JOURNAL DES CISTEURS N°73
Parution du 01/03/2012
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Sioux
 

Mars attaque... et déroule devant lui le tapis de plus en plus verdoyant précédant l'arrivée proche et - ô combien bienvenue - du printemps, avec, cerise sur le gâteau, le rétablissement tant attendu de l'heure d'été. Enfin Cisteurs et Cisteuses auront moins l'impression de devoir s'interrompre en plein élan !

Nous autres, chasseurs de trésor, à la faveur de nos sorties, avons en fin de compte le privilège d'être en première ligne pour percevoir, pour peu que l'on soit un peu réceptif, l'essor formidable des énergies que les plantes déploient pour sortir de leur torpeur hivernale. Au moindre rayon de soleil, la lumière se fait cajoleuse, les appels des oiseaux résonnent plus pressants, les collines semblent palpiter en une joyeuse inspiration, et puis les feuilles des sentiers se sont tassées et l'herbe reverdit.

Bon, j'ai aussi regardé d'un œil moins approbateur les jeunes pousses d'ortie commençant à border les fossés, lorgné sur les vieilles ronces déjà bien fournies par endroits, sûrement en train de mûrir souterrainement de futures et cuisantes griffures...

Quant à la voiture, entre le championnat de relookage façon "bain de boue" l'hiver, et les insectes en tatouage sur le pare-brise et le capot avant dès les beaux jours, elle ressemble invariablement à... une voiture de Cisteur !

Mais loin des débats et joutes politiques, décodage et ratissage demeurent évidemment les deux mamelles de la France cistique, et, comme toujours, pour reposer les neurones, voici pour vous la 73ème édition de notre gazette.


Bonne lecture, bonnes cistes et... joyeux printemps à tous !


 

 

 

Mots-croisés, énigmes, quizz,... de quoi bien secouer vos méninges !

Pour tous ces jeux, adressez vos propositions de réponses à CISTE-THÉMATIQUE qui les transmettra aux créateurs très inspirés !

 

L'escargot par Yogo
 

Toutes les cases de cette grille doivent être remplies comme les grilles de Sudoku par les chiffres 1 à 9.

Le nombre donné dans une zone colorée est égal à la somme des trois chiffres contenus dans les trois cases de cette même couleur. Les symboles "<" et ">" permettent de comparer deux chiffres consécutifs.

 

 
 

Ramenez votre phrase et croisez les mots par Butterfly91
 

Grille :

 

Définitions

1 - Oiseau
2 - Dépourvu de...
3 - Carène
4 - Évides
 
A - Enclos
B - Traverse
C - Rivière
D - Aussi
E - Salomon (nom)
F - Blanc
G - Arrivées
 

STATISTIQUES
 
Janvier 2012. Cistes cachées : 817, Nb d'échanges : 9403, Nb d’inscrits : 964.
 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 
... par Philippe d'Euck
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, le féroce Docteur Jekyll, ou à ses sanguinaires modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

À VOS AGENDAS !
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu seront fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre cistique le dimanche 11 Mars à Cherves-Richemont : Forum Poitou-Charentes
- Resto-ciste le 17 mars 2012 à Chalon-sur-Saône : Forum Bourgogne
- Cister dans le Gard - 31 mars 2012 / 1 avril 2012 : Forum Gard  
- Vacances de Pâques 2012 - Région Centre : Forum Centre
- Cistes à Conq' & Rires - 1er mai, Aude : Forum Aude, Lozère et Roussillon 
- "En mai, fais ce qu'il te plaît" en Sabaudia - Rando-cisto-montagne - 13 mai : Forum Rhône-Alpes  
- Saint-Matthias 2012 le 13 mai 2012 à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume : Forum PACA 
- Cistenfolies 2012 - du 17 au 20 mai 2012 : Forum Midi-Pyrénées
- 3e RC Jurassienne - du 26 au 28 mai (Pentecôte) - Haut-Jura / Canton de Vaud - CH : Forum Franche-Comté
- RC Lozérienne - du 26 au 28 mai (Pentecôte) - Lozère : Forum Aude, Lozère et Roussillon
- Cistoise 2012- 2 juin 2012- Picardie : Forum Picardie
- RCA Auvergne- 10 juin 2012- Dans la région d'Ambert (63) -Cistes et pique-nique au programme : Forum Auvergne
- Comme chaque année, la Reine Boudicca vous attendra chez elle, à Longpont (91), le 16 juin... notez la date, vous en saurez bientôt plus sur Newforez... Pour le menu du soir, rien n'a été arrêté et toutes les idées sont les bienvenues ! Adressez vos suggestions à Boudicca par MP.

 

 

 

 

... par Chamix
 

Le défi-rimes du mois de février était  : chocolat, mascara, cactus, rictus.

Voici les 3 quatrains qui sont arrivés en tête dans le sondage et le pseudo de leur auteur(e) :

1e : Chamix
Surprise par l'orage au milieu des cactus,
Elle contint sa rage, esquissant un rictus.
On voyait sur ses joues couler le mascara.
Pas de boîte à bijoux : elle était chocolat !

2e : Cleapotre
La sueur dégringole avec mon mascara.
Le nez au ras du sol, je rampe sous les cactus,
Atteins enfin la pierre, puis réprime un rictus :
Sur la ciste, une vipère : me voilà chocolat !

3e : Mamafrau

♫ J’ai tout mangé le chocolat,
Et j’ai tout bu le Mascara…
La ciste était dans les cactus,
Sabine en a eu un rictus…♫

Les autres participants étaient : Cst73, Eustache, Locotwister, Nauplius.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Chamix et Cleapotre.
Tout le monde joue avec : pervenche, revanche, blaireau, terreau.

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n’est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 mars.

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

La valeur (ou, en tous cas, le symbole) n'attend pas le nombre des années : tout nouveau Cisteur, Kaedeotori n'a, à ce jour, que cinq cistes trouvées à son actif, et une seule cachée, le 23/02/2012. Mais le hasard a voulu que cette première "La ciste du diable" se positionne d'emblée comme la 3000e ciste de Lorraine. Cachée en Meurthe-et-Moselle, peut-être aidera-t-elle à redynamiser un département qui n'avait plus vu de nouvelle boîte... depuis trois mois ?

Une ciste podium qui, par contre, ne doit rien au hasard, c'est la millième d'Ille-et-Vilaine. Elle est en effet revenue le 11/02/2012 à la ciste Les 7 péchés capitaux : Avarice par Afad35, dernière pierre d'une série collective cachée pour l'occasion sous le pseudonyme Pécheurs du 35 auquel il convient d'associer KOI, Carthier, Gribouille, Troanis, Kiki03520 et Brossard56.

 

Brossard56 ne s'est pas contentée ce mois-ci de participer à la conquête collégiale de cette millième ciste. Dans une optique plus personnelle, elle a également gravi les dernières marches qui la séparaient encore du statut de Camille ; sa 4000e trouvaille enregistrée le 12/02/2012, fait d'elle le 18e membre de la famille.
À ses côtés, seule Maya30 franchit un cap symbolique ces dernières semaines, en devenant la 241e Cisteuse à entrer chez Émile (le 27/01/2012).

 

 

Dans le classement mensuel des départements les plus actifs, l'Essonne monte sur la première marche du podium pour le deuxième mois consécutif, portée par son projet de cacher un maximum de cistes portant les numéros 91••• en y incluant la 2000e ciste du département. Entamé au premier jour de l'an 2012 avec Les trois diamants de l'inévitable JMLV, le projet s'est achevé le 12/02/2012 avec la pose de La 2000ème essonnienne (20-100)... du même JMLV. Entre les deux, ce sont 250 boîtes, soit le quart des numéros disponibles, qui ont ainsi été monopolisées par le département, seul contre le reste du monde ! Grand artisan du projet, JML91 en aura à lui seul caché 152, suivi (de très loin) par Cbuffel (28), Butterfly (27), JMLV (11) et Alamiche (10). Laud91, Skarlatek, Nanougat, Mychol, Jean1957, Noxdeguerne, les Totemkhamon et Zecrome complètent la liste des autres participants, volontaires ou non. Les Chercheurs s'en sont donné ensuite à cœur joie puisqu'à ce jour, seules quatre cistes du projet restent encore inviolées ("la ciste du pigeonnier frontière", "la ciste de l'Arsenal VG 90 01", "Le randonneur au chapeau", "pigeonnier en Essonne n°52") !
Deux "petits nouveaux" complètent le podium des départements de février : les Hauts-de-Seine (+12 cistes, +3,27%) où Laud91 et Jeff7829 semblent avoir décidé de profiter à leur tour de l'arrivée du compteur des cistes dans la tranche des 92•••) et le Gard (+3,04%, soit 28 cistes, dont une série de quinze sur le thème des pierres sèches, cachée par Semisamis).

Enfin, terminons ce tour d'horizon avec un coup de projecteur sur la 90000e ciste cachée en Europe : après que Baykus ait inscrit de haute lutte la 90000e ciste "mondiale" à son palmarès, c'est dans un total anonymat que Miki63 a caché le 05/02/2012, dans le Puy-de-Dôme, son équivalent européen, avec "Les c.oix (n°19)". Un silence injuste que je m'empresse de réparer aujourd'hui, en attendant, dans quelques mois, de mettre en lumière la 90000e ciste française !

J'ai ouvert ce sujet en zoomant sur un quasi débutant, Kaedeotori. Il n'est pas illogique que je le conclue en faisant référence aux plus "capés" d'entre nous. On commençait pourtant à se poser des questions : plus de six semaines sans enregistrer une seule trouvaille, voilà qui était bien inhabituel de la part des Titbinou. Mais le trio vient de remettre les pendules à l'heure, en ce 28/02/2012, en franchissant, premier pseudo à le faire, le cap des 8000 cistes. Félicitations à ces Cisteuses hors "paire", qui continuent d'ouvrir des horizons inédits à tous les autres Chercheurs... 

(* pas un jour sans ciste)

LE COIN LITTÉRAIRE
 
Mystère dans les labours (suite) par Castafiore
 

Une parodie d'une scène célèbre d'Une vie de Maupassant ! 

Il traîna le gigolo jusqu'à la porte, mais celle-ci refusait de s'ouvrir. Pichon refourna son clopot redressé à la hâte et entreprit de se ruer vers l'avant du mobil home. Dans sa précipitation, il fit collection de poignées de portes de placard, pampilles et autres brimborions. Sa dernière acquisition fut les rideaux faits "Séobal", le kit complet spécial mobil home, voilages, la tringle. C'était de la soie. "Ça doit coûter bonbon", se dit-il. "Une paye, un salaire..." L'effet salaire, sur la soie c'est normal... Il arriva à se hisser sur le canapé et vit les feux sur la caisse arrière du pick-up qui tirait l'Aerostream dans la nuit noire.
La caravane cahota, elle venait de quitter la route pour emprunter un chemin caillouteux. A l'intérieur, les trois occupants essayaient tant bien que mal de ne pas tomber, et de trouver une solution rapide à leur problème.

- On est sur le chemin des causses ! s'écria Pichon aux premières loges sur le sofa.

- C'est un cul-de-sac ! hurla Chambier. Une falaise, et plus rien derrière !

Le pick-up freina brusquement. Chambier et Tison, avec l'inertie, rejoignirent Pichon sur le canapé. De là, ils aperçurent une ombre s'affairer derrière le véhicule. Quelqu'un décrochait la caravane. Puis l'ombre remonta dans le véhicule qui fit marche arrière. Il y eut un contact et le Dodge donna la gouache, faisant fumer les pneus. Il commençait à faire reculer la roulotte.

- Ah le salaud ! s'écria Chambier. Il veut nous buter !

Le manager des Mamayes et Papayes venait de passer par des couleurs psychédéliques, du blanc pisseux au vert caca d'oie. Pichon et Chambier étaient livides, trois livides sur un sofa plein.
La caravane prit de la vitesse. Puis plus rien. Une ou deux secondes interminables, durant lesquelles le temps suspendit son vol. Un état d'apesanteur parfait. Mais les lois de la gravité étant ce qu'elles sont, elles reprirent violemment leurs droits : la roulotte faucha trois acacias, avant de finir sa course dans le ru du père Riaude.

- Allez, lâchez-vous !

C'était la voix de Germain Poileux, le maire. Il était accompagné du maréchal des logis chef Perret.

- Lâchez-vous ! répéta-t-il à l'attention de Pichon, qui avait sorti une jambe par la vitre brisée du mobil home.

- C'est à cette heure-ci que tu arrives, blanc-bec ? s'exclama Ernest à l'adresse du gendarme.

- Eh ben dis donc, vous ne restez pas choqué longtemps, vous ! répondit Julien Perret dans un sourire, amusé autant par l'agressivité naturelle, presque instinctive, dont faisaient preuve les deux ancêtres que par l'acharnement qu'ils mettaient à ne pas vouloir quitter ce monde (qui pourtant ne voulait plus d'eux depuis plusieurs années déjà).

- Choqué ? Pourquoi ? demanda Chambier, avec un ton aussi aimable que son acolyte, en s'extirpant d'un des placards dans lequel il s'était trouvé encastré.

Pour seule réponse, le maréchal des logis et le maire de Saint Marcelin-sur-Poulaire se contentèrent de lever les yeux vers le ciel désormais largement étoilé. Les oreilles captaient relativement bien la musique qui venait d'en haut, le solo de trompette d'Omer Food-Bide, conclusion de "La plainte du Laboureur Con", couvrant tout juste le chant des grillons alentour et les clapotis délicats du ru et de la Poulaire, dans laquelle il se jetait, juste derrière eux.

 Ce n'est qu'après un temps d'adaptation assez long que les yeux de Pichon et Chambier, plongés dans l'obscurité suite à l'explosion de tous les éclairages de la caravane, purent réaliser l'ampleur de l'accident auquel ils avaient survécu : une vingtaine de mètres plus haut, les rares lumières du village et l'éclairage lointain du "New Deux Piliers" surlignaient le bord de la falaise sur une voûte richement ponctuée de points blancs. Comme pour souligner la chance insolente qu'avaient eu les deux ancêtres de s'en tirer sans rien de plus grave qu'une contusion au coude pour l'un, et une "putain d'envie de pisser" pour l'autre, l'un de ces points blancs se détacha du drap de jais sur lequel il était accroché, et parcourut une bonne distance angulaire avant d'exploser en un léger éclair teinté de vert...
Poète et tanguéro reconnu, le maréchal des logis Perret coupa le silence qui s'était installé :

- Cette étoile filante ressemble bien à l'âme de votre Gonzalo Orihuela en train de le quitter...

- Bien dit, Julien ! Qu'est-ce qu'il devient notre gonze à l'eau de rose ?

- Non, Gaston, c'est Gonzalo Ori... Arrêtez !!! Ne le secouez pas comme ça, vous voyez bien qu'il est en train de crever !!!

- Oui ben je m'en vais te la faire filer, moi, l'étoile, si elle me déballe pas tout de suite qui l'a payée pour tuer ma gaudelle
, grogna-t-il en s'acharnant sur ce qui n'était plus qu'un prunier argentin ensanglanté, transpercé en de multiples endroits par des branches d'acacia.

- Sa... commença le prunier, ce qui déclencha instantanément une quinte de toux, une vive douleur, et un arrêt des secouements par son tortionnaire, attendant de toutes ses oreilles la confession du mourant.

- Sa quoi ? Sacha Touillelépié, le marchand de tapis et de plumes ? tenta Chambier.

- Sabrina Nimet, la scénariste de cartoons ? essaya Pichon.

- Samuel Paquet, le DJ du Night Club de Grimouillis-sur-Orge ? participa le maire.

- Sam Féchié, le flic qui enregistre les plaintes à la brigade ? proposa le maréchal des logis.

Attendant la réaction de l'homme, dont tout le monde à présent oubliait de se soucier de l'état de santé, trop pressé de savoir qui gagnerait au jeu des devinettes, celui-ci rajouta comme indice une lettre :

- Sal... s'efforça-t-il de dire, ce qui eut pour effet de lui tirer une grimace de douleur autant que d'agonie, que les quatre autres hommes n'avaient même pas remarquée, chacun se creusant les méninges pour trouver qui, dans le coin, avait un nom commençant par ces trois lettres. Puis, comme un seul homme, fiers d'avoir enfin résolu cette énigme, tous aboyèrent :

- Salazar Therminusse, le chauffeur du train !!!

Comme pour donner raison à leurs propos, Paco Tison, dans un dernier effort, avoua :

- Sal... (il toussa) ... sal... (il cracha un peu de sang puis, se calmant, et prenant une bonne inspiration) ... salauds de sapins, z'auront eu ma peau !
Cette agression injuste contre l'ensemble de la gent gymnospermique furent ses dernières paroles ici-bas, et ce, malgré les efforts acharnés de Chambier contre ce corps désormais inanimé pour lui décrocher encore quelques prunes.

"La gent gymnospermique" ! À conserver dans les annales. Vous avez vu ce suspense ! Et "un livide pour un sofa plein" ! L'épisode est un peu long mais je ne pouvais pas vous le livrer sans son dénouement ! Pauvre Paco Tison !

 

 

Carbonnade de saumon par Cst73
 

Pour 6 personnes...

Ingrédients :
- 1 oignon
- 2 échalotes
- 300 gr de champignons de Paris
- 2 cuillères à soupe de farine
- 6 pavés de saumon
- de l’huile d’olive (et pas du saindoux, svp !!!)
- 1 branche de thym, 1 branche de laurier
- 1 cuillère à soupe de vergeoise
- 50 cl de bière ch’ti (une autre bière un peu corsée fait très bien l’affaire)
- sel, poivre

Préparation :
- Épluchez et émincez l’oignon, les échalotes et les champignons
- Farinez les morceaux de saumon et faites-les revenir sur feu vif 2 ou 3 minutes dans l’huile d’olive, puis retirez-les.
- Placez l’oignon et les échalotes dans la cocotte et faites-les blondir.
- Ajoutez le saumon, les champignons, le thym, le laurier, la vergeoise.
- Salez, poivrez.
- Arrosez avec la bière et laissez mijoter doucement 20 ou 30 minutes à couvert.
- Servez avec des pâtes fraîches ou du riz sauvage.

Image


Bon appétit !

 

 
 
 

Dans la série "jifoutou", "tyfoutou", "salade foutoir", "fouzytou"... le "Gâteau-Placard" par Mère Caverne
 

Que faire des restes de pain, céréales, gâteaux ?
Pas de gaspillage !

Coupez votre pain dur en petits morceaux et mettez-le à tremper dans un saladier de lait pendant plusieurs heures, de façon à ce qu'il soit bien ramolli.
Ouvrez alors vos placards et cherchez ce que vous pouvez bien ajouter...
Pour sucrer le gâteau, j’utilise des fonds de pots de confiture ou du miel. Mais si rien de tout cela ne traîne dans votre cuisine, un peu de sucre fera l'affaire.
Ajoutez trois œufs entiers... mais sans la coquille.
Mélangez bien de façon à obtenir une "pâte homogène" ou presque.

Un petit fond de bouteille de liqueur, ou de rhum mettra un peu de joie à l’ensemble.
Ajputez maintenant tout ce que vous trouvez : raisins secs, fruits confits, dattes, noisettes, céréales, biscuits qui restent au fond d’un paquet.



Mélangez à nouveau soigneusement avant de verser dans un moule et là… n'oubliez surtout pas d’enfoncer quelques carreaux de chocolat entiers dans la pâte (on peut mettre également les chocolats de Noël qui ont été oubliés).
Mettre au four sur un programme gâteau (ou à 180-200°C) pendant le temps qu'il faudra pour que le parfum vous appelle et que vous ne puissiez plus résister au plaisir de le sortir du four et le goûter

Si vous dégustez chaud ou tiède, vous trouverez le chocolat fondant… Un délice !


Vous pouvez, également sur le même principe, faire un gâteau salé avec fromage, jambon, olives...
Alors, bon appétit !

 

 
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

  

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

À vous de les reconnaître !

 

BAMBIN MYSTÈRE DE MARS
 

 

 

 

Aucun doute ! Ce bambin mystère est une bambine !

L'avez-vous reconnue ?

 

Dans l'affirmative, rendez-vous sur le forum général (ICI) et faites-nous part de vos suggestions !

 
 
 
 
 
 

ÉMILE D'UN JOUR
 
Maya30 et Bernardjsv... par Ciste-Thématique
 

Maya30 et Bernardjsv, un sympathique couple de Cisteurs gardois, font leur entrée dans la famille d'Émile.


CT : Qui se cache derrière vos deux pseudos ?
Qui sommes-nous ? Un couple de cinquantenaires bien décidé à profiter des bons moments de la vie et les cistes en font largement partie.

CT : Cisteurs depuis 2005, comment êtes-vous arrivés sur la piste ?
Un fameux jour de 2005... où jamais nous n’aurions imaginé qu’un entrefilet dans un magazine télé nous apporterait autant de plaisir !

CT : Comment se passent les préparatifs de vos sorties cistiques ?
Complices dans les décryptages et sur le terrain, nous préparons nos sorties au gré du temps et de nos envies. Et comme l’a dit Monsieur le Maire… nous sommes ensemble pour le meilleur et pour le pire. Durant ce long parcours nous avons fait de belles découvertes et eu de grandes déceptions. Des journées fastes et d’autres de galères. Telle est la vie du Cisteur.

CT : Quels sont vos meilleurs souvenirs ?
Difficile de choisir... Il y eut... la découverte dans les Cévennes d’un panorama époustouflant face à une tombe... d’un vase de nuit avec sa table tout en haut d’un sommet Cévenol... un sentier en balcon à la découverte de Blanche-Neige... des lieux de pique-nique avec vue imprenable sur la Méditerranée ou sur les Cévennes... des instants inoubliables à regarder le soleil se coucher dans les Alpilles ou en Camargue et bien d’autres moments de pur bonheur.



CT : Racontez-nous votre parcours de Chercheurs ?
Contemplatifs, nous le sommes et grâce à ces belles boîtes nous ne sommes pas prêts d’arrêter de jouer. Nous prenons notre temps, privilégiant le plaisir au chiffre. Notre quête est simple : connaître et faire découvrir notre département.

CT : Une anecdote ?
Ce qui nous éclate ce sont les situations inattendues, Bernard s’amusant de me voir rouge écarlate gravir une côte… se doutant que la boîte est en bas ou Maya découvrant son homme dans une grotte, en slip, de l’eau jusque sous les bras à la recherche d’une boîte qu’il ne trouva jamais.
La rencontre avec Émile fut longue à venir. Le jour où Bernard décapsula sa 1000e boîte, Tomatoket, Émilien gardois, avait préparé pour l’occasion une ciste qu’il attendait patiemment de mettre en ligne depuis plusieurs mois. Il renouvela l’action en offrant à Maya une boîte dans un joli rucher. Merci à lui. Pour tout dire, c'est grâce aux Cisteurs que nous faisons désormais partie de la famille d’Émile, parce qu’à travers le jeu, nous avons rencontré des personnes d’un grand intérêt.

CT : 2012 est l'année des Mayas, que va-t-il se passer prochainement dans le Gard ? 

Justement, quand on fait partie d’une famille on a envie de se retrouver et d’accueillir. Le Gard n’avait jamais organisé de grand week-end. Tintin34000 (maintenant héraultais mais gardois dans l’âme) a exprimé l’envie d’une grande rencontre. Tomatoket, Tintin et Bernardjsv ont délimité un terrain de jeu, il restait à trouver l’hébergement et la date. Il y a eu une grande effervescence dans la ruche. Il nous fallait vingt-cinq participants pour lancer le projet. Nous sommes très peu de Cisteurs dans le Gard et de ce fait le forum a été un plus. Il nous a permis d’élargir notre invitation. Nous tenons à remercier Woodpecker qui a été un porte-parole de choc.
Un "Week-end de grands pêcheurs" est annoncé sur le forum gardois, avec un lâcher exceptionnel de cistes, le samedi 31 mars et le 1er avril 2012, sur un terrain de jeu digne d’un grand camp d’ados !... D’ailleurs bienvenue à ceux qui souhaitent y participer !

 

 

 

 

 

RENCONTRE EN LOZÈRE
 
17 et 18 septembre 2011 par Monkassel
 

L’eau : écoute-la chanter de sources en ruisseaux, de rivières en cascades…

Zzzzzzzz : les abeilles dansent et les buissons bruissent…
Air : hume et respire le long des sentiers, dans les près et les forêts...

Le week-end des 17 et 18 septembre 2011, ils l’osèrent !
Des Cisteur(se)s – passagers du paysage – avec chiens, sacs et bâtons, en Margeride se baladèrent.

À l’appel de Barbs – l’homme des bois, plus chevelu et moustachu que barbu – ils sont venus nombreux.
Du coin ou de loin, Cistouristes voisins et amis se rassemblèrent quand l’été, croyait-on, allait finir.

Image


Dès le matin, les équipes se mirent en marche et s’égaillèrent, voire s’égarèrent dans les bois et pâturages.
Et qui de traverser des ruisseaux, franchir des vieux ponts romains, passer des barbelés sous le nez des vaches étonnées : les belles Aubrac, aux longs cils et yeux maquillés.

Image

Entre balade apéritive et balade digestive, on ne manqua pas le pique-nique au bord de l’étang de la Rouvière : joli coin pour les pêcheurs et les chasseurs… de cistes, aussi !
C’était le moment attendu du partage de "recettes-maison" régionales et de denrées locales – la saucisse au roquefort de Châteauneuf de Randon a fait l’unanimité ! – sans oublier la dégustation de boissons apéritives originales.

Image


Ce fut le temps des joyeux échanges et l’occasion d’une inscription aux cistes mobiles – mentions spéciales au joli puzzle en voyage d’une Cisteuse maralpine et à l’impressionnant coffre au "cistrésor" de l’Ardéchois…

Image


Les enfants comme les grandes personnes – mais tous aussi de grands enfants – étaient à la fête.

Et l’on reprit la quête : il ne fallait pas revenir bredouille, surtout pas sans son badge d’entrée à la soirée-repas organisée par notre guide à Serverette.
Dans les précieuses boîboîtes ramassées, chacun cherchait la clé qu’un "Barbs Bleu" lui avait dédiée.

Les groupes se reformèrent et partirent à la découverte de chapelles romanes et de moulins à eau, de fours à pain et de travails à ferrer, de dolmens et de menhirs christianisés, de grotesques cavités et de curieux sarcophages de granit, de vestiges gabales et de voies romaines… ils suivirent même les traces de Tourix – un "descendant" gaulois sur le chemin de ses ancêtres !

Image


Le soir, autour de la table, les spécialités locales (charcuteries lozériennes, pouteille puis tarte aux fruits rouges) furent englouties avec appétit d’autant qu’elles étaient arrosées d’une cuvée "ardéchoise" choisie et offerte par un fou amateur de la vinha.

Image

À la nuit tombée, une Cisteuse-hibou cherchait son chemin sous la lune tandis que d’autres saluaient une Demoiselle Coiffée…
Le lendemain plusieurs y revenaient : sous la houlette du berger qui ne laissait s’égarer personne et en remettait plusieurs sur la bonne voie ; le téléphone ar-barbs était à l’écoute !
Et à nouveau, à l’heure du déjeuner, on mangeait des caillettes chaudes en se laissant "cailler"… autour de l’étang quand le vent s’est levé. La bonne humeur était franche et le (grand) plaisir partagé.


Nous avons échangé des adresses, nous sommes donné rendez-vous ici(ste) ou ailleurs…
L’été lozérien, comme l’été indien, a perduré ; certains y sont même revenus et quelques nouvelles boîtes attendent le retour des Cisteurs aux beaux jours : une autre rencontre pour ceux qui auront raté la première et les autres qui en re-demanderaient… pourquoi pas ?

 

RENCONTRE EN PAYS-DE-LOIRE
 
Épiphanie, saison V par Locotwister
 

Pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi les épisodes précédents, l'Épiphanie cistique des Pays-de-Loire est à nos petites boîtes ce que les Césars sont au cinéma français : une institution ! Cette nouvelle saison a pourtant failli à la tradition : après une interminable balade de 6-7 km au cours de laquelle certains ont perdu le nord à force de persister à raisonner à l'envers... La soirée s'est poursuivie par un repas qui se voulait convivial : les huîtres étaient tièdes, le saumon pas frais ("comment fa, il vend des poiffons pourris mon papa ?"), sans parler des galettes sans saveur ni du Gibolin qui ressemblait à de l'eau d'Évian. Les participants n'ont pas décoincé le moindre sourire, la royauté a perdu sa couronne... Bref ! Une soirée à effacer des mémoires cistiques. Une nouvelle Cisteuse, Esmeralda49, a même juré (un peu tard) que l'on ne l' y reprendrait plus. Tout est parti en eau de boudin, c'est vous dire !!!

Bon d'accord ! Les effluves s'étant quelque peu dissipées, une chose est sûre, vivement la saison VI !


Image

Kiki05320 en mode "Reine d'Angleterre" a tout de même réussi à dérider les participants,
sous l'oeil de Brossard56 en mode "Reporter d'un jour".
 
 
 

 
 

 

Monsieur Jean... par Cecemel

Je suis kiné et, étant donné que j'aime tout ce qui concerne les vestiges de guerre et que je ne supporte pas que cela commence à tomber dans l'oubli, j'aborde souvent le sujet avec mes patients, "les anciens", comme on dit...

En juin dernier, j’ai eu à m’occuper d’un nouveau patient (nous l’appellerons M. Jean), suite à la pose d’une prothèse de hanche. Apprenant que c'était un ancien bûcheron, je lui parle des cistes et des vestiges de guerre en quête d'éventuels lieux exceptionnels. Alors, au beau milieu de sa séance, il se met à me raconter plein d'anecdotes en y mettant une telle vie que même les patients les plus mal en point se sont mêlés à la conversation. Puis M. Jean m'a parlé d’un lieu extraordinaire, et de ce tunnel dont on aurait même cru que c'était lui qui l'avait creusé !

Ma journée finie, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller vérifier ses dires. Me voilà embarquée sur une route forestière, et coincée plus d'une demi-heure derrière un grumier en plein chargement... Enfin arrivée sur les lieux, je trouve sans peine tellement sesdescriptions avaient été précises. Plus limpides que certaines énigmes de Cisteurs, et plus détaillées qu’une Top 25 !
En hommage à tous ces "anciens" du service de rééducation, je décidai d’y cacher une ciste.

Le lendemain, à 7h30, alors que je faisais le tour des chambres avec les chirurgiens pour faire le point sur l'évolution de chaque patient, M. Jean lâche à l'assemblée : "Alors la kiné, vous êtes allée voir là où je vous ai dit ?" et patati et patata… Tout le monde m'a demandé d'expliquer cette histoire en détail et, finalement, la hanche de ce patient est passée au second plan ce jour-là.

Et juste avant de sortir de sa chambre, M. Jean me demande : "Et vous n'avez pas vu de blaireau ? Car moi j'en ai tué un avec un gourdin, tout au bout du tunnel. Il avait même eu le temps de me mordre..."

Euh… non !

 

 
 

7 PÉCHÉS POUR 1000 CISTES
 
Petite histoire de la 1000e de l'Ille-et-Vilaine... par Afad35
 

L'Ille-et-Vilaine vient de franchir le cap des 1000 cistes. Alors que très peu de boîtes avaient été posées depuis la fin de l'été, plus de trente ont été déposées en l'espace de quelques jours... Tout ça n'est pas, bien sûr, le fruit du hasard.

Dès la fin de l'été, j'avais repéré que l'échéance approchait et donc posté un message sur le forum Bretagne, pour voir si les Cisteurs locaux voulaient faire quelque chose de spécial, comme une énigme dédiée (ce qui avait été fait en Loire-Atlantique) ou une ciste mobile similaire à la 1000e du Morbihan...

Les avis avaient été unanimes qu'il fallait en effet faire quelque chose de spécial, mais par contre très peu d'idées ont été proposées... Seule celle d'une ciste collective posée par les "figures locales" m'avait semblé intéressante, mais cela restait à affiner...
Je me suis creusé les méninges, j'ai soumis quelques idées (par exemple, faire revivre une ancienne ciste disparue), mais elles ont été gentiment repoussées par mes collègues, car trop compliquées (ceux qui se sont déjà collés à mes énigmes me reconnaîtront !). C'est fin octobre que l'idée finale a vu le jour...

Tout d'abord, je dois préciser que je gère, avec Brossard56, la cartographie d'Ille-et-Vilaine (je profite de l'occasion pour remercier une fois de plus Gadjo de son excellent travail). Ce département compte six zones, plus, comme partout ailleurs, une liste de cistes non localisées. J'ai eu donc l'idée d'une série de sept cistes, dont six posées dans chacune des zones de la cartographie. Celles-ci conduisant à la septième qui serait "non localisée".

J'ai fait part de cette idée autour de moi... Et tout le monde à mordu à l'hameçon !

Restait à trouver le thème en rapport avec le chiffre 7 : Les 7 merveilles du monde, les 7 arts majeurs, les 7 nains, les 7 péchés capitaux, les 7 anges de l'apocalypse, les 7 tomes d'Harry Potter, les 7 jours de la semaine... finalement on avait l'embarras du choix !

Tout s'est noué lors d'un superbe repas chez Carthier qui a décidé du thème, les sept péchés capitaux, et a réparti les secteurs et les péchés entre les sept futurs pécheurs : pour King Of Idiots, la Colère, en pays de St Malo, pour les Carthier, l'Envie en pays de Redon, pour Gribouille35, la Gourmandise en pays de Rennes, pour les Troanis, la Luxure en pays de Vitré, pour Brossard56, l'Orgueil en Brocéliande, pour Kiki03520, la Paresse en pays de Fougères, et pour moi, l'Avarice, non localisée...

Tout s'est mis en place dans les semaines qui ont suivi, et un "léger" stress pointait dès qu'une nouvelle ciste était mise en ligne dans le département. Les Carthier et moi avions quelques énigmes en réserve pour assurer la mise en ligne au bon moment.

Courant février, à quelques encablures du numéro fatidique, Carthier profite d'une nuit blanche pour l'assaut final et la mise en ligne de treize cistes (six en réserve et sept "péchés capitaux").
Je reste admiratif devant le travail de recherche ou d'imagination dont ont fait preuve mes amis pour trouver un spot et/ou une énigme collant à leur thème imposé... pour ne citer qu'eux, les Troanis ont trouvé un spot en parfaite adéquation avec la luxure, Kiki03520 nous apprend qu'il tient l'idée assez originale pour la paresse, et le King a réussi à lire le mot colère dans les haies du bocage !

Un grand merci à eux, sans qui ce pari aurait été impossible, et un petit mot pour Cst73 qui a patiemment attendu que nous soyons prêts pour déclarer de nouvelles cistes dans son propre département...

En espérant que tout cela vous donne envie de visiter l'Ille-et-Vilaine !

 

 

CISTES DE SAISON
 

L'ours et les pingouins... par Eustache


Pays Horloger (F), district du Locle (CH), janvier 2009.

Brrr ! Ça y est, l'hiver est bien là et le grand froid s'est installé...
Le grand froid, dans cette contrée qualifiée de sibérienne, c'est des températures négatives inférieures à -15 °C qui semblent durer une éternité... une semaine, voire deux, avec selon l'année, des pics jusqu'à -25 ou plus... non, moins ! ...enfin, pire !

Au-dessus de 800 mètres d'altitude, l'activité cistique est en dormance. On ne ciste quasiment plus qu'en plaine et les boîtes de moyenne altitude attendront le printemps...
C'est la saison du décryptage, dans l'attente de la remontée des températures et du dégel qui libérera les boîtes "du Haut" de leur gangue de glace...

Mais voici que ces températures extrêmes peuvent, pour une fois, se faire complices du Cisteur pas trop frileux !

Un copain, adepte des activités de glisse, me téléphone un soir...
"Dis-donc, les bassins sont gelés, et aujourd'hui en allant y patiner, j'ai pensé à toi : j'ai trouvé un endroit étonnant où tu pourrais cacher une ciste ! "
Et lui de m'expliquer où me rendre et quoi y trouver...
Mais bien sûr ! Je la connais cette grotte "historique" que j'ai découverte il y a une bonne dizaine d'années lors d'une randonnée...
La descente de la combe est un peu raide, mais la révélation de ce porche, au ras de l'eau et surmonté d'un cartouche gravé rappelant les visites des souverains prussiens dans leur principauté, m'avait épatée.

Le roi était arrivé en grande pompe dans une grande barque...

Aujourd'hui, l'idée de débarquer dans mes petites pompes (de rando) en suivant moi aussi l'axe des méandres, me séduit complètement.

Deux kilomètres de flânerie sur ce grand radeau figé... de découvertes en étonnement, je profite de tout ce qui se présente à ma curiosité émerveillée : une partie de hockey, des œuvres abstraites et éphémères dans l'épaisseur de la glace, les virtuosités d'un couple de patineurs, un ou deux rochers légendaires, une piste de luge mixte (neige et glace) où les enfants s'en donnent à cœur joie, un sonneur de cor des Alpes face à la paroi de l'Écho, une bille de bois fichée telle un mât sur un pont de glace... et enfin cette cavité que j'aborde aujourd'hui de face...

Malgré la fréquentation du lieu dans ces circonstances hivernales, il ne m'est pas trop compliqué de cacher la boîte discrètement et à l'abri d'une possible montée des eaux de crue...

Glacial, ce mois de février 2012 aurait été bien propice aux visites en "mode pingouin", et ce durant une dizaine de jours au moins, mais jusqu'à maintenant les quelques Trouveurs ne l'ont été qu'en "mode ours" !

2013 sera-t-elle enfin une année à pingouins ?

L'ours et les pingouins...

 

Le Bonhomme de Neige alsacien (sans doute la ciste la plus capricieuse)... par Sioux

Non, il ne s'agit pas d'une ciste à croquer, mais du Bonhomme de Neige, une ciste pour le moins originale, conçue le jour de Noël 2006 par Grosjean, Cisteur bas-rhinois émérite autant qu'inventif.

Sur le principe d'une ciste mobile, la cache est entièrement tributaire de la météo neigeuse ; en effet, la règle de base en est la suivante : la ciste doit être placée dans un beau site, simplement posée sur le terrain, et juste au début d'une chute de neige suffisamment conséquente pour que la boîte soit exclusivement recouverte d'un bon manteau blanc, et non être enfouie après-coup sous la neige.
Une fois trouvée, la ciste est emportée, l'énigme modifiée en attente d'une nouvelle arrivée de neige... qui se fait parfois longuement attendre !
Le "papa" précisait également qu'en cas de fonte, le Cacheur ne devait pas venir retirer la ciste, auquel cas, sans Trouveur avant le dégel, elle serait définitivement perdue.

La première version du Bonhomme de Neige...
... n'a eu qu'un seul Trouveur : Krapette, un mois après.
Le délai entre la trouvaille et la nouvelle cache fut long (deux ans) autant à cause du manque de neige, que de son caractère aléatoire et souvent imprévisible : elle était déjà tombée ou alors la couche de neige était trop fine, voire fondue à peine la ciste posée !

Avec la cache de Krapette, une seconde version vit le jour, trouvée dans le mois par Xjeromex.

C'est à partir de la troisième version mise en ligne, qu'il fut décidé que la ciste ne serait plus vouée à n'avoir qu'un Trouveur unique, mais se perpétuerait comme toutes les cistes mobiles, cachée sous le pseudo de "Snowman".
Ainsi, tout le forum Alsace, et particulièrement le dernier détenteur du BN, converge l’hiver vers le sujet dédié en scrutant allègrement les prévisions météo, et en prolongeant par le fil actuel, celui du précédent forum.

En résumé :
Initié à Noël 2006, le "Bonhomme de Neige" a été trouvé en janvier 2007, puis recaché en février 2009 et découvert le mois suivant.
Il est à nouveau enseveli en décembre 2009, récupéré en janvier 2010 par Corey, puis par Grosjean qui ne peut le recacher que deux ans après, fin janvier de cette année... Il est promptement déniché le lendemain par les "décapsulators d'Alsace", et attend maintenant la prochaine chute de neige - cette année ou l'an prochain selon le bon vouloir du ciel ! - trônant, en attendant la prochaine chute de neige, sur la cheminée des Pionniers67 qui ont carte... "blanche" pour la prochaine repose !


L'esprit de la ciste du Bonhomme de Neige (par Grosjean) :

- L'intérêt de cette ciste est d'être "fragile", elle est liée à la poésie des chutes de neige : si personne ne la trouve avant la fonte de la neige qui la dissimule, elle sera probablement perdue.
- La résolution de "l'énigme" devrait être vraiment accessoire par rapport au plaisir de la découverte sur le terrain.
- Il est permis de rêver qu'elle sera sortie de sa cache étincelante au cours d'une belle nuit de pleine lune ou en pleine tempête de neige !
- C'est une pensée pour les hivers neigeux de nos enfances, et un défi pour toute la population si attachante des Cisteurs et Cisteuses.
- Cette ciste est aussi un hommage au personnage "The Snowman" de Raymond Briggs

 

 
 

FAITS D'HIVER
 
Impression... par Cst73
 

Ce n'est pas une impression de réchauffement climatique qu'a donné ce glacial mois de février.
Paradoxalement, le froid polaire qui a sévi dans nos régions pendant quinze jours n'a pas empêché certain(e)s de s'adonner à leur passion favorite !
Mais aïe, aïe, aïe… que c'était dur d'extraire, voire de désincarcérer une petite boîte par –15°C, coincée dans son écrin gelé, avec des p'tites mains gelées, le visage cinglé par une bise (et pas celle torride de la St-Valentin, hein !) glacée qui s'infiltrait, la coquine, sous l'épaisse couche de vêtements recommandée par Météo-France !

Si, si, j'ai testé ! Certain(e)s ne se sont pas gêné(e)s pour me traiter de givrée !


Outre le bonheur encore plus mérité d'ouvrir la petite boîte, c'est l'époustouflant spectacle de la nature figée par le froid qui m'a réchauffé le cœur !
Quelle féérie que ces cascades gelées, statufiées dans leur chute par je ne sais quel sortilège !
Un copain Cisteur me faisait remarquer le silence… ce silence inhabituel pour une chute d'eau devenue enrouée puis aphone !

Dans quelques semaines, remontée des températures oblige, ces divines divas auront retrouvé leur voix cristalline ; les boîboîtes auront été libérées du joug glaciaire et le printemps commencera à pointer le bout de son nez dans une joyeuse montée de sève…
Gageons que ceux qui auront choisi d'hiberner sous la couette ou de décoder ou encoder au coin du feu, mettront les bouchées doubles pour leur, pour notre plus grand plaisir !

 

 

Magie éphémère
 

... par Iris39

Cascade du Saut Girard

 

Cascade de l'Éventail

Les cascades du Hérisson, dans le Jura, sont presque entièrement prises par la glace.


... par Cleapotre

 

C'EST BEAU !
 
Les alphabets de Mamietopset
 

 

Mamietopset a décoré six alphabets... De quoi contenter d'éventuels collectionneurs ! Bien sûr, toutes les lettres sont différentes. Il n'y a pas plus de cinq lettres pour un même thème !

 

 

COUP DE CŒUR
 
"Mystcist" d'Erod1... par Eustache
 

Là où tout a commencé... 

Alors on  file faire un petit tour sur le forum (juste ceux qui ne lisent pas le Ciste-Thématique !), et quand on a trouvé ce qu'on cherchait, c'est le grand plongeon...

 

Voilà, je suis entrée... j'ai lu le journal aux nouvelles peu rassurantes pour mon copain Erod, puis j'ai emboîté le pas à Diabolottin e et Diabolo pour tenter de les aider dans leur quête...

Je ne savais pas ce qui m'attendait moi aussi !

Pendant des heures (des jours ?), j'ai ouvert des boîtes, tourné des pages, fait demi-tour, consulté la carte, échafaudé des hypothèses, cherché la petite bête, oublié un truc, farfouillé ici ou là, douté, cherché des clés, consulté des albums, crié victoire, lu des messages codés, recommencé, épousseté les toiles d'araignée, pesté, pointé les découvertes, entrebâillé des portes, admiré, ri aux éclats (rhooo, le cochon d'Erod !), rebroussé chemin, espéré, noirci des pages, trouvé des pistes, visionné des images psychédéliques, envoyé des messages, fait de savants calculs, vérifié des conclusions, cherché en vain, établi des plans de recherche, tourné et retourné les éléments, titillé la souris, dénoué petit à petit l'écheveau si savamment assemblé par Erod... 

...traversé les Âges pour enfin, peut-être... trouver l'introuvable !

 

Coup de coeur pour cette unique énigme très bien ficelée, associée à une série de six cistes à découvrir quelque part en Haute-Saône...

Merci Erod !!!

 

 

 

COMPLÈTEMENT GIVRÉE !
 
... par Ovive34
 

♪ Eustache en mitaines, taines,
Va à la fontaine, taine,
Pour chercher de l'eau, l'eau,
Dans son petit seau, seau ♪ 
Soudain se dit-elle, telle,
C'est de la dentelle, telle,
 Cette eau est givrée, vrai !
J'm'en vais leur montrer, trer...
 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Afad35, Bernardjsv & Maya30, CapitaineCaverne, Cecemel, Cst73, Grosjean, Iris39, Mamietopset, Monkassel, Yogo, Adopeste, Brossard56, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Eustache, Locotwister, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.



Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

Bambin mystère, remue-méninges... C'est ICI !

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation