JOURNAL DES CISTEURS N°50
Parution du 01/02/2010
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
EDITORIAL
 
par Sioux
 

Je ne peux écrire cet éditorial sans me remémorer ceux de notre cher David Gille (qui signait "DG"), ainsi que ceux écrits de la plume même de Max Valentin (dont nous ignorions alors la double identité !). Parmi tous ceux-ci, je me souviens d’un "coup de gueule" typiquement dans la veine de son humour, où DG avait prétendu, tout chagrin, que personne ne lisait ses éditos, et avait par conséquent décrété que le numéro suivant de Ciste-Thématique devrait s’en passer !
Bien évidemment, cette constatation infondée et cette conclusion irrecevable avaient entraîné un vigoureux tollé de protestations dans le forum, faisant abandonner à DG cette idée saugrenue… Sacré Max !

Parallèlement à la célébration de la Saint Valentin, traditionnelle fête des amoureux, Février est donc aussi un peu le mois de Max, sans qui la vie de bon nombre d’entre nous aurait certainement suivi un tout autre cours… Week-ends, amis, vacances, destinée… le quotidien et les projets revêtent souvent des allures bien différentes, dès lors qu’on met un pied (et même beaucoup plus !) dans ce jeu inventé par lui.
Février marque aussi (sous nos latitudes) le dernier mois entier d’hiver et son cortège de frimas, ses immobilisations forcées, ses jours toujours trop courts quand on ciste, nous faisant attendre impatiemment l’arrivée du printemps, avec le retour bienvenu de plages de temps enfin plus longuement dévolues à nos sorties et randonnées préférées.

À l’image de la fourmi de la fable, et en attendant le retour des jours plus cléments, il nous reste encore la possibilité d’occuper nos longues soirées et nos jours ingratement gâtés par la météo, en s’attelant à la résolution des énigmes récalcitrantes, en préparant des balades (à faire ou à faire faire), en concoctant des spots in-con-tour-nables , en remplissant une grille de mots croisés, en inventant - pourquoi pas ? - des sucettes géantes… ou encore en saisissant tous les prétextes pour passer entre amis (Cisteurs de préférence !  ) des moments conviviaux et inoubliables !

Je souhaite de tout cœur une bonne fête à tous les Valentines et Valentins, une bonne lecture et un très bon mois à tous.
 
 
Je t'aime... à faire fondre la glace
 

 

LE LOCALISATEUR ET LES CARTOCISTES
 

Le localisateur, créé par Yogo, permet de savoir qui habite où. C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs avant de partir en voyage dans un autre département. Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Vous pourrez également vous aider des cartocistes mises à votre disposition pour toute la Belgique sur le site de Brt et pour de nombreux départements français sur le site de Microb.

Merci de contacter Microb si vous établissez une nouvelle cartographie.

Les habitués du forum connaissent tous la carte des cistes accessibles aux Cisteurs à mobilité réduite créée par Ovive34 suite à l'initiative de Brindacier et d'autres Cisteurs. Elle renseigne les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes, et elle est  ICI...

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

Les Cacheurs ont également la possibilité d'indiquer de façon graphique, dans l'énigme, si une ciste est accessible aux personnes à mobilité réduite (Voir méthode ICI).

 

Mon amour traverserait les montagnes pour toi.

 

 

Chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :)) 

A vous de les reconnaître !

LE BAMBIN DE FEVRIER
 
 

Ce bambin vous parle ? Vous avez déjà vu ce petit quelque part ? Vous êtes sûr qu'il s'agit bien de... 

Serez-vous le premier à nous dire, sur le forum général de Newforez,  (ICI) de qui il s'agit ? 

 

 
Caroline, les arbres n'oublient pas. 

L'INDEX DE CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Désormais, il vous est possible de consulter l'index de tous les articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1 grâce à la page spécialement créée par Brossard56.

 

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

A LA RECHERCHE DE SUCETTES GEANTES
 

 

Vous êtes-vous demandé comment un ignare en code de la route interprèterait les panneaux de signalisation routière ? Chaque mois, nous vous donnerons une liste d'interprétations, vous aurez un mois pour trouver à quels panneaux elles se rapportent (exemples) et nous proposer vos réponses sur Newforez.

La solution paraîtra sur le prochain numéro de Ciste-Thématique.

Questions du mois  : 

  1. Voitures soldées.
  2. Trois fleurs coupées.
  3. Nez rond.
  4. Chute de chapelle.
  5. Les tickets de métro sont près de la table.
  6. Panneau inconnu.
  7. Voie interdite aux mineurs.
  8. Ne volez pas les chapeaux des Schtroumpfs, ça les énerve.
Questions remises en jeu :
  1. Inclinez-vous sur la gauche (CT47).
  2. Vous êtes dans le coin (CT48).
  3. Footballeur mexicain (CT48).
  4. Barbecue (CT49).
  5. Homme cassé en deux (CT49).
  6. Accueil Club Med - 2 possibilités (CT49).
  7. Négociant en fruits défendus (CT49).
 
 
Qu'importent les fautes : je t'aime ! 
 

COUP DE GUEULE
 
Soufflage de porte-voix dans les bronches !!! par Philippe d'EUCK
 

 

Nous avons vraiment grand plaisir, chaque jour, à voir venir s’inscrire de nombreux nouveaux Cisteurs, et j’en profite encore ici pour leur souhaiter la bienvenue dans le jeu, et un très bon amusement.

Mais je voudrais aujourd’hui attirer l’attention des plus étourdis sur trois choses, sur trois erreurs qui pourraient être évitées si les gens lisaient, et donc sur trois erreurs qui commencent à bien me secouer le goitre : celle de ceux qui défouraillent plus vite que leur ombre, et qui nous envoient un message sans mentionner leur pseudo et leur adresse E-mail, celle de ceux qui feraient de l’Ain le département le plus fourni en cistes (Oui, c’est vrai, l’Ain est un très beau département, mais chaque ciste à sa place !), et la troisième erreur qui me défrise bien aussi, c’est également de demander de supprimer une ciste car il y a une erreur dans l’énigme, et qu’une autre a été enregistrée en remplacement. 

MESSAGES :

Pour ceux qui nous envoient un message via le bouton "Ecrire au webmestre", ce qui est d’ailleurs le seul moyen de nous contacter directement, n'oubliez surtout pas de mentionner chaque fois votre pseudo, votre adresse e-mail correctement, et toujours le N° de la ciste pour laquelle vous nous écrivez. Si vous omettez de mettre ces indications nous ne pourrions pas vous répondre, et si vous n’en mettez qu’une seule sur les trois cela nous oblige chaque fois à devoir aller jouer les Sherlock Holmes dans notre base de données pour vous répondre. Tout ceci est quand même bien visible, écrit en rouge, en gros, et en gras, au-dessus du champ de saisie où vous écrivez votre message. Merci d’avance de toujours respecter cela. 

Comment peut-on ne pas voir ça ? :
 
"Indiquez TOUJOURS votre pseudo et votre adresse e-mail en DEBUT de votre message. Vérifiez que cette dernière est bien exacte. Sans ces deux précisions, nous ne pourrons hélas plus répondre à vos mails. Merci d'avance."
_ _ _

ERREUR DE DEPARTEMENT :

Pour ceux qui font une erreur de département, voilà donc, ci-dessous, l’exemple d’un message qui tue le moral quand je le reçois :

"Bonjour, je viens de faire une boulette sur ma ciste N° XXXXX, que j’ai mise dans l’Ain. Pouvez-vous la supprimer car j’en ai enregistré une autre pour la remplacer ? La bonne à garder c’est la N° YYYYY, et vous est-il possible de la mettre dans la Nièvre au lieu de l’Ain ? Merci et bonne journée."

Je me demande toujours comment ils peuvent aussi ne pas voir ça, également tout en rouge, qui leur pète à la figure :

Lieu dans lequel vous avez caché votre ciste :

Image


Recréer une ciste quand vous l’avez mise dans l’Ain ou ailleurs par erreur, c’est ce qu’il ne faut surtout pas faire, alors, je remets ici les recommandations que j’ai postées sur le forum Newforez, "Salon des nouveaux", sujet "Pour les nouveaux !" : 

"Quand vous vous apercevez, une fois que votre ciste a été mise en ligne, que vous avez fait des fautes d'orthographe, ou que vous avez omis d'inscrire un objet qu'elle contient, ou bien que vous avez omis de choisir le département, et que votre ciste a été enregistrée automatiquement dans le 01 Ain, ou Anvers pour la Belgique, ou AG Argovie pour la Suisse, ou encore Alberta pour le Canada, car ils sont activés par défaut, ou que vous vous soyez trompé de département ou de province en cliquant trop vite dans la liste, il ne faut surtout pas recréer tout de suite une autre ciste derrière, ce qui vous oblige, après, de nous demander de supprimer la première. Quand vous avez commis ce genre d’erreur (faute d’orthographe, localisation, objets dans la ciste), vous n’avez pas accès vous-même à ces modifications, alors, vous nous écrivez simplement, mais le plus vite possible, pour nous demander de corriger, en nous donnant tous les détails possibles, et surtout le N° de la ciste ! "

ERREUR DANS L’ENIGME :

Ce qui me troue aussi, c’est de nous demander de supprimer une ciste quand vous avez fait des erreurs dans l’énigme, et que vous en créez aussi une autre pour la remplacer. Sachez que pour l’énigme (et aussi pour la photo indice), il vous est possible de corriger vous-même ce type d’erreur. Je vous rappelle comment le faire, si vous ne l’avez pas vu en vous baladant dans vos données personnelles : pour corriger votre énigme ou changer votre photo, il faut donc aller dans vos données personnelles. Pour cela, entrez votre pseudo et votre mot de passe dans le cadre "MEMBRES", à gauche de la page d’accueil, et cliquer sur "OK". Au dessous, s’ouvrira le cadre "Accès à vos données personnelles". Une fois ouvertes, vous cliquez sur la ligne "Les cistes que vous avez cachées", et vous aurez la liste de toutes vos cistes cachées. Il suffit de cliquer sur "énigme" ou sur "photo", au bout à droite de la ligne de la ciste concernée, et vous suivez les instructions (qui sont très simples), pour faire vos corrections d’énigme, ou pour changer une photo indice ou un doc image. 

Bien tenir compte de cela nous fera gagner du temps, et vous évitera de refaire une ciste pour rien. Cela nous évitera, aussi et surtout, de perdre définitivement des N° de cistes, ce qui est toujours bien dommage. Imaginez qu’un tel sacrilège soit survenu, par exemple, si vous aviez eu la chance d’enregistrer une ciste particulière, comme le sont la 1000ème, ou la 50000ème…!!! 

Tout est très facile, mais il suffit simplement de lire et de faire attention à ce que l’on fait. Le prochain qui me fait une de ces trois turpitudes, c’est le goudron et les plumes, avec condamnation de copier 500 fois tout ce texte sur un timbre poste !

Anecdote, "Il m’a fait la totale !" :

Le mois dernier je reçois un message, évidement, dans la pure tradition de ce qui est dit plus haut : sans le pseudo ni l’adresse mail du Cisteur, et j’ai dû lancer un appel sur le forum pour l’identifier, afin de lui répondre. Je vous la fais courte :

Les "Mangin" de service (voir qui est Mangin ICI), Woodpecker en tête, trouvent de qui il s’agit, et je lui écris en lui recommandant à la fin de s’appliquer à l’avenir de bien suivre ce qui est indiqué pour chaque opération. Il me répond, en me remerciant, mais j’ai eu son message par Alain Formaticien avant qu’il ne parte automatiquement dans la poubelle, car ce Cisteur a décroché le pompon, il a fait très fort, pour me répondre en cliquant direct sur mon message, alors, qu’à la fin de tout message envoyé par cistes.net il y a ça :

"ATTENTION : pour répondre à ce mail, ne cliquez PAS directement sur la fonction "répondre" de votre boîte de messagerie, car votre mail ne nous parviendrait pas. Pour nous écrire ou pour répondre à ce message, utilisez toujours le bouton "Ecrire au webmestre" qui se trouve à droite sur la page d'accueil des cistes, http://www.cistes.net"
_ _ _

Chers nouveaux, alors voilà, pour rappel, et par pitié, c’est aussi ICI.

Fin du sketch, tirez le rideau ! Phil, qui n’en croit pas ses yeux, et, surtout, qui est proprement halluciné quand il s'agit de Cisteuses et de Cisteurs confirmés !!! Si, si, aussi ceux-ci font cela !!!!!!!!!


Tenez, dites la toute dernière phrase 10 fois de file très très vite, ça vous remettra les neurones (ceux qui gèrent l'attention), en place, "Ain" !
Ouf !!! Allez, et bon amusement sur la piste des cistes ! 
 
 
 
 
"Une noix, qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix ?"

HOROSCOPE
 
Verseau, votre thème "cistral" pour 2010 par Madame 1001 Soleils
 


Cœur : Si tu es seul en ce début d’année 2010, c’est en traversant le 34 que tu auras le "Coup de foudre à Water Hill", en composant le 58695 sur ton téléphone portable.
Si tu es en couple, c’est entre le 6 juin et le 9 septembre, que Jupiter renforcera encore plus profondément ta relation avec ton conjoint. Tu te découvriras alors plus fusionnel et passionné.

Côté cistes : Pas facile de trouver le temps d’aller cister, car "Avant l’heure, c’est pas l’heure". Mais en 2010, se présenteront à toi 63064 opportunités de le faire. Ton numéro porte-bonheur est : 77.

Vitalité : Dorénavant, tu prendras conscience de la nécessité de te ménager. Seules la "Ciste qui invite à la sieste" et la "Balade au vert", accompagnées d’une alimentation plus saine, te donneront une meilleure hygiène de vie qui te mettra à l’abri pour les mois à venir. Les conseils-vitalité de Mme 1001 Soleils pour 2010 se trouvent à ces adresses : @64@5393 et @62@60123.

 
Mon coeur est une fenêtre sur la mer 

PHOTO DU MOIS
 
Matin d'automne dans le Bugey par Woodpecker
 

STATISTIQUES
 
Décembre 2009. Cistes cachées : 676, Nb d'échanges : 9238.
 

 

MIAM-MIAM
 
Galette des Rois chocolat - noix par Nanou78
 

Vous devez penser qu'il est un peu tard pour vous livrer la recette d'une galette des rois, mais ils se sont tellement régalés lors des Cistawards alsaciens que plusieurs Cisteurs ont demandé à Nanou78 de publier cette recette.  

Préparation : 25 min (+ attente 20 min)
Cuisson : 25 min

Ingrédients :

- 2 pâtes feuilletées
- 1 jaune d'œuf
- 1 cuillère à soupe de lait
- 1 ou 2 fèves

Pour la garniture :

- 50 g de pépites de chocolat
- 50 g de noix concassées
- 150 g de noix en poudre
- 100 g de beurre ramolli
- 150 g de sucre glace
- 2 œufs

Préparation :

Diluer le jaune d'œuf avec le lait. 
Dans une jatte, fouetter le beurre ramolli en pommade, et incorporer les œufs, le sucre glace et la poudre de noix. 

Étaler la 1ère pâte sur un plan de travail. Étaler la préparation précédente sur la pâte en s'arrêtant à 2 cm du bord. Parsemer des pépites de chocolat et des noix concassées. 

A l'aide d'un pinceau, badigeonner les bords de jaune d'œuf, mettre la(les) fève(s), et recouvrir de la deuxième pâte. Presser sur les bords pour les souder. 
Dorer la surface de jaune d'œuf et placer 20 min au réfrigérateur. 

Préchauffer le four sur th 8 (240°C). 

Dorer à nouveau la galette, entailler la surface, enfourner et laisser cuire 5 min. Baisser le th à 6/7 (190°C), et laisser cuire 20 min.
 
 
 


Le Puits d'Amour par Agatheuse


Ingrédients (pour 6 personnes) :
 
250 g de pâte feuilletée
250 g de framboises fraîches
500 g de crème pâtissière
2 c. à soupe de sucre glace

Pour la pâte à chou :
5 cl de lait
5 cl d'eau
45 g de beurre
55 g de farine
2 œufs + un jaune pour la dorure
1 pincée de sucre
Pour le caramel :
100 g de sucre
 
Préparation

Préparez la pâte à chou : mettez le lait, l'eau, le beurre et le sucre dans une casserole. Faites chauffer jusqu'à frémissements. Retirez la casserole du feu et ajoutez la farine. Remettez sur feu doux et faites cuire une minute en mélangeant sans arrêt avec une spatule. Versez la pâte dans un saladier et ajoutez les œufs un par un en fouettant bien entre chaque. Mettez la pâte dans une poche à douille lisse de 5 mm de diamètre. 
 
Préchauffez le four th 6 (180°). Étalez la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné et découpez-y 7 petits cercles de 7 cm de diamètre. Piquez-les avec une fourchette et posez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Dressez sur chaque disque de pâte une couronne de pâte à chou à 2 mm du bord. Faites ensuite, directement sur le papier sulfurisé, quatorze couronnes de pâte à chou de 6 cm de diamètre. Dorez-les au jaune d'œuf et enfournez. Faites cuire 15 minutes. Sortez du four et laissez refroidir. 
 
Préparez le caramel : versez le sucre dans une casserole et placez-le sur feu doux jusqu'à obtention d'un caramel ambré. Retirez du feu. Trempez la base des couronnes de pâte à chou dans le caramel et collez-les les unes sur les autres sur les fonds de pâte de manière à former de petits puits. 
 
Disposez les puits dans un grand plat en en plaçant un au centre et les autres tout autour afin de former une fleur. Mélangez délicatement la crème pâtissière et les 3/4 des framboises et remplissez les puits de ce mélange.

Décorez avec le reste des framboises et saupoudrez de sucre glace. Servez aussitôt.
 
 
 
 
Je t'aime fort... comme le café. 

TRAITS & PORTRAITS
 
Raboliot
 

Je suis né à Valognes dans la Manche en 1957, je n’en ai jamais bougé. Je souhaitais devenir vétérinaire ou agriculteur, il n’en a rien été. Autodidacte, j’ai exercé trente-six métiers, en commençant par la fabrication de machines agricoles, pour en arriver à ce jour à rédiger de la documentation technique destinée aux sous-marins.
Passionné de photographie, prise de vues et laboratoire, je reçois un soir d’octobre 2006, un courriel de ma petite cousine Mecraisse, qui vient de découvrir les cistes. Dans la description qu’elle m’en fait, elle valorise un aspect du jeu auquel elle sait que je ne vais pas rester insensible : découvrir de superbes endroits, sans pour cela faire des kilomètres en voiture. De beaux sujets photos en quelque sorte !
Cependant, l’aspect résolution d’énigmes me rebute un peu. Raboliot est plus un type à vagabonder dans la nature avec son chien qu’à se torturer les méninges sans son chien.
 
Ma curiosité l’emportant, je m’inscris dans la foulée sur une énigme dont la boîte n’a pas encore été décapsulée : la "Ciste du bout du rail", de Kikifred. Pour y avoir pêché quelques belles truites Fario dans le bief de son moulin le printemps précédent, la résolution de l’énigme ne me pose pas de difficulté. Impatient, dès le lendemain, je pars chercher la boîte sur le terrain, et c’est avec beaucoup d'émotion que je suis fier d’écrire sur le carnet "trouvée en premier par Raboliot".
A mes débuts, je ciste seul, Véro (la femme du braco) ne participe pas, elle se contente d’écouter le récit de mes péripéties dans ma façon de résoudre les énigmes, et de chercher les boîtes sur le terrain. Ayant apprécié l’ambiance de notre première rencontre cistique organisée par Tioo, elle aime dorénavant nous accompagner, principalement lorsque nous partons avec nos nouveaux amis pour une journée balade à pied.
 
Ma ciste préférée est "La ciste de la source aux bienfaits". J’ai ressenti le peu de moyens dégagés par cette ciste, ce qui m’a touché, c’est l’intention du cacheur consistant à nous faire rêver avec son Bocal d’Or. J’y ai surtout trouvé beaucoup d’amour et de mérite.
Je considère qu’il n’y a pas de mauvaise énigme, chacune reflète juste un instant l’humeur de son rédacteur. Je les respecte toutes sans exception, bien que les cryptées n’aient pas ma préférence. Dans celles résolues, ou que je cherche à résoudre, mes préférées sont celles qui racontent une petite histoire avec la clé dans le texte. J’aime bien itou celles qui m’amènent au but en citant des indices au fur et à mesure de la recherche sur le terrain. Elles me rappellent les jeux de piste que nous faisions quand nous étions gamins.

Dans ces genres, et dans le nord Cotentin (je me déplace peu) je cite : la Ciste des mûres mures des murs, La soupe aux cailloux, la Ciste de la malédiction, La ciste du détail, Lettre à Ryno, La visuelle codée des nouveaux amis et récemment la Danse lubrique... J’en oublie forcément.
J’ai été à un moment un peu moins motivé dans mes recherches jusqu’au jour où, lors d’une invitation chez des amis, le sujet ciste arrive dans la conversation. Quelques jours plus tard, cet ami passe à la maison alors que je tente de résoudre l’énigme de La ciste de Barbey. Il est lui même passionné par Barbey d'Aurevilly, il m’emmène sur les lieux sans aucune difficulté. A notre retour, un nouveau Cisteur est né sous le pseudo de Ryno. Nous cistons maintenant régulièrement ensemble.
Je suis stupéfait par le nombre d’endroits inconnus que j’ai découverts grâce aux cistes, tout en restant à proximité de chez moi. Le plus spectaculaire et le plus chaleureux est incontestablement "La Godinerie" en plein cœur de Valognes, découvert par un groupe de Cisteurs à la recherche de la ciste du reportage.

Pour l’anecdote, un après-midi d’hiver, nous étions partis Ryno et moi avec deux énigmes en poche : La ciste des hirsutes et La ciste de Gustave. Deux endroits que nous ne connaissions ni l’un ni l’autre. Sur le premier spot, nous nous sommes énormément attardés pour jouir de la belle lumière au dessus des marais blanchis. Le retour à la voiture fut un peu plus long que prévu, et à cette saison, les jours sont courts. Direction la ciste de Gustave ; il s’agissait de retrouver une vieille gabare sauvée de l’enlisement. Nous arrivons sur les lieux à la nuit tombante ; apercevant une dame âgée qui doit probablement connaître le coin comme sa poche :
"Pardon Madame, connaissez-vous l’existence d’une Gabare dans ce coin ?
- Eh bien, alors là, vous savez nous habitons un petit hameau où tous les gens s’entendent bien, et y’a jamais eu de Bagarre dans le coin."
Avec cette aide précieuse, nous avons quand même trouvé Gustave. 

 

 
Les herbes folles envahissent mon coeur. 

PUREMENT ANECDOTIQUE
 

Descendant l'étroite ruelle d'un village moyen-âgeux quasiment désert, une Cisteuse dépassa un groupe de 3 touristes qui prenait son temps, admirait et commentait le charme du lieu. Au moment où elle rejoignait la ruelle qu'elle recherchait pour sa ciste, une jeune ado cachée derrière un angle de mur se précipita sur elle puis s'arrêta aussitôt dans son élan, poussant un cri en même temps que notre Cisteuse ! Derrière la fille, un homme attendait, appareil photo à la main, prêt à immortaliser la grosse frayeur qu'ils pensaient causer à une des personnes doublées auparavant ! Rigolade générale !

Que faire lorsqu'il gèle et que la neige a recouvert notre belle ville du midi ?
Voyons, se rabattre sur des boîtes urbaines !
C'est ce qu'avaient entrepris deux amis en ce dimanche glacial.
Feuilles de décryptages en main, ils décident d'aller fouiller les recoins possibles, en quête de quelque trésor, l'écharpe au cou et la goutte au nez.
Vous qui, quel que soit le temps, chassez les cistes savez ce que c'est : on est plutôt fiévreux à l'idée de finaliser une énigme.
Les deux compères, très absorbés par leur recherche, ne faisaient pas vraiment attention à leur environnement urbain, quand une voiture stoppa assez sèchement près d'eux, de laquelle sortirent trois policiers, assez nerveux, leur intimant de ne pas bouger.
S'ensuivit une fouille au corps, digne d'un feuilleton américain, appuyés contre la voiture, jambes écartées.
Protestant de leur bonne foi, essayant d'expliquer ce qui était la cause de leurs mines de conspirateurs, alléguant sincèrement que ce n'était qu'un jeu, il fallut un moment - certainement très long - pour que les fonctionnaires entendent raison.
Bien sûr, ils purent repartir, sans continuer leur recherche, mais découvrant l'efficacité du plan Vigipirate, car comme ils l'apprirent alors, dans un PC de police, derrière un écran de vidéosurveillance, leur comportement pour le moins louche, était remarqué du préposé, qui ne faisait que son travail.
Ce dernier avait lancé par radio un appel à la patrouille la plus proche, d'où l'empressement de celle-ci.
Amis Cisteurs, vous le savez, maintenant, alors comme on dit, souriez, vous êtes filmés !
 
 
Coeur protégé 

EN PLEIN DANS L'EMILE
 

 

A ce jour, 132 Cisteurs font partie de Club d'Emile, le club des Cisteurs ayant trouvé au moins 1000 cistes. Ce mois-ci Téroco, Dracis, Les Tulipes y ont fait leur entrée !

Félicitations !

 

 

* Pas un jour sans ciste

 

Coeur végétal

C'EST BÔ !
 
Mes animaux par Crevette76
 

 

Petit escargot, sors de ta cachette ! 

Coeur à consommer sans modération. 

Coups de coeurs...
 

Mon coeur est grand, tu tiendrais dedans ! 

 

Mon coeur est dans les nuages, mon esprit aussi ! 

No comment. 

Les coeurs présentés dans cette lettre ont été photographiés par : Sioux, Mannebrand, Woodpecker, ClubDQuatre et Ovive34. 

PETITES ANNONCES
 

Quelques précisions concernant le forum.

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas, et qu'il est totalement indépendant de cistes.net.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, les féroces Pouschtroum et Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs, Seth et Dolina.

 Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction.

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. 

 

PODIUMS, N° SPECIAUX
 
par Cleapotre
 

Toujours plus vite ! JML91 détenait déjà, depuis son entrée chez Vincent le 01/09/2008, le record de rapidité pour aligner 1000 cistes (276 jours seulement pour passer du cap 1000 au cap 2000). Record qu'il a pulvérisé le 18/01/2010 en topant, 251 jours plus tard, sa 3000ème boîte (@75@61645@ - "L'esclavaciste" de Koolman). Un record à battre, et une entrée remarquée comme dixième membre du club des "tri-mille"...

Mais pour que les Trouveurs trouvent, il faut que les Cacheurs cachent... Honneur donc, ce mois-ci, à ceux de Seine-et-Marne qui, collectivement, ont permis à leur département d'entrer à son tour dans le club des désormais seize départements à proposer plus de 1000 cistes à leurs visiteurs... Une simple formalité accomplie le 24/01/2010 par Nanougat et sa ciste @76@66366@ - "La ciste administrative".

L'année 2009 terminée, il est temps de se pencher sur ses données statistiques et d'en tirer quelques enseignements : constatons tout d'abord que pour la première fois depuis 2002, ce sont plus de 200 000 échanges qui auront été enregistrés en cette seule année 2009 (+15% par rapport à 2008), témoignant ainsi de l'engouement toujours croissant pour le jeu. Qu'on est loin des 343 échanges enregistrés en 2002 !...

Côté Cacheurs, 13 617 énigmes nouvelles sont sorties, cette année, de leurs cerveaux fiévreux, soit sensiblement autant qu'en 2008 et 2007. 13 617 nouveaux spots, 13 617 nouveaux bocaux et boîtes dans la nature (ça, je ne devrais peut-être pas le dire trop fort...), 4 à 5 fois davantage d'objets collectés pour les remplir... Mais moins de sacs plastique, puisque la tendance actuelle est à leur suppression.

Performance remarquable que ces 13 617 nouvelles cistes cachées, mais notons tout de même que le rapport entre les cistes échangées et les cistes cachées se creuse un peu plus cette année encore. Celui-ci était d'environ une ciste cachée pour 4 cistes trouvées en 2002, 1 pour 10 en 2006, 1 pour 15 en 2009... Faudra-t-il, pour inverser la tendance en 2010, que les Cacheurs cachent davantage, que les Trouveurs trouvent un peu moins ou, plus positivement, que les Trouveurs cachent en plus juste proportion de leurs découvertes ?

COURRIER DES LECTEURS
 
Art postal par Ovive34
 

L'hiver dernier j'ai reçu près de quarante lettres, toutes plus belles les unes que les autres !

A voir vos regards épatés par tant de créativité,
A en croire vos regrets de ne pas avoir participé,
A écouter ma factrice décrivant les tours du bureau de tri effectués par chacune des lettres que j'ai reçues,
Et aussi parce que j'en ai envie...

J'ai décidé de refaire cette année un "Concours" d'Art Postal !

Si vous souhaitez participer, contactez-moi par MP sur Newforez.

Le thème : Les Cisteurs en piste.

Le concours est ouvert à tous !

Vous pouvez même m'adresser plusieurs "lettres" si vous le souhaitez ! Il n'est pas nécessaire de glisser un petit mot dans l'enveloppe, c'est l'"enveloppe" qui importe (mais si vous m'écrivez, je vous lirais avec plaisir !).

Il n'y a rien d'autre à gagner que le plaisir de faire, et celui de regarder...

Tout le monde pourra voter pour l'oeuvre qu'il a préférée.

N'oubliez pas de signer votre envoi de votre pseudo.

J'exposerai ensuite vos oeuvres ici-même et sur mon blog (et sous toutes leurs coutures !) et pourrai vous les faire parvenir à l'occasion de rencontres cistiques.

Bien sûr, je les emporterai avec moi à chaque occasion de rencontre cistique (c'est une promesse que j'ai faite à DG) !

Vous avez jusqu'au 28 février 2010 pour m'adresser vos jolies missives !

L'EPIPHANIE DES MALODUDU
 
Episode III par Locotwister
 

Il est des traditions cistiques pour lesquelles on aimerait qu'elles perdurent pendant des années, des décades, des siècles... "L'épiphanie des Malodudu" est de celles-là : quelques boîtes (on est là pour cister, à la base...), de la bonne bouffe et de la bonne humeur... un sain cocktail qui a réuni pour la troisième année consécutive une cinquantaine de Cisteurs venus pour la plus grande partie des Pays-de-la-Loire et de Bretagne, un couple d'iliens un peu perdus et même une représentante, vêtue d'un costume local, d'une lointaine région méridionale.

qui est qui ?

Après une promenade apéritive d'une heure ou deux dans une bourgade dont la digue est restée célèbre grâce à la proximité avec la capitale des ducs de Bretagne (Non, je ne chanterai pas !), ceux qui auront bravé le vent et la pluie ont pu déguster la sacro-sainte galette (vous avez demandé à la frangipane, non ? poire-chocolat ou pruneau, alors ?), non sans avoir ravi leurs estomacs avec quelques huîtres, de larges parts de saumons qui auront chèrement vendu leur peau..., et un somptueux "chili" qui complétait comme il se doit le royal festin concocté par les hôtes Dudu44 et Malomart. Les innombrables galettes (n'est-ce pas, King Of Idiots ?) ayant livré leur trésor, trois reines ont été consacrées : Mme Dudu44, Marantelle et Brossard56,

Marantelle, Dame Dudu44, Brossard56 

et ces majestés ont elles-mêmes choisi leurs princes consorts : Kiki03520, King Of Idiots et votre serviteur.

 

King Of Idiots, Locotwister, Kiki03520 

A l'heure où même les irréductibles hiboux rentrent au nid, une formule "colo" était chaleureusement proposée aux invités qui ne souhaitaient pas soumettre leurs excès aux tests impitoyables de la force publique. Le lendemain, cela donnait l'occasion à ceux qui ne voulaient pas repartir tout de suite dans leurs foyers (oui ! vraiment trop dur !) de partager les enviables restes mais également se remémorer avec moults éclats de rires les agapes de la veille.

Vivement l'année prochaine ! 

 

La suite royale 

Les reines ne touchent plus terre...

 

Si, si ! Je vous l'assure, cette voiture est monochrome d'habitude !

 

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite)
 

Nous avons abandonné nos deux compères à leurs ressassements sur leur paternité présumée et nous les retrouvons dans une autre aventure que l'on peut qualifier de fuligineuse... 
 
 
CHAPITRE 3
 

Vers le milieu du mois de juin, alors qu'ils venaient d'aller vérifier leurs collets à lapins, les deux inséparables découvrirent une agitation telle que n'en avait pas connue Saint-Marcelin-sur-Poulaire depuis qu'ils avaient remplacé les cuves d'engrais par du gasoil, gâchant ainsi la récolte de blé de 1995.
 
Les environs de la Place de la Libération étaient rendus quasiment inaccessibles par une foule de badauds venus s'enquérir des derniers événements qui avaient secoué la ville. Au milieu de la foule, qui commençait à peine à se disperser, se trouvait Alphonse Dupoilon, le chef des pompiers du canton de Grimouillis-sur-Orge, mais qui n’en était pas moins un authentique Marcepoulairois. Lorsqu’il aperçut nos deux hommes, dont les yeux – pour une fois expressifs – trahissaient une ignorance complète de ce qui s’était passé dans la matinée, il prit une mine grave et désolée, et, s'approchant d’eux, leur dit :
 
- Je suis sincèrement désolé, messieurs, mais le bar d’Albert a en partie brûlé…
- QUOI !?! s’écrièrent de concert les deux ancêtres. Qu’est-ce qui s’est passé ? ajoutèrent-ils d’une seule voix, habitués par toute une vie commune de levées de coude. 
- On… on ne sait pas exactement, bredouilla le chef des pompiers. La caserne de Grimouillis a reçu un coup de fil tôt dans la matinée annonçant qu’un incendie débutait "Aux Deux Piliers".
 
Ernest Pichon fut le premier à ravaler sa salive dans une gorge qu’il voyait déjà sèche pour le restant de ses jours :
 
- Pour une fois qu’on ne s’y trouvait pas, c’est une chance...
- Une malédiction, tu veux dire !!! corrigea immédiatement Gaston. On vient tous les matins à l’ouverture de ce bar depuis au moins quarante ans pour se rincer la glotte, et pour une fois qu’on cherche une activité saine loin des tracas de… enfin, loin des tracas quotidiens, le bar flambe !... C’est forcément criminel !!! Est-ce que quelqu’un a alerté le père Perret au moins ?
 
Comme pour répondre à cette question triviale, Julien Perret, maréchal des logis et chef de la gendarmerie, choisit cet instant pour apparaître. Il s’en serait toutefois bien gardé s’il avait su prévoir la fureur dans laquelle se mirent Chambier et Pichon à sa vue.
 
- Comment se fait-il que des bars crament comme ça, au matin ? beugla le premier
- Que fait la police contre les délinquants pires au magne ? aboya le second.

Au milieu du tumulte que faisait la foule déchaînée – pourtant composée des seuls deux vieux – le maréchal des logis parvint tout de même à caser une question fatidique :
 
- Dites donc, vous deux, au lieu de me sauter sur le râble, où étiez-vous ce matin entre 6 et 7 H ?
 
D’abord abasourdis par cette accusation lancée à brûle-pourpoint, les deux octogénaires enragés sautèrent bientôt à la gorge du chef de la gendarmerie.
 
Ils l’auraient bien volontiers occis si le pompier et le patron du bar ne les avaient pas ceinturés.
 
A la vue d’Albert Dufermage, les deux hommes retrouvèrent pourtant leur calme, juste une seconde avant de tomber en sanglots, comme réalisant soudain la perte d’un être cher. Le maréchal des logis, frottant son cou rougi par la pression encore ferme de vingt doigts fripés, demanda alors :
 
- Ben qu’est-ce qu’ils ont tout à coup ???
- Tu sais, Julien, mon bar était comme leur maison. Ils passaient d’ailleurs plus de temps chez moi que chez eux. C’est même en leur honneur que mon troquet porte ce nom : quand le vieux Siméon, qui partait à la retraite, m’a vendu son fonds de commerce, il m’a dit : "Tiens, je te livre ces deux pochards avec. De toute façon, ils représentent à eux seuls la moitié des ventes. Sans eux, je ne suis même pas sûr que ce commerce serait viable". Et effectivement, ça fait bientôt dix-huit ans que je suis patron des "Deux Piliers", et jusqu’à ce matin, ils n’avaient jamais manqué un rendez-vous avec leur table.
 
Puis, après un court temps de pause favorable à la réflexion, Albert Dufermage ajouta à l’intention des chefs de la gendarmerie et des pompiers :
 
- C’est peut-être un détail, mais Alphonse, tu m’as bien dit que le feu avait dû partir de là… Car c’est justement là que se trouvait la table en question.
 
En entendant ces mots, Pichon ôta ses lunettes, les tendit à Chambier et se pinça l'arête du nez. Il marcha vers Alphonse Dupoilon, le chef des pompiers. Avec un calme sous lequel on sentait pourtant monter la lave, il demanda :
 
- Tu as dit quoi, à Albert ?... Tu veux bien répéter, pour voir ?
 
Dupoilon recula prudemment et répondit :
 
- Calme-toi, Ernest ! Je n'ai pas dit que vous aviez mis le feu, j'ai dit que le feu s'était déclaré à hauteur de votre table. L'enquête le démontrera, ça ne fait pas un pli. Mais c'est tout... On connaît des cas de combustion spontanée due aux produits d'entretien qui réagissent. Si ça se trouve, c'est comme ça que votre table a commencé à cramer... Si toi et Gaston, vous étiez chez vous entre 6 et 7 H, vous êtes hors de cause.
- Bien sûr que nous étions chez nous ! Où aurais-tu voulu qu'on soit ? En train de chasser la baleine, de peigner une girafe, de déjeuner avec la reine d'Angleterre, de briquer le pont du porte-avions Charles-de-Gaulle ? Ou... euh... de poser des collets à lapins ? On a chacun des bêtes à nourrir et une vache à traire ! Et comment voudrais-tu qu'on fiche le feu à un établissement fermé à cette heure, tu peux me le dire ?... C'est vraiment pas la peine d'avoir passé ton certificat d'études pour être aussi con. On croit rêver !

C’est vrai ça, "on croit rêver". Ils n’ont pas de motif sur ce coup là !

 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

RAMENEZ VOTRE PHRASE ET CROISEZ LES MOTS !
 

A son tour, Butterfly91 nous propose des mots croisés.

En plus de la grille remplie, vous devrez nous faire parvenir le mot-mystère répondant à la définition suivante :

Potée béarnaise (en 7 lettres) 

HORIZONTAL

1) Assortiment de légumes
2) Emousser - Après sigma
3) Soupe italienne
4) Oiseau adoré - Purée
5) Fin de verbe - Féminin de frère
6) Plaques de neige - Noix
7) Sans effet - Secrète
8) Sans cachet - Bouillons de viande
9) Hareng - Racine vomitive
10) Soupe à l'oignon - Ancien conjoint
11) Ensemble de plumes - Habileté
12) Glucide - Eaux de vie

VERTICAL

A) Potages aux petits légumes - Eau italienne
B) Maître de bataille - Boissons
C) Prénom masculin - Cale - Vase
D) Cordage - Entaille
E) Précède buco - Signe de reconnaissance
F) Fille du frère - Premier - Institut cartographique
G) Potages - Nouveau
H) Assemblage - Bête de jeu
I) Extrémités de rail - Complice
J) Fêla en étoile - Pronom - Affaire de mœurs
K) Poids lourds - Filles de la sœur
L) Passage - Régal du mâtin - Porcelaines

 

QUIZZ
 

Chaque mois une ou plusieurs énigmes seront soumises à votre sagacité.

Chamix publiera chaque mois la liste des vainqueurs dans l'ordre d'arrivée (ou au moins les 10 premiers).

Si la solution d'une énigme n'est pas trouvée, l'énigme sera reconduite, accompagnée d'une autre.

Qu'est-ce que c'est ? par Tioo
 


 

 Qui, le premier, reconnaîtra ce que cache cette photo-mystère ?

Charade par Chamix
 

Mon premier est une assemblée de rieurs.
Mon second est un arabica avec cédille.
Mon troisième... ça l'est, la note !
Ma quatrième : avec elle, c'est l'hallali.

Mon tout est une réplique-culte de cinéma.

UNE DES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE
 
La Cist'Apéro par Sioux
 

Inspirée d’une ciste de la Vienne La ciste de la visite ou ciste voyageuse d’Emmy, une nouvelle ciste a vu le jour en Alsace, "posée" sous le pseudo Krapette (mais initiée par son Krapo de mari), sur un concept aussi convivial qu’original, rappelant un peu au final les cistes mobiles. Jugez plutôt :

Apéro ou café ? n’a pas d’énigme à proprement parler : c’est une ciste destinée à passer de main en main au sein des deux départements alsaciens, selon les règles suivantes, résumées ainsi :

Pour pouvoir faire un échange, il faut être le premier à envoyer un MP au détenteur actuel de la ciste. Ensuite le rendez-vous, toujours par MP, est fixé de préférence chez le détenteur, mais un endroit neutre est également possible.
Une fois l’échange fait, l’apéro ou le café consommé, le trouveur emporte la ciste chez lui, pour un nouvel échange sur le même mode. C’est d’ailleurs seulement à ce moment qu’on sait qui a trinqué…
Bien évidemment, il est fortement recommandé de narrer cette petite rencontre sur le fil adéquat, déjà largement abondé, photo à l’appui ! C’est ce moyen qui permet à coup sûr aux futurs prétendants de déterminer le dernier possesseur de la ciste.
Le seul préalable pour pouvoir toper cette boîte est donc d’être inscrit sur le forum.

C’est bien connu : les alsaciens ne sont jamais en reste quand il s’agit de trouver des prétextes pour se retrouver et passer un bon moment ensemble !
 
Coeurs de douceurs offertes de bon coeur par Madame Grosjean

LES CISTESAWARDS ALSACE 2010
 
Belles, belles, belles... par Cleapotre
 

15 janvier 2010, 19h00... Rodern, alias Cistheim, capitale cistique de l'Alsace avec sa vingtaine de cistes cachées pour 250 habitants (incluse(s) celle(s) que même les locaux ne soupçonnent pas...).

Image

Abritée par l’hôtel-restaurant tenu par Corey, la 3ème cérémonie de remise des CistesAwards fournissait l’occasion de nouvelles retrouvailles à une trentaine de Cisteurs parmi la fine fleur d’Alsace, renforcée de représentants des Vosges (Eurekamou), de Franche-Comté (Calounette) et d’Allemagne (Nanou78). Baptême du feu dans la "communauté cistique" pour certains (Eric&Drey et Nanou78), parrainés par de déjà glorieux "anciens", intronisés deux mois plus tôt (Poupouce, Lauremi, Vamado), à l’occasion d’une rencontre "Beaujolais nouveau"...

Image

Il faut dire que, depuis un mois, le forum Alsace grouillait de messages autour de cette échéance : quinze catégories avaient été préalablement définies, récompensant, dans chacun des deux départements (Bas-Rhin – Haut-Rhin), le meilleur contenant/contenu, la plus grande originalité, le spot le plus remarquable, l’énigme la plus plaisante, la ciste la plus complète (Grand Prix), la ciste de débutant la plus réussie, la plus belle série ou balade, la meilleure énigme de ciste mobile... Ouvert à tous, le 1er tour de scrutin offrait à chacun de proposer par MP à Cleapotre, centralisateur et maître de la confidentialité des votes, toutes les cistes qu’il estimait dignes de participer à l’une ou l’autre de ces catégories, sous réserve qu’elles aient été cachées en Alsace entre décembre 2008 et fin 2009 (soit 500 cistes potentielles). Dans chacune de ces catégories, trois à six cistes, les plus plébiscitées du 1er tour, étaient ensuite proposées pour un 2ème tour de vote, chacun ne pouvait désormais voter que pour une seule. Il ne restait alors plus qu’à attendre ce fameux 15 janvier pour découvrir, avec tous les autres, le résultat de la secrète synthèse.

Cette 3ème cérémonie avait innové sur ces prédécessrices (Merci, Benjamin Constant…) en ce qu’elle proposait enfin de "vraies" récompenses aux vainqueurs du jour : au "diplôme" inspiré des Awards 2009 des Pays-de-la-Loire, s’ajoutaient en plus de véritables trophées, réalisés par les mains adroites de Peyo67 à partir de bois flottés "made in Elsass" : Les premiers "Multitroncs" d’Or de l’Histoire des cistes, en quelque sorte !...

Image

Franc succès pendant la période des votes (21 pseudos y ayant donné de la voix…), les CistesAwards 2010 l’étaient à nouveau le temps de cette soirée, prétexte avant tout à de somptueuses agapes dans une ambiance toujours aussi conviviale…
Entre copieux apéritifs, fromages et desserts auxquels chacun avait apporté sa touche, le maître des lieux proposait son feuilleté de saucisse de Morteau arrosé des vins de sa cave personnelle, dont un Nuits St Georges… 1983… Rââââh !! (Vous n’étiez pas là, tant pis pour vous !...). Faisant office de trou "normand", la remise des prix pouvait alors commencer.

Image

Énoncé des nominées, puis décachetage d’enveloppe où le nom de la ciste gagnante était indiqué, remise des récompenses aux heureux élus, la cérémonie déroulait en 15 rounds son immuable processus, tout juste entrecoupé par la remise de deux "Multitroncs" d’honneur pour Chouppy ("meilleur décapsuleur 2009" (premier trouveur sur 18% des cistes alsaciennes cachées cette année)) et pour Corey ("meilleur restau-cisteur d’Alsace"), pour l’ensemble de son œuvre… Côté palmarès officiel (Détail du palmarès sur le forum Alsace), deux grandes gagnantes cette année, avec 3 récompenses chacune : "Secret Murmure" (ciste individuelle de Sioux) et "Les balcons du Forlet" (balade de 9 cistes, proposée par Grosjean).

Image

L’essentiel de la soirée reprenait ensuite ses droits, et au plateau de fromages succédait la ronde des desserts et autres galettes des rois apportés par chacun. Une soirée à laquelle s’étaient aussi invités les inévitables Puckies !... Répondant à une idée de Xjeromex, tous les heureux possesseurs présents avaient en effet apporté avec eux leur(s) Pucky(ies), permettant ainsi, le temps de quelques photos souvenirs, de réunir 20 membres de la petite communauté (record à faire valider par le Guinness ?) et d’accompagner les deux prix reçus un peu plus tôt par leur concepteur ("meilleur spot 67" et "originalité 67").

Image

16 janvier 2010, 01h00 du matin… La soirée des Awards touche à sa fin. On enregistre les premiers départs… Mais une poignée d’irréductibles résiste encore à l’invasion du sommeil : Monsieur Val68 propose à ces derniers une rapide sortie en hiboux, histoire de toper une récente boîte posée à 15 kilomètres de là… Et dans le quart d’heure qui suit, un cortège de trois voitures s’élance dans la nuit enneigée (Chouppy/Choupette, les Eurekamou, les Val68, Cleapotre et Sioux) pour rejoindre le spot, au milieu des vignes… Échanges à la lueur des torches et des phares, puis retour à la civilisation… Enfin, tentative de retour… car la voiture des Val68, chaussée de pneus normaux (quelle faute pour un alsacien !...) dérape et s’enlise dans les 20 cm de neige qui recouvre le chemin. Ce n’est que poussée par les autres Cisteurs qu’elle consentira à reprendre, après plusieurs essais infructueux, la trajectoire souhaitée…

Ce final épique rajoute encore au plaisir pris à cette soirée, et aux souvenirs emmagasinés par tous, en attendant la prochaine rencontre, prévue… le mois prochain !...
 

Cette rubrique est directement inspirée du jeu "Le bout rimé", dans le "Salon des  Divers-tissements" de Newforez, où des poètes amateurs se lancent des défis avec des mots imposés en terminaisons de quatrains.

Il y a un minimum de règles à respecter : elles sont rappelées dans le message d'introduction du sujet (ICI). Pour l'adapter à votre magazine favori et l'ouvrir à tous les lecteurs, nous allons procéder ainsi :

Chaque mois quatre "mots-défis" seront proposés.

Les créations devront être adressées à CISTE-THEMATIQUE au plus tard le 15 du mois.

Seules les dix premières propositions reçues seront retenues pour être soumises, du 15 au 25, aux votes des habitués de Newforez en utilisant le principe du sondage, ce qui permettra de sélectionner, pour publication dans le numéro suivant de Ciste-Thématique, les trois quatrains ayant recueilli le plus de votes.

Nous ne retiendrons qu'une proposition par auteur.

Le défi-rimes du mois de Janvier était : trouvaille, duraille, fracture, armure

Voici, dans l’ordre, les 3 quatrains qui ont obtenu le plus de votes et le pseudo de leur auteur(e)

1er : Platdetain
Son énigme oubliée, Locotwister arme hure
Et creuse en sanglier, il laboure et fracture !
Ni mur ne lui résiste, ni même acier du rail ...
Croyez-vous qu'une ciste, un aussi grand trou vaille ?

2ème : Salome49
Que cachez vous donc Sire sous votre belle armure ?
Faudra-t-il vous l'ôter ? Cela me semble duraille !
La dame intéressée, recherche la fracture
De cette belle armure, et là, quelle trouvaille !!!

3ème : Cleapotre
La poudre, il l'a connue, du temps de ses fractures
Jamais vraiment vaincue, ayant trop frêle armure.
Et chaque aube est un drame, tragiques retrouvailles
Avec la blanche dame, sa compagne du rail ...

suivis de très près par : Locotwister et Vaco6

Les autres participants étaient (par ordre alphabétique) : Archeo, Megg, Mannebrand, Phylau, Zefekesse.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Platdetain et Salome49.

Tout le monde joue avec : sarabande, entende, slip, tulipe

Ce n’est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !…

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 Février.

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant !… nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS !
 
Dracis par Ovive34
 

Bonjour Dracis, 
 
Tu viens de franchir la porte d'entrée du club d'Emile, félicitations !

Quel est ton souvenir le plus marquant sur la piste des cistes ?

La ciste qui m'a laissé le souvenir le plus persistant, dirais-je, faisait partie de toute une série cachée par un Cisteur sportif de renommée locale et donc un peu "physique" ; cette ciste-là, je la voyais sous un pont cachée dans le lierre avec un peu d'escalade mais en rien risquée si ce n'est que ce jour-là, il commençait à neiger et que la rivière était en crue. Vous imaginez la suite, j'ai malencontreusement glissé et me suis retrouvé dans l'eau jusqu'aux épaules, GPS et téléphone en poche ; je ne suis sûrement jamais sorti aussi vite d'une baignade même improvisée. J'ai foncé jusqu'à ma voiture et suis rentré en tenue légère et chauffage maxi laissant tomber pour cette fois cette ciste qui, de plus, n'était même pas sous ce pont-là !

Quelle est pour toi la plus belle ciste ?

Toujours sur une série (de 17 cistes je crois), la chance avait voulu que je trouve assez rapidement le fil conducteur, "un serpent bleu", une rivière locale. A l'époque on se tirait une bourre pas possible pour être le premier quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, et moi tranquillement, et à ma grande surprise, en deux ou trois sorties je mettais à mon actif les seize premières desquelles, indices à la clef, découlait la dernière.
Aller et retour sur le site, personne ne bouge mais moi je sèche sur cette dernière.
Une semaine, deux semaines, c'est parti mon kiki, les trouvailles pleuvent et moi je sèche toujours et je me fais chambrer sur le forum !

Je panique (c'est relatif !), c'est vraiment trop bête de ne pas terminer une série qu'on a survolé en tête, mais j'ai beau retourner les indices dans tous les sens, je sèche ! Je vais me faire coiffer sur le fil, c'est sûr !

Et puis, un après-midi, en bricolant, la lumière jaillit. Mais c'est bien sûr ! Je stoppe toute activité et je prépare le matos car je me doute qu'elle ne va pas être donnée celle-là.

La ciste est cachée sous un pont (encore !) ; j'ai pris la combinaison néoprène mais je suis obligé de me rendre à l'évidence, c'est impossible, le niveau de l'eau est trop haut et le courant trop violent. Je renonce la mort dans l'âme en espérant que les autres vont sécher aussi sur la dernière et que je pourrai revenir dans deux ou trois jours car il ne pleut plus. De toutes façons, ils ne cueilleront pas la boîte dans ces conditions...

Trois jours plus tard, le pont est toujours là, moi aussi, mais l'eau a disparu, enfin presque !

Je suis maintenant sous l'arche, je devine la boîte dans un trou, mais je suis bien trop petit, c'est bien un coup du "géant" ça ! J'avise une énorme pierre que j'ai du mal à rouler jusque sous le pont, je monte dessus et là ! Victoire ! C'est ma plus belle ciste !
 

As-tu une anecdote à raconter aux lecteurs du Ciste-Thématique ?

Oui ! Une anecdote que j’avais couchée par écrit pour une association locale. 

Ciste quand tu nous tiens !

- Il est 23h… On va se coucher ?
Depuis près de six mois maintenant, je ne suis plus devant la télé comme avant mais devant mon micro, les yeux sur l’écran, le nez dans les cartes, la tête dans une énigme.

- Oui, j’arrive, je regarde le courrier et j’arrive ! Traduisez : je vais sur le site "Sur la piste des cistes", je regarde sur le forum si j’ai des messages et je regarde si une nouvelle ciste vient de sortir.
Bingo ! En voici une ! C’est celle que j’attendais, la dernière de la série des "éminences grises" et je sais où elle se cache. J’imprime.

Demain, à l’aube, je suis sur place !

Raisonnable, j’éteins l’ordi et je rejoins la chambre conjugale.

Assis sur le bord du lit, j’enlève doucement une chaussette, je réfléchis : à quelle heure fait-il jour ? A quelle heure vais-je mettre le réveil si je veux être le prem's.
Je réfléchis mais je sais, je sais pertinemment que je ne vais pas m’endormir, c’est con, c’est vraiment con mais c’est comme ça ! Demain, j’appelle le toubib : "C’est grave docteur la cistemania ?".
Je remets ma chaussette. C’est décidé, j’y vais ! Il n’y a plus qu’une chose à faire, une toute petite chose à faire, c’est le dire à mon épouse préférée qui déjà sombre dans les bras de Morphée. Après trente secondes de grattage de tête, je me lance, il faut bien avouer ses faiblesses : 
- Chérie, tu me connais, je sens que je ne vais pas m’endormir, je vais chercher une ciste !
- Quoi ! Maintenant ? Tu es fou ?
- Mais non, c’est pas loin, juste à la sortie de la ville, j’ai déjà repéré, je n'en ai pas pour longtemps, je prends mon téléphone.
- Ce n’est pas dangereux, au moins ?
- Non, pas du tout. (Traduisez : un talus à grimper et un bout de champ à traverser).
 
23h20, la pile à la main, j’avance vers la silhouette massive qui se dessine dans la nuit noire : c’est un moulin... enfin, c’était un moulin à vent avant.
 
 
Je franchis le seuil de la porte, je relis l’énigme de ce cher Flying... "dans un trou au dessus de la porte"... le contact du plastique... youpi, je l’ai ! Que m’arrive t-il ? Mais ma parole je jouis ! 
 
Je m’asseois sur une grosse pierre et doucement je déballe la petite boîte. Si vous n’avez jamais déballé une petite boîte, vous ne pouvez pas savoir ! Je savoure intensément ce moment, j’éteins ma lampe, le silence devient assourdissant comme disait je ne sais plus qui.

Mais j’apprécie vraiment. Je n’ai pas peur du tout. Quel individu plus fou que moi, pourrait bien traîner là à cette heure, dans ce moulin sans toit, sinon un autre Cisteur ?

Je rallume, je regarde les deux ou trois objets que j’ai sortis de la boîte, j’opte pour l’english man et je mets à la place une belle petite pierre rouge.

Je pense à la courte prose que je vais coucher sur le petit carnet que je sors de la boîte...

Oh mince ! Pexi est déjà passé ! Complètement médusé, je cherche l’erreur. Comment est-ce possible ? Qu’ai-je fait ? Que n’ai-je pas fait ?

Vraiment très fort, celui là ! Enfin... ces deux là !

Et puis l’évidence me saute aux yeux, de 21h 30 à 23h, plongé dans des recherches sur Google, je ne suis pas allé voir sur le site. De plus, Pexinois habite plus près. J’admets ma défaite, on a vraiment dû se louper de peu !
Je replanque l’objet de mon ressentiment, j’ai perdu une bataille mais je n’ai pas perdu la guerre !

Un dernier regard sur le moulin, et là, en retraversant le champ, je me dis que je ne suis pas sûr d’être bien net au niveau de mes éminences grises.
 
Merci Dracis !
Wink 

 

SOLUTIONS DES JEUX DU CT n° 49
 


LES CISTEURS MYSTERE DU MOIS DE JANVIER 

 

La bambinette a bien failli vous perdre avec toutes ses hypothèses... mais Gérard63 n'a pas été dupe et a reconnu Brindacier

Quant au bambin, heureux dans les bras du Père Noël, personne ne l'a reconnu ! Il s'agissait de Bernardjsv !

   
A LA RECHERCHE DES SUCETTES GEANTES
   
1. Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier

 
2. Barbecue

 Définition remise en jeu

   

3. Femme pliée en deux

(symbole Vénus) 

 

4. Homme coupé en deux

 Définition remise en jeu

   

5. Accueil Club Med (2 possibilités)

Définition remise en jeu

 

6. Robot suicidaire

 

   

7. Affaissement de désir

 

8. Négociant en fruits défendus

Définition remise en jeu

   
   
MOTS CROISES  
 
Cette fois, c'est Chamix qui, le premier janvier, fut le plus rapide pour nous fournir la solution des mots croisés. Foisine l'a suivi et près et ce n'est que le lendemain que Loner nous a fourni sa grille ! Bravo à tous les trois !
 
QU'EST-CE QUE C'EST ?
 

 

Sokine s'est enfin jetée à l'eau et nous a fourni la bonne réponse. Cette photo mystère était une passerelle (sous laquelle Miquet a caché une ciste !). Bravo !



L'équipe de la rédaction : Adopeste, Baykus, Bob d'Artois, Brossard56, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Krapo, Mannebrand, Miquet, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34
 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation