde joue avec : trouvaille, duraille, fracture, armure

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !...

Les dix premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 Janvier

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant !... Nous retiendrons les mots proposés par les deux premiers.

 

C'EST BÔ !
 
Les petits animaux de Mamie par Platdetain & Moxi
 

 

 

Qu'ils sont mignons ces petits animaux que vous pouvez découvrir dans les cistes du Pays-de-Loire !

Platdetain : Il y a longtemps que je trouve (et collectionne) ces petits animaux de laine. Je savais qui les déposait dans les cistes : tantôt Moxi, tantôt Toutatis 49 , deux Cisteurs du Maine-et-Loire. Ce n'est qu'hier, en les croisant par hasard sur la piste, que j'ai eu le plaisir de rencontrer leur maman (85 ans aujourd'hui !). Une dame suffisamment alerte pour escalader la petite butte de terre jusqu'au dolmen que nous convoitions. Et qui, à ma grande surprise, fut capable de deviser avec moi de quelques unes de mes énigmes qu'elle avait appréciées ou qui lui résistaient ! C'est cette même dame qui tricote les petits animaux de laine que ses fils laissent dans les cistes. Hier, ma collection a pu s'enrichir d'un lapin "Sophie" (la cousine de Crap !).

Moxi : Notre mère, peut-être la plus âgée des Cisteuses du Maine-et-Loire, est plus qu'une accro des cistes : c'est devenu sa drogue ! Quand elle n'essaie pas de résoudre les énigmes, elle tricote de petits personnages pour mettre dans les boîboîtes et cela dure depuis trois ans puisqu'elle a découvert le jeu en décembre 2006 !

Voici quelques personnages à placer...

 

Merci à Mamietopset, Emmy, Foisine & Chrismas D0513, ClubDQuatre, Woodpecker, Caddy, Krapo, JLucbzh et Munshine pour toutes ces sympathiques photos insolites prises sur la piste des cistes. 

SOLUTIONS DES JEUX DU CT n° 48
 


LE CISTEUR MYSTERE DU MOIS DE DECEMBRE 

  

 

Noël en décembre... Le bambin mystère n'était autre que... Chrismas D0513 Wink

Tioo avait raison : il s'agissait bien d'un ptit gars !

Sokine l'a reconnu immédiatement (et heureusement ! Chrismas est son papa !), Adopeste l'a également reconnu rapidement. Toutes deux nous ont écrit hors forum pour laisser leur chance aux Cisteurs de Paca et du Languedoc... 

   
A LA RECHERCHE DES SUCETTES GEANTES
   
1. Avanti

 
2. Vous êtes dans le coin

 Définition remise en jeu

   

3. Champagne interdit

Coupe renversée. 

 

4. Pots renversés

 

   

5. Footballeur mexicain

Définition remise en jeu

 

6. Ciseaux

 

   

7 . Il fait soif

 

8. Je t'aime, un peu...

   

9. Inclinez-vous sur la gauche (CT47)

Définition remise en jeu
  
   
MOTS CROISES  
 
Encore une fois, Loner a l'honneur de grimper sur la première marche. Il est suivi de AlainGégé, Cybermamette. La plus cool d'entre vous, c'est assurément Koool qui nous a adressé la grille résolue le 31 décembre à 17h05 ! Bravo à tous !
 
REBUS
 

 

C'est Chrismas D0513 et Foisine qui dès le premier décembre nous ont fait parvenir la bonne réponse : "Tout est bon chez elle, il n'y a rien à jeter".

(tou-taie (1/2toutou !), bond, chaise, Elie (Kakou), Harry (Potter), Na (11=N° atomique du Sodium : Na), jetée)




Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation