JOURNAL DES CISTEURS N°70
Parution du 01/12/2011
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Sioux
 

2011 s'achève bientôt... qu'elle ait été, pour certains, synonyme de soucis, d'épreuves, de peine, elle a sûrement aussi apporté de belles surprises, des moments heureux, illuminé d'inoubliables émotions la toile de nos souvenirs, enrichi les mémoires, ensemencé l'année qui s'annonce du surplus d'expérience acquise...
De ces périodes de fêtes, où les lumières scintillantes enveloppent chaque demeure, chaque rue, chaque bâtiment, défiant l'obscurité qui grignote triomphalement les jours, il émane une magie, un enchantement qui nous renvoie sûrement à nos impressions d'enfants : l'attente d'une surprise, d'un cadeau, comme gage des sentiments bienveillants qui animent la personne qui nous l'offre... Cela ne vous rappelle rien ?
Le déshabillage fébrile du paquet, la découverte du présent, auquel on s'arrête souvent lorsqu'on est enfant, mais que l'on gonfle encore du plaisir de se sentir choyé lorsque plus tard on prend conscience de l'affection que ce geste prolonge.
Toute l'équipe de votre journal vous souhaite d'heureux "décapsulages de cadeaux" , au chaud sous le sapin multicolore, ou dehors au pied d'un épicéa, un chêne, un hêtre, bref, d'un arbre (de Noël, forcément !), ou auprès de tous les écrins secrets dissimulant les présents cistiques que Dame Nature, avec la complicité des Cacheurs, offre aux grands enfants que nous sommes, et qui donnent à notre jeu favori, tout au long de l'année, un petit air de Noël !

Bonnes Fêtes à tous !

 

  

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

À vous de les reconnaître !

 

BAMBIN-MYSTÈRE DE DÉCEMBRE
 

 
Qui saura, le premier, découvrir quel Cisteur est devenu ce grand garçon ? Postez vos réponses sur le forum dans le sujet consacré au Ciste-Thématique de décembre.
C'est ICI !
 

 

Mots-croisés, énigmes, quizz... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, une seule adresse : adressez vos propositions de réponses à CISTE-THEMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

 

CHASSÉ-CROISÉ
 
... par Butterfly91
 

Définitions :

1. En répondant aux définitions, vous obtiendrez toutes les lettres nécessaires pour découvrir le texte caché dans la grille. Pour ce faire, il suffit de replacer chaque lettre dans la case correspondante suivant le numéro d'ordre qui y figure.
2. Pour faciliter vos recherches, la première colonne des mots à découvrir cache le prénom, le nom de l'auteur et le titre de l'ouvrage d'où nous avons prélevé cet extrait.
3. Le texte se lit de gauche à droite en partant de la première ligne horizontale.  

 

LOGIGRAMME
 
... par Adopeste
 

Cher Père Noël,

Je te fais cette lettre avec un peu d'avance cette année car j'ai quelque chose d'un peu spécial à te demander et il te faudra un peu de temps pour que tu puisses répondre à cette énigmatique lettre.

Mes amies Cisteuses sont plutôt distraites et rêveuses sur la piste des cistes.

Au cours de leurs balades il n'est pas rare qu'elles oublient leurs bâtons de randonnée ou perdent une paire de gants. Je te passe l'usure des chaussures en accumulant les kilomètres à pied, et le nombre de fois où j'ai vu Mère Caverne avec une branche en moins à sa paire de lunettes. C'est véridique !

Bien heureusement pour elles, cela n'altère en rien leur passion et leur plaisir de flâner au gré des petites boîtes.

Avant de te lancer dans la production de jouets plus intensive du mois de décembre, je te laisse quelques indices pour faire l'état de la "casse" sur la piste et te laisse le soin de les choyer lors de ton passage.

Adopeste.


1- Ovive34 a égaré 2 paires de bâtons de moins que Touseg mais une paire de gants de plus que la Cisteuse qui a usé 3 paires de chaussures.
2- Mère Caverne a dû remplacer au total huit paires de lunettes et de chaussures. Elle a perdu moins de cinq paires de gants.
3- Castafiore a usé 2 paires de chaussures de plus que Touseg mais une paire de lunettes de moins que le Cisteur qui a oublié 6 paires de bâtons sur les spots.
4- Le Cisteur qui a perdu 3 paires de gants a dû renouveler au total 5 paires de bâtons et de chaussures.
5- Le Cisteur qui a cassé 4 paires de lunettes n'a pas perdu 5 paires de bâtons ni 4 paires de gants.
 

TRAITS & PORTRAITS
 
Touseg... par Eustache
 

Ciste-Thématique : Touseg, en moins d'un an et demi, le "petit crapaud breton" a vite trouvé sa place dans la communauté cistique de la péninsule occidentale. Raconte-nous tes débuts sur les chapeaux de roues sur la piste costarmoricaine...

Touseg : C’est une histoire de famille ! Déjà toute petite, notre père nous organisait des jeux de piste, et je suivais mes grandes sœurs, les futures Campanule73 et Iris39, souvent ravie, parfois terrorisée (surtout quand il fallait traverser un champ de vaches, la nuit...).

En ce qui concerne les cistes, c’est Iris39 qui m’a "initiée" en juillet 2010.
En trois jours, nous avons récolté trente-cinq cistes, dont vingt et une sur les vingt-trois de la série "Ciste du Recteur". Je garde de cette balade un souvenir magnifique !
Puis avec mes deux "Sisters-Cisteuses", nous avons fait en août la série "Sur la piste des Aindiens

Alors là, ça y était, j’avais attrapé le virus ! Du coup, j’ai passé le reste du mois d’août à décrypter tout le Trégor, puis le reste des Côtes d'Armor !

CT : "Nulla dies sine cista" est une maxime qui te conviendrait bien... Relativement peu de jours de l'année ne t'ont pas vue farfouiller près d'un spot, et le cas échéant, sans doute t'affairer au décodage d'énigmes... Comment t'organises-tu entre décryptage et recherche sur le terrain ?

Touseg : J’essaie de décrypter un maximum d’énigmes et je les regroupe par zones, de manière à en avoir au moins une dizaine à aller chercher dans la journée. Surtout maintenant que je suis obligée d’aller assez loin !
J’ai mis du temps à me familiariser avec les outils "indispensables" (je ne connaissais même pas Géoportail !) et les sites "incontournables". D’ailleurs, quand je commence à décrypter dans une autre région, c’est une vraie galère au début !

CT : Quelle est l'énigme qui t'a le plus donné de fil à retordre ?

Touseg : Sans doute "La ciste bien ficelée" de Yanovitch.
Tout d'abord, la localisation m’a vraiment causé des soucis (et pourtant, une fois que l'on a compris, cela paraît simple !).
Ensuite sur le terrain, j’y suis allée trois fois (et c’est à l’autre bout du département !). Certains indices avaient disparu et je n’avais pas trouvé le "bon châtaignier" (en hiver, pas facile quand les feuilles au sol sont toutes mélangées). Rospez m’ayant envoyé la photo de l’arbre, j’y suis donc retournée. Là, j’ai vraiment cru qu’elle avait disparu : rien au pied et seulement deux Trouveurs, quatre ans auparavant…
Tout autour de l’arbre en bordure de champ, une couche de terre bien lisse et bien tassée… Mais j’ai creusé… et dix centimètres sous la terre, une ardoise… et sous l’ardoise… Bingo !
Je crois que ce sont mes plus grandes émotions : trouver une ciste non visitée depuis plusieurs années. Tout le monde la croit disparue, eh bien non ! Ça m’est arrivé plusieurs fois et le fait de trouver la boîte, ça lui donne une nouvelle vie….

CT : Jusqu'où iras-tu pour chercher une ciste ?

Touseg : Je suis un peu du style "acharnée"… Ça ne me gêne pas, bien au contraire, de marcher deux heures ou plus pour une seule boîte. De farfouiller une heure sur le spot, au pied de tous les chênes du secteur... La pluie ne m’empêche pas de cister, mais, c'est bien connu, il ne pleut jamais en Bretagne !

Quant aux horaires, je commence très tôt et finis souvent en hibou…
Pour ce qui est des conditions d’accès... rien ne me décourage vraiment !

Les ronces qui envahissent les spots ne me font pas peur non plus : il m’est arrivé de défricher le talus pendant une heure, avec bottes, bleu de travail, gants, sécateur et faucille !
Comme pour "La ciste du château noir" qui finalement s’est avérée bel et bien disparue !

CT : Quelles cistes t'ont fait découvrir les spots les plus étonnants ?

Touseg : J’ai un faible pour la "frontière linguistique" de Platdetain. Ce n’était pas la première fois que je me baladais sur ces falaises, mais je n’avais jamais remarqué ce signe, gravé dans la pierre, qui marque la frontière au-delà de laquelle la langue bretonne est encore parlée !
J’ai bien aimé aussi "La ciste au fond du trou" de Merlin. Je ne m’attendais pas à de si belles choses… au fond d’un tel trou !

CT : Lorsque tu te mets dans la peau du Cacheur, tu sembles privilégier les séries... quels critères orientent tes choix ?

Touseg : Pour inciter les Cisteurs à venir dans sur un secteur géographique, je fais beaucoup de "séries", avec des localisations assez précises, sur un canton par exemple.
Je repère alors un maximum de spots intéressants (chapelles, fontaines, vieilles pierres, beaux arbres etc)
J’aime aussi la randonnée, et j’ai d’autres projets en cours…

CT : Pour l'élaboration de tes énigmes, peux-tu nous dire si tu as une habitude particulière ou si tu varies les plaisirs ?

Touseg : C’est selon l’inspiration… J’évite pour l’instant les codes qui me donnent trop de fil à retordre en tant que Chercheur. Et j’essaie de varier les styles. Je mets de plus en plus souvent de photos-indice pour la cache finale.
Ce que je veux, c’est qu’on prenne plaisir à décrypter mes énigmes et à découvrir le spot.

CT : Quels sont tes plus beaux ou étonnants spots de cache ?

Touseg : J’ai un coup de cœur pour le "Le mariage d’Argane" et son voyage de noces (trois + huit cistes). Le circuit est superbe, même sous le crachin. De plus, je me suis régalée à écrire les énigmes, en me mettant dans la peau de ce personnage, héroïne de quatre autres séries (trois petites randonnées dont une pour moins de 12 ans et une série thématique).

Pour le côté original et surprenant, j’aime bien aussi ma "Grosse colère". Le spot m’était vraiment prédestiné !

Et évidemment ma 111e, "La ciste tout en "1" spécial 11-11-11", pour laquelle j’avais choisi le spot deux mois à l’avance !

CT : La piste des cistes passe aussi par celle des rencontres, fortuites ou organisées...

Touseg : Ah ! les rencontres…
Quand j’ai commencé, tous ces pseudos me semblaient bien virtuels !
J’ai d’abord croisé Rospez sur un spot avec Iris, au tout début. Mais je ne m'étais pas rendu compte du côté "exceptionnel" de la chose...
Puis en août 2010 , j’ai croisé d'autres Cisteurs sur un sentier côtier. Ils m’ont repérée, mes feuilles à la main, bien avant moi ! Et là, ce fut une grande émotion : je venais de passer le cap de la première centaine et je rencontrais des "grands" qui pour certains avaient dépassé les 3000. J’étais tout intimidée… loin d’imaginer qu’un an plus tard, ces trois-là viendraient à la maison …

La première rencontre organisée à laquelle j’ai participé fut celle de Brech, dans le Morbihan en octobre 2010. 
Et puis il y a eu l’épiphanie à Nantes, où notre équipe "les tati bretons" était composée d’un Cisteur de chaque département breton (pardon pour la Loire-Atlantique !)
De ma troisième rencontre à Brocéliande en mai 2011, je garderai particulièrement le souvenir de la formidable ambiance, le soir au camping !

J’ai maintenant pris l’habitude de correspondre avec les Cisteurs, par MP ou sur le forum. Je contacte les Cacheurs ou les anciens Trouveurs quand je soupçonne une disparition ou que je sèche lamentablement... Si si, ça m’arrive !

Je réponds aux demandes des Cisteurs de passage, qui cherchent des cistes dans tel ou tel secteur des Côtes d'Armor. À ces occasions, on organise parfois des rencontres improvisées et là aussi c’est que du bonheur !

Certains sont devenus de vrais copains, voire des amis. Les Cisteurs forment vraiment une grande communauté : hommes, femmes, 20 ou 65 ans, aucune importance ! Les relations que j’ai pu nouer à travers les cistes sont devenues essentielles dans ma vie à présent. Et ça, je ne m’y attendais vraiment pas !

CT : Encore une petite anecdote, un "plus beau souvenir", pour finir ?

Touseg : La fois où croyant extirper un sac plastique de dessous une roche, je me suis retrouvée avec… un crapaud dans la main ! Le comble pour un "touseg" (*) !

Quant à mon plus beau souvenir, je crois bien que c’est cette fameuse journée du 11-11-11…


(*) Touseg : crapaud, en breton. 

 

 

 

LES DÉFIS DE TOUSEG

CT : Un jour, tu t'es lancé un défi cistique, puis un second... Je te laisse raconter...

Touseg : Deux mois après mes débuts, le 10-10-10, je suis arrivée sans le vouloir à 222 cistes, et ça m’a amusée.
Et comme j'aime bien jouer avec les chiffres, je m’étais d’abord fixé l'objectif (raisonnable) de 1212 cistes le 12-12-12 sur la ciste 1212…
Mais en mai, j’ai atteint les 700 cistes. Dès lors, soit je freinais des quatre fers, soit je passais la vitesse supérieure et changeais d’objectif...
L’été arrivant, j’ai donc opté pour la deuxième solution !
Nouvel objectif donc : "trouver 1111 cistes le 11-11-11 sur la ciste 11111
Une razzia dans le Finistère (merci Paka), une autre dans le Jura (merci Iris) et la barre des 1000 fut atteinte le 10 août.
Trouver encore 111 cistes en trois mois (dont quatre semaines de vacances) c’était facile !

Je n’en avais caché que vingt-cinq à cette même date, et je commençais à y prendre goût.
De plus, les Côtes d'Armor étaient encore peu pourvues, certains secteurs, pourtant magnifiques, étant quasiment vierges !
Je me suis donc mise à cacher "intensément" en me disant (sans trop y croire) que si j’arrivais à en cacher 111 pour le 11-11-11, ce serait vraiment extra !

 

STATISTIQUES
 
Octobre 2011. Cistes cachées : 1045, Nb d'échanges : 18170, Nb d’inscrits : 913.
 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, le féroce Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

Dans ce sujet qui leur est spécialement consacré, les Cacheurs qui le souhaitent pourront venir raconter la genèse d'une de leurs cistes, expliquer comment l'étincelle fragile de la première idée a pris progressivement corps autour d'un spot, d'un contenant, d'un contenu, d'une énigme... et évoquer les anecdotes qui lui ont lentement tissé son unicité...

 

Mes mille cistes... par Mamietopset
 

Entrons dans le vif du sujet : J'ai caché mille cistes (un peu plus, maintenant).

Ado' m'a dit : "Il faut faire un article pour le Ciste-Thématique. On parle toujours des Trouveurs. Il faut aussi un peu parler des Cacheurs !"
Bon ! Alors parlons-en. Savez-vous qu'il est bien plus facile de rédiger une énigme que de faire un article ? Parce qu'une énigme, elle vous est dictée par le lieu ! Il n'y a plus qu'à écrire...

Par exemple, je suis allée voir une "demoiselle coiffée". Une rude balade ! Avec différents épisodes, en chemin : cabane, torrent à traverser, lieu sauvage au bord d'un précipice, et le nom du torrent, qui n'est pas innocent... et surtout, à côté de la grande, une toute petite ! Et la légende a coulé toute seule, et je l'aime beaucoup, car "elle a fait un bébé toute seule".

Dans la même veine, j'aime aussi beaucoup "la fée de l'eau". Et puis il y en a d'autres... Une série d'espionnage à Berlin... une rencontre avec le diable en Ariège... Ceux qui ont trouvé quelques unes de mes cistes ont sûrement trouvé une de ces petites histoires...

D'ailleurs, voici une anecdote, véridique, elle : dans une énigme de mes débuts, je parle de mon grand-père. Je le raconte un peu, son caractère, les jeux que je faisais avec lui... L'une de mes filles, qui est Cisteuse aussi, lit l'énigme et me téléphone : "Maman, pourquoi tu ne nous a jamais parlé de ton grand-père ? C'est nos racines, ça nous intéresse"... J'ai eu du mal à la convaincre qu'il n'existait que pour le temps de cette énigme : 31@36623

Mais n'allez pas croire que je suis une mine d'histoires ! Des fois, je sèche lamentablement. Alors je me résigne à utiliser des numéros de routes, des jeux de mots, des charades ou autres trucs. Je me dis que ça change, mais je préfère les histoires !


Un genre d'énigme que je fais aussi, souvent, c'est "l'énigme culturelle". Parce que j'aime beaucoup l'Histoire, je fouille sur internet pour connaître celle du lieu en question. Et généralement je trouve une anecdote, curieuse, cocasse, ou instructive, pour monter mon énigme.

Les cryptages ? C'est rare que j'en fasse et ils sont faciles. Et pour cause : je n'aime pas ça du tout ! Très souvent, je laisse de côté les énigmes cryptées.

Les lieux ?

J'aime les lieux chargés d'Histoire, avec un grand H, ou ceux qui témoignent de la vie d'autrefois : les châteaux, les chapelles, les villages...

J'aime aussi les belles balades, en montagne de préférence. Je vous recommande, entre autres, la série "un beau week end". Il y en a pour tous les degrés de forme physique, ou "le chemin de Pierre l'Ariégeois", suite facile, qui a été enrichie ensuite par d'autres Cisteurs.

Partie de mon département, les Hautes-Pyrénées, il m'a vite semblé trop petit. Midi-Pyrénées au gré des rencontres de Cisteurs, puis mes lieux de vacances : Hautes-Alpes, Lozère, Isère, puis des lieux de passage en me rendant dans le Grand Nord : Allemagne, Scandinavie.
Le terrain de jeu est vaste. Pour ces pays, le "Petit Futé" est précieux. Sinon, une carte touristique avec les points d'intérêt marqués est indispensable.



Pour trouver des spots, je décrypte toutes les cistes d'un secteur (vivent les cartocistes et les indications un peu précises), en général à l'occasion d'une rencontre, afin de savoir où il n'y a pas de boîte. Ensuite, je fais des détours ou je me perds en allant chercher les boîtes des autres… Excusez pour les doublons : je ne comprends pas toutes les énigmes, forcément...

J'aime que le spot soit une belle surprise. Par respect pour le Chercheur. Il m'est arrivé de cacher une boîte, et de retour chez moi, de me dire que ce n'est pas assez chouette. Et je ne fais pas l'énigme. J'ai ainsi une huitaine de boîtes dans la nature.

Enfin, voici ma plus belle surprise : à la recherche d'une série de Bob82, je me suis perdue. J'arrive dans un village par un chemin vicinal : pas de plaque avec le nom du village. Je ne savais pas où j'étais. Puis j'aperçois les tours d'un château. J'y vais. Déception : un grille tôlée jusqu'à deux mètres de haut, des murs d'enceinte de trois mètres, puis des bâtiments agricoles de plus quatre mètres... Rien à voir. Voulant les contourner, je longe les bâtiments de ferme, et là... Quelle magnifique surprise ! J'étais obligée de mettre une ciste pour partager ma découverte ! Une ciste pour Bob82 : un nouvel amour.

Et puisque vous avez eu la patience de me lire jusque là, je vous en livre un tout petit morceau (sachant qu'il y en a environ cinquante m² !)

Tenté ? Allez voir, ça vaut le détour !

Bon, j'arrête. Vous n'avez pas que ça à faire, il y a des énigmes à décrypter.
Au revoir et... à bientôt sur la piste... des cistes !

 
 

 

À VOS AGENDAS
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu seront fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...


Repas de fin d'année à Poitiers en décembre 2011 : Forum Poitou Charentes
Resto entre Cisteurs sur Clermont-Ferrand - 12 décembre 2011: Forum Auvergne  
Mini-rassemblement dans le Gers - 17 décembre 2011 : Forum Midi-Pyrénées 
Epiphanie en Pays-de-Loire - 28 janvier 2012 : Forum Pays-de-Loire

 

par Chamix
 

Voici les 3 quatrains qui sont arrivés en tête dans le sondage et le pseudo de leur auteur(e) :

1e : Cleapotre
La nature a perdu son flamboiement d'octobre
Et ne se pare plus que de teintes bien sobres.
Sous la pluie qui ruisselle aux angles des ardoises,
J'erre entre les venelles désertées qu'offre Amboise...

2e : Chamix
Fêtons les Adeline au vingt du mois d'octobre.
Pas question de chopine, j'ai promis d'être sobre:
Une tarte tatin avec sorbet framboise.
A la fin du festin, reste à payer l'ardoise.

3e : Lolly
Maman a rejoint Papa le 26 octobre
Dans son jardin, elle y cultivait des framboises
Elle était économe, n'a pas laissé d'ardoise
En ce moment douloureux, sachons rester sobres !

Les autres participants étaient : Allo.hc, Cst73, Eustache, Locotwister, Mamafrau, Ovive34

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cleapotre et Chamix.
Tout le monde joue avec : papier, guêpier, topaze, extase.

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage.

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 décembre.
Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les deux premiers.

 

Adressez vos œuvres poétiques à CISTE-THEMATIQUE.

 

 Lolly, Capitaine... L'équipe de la rédaction se joint à moi pour vous présenter ses condoléances.

Ovive

 

 

 

RENCONTRE YVELINOISE
 
Onz'donne rendez-vous ? ... par Touseg
 

Le 11/11/11, Touseg, le petit crapaud du département (1 + 1) x 11,
a donné rendez-vous à 11:11 sur le spot de la ciste 11111, pour ouvrir sa 1111e ciste...

Pari insensé ?

11+11 Cisteurs ont relevé le défi et se sont retrouvés à l’heure dite,
dans les Yvelines, dans les bois au fond d’un trou...

 

La presse était là pour immortaliser l’événement...

S’ensuivit un apéro au milieu de nulle-part...

    Alors, On ze pète les bouchons !Ça s'arrOnze, non ?

On ze cause, et On ze raconte des anecdotes...

 

On a rejoint la civilisation pour un divin pique-nique...

 

 On z'est bien marré !

 

Après qu’On ze soit bien régalé, une bonne partie des Cisteurs présents a continué la balade,
afin de toper 11 cistes avant la fin de la journée dans un rayon de 1111 mètres !
KOI, venu lui aussi de Bretagne, a la main chanceuse.Besoin d'un p'tit SAV ?
Pas de souci : Jmvl est là !
On z'a fini la journée par un vol de hiboux dans le brouillard...
et On z ‘est réchauffé autour d’un dernier verre...

*****

Nanougat nous a laissé un beau poème...

En ce onze novembre, par un plaisant matin,
Sommes arrivés de loin ou en simples vois
ins
À pied, en voiture, à vélo ou en train
Plus excités qu'avant un passage d'examen.

Loin de considérer l'exercice inhumain
Nous nous sommes engagés dans le boueux chemin
Cherchant étangs et bornes, comptant piquets et pins
Puisque, de tout Cisteur, tel est le vrai destin.

À l'heure où sur nos montres s'affichaient les quatre uns
Nous nous sommes retrouvés tels de vrais pèlerins
Dans une joyeuse ambiance, au pied d'un grand ravin
Autour de notre Graal, une boîte aux cinq uns.

Là, bien plus agités qu'une bande de gamins
Plus fiers que si nous avions gravi le Cervin
Avons décapsulé le précieux écrin
Puis fébrilement rempli le vénéré calepin.

La journée s'est alors poursuivie pleine d'entrain
Terminée en hibou sous un petit crachin.
Plus d'un affirmera, cela est bien certain
Que ces Cisteurs, pour sûr, ils ont vraiment un grain !

 *****

et Touseg est repartie avec de précieux autographes !

 

RENCONTRE CISTIQUE AUBOISE
 
Sur les traces de Renoir, 22 et 23 octobre 2011... par Titekenavo
 

Voilà. Shantal, notre sorcière adorée a lancé une fois de plus l'invitation : les rencontres automnales de l'Aube vont avoir lieu.
Le gîte est trouvé, dans le petit hameau des Fosses. On en est presque à la colonie de vacances ! C'est vous dire si ces rencontres attirent du monde !
Les habitués qui guettaient tous cette info sur le forum se sont donc rapidement inscrits !

Tous ceux qui prévoient de venir, de plus ou moins loin, avec plaisir accrochent un sourire à leurs oreilles et apportent de quoi ravitailler les troupes!

Samedi 22 après-midi : Arrivées sur place selon les possibilités des uns et des autres. Tout le monde en profite pour récolter des boîtes en venant. Il faut dire que l'Aube en est truffée grâce à quelques Cisteurs fous !
Enfin, le soir, pile pour l'apéro, tout le monde est là, autour des tables : Lagouille and co, la Pretty family, Fox, Calou et son mari, Gentilhome, Zilanne, Uncle', Géo, Tontongir, B.B.A., Spiderman10, Shantal, Rémy, et moi-même (Titek)... Belle assemblée que voilà !
Les souvenirs fusent durant le repas (Eh oui Lagouille, nous n'oublierons jamais tes exploits en 4x4 !), chacun partage ses découvertes, et bien sûr on ouvre les festivités après le dessert : poker et jeux de société. Il faut dire que les rencontres cistiques sont aussi là pour ça : de la détente !!!

 


Dimanche 23 : Ouverture des paupières pour tout le monde vers 7h30 - 8h (il ne faut pas croire, on est presque des Cisteurs sérieux), croissants, puis départ pour le circuit concocté par Shantal sur les traces de Renoir...

Belle promenade dans un charmant village aubois, sous le soleil mais avec des gants tout de même (histoire de pas avoir froid aux pieds, n'est-ce pas Calou ?!).

 

 

 

Les boîtes sont trouvées et décapsulées collectivement. Une belle matinée bien remplie (quatorze boîtes et un défi gagné... presque sans surprise par Fox).


Retour des vaillants petits Cisteurs au gîte pour remplir les estomacs. Surprise : Pléiade nous a rejoints ! Calou et Pretty se mettent aux fourneaux.
En attendant, on finit de se prendre la tête sur les boîtes de Fox (non Fox, je ne dirai plus que c'était super galère de comprendre... ne m'en veux pas !).


L'amorce de l'après-midi annonce le départ pour le département voisin : nous voilà tous en Haute-Marne pour un beau circuit avec de belles grimpettes, de bons fous rires et de belles pauses. Il faut dire que Fox sait y faire pour dénicher des petits coins sympathiques ! Le soleil reste de la partie pour notre plus grand plaisir.

Sept boîtes prévues sur le circuit, quelques montées et descentes et remontées et... bon, j'arrête les montagnes russes... des jeux pour (petits et grands) enfants... bref un grand bol d'air sous le signe de la bonne humeur !


Les quatre dernières cistes du week-end nous attendent sur deux autres sites de la Haute-Marne.
Les nerfs lâchent un peu... et la concentration aussi... Fox, nous sommes désolées pour tes oreilles ! Il faut dire que crier pour signaler une ciste n'est peut-être pas la plus reposante des idées...
 

 
Finalement, les deux dernières se feront sans quelques-uns, restés dans les voitures en mode dodo...
Retour au gîte pour les derniers partages, une dernière petite collation et voilà que déjà cette rencontre se termine...

Un grand merci à Shantal et Rémy pour l'organisation, à Fox,  Calou & co pour les repas monstrueusement délectables, à tout le monde pour les bons moments passés !

 


Vivement l'année prochaine ! Nous sommes tous prêts à revenir !!!

 

 

Clichés : Titekenavo et Shantal

 

 

 

Tentaculaires...

Poulpy-tronc et poulpy-racine...
 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

S'il est une Cisteuse qui a le sens de la formule, c'est bien Touseg, qui, ce mois-ci a su combiner, en ce 11/11, la mise en ligne de sa 111e ciste cachée ("La ciste tout en "1" spécial 11-11-11") et, à 11:11, le topage de sa 1111e ciste trouvée (en l'occurrence la @78@11111@ "la ciste des 5 "1"" de JMLV). Un événement qui n'est pas près de se reproduire, et qui a été fêté comme il se doit, entre franciliens et bretons venus spécialement pour l'occasion !

Comme Touseg, de nombreux Cacheurs (pas moins de 45) ont également souhaité marquer de leurs pierres blanche la journée du 11/11/11 (avec un petit embouteillage autour de 11:11...), fleurissant de 157 nouvelles cistes notre site préféré. Des 27 départements venus participer spontanément à l'opération (la note internationale étant apportée par l'Angleterre, l'Espagne et quatre cantons suisses), on retiendra notamment les 26 cistes alphabétiques de Yogo (dans les Alpes-Maritimes) et les vingt cistes vosgiennes de la paire Eurekamou/Cecemel !

Dans une belle unité, quelques heures plus tôt, le site avait également enregistré son 1 111 111e échange, bien aidé par Héliosunbé venu taquiner la "ciste de pierre" de Mamietopset. Et une semaine plus tard (le 19/11), Baykus cachait la 90000e ciste de l'histoire du jeu ("La ciste du banquet") un bien chouette numéro qui vient fort à propos récompenser une des plus longues carrières de Cacheur du jeu, commencée en mars 2003 avec sa "ciste du livre" @45@219@. Félicitations à ce joueur atypique qui cache deux fois plus qu'il ne trouve (ou ne cherche) et qui, après huit ans et demi de participation, n'a pas encore atteint la barre de sa première centaine de cistes trouvées !

Avec tout ça, c'est à se demander s'il va rester quelques numéros magiques pour le mois de décembre... Je vous proposerais bien la 80000e ciste de France, mais aura-t-elle résisté aux derniers jours de novembre ? À l'heure où j'écris, je l'ignore... Quant à la Lorraine, elle pourrait bien fêter avant Noël sa 3000e ciste cachée, un cap que la Franche-Comté a franchi dès le 06/11/2011, grâce à "Une ciste pour Henri" cachée par Diabolottin e.
Et un peu plus tard, de l'autre côté de la frontière, le Jura est devenu le troisième canton suisse à atteindre les 1000 cistes cachées, avec "La Vision" enregistrée par Cruella le 25/11/2011. Mais étonnamment, c'est la ciste suivante, la 1001e ciste du canton, cachée le même jour par Sarkara, qui s'appelle Émile ! Il faudra qu'on m'explique !

Pour sa part, le zoom habituel sur les départements cacheurs les plus actifs consacre ce mois-ci, une nouvelle fois, celui de la Haute-Vienne, avec près de 20% de cistes nouvelles : Bob et Bobette (9 cistes) sont apparemment venus prêter main-forte à Neela (17 cistes) dans son programme de réhabilitation cistique du département... De mémoire, les deux challengers du mois sont des nouveaux venus dans cette rubrique, puisqu'il s'agit du Territoire de Belfort (+ 5,53% avec 12 cistes) grâce à une série des Gaszel, cachée... le 11/11 dans le canton de Giromagny), et l'Eure (+ 5,49% et 35 cistes), où BigBrozeur et Miss Marple, les Cacheurs habituels du département, ont reçu pendant quelques jours le renfort de Hool82, midi-pyrénéen de passage dans la région...

Le département de la Somme, lui, n'est peut-être pas sur le podium, ce mois-ci, mais il mérite bien quelques honneurs également, pour être devenu, le 29/11, le 29e département français à atteindre le cap des 1000 cistes cachées, et ce, grâce à Gégé80 et sa @80@90284@. Une bien belle façon de terminer le mois, que d'être ainsi Émile, en somme !

En matière de caches, enfin, il est un autre podium qui vient de se compléter ce mois-ci, puisque Mamietopset est, depuis le 03/11 et sa "kirkoruin" (@SW@89413@), la troisième Cisteuse à avoir plus de 1000 cistes cachées à son actif ! (cf. également la rubrique "le coin du voile" ci-dessus). Un score impressionnant, réalisé en un peu plus de 4 ans, et que la "babysitter du nord" est allée parachever jusqu'en Suède !  

Avec ce déferlement de nouvelles boîtes, il était logique que quelques caps soient également franchis chez les Trouveurs.
C'est ainsi que Numsix est devenu, le 11/11, le huitième Saint Mille de notre communauté, alors que Ckjm s'était octroyé la 17e place des Camille dès le 29/10/2011. MrBean (30e à atteindre le cap 3000 - le 25/11), ainsi que Viapif, Geracole et Bilitte (230, 231 et 232e nouveaux Émile, respectivement le 28/10, le 14/11 et le 28/11) complètent le tableau des nominations.
Mais c'est surtout chez Vincent que les honneurs se bousculent ce mois-ci avec pas moins de sept entrées, dont quatre sur la seule journée du 20/11 (Tomatoket, Triacon, Curiosus et Afad35). Deal, Mamietopset et ZarthArn les y avaient précédés, respectivement les 30 et 31/10, et le 16/11, pour s'octroyer les 75, 76 et 77e places dans cette maison.

Félicitations à tous, Cacheurs comme Trouveurs, et bonnes fêtes de fin d'année !

 

* Pas un jour sans ciste !

 

Mystère dans les labours (suite)... par Castafiore
 

L’enquête n’avance pas mais les idées fusent !

Chambier se resservit un verre de sancerre et l'avala d'un trait. Puis il dit :

- Tu te souviens, les locataires du gîte nous ont dit avoir découvert la pétoire enveloppée dans une bâche et un sac en plastique...
- Oui, et alors ?
- Tout à l'heure, Dugommier nous a affirmé que la carabine était dans une housse en cuir. Et effectivement, je me souviens très bien de cette housse.
- Alors, l'assassin a conservé la housse. Il faut la retrouver, c'est elle qui nous mènera à lui !
- Bien pensé, l'ancien ! Ne t'inquiète pas : on la trouvera !

Pour fêter ça, ils commandèrent la piste de dés et les trois bouteilles de Côtes-du-Rhône qui allaient avec. A 19 H, ils se séparèrent non sans avoir éclusé quatre pastis pour la route.
Ils rentrèrent à la maison.
Demain serait un autre jour.
Le lendemain matin, Chambier et Pichon se retrouvèrent au "New deux Piliers" pour échanger leurs idées.

- Tu as une idée ?
- Non. Et toi ?
- Non.

Une fois leurs idées échangées, les deux compères restèrent silencieux, le coude sur la table, le menton reposant dans le creux de la main, soulevant leurs verres de chablis d'un geste machinal, et surtout répétitif. Après un quart d'heure de cogitations entrecoupés de rots, Pichon s'exclama soudain :

- Ça y est, j'ai une idée qu'elle est bonne ! Tu sais que dans trois semaines, ce sera la fête des vendanges, et qu'à cette occasion, la mairie fait distribuer à St Marcelin et dans les patelins à l'entour un bulletin avec le programme des festivités...
- Oui, et alors ?
- Suis-moi. Tu vas comprendre.

Les deux compères sortirent du bistro. Pichon alla chercher sa brouette et ils se dirigèrent vers la mairie. Arrivés sur place, ils demandèrent à voir Germain Poileux, le maire.

- Germain, commença Pichon quand l'élu sortit de son antre, tu as bien l'intention de faire distribuer une réclame pour la fête des vendanges, comme chaque année, pas vrai ?
- Je vais bien, merci. Et vous ? Moi aussi, ça me fait plaisir de vous voir ! Vous disiez, Ernest ?...
- Les réclames pour la fête des vendanges...
- Oui, on va en faire distribuer.
- Eh bien, dit Pichon, on se propose de s'en occuper, Gaston et moi. C'est pour rendre service à la communauté.

Poileux les regarda d'un œil dubitatif. Les deux compères n'avaient pas la réputation de se soucier du bien-être de leurs concitoyens. Mais après tout, eux ou quelqu'un d'autre...

- Bien, pourquoi pas ?... Allez voir Monique, au premier, et demandez qu'elle vous donne les cartons. Il y a 5000 prospectus à distribuer à St Marcelin et dans les environs. Bon courage !

Pichon et Chambier déposèrent les cartons de prospectus dans la brouette après avoir chassé une bande de mioches qui s'étaient installés dans l'engin, et qui s'égaillèrent en criant : "Chambier, fumier ! Pichon, cochon !". Poussant la brouette, les deux compères prirent le chemin du retour.

- Vas-tu enfin m'expliquer, Ernest ? fit Chambier.
- C'est simple. La housse du flingue a sûrement été conservée par le type qui a tué ta vache. Et s'il l'a conservée, c'est parce qu'il en avait besoin. Et s'il en avait besoin, c'est parce qu'il possède lui-même des fusils. Et s'il a des fusils, c'est que c'est un chasseur. Tu me suis ?
- Où ça ?
- Nulle part. Je voulais savoir si tu comprenais ma démonstration.
- Jusque là, oui. Mais je ne vois toujours pas ce que les prospectus viennent faire dans cette affaire !
- Réfléchis, vieux gars : toi et moi, on connaît tous les chasseurs de la région. On va établir une liste, et on ira les voir les uns après les autres sous prétexte de leur filer le programme de la fête des vendanges. Et une fois dans la place, on ouvre l'œil. Je suis certain que la housse est chez l'un d'eux. Et si on trouve la housse, on tient l'assassin de Clarabelle !
- Brillant, mon cadet ! Tu es le meilleur !... Viens, que je te paie un godet !

Les deux compères commencèrent leurs visites chez les chasseurs dès la fin d'après-midi. Il y en avait trente-neuf sur leur liste. Ils attaquèrent d'abord ceux du village. A chaque visite, ils orientèrent la discussion sur les armes, et en profitèrent pour jeter un coup d'œil dans les placards que leurs interlocuteurs ouvraient généreusement pour leur montrer leurs pétoires, en faisant fièrement claquer quelques culasses.

La chasse n’inspirait pas notre ami Max ! On peut se douter un peu de ce que nous lirons dans le prochain numéro au sujet de cette activité !

 

 

Y'en a pas pour longtemps...

Une rando cistique de neuf kilomètres à faire dans l'après-midi, en trois heures (d'ailleurs... qui a dit trois ?), ce n'est pas forcément raisonnable, connaissant la propension des uns à flâner et fouiner de-ci de-là, des autres à vouloir faire un détour pour toper une ou deux boîtes supplémentaires, sans compter le temps passé sur chaque spot, ni tenir compte du fait que le soleil décline plus rapidement à cette saison (d'autant que c'est le jour du changement d'heure !).

Nous partirons donc pour la journée. Départ prévu de l'abbaye à dix heures.
Sauf que l'on prévoit d'aller déposer un véhicule aux antipodes du circuit, et que l'on commence par aller visiter ce beau chêne, pas loin du départ (Tiens, une ciste qui ne devrait pas être là... une "orpheline" non-identifiable).

Enfin, la petite troupe se met en marche avec une heure de retard sur les prévisions (mais quelle importance ?)
On grimpe sur le plateau... juste avant de redescendre dans le vallon !

Soudain, de l'autre rive, fuse une interpellation : "C'est à bâbord qu'on g... (j'abrège) le plus fort !"
Oh, mais c'est de la pure provocation, ça ! Alors s'engage un duel, au soleil et dans le canyon...
Comment ? Qui a gagné ?

Pas sûr...
La bonne humeur partagée, en tout cas !

Un peu de "fouinage" dans le vallon, puis on remonte tout là-haut pour une belle pause méridienne, déjà plus tellement au milieu du jour d'ailleurs.
Et si ça ne vous dit pas de redescendre... eh bien tant pis ! Et à peine l'autre versant du talweg remonté, qu'un petit détour vers un spot qui le méritait largement fait replonger sous la falaise pour un aller et retour.

Une petite erreur d'aiguillage plus loin, un "farfouillage" infructueux plus tard... dites, vous ne trouvez pas que le soleil est déjà bien bas, non ?
Allez... on redescend !

Et au cairn, il va falloir remonter cet autre vallon (pour mieux redescendre après, bien sûr !).
Enfin... il aurait fallu...
Car on a dû le manquer, ce fameux cairn, et on se retrouve plus loin que prévu, à un carrefour auquel on est déjà passé le matin !
Faire demi-tour pour retrouver le fil de la randonnée prévue, ou poursuivre sur le sentier en ligne directe vers l'abbaye ?
Vu l'heure et le déclin déjà conséquent de la lumière, on opte pour le raccourci : à peine deux kilomètres à parcourir en remontant les gorges.

On se laisse donc guider par ce sentier qui, bien que non balisé, semble emprunté fréquemment.
On se faufile entre les buis, on joue à saute-ruisseau, mais la progression est correcte, à peine ralentie par l'obscurité qui a envahi la combe.
Un petit passage humide et "fort boyardesque" sur une dalle rocheuse inclinée dans le lit du ruisseau fera office de petit souvenir anecdotique !
Une volée de cloches nous fait savoir que nous sommes tout près de notre destination, quelques centaines de mètres tout au plus...

Moins de quatre hectomètres seulement... mais une très grande marche à gravir pour arriver au but : nous nous retrouvons au pied du mur : celui d'une cascade !
À sec, heureusement, mais très humide quand même. Trois mètres de dénivellation à franchir, sans prises franches et dans l'obscurité...
Et si ça n'a pas posé de problème particulier pour certains agiles aux grandes pattes, il a quand même fallu un peu plus de temps à d'autres pour trouver les prises qui allaient bien... mais tout le monde est passé. Ouf !

Juste le temps de parcourir les trois cents mètres restants, et le chronomètre s'arrête enfin : seulement huit heures pour boucler le parcours !
Vous saurez... si l'on vous propose de vous joindre à nous pour une prochaine randonnée cistique... réfléchissez bien avant d'accepter !

À part ça, il est vraiment très chouette ce circuit !

 

De l'utilité du géocacheur...

Pour optimiser vos recherches cistiques, il peut s'avérer utile d'avoir un géocacheur sous la main...
Je m'explique : vous décidez de partir en chasse dans un endroit particulièrement riche en cistes ce qui rend, hélas, la probabilité de quelque disparition plus grande... Lorsqu'effectivement vous ne trouvez pas une ciste dans son trou, sortez votre géocacheur et écoutez-le vous annoncer que le précédent trouveur de la géocache située dans le même secteur a déclaré que cette dernière était juste à côté d'une ciste.
Laissez votre géocacheur faire joujou avec son gps et il vous ramènera bientôt la ciste, gardant pour lui la géocache dont vous n'avez que faire.
Lisez le carnet : vous comprendrez qu'un géocacheur a trouvé la ciste posée bien en évidence sur un banc et vous déduirez que cette personne bien intentionnée a préféré la remettre en sécurité à côté de la géocache.

 

 

Pompons au kirsch... par Woodpecker

Pour 30 pièces :

  • 18 biscuits à la cuillère
  • 75 g de poudre d'amandes
  • 80 g de sucre poudre
  • 2 cuill. à soupe de kirsch
  • 3 cuill. à soupe de lait
  • du sucre cristallisé

Écraser les biscuits en poudre fine. Ajouter amandes, sucre, lait et kirsch.



Mélanger puis mettre en boules. Rouler dans le sucre cristallisé.


Conserver au frais dans un récipient hermétique rond.

 

*****

Truffes au chocolat noir... par Woodpecker

Pour 45 pièces environ :

  • 250 g de chocolat noir ("Poulain")
  • 150 g de sucre glace
  • 4 jaunes d'œufs
  • 160 g de beurre très frais
  • du cacao amer
Faire fondre le beurre au bain-marie. Ajouter le sucre et délayer, toujours au bain-marie.
Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie (un second) avec 3 cuillères à soupe d'eau (pas plus !).


Mélanger le beurre sucré avec les jaunes, un à un, sans les cuire.
Retirer du bain-marie et ajouter le chocolat fondu. Il doit être bien écrasé, presque sec. Bien mélanger.

Laisser reposer au réfrigérateur toute une nuit.
Prendre des boules à la cuillère, les rouler grossièrement à la main puis dans le cacao.

 

 Conserver au frais.

Suggestion de présentation : pompons et truffes



 *****

Truffes au chocolat au lait... par Butterfly91

Pour 36 pièces :
  • 200 g de chocolat ("Côte d’Or" au lait)
  • 100 g de beurre ramolli à température ambiante
  • 100 g de sucre impalpable (sucre glace)
  • 1 jaune d’œuf
  • 30 g de chocolat râpé

Mettre à fondre le chocolat au bain-maire.
Ajouter le beurre ramolli et mélanger.
Ajouter le sucre et le jaune d’œuf.


Mettre le tout à refroidir ¾ heure au réfrigérateur
Faire des petites boules et les rouler dans le chocolat râpé.

 

 

BELLES IMAGES
 
Comme sur un nuage...
 

 
 
 
Le 11/11/11 dans le Massif des Vosges.
 

LE LOCALISATEUR ET LES CARTOCISTES
 

Le localisateur, créé par Yogo, permet de savoir qui habite où. C'est un outil extrêmement pratique pour contacter des Cisteurs avant de partir en voyage dans un autre département ou bien pour décrocher le premier une CistEnigmatique ! Nous vous encourageons à vous y inscrire. C'est ICI.

Vous pourrez également vous aider des cartocistes mises à votre disposition pour toute la Belgique sur le site de Brt et pour de nombreux départements français sur le site de Microb.

Merci de contacter Microb si vous établissez une nouvelle cartographie.

 

 

 

 

Les habitués du forum connaissent tous la carte des cistes accessibles aux Cisteurs à mobilité réduite. Elle renseigne les Cisteurs à mobilité réduite quant à la facilité d'accès de certaines boîtes, et elle est  ICI...

Cacheurs, si vous pensez que l'une de vos cistes entre dans cette catégorie, merci de bien préciser si elle est accessible aux personnes qui se déplacent à l'aide d'une canne, avec des béquilles ou en chaise roulante. Le fait qu'un chemin d'accès soit plat ne signifie pas que son accès soit aisé : des pierres, une ornière due au ruissellement des eaux de pluie, un obstacle végétal peuvent poser des problèmes insurmontables. Il serait frustrant pour ces personnes d'avoir à faire demi-tour parce que les renseignements que vous avez fournis sont incomplets ou erronés.

Les Cacheurs ont également la possibilité d'indiquer de façon graphique, dans l'énigme, si une ciste est accessible aux personnes à mobilité réduite (Voir méthode ICI).

 

 
 
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

SURPRISE EN VOL...
 


En cherchant à localiser une ciste, vous avez peut-être découvert un objet inattendu !

Ici, Mondéka a surpris un coucou en plein vol... Curieusement, non loin de là se trouve "le chemin des poux volants" ! 

N'hésitez pas à nous adresser, vous aussi, des images prises en survol !

 

 

C'EST BÔ !
 
Et c'est chouette ! par Cst73
 

Voici douze chouettes glanées lors de mes balades cistiques ou non (mais le plus souvent oui !) pour symboliser les douze mois de l'année écoulée.

Douze chouettes mois, riches en chouettes découvertes, dont quelques-unes faites en hibou, souvent en chouette compagnie sur de chouettes énigmes...

Et j'espère que l'année qui vient sera aussi chouette !

 

 

 

 

 

 

 

 

"Alain Formaticien", et David Spiel, se joignent à moi pour vous souhaiter d'excellentes fêtes de Noël, et que vos yeux soient toujours aussi brillants et remplis de joie, lorsque vous ouvrez une ciste, que ceux des enfants au pied de leur arbre de Noël, déchirant fébrilement les papiers recouvrant leurs cadeaux !

Merci à toutes et à tous pour cette belle aventure que vous entretenez dans la durée si joyeusement, merci à Ovive34 et à la Rédac. du CT, sans oublier Laetitia et toute son équipe de Modos sur le forum Newforez, sans qui les cistes ne seraient vraiment pas ce qu'elles sont.

Longue vie au jeu, avec d'affectueuses pensées pour Max !

Philippe d'Euck 

 

Ont participé à la rédaction de cette newsletter : Cst73, Mamietopset, Mondeka, Touseg, Titekenavo, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Eustache, Locotwister, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.



Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

Bambin mystère, remue-méninges... C'est ICI !

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation