JOURNAL DES CISTEURS N°68
Parution du 01/10/2011
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
Qui s'y colle ? ... par Les butineuses
 

À venir...

Qui s'y colle ? 

Pas moi...

1. Il y en a qui le font tellement mieux que je ne le ferais...

2. C'est pas dans mon contrat !

3. J'ai pas le temps...

 

Mais c'est passionnant tout ça, dites vouère...

Manquent plus que les bulles pour fêter ça !    

 

 

Badidon !!! Dire que buller est dans le contrat de certaines ! 

Noooonnnnn, sérieux ?  Y'en a qui sont assez cruches pour accepter des contrats pareils ? 

Ben vaaalà, il est fait c't'édito ! 

Nan... ? les chefs ne sont  pas d'acc' ? Bontampi, c'est pas faute d'avoir essayé !

 

TRAITS & PORTRAITS
 
Uguetta... par Mamiguette !
 

Mamiguette : Bonjour Uguetta,
Comment organises-tu tes recherches ?

Uguetta : Ma pauvre !!! Au début c'était au jour le jour, impression papier de quelques énigmes, recherches sur le terrain, et mise à la poubelle de la feuille après trouvaille de la ciste...

Mamiguette : Tu ne fais plus comme ça maintenant ?

Uguetta : Ah non ! Après avoir vu comment certains triaient et rangeaient, j'ai eu l'idée de copier-coller les énigmes à décoder, en optimisant leur présentation sur traitement de texte afin d'imprimer sur le moins de feuilles possible. Par la suite j'ai choisi un classeur par département de chasse : Puy de Dôme, Allier, Cantal, Haute-Loire... Il faudrait que je classe aussi celles de la Drôme où nous allons assez souvent...

Mamiguette : Cette méthode te convient ?

Uguetta : Pas tout à fait... au début je copiais-collais quelques énigmes les unes après les autres, puis je continuais à chaque nouvelle mise en ligne, les plus récentes mélangées aux plus anciennes, mais c'était fouillis... alors j'ai tout repris du début, et numéro après numéro j'ai copié les énigmes par ordre croissant, département par département.


Maintenant je suis assez fière de mes classeurs, mais...

Mamiguette : Mais... ?

Uguetta : Il me manque toutes les énigmes des cistes que j'ai trouvées par le passé et que je jetais au fur et à mesure... J'ai lu sur un Ciste-Thématique que des Cisteurs avaient fait une sorte de livre de voyage de leurs cistes trouvées, avec photos, méthodes de recherche, et anecdotes...
J'ai entrepris depuis quelque temps, de recopier les énigmes des cistes que j'ai trouvées, et de les classer par département, de la plus ancienne à la plus récente...
Mais avec près de cinq cents cistes découvertes, je sens que ça va être un gros travail que de rechercher toutes les photos s'y rapportant, retrouver la méthode de décryptage (et là ce n'est pas gagné, car certains codages ne me disent plus rien... Il va falloir refaire la démarche et l'enquête !!!). Pour certaines, j'aurai aussi quelques anecdotes à ajouter, et là ce n'est pas ce qui manque !!!

Mamiguette : À quoi penses-tu que ça va aboutir ?

Uguetta : À un superbe livre de souvenirs qui me rappellera, grâce aux photos, les bons moments passés à réfléchir sur les énigmes et qui m'ont permis de découvrir des sites superbes ou insolites...
J'imagine que si je continue sur ma lancée, les cinq cents prochaines seront aussi riches en émotions et découvertes, pour lesquelles j'aimerais garder le maximum de souvenirs...


Je viens d'acheter trois classeurs pour mes trois départements préférés : l'Allier, le Cantal et le Puy de Dôme. Les pages de gauche seront consacrées aux énoncés des énigmes, celles de droite aux photos et autres renseignements.
Il faudra certainement que je retourne sur certains spots afin de me les remettre en mémoire et prendre des photos...

Mamiguette : Et après ?

Uguetta : Après ? Eh bien ça me servira à aider les nouveaux Cisteurs lorsqu'ils demanderont des indices, car si pour certaines énigmes que j'ai résolues, je suis capable de leur fournir des indices... pour d'autres, j'aurais beaucoup de mal à me rappeler ma démarche de décryptage.
Il y a quelque temps, alors qu'un Cisteur me demandait une aide sur le codage de l'une de mes propres cistes, je n'ai pas pu lui répondre ! Je ne me souvenais ni de la méthode, ni du mot clé !
Heureusement, d'autres Cisteurs le savaient et ont pu le dépanner !

Mamiguette : En somme, ça va représenter tout une partie de ta vie de Cisteuse !
Sans compter ta boîte à trésors qui contient presque quatre cents objets trouvés dans les cistes, et que tu gardes précieusement...

Uguetta : Ah ça oui, je l'aime cette boîte !
Je suis obligée d'en changer régulièrement tant elle déborde, et je farfouille souvent dedans pour me rappeler de bons moments...
Par contre, jamais je n'arriverais à rattacher tous les objets aux cistes dans lesquelles je les ai trouvées... c'est dommage ! (Je pourrais toujours aller consulter les énigmes pour voir ce que j'ai échangé, mais ça va être un travail encore plus fou que le reste !)
À partir de maintenant, je vais essayer de le noter pour chaque ciste... et prendre une photo de chaque objet...

 

 

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

À vous de les reconnaître !

 

BAMBIN MYSTERE D'OCTOBRE
 

 

Fille ou garçon ? Nous vous laissons deviner qui peut bien être ce bambin !

Exprimez-vous sur le forum général Newforez, dans le sujet annonçant la parution du Ciste-Thématique d'octobre

C'est ICI.

 

 

  ;

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT !
 

 
Clichés d'Ovive34 (Ache), Eustache (Woody) et Crevette76 (le pivert) - Envoi de Jerem (Sioux)
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

 

Mots-croisés, énigmes, quizz... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

 

LOGIGRAMME
 
Au vide-grenier... par Adopeste
 

Jouets, collections, pièces anciennes, vieilles cartes IGN, Revues d'un autre temps,... Et si un trésor se cachait parmi les vieilles choses qui encombrent notre grenier ? Toujours à l'affût de nouveaux objets pour embellir leurs cistes, il n'est pas rare que les Chercheurs et Cacheurs chinent dans les vide-greniers pour renouveler leur stock.

1 - Foisine a acheté 2 objets de moins que Biloba34 qui a dépensé plus de 12 €
2 - Le Cisteur qui a acheté les vieilles cartes IGN a dépensé 2 € de moins que Butterfly91 mais 2 € de plus que Ducale78, qui n'a pas dépensé 12 € et qui n'a pas acheté de bijoux.
3 - Le Cisteur qui a dépensé 16 € n'a pas acheté les revues sur le patrimoine et compte dans ses achats deux objets de plus que Cleapotre.
4- Le Cisteur qui a acheté des babioles a dans son lot 4 objets de plus que celui qui a acquis les porte-clés de collection mais 2 objets de moins que le Cisteur qui a dépensé 10 €.
5 - Butterfly a acheté deux objets de plus que le Cisteur qui a dépensé 18 €.

 

CHASSÉ-CROISÉ
 
... par Butterfly91
 

Définitions :

1. En répondant aux définitions, vous obtiendrez toutes les lettres nécessaires pour découvrir le texte caché dans la grille. Pour ce faire, il suffit de replacer chaque lettre dans la case correspondante suivant le numéro d'ordre qui y figure.
2. Pour faciliter vos recherches, la première colonne des mots à découvrir cache le prénom, le nom de l'auteur et le titre de l'ouvrage d'où nous avons prélevé cet extrait.
3. Le texte se lit de gauche à droite en partant de la première ligne horizontale.  

 

STATISTIQUES
 
Août 2011. Cistes cachées : 1466, Nb d'échanges : 27537, Nb d’inscrits : 1842.
 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, le féroce Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

MIAM-MIAM
 
Canapés par Butterfly91
 


 

 

 

Mini-feuilletés apéritif par Eustache
 

Ingrédients (selon envies et quantités souhaitées) :

  • Plusieurs pâtes feuilletées pré-étalées
  • Poitrine fumée en tranches fines, jambon
  • Knacks, autres saucisses de petit diamètre
  • Comté ou emmental râpé
  • Fromage de chèvre ou autres fromages
  • Oignons émincés et blanchis
  • Olives vertes et noires
  • Filets ou pâte d'anchois
  • Coulis de tomate

Ustensiles :

  • Emporte-pièce
  • Spatule fine
  • Couteau à denture fine
  • Plaque à pâtisserie

Cuisson au four : (à surveiller)  1/4 d'heure à 20 minutes à 220° C

Préparer dans de petits récipients, tous les ingrédients nécessaires aux différents types de feuilletés.

Roulés et palmiers

Dérouler une pâte feuilletée, et éliminer les bords arrondis afin d'obtenir un carré, plus facile à rouler...


Disposer sur la feuille de pâte, au choix, les tranches de poitrine fumée
ou le jambon, et rouler serré, le plus régulièrement possible.

Procéder de la même manière avec les saucisses.
Pour les palmiers au fromage, rouler simultanément en partant des deux extrémités.

 Envelopper le boudin obtenu dans le papier sulfurisé et réserver une demi-heure au frais.

Déballer le ballotin puis le couper en tronçons d'un demi-centimètre environ.

Disposer au fur et à mesure sur une plaque à four en les espaçant un peu...

 

Mini-bouchées et pizzas

Dérouler une pâte sans en réduire la courbure, et former des disques avec un emporte-pièce et les disposer sur une plaque à four.

À la tomate : Garnir chacun d'une cuillerée de coulis puis ajouter au choix, tronçon d'anchois, olive, lardons finement hachés, fromage râpé.

À l'oignon : Garnir d'un petit monticule d'oignon émincé et blanchi, et ajouter au choix, anchois ou lardons, olive noire, éventuellement fromage râpé.

 

 

 

Vin de pêche... par Cst73

  • 15 cl d'alcool spécial pour fruits spiriteux à 40° (ou 5 cl d'alcool à 90° si vous en trouvez),
  • 30 feuilles de pêcher
  • 1 bâton de vanille
  • 30 morceaux de sucre (150 g)
  • 1 litre de rosé de Savoie ou autre.

Laisser macérer le tout 30 jours dans une bonbonne, filtrer et mettre en bouteille.
Déguster frais... et avec modération !

 

SACS DE NOEUDS
 

 

 Contorsionniste

 

  Judok'arbre

 

 Twisteur pour Loco

 

LE LOCALISATEUR ET LES CARTOCISTES
 

Le localisateur, créé par Yogo, permet de savoir qui habite où. C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs avant de partir en voyage dans un autre département ou bien pour décrocher le premier une CistEnigmatique ! Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Vous pourrez également vous aider des cartocistes mises à votre disposition pour toute la Belgique sur le site de Brt et pour de nombreux départements français sur le site de Microb.

Merci de contacter Microb si vous établissez une nouvelle cartographie.

 

 

 

 

Les habitués du forum connaissent tous la carte des cistes accessibles aux Cisteurs à mobilité réduite. Elle renseigne les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes, et elle est  ICI...

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

Les Cacheurs ont également la possibilité d'indiquer de façon graphique, dans l'énigme, si une ciste est accessible aux personnes à mobilité réduite (Voir méthode ICI).

 

SILHOUETTES
 
Tête à tête...
 

  
 
 
 
Confrontation... ça barde !
 

 Une nouveauté est offerte à votre sagacité :
Les CistEnigmatiques !

Depuis le N° 65, des énigmes concoctées par la Rédaction paraîtront de temps à autre dans votre journal favori.
Tous les éléments pour résoudre une énigme se trouveront dans les articles et les photos d'un N° déjà paru.

Les CistEnigmatiques sont comme les cistes traditionnelles, avec objets à échanger, et elles seront répertoriées dans le module "Ailleurs", afin de ne pas dévoiler le département, car cachées quelque part en France, en Belgique et en Suisse.

Mais les CistEnigmatiques s'accompagnent d'un petit plus bien particulier : avec les objets à y échanger, elles renferment aussi un tout petit conteneur (images ci-dessus), dans lequel vous trouverez un code secret, et les instructions  permettant de vous faire connaître en tant que premier Trouveur.
Bien sûr, pour le premier Trouveur ce sera une obligation de prendre le conteneur et de le remplacer par un autre objet.
Seul, le plus rapide d'entre vous sera donc le gagnant de la CistEnigmatique.
Pas d'un cadeau de belle valeur, comme c'était le cas pour les PubliCistes, mais il sera gagnant du plaisir de l'avoir trouvée le premier, en attendant ce même plaisir pour la prochaine.

Un forum est ouvert pour chaque CistEnigmatique, sur lequel nous vous faisons pleinement confiance pour exercer vos talents d'info/intox, comme il est toujours de bonne guerre de pratiquer dans ces cas-là !

Si vous êtes Breton, ou Aquitain, et qu'une fois l'énigme résolue vous vous rendez compte que le spot de la CistEnigmatique est en Savoie, pas de panique !!!
Envoyez vite un Cisteur du coin récupérer le petit conteneur pour vous, afin qu'il vous communique le code secret à nous envoyer, et qu'il vous dise également quel objet il a mis à la place, afin que vous puissiez enregistrer l'échange. Et le tour sera joué, sachant, qu'un jour, ce sera peut-être à votre tour de rendre le même service à un  CistEnigmatiCisteur trop éloigné du spot.

Enfin, quand une CistEnigmatique aura eu son premier Trouveur, l'heureux gagnant aura droit à un hat-trick sur le forum, où nous admirerons son avatar sur le trône du vainqueur, rayonnant fièrement dans les lauriers pour la postérité.

Nous vous souhaitons un très bel amusement avec les CistEnigmatiques.
Bonnes chasses à toutes et à tous !

   
 
 
 

A VOS AGENDAS
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu seront fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...


Vendanges tardives les 15 et 16 octobre 2011  : Forum Hérault

Fontette les 22 et 23 octobre 2011 : Forum Champagne-Ardennes

On'z retrouve dans l'Onze : Vendredi onze onze onze : Forum Languedoc (Aude, Lozère et Roussillon)

 

 
 

Dans ce nouveau sujet qui leur est spécialement consacré, les Cacheurs qui le souhaitent pourront venir raconter la genèse d'une de leurs cistes, expliquer comment l'étincelle fragile de la première idée a pris progressivement corps autour d'un spot, d'un contenant, d'un contenu, d'une énigme... et évoquer les anecdotes qui lui ont lentement tissé son unicité...

 

Ali Baba et les quarante cistes... par Brindacier
 

L'idée m'est venue de faire une petite série en décembre 2010. À cette époque-là, le forum des Cisteurs Auvergnats était bien morne. J'ai alors pensé qu'en cachant une série cela ranimerait la flamme.

 

La décision était prise, restait à trouver le fil conducteur.
Amoureuse des vieilles pierres, le thème me parut évident et je décidais de faire une série de quatre cistes. Mais, en approfondissant le sujet sur les sites internet, je changeais d'avis. De nombreux villages situés du Nord au Sud du département, avec une grande concentration vers le centre, étaient concernés. Je décidais donc de cacher quarante cistes : boîtes toutes semblables, mais numérotées, (format pellicule photo) et contenant toutes les mêmes objets, afin de faciliter l'organisation et la mise en ligne des contenus.

Après la phase "préparation" vint alors la phase "cache" sur le terrain. Je décidais de commencer par le Nord, accompagnée de mes enfants. Une sortie "pédagogique" en quelque sorte avec double effet, leur faire découvrir notre département et son contexte historique.


Plusieurs impératifs ont guidé mes choix de cache. Je souhaitais que la cache soit dans le périmètre du patrimoine à découvrir, dans un coin discret et accessible à tout le monde, Cisteur adulte, enfant ou handicapé. Parfois, il y avait peu de vestiges et, parfois, la discrétion quasiment impossible, mais je persévérais.
Pour les sorties "cache" suivantes, j'emmenais également Khader Roussel, mon compagnon, qui me fut d'une grande aide. Au rythme des week-ends hivernaux et printaniers, il me fallut six mois pour toutes les cacher.

Mais, entre temps, les quarante étaient devenues les quarante-trois, car lors d'une expédition, en traversant un village qui n'était pas dans ma liste, je découvris un panneau indiquant un site digne d'intérêt, ce qui bouleversa ma numérotation des boîtes.
Je perdis également une boîte au fin fond d'un étroit passage entre un mur et un bac de fleurs. Devenue ainsi inaccessible, je décidais d'en cacher une autre, ailleurs dans le village.

À propos de la ciste "Ali Baba et les 40 cistes" : J'avais repéré un magnifique mur à belles arcades murées. Je trouvais l'endroit idéal pour cacher ma ciste. En m'approchant d'une arcade, je ressentis une grande douleur au pied ! Cachée dans les hautes herbes, il y avait une planche et sur la planche un vieux clou rouillé qui venait de me transpercer la plante du pied droit ! C'est donc éclopée que je terminais la série de la journée.
Mais, l'anecdote ne s'arrête pas là... À croire que cette ciste était maudite : le MP du premier Chercheur me signala sa disparition définitive sous des couches de béton avec preuve à l'appui, la photo des échafaudages (voir ci-dessous).
Heureusement, elle fut remplacée par un autre Chercheur... ainsi, la série est-elle toujours opérationnelle.


Le temps des caches fut occupé parallèlement à rechercher des idées pour la création des énigmes...
Je les ai voulues simples dans l'ensemble, mais avec une petite difficulté pour la dernière, qui nécessite d'avoir trouvé la plupart des précédentes. J'ai pu constater combien il est difficile de se renouveler dans les astuces, jeux de mots, de lettres et de chiffres. Mais je suis parvenue au bout de ma série et j'en ai été soulagée... quelle folie finalement !

L'idée fil rouge d'Ali Baba me fut suggérée sur le forum, je décidais de l'adopter et voici le texte introductif de la série :

Après avoir combattu les quarante voleurs, Ali est venu se réfugier en Auvergne. Là, il rencontra une belle et noble jeune femme : Clotilde, qu'il aima de suite.
Ali la demanda en mariage à son père, Guy V, un seigneur du coin. Celui-ci y mit une condition.
Ali devait d'abord remplir une mission : ramener un objet provenant des quarante-trois boîtes, appelées cistes, cachées dans la région, du Nord au Sud. Il voulait ainsi faire coup double, tester Ali et tester les défenses des villages de son domaine. Guy avait confié les boîtes, la tâche de les cacher et de concevoir une énigme par boîte à sa plus fidèle dame de compagnie : Brin d'Acier.

Chaque ciste est une petite boîte format pellicule photo, du coup, pas de carnet ni d'avertissement cistique et il n'y a que trois petits objets.

Si l'histoire d'Ali semble moyenâgeuse, les énigmes seront, elles, bien contemporaines. Elles feront appel à des jeux de mots, à du comptage, à des codages simples, à des rébus, à des charades, à des photos simples ou montées, et à toute autre astuce possible et imaginable. Parfois le numéro de la ciste sera utile, d'autres fois pas ; peut-être le sera le texte d'introduction, car il n'y aura pas toujours des indications pour la résolution. Par exemple si un codage Vigenère ou Gronsfeld ou César, codages classiques, sont présents, il n'y aura pas obligatoirement de suggestion l'indiquant. De même, s'il faut réaliser une extraction de lettres dans un texte en les comptant, ou  trouver un acronyme, ou une anagramme. Il y aura de la phonétique, des approximations et du capillotractage, il y aura de tout.
À vos neurones !

C'est ainsi qu'un matin de printemps, Ali hérita de quarante-trois parchemins. Eh oui, comme D'Artagnan et les Trois Mousquetaires, qui étaient quatre, les quarante sont devenues quarante-trois !

Vint le jour de la mise en ligne.
Je voulais que les numéros de cistes se suivent sans interruption, pour cela, j'ai donc évité les jours d'affluence sur le site.
Ce fut long et fastidieux, ce qui occasionna quelques erreurs dans la numérotation, ainsi que l'oubli total d'une ciste. Ce qui fait que la dernière, qui n'était pas celle de la série mais la trente-neuvième, fut mise en ligne le lendemain.
Depuis, j'ai de nouveau caché quelques cistes et une petite série de trois pour l'anniversaire de Mamiguette, notre gardienne du forum Auvergne, mais ceci est une autre histoire...

 

 Ali Baba et les quarante cistes : @63@83442@ à @63@83484@ et @63@83501@.

 

 

BELLES IMAGES
 
En Franche-Comté...
 

 

 
Lac d'Antre - Jura

 

Lac du Fioget - Jura
 
 

 
Source du Planey - Haute-Saône
 

PUREMENT ANECDOTIQUE
 
La ciste anniversaire... par L'Aiguille
 

Chaque année, je cache une ciste pour marquer l'anniversaire du jour où je suis tombée dans la marmiciste. 2011 restera un millésime maudit, jugez-en plutôt :

J'avais repéré, de loin, un spot qui conviendrait à l'évènement.
La veille du grand jour, je me lance.
Déjà ce n'est pas facile de trouver le chemin d'accès, mais passons. J'avais emporté l'appareil photo, plusieurs boîtes de tailles différentes dûment munies de leur carnet, mon coffret à objets, j'étais parée... Un peu difficile de trouver une cachette, mais on y arrive. J'immortalise le moment, et je rentre tranquillement à la maison (telle la vache folle, mais c'est une autre cistoire).
En me garant devant la maison (une demi-heure de route, tout de même) je pense avec consternation que j'ai oublié de mettre des objets dans la boîte. Oups, c'est raté pour la mise en ligne.

Quelques jours plus tard, j'y retourne, avec l'intention de cacher une ciste "bis" près d'un château que j'avais aperçu en passant la première fois. Je complète ma boîte, puis vais voir le fameux château de plus près. Et là... c'est le Grand Guignol.
Je m'arrête devant la grille encadrée de deux beaux thuyas, parfaits pour cacher derrière. Heureusement que j'ai jeté un regard circulaire auparavant, car j'ai vu une caméra orientée sur la sonnette, et par conséquent sur les thuyas. Hélas !
Je fais quelques pas sur la route pour voir s'il existe une possibilité près du mur d'enceinte, mais nenni. Cela n'a duré que quelques minutes, mais lorsque je reviens vers la Twingo, la grille commence à s'ouvrir. Le temps de m'asseoir et de boucler la ceinture, voici que sort un gros 4x4 noir, et une voix masculine, avec un accent un poil british et, un poil plus gros, snob, m'interpelle en ces termes :
Qu'est-ce que vous faites là, madâme ?
J'ai l'esprit de l'escalier, voire du lendemain ou de la semaine suivante, et je ne trouve rien d'autre à répondre à ce malotru que je me suis seulement arrêtée au bord de la route, et je m'en vais.
Le comble de la plaisanterie, c'est qu'en regardant dans mon rétro, je l'ai vu rentrer ! Il avait sorti le 4x4 uniquement pour faire ses 50 mètres d'allée et m'impressionner, ah, ah, ah !!!
Bah, pas de ciste bis.

Enfin, ça y est, elle est en ligne, et j'attends joyeusement les premiers Trouveurs. Encore hélas ! Je reçois un appel téléphonique angoissé de Cisteurs :
- On est à... et on a tout trouvé, le monument, les quatre centenaires, mais on ne trouve pas la ciste, on a presque déraciné le houx...
- Le houx ? Mais y a pas de houx !
Quelques explications laborieuses plus tard, je comprends qu'un autre spot du même village correspond à ma description. Aïe !
Le lendemain, autre appel angoissé d'un autre Cisteur. Même scénario, sauf que cette fois je sais pourquoi... Aïe, aïe !!!

Que croyez-vous qu'il arriva ?
J'y retournai une nouvelle fois !

Moralité : je ne suis pas sûre d'avoir envie de cacher une ciste anniversaire l'an prochain...

 

Quand les "toktones" deviennent Cacheurs... par Locotwister


Un beau week-end de septembre, je participais au déménagement d'une amie Cisteuse. Grand Cacheur devant l'Éternel (DG, si tu nous regardes...), j'ai décidé de poser deux ou trois boîtes, histoire de marquer l'évènement.

En compagnie de l'intéressée (qui m'avait quasiment assuré qu'il n'y avait rien (comprenez "pas de ciste") sur l'un de ces lieux, je décidai alors de sortir un petit flacon de ma besace, histoire de compléter le manque. Problème : le spot était pile en face d'une superbe baie vitrée, derrière laquelle les occupants avaient tout loisir d'épier tous nos faits et gestes, aussi bien le Cacheur que les Trouveurs... La solution : prévenir les locaux que l'on allait commettre notre "méfait", après avoir prouvé par A+B = X que notre boîte ne contenait aucune substance illicite...

- Drrriiingggg !!! Bonjour Madame ! Nous participons à un jeu de piste sur Internet à base d'énigmes, et nous aimerions poser la boîte que voici à proximité, pour que ce lieu puisse être connu..."

- Pas de soucis, mais attendez ! Parlez-en plutôt à mon mari que voilà...

Re-explications au mari en question, tandis que sa femme, au début apparemment impassible, s'intéressait de plus en plus aux débats, auxquels s'ensuivirent trente minutes d'explications historiques et de discussions qui avaient plus ou moins de rapport avec notre but initial, sur le "pourquoi du comment" de la restauration du spot... Bref !!! On était bien contents ! Mais la boîte était toujours entre mes mains, quand le mari me lança : "Faites attention, car les pierres que vous voyez vont être enlevées. Votre boîte, vous n'avez qu'à la mettre là, dans le muret. Une pierre devant, et ni vu ni connu..."
Grosso modo, le monsieur venait de me trouver "ze cache", celle que je n'avais même pas envisagée ! Zimaginez, le Loco, 250 caches à son compteur, en train de se faire donner une leçon par un bonhomme qu'il ne connaissait pas une demi-heure avant ?

Bref ! L'énigme était rédigée, mise en ligne aussitôt, avec l'allusion obligatoire au "toktone" en question... C'était un minimum !

 

 

L'APPEL DU 18 JUIN
 
Rencontre en Essonne chez Boudicca... par Sioux
 



Suite à son Appel dans le forum, la huitième édition des rencontres longipontaines, organisées par Boudicca depuis juin 2004, s'est déroulée dans la convivialité habituelle chez elle, en Essonne, le 18 juin dernier.
Après une veille de rencontre catastrophée (barnums ravagés par de violentes bourrasques), des allers-retours au Carrouf du coin pour en trouver d'autres, tout s'est finalement bien arrangé pour recevoir les quelques quarante-six convives avec, pour cette année, et pour la première fois, la venue d'un invité de marque : Phil, qui nous a fait le grand honneur de sa présence ! Diverses régions, en plus de l'Île-de-France : Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Bretagne, Alsace, Paca, et même l'étranger (avec Minerva venue d'Angleterre !), y étaient dignement représentées.
Au programme : en apéro, le traditionnel punch-ciste, ou plutôt la ciste-punch, suivie d'un déjeuner composé de main de maître par Dame Boudicca (buffet de salades diverses, fromage, desserts), à peine arrosé d'une joyeuse pluie de grêlons, qui n'a en rien entamé la bonne humeur ambiante, mais qui a donné raison à Boudicca d'avoir battu le rappel pour s'équiper des fameux barnums en temps et en heure !

Ce repas fut l'occasion de faire circuler une joyeuse ciste d'Ovive, la Teenager.


Le dessert avalé, la chansonnette joyeusement entonnée par Butterfly et Jml91, les tables desservies, l'assemblée s'est divisée pour le cistage à l'entour. D'ailleurs, au fil des années, les cistes cachées pour la circonstance dans les environs font que Longpont pourrait bien se rebaptiser "Cisty-sur-Orge" !

Au terme d'une belle et fructueuse après-midi, tout le monde s'est à nouveau réuni le soir, autour d'une gigantesque paella, que le chef Raisinsdor, le bien nommé "roi de la paella", nous avait préparée !

Le rendez-vous est déjà pris pour l'édition 2012, si Boudicca le veut bien... Mais gageons que oui : sa légendaire organisation n'a d'égale que son immense générosité!

 

GENESE D'UN PICNICISTE
 
... par Mannebrand
 

Ça faisait bien longtemps que les cistes n'avaient pas réuni autant de Cisteurs en Poitou-Charentes...

Une soixantaine d'addicts de tous horizons s'est réunie le 3 septembre dernier dans les Bois de Saint-Pierre, à quelques kilomètres au sud de Poitiers.

Pour qu'un tel événement ait lieu, il faut tout de même réunir les conditions nécessaires à sa réussite.

D'abord, que des Cisteurs s'occupent de l'organisation...
Cette année, ce sont Marie-Bart, Bart Junior (Barthélémy) et Mannebrand qui s'y sont attelés. Tous les trois, Cisteurs depuis plus de quatre ans, avaient vraiment l'envie de se faire plaisir et de faire plaisir au plus grand nombre. C'est sympa de cister dans son coin, mais c'est aussi très chouette de rencontrer et connaître les Cisteurs qui décapsulent nos propres boîtes.

Ensuite, il fallait trouver un lieu...
Ce n'est jamais simple de trouver un lieu sûr, joli, agréable et vierge de cistes. Et quand un espace abrité gratuit avec des toilettes est à disposition, c'est rarissime. Les Pictaviens connaissent bien les Bois de Saint Pierre qui sont un lieu de promenade incontournable dans la région. Ils disposent d'une zone boisée gigantesque, de piscines, d'un étang, d'aires de jeux, d'un centre aéré, d'un poney-club, d'un mini-golf, d'un bar et d'un parc animalier. C'est le paradis pour qui aime la nature et la détente.
On tenait là la perle rare, LE lieu propice à la recherche des cistes.

La mise en place des cistes...
Barthélémy et Mannebrand ont toujours la chance d'être en vacances en même temps. Et pour cister et réfléchir ensemble en période estivale, la motivation ne manque pas.
A plusieurs reprises, ces Cisteurs ont appris à explorer d'une autre manière ce bel endroit, à relire les allées et les lieux avec l'oeil du Cisteur. A l'évidence il y avait matière à placer une bonne quinzaine de cistes. Falaises, taillis mystérieux, grottes, arbres remarquables, parc animalier étaient autant d'écrins pour de nouvelles boîtes.

La rédaction des énigmes...
Quand les lieux des caches sont sympathiques, seules les énigmes peuvent les rendre encore plus beaux. Et là, l'angoisse de la page blanche apparaît. Pas question de décevoir les Chercheurs, il fallait leur proposer des énigmes variées et conformes à la personnalité des Cacheurs.
Mais fallait-il réaliser un circuit ? Les cistes devaient-elles être liées directement les unes aux autres ? Difficile de répondre...
De réunion en réunion, d'échanges de courriels en conversations téléphoniques, de concertation en négociation, les énigmes deviennent des évidences (ce qui ne veut pas dire heureusement que la résolution des énigmes est évidente). Photocistes, rébus, orientation, énigmes alambiquées, il y en aurait pour tous les goûts ; et pour la première fois dans la Vienne nous aurions un parcours en étoile, évitant l'effet petit train parfois désagréable.
Chaque participant de chaque petit groupe de recherche pourrait à cette occasion faire les découvertes et ne pas subir celles des autres.

Enfin, très vite tout est prêt, il ne reste à penser "qu'à" la logistique générale...
Et ça, franchement, il n'y a rien de plus simple à mettre en place... Les Cisteurs sont des gens tellement sympathiques que spontanément l'un prévoit de venir avec un dessert, l'autre du pain, etc. Il y en a même qui viennent avec leurs instruments de musique... Il suffit simplement de motiver les troupes et de penser à convoquer le correspondant du canard du coin pour enrichir la revue de presse du site.



Motiver les troupes...

Ce n'est pas ce qu'il y a de plus difficile parce qu'à la base elles sont motivées... Et je peux vous assurer que lorsque la mayonnaise prend c'est franchement extraordinaire.
Une rencontre cistique à deux c'est le top mais une rencontre cistique à bien plus c'est vraiment bien aussi. Quel bonheur de mettre des visages sur des pseudos, de pouvoir échanger sur les cistes, de parler d'autres choses, de rencontrer ses amis.

Le seul facteur imprévisible reste la météo mais en ce samedi de fin d'été, malgré une douchette de fin de journée, nous avons été totalement gâtés.

Et c'est rechargé à bloc pour la rentrée que tout le monde s'en est allé. Quelques semaines de préparation pour une journée formidable et dix-huit cistes qui vont perdurer.
Si on nous demande de le refaire demain nous recommençons sans hésiter ! Mais c'est peut-être à d'autres de connaître ce formidable plaisir d'organiser une rencontre cistique !

 
 
 

 
 
 

Le défi-rimes du mois de septembre était : baratin, gratin, modèle, citadelle.

Puisqu'il y a des ex-aequo, voici les 4 quatrains qui sont arrivés en tête dans le sondage et le pseudo de leur auteur(e).

 

1e : Koalito
Pour jouer l'intéressant, parfois je cite Adèle,
Car il m'est fort plaisant de vous dire un mot d'elle.
Du monde des cisteurs, elle côtoie le gratin,
Mais jamais des tricheurs ne croit au baratin.

2e ex-aequo : Platdetain
J'avais écrit "piégé", pour pas qu'elle y gratte, hein ?
Ell' n'a pas dérogé, malgré mon baratin...
Au réveil je calcule: encore six tas d'elle !!!
Je hais les monticules que la taupe modèle !

2e ex-aequo: Vaco 6
Elle tourne ses mots... puis les mets au gratin :
Au feu ! tous ces vains mots ne sont que baratin.
Tentative inutile, sans doute aucun mot d'elle,
Ne saurait tendre un fil jusqu'à ta citadelle.

4e : Cleapotre
De podiums en soirées, tu côtoies le gratin,
Tu t'extasy, shootée, devant leur baratin,
Leur argent te séduit, telle une taupe-modèle...
Mais mes boîtes, de nuit, que ça t'excite, Adèle !


Les autres participants étaient : Cardinette, Coulpe, Cst73, Locotwister.

 

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Koalito et Platdetain.

Tout le monde joue avec : gracieux, mieux, procédure, ordure.

 

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage.

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 octobre.
Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

 

Adressez vos œuvres poétiques à CISTE-THEMATIQUE.

 

CARNET A SPIRALE
 
Tu t'appelleras... par Sioux
 

À l'occasion d'une randociste alsacienne des Pionniers67, en ouvrant une boîte nous sommes tombés sur des objets qui n'étaient pas dans la liste et ont attiré notre curiosité : trois petits morceaux de feuillets façon parchemin, chacun maintenu enroulé par une perle de couleur, une rouge, une bleue et une jaune, dans laquelle était glissée une mèche de cheveux.

Le premier, daté d'il y a quatre ans, représentait une abeille, et disait :

"Tu t'appelleras MAYA ou MAÏA : extrait du carnet de route de l'aventure d'une grossesse.
La vie est un trésor et d'en trouver un sous un caillou, c'est une tranche de vie.
Imane + MAÏA
"

 

 

 

Le second confiait :

"C'est dans une nuit étoilée que nous avons trouvé votre trésor,
nous y ajoutons un bout de nous.
Respect aux chevaliers du rocher.
Tarzan le grimpeur
"

 

 

 

 

  Enfin, le troisième concluait :

"Nous avons trouvé ce trésor et nous le respectons
en y ajoutant un bout de nous.
Longue vie au roi.
Sylvain le grimpeur
"

 

 



J'imagine que c'étaient sans doute des jeunes, accompagnés d'une future maman émerveillée de bientôt donner la vie, qui ont peut-être grimpé aux rochers durant la journée (le panorama était superbe), pour terminer la soirée d'été, calés contre le rocher cistique, y ont découvert la boîte, avant d'y déposer, délicatement roulé, un souvenir touchant de chacun d'eux...

 

CLIN D'ŒIL...
 
Complètement timbrée... par Woodpecker
 



Le timbre...
 
 

 La ciste timbrée...


 
La photo (juste pour rire) de la timbrée de cistes...
 

C'EST BÔ !
 
... par Bengale
 

 
 

 
 
 
 
Clichés : Syluc ; Erod1 & Diabolottin e
 
 
 
 
Cliché : Butterfly91
 
 
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

Honneur aux Suisses, ce mois-ci, qui font par deux fois l'actualité : grâce, tout d'abord, à la 1000e ciste du canton de Vaud, qui vient clôturer une rafale de six cistes posées par The Smileys le 24/09/2011. Dans cette série, il faudra donc retenir en priorité  - "Sous les sapins et feuillus 2/2 : On se fait une broche ? ", qui rejoint au Panthéon helvète la @GE@67122@ de Charlipopotte, 1000e ciste genevoise, cachée il y a dix-neuf mois...

Honneur aux Suisses, encore, qui s'offrent également la 225e entrée chez Émile, grâce à un autre de leurs représentants, James6813, le 23/09/2011...

L'entrée chez Émile, c'est aussi ce qu'ont pu fêter, côté français, Flonflon, Peldegat et MAM21 (respectivement 223e le 18/09, 224e le 20/09 et 226e le 24/09/2011), tandis que Gadjo et A12s2 rejoignaient, pour leur part, la famille des Vincent (respectivement 71e le 11/09 et 72e le 12/09). Dans les étages encore supérieurs, chaque famille a vu arriver un nouveau membre, que ce soit Ronounours sur le cap 3000 (28e - le 05/09), Héloise chez Camille (16e - le 27/09) et Jml91, enfin (déjà ?) sacré "Saint-Mille" (7e - le 16/09).

Mais pendant que certains trouvent, d'autres cachent... Quinzième à franchir le cap des 500 cistes posées, l'auboise Pléiade ne pouvait pas manquer de nous offrir un pigeonnier (son cœur de métier, depuis quelques temps !...) à l'occasion de ce 500e spot. Et quel splendide spécimen que ce "pigeonnier de Mimile", abritant depuis le 10/09/2011 cette ciste si particulière !...

Toujours côté caches, on commence à retrouver des habitués sur le désormais traditionnel podium des départements les plus dynamiques du mois :
- La première place revient ce mois-ci à la Somme (12,61% de progression - 105 cistes nouvelles, pour un total de 944), département habitué du podium où il figurait déjà en mai et juin. À ce rythme, le cap 1000 sera certainement fêté au cours du prochain mois !... Se partageant la noble tâche de nous faire découvrir le petit patrimoine du département (et notamment ses puits), Mariedolly (52 cistes cachées sur la période) et Wingueur80 (42) sont les grands artisans de cette progression !
- Après avoir été désignée leader de l'été (cf. Ciste-Thématique précédent), la Haute-Vienne décroche encore le podium de septembre, où elle prend une très honorable seconde place avec 9,43% de progression. Quinze cistes nouvelles pour ce petit département cistique, investi avec efficacité par Neela...
- Enfin, les Alpes-de-Haute-Provence - département plus discret, mais pourtant tellement beau - monte ce mois-ci sur la troisième marche, avec 7,97% (soit 38 cistes nouvelles), grâce notamment à Sauzeries et aux deux séries de Lafouinett.

Et pour finir, un petit zoom sur la Bretagne, qui vient d'enregistrer le 19/09 sa 5000e boîte cachée ! Merci à Touseg de s'être si sobrement acquitté de cet exploit, involontaire mais jolie conclusion de sa balade costarmoricaine (Balade sobre 4/4). Un motif de sortie cistique supplémentaire pour les dynamiques Chercheurs bretons !...

.
.
.
.

C'est fini ? Non, jamais tout à fait ! Car ce cap des 5000 cistes cachées, je constate qu'il attend aussi ... la Suisse d'ici quelques jours !... Alors, amis helvètes, à vos boîtes, à vos spots, à vos énigmes ! Surveillez bien le compteur et offrez-vous à nouveau d'être à l'honneur... le mois prochain !

 * Pas un jour sans une ciste

LE COIN LITTERAIRE
 
Mystère dans les labours (suite)
 

Toujours en quête de l'arme qui a tué la vache Clarabelle nos deux héros mènent l'enquête dans un hilarant défilé de noms propres tous aussi amusants les uns que les autres... Je vous laisse savourer...


Pichon gara la voiture à cheval sur le trottoir de l'impasse Vincent Delerm, et ils rendirent visite à Jean-Philémon Nimpair.
- Bonjour Messieurs ! fit-il lorsqu'ils passèrent la porte. Toutefois, un petit air de déception s'inscrivit sur ses traits lorsqu'il réalisa qu'il n'allait certainement pas vendre deux VTT à ces vieux croûtons. Mais quand les deux compères s'approchèrent, il les reconnut :
- Oh, Monsieur Chambier et Monsieur Pichon !... Ça me fait plaisir de vous voir. Ça faisait un bail !
- Votre visage ne me dit rien, fit Pichon. Vous avez dû changer depuis notre dernière rencontre... Mais bon, vous êtes bien Jean-Philémon Nimpair, le fils d'Otton Nimpair, l'ancien charron de St Marcelin ?
- En effet. Que puis-je faire pour vous ?
- Juste un petit renseignement : vous aviez bien une carabine Nimay-Palamain Modèle 1928, calibre 7.92 ?...
- Oui, en effet.
- Qu'en avez-vous fait ?
- Je l'ai échangée en 1989 contre un demi cochon avec le patron de la boucherie de St Marcelin...
- Le boucher Alemery ?... C'est donc lui qui l'avait à partir de 1989 ?
- Ben oui... Mais pourquoi toutes ces questions ?

Pichon et Chambier se fendirent d'une nouvelle explication concernant le triste sort de Clarabelle. Jean-Philémon Nimpair commenta :
- Oui, j'ai lu ça dans la Gazette. Je me demande quel abruti a bien pu faire une chose pareille. C'est une honte !

Les deux compères retournèrent à la voiture. Pichon prit le volant.
Chambier, resté sur le trottoir, le guida pour sortir en marche arrière de l'Impasse Vincent Delerm. Cette manoeuvre exigea dix bonnes minutes et bien des efforts à Pichon. Mais une fois dans l'axe, il accéléra trop fort, traversa en marche arrière la rue Zinedine Zidane et enfila l'Impasse Moilsel, renversant quelques poubelles au passage. Ayant enfin retrouvé la marche avant, il fit monter Chambier et ils prirent la direction de St Marcelin.

- Oui, c'est exact, fit Alemery en essuyant ses mains ensanglantées sur son tablier. J'ai en effet troqué cette carabine en 1989 contre un demi cochon avec le fils Nimpair.
- Et que lui est-il arrivé ? demanda Gaston.
- Je crois qu'il s'est installé comme marchand de cycles à Piqueton...
- Non, pas le fils Nimpair : la carabine !
- Ah, pardon... Ben je l'ai revendue six mois plus tard à Omar Chécouver.
- L'épicier ?
- L'épicier.

Lorsque Chambier et Pichon firent irruption dans l'épicerie, ils furent accueillis avec une chaleur toute orientale :
- Ah, Monsieur Chambier ! Ah, Monsieur Pichon !... Quel plaisir de vous voir ! Ma parole, que je suis heureux que vous me fassiez l'honneur de visiter ma boutique !
Justement, je voudrais vous proposer un...


Chambier, qui, dans les propos de l'épicier, sentait poindre douze boîtes de couscous Garbit en promotion, l'interrompit :
- Dites, Omar, dans les années 89-90, vous aviez bien acheté une carabine Nimay-Palamain Modèle 1928, calibre 7.92 au patron de la boucherie, Monsieur Alemery ?
- C'est tout à fait vrai. Aussi vrai que l'affaire que je vous propose aujourd'hui.
Tenez-vous bien : parce que c'est vous, je vous fais les quinze kilos de...
- Et ce flingue, qu'est-il devenu ?
- Mon arrière-boutique avait besoin d'être refaite. J'ai donc donné l'arme à Alonzo Lupanar, le maçon, pour lui payer son travail. C'est ce qui était convenu. J'ai même rajouté six bouteilles de Boulaouane.

- Alonzo, tu te souviens avoir possédé un Nimay-Palamain Modèle 1928, calibre 7.92 ?
- Bien sûr que je m'en souviens : je l'ai utilisé pour tuer les rats qui s'amusaient à percer mes sacs de ciment. Pourquoi ?
- Qu'en as-tu fait ?
- Je les ai jetés à la poubelle.
- Pas les rats : la carabine !
- Je l'ai revendue en 1993 - pour un bon prix - à Maître Dugommier, qui collectionne les armes.
- L'ancien notaire ?
- Oui. Depuis qu'il est à la retraite, il s'est installé avec sa maîtresse à Tiquebeux. Une grande maison, à l'entrée du village.

 

Vous devinez la suite de la quête initiatique ! À la prochaine chez le notaire !

Ont participé à la rédaction de cette newsletter : Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Eustache,  Locotwister, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.

Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

Bambin mystère, remue-méninges... C'est ICI !

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation