JOURNAL DES CISTEURS N°85
Parution du 31/03/2013
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
Un toujours bien triste anniversaire ! ... par Philippe d'Euck
 

En ce mois d'avril, le mardi 23 marquera le quatrième anniversaire de la disparition de Max VALENTIN (notre "DG"), pour les Cisteurs. Tant que votre journal favori existera, je ne manquerai pas de lui rendre hommage, et rappeler cet affligeant souvenir chaque année à cette période.

Pour les nouveaux qui ne connaîtraient pas forcément qui était Max, sa grande gentillesse, son irremplaçable humour et son immense talent dans bien des domaines, vous pouvez consulter le CT N° 63 d'avril 2011.

Nos pensées s'adressent, aussi, à la mémoire de toutes les Cisteuses et Cisteurs regrettés qui nous ont quittés en cours de route, et que nous n'oublions pas !

 


 
 

LES DUBOSCQ EN VACANCES
 
Mont-Dore, 16 février 2013... par Laurence Duboscq
 

Ayant prévu d'aller au ski, nous le faisons savoir sur le forum en souhaitant la bonne année aux Auvergnats.

Suite à ce message, l'idée d'une rencontre est lancée...

Nous sommes partants, bien sûr. Nous avons déjà rencontré Brindacier, l'été dernier vers Clermont-Ferrand, alors, pourquoi ne pas rencontrer des Cisteurs au Mont-Dore ?

Rendez-vous est pris pour le dimanche 16 février en fin d'après-midi.

Les Marmotte63, prévoyants, arrivent tôt et réservent une table. Je les retrouve grâce au bonnet rouge agité par Madame Marmotte tandis que Monsieur Duboscq, lui, cherche une place pour se garer. 
Puis entre Uguetta... seule ! Nous nous demandons où est son mari : il n'a pas osé sortir le fauteuil roulant de la voiture car le parking est verglacé. Ce n'est pas ce qui va arrêter des Cisteurs ! Monsieur Marmotte et moi-même décidons d'aller le chercher, et quelques manœuvres plus tard, il est avec nous bien au chaud.

Monsieur Duboscq arrive à l'heure de passer commande... on voit le gourmand ! 
Puis c'est Tchammallow qui nous rejoint, attirée par cette bonne odeur...

Les crêpes sont délicieuses. Nous discutons cistes, mais pas que ! L'après-midi se passe dans la bonne humeur.

 

M. Duboscq repart chercher les enfants au cours de ski et tandis que nous discutons sur le parking, Uguetta sort sa ciste Scrapbookine.

 
Quelle idée ! Pourquoi ne pas l'avoir fait au chaud ? Nous sommes frigorifiés mais nous la regardons et je complète ma carte. Nous nous disons au revoir. 
Uguetta voudrait bien repartir mais le parking est toujours aussi gelé. Heureusement, des jeunes gens qui passent viennent me prêter main forte pour pousser sa voiture. Tout est bien qui finit bien !

Merci aux Auvergnats qui ont fait la route pour nous rencontrer, c'était bien agréable ! Le séjour nous ayant bien plu, mon petit doigt me dit que nous reviendrons peut-être... sûrement... enfin, si les crêpes sont toujours aussi bonnes...

 

 

 

UNE SAVOYARDE EN ANJOU
 
6 mars 2013... par Locotwister
 

Nous sommes le 6 mars. Ce sont les vacances de février, et toute la France descend les pistes enneigées des Alpes, des Pyrénées, du Massif central... Toute ? Non ! Cst73, une irréductible Cisteuse savoyarde, a décidé de quitter ses sommets et de fuir l'invasion des touristes de tout poil pour venir se réfugier dans le Maine-et-Loire, qui culmine à... 216 mètres ! Après avoir passé l'hiver bien au chaud à décoder moult énigmes, l'occasion était trop belle pour les Cisteurs locaux de se réunir à nouveau pour accueillir comme il se doit cette éminente pensionnaire des sujets "Le bout rimé" et "La France reconstituée" sur le forum des Cisteurs.

Comme l'intéressée connaissait déjà le centre-ville d'Angers, les bords de Loire, à une vingtaine de kilomètres, étaient tout trouvés pour y organiser une rencontre cistico-gastronomique, d'autant que ce secteur est un véritable "Cistes-Land" pour les chasseurs de boîtes locaux. L'invitation pouvait donc être lancée sur Newforez. Les réponses positives fusèrent de toutes parts, y compris des Cisteurs des départements limitrophes. C'est ainsi que se retrouvèrent autour de l'invitée du jour : Flantomette et Thierry LF, venus de Mayenne, Fabye et Mamafrau, de Sarthe, PrincessHuguette (et sa maman), Vaco6, AirforceOne49 et Locotwister représentant le Maine-et-Loire. Une fausse note toutefois : Platdetain, pourtant assidu de ce genre de rencontres, ayant préféré effectuer le chemin inverse pour se métamorphoser en envahisseur de cimes... Son absence a cependant été compensée par la présence de PrincessHuguette, qui s'était enfin décidée à venir rencontrer les Cisteurs après trois ans de "cistage" en solo !

Après une balade apéritive dans une "commune palindromique" (@49@102789@ et suivantes), les participants, unis pour la circonstance sous le "collectif 73 en 49" eurent l'occasion de découvrir certaines des plus anciennes "mamie-cistes" du département (cachées pour la plupart depuis plus de six ans !), "rafraîchies", voire "exhumées" pour l'occasion par votre serviteur (le spot de rendez-vous du matin étant intitulé : "la ciste du repos des fossoyeurs". Prémonitoire ?). Au cours de la journée, mégalithes, lavoirs ou chapelles ont ainsi de nouveau été visités. Pour le pique-nique convivial sur un spot emblématique (Les adorateurs d'Euhbébé), chacun pouvait participer en apportant une spécialité locale, solide ou liquide. Cst73 a également apporté sa pierre à l'édifice puisqu'elle a présenté certaines spécialités fromagères dont elle a le secret.


Cette journée, riche en cistes, fous-rires, et passages de "caps" (300 cistes trouvées pour Flantomette, 400 pour PrincessHuguette et 500 pour Mamafrau) s'est terminée dans un restaurant traditionnel de spécialités locales, les "fouées", autour d'une table à laquelle se sont joints les Martine49800 et un nouveau futur Cisteur non sans défense(s)... à surveiller très prochainement dans le département... ou "Ailleurs" !

 

 

 

 
©DG.CT n°28

 

 

 

PICNICISTE DANS LE TARN
 
le 23 mars à Gaillac... par Bob82
 

Que cette année 2012 - 2013 est riche en rassemblements cistiques en Midi-Pyrénées !

Après avoir participé aux concentrations de Montcuq (13 septembre 2012), du Sidobre (27 octobre 2012), de Penne (12 janvier 2013) et avant de se retrouver à celles des Cistenfolies gersoises (9, 10, 11 mai 2013) et de l'Aveyron (1er juin 2013), de nombreux Cisteurs, répondant à l'appel des Tulipes, sont venus, ce 23 mars 2013, vadrouiller du côté de Gaillac.

Petit-déjeuner sur le point de rendez-vous...

 

 ... suivi d'une matinée de recherches dans Gaillac.


Après une petite halte technique...

... qui fut mise à profit pour mettre la main sur des produits de première nécessité...



... les recherches se poursuivirent dans les environs de Gaillac.


Après une petite prière à la dame protectrice...

... on se donna rendez-vous pour les Cistenfolies gersoises.
 
 
 
 
 

À VOS AGENDAS
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Sortie journalière, sac à dos et marche journée, 13 avril 2013. (Forum Languedoc - Gard)

- Rencontre dans l'Indre (Boischaut-Nord), le samedi 20 avril 2013. (Forum Centre)

- Resto cistique à l'occasion du séjour d'Iris et Touseg à Paris, le samedi 20 avril au soir (Forums Paris et autres IdF)

- "Une 73 en 53" : Cst73 de passage dans le 35 a l'intention de passer une journée à cister dans une "commune palindromique" de Mayenne. Compagnons bienvenus, secteur Laval ou alentours, le lundi 29 avril 2013. (forum Pays de la Loire)

- Cist'en Folies 2013, dans le Gers du jeudi 9 au samedi 11 mai 2013 (Forum Midi-Pyrénées)

- 4e Rencontre Cistique Jurassienne, dans la Région des Lacs, les 18 et 19 mai 2013 (Forum Franche-Comté)  

- 1ère Rencontre Cistique Haut-Viennoise, week-end du 18 et 19 mai 2013 ! Sachant que le lundi 20 est férié ! (Forum Limousin)

- 8e Saint-Matthias le 19 mai 2013 à St. Maximin (forum PACA).

- 3e Rencontre Cistique printanière Drôme Nord, dans le Vercors, le samedi 25 Mai 2013 (forum Rhône-Alpes)

- Petite journée découverte du Sud Aveyron (nord de Millau) le samedi 1er juin 2013 (forum Midi-Pyrénées)

- Avant-première : le samedi 22 juin 2013, dixième Longipontaine à l'initiative de Boudicca (très prochainement sur le forum général)

 

Une rencontre dont la date est à déterminer :

- Rencontre Cistique Auvergnate 2013 "RCA 2013", sud Cantal (entre Châtaigneraie et pays d'Aurillac) limite Aveyron, un samedi ou un dimanche de juin. (Forum Auvergne)

 

Vous participez à une rencontre cistique ? Prenez des notes et des photos.
Nous publierons votre article afin de prolonger le plaisir avec un maximum de Cisteurs...

 

L'INDEX DU CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll, Steed, Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 

PODIUMS ET NUMÉROS SPÉCIAUX
 

Non, ce n'est pas un poisson d'avril : pour la première fois depuis plus de cinq ans, aucun nouveau Cisteur n'est venu, ce mois-ci, augmenter les effectifs des Emile ! Seules les maisons Camille et Vincent ont été honorées, grâce à :

- Dudu44, 24e découvreur d'une 4000e boîte le 17/03/2013

- ChrismasD0513, qui, le 28/02/2013, est allé toper sa 2000e ciste sur le parcours de la "ballade de Noël" (une série bien en accord avec son pseudo...)

- Cbuffel, qui a préféré l'option d'une "promenade pour les sportifs" pour passer le même cap, le 06/03/2013

- Açaï, qui complète le trio le 21/03/2013, devenant ainsi le 113e membre de la famille Vincent.

S'il reste vierge de tout nouveau Trouveur individuel, le cap 1000 a cependant été franchi... par la région Limousin, celle-ci ayant enregistré le 09/03/2013, sous l'impulsion d'Ehule, sa 1000e ciste cachée (@87@102922@ - "les méandres de la ciste"), encore inviolée à ce jour. La Haute-Vienne, dépositaire de cette ciste particulière, est doublement mise à l'honneur aujourd'hui (il ne manquerait plus qu'elle reçoive aussi la visite de la Rédaction du Ciste-Thématique...) puisqu'elle accède également à la plus haute marche du podium des départements les plus dynamiques du mois : avec une progression de 5,85%, soit 23 nouvelles cistes cachées (dont la moitié par ce nouveau Cisteur arrivé début 2013 dans notre jeu), elle devance deux départements septentrionaux :

- la Somme : +5,40% et 71 cistes nouvelles, où Newjoyce, avec sa boîte cachée en début de mois, y est seule à venir contester l'amicale hégémonie de Mariedolly ! Celle-ci continue en effet d'écumer les pigeonniers du département et franchit allègrement, à titre personnel, le cap des 400 boîtes posées !...

- Le Nord : +3,61% et 22 cistes nouvelles, essentiellement issues de deux séries posées par Clennf ("Des racines et des arbres" - "La fuite des religieuses")

Enfin, puisque la saison veut cela, je me suis penché par curiosité sur le catalogue des pseudos de cistes.net, où l'on découvre que le bestiaire piscicole a largement inspiré les pêcheurs de petites boîtes : dix-sept "Poisson ..." dont un "d'avril" !), auxquels s'ajoutent, sans prétendre à l'exhaustivité, neuf "Sardine ...", sept "Thon ...", six "Requin ...", cinq "Baleine ...", autant de "Truite ...", quatre "Morue ...", trois "Saumon ..." et trois "Anguille ...", deux "Ablette ...", et un unique représentant de brochet, gardon, vairon, tanche, flétan, anchois, daurade, roussette, merlu, mulet et rascasse, sans oublier ... notre (O)vive !...

 

STATISTIQUES
 
Février 2013 Cistes cachées : 448, Nb d'échanges : 7853, Nb d’inscrits : 560.
 

 

LOGIGRAMME
 
Fausses pistes... par Adopeste
 

Cinq Cisteurs se retrouvent en forêt, confrontés aux aléas de quelques fausses pistes données par un Cacheur. Énigmes à la main, ils échangent chacun leur point de vue pour arriver au spot. Aucun des 5 Cisteurs n'est d'accord avec les autres sur le point de départ, sur le cap à prendre, sur la distance de la marche d'approche. Voilà qui ne va pas faciliter leur entente, chacun part dans une direction.

1/ Touseg ne pense pas prendre le cap de 120 degrés. Elle compte marcher 100 mètres de plus que Duboscq, mais 100 mètres de moins que le Cisteur qui prend le cap de 160 degrés.

2/ Le Cisteur qui s'empresse sur 400 mètres s'oriente de 20 degrés de plus que le Cisteur qui compte arriver au spot dans 500 mètres.

3/ Rencontre s'oriente quant quand à lui à 10 degrés de moins que L_Aimetier, et 30 degrés de moins que Ducale78.

4/ Le Cisteur qui démarre à la borne va marcher 100 mètres de plus que celui qui compte démarrer à la "Pierre aux sacrifices".

5/ Le Cisteur qui compte partir de la source, va prendre un cap de 20 degrés de moins que celui qui prendra son départ à l'arbre couché.

6/ Le Cisteur qui envisage d'atteindre le spot au bout de 100 mètres ne partira ni de la source, ni de la pierre dressée.

Bon jeu !

 


 

QUIZZ
 
Qu'est-ce ? par Butterfly91
 











Si vous pensez savoir ce que sont ces "zigouigouis" photographiés par Butterfly, faites-nous part de vos idées en écrivant au journal !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ÉNIGME MONÉGWASKE N°4
 


Préambule : Voici un jeu proposé par Bob d'Artois pour le Ciste-Thématique... 

Attention : même s'il se peut qu'il y ait réellement une ciste sur le spot virtuel de cette énigme monégwaske, elle est sans rapport avec ce jeu de divertissement. Il n'y a pas de ciste en jeu
Amusez-vous bien !

 * * *

Localisation virtuelle : France

En t'aidant de la fabuleuse histoire de la numération des Monégwaskx (à consulter dans le Ciste-Thématique n°82), résous l'énigme suivante  :

Dans l'[(I)]
À l'intersection entre les départementales 

A.A.(A^A)! - (A.(A+(A+I)/X)) b
et
(A.A.(A^A)!)/A - (A+(A^U)+U/A)

cherche le [I] qui est [U] pour [X] et qui est à l'est en tant que [I] et à l'ouest en tant que [X-A].

 


Un spot virtuel précis est à trouver. On en discute sur le forum général : questions, suggestions, réponses...  ICI

 

 

 

Énigme proposée par Bob d'Artois.
Proposez aussi la vôtre en écrivant à CISTE-THÉMATIQUE !

 

 

 
 

 

Le défi-rimes du mois de mars était  : branche, dimanche, scoubidou, fou. 

1e : Woodpecker
Regardez-le cet homme qui s'agrippe à la branche,
Il saisit une boîte, extirpe un scoubidou,
Lève les bras au ciel, trépigne comme un fou !
Qu'il est attendrissant le Cisteur du dimanche...

2e : Platdetain
Vous narrer mes loisirs ? Je vais vous sembler fou...
Plus tôt qu'à l'ordinaire, éveillé les dimanches,
Aux ronces me déchire, parfois m'éborgne aux branches
Pour un joujou Kinder ou un vieux scoubidou...

3e : Cleapotre
Hiboux'stache, galets peints et autres scoubidous
De ces objets faits main, j'avoue que je suis fou !
Adorables bijoux à chasser le dimanche,
Les pieds dans la gadoue, à quatre pattes sous les branches...

 


Les autres participants étaient : Allo.hc, Chamix, Cst73, Locotwister, Pionnier67.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Woodpecker et Platdetain.
Tout le monde joue avec : postiche, riche ,série, aguerri.

 

 

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n’est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.
Délai maxi : 15 avril.

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

LE COIN LITTÉRAIRE
 

 
Dans cet épisode nous allons tout apprendre sur les méthodes d'investigation de la gendarmerie de Saint-Marcellin. Très poussées, elles mènent inévitablement au présumé coupable...

Avant d'emprunter le petit chemin détrempé qui menait à la porte, ils rectifièrent leur position en posant leur képi d'équerre, en lissant leur moustache et en tirant sur leur ceinture pour se mettre les choses en place.
Une légère bruine leur faisait faire la grimace, les obligeant à marcher sur la pointe des pieds et leur donnant un air plutôt cocasse.

Catherine Lapilule les attendait devant la porte. Sans un mot, elle les conduisit vers l'énorme hangar qui jouxtait la ferme. Perret crut pénétrer dans le hall d'exposition du Salon du Matériel Agricole. Une immense moissonneuse batteuse Mac Cormick côtoyait une ensileuse Kuhn, à sa gauche une trayeuse dernière génération, puis un semoir porté à dents Megant Kuhn, à droite un surélévateur de bottes Rotolev de chez Bugnot. Et enfin, tout au fond, le petit tracteur International Harvester Maxxum 5140 que tout le monde connaissait au village semblait tout petit et perdu au milieu de ces monstres d'acier.

"Comment le père Lapilule a-t-il pu se payer ces machines ?" pensa Perret tout en suivant la femme qui s'arrêta devant les bottes de foin dans le coin le plus éloigné de l'entrée.

- C'est ici qu'il range nos économies, dit-elle en désignant un espace entre deux bottes.

Perret observa attentivement l'interstice, regarda autour de lui, se dirigea vers le semoir porté à dents, se pencha puis se redressa en montrant ce qu'il tenait :

- J'ai un bout de chemise à carreaux, il est resté dans les dents du semoir.

Il fit le tour du hangar pour repérer d'autres indices et s'écria :

- Des traces de pas... Ici... Une sacrée pointure, le gaillard !

Pendant qu'il s'affairait autour des machines, le père Lapilule apparut. Chambier et Pichon l'avaient consolé en lui payant à boire et il était tout estourbi.

- Monsieur Lapilule, avez-vous des ennemis ? demanda Perret.
- Pas que je chasse, répondit le vieux bigleux.
- Nous avons repéré des traces de pas et j'ai ce morceau de manche. Est-ce que ça vous dit quelque chose ?
- Rien du tout, hic.

Perret se tourna vers ses hommes :

- Brigadier Sens, vous allez vous glisser entre ces deux tas de foin et me tirer cet engin à la lumière. Mais ne touchez pas les poignées, à cause des empreintes... Brigadier Zel, photographiez-le.

Le brigadier Zel, un ivrogne notoire réputé pour sa lenteur à l'allumage, demanda :

- Qui ça, chef ?... Le brigadier Sens ?
- Mais non, imbécile : le canon à goulasch !

Sens se faufila derrière le canon, et poussa l'engin avec son dos en prenant appui avec les pieds contre le mur. Bien sûr, le canon se dégagea brutalement de son emplacement, et Sens se retrouva sur les fesses.
Le brigadier Zel se mit au travail. Il photographia le canon à goulasch sous toutes ses coutures, puis céda la place à son collègue Séraphin Limier, qui entreprit de relever les empreintes.

- Chef, venez voir ! s'écria le gendarme Philémon Banilon, qui se tenait à côté des traces de pas et pointait quelque chose de l'index.
- Qu'est-ce qui se passe, Banilon ?
- Regardez, chef, c'est bizarre. Il y a une flaque d'urine. Et une marque de semelles de chaque côté de la flaque...
- Et vous en concluez, Banilon ?...
- Un homme, ça pisse debout contre un mur ou contre un arbre, pas vrai ?
Or ici, ce n'est pas le cas. Conclusion : ce n'est pas un homme qui s'est soulagé, mais une femme ! Et j'ajoute qu'elle ne portait pas de culotte, car sinon elle aurait sautillé sur place pour l'enlever ! Or comme vous pouvez le constater, Chef, il n'y a aucune trace de sautillement.
- Une femme ? répliqua le brigadier-chef Perret. Vous rigolez ? Regardez la taille de ses semelles : elles font au moins du 50 !
- Ben vous savez, Chef, dans la région il y a de sacrées gaillardes !...

- Regardez ce que je viens de trouver, chef ! fit le gendarme Alépole en tendant à son supérieur un capuchon de bouteille.
- Bon, c'est un capuchon noir, sans inscription... Que voulez-vous que j'en fasse ?
- Vous permettez, Chef ?...

Le brigadier Zel se saisit de l'objet, le renifla, et fit :

- Nez très aromatique, dominé par le miel et le toffee sur fond de notes boisées-vanillées. A l'aération, il évolue sur les agrumes, la poire et le clou de girofle. Fruité, marin, et légèrement tourbé, il se distingue par son caractère acidulé et une pointe de sel. Conditionné sans coloration et sans filtrage à froid, il provient de l'assemblage de quelques fûts de bourbon et de fûts de sherry. Bref, un single malt de la marque Balblair, 27 ans d'âge, embouteillé en 2006. Le 23 mars, sans doute...

- C'est bien, Zel, c'est bien... fit le maréchal des logis Perret du ton patelin que l'on prend pour flatter un chiot auquel on a lancé une baballe, et qui vous rapporte un rat crevé et des puces.

- Chef, venez voir !

Cette fois, c'était le gendarme Aggedon qui se manifestait dans le coin gauche du hangar.

- Regardez Chef, c'est ici qu'on a trouvé le capuchon. A partir de cet endroit, les traces de pas zigzaguent. Sans doute le type était-il ivre...
- Mais alors, où est la bouteille vide ? demanda Perret.
- On ne l'a pas retrouvée, il a dû l'emporter. Mais regardez ça...

Par terre se dessinait l'empreinte d'un corps.

- Il s'est cassé la figure à cet endroit. Et là-bas aussi, puis juste devant la porte... Il devait en tenir une bonne, si vous voulez mon avis ! Mais regardez ça, Chef : il y a l'empreinte de son ceinturon dans la poussière, avec les lettres "MO"...
- "MO", pour euh... Mireille Ourkouroumkouroukouba, suggéra Zel. Ou Marcel Otarwamallagoutenschmitt ?...

Les autres l'ignorèrent. Perret fit remarquer qu'une empreinte dans le sable étant forcément inversée, les initiales sur le ceinturon devaient donc être "OM" et non pas "MO".

- Vous êtes fort, Chef ! firent les autres en choeur. Pas étonnant que vous soyez chef, Chef !

Devant ses hommes, Perret feignit d'être insensible à la flatterie, mais en réalité, intérieurement, il se liquéfiait de plaisir. D'un ton faussement détaché, il dit :

- Bon, résumons. Qu'avons-nous ? Un morceau de tissu à carreaux, des empreintes de semelles pointure 50, une flaque d'urine en plein milieu du hangar, une empreinte de ceinturon avec les lettres "OM", un capuchon de bouteille de whisky mais pas la bouteille. Si la bouteille est introuvable, c'est qu'il l'a emportée. Et qui, dans la région, est assez radin pour conserver une bouteille vide ?

- Chambier et Pichon !!! firent les gendarmes à l'unisson.
- Mais non, bande d'abrutis !... Réfléchissez un peu : notre suspect est un homme qui fait pipi sous lui, comme s'il ne portait ni pantalon, ni slip, au lieu de le faire contre un mur comme n'importe qui ! Vous ne voyez toujours pas ?... Ses initiales sont OM...

- L'Olympique de Marseille ?... fit Zel.

Perret le fusilla du regard.

- On n'est pas aidé ! soupira-t-il. Messieurs, envisagez que le bout de tissu à carreaux ne provienne pas d'une chemise, mais... d'un kilt !
- Ollie McAronny !!! s'exclamèrent les gendarmes.
- Allez me le chercher. Je le veux à la gendarmerie dans une heure !
Exécution.

Qui a reconnu de célèbres gendarmes et lesquels ? Réponse attendue sur le forum Newforez. Tapez 1 pour "Les gendarmes de Saint-Tropez" et 2 pour "NCIS". (coût du SMS 0,80 centimètres toutes les 3 minutes)

 

 
 

LOCOPOMMES
 
... par Locotwister
 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- crème de caramel au beurre salé ou confiture
- 4 tranches de brioche
- 4 pommes type Royal Gala
- une douzaine de figuettes (ou 4 figues)

Réalisation :

Préchauffer le four th. 6 (180°).

Tartiner les tranches de brioche avec quelques millimètres de crème de caramel au beurre salé (il est possible de remplacer le caramel au beurre salé par de la confiture mais c'est dommage !).

Équeuter les pommes et les épépiner en évidant le centre avec un économe.

Fourrer généreusement les pommes avec les figuettes (ou figues).

Inciser légèrement les pommes en croix sur le dessus (pour éviter qu'elles n'éclatent à la cuisson).

Disposer chaque pomme sur une tranche de brioche et la mettre dans un plat allant au four.

Mettre le plat au four et laisser cuire 30 minutes. À la sortie du four, les pommes doivent être fondantes (les piquer avec une lame de couteau pour vérifier).

 

 

 

Laisser refroidir quelques minutes et déguster tiède.


Inconvénient majeur de la recette : s'apprêter à la recommencer car on vous demandera certainement du supplément !!!

.

 

CRÈME CARAMEL AU BEURRE SALÉ
 
... par Woodpecker
 

- 200 g de sucre poudre
- 80 g de beurre demi-sel
- 12,5 cl de crème entière liquide

Mettre le sucre dans une casserole parfaitement propre, ajouter 4 cuillères à soupe d'eau.
Faire fondre à feu assez vif sans mélanger. Lorsque le sucre commence à colorer, inclinez la casserole pour répartir le caramel. Renouveler cette opération de temps en temps.
Lorsque le caramel est d'un beau roux (attention de ne pas laisser trop brunir sinon le goût sera trop fort), ajouter le beurre et bien mélanger au fouet en faisant attention aux éclaboussures.
Hors du feu, ajouter la crème toujours en fouettant et en prenant garde une nouvelle fois aux éclaboussures et à la vapeur qui se dégage.
Reporter à ébullition une à deux minutes puis laisser refroidir dans la casserole en mélangeant de temps en temps pour éviter la formation d'une croûte à la surface.
Mettre en pot.
Cette crème se conserve bien un mois au réfrigérateur (si vous arrivez à la faire durer aussi longtemps !).

 

EN AVRIL, NE TE DECOUVRE PAS D'UN FIL (sujet décousu)
 
... par La rédac en vadrouille...
 

 
La SNCF avait tenté de nous interdire l'accès à Limoges depuis Paris et Toulouse. C'était mal connaître la détermination de l'équipe du Ciste-Thématique qui avait fait de ce week-end pascal, son désormais traditionnel rendez-vous annuel (on préférait quand même un rendez-vous à Pâques qu'un rendez-vous à Nuelles : Nuelles en décembre, Paco Rabanne).
 
 
Tout le monde est là... à part Ted.

 
Le premier soir, il y avait du Phil à retordre mais nous avons été gentils avec lui. La marquise demanda sa voiture et se mit à table. Alors que Loco s'motive pour enfiler son aiguillette, les cistes mobiles défilent sur la table, et Tioo et Bob se profilent pour une attaque coordonnée sur ses deux ailes, ne lui laissant que les pattes (c'est nouille !).
 

 
 
Le lendemain aux aurores (moins une heure), nous partîmes vers dix heures moins le quart en pensant à la table qu'il nous faudrait dresser. Nous n'avons pas trouvé la première ciste... bon, on mange ?
Hors de question de sacrifier le repas. On va donc jusqu'à la bonne pierre, tester pour vous une des dernières recettes : le confit dans Cieux.
 
 
Le groupe n'a pas les deux pieds dans le même sabot, il se trouve cependant bloqué par des moldus couvant une boîte. Nous sommes alors contraints d'entamer une sieste stratégique suivie du goûter.
Les moldus ayant filé, nous décidons d'achever rapidement la pêche.
 
 
Une horde de 4x4 tente de nous faire prendre un bain de boue. Mais tant qu'à prendre un bain debout, autant prendre une douche au gîte...
Le calendrier nous oblige à terminer cet article en queue de poisson afin de la mettre en ligne dans l'étang après avoir pris un ver, si les d'hameçons d'accord pour faire sauter les bouchons...
Carpe et diem.
 
Et dire que le week-end n'est pas fini...
 


 
La ciste du 1er avril de La Rédac' :  Les 10 ans de la 264 - Merci Max !
 

LA RÉDAC' À LIMOGES
 
... par Les Neela 87
 

Nous avons eu la chance d'être conviés à la rencontre privée de la Rédac' du Ciste-Thématique.
Autant dire que nous étions très honorés, et que nous nous sentions tout petits, face à ces Cisteurs plus chevronnés les uns que les autres.
L'équipe nous a permis de découvrir plein de choses que nous ne connaissions pas sur les cistes : moi, la Neela, j'ai notamment adoré les cistes mobiles et encore plus les cistes postales, des œuvres d'art (vous en saurez plus en fouillant un peu sur le Ciste-Thématique et sur le forum) ! Et les cistes naturelles, très jolie invention... Merci à vous tous et sachez que nous aurons désormais un autre regard en lisant vos articles !

 

POISSONS D'AVRIL !
 

 
 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

 

cliché : Ovive34

 

 

  

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore :))

À vous de les reconnaître !

 

BAMBIN MYSTÈRE
 

 

 

 

 

Mais qui c'est ?

Si vous pensez avoir reconnu cet enfant devenu Cisteur (ou Cisteuse !), venez vite faire un tour sur le forum (ICI) et dites-nous de qui il s'agit !

 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Bob82, Duboscq, Neela, Adopeste, Bob d'Artois, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Eustache, Locotwister, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo,  Woodpecker et Ovive34.

  


Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation