JOURNAL DES CISTEURS N°88
Parution du 01/07/2013
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Sioux
 

Bon, alors mon imagination en ce début d'été ayant lâchement déserté mon encéphale, infligeant sans pitié à mon pauvre neurone épuisé un célibat forcé, au nom de la rédaction, je vous souhaite à tous et à toutes de bonnes vacances !

Ah bon ? C'est trop court ?... C'est vrai que pour le coup, un édito de deux lignes pour le seul numéro de l'année étalé sur deux mois, c'est aussi léger que les bikinis sur les plages de Nice.
D'un autre côté, comme votre journal compense par des articles déjà bien fournis (merci à tous les rédacteurs et contributeurs bien moins en panne que moi !), j'ai l'outrecuidance de me dire qu'on va sûrement zapper l'intro et se précipiter sur le contenu le plus parlant, selon sa région d'affinité s'entend.
D'ailleurs, si ça se trouve, je pourrais raconter n'importe quoi, sortir le marronnier (*) classique de l'été, à commencer par cette foutue météo qui fournit généreusement le premier sujet de conversation pour ceux qui n'ont rien à dire, ou bien développer un traité sur le menu idéal à emporter dans le cas d'une rencontre cistique avec déjeuner tiré du sac, gloser sur le régime cisto-rando-dénivelo, idéal pour la forme, les formes et nos globules, ou encore épiloguer sur les soldes... Ah oui, les soldes, c'est bien, ça ! Surtout quand on a les randos en mode semelles quasi-lisses, toutes fatiguées qu'elles sont par des kilomètres alliés à des années de chemins tous temps et tous terrains, les fonds de pantalon de marche itou - prêts à fournir incessamment une aération basale -, et que le petit dernier, qui n'a que ça à faire, a encore pris une taille de jogging.
Arrivée là, j'aurais pu (dû ?) tout biffer et tenter un rapatriement en urgence de mon inspiration littéraire, mais d'après le contrat, ça n'est pas pris en charge par mon assurance, et tout bien considéré, comme ma gomme a fondu comme la crème solaire sur l'épiderme immaculé des touristes nordiques, je n'efface rien, et vous livre ces lignes telles quelles, en vous souhaitant un bel été, d'enrichissantes découvertes, tant humaines que cistiques, et bien sûr... une bonne lecture !

 

(*) marronnier = sujet bateau qui, comme la marée, revient à périodes fixes, par vagues.

 

 


 
 

RENCONTRE CISTIQUE JURASSIENNE
 
À Doucier, Pays des Lacs, les 18 et 19 mai 2013...
 


Première nocturne... par Sylou

Un grand merci aux organisatrices qui ont pris la relève de main de maître... jusqu'à nous obtenir quelques rayons de soleil pour les deux jolies randos.
Un rallye-ciste bien préparé, passionnant et amusant.
Une belle recherche de ciste en nocturne (une première pour moi) aux allures mystérieuses données par nos bottes, capes de pluie et frontales.
Et bien sûr des retrouvailles qui font toujours chaud au cœur.


Même pas peur... par Les 6 sisters

La rencontre jurassienne fait dorénavant partie de nos bons moments cistiques. Elle s'inscrit en priorité dans notre calendrier. On a l'impression de se connaître depuis toujours et on retrouve avec beaucoup de plaisir Iris, Mcjm, Ptinou, Rencontre, Mme Smileys... C'est notre troisième rendez-vous jurassien. Nous sommes toujours curieuses de rencontrer de nouvelles têtes, et le courant passe très vite quand on partage la même passion.
La grande interrogation de cette année a été la météo, et on sentait bien le souci d'organisation que cela posait à Iris et Mc. Et comme elles aiment que tout soit parfait, elles ont maîtrisé les éléments.
Le temps s'est bien tenu. La randonnée et le pique-nique se sont bien passés.
On a fait bande à part l'après-midi pour aller cister aux environs des Planches, et on a retrouvé le groupe en soirée. On est organisées cette année, on a pris des numéros de téléphone !
Le repas était bienvenu, ça creuse de cister "dans le Haut" (Ndlr : à plus de 500m d'altitude). C'était agréable et confortable d'avoir cette grande salle pour presque nous seuls. On devait avoir l'air de vrais explorateurs, ça a donné le virus à l'aubergiste. Mr Nousse nous a bien diverties, il dit ne pas s'intéresser aux cistes, mais, comme il est souvent "obligé de suivre", on a essayé de le faire parler. Mais Nousse l'avait à l'oeil...
Les jeux pour deviner le départ du hibou nous ont bien plu. Quelle concentration pour essayer d'apprendre une ou deux phrases... De vrais gamins...
Et la ciste en hibou ! Un grand challenge pour certaines dont je tairai les prénoms... Il pleuvait, il faisait nuit noire, et on n'avait que deux lampes de poche. Déjà, on ne savait pas si on allait rester manger le soir. Plus on attendait les derniers sur le parking, et plus je me disais que, pour finir, on allait devoir rentrer sans le hibou. Parce qu'on y allait toutes ou pas. Heureusement, on avait de beaux ponchos colorés que notre papa nous a offerts à Noël pour aller aux cistes. Alors le groupe s'est enfin mis en marche, et tout s'est bien déroulé. Les angoisses se sont délayées sous la pluie et on a bien rigolé. Même pas eu peur. 


Chouette !  par Nousse

Ce soir-là, je ne voulais pas manquer la ciste du Hibou, malgré la météo et le froid qui ne laissaient rien présager de bon.
Heureuse surprise : au dernier moment, mon conjoint habituellement indifférent aux cistes et aux Cisteurs, décide de m'accompagner, intéressé par l'originalité du programme.
À l'arrivée au restaurant, au plaisir des retrouvailles des anciens, s'ajoute celui d'associer des nouveaux visages aux pseudonymes .
Après un dîner dans une chaude ambiance, c'est le signal du départ pour la ciste du hibou. Malgré les imperméables, bonnets, lampes frontales et bottes pour les plus prévoyants, cette sortie nocturne restera un excellent souvenir pour moi, avec le sentiment agréable de retrouver mes jeunes années et pour mon conjoint d'avoir découvert ces Cisteurs fort sympathiques.


La ciste en hibou... par Ladanum

J - 5 : la préparation

Pour moi, c'est une première. Je n'ai jamais participé à une sortie cistique en nocturne. Pour la RCJ 2012 dans le Haut-Jura, j'avais aidé à la préparation de la ciste en hibou concoctée par Eustache mais je n'avais pas eu le grand plaisir de baigner dans l'ambiance animée au milieu des tourbières détrempées par l'orage sur les rives du lac des Rousses...
Iris a repéré un endroit dans un bois proche de Doucier où les conditions semblent propices à une recherche en toute sécurité.
C'est sous un ciel sans nuage et un soleil enfin revenu que nous nous retrouvons le mardi en fin de journée, Iris, les Mcjm et moi pour l'installation du circuit. Moins d'une heure plus tard, tout est en place, nous pouvons sortir le pique-nique et attendre tranquillement la nuit pour tester le parcours.

Samedi soir :

Pour trouver le lieu de départ, Iris a préparé une recherche collective :
Quatre équipes se forment selon les compétences de chacun, mais quand une équipe a fini sa recherche, elle peut ensuite aider les autres.
Énigme 1 : retrouver les notes de la chanson (xylophone fourni)
Énigme 2 : trouver les mots correspondant aux définitions
Énigme 3 : trouver les chiffres permettant de compléter les suites logiques
Énigme 4 : épreuve de mémoire en équipe - 30 secondes pour mémoriser un poème (il faut bien sûr se partager le travail !) qui permet ensuite de pouvoir décrypter.

Ça s'agite dans la salle commune du camping sous les yeux médusés d'un groupe de jeunes vacanciers ne comprenant pas très bien à quoi jouent ces grands enfants qui, pour certains, ont des têtes chenues. Nous expliquons le principe des cistes mais pas sûr que nous ayons fait de nouveaux adeptes parmi eux ! Par contre, la propriétaire du camping est enthousiaste, elle nous accompagne malgré la pluie qui s'est remise à tomber.
Le lieu est vite trouvé par tous... sauf par JP, le mari d'Iris qui n'a pas été mis dans la confidence et qui s'est un peu égaré. Les lampes frontales éclairent les cordes de pluie, et une fois la cachette trouvée, nous ne traînons pas dans les bois.
Vite, un bon lit sec... Las ! la nuit est restée très humide pour notre vénéré Président qui a oublié de vérifier l'étanchéité de sa tente...



Entre les gouttes... par Erod1

C'est aux alentours du lac de Chalain, qu'ont eu lieu les retrouvailles 2013 pour cette nouvelle rencontre jurassienne.  L'accueil est chaleureux à l'entrée du camping et les retrouvailles bien agréables ! 
Diabolottin e et moi n'avons presque pas cisté depuis le début de l'année et c'est comme un réveil après un long sommeil.

Iris et Mc (des Mcjm), les co-organisatrices pour cette année, sont déjà à pied d'oeuvre et ont tout prévu, même un programme bis au cas où la météo s'affolerait.

Mais on est tous des chanceux et nous passerons entre les gouttes, même si au loin, l'orage gronde et maintient la menace d'une belle saucée !

La matinée s'est parfaitement déroulée avec cette randonnée autour du lac, l'occasion de naturaliser une de mes anciennes boîtes.

Ensuite c'est le pique-nique sur les bords de ce ruisseau fort agréable et l'occasion pour Diabolo (mon chien Cisteur) de faire une petite baignade et pour Diabolottin e de s'adonner au Land-Art pour décapsuler la ciste mobile naturelle d'Eustache.

L'après-midi donne lieu à un rallye voiture, avec des indices à prélever tout au long d'un itinéraire, afin de découvrir l'ultime ciste de la RCJ 2013... Bien vu Iris, et merci !
 
 

Le plan B.... par Munshine

Le week end s'annonçant arrosé, nos GO, en bons GO, s'étaient dit tout de GO : des GOsses pluies en perspective ! les GOsses vont êtres infernaux ! et des grands GOsses infernaux qui ne peuvent pas mettre leur GOsses chaussures pour faire la rando cistique... faut gérer !
Partis la veille de bon matin, "certaine" à bicyclette, nos GO nous avaient donc GOncocté un rallye "cistprise" bien sympathique qui permettait de mettre la main sur un certains nombre de boîtes sans trop se risquer loin des abris protecteurs sur roues !
La Mcjm GOmpagnie, en bons éclaireurs (Jm devait être scout non ?) s'était lancée la veille en repérage de tous les indices non contenus dans les énigmes d'une bonne vingtaine de cistes... leur devoir transmis à Iris, la maîtresse de cérémonie, il ne restait qu'à faire une nouvelle énigme pour un trésor cumulant la somme des informations mixée avec un brin d'astuce. Ce fut fait avec brio !

Sitôt le café avalé les équipages s'élancèrent... pas d'équipe programmée ! juste par affinité voire par place libre ans une cistomobile...

Finalement c'est une équipe de drôles de bestioles : un loup (on pourrait même dire une demi-douzaine) un ours et une cigogne avec le berger président qui va décapsuler "la ciste spéciale RCJ 2013"... 

 

Un peu de piquant et beaucoup de Doucie(u)r... par Eustache

...ont été au rendez-vous de cette quatrième rencontre jurassienne...
Si le Hérisson passe sous les ponts de Doucier, on s'en est tenu à distance ce week-end. Non par crainte du souvenir des coups de martinet qu'on entendait pilonner jadis tout au long de son cours cascadant, mais de celle des coups du sort météorologique...

C'est ainsi que le programme cistique initial concocté avec soin par Iris, s'est un peu trouvé chamboulé...
Les caprices de la météo nous promettent de la pluie pour l'après-midi, normalement dévolue à une randonnée aux superbes cascades de ce fameux Hérisson. Qu'à cela ne tienne, nous commencerons donc par la fin, puisque les nuages qui s'accumulent ne sont pas encore menaçants ce matin.

La "rando du Domaine" semble être l'option la plus appropriée et nous permettra de profiter des points de vue sur ce beau miroir (un peu terne ce jour-là à cause du couvert nuageux, dommage) qu'est le lac de Chalain.

 
Et, finissant par le début, nous nous retrouvons au camping pour recevoir notre feuille de route pour un rallye cistique. Celui-ci nous conduisant de ciste en ciste sur un parcours motorisé et optimisé, nous permettra aussi de relever des indices pour finaliser le décryptage de l'énigme de la ciste spéciale RCJ 2013.
Joli final !

Le lendemain, nouvelle randonnée, autour des "4 Lacs" cette fois. Un peu écourtée à cause des prévisions météo plutôt à la pluie, mais qui nous permet quelques belles découvertes paysagères et archéologique (une ancienne carrière de calcaire marbrier).


Ne me demandez pas s'il a plu, je ne me rappelle jamais ce genre de détail...
Tout ce que je sais, c'est que j'ai pris grand plaisir à ces deux journées magnifiquement organisées malgré les conditions météo.

 

* * *

 

 

 


 

UNE PETITE GRIMPETTE, ÇA VOUS DIT ?
 
Dans le Gard, le 16 juin 2013... par Ardécho54
 

Prévue initialement le 13 avril 2013 elle a été reportée à cause de grosses chutes de neige, au 16 juin 2013.

Les participants : Bernardjsv et Maya30, Ardécho54, M.lanie, Numsix et Mamietopset.

Le circuit avait été cuisiné par M.lanie, mijoté par Tomatoket et enfin épicé par Bernardjsv soit un total de douze boîtes sur le parcours, histoire de se motiver.

Où ?
Dans le Gard, sur le sentier des 4000 marches qui part de Valleraugue et grimpe jusqu'à l'observatoire de l'Aigoual.

Superbe journée que tout le monde appréhendait malgré tout : donné comme "difficile, pour randonneurs bien entraînés" ne met guère en confiance.
La rando a duré 7 heures, avec un temps de marche réel de 3h37 pour un dénivelé positif de 1310 m, le point culminant se perchant à 1554 m d'altitude (dixit Bernardjsv).


Finalement tout le monde y est arrivé, avec une mention spéciale à Mamietopset pour sa prestation, et à M.lanie pour la mise en place de ce parcours.



Genêts en fleurs, châtaigniers centenaires, cascades et torrents, hêtraies, crêtes, moutons, randonneurs et vues magnifiques : que du bonheur à conseiller à tous.


Comme Bernardjsv a dit : "si je l'ai fait... tout le monde peut le faire !"
Oh le modeste... C'est quand même assez physique !

 

 

 

LE VULCAIN-THON
 
Rencontre alsacienne des 8 et 9 juin 2013... par Sioux
 

À l'occasion du retour au pays (pour vacances) de Vulcain67, expatrié professionnellement en Guyane, l'Alsace avait organisé une rencontre sur deux jours : un week-end entier de réjouissances cistiques, magistralement piloté par MimiD1+. Un programme bien rempli a réjoui tous les participants : ceux du samedi s'étaient retrouvés le matin (Vulcain, Mimi et sa fille Alizée, Pouchie, Meuffetteandco, Cleapotre et Sioux) pour une longue balade autour du chalet de la Chaume des Veaux (près du Hohwald), agrémentée d'une douzaine de cistes et coupée par un pique-nique tiré du sac dans un abri idéalement placé.

 La journée fut radieuse, le soleil, enfin complice, nous a accompagnés tout au long de la promenade. Au retour, le temps pour ceux qui passaient la nuit sur place dans le chalet d'installer leurs affaires, Moloway et son amie Clarisse nous avaient rejoints tout droit depuis Metz et Nancy ! Nous sommes repartis pour quatre cistes au couchant, avant d'arriver à l'auberge où les Grosjean nous attendaient.


L'estomac bien calé par un dîner typique et copieux, la joyeuse clique s'est séparée des Grosjean pour s'en retourner au chalet, non sans glaner quelques cistes supplémentaires au passage, en hibou, guettant dans le faisceau des lampes les paires de petits ronds lumineux, trahissant de leurs yeux la présence toute proche des animaux de la forêt !



Et c'est dans l'impatience du lendemain qu'on se sépara au terme de cette première journée, toute baignée de lumière et de chaleureuses retrouvailles, ponctuée par les récits de Vulcain qui nous a dépeint l'ambiance, les coutumes, les habitudes de Guyane : "les cistes, ça ne peut guère prendre là-bas, parce que les gens cachent des bocaux à l'identique, mais avec des figurines dedans, dans l'intention de jeter des sorts, surtout malfaisants : le vaudou est toujours très présent en Guyane..."

Le dimanche matin fut cistique pour les plus matinaux, tandis que le plus grand nombre arriva pile pour l'apéritif :

... lequel fut tout naturellement suivi par un déjeuner entièrement préparé par Mimi, qui, au vu du temps incertain depuis des semaines, avait troqué l'idée première d'un barbecue pour un repas au chalet, avec au menu : un kassler (palette fumée) en croûte avec salade de pommes de terre, salade verte et en dessert une salade de fruits avec gâteau marbré... bien arrosé par un bon vin rouge ou blanc. La cuisine du chalet, conçu pour accueillir 80 personnes, s'est avérée aussi fonctionnelle que spacieuse, et bien qu'un autre groupe y festoyait également, on ne s'est pas du tout gênés les uns et les autres.



Le chalet (tenu par des bénévoles du Club Vosgien) fermant à 17h, nous avons quitté les lieux pour... la dernière promenade cistique avec la cascade du Hohwald en point d'orgue, menant à presque une trentaine la moisson de cistes de ce beau week-end, qui nous a d'ailleurs fourni l'occasion d'arroser trois passages de caps : MimiD1+, Vulcain et Pouchie, avec, bien sûr, encore les succulents gâteaux maisons de Mimi !

MimiD1+, avec ses "même pas un an" de cistes, a su faire de ce retour une vraie fête, en cuisinant, cachant et organisant avec Pouchie - et Vulcain à 5 heures de décalage de là -, comme si elle avait fait ça toute sa vie !

Nous nous sommes quittés à regret, en parlant déjà du Vulcain-thon N°2...

 
 
 
 
 
 

À VOS AGENDAS
 

Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

 

- Rencontre Cistique Auvergnate 2013, le 6 juillet 2013 (forum Auvergne), 

- Picniciste bourguignon dans le canton de Nolay, le 7 juillet (forum Bourgogne)

- Rencontre annuelle PDLL, les 24 et 25 août 2013 (forum Pays-de-la-Loire),

 

Une  rencontre dont la date reste à déterminer :

- Une belle rando d'été avec nuit en refuge, en juillet ou août... (forum Rhône-Alpes - Alpes et Ain).

 

Vous participez à une rencontre cistique ? Prenez des notes et des photos.
Nous publierons votre article afin de prolonger le plaisir avec un maximum de Cisteurs...

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
Oliv77... par Cleapotre
 

Oliv77... Qui se cache derrière ce pseudo ?
Simplement mon prénom Olivier ainsi que mon année de naissance (je réutilise un pseudo que j'ai sur d'autres sites), mais cela trouble un peu les Cisteurs ; si j'avais voulu faire figurer les départements, j'aurais dû mettre Oliv78 (j'habite dans les Yvelines), Oliv91 (comme l'Essonne, où j'ai vécu 25 ans) ou encore Oliv29 (ayant moi-même de nombreuses origines bretonnes, sans compter que ma femme est Brestoise).

Comment es-tu arrivé sur la piste des cistes ?
Par l'intermédiaire de quizz sur Internet, une autre activité ludique que je pratiquais à l'époque où j'ai découvert les cistes, mais que j'ai délaissée pour ce monde fou. En juillet 2010, j'ai participé à une rencontre de quizzeurs au cours de laquelle un certain Laud91, nous a fait découvrir les cistes, pour patienter avant le barbecue nocturne. J'ai adhéré tout de suite ainsi qu'un autre quizzeur présent ce jour-là : Jeff7829.

Raconte-nous ton parcours de Chercheur...
Après cette découverte des cistes en juillet 2010, nous avons commencé nos recherches sur nos lieux de vacances dans le Finistère et en Savoie au mois d'août. Puis, de retour dans les Yvelines, j'ai commencé à explorer la zone de Saint-Germain-en-Laye grâce à la cartociste des Yvelines, un outil bien pratique quand on débute son parcours cistique, surtout quand il y a déjà 2500 cistes de cachées alentour ! Dernièrement, j'ai aussi commencé à chercher sur Paris même, faute de disposer de suffisamment de temps libre pour cister le week-end, occupé que je suis par mes enfants et une nouvelle maison.

Cistes-tu seul, à deux, en famille... ?
Ma femme n'a pas trop adhéré aux cistes. C'est exclusivement moi qui me colle au décryptage. Elle m'aide de temps en temps pour trouver une boîte sur le terrain. Au début, nous y allions en famille mais, depuis que nous avons accueilli notre deuxième garçon, les siestes d'après-midi ne permettent pas de faire des longues sorties. Et même notre fils aîné qui, au début, était tout content que je trouve une boîte car ça lui faisait un nouveau jouet, en a un peu assez désormais quand je m'arrête sur le bord de la route. Du genre "pourquoi on s'arrête ? À ton avis ? Oh non, pas encore une petite boîte !..."

Quel est ton type d'énigme préféré ? Et tes Cacheurs préférés ?
Je n'ai pas de préférence particulière sur les énigmes. Mais je dois avouer que je suis fier quand je décrypte et trouve une ancienne boîte où il y a peu de Trouveurs !... Pas de Cacheurs préférés non plus car tous ont contribué, par leur travail, à mon entrée dans le club d'Émile. J'apprécie néanmoins les fins d'énigme toujours précises de Koalito, qui a bien truffé la zone de Saint-Germain. C'est d'ailleurs mon plus gros contributeur avec 20% de mes trouvailles (je le précise car je sais qu'il est fan de statistiques). Il y également le grand Jmlv qui nous régale de ses énigmes toujours bien pensées et tournées, sans jamais être insurmontables. Également les cistes de Paka dans le Finistère, et de Billancourt et Cherve à Paris. Pas faciles celles-là, mais qui font découvrir des coins sympas. Les cistes de Microb sur les extraits de films. Les romans cistiques de Bob d'Artois. Étant férus de montagne, nous avons également bien apprécié les cistes qui nous ont permis de faire de belles balades en Savoie en août 2012.

Sur la piste, quelle a été ta plus belle découverte ?
J'en ai trouvé tellement que je ne saurais en sortir une du lot. Je dirais que la plus belle est celle à venir car j'espère encore découvrir des lieux qui méritent le détour. Quant à celle que je suis le plus fier d'avoir trouvée, s'il fallait en retenir une, je dirais la mythique Marco1, car c'est la première d'une longue série qui, je l'espère, n'est pas près de s'arrêter (même si certains coins dans les Yvelines, pour ce que je connais, commencent à être "sur-cistés").

Quelle est la ciste la plus drôle, cocasse, comique, que tu aies trouvée ?
Au niveau du décryptage, sûrement, la ciste "Voir photo". À découvrir absolument ! Quel plaisir quand on trouve le "truc" !

Quelles sont les cistes qui t'ont fait découvrir les plus beaux spots ?
Je pense à deux cistes en Savoie (La ciste du 55... et La ciste de l'inalpage) qui m'ont permis de découvrir les deux faces de la même montagne à quelques jours d'intervalle, dans des paysages grandioses.

Quelle sont celles que tu as mis le plus de temps à résoudre ou trouver ?
Sûrement les futures Lonesloane que je trouverai... Si jamais il me reste encore des cheveux !

As-tu une anecdote à partager avec les lecteurs du Ciste-Thématique ? Quels sont les moments cistiques qui t'ont le plus marqué ?
Forcément les rencontres sur la piste !... Un jour, nous étions en famille à cister en voiture dans les Yvelines. On cherche un spot au pied d'un panneau sur une croix de Koalito. Ma femme me demande où elle doit s'arrêter. Et là, je lui dis en le reconnaissant : "Ben là où il y a Jeff7829 !". Il était déjà en train de fouiller au pied du poteau du panneau. On a fini la balade ensemble...
Ou encore ce jour où j'étais parti finir un circuit à VTT dans les Yvelines. Je suis sur un spot, accroupi dans les herbes à faire mon échange. Je vois passer deux VTT et je reconnais Microb, le Cacheur de la série ainsi que Soizic92 en tournée de SAV. Les VTT passent puis, trente secondes plus tard, je les vois revenir. Ils avaient trouvé curieux de croiser quelqu'un accroupi dans les herbes et voulaient savoir qui était ce cinglé à moitié caché sous les arbres de la forêt.
Une autre anecdote dans le Finistère, un 14 juillet : je suis dans une commune du département, à faire la tournée des chapelles et des fontaines. Sur le spot de la première chapelle, je suis surpris de trouver des peintres malgré l'averse qui tombe. Je me dis qu'ils vont m'empêcher de fouiller tranquillement. Je tope la ciste heureusement à l'opposé de la chapelle. Arrivé sur la deuxième chapelle, je rencontre des jeunes peintres en herbe. Je me dis que c'est une drôle de coïncidence. Et à la fontaine proche avec deux cistes, encore un peintre, qui la prend comme modèle. Cette fois, je ne vais pas pouvoir la jouer discrètement. Alors, j'y vais franco pour toper mes deux cistes sous le nez du peintre. Puis en repartant, je me dis que je vais lui dire ce que je faisais pour ne pas qu'il s'imagine certaines choses. Et à son tour, il m'explique que la dite commune est le théâtre d'un concours de peinture organisé tous les mois aux beaux jours, dans une commune différente de Bretagne. Comme quoi, les cistes font faire des belles rencontres.

Le passage du cap 1000 : presque un hasard, ou un moment longtemps rêvé, planifié de longue date, préparé dans les moindres détails... ?

Je m'étais dit vers la 900e, que ça serait bien de trouver une ciste particulière ou alors de le faire lors d'une sortie cistique entre amis. J'ai alors repéré la ciste intitulée "Mille" (la 1000e ciste parisienne) au cas où je doive passer ce cap en solitaire. Ayant pris la pluie sans discontinuer avec Laud91 en forêt, je n'avais pas pu passer le cap à ce moment-là. Je me devais alors de passer le cap sur cette ciste Mille. Au rythme de mes trouvailles, je devais entrer chez Émile le 22 mai 2013. Et en regardant l'éphéméride la veille au soir, je m'aperçois que le 22 mai est le jour de la saint Émile. Quelle heureuse coïncidence, absolument pas planifiée, mais qui tombe quand même bien à propos !

Avec l'expérience acquise, quel sont les conseils que tu donnerais à de nouveaux Cisteurs ?
Ne pas cacher tout de suite pour se familiariser avec les énigmes.
Ne pas se décourager au début si on ne trouve pas forcément les premières cistes convoitées.
S'intéresser à des cistes qui ont un grand nombre de Trouveurs (à priori, elles sont plus faciles).

Et maintenant, comment vois-tu la suite ?
Sans doute vais-je ralentir un peu le rythme des trouvailles, même si je viens de décrypter quelques "Billancourt" qui me résistaient à Paris, et qu'il me tarde d'aller toper. Mais surtout, je pense que je vais maintenant jouer les Cacheurs, car j'ai repéré quelques spots intéressants proches de chez moi...

 

 

 

PODIUMS ET NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

Plus d'un millier de nouvelles cistes ont été déclarées ce mois-ci, l'occasion pour de nombreux Cacheurs de gonfler leur palmarès personnel, jusqu'à atteindre un nombre à deux "0" : au premier rang d'entre eux, citons Belu et sa 700e boîte, "Ciste à la crème", cachée le 13/06 comme les onze autres cistes de sa série "Cistes au fil de l'eau". Pour leur part, Orion 83 avec "Le kiosque" et Açai avec "Le petit cairn", franchissent quasiment en même temps (respectivement les 18 et 22/06) le cap des 400 cistes cachées. Enfin, libellés de boîtes beaucoup plus explicites pour Les Broussards, "Retour aux sources pour la 300ème" cachée le 19/06) et Rencontre, premier chasseur de caps en juin, avec la "200ème Au pied du mur", cachée le 03/06.

Si ces Cacheurs s'illustrent dans des départements de l'est, du sud et de l'ouest, c'est pourtant dans le centre et le nord qu'il faut chercher ce mois-ci le podium des départements les plus dynamiques :

- l'Indre, grande habituée du classement, retrouve, avec +12,29% de progression, sa plus haute marche après une courte éclipse en mai. Gros investissement de Clipperton qui, avec ses châteaux brennous, concentre autour de ce nouveau filon l'essentiel des 50 nouvelles cistes.

Deux nouveaux venus accèdent pour leur part aux seconde et troisième places du podium :

- le Loir-et-Cher, sous l'impulsion de Duboscq, s'offre 35 boîtes et +9,21% de croissance, "contaminé" à son tour par la fièvre cistique qui touche la région Centre depuis plus d'un an !... De là à y prédire une prochaine invasion de coccitioos ?

- l'Aisne, enfin, où depuis seulement quatre mois sévit le prolifique Rallyesarman (pur Cacheur de son état, espèce rare !), enregistre 44 nouvelles boîtes, soit +4,66%

Encore plus au nord, un autre département mérite lui aussi un peu de la lumière de ce mois de juin : le Pas-de-Calais a en effet célébré le 02/06/2013 son entrée dans le club des départements abritant 1000 cistes, grâce à Clennf et à la quatrième et dernière boîte de sa série, "La ciste de JJ 4".

Retour plein sud avec la 5000e ciste cachée dans la région Languedoc-Roussillon, le 19/06 : une boîte symbolique qui revient à la Lozère et à Monkassel, grâce à la première pierre de sa série "Signes de croix" : "l'effet minet". Effet minet ou effet kisscool, c'est aussi Monkassel qui endosse, dix jours plus tard, la maternité de la 600e ciste de ce département, baptisée d'un libellé qui prouve une certaine suite dans les idées !... "Le signe et la croix").

Après avoir entamé cet article avec le franchissement des caps chez quelques Cacheurs, il était logique de terminer la boucle avec les caps intéressant cette fois les Trouveurs. Je vous présente donc nos sept samouraïs du mois :
- ClubDquatre pour le cap 3000 (47e membre depuis le 22/06)
- Miclou, Miss Marple 27 et Nanougat (118, 119 et 120e Vincent, respectivement les 30/05, 08/06 et 11/06)
- Oucky, Les Chocophages et Paulo49500 (294, 295 et 296e Émile, les 06/06, 15/06 et 16/06)

Amis lecteurs, il ne vous reste plus maintenant qu'à profiter des vacances qui s'annoncent pour imiter, chacun à votre niveau, le dynamisme affiché par ces Trouveurs et ces Cacheurs. Histoire, peut-être, de glisser votre nom dans cette même rubrique du Ciste-Thématique de septembre... mais surtout de (faire) découvrir quelques uns des spots originaux ou sublimes qui parsèment nos régions...

Je vous souhaite un été particulièrement enrichissant !

 
* Pas un jour sans ciste

 

STATISTIQUES
 
Mai 2013. Cistes cachées : 1062, Nb d'échanges : 18294, Nb d’inscrits : 1717.
 

  

Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore.

À vous de les reconnaître !

 

LA BAMBINE DU MOIS
 

 

 

 

 

Mais qui est cette petite fille devenue Cisteuse ?

Si vous pensez l'avoir reconnue, venez vite faire un tour sur le forum (ICI) et dites-nous de qui il s'agit !

 

 

 

BELLES IMAGES
 
... par Sioux
 



RALLYE PHOTO DE L'ÉTÉ
 
... par La Rédac
 

Cette année, dix Cisteurs se sont inscrits pour participer au Rallye Photo de l'été.

Voici la composition des équipes désignée par tirage au sort :

Equipe 1 : Locotwister - Fabye
Equipe 2 : Mondéka - Eustache
Equipe 3 : Damvero - Cst73
Equipe 4 : Yogo - Colombane
Equipe 5 : Duboscq - Rencontre

Pour que la participation au rallye soit validée, chaque équipe devra nous adresser obligatoirement une photo pour chacun des cinq thèmes suivants :

- Ponts, passerelles, planches...
- Reflets
- Ouvertures
- Courbes
- Ombres

Règlement :
Les participants doivent être propriétaires et auteurs des photos.
Les clichés ne doivent pas avoir été déjà publiés sur internet (forums, réseaux sociaux, blogs ou sites persos, sites dédiés aux photos du monde...). Dans le cas contraire, l'équipe sera disqualifiée.
Après concertation interne, chaque équipe constituée devra fournir obligatoirement une photo par thème.
Les clichés seront envoyés par mail au CT, de préférence au format 640*478 px.
Ils ne doivent subir aucune retouche de colorisation susceptible de fausser le premier critère de choix.
Les montages ne sont pas autorisés.

Délais :
Pour le dépôt des photos des équipes dans la boîte mail du CT : 10 septembre.
Soumission aux votes sur Newforez : du 15 au 30 septembre.

Votes :
Les photos des équipes seront publiées de façon anonyme et soumises aux votes par sondage sur Newforez.
Chaque votant aura droit à trois choix, non modifiables.
Le premier critère de choix devra porter sur le respect du thème.

Décompte des points :
Un vote = un point.
Le nombre de points de chaque équipe correspondra au total des points de chacun des membres de l'équipe.

Les clichés gagnants seront publiés sur le Ciste-Thématique d'octobre.

 

RENCONTRES SUR LA PISTE
 
... par Woopecker et Eustache
 

 
 
Sur la piste, j'ai rencontré un personnage de profil, portant chapeau, peu expansif....
Mais quand je me suis avancée un peu, il a semblé me sourire ! 
 
 
* * * * *
 
 
Tu es si désolé que ça, que tu lèves les yeux au ciel ?
Attends, je vais voir si je peux faire quelque chose pour toi...

Ça va pas mieux comme ça ?

 

LA BOÎTE À OUTILS
 
Installer un "agrégateur de flux rss" pour suivre l'actualité cistique... par Eustache
 

(à condition d'être utilisateur de Google ou d'accepter de le devenir...)

Celui que j'utilisais ayant annoncé son retrait prochain de la toile, j'étais à la recherche d'un nouvel agrégateur de flux et j'en ai testé plusieurs durant quelques semaines.
Feedly, présenté comme étant le successeur naturel de Google Reader, est celui que j'ai trouvé le plus simple d'accès et d'utilisation.

follow us in feedlyAccès en ligne à partir d'un compte Google
L'application propose d'emblée d'importer les flux depuis Google Reader, ou alors de s'enregistrer ou s'identifier.


Si vous êtes prêts à ce que Feedly et Google utilisent certaines informations relatives à votre compte et gèrent vos données Google Reader (leurs règles de confidentialité respectives restent bien sûr actives), vous pourrez valider la demande d'autorisation qui s'affichera dans une popup.

Extensions Feedly pour différents navigateurs :
Modules ou applications à télécharger, une icone de lancement s'installera automatiquement dans l'espace réservé de chacun des navigateurs (pour Chrome, page réservée aux applications, épinglable ; pour Firefox et Safari, bouton épinglé à gauche ou à droite de la barre d'adresse web).

- Chrome
- Firefox
- Safari

Applications Feedly pour smartphones : rendez-vous dans les boutiques dédiées.


Voilà, vous êtes connecté... il est temps de paramétrer votre veilleur...

+Add Content... non, on ne vous demande pas si vous êtes (très) content, mais cliquez quand même !


Parallèlement, dans un autre onglet, ouvrez une page à surveiller, et récupérez son adresse dans la barre du navigateur.
Mais ici je veux suivre l'évolution des trouvailles sur "mes cistes cachées" (euh, d'accord, là ce ne sont pas vraiment les miennes, et pour l'instant il n'y en a qu'une...). Vous ne pouvez bien sûr le faire que pour les comptes sur lesquels vous avez la main, le(s) vôtre(s) en théorie.
Dans "mes données personnelles", "cistes que vous avec cachées", il faut cliquer-droit sur le petit logo orange et "enregistrer l'adresse du lien"...


Collez ce lien dans la fenêtre de saisie, valider, puis cliquez sur le résultat qui s'est affiché dessous. La liste se présente dans la page, à droite.
Il reste à ajouter ce choix dans la liste des flux à surveiller, en cliquant sur le bouton vert (ou sur la croix à droite du résultat de recherche).


La nouvelle fenêtre qui s'ouvre propose de modifier le titre du flux, de lui créer un dossier "Catégorie" si besoin (nota : par défaut, les nouvelles entrées sont rangées dans le dossier "Uncategorized", mais vous pourrez modifier leurs affectations par la suite), ou de cocher son dossier de destination s'il existe déjà. Validez.


Lorsque que vous avez terminé d'alimenter votre fonds, il est temps de vérifier et ajuster...
Dans l'angle supérieur gauche de la page, cliquez sur "My Feedly", puis sur "Organize".
Les flux non-classés apparaissent dans le cartouche "Others". Vous pourrez déplacer ceux qui ne sont pas encore rangés, en les glissant dans leur boîte de destination.
Le cadre "New category" permet d'en créer de nouvelles.


Règlages : dans l'angle supérieur droit, des boutons widgets permettent de modifier le visuel des alertes. Toutes les annonces donnent accès à la page correspondante sur le site.


Index
: Lorsque qu'un flux a été lu, il va automatiquement se placer dans la zone réservée, en bas de page. Quand tous ont été consultés (ou "marked as read"), la liste "All" est vide. Les articles sont cependant toujours lisibles dans les menus, pour une semaine dans "Recently Read", et dans "Index".


Suppression : Lorsque vous ne souhaitez plus suivre un département cistique, il suffit de le sélectionner dans le menu de gauche, de cliquer sur "remove" à l'ouverture de la page de veille, et de valider "yes, remove".


Voilà pour l'essentiel de Feedly, je vous laisse explorer les quelques fonctionnalités restantes... cliquez, cliquez...


NB : Il existe bien sûr d'autres types de veilleurs, et vous pouvez nous faire part de vos expériences à partager...

Plusieurs images sont à cliquer ou survoler, pensez-y...

 

 

MOKITU
 
... par Isatis
 

À l'aide de la définition ci-dessous, inscrivez le mot dans la zone colorée puis complétez la grille afin que chaque lettre du mot soit contenue une seule fois dans chaque ligne, chaque colonne et chaque région.
 
Définition : Sa taille n'a rien à voir avec son altitude.
 
 
 
 

MARABOUT' FICELLE
 
... par Woodpecker
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."

Dix mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

 

NB : Chaque Marabout débute par le pseudo d'un Cisteur, identifié grâce à son avatar sur Newforez et qu'il faut reconnaître ou rechercher.


Adressez vos réponses à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

MOTS CROISÉS
 
... par Butterfly91
 

 
1. Arbrisseau
2. Friand
3. Engendrée
4. Métallisera

A. Raisonnable
B. Produit
C. Grenouille
D. De même
E. Arbre africain
F. Ville du Morbihan
G. Aire anglais

 

ÉNIGME MONÉGWASKE N° 7
 
... par Adopeste
 


Préambule : Voici un jeu proposé par Bob d'Artois pour le Ciste-Thématique... 

Attention : même s'il se peut qu'il y ait réellement une ciste sur le spot virtuel de cette énigme monégwaske, elle est sans rapport avec ce jeu de divertissement. Il n'y a pas de ciste en jeu
Amusez-vous bien !

 * * *

Localisation virtuelle : France


En t'aidant de la fabuleuse histoire de la numération des Monégwaskx, résous l'énigme suivante  :

((A^(A.A)+I).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A ) )+(A+A+A+I)+(A^(A+I)+A).A.(A^(A+I)+A)
A.(A+A+A+I)!+(A^((A+A +I).A))+A^(A+A+A)+A^A)+(A^(A+A+ I)+A^(A+A+A)+A^A)+(A^(A+I))
A.(A+A+A+I)!+(A+I).(A.A)!+(A^A)
((A^(A.A)).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+A^(A+A+A +I)-I
A.(A+A+A+I)!+(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)-(( (A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)) / A)
(A.(A+I)!-I).((A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)).(A^(A+I)+A)+(A^ (A+A+A))-(A+A+I)
A.(A+A+A+I)!+(A^(A+A+I))+(A^A)
((A.A).(A^( A+I)+A).((A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)))+((A^(A+I)+ I)
(((A^A)+A^(A+I)).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+ (A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)+(A.(A.A)!+A^(A+I))
((A^A)!-A).(A^ (A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^ A)+(A^(A+A+A))+(I+A)!+I
A.(A+A+A+I)!-((A^(A+A+I))+(A+I)!)
( (A^A).(A+A+A+I) !)+(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)+(A^(A+A+A)+A+I
((( A^A)!-I).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+A^(A+A+A)+A ^(A+I)+I)
(A^(A+I)+(A+I)).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I) +A^(A+A+A)+A^A))+A
((A+A+I).(A+A+A+I)!)+(A+A+A)!+A^(A+A+I)+ (A^(A+A+A)+A^A)+I
(A^(A+I)+(A+I)).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^ (A+A+A)+A^A))+A.(A^(A+A+A+I))-(A^(A+A)-A)
(A^(A+I)+(A+I)).( (A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+((A ^(A+A+A+I))+A^(A+A+I)+I)
((A^(A+A+A)+I).(A^(A+I)+A).(A^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A))+A.(A ^(A+A+I)+A^(A+A+A)+A^A)-I
((A^A).(A+A+A+I)!)-A^(A+A+A)-A^(A +I)-A^A
((I+A).(A+A+A+I)!-(((A+A+I)!/A)-I) 
A.(A+A+A+I )!+(A^((A+A+I).A))+(A+A+I)!)+((A^(A+I))+A).((A^( A+I))+A))-(((A^(A+I))+A).A)+(A.A)!
(A^(A+I)+A)^(A.A)+(A^A)
(A^(A+I)+A)^(A.A)+A^((A^(A+I))-I)+(A+A+I)
(A^(A+I)+A)^(A.A) +A^((A^(A+I))-I)+(A^(A+I)+A)^A


Trouve le [U][X][U]


Un spot virtuel précis est à trouver. On en discute sur le forum général : questions, suggestions, réponses...  ICI

 

Énigme proposée par Adopeste.
Proposez aussi la vôtre en écrivant à CISTE-THÉMATIQUE !

 

 

 

Le défi-rimes du mois de juin était : hibou, caillou, corne, borne

Six quatrains ont été soumis au sondage.
Voici les trois qui sont arrivés en tête et le pseudo de leur auteur(e) :


1er : Cst73

Il cognait dur, le pouls, quand il trouva la borne
Il se mit à genoux, souleva le caillou
Oh ! Comme il était chou, ce porte-clé hibou
Il troqua le joujou contre un vieux peigne en corne


2e : Cleapotre

Modeste prétendant à l'Ordre du Hibou,
Il s'avance, hésitant, au milieu des cailloux.
Mais cette nuit sans lune, ça dépasse les bornes !
Il risque l'infortune... sauf à porter des cornes !


3e : Mamafrau

La ciste diabolique à chercher en hibou,
Nous fait toujours la nique, cachée sous son caillou.
Mettons-nous dans l'ambiance, et affublés de cornes,
Retombons en enfance, et dépassons les bornes !


Les autres participants étaient : Britannicus, Capitainecaverne, Locotwister. 

 

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cst73 et Cleapotre.
Tout le monde joue avec : Jules, bulle, graine, migraine.

 

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins.

Ce n’est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.
Délai maxi : 15 août.

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

LE COIN LITTÉRAIRE
 
Mystère dans les labours par Castafiore
 

Je relis l'histoire en même temps que vous et je dois avouer ma surprise en découvrant l'auteur du vol des "éconocrocs" du père Lapilule !


De son côté, le père Lapilule s'était alité pour une durée indéterminée.
Pour la première fois de sa vie, ce fier laboureur ployait sous le poids de la tristesse. Il n'acceptait de se lever que lorsqu'Ernest et Gaston passaient le voir. Ils descendaient alors tous les trois dans les abysses de la ferme où ils débouchaient les Châteaux Saint-Joseph Haut-Médoc, Cheval-Quancard, Lamy-Pillot, Laffite Teston et même les Moêt et Chandon. Le vieil Isidore se laissait placidement et activement dévaliser par les deux compères.

- On va soutenir Isidore, disaient-ils tous les jours vers 14 H à Dufermage
dépité.

Pendant ce temps, Catherine palliait l'indisponibilité de son mari en labourant elle-même. Elle appuyait des deux pieds sur l'accélérateur du Maxxum 5140. Isidore l'avait toujours tenue à l'écart des choses mécaniques, asseyant ainsi ses prérogatives masculines. Elle : aux cochons, aux pis des vaches, à la marmite. Lui : dehors, nez au vent, scrutant l'horizon d'un oeil pour savoir quel temps il ferait le lendemain, et observant de l'autre la netteté de ses sillons. Pas étonnant qu'il louchât.

Elle avait pris soin d'ensiler au préalable sur les conseils du voisin Alfred Lépicier qui l'avait aidée à préparer le compost. A cette allure, elle eut vite terminé les labours des trois champs de colza, des deux champs de blé, du champ de betteraves et de la jachère sur laquelle elle eut du mal à avancer.
De retour à la ferme, après avoir rangé le véhicule, elle briquait les machines, grimpait sur la moissonneuse-batteuse, tirait deux trois pistons pour vérifier l'allumage, puis s'occupait des trois cochons et des six vaches, et nourrissait les poules.

A 11 H, elle pouvait enfin souffler et préparer la soupe que recrachait Isidore qui ne voulait plus manger que des ortolans. Il lui venait des goûts de luxe et il ne se ressemblait plus. Catherine n'avait même plus le temps de compléter ses grilles de Sudoku que le docteur Tchékoff lui apportait lorsqu'il passait soigner son arthrose.

Les après-midis, tandis que les hommes vidaient la cave, elle prenait sa mobylette et se rendait au village pour y faire les courses. A son retour, elle embrayait sur "Derrick", puis sur "Des Chiffres et des Lettres" et terminait la journée sur "Questions pour un champion". La pauvre femme s'épuisait à la tâche mais son homme était au lit et il fallait bien que quelqu'un fasse tourner la maison.

Quant à l'enquête, elle piétinait.
Et elle piétinerait longtemps...

Catherine, son Isidore bordé serré dans le lit, sa vaisselle essuyée et ses vaches traites, prit enfin le temps de s'asseoir... Elle sortit la petite boîte de thé O'Malley qui faisait tellement causer aux alentours ces temps-ci. Tant d'argent si mal gagné, elle ne pouvait quand même pas laisser le vieux tout dépenser en engins agricoles pas tous utiles. La désileuse Valnov, par exemple, à quoi voulait-il donc l'utiliser ? Le Manitou ne datait que de deux ans et, équipé de la fourche, il avait l'avantage de la maniabilité. Pour six vaches, c'était plus que suffisant...

Connaissant l'incompétente diligence de la maréchaussée locale, elle était assez fière de la façon dont elle avait brouillé les pistes : elle avait chaussé les bottes que son petit frère avait oubliées à la ferme, avant de commettre ce qu'elle considérait comme un acte de justice, tant vis-à-vis d'elle-même que de son mari. Puis elle avait vidé à la volée une bouteille saisie au hasard dans la cave... Pourvu qu'Isidore ne la cherche pas.

"Il est vrai qu'à l'heure actuelle, ce qui l'intéresse, c'est plutôt de se pochetronner au rouquin avec les deux malfaisants du village..." marmonna-t-elle.

Reprenant le fil de ses pensées, elle repensa au "ceinturon"... Ces traces dans la poussière, Catherine Lapilule avait failli éclater de rire lorsque les gendarmes les avaient attribuées à une boucle de ceinture, en les photographiant consciencieusement ! Il ne s'agissait que de l'empreinte de la boîte qu'elle tenait entre les mains lorsqu'elle avait trébuché et était tombée.
C'est à ce moment que lui était venue l'idée de marcher en zigzagant, comme un ivrogne.
Quant à la flaque d'urine, ben oui, c'était elle. La belle affaire ! Ce n'était pas la première fois que ses problèmes de vessie la taraudaient, et elle se soulageait là où elle se trouvait ! Même Isidore le savait, mais l'idée que ç'aurait pu être elle, dans le hangar, ne l'avait même pas effleuré...

Elle avait ce soir toutes les données en main, elle devrait faire son choix.

"Pour me faire arranger, ça devrait suffire" pensa-t-elle.

Depuis que Josy et Yolande étaient revenues de leur "cure", la jalousie dévorait en effet la maîtresse femme. Et pourquoi pas elle, hein ? Elle y avait bien droit, elle aussi. Et puis elle avait les sous ! Mais en fin de compte, ça ne lui avait pas trop réussi, à la Josy...

"Alors, il faut que je me sauve d'ici. Je laisse les minables Sudoku, j'arrête de regarder le monde à travers les trous de ma serpillière, de récurer le cul des marmites à soupe et celui des vaches. Je vais voir le monde, passer les frontières du Grimouillirois. P'têt même que je pourrais aller jusqu'à Bourac... autant dire à l'étranger !"

Seulement voilà, à sa grande surprise, Catherine avait aimé sa journée : prendre la place de son homme à la ferme tout en continuant d'assurer son travail habituel, ça l'avait drôlement stimulée, la Catherine ! Même qu'elle n'allait pas tarder à aller rejoindre son gros mou d'Isidore...
Elle y réfléchirait demain, sur le tracteur, elle n'avait que ça à penser. Elle recacha sa petite boîte et se prépara pour la nuit.

Eh bien voilà ! Etonnant non ! Cet épisode était un grand moment.
Je vous souhaite à tous d'excellentes vacances.

 


 

Oignons confits... par Butterfly91
 

Ingrédients :

- 6 gros oignons coupés en rondelles
- 2 c à s. d'huile olive
- 100g de sucre
- 4 c à s. de vinaigre

Faire réduire doucement dans l'huile les oignons afin qu'ils deviennent translucides.


Ajouter le sucre et le vinaigre, cuire à découvert 10 min. afin de faire évaporer le vinaigre.


Continuer la cuisson à couvert pendant 1 heure, à feu très doux.

 À proposer en amuse-gueule sur des toasts lors d'un picniciste par exemple...

 

Boisson au gingembre... par Woodpecker

Pour 5 l d'eau :
100 g de gingembre frais
1 grosse poignée de menthe fraîche
350 g de sucre en poudre
5 citrons non traités coupés en morceaux
1,5 gousse de vanille

Porter l'eau à ébullition.
Broyer gingembre et menthe.
Ajouter sucre, citrons et vanille fendue, verser dessus l'eau bouillante.
Laisser macérer pendant la durée du refroidissement.
Filtrer.
Servir frais et consommer rapidement.

 

 

L'INDEX DU CISTE-THEMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

FORUM NEWFOREZ ET CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll, Steed, Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Ardécho54, Erod1 & Diabolottin e, Isatis, Ladanum, Les 6 sisters, Munshine, Nousse, Oliv77, Sylou, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Eustache, Philippe d'Euck, Sioux, Tioo, Woodpecker et Ovive34.

  


Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation