JOURNAL DES CISTEURS N°61
Parution du 01/02/2011
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
 

 

 

EDITORIAL
 
par Sioux
 

Laissons donc tomber comme une crêpe les galettes de janvier : voilà le mois de la Chandeleur ! Avec ses fins d'après-midi qui commencent à changer de couleur en s'étirant de plus en plus sympathiquement, on guette avec entrain la plage, que dis-je : la rallonge ! de lumière gagnée d'un week-end à l'autre.

Et même si le temps prévu pour le lendemain n'est guère engageant pour une sortie cistique, ce n'est pas une raison, au matin suivant, pour paresser aux plumes, aplati comme une crêpe...

Alors devant ce rayon qui fend glorieusement la moue un peu grise d'un ciel encore hésitant, ni une ni deux, on se retourne comme une crêpe, pour enfiler ses godillots, attraper la liasse d'énigmes patiemment déchiffrées au gré des longues soirées frileuses, tournicoter adroitement dans les bretelles d'un sac à dos d'un coup tout ragaillardi, et prendre le large vers des îles aux petits trésors !

Mais zut, on n'a pas prévu d'itinéraire : irons-nous plutôt vers ces cistes "portières" pour assurer un repli en cas de trahison de l'astre du jour, ou bien tenterons-nous quand même cette randobalade dont on a tant manqué en ces dernières semaines, où fêtes, agapes et glaciales intempéries nous ont contraints à un sevrage momentané de grand air ?

Allez, on ne va pas faire de la dentelle, on a besoin d'exercice autant que d'éliminer quelques calories superflues... histoire d'avoir moins mauvaise conscience quand viendra la prochaine crêpes-partie !
...
...
...
...
...

Comment ?

Vous dites ? ...

Ah non, je n'ai pas parlé de la Saint Valentin ! Il faut bien changer un peu ! Bon, allez, on ne va pas se crêper le chignon : bonne fête à toutes les Valentine et à tous les Valentin, bonne lecture au gré de ce numéro spécial, tout décoré de ces coeurs glanés au long de l'année écoulée, et... lançons une crêpe très haut, tout là-haut au ciel, pour notre Max à tous !

 

 

 

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

A vous de les reconnaître !

 

LE BAMBIN MYSTERE DE FEVRIER
 

 

Qui est ce petit garçon devenu Cisteur ?

L'avez-vous reconnu ? Exprimez-vous sur le forum général Newforez, dans le sujet annonçant la parution du Ciste-Thématique de février

C'est ICI.


 

 

 

 

 

ÇA SORT DE L'ORDINAIRE !
 
Sur une piste audoise... par Ovive34
 

Je n'étais pas très sûre, vue la distance, de ce que je voyais au loin au-dessus de la maison...

Image

Etait-ce une grotte ?

Oui, sans doute mais devant, quelle était cette tache blanche ?

Image

Un petit coup de zoom écran LCD ouvert...

Image

J'approche encore la cible grâce à l'autre zoom, écran LCD fermé...

Image

Plus de doute !

Dommage, je n'avais pas le temps de grimper jusqu'à la grotte... 

Image

 

 

Dame Sioux aux prochains JO d'été ? par Locotwister
 

Pour récupérer nos précieuses boîtes, il faut parfois oser se mouiller... ou pas !

Dame Sioux en a fait l'expérience lors d'une sortie cistique en Maine-et-Loire : À quelques mètres d'un spot, l'énigme demandait "Serez-vous équilibriste ou saute-cailloux ?".

La Grande Prêtresse choisit la première solution, n'étant pas forcément chaussée de manière adéquate (votre serviteur était en bottes et l'a joué de son côté "sanglier hydrophile"...).

Bon ! Équilibriste, certes, mais pas téméraire non plus, qu'elle était, ma compagne cistique du jour. Elle m'adressa alors une supplique : "Loco, donne moi la main, steupléééé...".

Moi vous me connaissez, le plus galant des hommes, je lui répondis du tac au tac : "Nan, moi j'prends la photo !"

Un grognement d'une seconde plus tard... et la voilà partie, telle une gymnaste biélorusse en quête de la note parfaite à la poutre, sous l'œil circonspect mais ébahi de mon appareil-photo, qui n'est pas revenu de cette progression aussi gracile...

Totale classe, l'Indienne !

 

 

 

Sur une piste héraultaise... par Ovive34
 

Oh pétard !

Quel souvenir !

Minerve (34), le jour du printemps, en 2008... un froid glacial, la neige nous attend... c'est une virée "les filles du mardi !".

Les filles ? Ce jour-là il y avait Ado', Davinci, Tigreours et sa nièce, Soléa, Minipous et moi.

Nous sommes devant un parapet qui domine de la rivière.

En bas, ce land art mais aussi un type qui promène son chien et marche en direction de la voûte : la Cesse passe sous un tunnel naturel, c'est magnifique !

Bref, on découvre ce land art, que vous arrivez tous à lire mais apparemment, l'une des filles du mardi n'avait pas chaussé ses lunettes !

Laquelle ? Je ne me souviens plus mais j'entends :

"Qu'est-ce qu'ils ont écrit ?"

Et je réponds... mais j'ai une petite voix (il paraît), alors on me fait répéter...

"Quoi ?"

Alors je crie !

"J't'aime !"

A ce moment-là, le vent emporte mes mots vers la voûte et fait résonnance, l'écho fait onduler le son de ma voix et le type au chien se retourne...

Ah ! C'est malin !

 

 

 

MIAM-MIAM
 
Soupe thaï aux gambas par Butterfly91
 

Pour 4 personnes :
- 16 gambas,
- 50 cl de bouillon de légumes, 
- 1 boîte de lait de coco (400 ml),
- 1 petite boîte de tomates entières (à couper) ou concassées,
- 1/2 citron vert,
- 1 morceau de gingembre (20 g),
- 2 ou 3 bâtons de citronnelle,
- coriandre.


Amener à ébullition bouillon, lait de coco, tomates, citronnelle, gingembre râpé, sel et poivre.
Laisser réduire pendant 20 minutes.

Au dernier moment juste pour les chauffer ajouter gambas et jus de citron.
Pour servir un peu de coriandre.

C'est la recette de base.

+ Je prends des gambas cuites et une fois décortiquées je fais bouillir les parures pour récupérer le jus et m'en servir pour le fond dans lequel j'ajoute une cuillère de fumet de poisson en poudre. 

+ Après dix minutes d'ébullition, j'ajoute une carotte coupée en bâtonnets.

+ Pour un plat plus consistant, on peut ajouter du vermicelle chinois.

+ On peut prendre des gambas crues et se servir du jus de cuisson.

+ Pour un plat plus épicé ajouter un peu de pâte de curry jaune.

 



ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 
 

Vous connaissez tous ces pubs qui tournent en boucle sur un petit écran dans les grandes surfaces, vantant les mérites d'un produit placé juste à côté...
Je cherchais une ampoule électrique et mon œil a été attiré par ce schéma démontrant le pourquoi du comment de l'efficacité de l'ampoule machin qui assainit l'atmosphère...

 

 Tioo, par Woodpecker...

 

 Cobac10, par Tioo ! 

 

 Raboliot, par Butterfly91...

 

TRAITS & PORTRAITS
 
Iris39, Cisteuse cycliste jurassienne par Eustache
 

CT : Iris, deux ans déjà que tu t'es mise à suivre la piste des cistes... Comment es-tu arrivée à pousser la porte de cistes.net ?
Iris39 : C’est ma sœur qui m’en a parlé, en février 2009, alors qu’elle venait elle-même de découvrir le site. Le concept m’a plu tout de suite !

CT : Qui se cache derrière ce pseudo ?
Iris39 : D’origine parisienne, j’habite le Haut-Jura depuis maintenant vingt ans. C’est une région qui me convient parfaitement : je suis intéressée par la flore, la faune, la géologie, je suis très sensible aux beautés de la nature (bien plus qu’aux beaux monuments ou autre œuvres humaines…) et je suis passionnée par les sports de plein air, ski de fond l’hiver, vélo (route et VTT) et randonnée le reste de l’année.
C’est dans le Jura que j’ai découvert le vélo et il s’est trouvé – j’en ai été la première surprise – que j’avais des dispositions pour ce sport. Du coup je me suis beaucoup entraînée entre 1998 et 2005, jusqu’à 7000 kilomètres par an.
Quand j’ai découvert les cistes, c'est donc tout naturellement à vélo que je suis partie à leur recherche.

CT : En tant que Chercheuse, quelles sont les énigmes qui t'ont donné le plus de fil à retordre, et pour lesquelles le final n'en fut que plus savoureux ?
Iris39 : Les énigmes les plus sophistiquées que j’aie eu à résoudre sont manifestement celles de "La Diaichotte", notre ciste baladeuse Franc-Comtoise.
J’aime bien le principe des questions / réponses qui permet une collaboration efficace entre les différents Chercheurs et qui oblige à avoir un bon esprit de synthèse pour relier entre elles les différentes réponses.
Je voudrais aussi signaler "La ciste de l’arche perdue" posée en 2006 et qui, en 2009, n'avait reçu que deux visiteurs.
Ce n’est qu'après plusieurs passages dans le coin que j’ai enfin découvert le "vieux chemin gaulois" qui servait de premier repère. Mais je n’étais pas au bout de mes peines : il y avait ensuite tout un descriptif à suivre : trouver un pré, traverser un petit bois, prendre une sente… À chaque fois j’avançais sans certitude… Était-ce bien ce bois-là ? Et la sente... Celle-ci, ou celle juste après ? Tout ça me semblait bien mal engagé.
À un moment donné, comme je pensais être descendue bien trop bas, je suis remontée en optant pour un autre sentier et là… je n’en ai pas cru mes yeux : l’arche tant espérée... Enfin !
Comme c'était suggéré dans l’énigme "de l’autre côté, un monde merveilleux m'attendait". Je n’ai vraiment pas été déçue...

CT : Jusqu'où iras-tu pour chercher une ciste ?
Iris39 : À la fois beaucoup moins loin… et beaucoup plus loin que la plupart des Cisteurs !
En effet, je n’aime pas rouler en voiture, aussi je ne fais jamais de grandes distances de cette façon pour aller à la recherche des cistes, contrairement à la très grande majorité des Cisteurs. En conséquence, je ne vais jamais cister par de mauvaises conditions météo. Bref, je n’ai rien, à première vue, d’une Cisteuse "motivée".
Alors pourquoi "beaucoup plus loin" ? Parce qu’à vélo, ça change tout... Il m’est arrivé de programmer un parcours de plus de 150 km pour trouver des cistes. C’est souvent aussi, que j'emprunte des petites routes forestières hyper pentues et en cul-de-sac pour atteindre un belvédère et sa ciste.
Il y en a certaines que j’ai l’impression d’avoir vraiment méritées !
 
 

"La ciste de la goutte" (Jura)
 
CT : Quelles sont les cistes qui t'ont fait découvrir les plus beaux sites ?
Iris39 : Difficile de faire un choix... Le Jura regorge de sites naturels tous plus beaux les uns que les autres !
J'ai un faible pour les spots en lien avec l’eau : ruisseaux, lacs et surtout cascades, et particulièrement les sites d’accès parfois confidentiel.
Quelques coups de cœur : "La ciste de Michaud", "La petite saine de la petite sœur", "La cascade du bout du monde" et "La ciste du roi lion".


CT : A l'occasion, tu te fais aussi Cacheuse... Comment choisis-tu les spots que tu veux faire découvrir ?
Iris39 : Je recherche surtout les spots "nature" ou "rando", mais si l’occasion se présente je n’ai rien contre un spot historique.

CT : Y a-t-il un spot en particulier que tu es fière d'avoir fait découvrir ?
Iris39 : Fière, ce n'est pas le mot, mais je suis contente d’avoir lu dans le carnet de "La ciste de la ruine moussue", un petit mot d’un Cisteur du coin qui me remerciait de lui avoir fait découvrir "un joli site qu’il ne connaissait pas encore".
Je peux aussi évoquer "Le trésor de l’aigle" : J’étais partie à la recherche d’une autre ciste et j’ai suivi les indications de l'énigme (monter, tourner à droite, 20 minutes...), mais à partir d'un point de départ complètement faux... Je n’ai donc évidemment pas trouvé la ciste recherchée, mais je suis arrivée par hasard à un endroit particulier et étonnant, que je n’aurais jamais découvert sans cela !
Du coup j’y suis retournée pour y déposer une ciste...

CT : Comment rédiges-tu tes énigmes ?
Iris39 : J’essaye de varier les styles pour contenter un maximum de Chercheurs et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées…

CT : Quel est ton plus beau souvenir sur la piste des cistes ?
Iris39 : Ma première ciste trouvée !
En effet, les deux premières que j’ai cherchées – et qui devaient se trouver juste à côté de chez moi – avaient disparu. Après ces deux échecs j’ai failli laisser tomber… Heureusement, la troisième fois fut la bonne !
J’avais enfin la preuve que tout ça n’était pas virtuel, et qu’il y avait réellement des petites boîtes qui m’attendaient un peu partout !


"La Ronde des Pierres" (Doubs)
 
CT : Y a-t-il un autre souvenir cistique que tu as envie de partager avec les lecteurs de Ciste-Thématique ?
Iris39 : C’était lors de l’un de mes plus longs périples à vélo.
Sur le chemin du retour, alors que j'étais encore à une cinquantaine de kilomètres de chez moi, il me restait une dernière ciste à aller dénicher. L’énigme proposait de se placer devant la mairie du village, de faire un quart de tour gauche, descendre la route, prendre à droite...
À la maison, au moment où j'ai découvert l'énigme, je n'avais même pas pris le temps de lire la suite, en me disant que j'aviserais bien sur place.
Je monte donc à la mairie (500 mètres à 12%, ce n'est pas rien, à vélo !), pour me rendre compte qu’il fallait non seulement tout redescendre, mais encore qu’il ne s’agissait pas du tout d’un tour à faire dans le village lui-même, comme je le croyais, mais d’un périple beaucoup plus long !
Je commence à suivre les indications, et heureusement, elles m’indiquent bien la "bonne" direction… celle qui me ramène chez moi !
Mais à chaque croisement c’est le suspense : jusqu’où va-t-on m’emmener comme ça ? Sur cinq, puis dix kilomètres, la chance continue à me sourire… Me voici à un dernier embranchement avec, à gauche la route du retour, et à droite une autre qui conduit à un petit col...
Flûte alors, voilà que la suite de l’énigme indique la route de droite ! Gros moment d’angoisse… avant de me rendre compte que la ciste n'était qu'à trois cents mètres de ce carrefour... Ouf !

CT : Merci Iris, bonne route !

 

 

 

ÇA Y EST ! J'SUIS CISTEUR !
 
Mais... de koikicôz ? par Graind'sel
 

On m'avait dit que pour mieux m'intégrer à la grande famille des chasseurs de cistes et pour pouvoir communiquer avec eux, il fallait que je m'inscrive sur le forum des cisteurs...

Tour d'observation afin de m'imprégner de leur jargon et avant de me lancer à mes premiers balbutiements newforéziens...

Bon, j'ai d'abord repéré un mot, qu'à première vue j'avais pris pour une anagramme qui m'aurait conseillé d'arrêter tout de suite...
Comprenant rapidement ma méprise, j'en ai déduit, au vu du contexte, que ça pouvait coller à cette définition wikipédique arrangée : "Dénomination spatiale restreinte pour désigner le point propice à une pratique..." et que ça devait désigner l'endroit de la cache...

Puis je me suis demandé de quel mal pouvaient bien être atteints tous ces "fêlés du bocal" (ainsi que je l'ai vu mentionné quelque part). En effet, dans chaque forum régional, ils y annonçaient ou rendaient compte de colloques ou symposiums auxquels ils avaient participé (sortie, rencontre, découverte...), en y adjoignant cet adjectif - au "i-grec" près - évoquant plutôt un congrès médical axé sur la gastro-entéro-urologie ...

Mais d'autres vocables m'ont interpellé plus encore... interloqué devrais-je plutôt dire, tant par la fréquence avec laquelle les participants les employaient, que par la diversité de leur graphie. En outre, cela ressemblait à s'y méprendre à ces expressions infantiles que l'on utilise avec les tout-petits sous prétexte de leur apprendre à bien parler !

À n'en pas douter, ces termes - commençant tous par le même phonème - devaient être dérivés d'un seul et unique, qui lui-même devait représenter l'objet de leur quête : la ciste !

Voici une belle collection de lexèmes, récoltés et mis en boîte, pêle-mêle au fil du forum :
bouahbouates, bouaabouattes, bouabouâttes, bwabwate, bwa-bwat, boua-bouate, boi-boite, boî-boîte, boiboîte, boiboite, boîboîte, bouaaahtees, bouathe, bouète, bouatte, bwouate, bwate, boiste, boite... boîte !

Maintenant, je me suis bien intégré dans le monde des cisteurs, et lors du dernier rassemblement cistique en mode hibou, j'ai réussi à toper, avec César et un morse, une bonne demi-douzaine de bouabouates, dans des tri-troncs (voire des ennéades) sur des spots à génuflexion ! 

Plus que trois décapsulages et je deviens Léonard... Ben oui quoi, j'aurai trouvé vingt cistes... Léonard de vingt cistes !
J'ai prévu une bouteille de limonade pour fêter ça sur le spot !!!
J'enverrai la photo au Ciste-Thématique...

 

 

 

 

 

Au hasard d'un sentier (Sioux)... 

 

Devant une grille enneigée (Woodpecker)...

      
Sur une jolie façade...       Dans le creux d'un muret... 

Ou même vues du ciel (source : Google Earth)

 

Village de Syam (Jura)

 

Abbaye de Lucelle (Haut-Rhin)

 

... Des rues pavées d'amour (Sioux) 

 

L'INDEX DU CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

  

 

 


 

Inscription à votre journal par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution ! 

 

STATISTIQUES
 
Décembre 2010. Cistes cachées : 421, Nb d'échanges : 5983, Nb d’inscrits : 497
 

 

 

Butterfly91 a trouvé ce coeur, réalisé par Cra, dans la ciste du Petit Mont Saint-Michel  

 

 

EMILE D'UN JOUR, EMILE TOUJOURS
 
Maya et son Cri-cri
 

 

Petit coup d'oeil dans le rétroviseur...


La Maya de Cri-Cri : Nous avons connu la Piste des Cistes par des amis qui sont devenus nos parrains : Hathor "et son coach".
Ils cistaient déjà depuis quelque temps mais n'osaient pas nous en parler, croyant que ce jeu qu'ils avaient découvert grâce à un article dans un magazine, était trop enfantin.
Nous y avons pris goût, et maintenant c'est notre passe-temps favori !
Chaque année, nous cistons une semaine avec eux, dans un secteur différent à chaque fois. Cette année ce sera dans les Landes.

L'an dernier, fin février, nous avons participé à notre première rencontre de Cisteurs, du côté d'Opoul Périllos, dans les Pyrénées Orientales. Il n'y avait qu'une semaine que j'étais sortie de l'hôpital après une opération du genou, et je tenais absolument à y participer. Même avec mes béquilles, je suis montée au château d'Opoul, et j'étais très fière. Nous avons à cette occasion fait la connaissance de Peldegat, Asmodé, Payofre, Cocodebe, Belle des Champs, Jojona, Orchidée66, Tartane66 et Apifera.

Nous avons vécu notre deuxième rencontre de Cisteurs aux Rigol’aCistes, et nous en gardons un très très bon souvenir. Nous attendons avec impatience les Cistenfolies dans l'Ariège.

Même si, la plupart du temps, on ne côtoie les Cisteurs que par leur pseudo, on a l'impression de les connaître depuis toujours... On a en commun le même enthousiasme à déchiffrer les énigmes, et sur le spot, à trouver la boîte.

Le Cri-Cri de Maya : Pour le déchiffrage des énigmes, c'est plutôt Maya qui s'y colle, car je n'aime pas les chiffres !
Quant à moi, je suis "l'homme de terrain", d'abord spécialiste dans la recherche sur carte, puis dénicheur de cistes, que ce soit dans les petits trous ou quand il s'agit de pénétrer au fond d'une grotte.
J'ai souvent l'honneur de choisir l'objet à prendre, pendant que Maya écrit un mot sur le carnet de passage...
C'est aussi Maya qui enregistre nos trouvailles sur cistes.net, mais je tiens un carnet de bord à jour.
C'est ça, la complémentarité...

La Maya de Cri-Cri : Nous habitons dans la Haute Vallée de l'Aude, au pays des Cathares, et lorsque la série "le trésor des Cathares" de J1ciste est sortie, nous voulions absolument la faire... Sur le dernier spot, nous avions emmené dans le sac à dos une grande croix cathare pour faire une photo, c'était un challenge pour nous.

Le Cri-Cri de Maya : Ah j'allais oublier... Je suis le photographe officiel : je prends cinq à six clichés par ciste... Ça nous fait un sacré stock à ce jour !

La Maya de Cri-Cri : Nous nous étions fixé un autre défi : cacher une série de cinquante cistes sur le Canal du Midi, ouvrage dont nous sommes tombés follement amoureux (notre bibliothèque s'est d'ailleurs enrichie de nombreux livres sur ce sujet) !
À la date d'aujourd'hui, trente-sept énigmes sont déjà en ligne, et bientôt treize de plus !

Maintenant, nous allons consacrer plus de temps pour cacher et faire découvrir de nouveaux lieux à tous nos amis Cisteurs. Nous avons quelques projets...

Je conseillerais aux nouveaux Cisteurs de bien étudier les énigmes avant de partir, car il nous est arrivé plusieurs fois d'être sûrs de nous, de nous tromper de chemin, de faire des kilomètres supplémentaires pour rien, et de revenir plusieurs fois sur le même lieu. Sur place, sans précipitation, bien relire chaque mot précisant la cache, car ils ont tous leur importance !

Le Cri-Cri de Maya : Que du bonheur sur la Piste des Cistes !
De la marche, des paysages splendides, des rencontres, de la découverte historique et géographique, de la lecture, un petit patrimoine riche... Tout cela pour satisfaire notre curiosité toujours en éveil !

 

 

 

A VOS AGENDAS !
 
Calendrier des rencontres cistiques
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu seront fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

5 février - les CistAwards Alsaciens (forum Alsace)

12 mars - Bestophe Loir'Land (forum Pays-de-Loire)

15 mai - Saint-Matthias (forum PACA)

22 mai - La millième drômoise (forum Rhône-Alpes, Vallée du Rhône et Loire)

22 et 23 mai - Les Cistenfolies (forum Midi-Pyrénées)

18 juin - Rencontre chez la Reine Boudicca.

 

 

 

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite) par Castafiore
 

Le crâne de Clarabelle, la vache de Gaston, va-t-il livrer son secret ?

CHAPITRE 6
Il y avait deux jours qu'on n'avait pas vu Chambier, ni au pousse gnôle du matin, ni à l'apéro. Cela inquiétait son compère, qui but deux fois plus que de coutume afin de ne pas faire baisser la moyenne et rester dans les quotas, mais aussi par souci d'économie, se traduisant par la prise d'une seule aspirine par semaine.

La vieille Toupy (une des trois Grâces) qui se rendait aux vêpres, faillit bien avaler son bulletin de naissance lorsque Gaston arriva en trombe sur un vélo digne du tour de France 1907. Les pigeons de la place eurent juste le temps de s'envoler devant la roue du dératé du dérailleur. Faut dire qu'avec un crâne de vache attaché au guidon, et un gus qui descend la côte les jambes écartées, par stabilité certes, mais ne pouvant faire autrement sur ce vélo à pignon fixe, il y a de quoi avoir le souffle et les jambes coupés.
- Ernest ! cria-t-il, pensant que son compère ne le voyait pas arriver.
- Ah te voilà, tu m'as fait faire un seau d'encre ! Viens-t'en te rincer la poussière du gosier, je viens juste de la déboucher
, fit-il en montant une bouteille contenant au bas mot un demi verre de vin.
- Voilà j'arrive, dit l'autre en se battant avec un tendeur, qui, une fois lâché alla ricocher sur le trottoir dans les jambes de la vieille Toupy qui continuait sa route en brandissant son parapluie, tout en étouffant des jurons qui passèrent à deux lieues des oreilles concernées.
- Tiens, goûte voir ! dit Ernest en essayant de faire un partage équitable, le nez au ras de la table.

- Regarde ! dit l'autre en posant le crâne de la défunte vache sur la table.

Ceci eut pour effet de faire lever de chaise Pichon, qui se découvrit et se signa.
- Regarder quoi ? fit-il en réajustant sa bâche et rattrapant in extremis le mégot d'un coup de langue.
- Là ! rétorqua l'autre avec un doigt dans le trou de balle (celui dans le crâne). Merde quel con, je l'ai remise dedans ! J'avais sorti la bastos et je l'avais emmenée chez mon neveu !
- Matelet Robert ? Celui qui s'est marié avec Hélène Hibart ?
- Oui ... tu sais qu'il collectionne les armes et qu'il a des bouquins sur le sujet. Ben il a trouvé, dit-il en retirant le doigt coincé dans le crâne. J'arrive pas à la sortir, elle est bien entrée deux fois, faudra bien qu'elle sorte à nouveau !
- Il faudrait le fracasser ! tenta de dire Pichon.
- Non non ! s'écria l'autre. C'est sacré, une vache ! Regarde, l'ancien, comment on fait !

D'un mouvement digne d'un haltérophile, Gaston retourna le crâne audessus de sa tête et entreprit de lui imprimer un mouvement à peu près circulaire, en lançant des incantations. Ça ne se fit pas attendre. Comme une ligne de mire doit partir d'un oeil, passer par le guidon pour arriver à la cible, là, ce fut l'inverse qui se produisit.
- J'aurais jamais dû lâcher le crâne, fit Gaston en se frottant tantôt l’oeil, tantôt le sommet du crâne (le sien).
- Si petite et tant de dégâts, ricana Ernest en tenant la balle entre le pouce et l'index.
- Oui, mais elle a parlé, cette bastos ! Reste à retrouver l'arme. Et crois-moi, avec ce calibre exotique, ça va aller assez vite, j'ai ma petite idée.
Puis, continuant sur sa lancée, Chambier ajouta :
- Mais suis-moi plutôt, vieux gars, on va retourner chez mon neveu, qu'il te répète tout ce qu'il m'a dit. Tu sais, il a fait des études, il est allé dans les grandes villes et tout. Je crois même qu'il a travaillé un temps à Bourac.
- Ah quand même...
fit Ernest, réellement impressionné qu'un Marcepoulairois puisse avoir travaillé dans des villes si renommées, qui avaient même leur équipe de foot en troisième division...
- Je te le dis ! renchérit l'oncle fier de son neveu. Allez viens, grimpe sur mon vélocipède. Pas de raison d'attendre, on y monte tout de suite.

Ce qui suivit aurait eu sa place dans les chroniques comiques de la Gazette du Grimouillirois si son unique reporter n'avait pas été en train de couvrir, en même temps qu'il le découvrait, le concours annuel du plus gros tubercule de Piqueton-lez-Genêts.

Tout d'abord, Chambier, apparemment décidé à repartir tel qu'il était arrivé, enfourcha son vélo dans une précipitation telle qu'il envoya son pied dans le nez de son ami, ce qui fut sans doute un coup dans le nez de trop pour le larron qui fut happé par les lois de Newton en un point où la gravité devait être particulièrement forte : le caniveau. Trop pressé pour s'en apercevoir, Chambier partit vers la côte qu'il avait descendue quelques minutes plus tôt, mais fut lui aussi rappelé à l'ordre par la gravité, et dut rapidement se mettre en danseuse pour ne pas partir à reculons. Sur ces entrefaites, le guignol imbibé au guignolet se mit à la suite de son compère - dire à la poursuite aurait été quelque peu exagéré - faisant autant de virages à pieds que Chambier en faisait à vélo, le tout dans un synchronisme parfait qui aurait pu faire croire à un numéro mis en scène.

Finalement, profitant lâchement d'une chute du cycliste à mi-parcours, le peloton rattrapa l'échappé. Ils décidèrent d’un commun accord qu'il était plus prudent et plus rapide de terminer la route à pied. C'est ainsi qu'ils arrivèrent chez le neveu après une marche aussi fatigante que dégrisante. Après une brève pression sur le bouton de l'interphone ("T'as vu Ernest, on reconnaît ceux qui ont fait des études...") et un beuglement dans le microphone haut-parleur qu'il contenait, les deux hommes furent autorisés à rentrer dans la riche demeure de celui qui allait peut-être leur dévoiler qui était l'odieux criminel
bovicide...

Mais qui a tué Clarabelle ?

À partir de là toutes les suppositions sont permises, notre sagacité est mise à rude épreuve !

 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

 

CHASSE-CROISE
 
par Butterfly91
 

1.En répondant aux définitions, vous obtiendrez toutes les lettres nécessaires pour découvrir le texte caché dans la grille. Pour ce faire, il suffit de replacer chaque lettre dans la case correspondante suivant le numéro d'ordre qui y figure.
2.Pour faciliter vos recherches, la première colonne de la grille à définitions indique le prénom, le nom et l'œuvre de laquelle nous avons prélevé l'extrait à découvrir.
3.Le texte se lit de gauche à droite en partant de la première ligne horizontale. 

 

QUIZZ
 
La Chaminette n° 14 par Chamix
 

Saurez-vous donner le nom de la ville où se trouve cette façade ?

Il s'agit d'une chambre d'hôtes, dans le sud-ouest de la France.

 

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, le féroce Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

Le défi-rimes du mois de janvier était : déconfit, profit, banane, titane.

Situation inédite ce mois-ci, nous avons quatre ex-aequos sur la 3e marche du podium !

Voici donc les six quatrains qui ont rivalisé dans le sondage et le pseudo de leur auteur(e) :

1e : Cleapotre
A Noël, tout cisteur détourne à son profit
Les décors sur la bûche, les bocaux des confits.
La crèche démontée, chope le petit âne
Et le glisse, excité, dedans son sac banane...

2e : Cst 73
Des fêtes, recycle les bocaux des confits
Fèves et déco des bûches, met donc à profit
Entasse tes trésors tout neufs dans ta banane
Ces bricoles de couleurs, ni or, ni titane

3e ex-aequo : Cerambyx
Quelques jours de congés, je les mets à profit
Pour décrypter l'énigme, éviter les bananes,
Imaginer la boite en or ou en titane.
Tant pis si à la fin; je suis tout déconfit !

3e ex-aequo : Locotwister
Quand on aime les cistes, au diable le profit !!
Le neurone en béton et le flair en titane.
Avec tout matériel : Bonne humeur et banane...
C'est simple le pluriel : un canard... des confits !!

3e ex-aequo : Platdetain
Contre cet Adonis, la raideur du titane,
J'ai senti et voulant vraiment mettre à profit
Cet augure troublant, j'ai eu l'air déconfit
Devant cet artifice: une simple banane...

3e ex-aequo : Vaco 6
On me dit de chercher, ce que comme un pro, fis !
Pour ciste dénicher, ma force de Titane
Se moquait des embûches ou des peaux de bananes...
Mais rien sous mes paluches... je rentrai déconfit !

Les autres participants étaient ( par ordre alphabétique) :
Allo.hc, L'aiguille, RX, Vinibrez.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cleapotre et Cst 73.

Tout le monde joue avec : carnaval, festival, gibet, sorbet.

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les dix premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.

Délai maxi : 15 février.
Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant ! Nous retiendrons les mots proposés par les deux premiers.

 

 

PODIUMS ET N° SPECIAUX
 
par Cleapotre
 

Les affaires reprennent ! Il ne fait pas beaucoup plus chaud qu'en décembre, mais le recul de la neige a apparemment incité les Cisteurs à reprendre le chemin des boiboites !

Presque chaque grande famille a accueilli ce mois-ci au moins un nouveau membre :

- Celle des Emile s'agrandit le plus, avec cinq entrées : Broceliande Paimpont dès le 03/01/2011, puis Miclou le 07/01, Mimifonfon le 08/01 ("font font mille mille" serait sans doute plus adapté...), Maya et son Cri-Cri le 16/01 (voir portrait) et enfin Slinan, le 30/01/2011. A ce jour, 187 Cisteurs font partie du Club d'Emile !
- Les Vincent, pour leur part, ont souhaité la bienvenue à un Ch'ti, Mondeka, qui, la tête dans les étoiles, est allé décrocher son cap le 20/01/2011, sur la série Saturnine (@62@71126@ et suivantes) de Muriellejn.
- Le cap 3000 a, lui, enregistré l'arrivée des Nous5 le 30/01/2011. Même s'ils se sont mis à plusieurs pour abattre ce cap fatidique, c'est avec plaisir et grand respect que nous leur adressons nos sincères félicitations...
- Les Camille sont désormais huit, depuis que JML91 les a rejoints, le 02/01/2011. Une belle façon de commencer l'année pour le sprinteur essonnien, toujours lauréat, en 527 jours, du passage le plus rapide d'Emile au cap 3000 ...
- Troisième Trouveur à être canonisé Saint Mille, le 24/01/2011, Coachbunny bat d'un jour, au passage, le record de vitesse des Titbinou pour passer de 4 à 5000 cistes (298 jours, nouveau (et provisoire ?) record de la catégorie)

Enfin, cerise sur le gâteau, les Titbinou, justement, toujours aussi motivées, viennent d'effacer, le 22/01/2011, la barre des 7000 cistes trouvées, en décrochant la @78@70707@ (Like a Virgin CXLIII) de Microb. Une ciste de plus à perdre sa virginité face à la sagacité du légendaire trio !

Si, en matière de cistes cachées, aucun nouveau cap significatif n'a été atteint ce mois-ci parmi les départements ou les régions, certains départements affichent cependant un beau dynamisme : Aussi ai-je décidé de mettre désormais chaque mois à l'honneur ceux qui se sont distingués par le plus fort pourcentage de création par rapport au stock du mois précédent (et non en nombre absolu de cistes nouvelles, ce qui avantagerait systématiquement les départements les plus fournis en Cacheurs).
Le mois dernier, c'est la Charente qui emportait la palme (17% de nouvelles cistes), devant la Sarthe et la Haute-Vienne.

Ce mois-ci, le podium est composé de :
- L'Ariège : + 15,07 % (soit 41 cistes nouvelles, pour atteindre un total de 313). Merci surtout à Mamietopset, à l'origine de trente-huit de ces nouvelles boîtes !
- Le Rhône : + 6,32 %
- La Drôme : + 4,98 %
Et pour le mois prochain, qui relèvera le challenge ?

(* pas un jour sans ciste)

 

TROIS PHOTOS POUR LE PRIX D'UNE
 

Dans la tourbière de l'Étang de la Gruère (Franches-Montagnes JU - Suisse), un ruisselet glougloutait et bullait de bon coeur... (Eustache)

 (Eustache)

 

Coeur lozérien, par Sioux

 

 

 

 

Suisse...
 

Coup de coeur pour les dernières énigmes de MrBean, qui sait allier, pour le plus grand bonheur des Cisteurs suisses, un brin de facétie, une bonne dose d'inventivité et une autre de savoir-faire...

 A découvrir sans tarder, mais sans s'énerver... ;o)

 

La choco-break (un peu de persévérance) - (@NE@77707@)

La solitaire (Trouvable) - (@FR@77915@)

La fraise (très énervante)- (@GE@78270@)

 

Premières réactions sur le forum :
Kukurambe : Plébiscite pour "la Genevoise" (*) de MrBean !
Deru84 : Mr Bean a révolutionné la façon de faire des énigmes, et ce n'est pas pour nous déplaire...

 

(*) "La Genevoise" est une ciste mobile... "La fraise" lui succèdera en tant que ciste permanente, avec la même énigme.
NDLR : Pour tenter de résoudre ces énigmes, il faut au préalable avoir installé un lecteur d'animations-flash sur son ordinateur.

 

Indiscrétions... sur une ciste de JMLV
 

C’est beau l’amour…

Encore faut-il s’entendre, être d’accord sur tout…

Monsieur voulait s’abriter sous l’acerifolia. Madame préférait un pinus nigra !
Il fallut couper la poire en deux, et les deux amoureux, à défaut de croquer la pomme, s’assirent sur un banc public, pour se bécoter…

(@91@70995@ Cistlébrités - Saison 3 : Cœur Vaillant)

 

De bon coeur...
 

Coeurs d'artichauts, coeurs de pierre...

De gaîté de coeur... Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Eustache, Miquet, Ovive34, Sioux, Tioo, Woodpecker ont photographié tous les coeurs publiés dans cette lettre.

  

Ont participé à la rédaction de cette newsletter : Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Eustache, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.

Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

Bambin mystère, remue-méninges... C'est ICI !

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation