JOURNAL DES CISTEURS N°60
Parution du 01/01/2011
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 

 

 

 

EDITORIAL
 

Tiens, au fait, j'en ai rencontré un de renne ! Véridique ! J'avais un pressentiment, dans l'édito précédent. En effet, quelques jours après la parution du dernier journal, stoppant ma voiture près de l'orée d'un bois pour satisfaire un besoin pressant, je me trouve nez à nez avec un renne enguirlandé. Je me suis empressé de lui dire qu'il était beau, d'allure aussi fière, plus altier et plus burné qu'un cerf, et tout et tout, des fois qu'il me pistonne pour la prochaine tournée du Père Noël. Contre toute attente, il m'a jeté un regard ahuri, en me hurlant à la face, plein de rage, fulminant à un tel point que le voir raide mort d'apoplexie dans la seconde suivante ne m'aurait pas étonné :

- Pauvre idiot, je SUIS UN CERF, un vrai cerf, oui, un vrai de vrai ! Je suis déguisé en renne, là !
- Dieu du ciel, et moi qui croyais avoir eu la chance de... pfff, laisse tomber !

Puis, se calmant considérablement, il poursuit :

- Au moins, ça prouve déjà que je n'ai pas raté mon camouflage, et avec tous les accessoires, clochettes, guirlandes lumineuses et harnais de cuir doré, tu as bien marché ! Je me suis déguisé en renne car j'aimerais infiltrer l'attelage du traîneau de Noël. Je voudrais vivre, juste une fois, ce que ça fait de s'arrêter et repartir en même temps de plus de 2 milliards de cheminées à la fois ! Ça doit être Rock N' Roll comme virée ! T'as pas un plan, tu le connais le Barbu ?
- Euh...
- Dis-moi que tu le connais, et que tu vas m'aider, ou je t'enfourche sur le champ !
- Euh, non... perso, je n'ai pas cet honneur. De plus, j'espérais justement rencontrer, un jour, un renne comme toi, enfin... plus comme toi, mais un des cadors du traîneau magique, et voilà que je tombe sur un carnaval ! Tu avoueras que c'est plutôt cocasse, et bien décevant !
- Cocasse toi-même ! Alors, ça vient, le bigo du Barbu ?
- Je ne l'ai pas sur moi, mais tu le trouveras facilement, il y en a plein sur le net !
- Ah, bon, ça va. Alors, tu peux partir, je ne t'enfourcherai pas maintenant, mais ne raconte cette histoire à personne, sinon tu auras affaire à mes bois et ceux-là, ce ne sont pas des bois de renne !
- Merci à toi, magnanime bestiau ! Et puis, je te souhaite bonne chance pour t'incruster dans l'équipe des élus qui tirent le traîneau du Père Noël, ça ne te sera sûrement pas facile, mais si tu n'y parvenais pas, à défaut de pouvoir goûter aux sensations fortes, console-toi en te disant que tu peux toujours profiter de rester comme ça jusqu'à Mardi-Gras pour danser la samba, ce n'est pas bien loin.
Allez, ciao, et bon défilé !


Pfffouu, je m'en suis bien tiré ; sale bête qui voulait m'enfourcher ! En définitive, un cerf, c'est aussi stupide et méchant qu'un renne ! Mais... il faut quand même toujours y croire !

Ceci dit, voilà que 2010, c'est fini, là, maintenant, juste au moment où Ovive34 a appuyé sur le bouton de mise en ligne du journal ! Encore une année à se mettre derrière la cravate, encore une année passée à la vitesse de la lumière !!! C'est votre impression, à vous aussi ? Ah, ça vous fait pareil ! Bon, je suis rassuré, on est donc tous bien dans le même wagon ! 

Alain FORMATICIEN, David SPIEL et moi-même, vous souhaitons une excellente et heureuse année 2011, et tous nos meilleurs vœux de santé, prospérité, et plein de petits et grands bonheurs à toutes et à tous, ainsi qu'à vos familles et à vos proches !

 

EN PLEIN DANS L'EMILE
 

 

A ce jour, 182 Cisteurs font partie du Club d'Emile, le club des Cisteurs ayant trouvé au moins 1000 cistes. Depuis notre dernière édition, 1 nouveau y a fait son entrée : Açai.

Félicitations !

* Pas un jour sans ciste. 

 

 

 

LES BAMBINS MYSTERE DE JANVIER
 
Un gars, une fille !
 

A gauche, un garçonnet devenu Cisteur. Quand j'ai reçu sa photo, je lui ai dit qu'il serait le bambin mystère de janvier.

Début décembre, quand cette Cisteuse m'a adressé une série de photos d'elle, gamine, je l'ai remerciée et lui ai dit qu'elle serait la bambine de juillet ! En consultant l'album... J'ai souri ! Cette photo venait à point et je n'ai pas su attendre pour vous faire deviner un deuxième enfant pour bien débuter l'année !

Ces deux enfants ne se connaissent pas (du moins, je crois !).

Les avez-vous reconnus ? Exprimez-vous sur le forum général Newforez, dans le sujet annonçant la parution du Ciste-Thématique de janvier.

C'est ICI.

  

 

STATISTIQUES
 
Novembre 2010. Cistes cachées : 809, Nb d'échanges : 12214, Nb d’inscrits : 1129
 

JOUR DE NEIGE
 
Drôle de rencontre ! par Eustache
 

Première neige sur les hauteurs du Pays de Montbéliard. Tout près de l'une de mes cistes, j'ai rencontré cette drôle de bestiole emmitouflée qui somnolait au bord du chemin forestier...

 

 

Je suis passée sur la pointe des pieds pour ne pas la réveiller... Chuuut !

 

 

 

C'EST BÔ !
 
Message perso pour le Panda par Phylau
 

 

 

Le paper toy est réalisé à partir du modèle présenté sur le blog de Dardanos. Il est accompagné d'une toute petite partie des Globulus créés par Phylau.

 

JOUR DE NEIGE
 
Drôle de rencontre ! par Cobac10
 

Ce 1er décembre 2010, j'ai pris la route en tout début d'après-midi pour aller cister dans le pays de Ploërmel.

Sur le trajet entre deux cistes (chut je ne dirai pas lesquelles), j'empruntai une route, une grande ligne droite, entre deux champs totalement enneigés. En regardant au loin, des deux côtés de la route, j'aperçus soudain une multitude de points roses au milieu des deux champs.

Je me suis demandé si je n'étais pas fatigué.
En m'approchant je me suis aperçu que non...

 

Image

 

 

 

 

TRAITS & PORTRAITS
 
D'addiction en addiction... comment de simples petites boîtes mènent à l'Histoire de France. par Seri02
 

Randonneur pédestre et ardent pratiquant VTT, j'exerce ces différentes activités pour le plaisir "sportif" qu'elles procurent.

Il y a un peu plus de deux ans, j'ai décidé de passer mes week-ends et mon temps libre sur les hauteurs jurassiennes.

Je me doutais bien que l'habitant des plaines que j'étais allait connaître du changement dans ses pratiques sportives habituelles.
Je m'attendais à devoir escalader les pentes abruptes des contreforts du Jura, et effectivement les côtes et autres ascensions ont bien été au rendez-vous.
En revanche, loin de moi l'idée que j'allais tomber dans les travers de deux addictions.

La première, bien connue des lecteurs de ces lignes : la recherche de cistes.
C'est au détour d'une conversation que je découvre cette pratique.
Lors de la randonnée pédestre qui suit, la première petite boîte se laisse gentiment apprivoiser et libère sa douce effluve envoûtante.

Mes randonnées ont désormais un but précis, car une nouvelle motivation est née, qui se conjugue idéalement avec mon goût prononcé pour l'effort physique. Me voilà séduit et conquis. De trouvailles en découvertes, la mayonnaise prend et ma soif de découverte, mais aussi de Cacheur, s'affirme.

Un beau jour, sur les conseils de Nousse, je m'intéresse à une série de 9 cistes cachées par Eustache (N° @39@65005 à 65019@).

 

Déesse Alésia Chaux-les-Crotenay 

 

Je ne me doute pas qu'une deuxième addiction me guette... et pourtant... je tombe dans le chaudron de potion magique et m'y délecte du délicieux breuvage de la passion.

La découverte des caches de la série me conduit sur les traces de l'Histoire... L'Histoire avec un grand H, celle qui fait battre mon cœur un peu plus vite, me transporte plusieurs siècles en arrière, et me laisse tout petit face à la grandeur de l'événement... L'Histoire de la bataille d'Alésia.

La série de l'amie Eustache guide mes virées pédestres et VTT, de vestiges en vestiges, de lieux d'observations en lieux de combats... Petit à petit, le regard que je porte sur ce secteur évolue, il est désormais indissociable des événements du passé.

 

 
Four cultuel

Tout d'abord, les Celtes et leurs lieux de cultes druidiques émergent des édifices cultuels visités.

Puis les lieux de campement des Guerriers Gaulois apparaissent, vastes et suffisamment vastes pour accueillir les dizaines de milliers d'hommes de Vercingétorix.

Les légions Romaines prennent place sur les lieux de leurs retranchements, clairement identifiés.

Les murs édifiés par les Celtes, les fossés et pièges que la soldatesque terrassière Romaine a creusés, s'offrent au regard, au détour d'une combe, d'une sapinière ou d'un pré.

Les bases de tours et leurs socles s'ordonnent le long des ouvrages de la circonvallation et de la contrevallation. La ville d'Alésia prend forme, enserrée qu'elle est dans ces murs cyclopéens qu'Hercule aurait édifiés.

Les belvédères qui cernent l'ancienne cité gauloise les lieux d'affrontements offrent une vue imprenable sur l'ensemble du site.
Difficile de ne pas s'imaginer tour à tour à la place de César, puis à celle de Vercingétorix.

Le puzzle décrit par le généralissime Romain s'assemble petit à petit.
La stratégie apparaît, claire et lisible, tant le site colle au mot et à la virgule près, aux écrits et descriptions. Je dévore les lectures sur le sujet, je surfe sur la toile à tout va...
Merci Nousse, merci Eustache !

À quand la prochaine série de cistes sur le site de l'Alésia des Mandubiens à Chaux-des-Crotenay, Syam et Crans ?

 

 

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS
 
Cocomama par Cleapotre & Pionniers67
 

Début novembre, deux alsaciens ont atteint quasi simultanément le cap 1000 : Les Pionniers67 (le 02/11) et Cocomama (le 03/11). L’un et l’autre ont accepté de se prêter au jeu de l’interview "Emile d’un jour, Emile toujours" selon le principe suivant : six questions chacun, trois posées par l’autre Emile, trois posées par moi-même. Après l’interview des Pionniers67, parue dans le précédent Ciste-Thématique, voici celle de Cocomama...


Cleapotre : Le jour et peut-être le "choix" de ta 1000e ciste : tu peux nous retracer le film de cette journée particulière ?

Cette millième ciste, nous voulions la faire en famille (le Casimir, la Casimirette, et nos deux filles, Coco et Mama). Rien de plus simple, me direz-vous, sauf qu’il fallut sortir calendriers et agendas pour réunir le Cocomama’s Band Club : Un mercredi en début d’après-midi, entre le digestif et la sieste pour l’un, la vaisselle et le rendez-vous chez le dentiste pour l’autre, la piscine et les devoirs pour la jeunesse … Direction notre 1000e, que j’avais volontairement réservée pour cette occasion, car elle ne pouvait se faire à un meilleur endroit que celui-ci, un lieu qui porte bien son nom : "l’Emilestein" (Stein = Pierre en alsacien/allemand) : Une roche perdue au beau milieu de notre excellent vignoble alsacien (un petit coup de pub au passage) . Cet endroit est le passage obligatoire pour tout Cisteur alsacien qui veut faire partie de la confrérie des Emiles. Sur place, pas de chichis, ni de pom pom girls pour fêter l’évènement, juste un large sourire sur le visage de chacun, signe du devoir accompli…

Cleapotre : As-tu souvenir d'un moment de ta vie cistique où tu t'es dit plus particulièrement "je suis complètement fêlé !" ?

La première fois c’est peut être le jour de mon inscription, je ne savais pas trop dans quel monde je mettais les pieds…
La seconde fois, lorsque j’ai trouvé ma première ciste, je pensais qu’il fallait être un peu fêlé pour s’amuser à chercher des boîboîtes dans la nature…
La troisième fois, j’ai eu confirmation que j’avais un grain lorsque je me suis enfilé deux boîtes complètes d’œufs Kinder pour y récupérer des objets cistiques...
Depuis, je ne me pose plus trop la question… De toutes façons, je sais que je ne peux plus en guérir !

Pionniers67 : Peux-tu nous narrer une anecdote "agaçante" que tu as vécue sur la piste des cistes ?

Rien de très original pour les lecteurs de Ciste-Thématique, mais il nous est certainement déjà arrivé à tous de nous retrouver dans la situation suivante : on cherchait une ciste proche d’une source, qu’on a trouvée sans trop de mal, on prend place non loin de là pour effectuer les échanges, lorsqu’arrive un véhicule qui se gare pile poil devant la cache ! En ressortent cinq jeunes, sponsorisés par Biactol, qui s’installent sur le rebord du muret avec quelques bouteilles, en ayant préalablement monté le volume de la sono… Il ne me restait plus qu’à recacher la boîte. Que faire ? J’avais le choix entre aller trinquer avec eux et leur expliquer que je ne suis là que pour un simple pot de yaourt (l’explication aurait été trop longue et je n’avais pas envie qu’on me passe la camisole de force), ou alors simplement emmener la boîte avec moi en sachant que je serais obligé de repasser le lendemain afin de pouvoir la recacher en toute tranquillité. J’ai opté pour la solution la moins… ridicule…

Cleapotre : Quelle est la ciste que tu es le plus fier d'avoir trouvée et pourquoi ?

La ciste sur laquelle j’ai poussé le plus grand cri de joie ne fait pas directement partie de celles que j’ai trouvées !!! Hein ? Et c’est là normalement que vous vous demandez où je veux en venir !

En réalité, j’ai hurlé de bonheur lorsque j’ai "trébuché" sur une ciste. Ok, d’accord, pas de quoi jouer le fier, me direz-vous, mais cette fameuse ciste en question était l’une de celles de Cleapotre (@67@50731@ : "11/11 11h11 (Quatre et sept, deux par deux ...) "), et rien que de savoir qu’on a trouvé une de ses cistes vous procure une fierté !!! De plus, cette ciste avait fait couler tellement d’encre sur le forum Alsace, et elle est restée inviolée durant plus de cent jours avant que tout mon talent et ma classe ne fassent la différence ! Ah ! Il faut que je raconte la vérité ??
En fait, je me promenais un jour dans une de nos belles vallées, quand j’ai vu non loin de là, sur la carte, un site où je pourrais déposer une ciste afin de faire découvrir l’endroit à mes co-Cisteurs. En arrivant sur les lieux, j’ai cherché l’endroit le plus propice pour y cacher mon bocal, je pensais que l’arrière de cette fontaine serait idéal. J’ai donc poussé quelques pierres afin d’y planquer mon pot, et c’est là que j’ai vu un objet assez familier. Première réaction : petit sourire aux lèvres, en me disant que c’est cool de trouver une ciste dont je n’avais même pas imprimé l’énigme, bonne journée qui s’annonce. Deuxième réaction : étonnement, sourcils qui froncent (style "Hein ???"), en découvrant un carnet vierge d’autographes cistiques. Troisième réaction : explosion de joie, hurlement de bonheur venant du fond du cœur en comprenant que cette ciste était celle tant recherchée depuis belle lurette !
Cleapotre ajoute toujours dans ses cistes les solutions de ses énigmes afin de faire mieux comprendre son raisonnement. J’en profite pour vous le dire aujourd’hui : malgré la solution, je n’ai toujours pas compris l’énigme... Mais quelle fierté de l’avoir trouvée en premier !
PS : il se peut que l’écho de mes cris de joie soit encore perceptible en ce lieu !

Pionniers67 : Quel est le ou (les) conseil(s) que tu donnerais à de nouveaux Cisteurs ?

Simple suggestion aux "bleus" : cherchez quelques cistes avant de bien vouloir commencer à en cacher. Ceci afin d’éviter quelques erreurs de jeunesse telles qu’énigmes trop imprécises, caches mal adaptées, lieux sans intérêt... Juste histoire de se faire un peu la main. Sinon, venez comme vous êtes (tiens ! j’ai déjà entendu cela quelque part !), amusez-vous, régalez-vous, découvrez nos belles régions et faites-nous découvrir vos lieux préférés.

Pionniers67 : Quel est ton nouvel objectif, après avoir atteint l'Emile ?

Euh !!! Alors là, du coup, j’ai un peu de mal à rallumer la flamme cistique, mais je ne m’inquiète pas trop, les cistes c’est comme une drogue douce : à un moment donné, il faut en chercher une pour se sentir soulagé, du coup une ciste par-ci, une autre par-là, et bientôt… une autre centaine à l’horizon ! Mais bon, pas trop vite, faut se garder une activité pour les vieux jours !

 

 

 

L'INDEX DU CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

  

 

 


 

Inscription à votre journal par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution ! 

 

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite) par Castafiore
 

Nos deux compères vont faire une découverte surprenante qui sera au centre du chapitre 6 dont nous aborderons la lecture en 2011…



Les deux vieux s'affairèrent. Chambier ratissait le terrain avec son détecteur, et Pichon creusait dès que l'appareil faisait "bip". Au bout de vingt minutes, ils étaient en nage. Tout ce qu'ils avaient trouvé était un boulon rouillé et une sonnette de vélo encore plus rouillée.

- File la boutanche, l'ancien.

La bouteille de Sancerre vidée (en 42 secondes, exactement), ils se remirent au travail. Chambier attaquait la parcelle sur sa gauche, près de la dalle qui marquait la résurgence de la source de la Goulue, lorsque le détecteur de métaux émit un son beaucoup plus franc que les fois précédentes.

- Là, on a quelque chose, fit sobrement Chambier. Creuse, Ernest.

Pichon s'exécuta avec entrain. Au bout de quelques minutes, il se figea et poussa un cri :

- Octod'jus !...

- Quoi ?

- Regarde ça, Gaston !

Il arracha de la glaise un os qui ressemblait bougrement à un tibia.

- Tu crois qu'on a trouvé un macchab' ?

- Ça m'en a tout l'air, vieux gars !

- Tu crois que les Parigots l'ont enterré cette nuit ?

- Ne sois pas idiot, tu vois bien que cet os-ci est une vieillerie. Ça fait des années qu'il est là. Attends, j'agrandis autour...

Pichon s'escrima. Puis il dit :

- Ça y est, j'ai la pièce de métal qui a fait réagir le renifleur.

- C'est la montre du mort ? demanda Chambier d'un air gourmand.

- Non, c'est beaucoup trop gros.

- Avec un "han" de bûcheron, il réussit enfin à extirper l'objet de sa gangue de glaise. En même temps, il dégagea quelques vertèbres.

- Qu'est-ce que c'est que ce truc ? demanda Chambier.

- J'en sais rien. Mais attends, y a autre chose....

Pichon tira du trou une masse qui ressemblait à une tête d'animal. D'un gros animal.

- Ce n'est pas un macchab', vieux gars : c'est un bestiau ! fit il. M'est avis que c'est une vache. Regarde, il y a des cornes.

- Et le machin métallique, alors ?

- Attends, faut le nettoyer.

A tour de rôle, ils pissèrent sur l'objet et le frottèrent avec de l'herbe. Au fur et à mesure qu'il nettoyaient le métal (du bronze), il comprirent qu'il s'agissait d'une cloche à vache, d'un toupin. Il continuèrent à frotter. Une gravure apparut.

Pichon fut le premier à la déchiffrer :

- "Clarabelle" !

- Clarabelle ???... Mais c'était le nom de ma vache ! Celle qui a disparu cornes et âme en 1998, pendant qu'on regardait la finale !

- Eh bien, tu viens de la retrouver, vieux gars !

- Mais comment qu'elle est arrivée ici, sous terre ? fit Chambier d'une voix blanche. Elle ne s'est quand même pas enterrée toute seule !

- Elle a été assassinée. Regarde, il y a un trou dans le crâne. C'est une balle qui l'a tuée !

- Acré bongu ! Mais quel est l'enfant de salaud qui a pu me faire un coup pareil ?

Je vous quitte pour 2010 sur cet insoutenable suspense… Et vous souhaite une excellente année 2011 !

 

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 
 

Si vous aussi, au cours d'une balade, en allant faire vos courses, en partant au travail... une image, une pancarte, un objet vous rappellent un Cisteur, immortalisez l'instant et adressez-nous vos photos !

Alors que, ce mois-ci, Sioux a "rencontré" La Merguez et Raisinsdor...

 

Butterfly91 découvre un superbe bateau lors d'une balade cistique au bord de la Seine...

 

 

Elle s'approche pour mieux voir...

 

 

 Et sur la boîte à lettres...

 

 
Papillon ! En bord de Seine, tu aurais pu tomber nez à nez avec le couple présidentiel...
 

 
mais c'est Chisnijem qui les a croisés !
 
 

 

 

 

LA 2000e ISEROISE
 
ou La convivialité faite ciste !
 

13 octobre 2007 : mise en ligne de la 1000e ciste iséroise.
13 octobre 2010 : mise en ligne de la 2000e ciste iséroise…


Trop beau pour être totalement hasardeux mais là n’est pas notre plus grande surprise : l’énigme est incomplète et suivie de ces quelques explications :
"A ciste particulière, énigme particulière.
Comme vous le voyez, pas d’indication, ici, pour retrouver cette ciste. Les indices seront envoyés, par MP, aux Cisteurs qui s’inscriront comme Chercheurs de la ciste.
Chaque Cisteur recevra un indice différent des autres Chercheurs.
Pas de compétition pour être le preum’s sur celle-ci. L’idée étant, plutôt, de nous retrouver, le plus nombreux possible, sur le lieu de la cache, le jour J pour un décapsulage collectif.
Le tout arrosé, dignement, comme il se doit. C’est prévu !
Paul Sernine et Lussye38…
"
Nous identifions sans problème Jpb38 et Ulysse38 derrière ces pseudos inhabituels !

Les inscriptions vont bon train, un sujet est ouvert sur le forum mais ça bouge encore plus hors forum : je contacte tous les Cisteurs pour leur proposer de communiquer par mail plutôt que par mp et dès le 14 octobre, une liste d’une petite vingtaine d’adresses est prête.

Hélas, les Cacheurs mettent notre patience à rude épreuve sous prétexte de laisser la priorité à la mise en ligne d’une autre ciste un peu spéciale annoncée un peu plus tôt. Les envois ne se feront que le 15 à partir de 22 heures…
Du coup, pour passer le temps, certains, envisageant qu’une série récente de Jpb38 puisse avoir un rapport avec la 2000e, commencent à utiliser le "répondre à tous" pour en parler et c’est là que ça se gâte : les mails se multiplient, certains embrayant sur la résolution de cette série intruse, d’autres demandant de quoi on parle, d’autres suggérant déjà une localisation de la 2000e grâce aux recoupements que l’on pouvait faire avec les maigres renseignements du texte de présentation de l’énigme et d’autres, enfin, disant qu’ils veulent changer leur adresse pour ne plus polluer leur boîte aux lettres perso… Bref, avant l’envoi du premier indice, c’est déjà le grand bazar !!!

Je demande à Woody junior, mon informaticien maison, s’il n’a pas une idée plus pratique que les mails… Il me suggère d’ouvrir un forum et se débarrasse de moi en m’envoyant un lien pour en créer un gratuit… Un informaticien, c’est bien, mais… une informaticienne Cisteuse c’est encore mieux : Ovive a aussi l’idée du forum mais, en plus, elle en a déjà un sous la main, le renomme pour nous et me donne les clés ! Je fournis l’adresse à tous les Chercheurs inscrits sur la 2000e et avant même l’envoi des premiers indices, nous sommes en place sur notre petit forum secret où les papotages vont bon train ! Gé-nial !

Nous frôlons deux fois la cata lorsque certains annoncent sur Newforez s’être inscrits sur le nouveau forum ! Les imprudents sont vite contactés et modifient leur message… Ouf !

Les indices arrivent enfin le vendredi 15, la dizaine de couche-tard les met en partage aussitôt et les déductions permettent d’affiner la localisation supposée : c’est bien dans le secteur envisagé dès le début. Yes !

Le samedi 16 au matin, ça bourdonne à fond dans la "ruche parallèle". D’autres indices arrivent, ils sont de deux sortes : texte ou image.
Grâce aux textes, on a localisé le lieu précis.
Les images, elles, sont des morceaux de photos que nous essayons de rassembler en puzzles à (gros) trous : elles donnent deux repères entre lesquels il faudra démarrer sur le terrain, apparemment un poste électrique et un arbre au tronc balisé.
Le samedi soir, nouvelle effervescence dans notre salle secrète : JYB annonce avoir trouvé sur google maps l’endroit exact de la photo : on reconnaît aisément le poste électrique et l’arbre est catégoriquement identifié grâce à une étude comparative des taches de son écorce !

Familleponpon ne peut pas s’empêcher de mettre quelques allusions sur le forum pour faire comprendre aux Cacheurs que tout a été trouvé.
Ce même soir, un retardataire demande comment s’intégrer au groupe et un Gaffeur (avec un graaaand G... ;-) ) lui répond en donnant publiquement l’adresse du forum secret ! Je le contacte ainsi que notre modo pour que ce lien soit effacé mais il est trop tard, Jpb traînait par là et a tout vu. Il se fera un malin plaisir de s’inscrire pour nous donner les derniers indices des Cisteurs dont on n’avait pas eu de nouvelles… Qu'importe, on avait fini le travail !

Entre-temps, nous avons commencé à rechercher une date pour le décapsulage/arrosage. Celle qui rassemble le plus de monde est un peu éloignée, en plein milieu des vacances mais pose deux cas de conscience : Jpb sera en vacances et la neige est annoncée, d’où une crainte grandissante sur l’état des bouteilles de champagne cachées depuis plusieurs jours…
Jpb fait un plaidoyer émouvant pour nous pousser à renoncer à sa compagnie et c’est le samedi 30 octobre qu’une petite vingtaine de personnes se retrouve sur le spot en fin de matinée. La veille, un énigmatique Frère Momo a fait son apparition et posé comme par hasard quelques cistes dans le secteur…

Image

Frère Momo, premier arrivé...


Nous sauvons d’abord le champagne de la congélation...

Image

Au fond : Lidof, Triacon, Mme Ponpon, Hexamight, (la) Libellule (de) Mickaela Quinn, Ulysse38, JYB76.
Au centre : Lolly, Filloux, p'tit JYB, Mme Syluc, Chamix et Woodpecker.
Devant : Bérénice38 et M. Syluc.


... puis cherchons les cistes de Frère Momo avant de rejoindre une salle hors-sac que j’avais dégotée, la météo ayant annoncé la pluie pour 14h…

Image
 
Familleponpon répartit le champagne à la goutte près...


Nous trinquons à la 2000e et aux absents du jour et commençons le traditionnel partage gargantuesque de victuailles qui caractérise toute rencontre cistique (enfin, chez vous, je ne sais pas mais chez nous, c’est comme ça !).

Image


Nous ne sommes pas très pressés de partir mais quittons enfin la chaleur de ce refuge pour rendre visite à la fruitière du village puis à quelques anciennes cistes locales (on aurait peut-être dû se faire la fruitière en dernier : à chaque retour dans la voiture, on a l’impression d’avoir oublié des vieilles chaussettes dans le coffre !!!)

Lorsque sonne l’heure du départ, une fois de plus, nous sommes enchantés de la journée écoulée. Je me dois de vous donner le lien du reportage maison réalisé par Familleponpon, bien que je trouve l’actrice principale un peu trop envahissante… grrrr... C’est ICI.

Vous croyez que tout s’arrête là ? Eh non ! C’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas ! Le 28 novembre a lieu la rencontre de rattrapage à l’initiative d’un grand absent du premier jour : Yecyamy. Hélas, des chutes de neige importantes en découragent certains au dernier moment mais Colargoll, Cst73, Flonflon, Triacon, Ulysse et Yecyamy osent aller retrouver la 2000e sous 50 cm de neige et la chaleur dans un petit resto local.

Image


Image

 Yecyamy et Colargoll.



Finalement, le pari que les deux Cacheurs avaient fait a été doublement gagné ! Merci à eux !

 

INTERVIEW
 
Les dessous (pas coquins du tout) de la 2000e… par Woodpecker
 

CT : - Jpb, tu as pu tout savoir des échanges qui nous ont amenés à résoudre cette énigme, peux-tu nous faire partager "l’avant" 2000e ?
Jpb38 : - S’il y a des cistes que l’on conçoit sur un coup de cœur, dans l’instant, cette 2000ème ciste en Isère a demandé, elle, trois années de gestation…
Coupable d’un "méfait" tragicomique, étant venu polluer la 1000e de l’Isère posée par Ulysse38 le 13 octobre 2007, je cherchais, depuis lors, le moyen de rattraper cette boulette. Les approches, conjointes, du chiffre rond des 2000 cistes et de la date anniversaire du 13 octobre allèrent m’en donner l’opportunité.

CT : - Quand as-tu commencé à y penser "sérieusement" ?
Jpb38 : - C’est Ulysse38 le coupable… Il m’a téléphoné un jour en me disant qu’il faudrait bien que quelqu’un se mette en devoir de pondre cette 2000e, précisant immédiatement : "Tu n’as qu’à la faire toi !
Je lui ai répondu : pourquoi pas, mais à une condition… Nous la faisons ensemble."
Il m’a dit que oui, mais sans le dire tout en le disant… Enfin, il était presque d’accord ou plus exactement il n’a pas vraiment répondu !!! Je me demande, en y repensant, s’il ne m’a pas un peu roulé dans la farine…

CT : - Quelle idée as-tu eue en premier ? Celle de faire ton énigme avec ce jeu de mots sur "Vincent" -comme on nomme les 2000 en jargon cistique- ou celle de faire une ciste à résoudre collectivement ?
Jpb38 : - Je me suis dit, effectivement, dès le début, que cette 2000 devrait avoir à faire avec le terme : "Vincent". Je suis parti à la recherche de tous les Vincent possible en Isère. En découvrant qu’il y avait quatre "Saint-Vincent" dans le département, ça a fait tilt ! Ces quatre-là plus la ciste, donnaient bien les "5 Vincent". "L’histoire" est venue toute seule.
Ensuite, je tenais à ce que cette ciste se fasse collectivement, avec le plus de monde possible. Il fallait donc trouver une combine pour éviter qu’un petit malin devance les autres. D’où l’idée de morceler les indications et de les faire parvenir aux chercheurs, par MP. C’est là, entre autre, que l’aide d’Ulysse38 a été précieuse. Il a mis au point un système de compilation des indices, sous forme de tableau, prêt à être envoyer à l’instant T ! Il maîtrise tout cela à fond le bougre (il m’avait déjà été d’un secours formidable au moment de la création de la cartociste de l’Isère). Je le soupçonne d’avoir été moine copiste dans une vie antérieure…

CT : - On peut supposer que tu as bâti ton énigme sur le papier avant de te rendre sur place, est-ce juste ?
Jpb38 : - Tout à fait exact ! Le tracé reliant les quatre Vincent et se coupant à proximité du col s’est imposé à moi immédiatement. Construction sur une carte, plus rédaction de la petite histoire, tout cela a été "torché" en une soirée. Il faut bien avouer que ce n’était pas, non plus, l’énigme du siècle ! LOL

CT : - Combien de temps cela t'a-t-il pris ?
Jpb38 : - Je dirais trois semaines. En effet, il a fallu, en plus de la 2000, préparer une série de cistes à la longueur modulable, condition indispensable pour ne pas se faire coiffer sur le poteau et bien viser la date du 13 octobre… Ça, j’en suis assez fier …

CT : - As-tu eu besoin d'aller sur place plusieurs fois ou pas ?
Jpb38 : - Je ne suis allé sur place qu’une seule fois, pour cacher la ciste ! Ayant tout basé sur le tracé sur la carte, je me suis dit qu’il y aurait bien, une fois sur place, un endroit où planquer la ciste et des repères pour fournir des indications aux Chercheurs. La chance a été avec moi.

CT : - Merci d’avoir pris le temps de nous répondre…
Jpb38 : - BRAVO à la bande de Cisteuses et Cisteurs qui, bravant des conditions météo pas évidentes, allèrent gaiement déniaiser cette 2000e. Et surtout, je profite de ces lignes, pour remercier, chaleureusement, les Cacheuses et Cacheurs, semant à tous vents, sans qui, bien évidemment, cette 2000e ciste n’existerait pas !

 

 

 

 

JOUR DE NEIGE
 
Ange, Pharaon ou capitaine de vaisseau intersidéral ? par Eustache
 

 
 

A VOS AGENDAS !
 
Calendrier des rencontres cistiques
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu seront fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

29 janvier : Pays de Loire - Epiphanie, épisode IV à Nantes

 

 

 

 
 

 Attention à la marche ! (photo Brossard56)

Gare à vous si vous vous y garez ! (photo Eustache)

 

Ouf ! Ça me rassure... il existe des endroits plus accueillants ! (photo Eustache)

La cabane au fond du jardin (photo Rodo)

 

 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

 

JEU DE MOTS
 
par Jrvhal
 

 

Dans ce nouveau jeu de mots, il s'agit de trouver les lettres utiles pour reconstituer des mots puis une phrase !
Avec les lettres utiles que vous déduisez en vous aidant des chiffres des colonnes et des lignes, reconstituez des mots qui se lisent horizontalement.
La succession des chiffres indique la succession des "paquets" de lettres contiguës utiles. Chaque "paquet" horizontal révèlera un mot lorsque vous aurez remis de l'ordre dans ses lettres.


Bien sûr, en vrai, tous les mots de la phrase sont en désordre !

Voici la grille du mois :

 


Indice : vous le savez pourquoi vous ne le faites pas ?
Pas besoin de grille ponctuation, il n'y a qu'une seule solution, c'est une citation !
 
Amusez-vous bien !


QUIZZ
 
Marabout, bout d'ficelle par Chamix
 

Pour changer des rébus ou des charades : un jeu inspiré du "marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."
 
Il faut trouver les mots (ou groupes de mots) suggérés, plus ou moins directement, par les illustrations et qui s'enchaînent avec la fin de l'un (littéralement ou phonétiquement) constituant le début du suivant.
La série est bouclée.

Pour gagner, il faut donner les 10 mots corrects.

 
A vous de jouer !
 

 
 

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 
... sont dans un bateau
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, le féroce Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 

 

MOULES RAPIDES
 
par Jrvhal
 

Ingrédients :

1e jour : Moules, ail, sel, poivre, Riesling.

2e jour : Reste des moules, curry, piment d'Espelette, crème soja, coriandre, riz. 

 


 

Dans un faitout, cuire les moules sur lesquelles on a mis quelques éclats d'ail, dix à quinze minutes et à feu vif, jusqu'à ce qu'elles s'ouvrent.


Verser une cuillère de riesling dans l'assiette au moment de servir.

Et d'une !


 

Et comme on s'arrange pour qu'il en reste, les "décortiquer" et les réserver pour le lendemain :


Dans un bol, mélanger une boîte de crème de soja cuisine, l'allonger d'eau jusqu'à la consistance désirée et saler (saler davantage si curry et moins si Riesling).


Ajouter soit du curry et du piment d'Espelette, soit du piment d'Espelette, franchement mais à son goût.

Réchauffer brièvement à feu vif les moules dans un peu de beurre salé sans brûler ni beurre ni moules...

Baisser le feu, ajouter le mélange crème de soja, mélanger sans s'arrêter jusqu'à ce que le plat soit chaud... Attention, ne pas faire bouillir !

Ajouter un peu du reste du riesling de la veille - si vous avez réussi à en sauver - pas plus qu'un demi-verre.

On peut mettre un peu d'herbes fines : choisir de la coriandre en feuille, hachée menu !

Préparez les assiettes en cuisine, servez avec du riz façonné en petit tas (avec un simple verre pyrex) et hop, à table... et bon appétit !

 


Et de deux !


MOULES FRITES
 
par Butterfly91
 

Ingrédients :

Moules, ail, sel, poivre, pouilly fumé (on ne se refuse rien), carottes, oignons, céleri ou poireaux.

 


 

 

Faites suer les légumes, coupés en petits morceaux, dans un peu de beurre.
Ajoutez l'ail et le vin blanc (un verre) et laissez cuire 20 minutes.
Versez ensuite les moules nettoyées et faites cuire à feu vif 10 à 15 minutes.
Servez accompagné de frites.

 

Bon appétit !

 

 



 

 

 

Le défi-rimes du mois de décembre était  : galérien, vaurien, sapin, grappin.


Voici les trois quatrains qui ont obtenu le plus de votes et le pseudo de leur auteur(e) :

1e : Platdetain

Tous les voisins m'épient, tel le dernier vaurien,
mais ça m'est bien égal, c'est là, sous ce sapin,
qu'enfin sur ce vrai Graal, je mettrai le grappin...
Ca y est, je m'accroupis... mais sous le galet : RIEN !

2e : Vaco 6

Comme avait dit André, "si la vie ne vaut rien...
non rien ne vaut la vie", qui me régale et rien
ne me fera lâcher ce fabuleux grappin,
jusqu'à temps, mon ami, qu'on sente le sapin.

3e : Allo.hc

O rage, ô désespoir, ô le petit vaurien !
Ne suis-je donc devenu qu'un piètre galérien !
Qu'a-t-il fait du trésor caché sous ce sapin ?
Gare à lui si dessus je mets le grappin !

 


Les autres participants étaient (par ordre alphabétique)
Butterfly 91, Chamix, Cleapotre, Locotwister, RX, 000Thierry000.


Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Platdetain et Vaco6.

Tout le monde joue avec : déconfit, profit, banane, titane.

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !...

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 janvier 2011.

Pensez à joindre deux mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant ! Nous retiendrons les mots proposés par les deux premiers.

 

 

DEUX PHOTOS POUR LE PRIX D'UNE
 
Aveyron par Sioux
 

 
Habitation troglodyte sur la piste d'un circuit de ClubDQuatre
 
 
Un amour de chapelle aveyronnaise cistée par Segalis ! 
 
 
 
 

PODIUMS ET N° SPECIAUX
 
par Cleapotre
 

Ah ! Noël ! Savez-vous que c'est tout de même le 1657e Noël de l'histoire qui vient d’être officiellement célébré en 2010, et que c'est la 236e fois que cela tombe un samedi ?
Pour info, en incluant cette année, sachez que Noël est tombé :
- 236 fois un lundi, un mercredi, ou un samedi
- 237 fois un mardi, un jeudi ou un vendredi
- 238 fois un dimanche
Les années non bissextiles, Noël tombe un peu plus souvent un vendredi (179 fois contre 177 fois un mardi, et 178 fois un des autres jours de la semaine).
Les années bissextiles, la palme revient aux dimanches et aux mardis (60 fois), aux jeudis (59 fois), et seulement 58 fois les autres jours.
Mais, en conclusion, les statistiques montrent une répartition assez équilibrée, donc il est exagéré de penser (et de se plaindre) que Noël tombe toujours un samedi ou un dimanche.
Par contre, étrangement, il tombe toujours... un jour férié !...

Bon, ça n’est pas tout ça !... Mais les cistes, me direz-vous ? Quoi de neuf sur le front cistique ? Eh bien, on n’en est pas encore à la 80 000e cachée, même si, à ce qu’on m’a dit, ça commence à s’agiter à l’Est !...

Pour l’heure, c’est un hiver précoce, froid et neigeux, qui s’est invité un peu partout en France, et c’est sans doute ce qui explique que peu de nouveaux passages de caps soient à relever ce mois-ci… Bravos d’autant plus mérités pour Acai, nouvel Emile (depuis le 02/12), et Teroco, entré chez Vincent le 19/12/2010. Au passage, notons que Teroco a, neuf jours plus tôt, décapsulé (sans le savoir, je suppose ?) la 6 000e ciste de la région Midi-Pyrénées, quelque part "autour de Montcuq", puisque c’est à la sixième étape (@46@77157@) de cette dodécasérie lotoise de Lolo-09, mise en ligne le 05/12/2010, que cette ciste au numéro remarquable s’est nichée …

Si la météo rigoureuse a refroidi les ardeurs cistiques de beaucoup, j’ai tout de même noté que certains départements avaient su maintenir un taux élevé de création de cistes nouvelles : Sur ces deux derniers mois, la palme revient sans conteste à la Charente, dont le compteur de cistes a grimpé de plus de 17% sur la période ! Il est vrai que Les Broussards et leur série de 48 boîtes cachées le 07/11/2010 y sont pour beaucoup ! Bravo et merci à eux !...
Les autres départements les plus dynamiques du moment sont majoritairement ceux de départements centraux (Sarthe, Mayenne, Indre) et, par exception, Pas-de-Calais et Savoie, avec des taux de progression de 4 à 6% sur la même période. Sans oublier la Haute-Vienne, département encore trop peu fourni en cistes, mais qui progresse dans les mêmes proportions et qui, surtout, a fêté, le 29/11/2010, sa… 100e ciste (@87@77064@ - "La pierre de bébé…"). Une date à marquer d’une pierre blanche, pour Bob et Bobette, les heureux parents de ce joli bébé…

 

Ont participé à la rédaction de cette newsletter : Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Eustache, Jrvhal, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.

Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

Bambin mystère, remue-méninges... C'est ICI ! 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation