JOURNAL DES CISTEURS N°79
Parution du 01/10/2012
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Sioux
 

Folles cistes dans les prés, fleurissent fleurissent... Les colchiques, elles, n'éclosent peut-être pas partout, et le Sieur Automne s'est doucement installé dans nos contrées. Il n'a toutefois pas réussi à s'offrir en avant-première, le 15 septembre, un lâcher de bouchons en campagne - et en ville aussi - puisque certains ont sabré les bulles, ici ou là, et soufflé en joyeuse compagnie les dix bougies de notre jeu sous un ciel encore très complice !
D'ailleurs, ce même jour, vous avez pu découvrir, dans le Salon des Divers-tissements, les photos du rallye que chacune des onze équipes participantes a mises en jeu pour les huit thèmes proposés. Le sondage est ouvert jusqu'à mi-octobre, n'oubliez pas d'y ajouter vos choix !
Que vos neurones baguenaudent sur les jeux, que vos papilles s'émoustillent sur le délicieux cheesecake de Boudicca, ou que vous survoliez nos régions au gré des articles, toute la rédaction vous souhaite bonne lecture !

 

 

À VOS AGENDAS
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...


- Rencontre Cist'Alpes 2012 - 6 et 7 octobre 2012 - Digne et environs : Forum PACA

 

 

  

DIX ANS... EN BELGIQUE
 
Barbecue à Heure-le-Romain... par Vadrouille
 

C'est en juin que Chérie lance l'appel suivant sur le forum : "Avis à tous ! Qui serait partant pour mon second barbecue le 15 septembre, région visétoise ?"

Heureux hasard du calendrier, c'est le 15 septembre 2002, que la première ciste a été mise en ligne, dans la région parisienne. C'est donc l'occasion de faire la fête doublement.

Ont répondu à l'appel : AirEauTerreFeux, Aramis1956-Miss Bricola, Black Jack, Brt, Calamity Janes, Félémius, Guilv l'Escargotte, Indianajanes (Indy), Lesprit, Lornitho, Luna Lovegood, Mam05, Misschaton, Pipelette, Stuartlechat, Vadrouille et les Walapi.

Il fallait bien sûr une grande prêtresse, au sens organisationnel, pour donner un coup de main à Chérie. Qui d'autre qu'Indy ? 

Dès le départ, à coups d'échanges de posts sur le forum, elle coordonne le tout. s'occupe de la logistique.
Pour marquer cette journée, et sur une idée de Félémius, c'est un T-shirt qui sera créé, avec la complicité de la fille d'Aramis1956. Commence alors une course contre la montre, orchestrée encore (merci à elle) par Indy : choix du projet, réalisation des T-shirts, sans compter la valse des tailles pour préparer la commande (M, L, XL, modèle homme ou femme, etc.).
Voilà le résultat : 

Pour l'apéritif, Indy nous a préparé son maitrank (apéritif belge à base d'aspérule odorante) et Black Jack nous a apporté sa "pisse de chat" dont la recette est bien gardée.

Pendant ce temps, nous avons pu apprécier l'inventivité de Mam05 avec sa ciste du Stationnement et de Félémius et son Imaginarium.

Il est temps de passer à table. Mais que font donc cette couverture et ces bougies sur la table ? Pour faire de la place chacun les repousse un peu plus loin, jusqu'à ce que Vadrouille prenne le tout pour le déposer dans le bureau.
Aux fourneaux, le compagnon de Chérie s'active à nous griller brochettes, saucisses et autres bonnes choses, tandis que nous goûtons la tarte à la tomate d'Indy et la tortilla de Luna Lovegood.
Après ce repas digne des banquets de Pantagruel, rien de tel qu'une balade, pour digérer tout ça. Et qui dit balade, dit encore des cistes à trouver. Notre hôtesse en avait placé seize pour cette occasion. Mais quelle charmante attention : à la lecture des énigmes, chaque participant a pu constater qu'une ciste lui était dédicacée.
Et voilà cette joyeuse troupe parcourant les chemins de cette belle campagne à mi-chemin entre Liège et Maastricht. Le plus dur pour chacun est de se familiariser avec le jargon de Chérie et avec sa logique... Où va-t-elle les chercher ?! 
Saviez-vous que "les restos" signifient à gauche ? Pourquoi ? Les restos du cœur bien sûr. Élémentaire mon cher Watson ! 
Saviez-vous aussi qu'à un carrefour, si Chérie vous dit d'aller à l'est, inutile de sortir votre boussole. Cela signifie tourner à droite. Logique non ?

Voici en images, quelques situations cocasses.


Lesprit prend de la hauteur ; Félémius prisonnier ; Nos acrobates de service ; Et bien sûr Chérie qui se marre !

Après avoir décapsulé les quinze premières cistes, nous voilà au point de départ du circuit. Mais où donc est la dernière ? C'est Stuartlechat qui doit la trouver, mais où ? Elle est blottie sous la couette bien au chaud chez Chérie. 
Nous voilà donc de retour... mais que fait cette couverture à nouveau sur la table ? 
Bon sang, mais c'est bien sûr ! La couette de Stuart ! Dessous, un exemplaire de "Ma ciste en enfer" et pour marquer son territoire, chaque Cisteur-participant doit y écrire une dédicace.



Il est temps maintenant de passer au dessert : ici point de gâteau, mais quand même dix bougies sur les tartes apportées par Lornitho, le tout accompagné des célèbres mousses au chocolat de Lesprit, de sa salade de fruits et des mini-cakes d'Aramis1956.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin...

Chacun reprend sa route, la tête pleine de merveilleux souvenirs et heureux d'avoir pu mettre un visage sur ces pseudos qui nous intriguaient tant.

(1) Vadrouille - (2) Stuartlechat - (3) AirEauTerreFeux - (4) Lornitho - (5) Misschaton - (6) Guilv l'Escargotte - (7) Les Walapi - (8) Luna lovegood - (9) Chérie - (10) Mam05 - (11) Pipelette - 12) Black Jack - (13) Aramis1956 - (14) Miss Bricola - (15) Calamity Janes - (16) Lesprit - (17) Indianajanes - (18) Félémius - (19) Brt.


 
  

DIX ANS... DANS LE LOT
 
Rassemblement à Montcuq... par Crocor
 


Le samedi 15 septembre, Bob82 et Lolo-09 organisèrent un bien sympathique rassemblement dans ce fameux village popularisé par le célébrissime sketch des années 1970 avec Daniel Prévost.

Pour l'occasion, voici les facétieux Cisteurs (dans l'ordre de gauche à droite en commençant par le premier rang) : Ptibouchon, Lolo-09, Mme Cbuffel ; Les Tulipes, Héliosunbé, Tequila ; Crocor, Bob82, Laud91, Mr Cbuffel, vus de face...


...et de fesses (dans le désordre) !

Le matin, la série concoctée par Lolo-09 conduisit tout ce beau monde à travers les ruelles étroites, dont celle du "Petit Rapporteur", inaugurée en 2007.

L'occasion fut donnée de découvrir de multiples curiosités architecturales...
Notamment, le remarquable donjon du XIIe siècle, haut de 24 mètres et renfermant quelques trésors cachés.
En peu plus loin, une halte s'imposa près de la stèle en hommage au chanteur Nino Ferrer qui, pendant longtemps, habita à Montcuq.


Après cette balade pittoresque, un joyeux pique-nique réunit les Cisteurs, près du plan d'eau Saint-Sernin, et au dessert, l'anniversaire des dix ans des cistes fut fêté...

...en apothéose, comme il se doit !!!

 

Certains aperçurent alors un bien curieux baigneur portant un bob... puis d'autres découvrirent plus tard ce même individu sans masque et tout habillé. Il avait un couvre-chef identique et il tenait à la main une peluche Bob l'éponge, correspondant à sa 5000e ciste trouvée.

Mais il n'est pas venu pour rien. Il a dispersé pour l'occasion les dix bougies d'anniversaire dans le secteur environnant, à travers une belle série d'énigmes à résoudre.
Les neurones se sont réactivés... faisant même attendre l'excellent gâteau à la broche confectionné par Héliosunbé !
Puis tout le monde est reparti en piste et les bougies furent récupérées en quelques heures.



Encore quelques sourires facétieux devant l'entrée d'une grotte isolée dont Daniel Prévost aurait pu se servir dans son sketch.

Puis, près du lac, à la lueur des dix bougies retrouvées, les Cisteurs accueillirent la nuit qui venait leur dire que la fête se terminait sur cette belle conclusion poétique.

 

 

DIX ANS... EN ALSACE
 
... par Sioux
 


Si d'autres régions avaient lancé les cartons d'invitation de longue date, les Alsaciens eux, ont presque improvisé leur rencontre pour célébrer à la bonne franquette les dix ans de notre jeu favori : lancé par Cleapotre juste deux jours avant le fameux samedi, l'appel a été concrétisé par ceux qui, par chance, étaient libres ce jour-là : Newra, Le Troll Porteur et leur adorable Newtrollette de huit mois et demi, Teddy et sa dame, les Liloo2, Poupouce, et Cocomama prévenu au dernier moment, et qui est venu nous rejoindre après une courte nuit, ou plutôt matinée, de sommeil car il travaillait de nuit... les autres Alsaciens n'ayant pu se libérer s'étant joints à nous en pensée.
Et c'est autour d'une bonne table... des Sorcières dans la forêt de Saverne (Bas-Rhin) que nous nous sommes retrouvés et avons trinqué à la mémoire de Max et à la postérité de nos cistes... 

Nous avons associé les autres régions en envoyant des SMS à ceux des Midi-Pyrénées, du Languedoc, de Paris, du Jura, et même en Guyane pour joindre à la bonne humeur générale un Alsacien récemment expatrié...

Après un pique-nique bien arrosé, nous avons procédé comme convenu à la reconstitution presque à l'identique de la toute première ciste d'Alsace, disparue depuis 2005, "La ciste du Haut-Barr" (n° 47) cachée par Bluecat, qui n'avait pu être parmi nous mais qui nous avait donné son accord autant que sa bénédiction ! 
Il a donc fallu trouver des objets pouvant correspondre au contenu de départ, ce qui donna lieu à quelques interprétations cocasses ! 
Le nouveau carnet, choisi avec soin (une première ciste, ça se bichonne) façon livre d'or est venu compléter cette boîte toute neuve.

En glanant quelques cistes au passage, nous nous sommes rendus sur le lieu du pèlerinage et nous sommes appliqués à recacher la ciste à l'emplacement exact de son premier nid. Même la grosse branche à moitié pourrie y était encore, attendant de jouer à nouveau son rôle de repère final.
Notre mission accomplie, joyeux fêtards, nous avons à nouveau porté un toast en hommage à Max, au spot, à Bluecat, aux boîtes, à l'Alsace, aux Alsaciens, aux Cisteurs de tous horizons... grâce à l'excellente eau-de-vie de mirabelle apportée par Cocomama !

 

Comme dirait Ovive (*) : rendez-vous dans dix ans ?

 

 

 

(*) oui et puis Patriiiick un peu aussi...

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

 

 

Cette Cisteuse raconte :

Cet été, après avoir enfin trouvé la solution d'une énigme assez coriace, je n'ai pas pu résister au plaisir d'aller décapsuler la ciste encore vierge même si c'était loin (plus de 75 km de chez moi) et si c'était la canicule... "pour une fois... une petite folie" me dis-je...

Petite ? Hum, hum... pas si sûr...

Partie pourtant tôt le matin, j'ai dû passer tellement de temps sur place à attendre d'avoir le champ libre pour fouiller ce maudit trou (ben oui, la ciste n'y était plus...) que l'heure a tourné et que je ne suis rentrée qu'en début d'après-midi, ayant ainsi eu tout le loisir de regretter, pendant le trajet, de ne pas avoir pris l'option "avec clim" en achetant ma voiture...
J'ai rapidement récupéré mes affaires pour constater alors qu'il me manquait une chaussure de rando ! Damned ! J'avais pris le temps de remettre des nu-pieds avant de repartir et je me souvenais avoir balancé les chaussures de marche devant le siège passager.
Seulement, j'avais aussi ouvert toutes les portières pour tenter de faire retomber la température intérieure et je suppose que dans l'élan, une des chaussures a volé dehors, rebondi sur la petite pente du talus contre lequel je m'étais garée et roulé sous la voiture ce qui fait que je ne l'ai pas vue en refermant les portes avant de partir...

Il n'y aura donc que l'empreinte carbone de cette virée qui sera importante... Celle de ce qu'il reste de mes chaussures de rando ne laissera plus de trace sur la piste des cistes !


 

INSOLITE
 
Baliseur malicieux... par Cst73
 

 

Surprenant ? Ce sourire au détour d’une sente
Baliseur facétieux qui voulut partager
Un instant malicieux et ainsi dégager
Vos ciels de tout soupir, de vos pensées pesantes…

 

STATISTIQUES
 
Juin 2012. Cistes cachées : 862, Nb d'échanges : 13644, Nb d’inscrits : 857 Juillet 2012. Cistes cachées : 1094, Nb d'échanges : 18293, Nb d’inscrits : 1446 Août 2012. Cistes cachées : 1136, Nb d'échanges : 21412, Nb d’inscrits : 1244
 

PODIUMS ET NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

Un vent tropical souffle ce mois-ci sur le podium des départements les plus dynamiques : magie des statistiques, il aura suffi de deux nouvelles cistes cachées pour faire monter de 6,25% le score de la Martinique et lui assurer la plus haute marche de septembre ! 

Merci à Lerico d'avoir ainsi fait "bondir" de 32 à 34 le nombre de cistes de l'île !
Complètent ce podium les départements de l'Indre, déjà nominée le mois dernier, mais seulement troisième cette fois-ci (+4,86% depuis le point précédent - 14 nouvelles boîtes) et l'Orne, deuxième avec +5,65% et 16 nouvelles cistes, grâce aux contributions combinées de Jml91 et Cgaga.

Hasard du calendrier, ces deux Cacheurs ont aussi profité de septembre pour franchir l'un et l'autre un nouveau cap en tant que Trouveurs : Dès le 05/09/2012, Jml91 est en effet devenu le 5e "Sibille" (6000 cistes) de l'histoire du jeu, tandis que, le 16/09/2012, Cgaga lui emboîtait le pas pour franchir le cap des 2000 cistes et rejoindre les 106 "Vincent" qui l'y avaient précédé.
Les autres "maisons" ont aussi vu leurs rangs s'agrandir pendant cette période, que ce soit chez les :
- Saint-Mille : avec Bob82, Trouveur, le 15/09/2012 (jour anniversaire des 10 ans du jeu) de la ciste "L'homme aux 5000 boîtes" cachée par Lolo09 spécialement pour lui, et Jmandco, 13e membre de cette catégorie, un jour plus tard.
- Camille : Teroco, le 23/09/2012 (22e membre)
- Cap 3000 : Gribouille35, 40e membre depuis le 08/09/2012, soit moins d'un mois après King of Idiots.
- Émile : quatre nouveaux membres, dont Baliseuse (04/09 - 269e), Mariedolly (06/09 - 271e - A-t-elle été bénie par le pape, à l'occasion de son détour par Rome ?) et Khalidor (23/09 - 272e).

Près de 300 Émile en dix ans de jeu, alors que, mois après mois, on nous annonce, peu ou prou, un millier de nouveaux Cisteurs inscrits à notre jeu. Un ratio finalement pas très élevé, et j'ai entendu plusieurs voix s'élever (ou plus précisément : j'ai vu plusieurs messages s'écrire) pour s'interroger sur la réalité qui se cachait derrière ces milliers d'inscrits : combien de Cisteurs encore présents, un an après leur inscription, par exemple ? 
Alors je me suis amusé (si, si !) à sonder, au hasard, quelques unes (700 quand même !) de ces récentes inscriptions pour en extraire quelques statistiques... pour le moins surprenantes : Avec une grande stabilité dans le temps - en tous cas, sur la période analysée, soit entre juillet 2009 et mars 2012 - il en ressort en effet que :
- 79,6 % des inscrits s'arrêtent au stade de la simple consultation : aucun enregistrement de ciste trouvée ou cachée !
- 0,6 % des inscriptions correspondent à la création de "pseudoSAV"
- 8,7% sont le fait de Cisteurs "ponctuels", dont la vie cistique va se limiter à une seule petite journée d'essai : une ou quelques cistes trouvées ou cachées dans cette journée, et puis bye-bye ! 
- 9,0% supplémentaires correspondent à ce que j'appelle des vocations "avortées" : Cisteurs dont la vie cistique va s'étaler sur quelques jours, semaines ou mois, avant de s'arrêter définitivement... 
- 2,1% d'inscrits seulement apparaissent comme toujours actifs au cours de l'été 2012. Seuls ceux-là peuvent donc être considérés comme venant renforcer durablement les rangs de notre communauté...

Je laisse à qui le souhaite, le soin de proposer des explications à cet impressionnant taux de "déchets" : ergonomie du site, complexité des énigmes, ou simple manifestation d'un comportement de "zappeur" propre à la génération Internet ? 
Retenons simplement que, sur base des 120 000 inscrits officiels à ce jour, nous ne sommes vraisemblablement qu'environ 2500 Cisteurs réellement mordus de notre jeu... dont vous et moi !
De quoi faire malgré tout de belles et nombreuses rencontres, non ?


 

Cheesecake... par Boudicca
 

Voici la recette tant appréciée du Cheesecake que Boudicca avait préparé pour la rencontre à Longpont  : 

Ingrédients :
- 4 feuilles de gélatine
- 250 g de palets bretons
- 80 g de beurre
- 30 g de cassonade
- 1 à 2 citrons
- 500 g de fromage blanc moulé à la louche
- 200 g de lait concentré sucré
- 20 cl de crème fraîche

Préparation :
Ecraser les biscuits, y ajouter le beurre et la cassonade. Mélanger au robot si possible.
Mettre un papier sulfurisé dans un moule et tapisser avec les gâteaux écrasés et tasser.
Mettre la gélatine à ramollir dans l'eau froide.
Mélanger le fromage blanc avec la crème et le lait concentré sucré.
Chauffer le jus de citron.
Sécher les feuilles de gélatine et les mettre dans le jus de citron puis fouetter.
Ajouter aussitôt à la préparation de laitages.
Verser le tout sur le fond de gâteaux écrasés et le placer au réfrigérateur pendant au moins 2 heures (le mieux est de préparer la veille).
Avant de présenter le gâteau nappez-le de coulis.

 

 

 

LE COIN LITTÉRAIRE
 
Mystère dans les labours (suite) par Castafiore
 

 
"Octod-jus", les deux amies sont de retour au village ! Nous imaginons tous l'effet qu'elles vont produire, mais pas à un tel point ! Je vous laisse le plaisir de le découvrir.

Puis vint le jour du retour.
Debout devant la porte de sa ferme, Yolande renonça à se servir de sa clé. Elle sonna. Comme Ernest ne venait pas ouvrir, elle insista. Elle entendit la voix de son mari :

- Entre, Gaston. C'est ouvert !

Elle sonna encore.

- Octod'jus !... Si c'est un vendeur en porte à porte, un rémouleur, une vendeuse Avon ou un témoin de Jéhovah, ça va péter !!!

Yolande l'entendit approcher. La porte s'ouvrit.

- Madame ?... fit Ernest.

Le coeur de Yolande bondit de joie dans sa poitrine : il ne l'avait pas reconnue !

- C'est moi, grand fou ! minauda-t-elle.
- J' vous demande pardon ?...
- Ben, Ernest, tu ne me reconnais pas ?...
- Yoyo ?.. C'est toi ? Ben merde alors, ils font forts, à la Bourboule ! On croit rêver !

Aussitôt, il sentit revenir en lui de vieilles ardeurs presque oubliées. Tel un chêne plein de sève bouillonnante, il oublia ses rhumatismes. Il ferma la porte d'un coup de pied, attrapa sa femme par le bras, lui fit un cinquième de hanche et l'expédia à trois mètres de là, sur le cosy-corner. Puis il prit son élan, et, avec un cri de bête, plongea dans sa direction. Pendant le vol, il eut le temps de déboutonner son pantalon de velours côtelé, et de le rabattre sur ses chevilles.

- Ouais, je vais me la faire, la grosse ! gueula-t-il avant d'atterrir entre les bras de Yolande.
Et en effet.

Pendant ce temps, Josiane Courtecuisse se présentait au presbytère. Le Père Manganate n'en crut pas ses yeux : sa bonne avait quinze ans et trente kilos de moins ! Josiane demanda à être confessée sur le champ. Elle avoua ne pas s'être rendue à Rome pendant ces trois dernières semaines, mais dans une clinique de chirurgie esthétique.

- Rassurez-vous ma fille, répondit le prêtre. Si vous m'aviez raconté que vous aviez fait la Solitaire du Figaro, je ne l'aurais pas cru !

Homme tolérant, il lui pardonna son petit mensonge et la complimenta sur sa nouvelle silhouette. En revanche, l'abbé Tysumène fut moins emballé. Habitué à entendre Josiane s'approcher (quand elle marchait, elle émettait des clapotis, soufflait comme un phoque et était précédée d'une odeur de graisse rance), il sursautait maintenant dès qu'elle entrait dans une pièce. De plus, il trouvait qu'elle avait l'air d'une créature du péché. Mais surtout, il ne voulait pas se retrouver seul en sa compagnie de peur qu'elle lui raconte ses charcutages.

Dans le village, les deux femmes firent évidemment des jalouses. Quant à Ernest Pichon, encouragé par Gaston Chambier, il piqua une colère mémorable lorsqu'il apprit que Yolande et la Courtecuisse étaient devenues amies comme truies.

Mais peu à peu, jour après jour, St Marcelin-sur-Poulaire retrouva sa quiétude d'antan et la routine s'installa.
Pourtant, dans l'ombre, quelque chose se tramait : un homme était tombé secrètement amoureux de Josiane Courtecuisse.
Un matin, alors qu’elle allait rallumer les cierges devant le buste de Saint- Antoine, elle vit un bouquet de pissenlits déposé sur le prie-Dieu. Elle s’approcha et trouva une petite fiche bristol au milieu des fleurs. "Josy, je vous aime. X", lut-elle avec stupéfaction.
Elle prit le bouquet, le mit dans un vase et le déposa devant la Vierge Marie. Puis elle revint à la cure et examina la fiche. L’écriture était élégante, le contenu du texte était insuffisant pour lui permettre de deviner qui en était l’auteur, mais elle fut très fière d’être l’objet d’un tel intérêt. Elle rangea la carte dans son carton à photos.
Le lendemain elle vaquait à ses occupations dans l’église et découvrit un deuxième bouquet de pissenlits devant la statue de Saint-François d’Assise, même fiche bristol et même texte. Puis pendant une semaine il n’y eut plus rien. Elle en était légèrement dépitée car c’était la première fois qu’elle recevait des messages d’amour.

Le lundi suivant, elle nettoyait l’encensoir lorsqu’elle aperçut, devant le buste de Saint-Thomas d’Aquin, un bouquet semblable aux autres. Mais le message était différent : "Josy, je t’aime. Je ne peux plus me passer de ta présence. RDV, ce soir 21 H devant la croix des Quatre Chemins. Je serai masqué".

"Quelle aventure !" pensa Josy. Que pourrait-elle mettre ? Depuis qu’elle avait perdu ses kilos, elle ne savait plus quoi porter. Et comme elle avait dépensé toutes ses économies, elle ne pouvait plus rien acheter. Il y avait bien la petite robe moulante rose clair achetée à Marcilly, avec son pull violet... Ça ferait l'affaire. Un peu de Rimmel, quelques touches de poudre, du rouge à lèvres rose-baiser, les cheveux retenus par une barrette… Vers 8 H, en se regardant dans la glace, elle se trouva belle. Et c’est d’un coeur léger qu’elle monta la côte du quartier de Belcaire, passa devant la ferme du père Lapilule, traversa le petit bois de Soligny et s’installa devant la croix.

La nuit commençait à tomber et elle s’impatientait.
Elle entendit soudain des bruits de pas étouffés. Elle se retourna et vit un homme portant le masque de Scream. Il s’approcha, elle recula, terrorisée.

- Ne craignez rien, chère Josy, dit l’homme en s’avançant. Je ne veux que vous chérir. Vous hantez mes nuits depuis votre retour de Rome, ma belle italienne.

"D’où tient-il que je suis allée à Rome ? Je ne l’ai dit qu’au Père Manganate !" pensa la bonne du curé dans un éclair de lucidité.

- Belle Josy, d’amour vos yeux me font mourir, de désir votre poitrine m’alanguit, d’espérances inavouées vos fesses me font soupirer.

- Mais, qui que vous soyez, répondit Josiane le coeur battant, comment savez-vous que je suis allée à Rome ?

- En votre absence, monsieur le curé nous l'a dit en chaire, ma doulce amie, vous citant même en exemple !... Mon Dieu, que votre voix est belle ! Oh oui, parlez-moi encore !!!
- Ben, euh...

Il se laissa tomber à ses pieds. Elle le distingua mieux. Il portait un pantalon de flanelle grise et un gros pull irlandais en laine écrue. Rien, dans cette mise, ne laissait deviner son identité. Et elle ne reconnut pas non plus la voix, une voix chaude, un peu rauque, aux accents caressants. La seule chose qu'elle apprit, c'est qu'il assistait à l'office du dimanche.
Son mystérieux interlocuteur caressa délicatement ses souliers. Puis il poursuivit :

- Vos pieds sont comme les lèvres avides d'un nourrisson qui sucerait les tétons d'où sort le miel de la terre. Vos jambes sont longues comme un poème de Ronsard, et vos sublimissimes hanches ridiculisent celles d'une cavale Atal Teke ! Ah, ma mie, ma mie ! Votre ventre, siège de toutes les félicités, me chavire la raison ; et votre poitrine, généreuse et opulente comme une moisson en Beauce, me tourneboule les sens !... Et que dire de la finesse de votre cou ? Une merveille que Rubens lui-même n'aurait pu rendre ! Et votre bouche !... Ces lèvres purpurines, délicatement ourlées, charnues et délicates à la fois, évoquent les pétales d'une rose qui s'offre au tuyau d'arrosage d'un jardinier amoureux... on dirait une blessure laissée intentionnellement béante afin qu'on s'y engouffre ! Que vous êtes belle, ma Belle, mais que vous êtes belle ! Ah, cruelle, je sais déjà que mon amour pour vous fera mon malheur ! Je vais souffrir et en mourir, je le sens. Mais je suis prêt à endurer mille morts pour un baiser de vous !

- Baiser, je veux bien ! fit Josiane, que sa qualité de bonne du curé avait tenu à l'écart des termes techniques, et qui pensait encore, il n'y a pas si longtemps, que l'expression "Elle porte un enfant dans son sein" signifiait que les foetus, à l'instar des bébés kangourous, grimpaient pour s'accrocher à l'intérieur des glandes mammaires. De ce fait, elle était persuadée que les femmes accouchaient directement par le bréchet.

Son mystérieux interlocuteur répondit en gentleman :

- Votre suave proposition me fait flatuler d'aise, ma mie. Mais attendons de nous connaître mieux. Ça n'en sera que plus délicieux !

Alors, saisissant délicatement l’extrémité des doigts de la main droite de sa bien-aimée, le mystérieux prétendant se pencha en avant et fit un baisemain magnifiquement exécuté, arrêtant son geste à quelques millimètres de la peau de Josy. Puis l’homme masqué, dont Josy se demandait déjà s’il était aussi beau parleur qu’il était beau-parleur, s’évanouit dans la nuit aussi subitement qu’il y était apparu.
Ainsi se termina leur premier entretien.

Mais qui est ce mystérieux séducteur ?
 

 

 

Le défi-rimes du mois de septembre était : calvaire, revers, qualité, fatalité.

Égalité de votes pour la troisième place. Voici donc les 4 quatrains qui sont arrivés en tête dans le sondage et le pseudo de leur auteur(e).

1e : Cleapotre
Il avait, pensait-il, toutes les qualités
Pour trouver le premier la ciste du calvaire
Mais, lisant le carnet, essuya un revers :
Être second, chez lui, est une fatalité !

2e : Triacon
De chapelles en points d' vue, de murets en calvaires,
Le Cisteur doit toujours s'attendre à des revers.
C'est pourquoi il écrit des vers de qualité
Mais s'en remet  aux juges, avec fatalité !

3e ex-aequo : Mamafrau
Cister or not cister, point de fatalité !
Un peu de volonté, si grande qualité,
Et c'est parti : trouver, oubliant les revers,
La boîte camouflée au pied d'un grand calvaire.

3e ex-aequo : Cst73
Il voulait cette fois gagner en qualité.
Les rimes de ce mois? Trou noir? Fatalité!
Il perdit le sommeil pour ces malheureux vers
Seul le jus de la treille adoucit son calvaire.


Les autres participants étaient : Allo.hc, Charlipopotte, Locotwister, Platdetain.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cleapotre et Triacon.

Tout le monde joue avec : bolet, mollet, photo, apéro.

 

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n’est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage. Délai maxi : 15 octobre.

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

 

PSEUDO - LOISIR
 


ButVous faire découvrir un Cisteur et son loisir favori !

Pour cela, trouvez les mots répondant aux définitions et placez-les dans la grille.
Ces mots ont tous un lien avec le "passe-temps" mystère (vertical en bleu) d'une Cisteuse ou d'un Cisteur.
Ce pseudo se cache aussi dans la grille (vertical jaune).
Vous pourrez en outre découvrir deux mots-mystère :

Mot mystère vert : 10-8-1-3-11-4-5 = -1733 m, c'est le record français.

Mot mystère rose : 5-6-3-10-1-11-2 = -2197 m, c'est le record mondial.

 

Définitions :

1. Sert à se déplacer de haut en bas.
2. "marionnette" de pied servant à monter.
3. Appréciée en rivière souterraine.
4. Petit nom affectueux de la lampe à acétylène.
5. Trou des Causses.
6. En bout de longe.
7. Trou vertacomicorien.
8. Bloqueur de main.
9. Moins 1300 mètres sous les hauts-plateaux de Méaudre.
10. Protection vestimentaire.
11. Haut lieu de la préhistoire périgourdine.
 
 
 

MOKITU
 
... par Isatis
 

À l'aide de la définition ci-dessous, inscrivez le mot dans la zone colorée puis complétez la grille afin que chaque lettre du mot soit contenue une seule fois dans chaque ligne, chaque colonne et chaque région.
 
Définition : Venu d'un autre temps, on me retrouve parfois dans la boîte.  

 

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, la ravissante Laetitia2Monterant, Docteur Jekyll, Steed, Phileas, ou aux modérateurs régionaux.

Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction


Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 


 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Boudicca, Cst73, Crocor, Isatis, Jyb76, Vadrouille, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Eustache, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo,  Woodpecker et Ovive34.



Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation