JOURNAL DES CISTEURS N°92
Parution du 01/12/2013
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 

 

 

 

ÉDITORIAL
 
One more ! par Philippe d'Euck
 

Eh oui, encore un ! Encore un nouveau Noël et bientôt une nouvelle année…
Le temps passe, passe et repasse, c’est sa première vocation et nous devons faire avec !

Et pendant qu’il passe, il y a toujours de nouvelles et nouveaux Cisteurs que nous accueillons avec joie, toujours une belle communauté pleine de créativité dans ses boîtes et d’humour sur le forum Newforez, toujours de belles réunions de passionné(e)s en Belgique, en Suisse, et aux six coins de l’hexagone (si, si, il en a bien six). Malgré ce temps qui passe, et qui passe, ça roule sans trop de problèmes, le jeu est toujours dans son bon jus et l’amusement de chacun toujours intact.

Mais pendant qu’il passe, passe et repasse, il est une chose qui est devenue plus qu’urgente, c’est la modernisation du site et les nouvelles fonctions tant attendues et réclamées par vous tous depuis si longtemps.

Alors, à l’occasion de ces voeux de Noël, je profite de vous annoncer que le site va être enfin complètement refait et sera opérationnel dans le premier trimestre 2014. Pour le principal, l’esprit du jeu et son fond tels que les a voulus Max (voir note) resteront évidemment inchangés. Il sera toujours d’accès gratuit, votre journal préféré sera toujours en ligne, etc… Il va de soi que le site prendra un bon coup de lifting entre les oreilles dans sa charte graphique et, pour le reste, j’ai gardé toutes vos bonnes idées et suggestions dont je vous remercie encore car elles seront adoptées dans leur ensemble. Vous pourrez joindre tout Cisteur directement via cistes.net par une messagerie privée, corriger vous-même TOUTES vos erreurs, etc, etc. Là, je serai alors en vacances permanentes, mais quand même toujours dispo pour vous aider.

Que vous dire d’autre sur le nouveau site ? Que, mises à part l’ergonomie et la meilleure facilité dans la pratique "bureau" du jeu, vous y trouverez un volet dédié à des chasses au trésor, mais je vous en reparlerai en temps voulu, c’est-à-dire, presque bientôt.

Et le temps passe, passe et repasse, mais ça sert quand même à quelque chose, non ?

"Alain Formaticien" se joint à moi pour souhaiter à toutes et à tous de très joyeuses fêtes de Noël, ainsi qu’aux fidèles et dévoué(e)s rédactrices et teurs permanents ou temporaires du journal et à son chef Ovive34 la Naïade, sans oublier notre Doc et Phileas, nouveaux Administrateurs du forum Newforez, ainsi que tous les Modos, la Grande Laetitia, et le vaillant Cherokee Chief, Gardien du Temple Côté Ouest !

Et gaffe au verglas, aux huîtres pas fraîches, au saumon aux hormones et au foie gras sans traçabilité fiable sur le couvercle !

Pour les Nouvelles-Nouveaux qui ne connaîtraient pas qui était Max : suivez ce lien

 

 

 




RENCONTRE AU PAYS DE COCAGNE
 
Lavaur, le 11 novembre 2013... par Bob82
 

À 9h30, en ce 11 novembre 2013, alors que le soleil brille - assez miraculeusement - au-dessus de Lavaur, des Cisteurs se regroupent au pied de la statue du comte de Las Cases, dans un parc de la ville.

Il y a parmi eux Mamietopset, Aknaton, Maya et son Cri-cri, Jacou9, Quercynole, Cybermamette, Téquila, Crocor, Bobette82, Bob82, Charly et Pogo.
Il y a aussi, bien sûr, les gentils organisateurs de la journée cistique : Les Tulipes et Lolo-09.


Et c'est là, sous la surveillance du comte, que se font retrouvailles ou présentations et qu'est partagé un délicieux petit-déjeuner.


La matinée est ensuite consacrée à sillonner la sympathique ville de Lavaur à la recherche de précieuses boîtes.


Une longue pause est ensuite nécessaire pour récupérer des efforts fournis.



L'après-midi, les recherches sont effectuées dans les environs de Lavaur où fourmillent les jolis spots...

 

... recherches qui ne cessent d'ailleurs qu'à la nuit tombée.

Les Cisteurs sont alors contraints de se séparer en se promettant de se retrouver bientôt.
Chacun rentre ensuite chez soi avec quelques petits objets au fond de la poche et de chouettes souvenirs plein la tête.

 

 

RESTO-CISTE EN SAÔNE-ET-LOIRE
 
... par Zefekesse
 

Ainsi donc la Saône-et-Loire a dû, je le pense, inaugurer un nouveau style : "le double resto-ciste".

En effet, le lieu du premier ne convenant pas à la moitié d'entre nous, décision fut prise de nous retrouver dans un autre lieu : un restaurant chinois.

Voyez comme le hasard fait bien les choses ! Il y avait sept participants dans chaque restaurant.

Participaient à ce repas : L'aiguille, Qwill, Olympe, Comtesse71, Jade71 et son Valentin ainsi que votre serviteur.

Malgré le froid et le vent, nous nous sommes retrouvés aux environs de 20h. Les conversations soutenues ainsi que l'excellence du buffet ont fait que personne n'a songé à prendre de photo.

Vers 22h, la Comtesse nous a invités à boire le café chez elle.

Avant de nous y rendre, Jade71 et son Valentin en ont profité pour aller rendre visite à une petite boîte toute proche en mode hibou et c'est d'humeur joyeuse que les convives se sont quittés bien plus tard.

 

À VOS AGENDAS
 


Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Buvons encore une dernière fois... Ciste hommage suivie d'un goûter et d'un resto/pizza, 1er décembre et peut-être à nouveau en janvier 2014, contact : Cisteursauvage (forum Auvergne).

 

- RCJ 2014, WE de la Pentecôte, soit les samedi 7 juin et dimanche 8 juin 2014 (forum Franche-Comté)

 

Vous participez à une rencontre cistique ? Prenez des notes et des photos.
Nous publierons votre article afin de prolonger le plaisir avec un maximum de Cisteurs...

 

ÉMILE D'UN JOUR, ÉMILE TOUJOURS
 
Les 6 Sisters... par Cleapotre
 

Bonjour les filles ! Comment êtes-vous arrivées sur la piste des cistes ?

 

 

Derrière le pseudo des 6 Sisters se cachent… quatre Cisteuses : Fabienne, Christelle, Yveline (trois sœurs) et Cécile (la fille de Fabienne). En 2009, en faisant des recherches sur Cancoillotte.net, Fabienne est tombée sur un article parlant des cistes. Elle a tout de suite été séduite, et s'est inscrite sous le pseudo de Fabimitt. Elle nous a filé le virus et, comme notre fratrie compte six filles, pour faire un jeu de mots avec les cistes, elle a finalement choisi "les 6 Sisters". La relève est assurée, avec nos nièces (et cousines), Valentine et Céleste (sept et neuf ans) qui nous accompagnent volontiers. Une autre de nos sœurs ciste aussi de son côté, sous le pseudo de Foyard. 

 

 

 

Racontez-nous votre parcours de Chercheuses ? Comment se passent les préparatifs de vos sorties cistiques ?
Comment vous partagez-vous le "travail" ?


Nous avons commencé à rechercher des cistes autour de notre territoire, la Petite Montagne, dans le Jura. Et, bien vite, au gré de nos différentes activités, nous avons élargi notre périmètre d'action.
Notre priorité : résoudre les nouvelles énigmes de notre terrain de chasse, et aller chercher les cistes correspondantes au plus vite. Nos conjoints ou enfants le savent, c'est "l'urgence" : il faut qu'on y aille tout de suite ! Sous une pluie battante, sous la neige, à la tombée de la nuit… rien ne nous arrête !

Pour les autres cistes, selon la saison et donc le temps dont on dispose, on définit un secteur pour la prochaine sortie. On est toujours au courant des projets des unes et des autres pour le week-end. On essaie de cister ensemble au moins une journée par week-end, à deux ou quatre, et on se répartit les tâches : nous sommes actuellement dispersées géographiquement et, en ce moment, Yveline a plus de temps en soirée, donc elle résout les énigmes et on se téléphone quand ça coince. Géoportail, c'est pratique, mais on aime bien avoir les cartes, elles sont toutes dans un grand sac qui fait les trajets tous les quinze jours entre les Vosges et le Jura. Ça prend de la place dans la voiture, avec le sac à cistes et les chaussures de rando, mais on ne sait jamais, s'il y avait une urgence... Une autre "Sister" s'occupe des casse-croûte, une autre de l'itinéraire, toutes essaient de caser les sacs, les thermos, les énigmes, les cartes, les vêtements de rechange dans une voiture, et nous partons en vitesse en oubliant à chaque fois quelque chose : le dernier week-end, on a pris les énigmes et les cartes du Jura pour aller dans le Doubs ! Il a fallu trouver un cybercafé au centre ville de Besac, puis une librairie. Ça ne nous a pas vraiment avancées… Mais on rigole bien.

Quel est votre type d'énigme préféré ? Et de Cacheurs ?

Nous aimons les jeux de mots, les reconstitutions (presque) historiques ou autres élucubrations de Cacheurs parfois très inventifs. Un peu comme un profiler, on essaie de se mettre dans la tête du Cacheur, quand on le connaît. On sait quand il y a jeu de mot, ou indice : elle dit que c'est midi, ça doit être important (n'est-ce pas, Ladanum ?). Les énigmes d'Iris sont particulièrement appréciées : une histoire, des "trucs" à repérer dans le texte, et une extrême précision sur place. C'est très important pour nous : quand on a déchiffré, trouvé le spot, mais que l'arbre indiqué n'est pas le bon, la droite pas à sa place, ou que la ciste est annoncée "sous un arbre dans la forêt", on râle ! On a encore beaucoup d'anciennes cistes à découvrir dans le Jura notamment, mais on sélectionne les Cacheurs. Bon, pour certains, on leur pardonne (qui ne connaît pas la boussole de V… qui a parfois une tendance à se détraquer ?). Avec certains Cacheurs, on est sûres de trouver un spot au minimum agréable, et très souvent surprenant, voire époustouflant : je pense à l'échelle d'Iris, aux petits chemins d'Eustache, aux anciennes voies du Tram de Munshine ou Ladanum. Les gnomes d'Allo.hc nous ont aussi conduites dans des endroits magiques (le "24", une merveille !)
Combien de fois sommes-nous parties en vitesse, parce qu'il fallait se dépêcher pour prendre Allo.hc de vitesse... Les Gobelets nous ont guidées aussi vers des forts ou une fontaine gravée par les Poilus. On est à chaque fois vraiment dans l'Histoire. En suivant la piste de Vercingétorix, on croyait entendre les chevaux, et Jules déclamant : "Je suis à Crans, j'ai la Gaule".

L'objet le plus beau ou le plus émouvant... que vous ayez trouvé dans une boîte ?

Ah ! les objets, un problème de taille : on sait de quelle ciste ils proviennent, qui les a déposés, et du coup, on ne veut plus les échanger. On ramasse aussi de beaux cailloux pour Eustache et la boîte à objets est devenue bien lourde. Alors, de temps en temps, il faut faire un tri. Il y a les beaux objets qu'on possède et qui restent à la maison, et ceux qui ont le droit de sortir et qu'on dépose dans une belle ciste, selon nos critères. Un jour, notre "Tatou" a rencontré une Dame Tatou. Depuis, ils restent avec nous, dans leur boîte. S'ils font des petits, Belfegor & Papyweb deviendront grands-parents… À part ça, nous avons toute notre tête… pour le moment ! (enfin, je crois…)

Quelle est la ciste qui vous a donné le plus de frayeur ?

Une belle frayeur, en trouvant la ciste "dédicace spéciale G.", un serpent aspic était enroulé sur la boîte. Deux Sisters ont filé, et les deux autres ont chassé l'intrus. On ne pouvait pas partir en "abandonnant" une ciste sans la toper !

Une autre fois, dans une arène qu'on avait mis quelques jours à localiser sur le terrain, des chevaux sont arrivés. On est montées sur le premier gradin, mais l'animal nous a suivies. Je crois qu'on n'a jamais vu les Sisters grimper aussi vite tout en haut d'un mur... Et on a ri comme des folles en attendant que le cheval se lasse, et redescende.

Nos familles disent en général qu'on est un peu atteintes, et ils croient dur comme fer qu'un de ces jours, il faudra appeler les secours parce qu'on sera perdues dans une forêt. Alors, on essaie de donner une vague indication du secteur où on se rend, mais sans le dire vraiment pour ne rien divulguer. La piste des cistes, c'est secret ! En cas de pépin, les pompiers devront résoudre l'énigme pour nous trouver !... Ou pas, si on est sur une fausse piste ! (ou eux…)

Vous est-il déjà arrivé d’être en retard au boulot parce que vous vouliez absolument trouver une ciste avant les autres Cisteurs ?

On n'est jamais arrivées en retard au boulot à cause d'une ciste, parce qu'on ne ciste pas le matin, mais il nous arrive très souvent de prendre une après-midi, ou de partir plus tôt. Une seule fois, deux Sisters sont parties à 4 heures du matin, avant d'aller au boulot, pour récupérer l'Imagiciste qui passait à notre portée. Elles ont envoyé un message aux deux autres vers 5 heures pour partager l'émotion de la découverte. Quel bonheur !!!

Avez-vous encore quelques anecdotes à partager avec les lecteurs du Ciste-Thématique ?

Une de nos cistes était soupçonnée de disparition. Elle était cachée en lisière de forêt, au bord d'un tout petit sentier. Nous sommes donc allées sur place, juste avant la dernière RC Jurassienne, pour vérifier, et rechercher une nouvelle cachette un peu plus en retrait. Mon regard se porte alors sur une demi-sphère rouge brillant un peu plus loin, sous un arbre. Une couleur inhabituelle dans les bois ! Quoi ? Qu'est-ce donc? Un joli ballon dans la forêt? En approchant, cela ressemblait plus à une grosse boîte d'un beau rouge métallisé : une géo-cache alors ? À l'ouverture, plus aucun doute : c'était une urne funéraire, que nous avons vivement refermée et recachée sous une racine. Paix à son âme.

Une autre fois, une Sister est passée près de l"infini", mais elle avait oublié ses chaussures de rando. Elle est montée en claquettes à talons dans de gros rochers, et a dû redescendre comme elle pouvait en glissant sur les fesses dans le talus abrupt entre les pierres et les racines (Pas bien ! Il ne faut pas le faire). Les clients du restaurant, sur le parking plus bas, se sont bien demandé d'où elle sortait dans cet état.

Et la fois où nous sommes parties faire les cascades du H. Une intuition soudaine m'avait fait grimper tout en haut du talus, là où ce n'est pas autorisé. Je n'osais plus redescendre pour ne pas faire rouler de cailloux. Les passants demandaient à l'autre Sister, restée plus bas et morte de rire, si j'étais une cascadeuse pour le tournage d'un film !

Au hasard d'une mutation, on a découvert les Vosges, et d'autres Cisteurs qui nous ont aussi fait découvrir de sublimes paysages : Slinave, pour notre 300e ciste trouvée, Océane pour la 500e (et un week-end mémorable, où l'hôtelière avait oublié de mettre les draps dans un lit mais, comme elle criait très fort dans les couloirs qu'elle voulait zigouiller son mari, on a dormi comme ça...).

En vous rendant à votre première rencontre cistique : vous y avez plutôt foncé les yeux fermés en sachant que vous y rencontreriez des gens passionnés ? Où vous avez fait un détour par l’église du coin pour y allumer un cierge en priant que cela ne soit pas une secte ?

Les rencontres cistiques ont été pour nous des moments intenses. On a fait notre première dans les Vosges. Les participants avaient été invités à porter sur eux quelque chose qui rappelle leur pseudo. On a été enchantées de rencontrer Le Grand Maître (Mr et Mme Eurekamou), Les Gobelets, avec leur gobelet en bandoulière, Monsieur et Madame Gaszel, le chien Cisteur Diabolo, et tous les autres, qui nous ont accueillies avec chaleur et naturel. En fait, on avait l'impression de les connaître, parce qu'à travers leurs énigmes, on avait déjà découvert un peu de leur personnalité. C'était super sympa ! Et une semaine après, c’était le tour de la rencontre jurassienne, avec la même chaleur. Juste d'autres personnes, mais toutes aussi délirantes ou farfelues !

Le passage du cap 1000 : presque un hasard, ou un moment longtemps rêvé, planifié de longue date, préparé dans les moindres détails... ?

La millième ciste est arrivée comme ça, on s'est rendu compte qu'on n'en était pas loin vers la fin de l'été. L’une de nous était en vacances à cette période, elle en a profité pour faire quelques virées en Haute-Saône ou en Alsace (La vie de Sainte-Odile est passionnante…). Et il a fallu freiner pour attendre de se retrouver toutes les quatre pour la millième, qui était programmée pour le samedi 2 novembre, au "mont de l'ardeur". Mais voilà, cette nouvelle ciste d'à peine quinze jours, en haut d'un magnifique point de vue et en pleine nature, avait disparu… Et la vierge qui aurait pu la remplacer était trop loin, la nuit arrivait. On était dépitées. Il a fallu attendre le lendemain, pour trouver notre millième, tout "naturellement".

Et maintenant, comment voyez-vous la suite ? Faire une pause bien méritée, poursuivre sur le même rythme, ou vous tourner vers de nouveaux défis (et lesquels) ?

Bien sûr, on ne compte pas du tout en rester là. Il nous reste encore bien du boulot dans le Jura, les Vosges ou ailleurs. Le jeu peut encore durer des années si chacun y met du sien. Les anciens Cisteurs peuvent encadrer les nouveaux et, quand tout le monde joue avec les mêmes règles, on peut vraiment s'amuser, se maintenir en forme et découvrir de nouveaux coins !

 

 

 


 

Le Ciste-Thématique innove ce mois-ci avec la rubrique "Terrain de Jeu" où chacun pourra présenter un peu sa région !

Tel un retour aux sources du jeu :
- parce que c'est par la curiosité et l'attrait des découvertes faites sur la piste que les Cisteurs ont accroché,
- parce que les Cisteurs ne seraient pas "acteurs " sans ce formidable terrain de jeu qui nous est offert.

Le format sera simple et synthétique : une légende et trois ou quatre photos de vos coups de cœur.


Nous démarrons ce mois-ci avec trois coups de cœur de la région Nord de Midi-Pyrénées.

Merci à Bob82, Lolo-09 et les Tulipes pour leur participation.

 

Notre terrain de jeu : l'Aveyron, par Les Tulipes

Notre département dispose de paysages grandioses où la nature a façonné, sans l'aide de l'homme, de magnifiques oeuvres d'art... comme les rochers "statues" vers Pradinas...   
   
 A Peyre, village troglodyte avec vue sur le viaduc de Millau, vous découvrirez un savant mélange de l'ancien et du moderne...
Ceux qui s'intéressent à l'Histoire apprécieront ce vestige préhistorique : une statue-menhir plantée au sud de l'Aveyron. 

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

Les Tulipes et Tequila (par Mondeka), Bengale (par Woodpecker), Duboscq (par Duboscq), Yaouank (par Brossard56)
 
 
 
 
 
 
 

 
Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore.

À vous de les reconnaître !

 

LE BAMBIN DU MOIS
 

 

 

 

Qui le premier reconnaîtra ce grand bambin devenu Cisteur ?

Si vous pensez l'avoir reconnu, venez vite faire un tour sur le forum (ICI) et dites-nous de qui il s'agit !

 

 


PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
La lumière est revenue ? Chouette ! Alors, voici mon article "Podiums/Statistiques", tout chaud ... par Cleapotre
 

Difficile, la vie d’un rédacteur du Ciste-Thématique, spécialiste es-statistiques, quand son site préféré se retrouve en carafe sans prévenir, à quelques jours de la parution du journal, à ce moment même où, traditionnellement, le sus-dit rédacteur a l’habitude d’aller y piocher les chiffres les plus frais pour construire l’ossature de son futur article, les éléments les plus précis pour nourrir son imagination…

Alors, quand, quasi miraculeusement, cistes.net émerge enfin de son black-out quelques heures avant que mon sablier personnel n’ait laissé échapper ses derniers grains, je ne peux que me ruer sur mes sources habituelles – palmarès Cacheurs et Trouveurs, cartes des départements français et des pays limitrophes – consolidant à la hâte les données de cette fin de mois, les comparant à celles du mois précédent, en extrayant quelques éléments remarquables, pour les coucher d’urgence sur ce papier. Pardonnez-moi si, ce mois-ci, je vous les livre presque à l’état brut, si je ne m’attarde guère à les mettre en forme !

Heureusement pour moi, les Cisteurs de novembre semblent être restés au chaud, pour la plupart, tant parmi les Cacheurs que parmi les Trouveurs. A part Prof76 qui, à nouveau, leur donne la leçon, assurant seul la progression (+7,50%) et la première place de sa Seine-Maritime sur le podium des départements les plus dynamiques du mois : 89 nouvelles cistes, toutes de son cru, et qui lui permettent aussi, au passage, de pulvériser, à titre personnel, le cap des 200 cistes cachées. La Guyane, avec trois cistes supplémentaires frappées du sceau du komplot alsacien, se maintient sur le podium pour le 4e mois consécutif (+7,14%). Un podium que, pour leur part, les Pyrénées-Orientales foulent pour la première fois, avec +3,20% de progression et tout de même 26 nouvelles boîtes, œuvres de Narbe66, Dudu44 et Acai (non, pas 22). Qui a dit qu’à l’Est (des Pyrénées), il n’y avait rien de nouveau ?

Chose promise, chose due : le Centre a respecté l’engagement que je lui avais confié le mois dernier, en enregistrant le 20/11/2013, sa 3000e boîte. Si l’identité des Cacheurs (Duboscq) ne surprend guère, c’est par contre le moins fourni des six départements le représentant qui a eu le plaisir d’accueillir cette bien "belle ciste", qui n’attend plus désormais que ses décapsuleurs … Deux cistes qui, par contre, n’auront pas eu à attendre longtemps leur première visite, ce sont celles qui ont permis à leurs départements respectifs (le 03/11 pour la Charente-Maritime, et le 24/11 pour les Pyrénées Atlantiques) d’acquérir le statut d’Émile. Des cistes au nom forcément choisi, tant par les Broussards, auteurs de "La ciste des 1000 bornes" que par Jen0703, Cacheur de "La ciste d’Émile".

Des Émiles, on en trouve aussi ce mois-ci chez les Trouveurs, en l’occurrence les 6 Sisters (cf. leur portrait détaillé dans ce numéro), 306e membre depuis le 03/11/2013, et Marorymo, qui leur a emboîté le pas le 14/11/2013. Stygo, devenu le 128e "Vincent" en date du 09/11/2013, prolonge le palmarès, ainsi que L_aimetier et Kiki03520, qui ont, eux, été les 53e et 54e Cisteurs à accrocher les 3000 boîtes (respectivement les 04/11 et 17/11/2013). Quant aux Cacheurs les plus "capés" du mois, ils ont pour pseudo Orion83 (500 cistes cachées depuis le 28/10/2013), Vargo (400e réalisation le 20/11/2013) et Triacon (même niveau, mais atteint deux jours plus tard). Sans oublier Prof76 et son cap 200…

Comment ça, j’ai déjà évoqué Prof76 au début de mon article ?? Mais alors… Je boucle ? Je boucle ! JE BOUCLE ! (Ouf, juste dans les temps…)

 

 

 

MON TERRAIN DE JEU...
 
Le Tarn-et-Garonne par Bob82
 


Le Tarn-et-Garonne, c'est d'abord la large vallée de la Garonne et ses vergers.
Au sud de la vallée de la Garonne : la Lomagne avec ses cultures de céréales, ses petites chapelles, ses pigeonniers et ses moulins.
Au nord et au nord-est de la vallée de la Garonne : le Bas-Quercy avec ses superbes paysages, ses falaises, ses grottes fantastiques, ses châteaux, ses chemins mystérieux.

Le Tarn-et-Garonne, c'est du petit patrimoine partout !

 

 

 

 

C'EST BEAU !
 
Mes fraises en perles... par Fraise_desbois
 

Depuis notre arrivée dans le joli département d'Ardèche il y a un peu plus d'un an, Caseyneiba et moi sommes devenus Chercheurs de cistes. Et nous essaimons nos p'tites fraises en perles dans les p'tites boîtes, cachées dans les montagnes...


L'idée de ces fraises en perles est venue de mon pseudo "Fraise_desbois" : quoi de mieux pour nous représenter ? D'autre part nous n'avions jamais chez nous assez de petits objets sympathiques. Et puis j'ai vu les galets de Bengale !


Dés que j'ai un peu de temps de libre, je sors mes perles.


Au début c'était des fraises rouges avec les feuilles vertes. Classique me direz-vous ? C'est vrai. Alors on sort de l'ordinaire : on varie les couleurs, on rajoute des motifs... chaque fraise est différente de la précédente !
Alors si vous partez à la recherche de cistes en Ardèche, cherchez mes p'tites fraises : elles n'attendent que vous !

 

L'ESSENTIEL
 

Dans quelques mois paraîtra le centième numéro du Ciste-Thématique !

Pour cette occasion, l'équipe de rédaction vous met aujourd'hui à contribution...

Envoyez-nous une photo de ciel, peut-être deux... le ciel à toute heure, sous toutes les conditions météo, à toute saison...

Et pour le numéro cent... nous les publierons, les 100 ciels !

 

 
Quelques clichés nous sont déjà parvenus...
 
À vos objectifs !
 
 

LE COIN LITTÉRAIRE
 
Mystère dans les labours par Castafiore
 

Où l'on découvre que le gendarme Perret n'est pas un imbécile et qu'il tente jusqu'au bout de terminer cette enquête mais le couple Lapilule la joue finement...

Mais la vie nous joue parfois des tours inattendus, et ils furent bientôt rappelés à l’ordre par les forces dudit ordre :

- Bonjour Monsieur Lapilule. Comment allez-vous aujourd’hui ?
- Bien, bien, je vous remercie, Perret.
- Monsieur Lapilule, je viens vous annoncer que nous sommes fiers de vous apprendre que vous serez heureux de savoir que nous tenons votre voleur, ainsi qu’une partie de vos trente mille euros !
- Ah... Et c'est qui ? fit le vieil Isidore en titubant, non par restant de vapeurs, mais le souffle coupé et les jambes flageolantes à l'annonce d'un éventuel, et forcément faux, coupable.
- Holà, doucement père Lapilule ! répondit le chef Perret. Asseyez-vous, faut pas vous mettre dans cet état ! Et tout d'abord, ce n'est qu'un suspect parmi tant d'autres...
- Suspect ou pas, vous le suspectez tout de même, répliqua le paysan.
- C'est ce qu'on demande généralement à un suspect, crut bon de rajouter le gendarme Zel.
- Oui, tant que les coupables sont coupables, répondit Catherine un peu gênée. Vous et vos hommes prendrez bien une petite fine ? Isidore, sors les verres pendant que Monsieur le gendarme nous explique tout ça.
- Euh... C'est que... fit le chef.
- Taratata, vous n'allez pas nous réciter le manuel ! C'est de la naturelle, et on vous écoute ! ordonna Catherine en essayant de noyer le poisson, qui plus est, en arrosant le gendarme.

- Tout d'abord, reconnaissez vous ces billets ? fit Perret en étalant deux liasses de billets sur la table, des cents et des deux cents euros.
- Non, et j'en suis sûr ! répondit Isidore appuyé par un hochement de tête de la Catherine.
- Comment pouvez vous être aussi affirmatif ???
- Parce que je n'épargnais que des billets de cinquante et de cent, que je plaçais dans une boîte à thé, qui elle-même était cachée dans le canon à goulasch ! L'argent n'a pas d'odeur. Le mien si : l'odeur du thé !... Qui que ce soit, ce ne peut être celui que vous suspectez !

Perret ramassa les billets comme un croupier ramasse les cartes, se gratta le menton, puis remit ses idées tout comme les billets dans sa poche. Il prit son verre, ses hommes firent de même, le porta à la bouche, eux aussi. Au moment où Isidore voulut remettre ça, le facteur arriva. Il se joignit au petit comité afin de faire honneur à la fine, posa les lettres et la gazette agricole sur le coin de la table et lança la conversation sur le temps et les champignons.

- Bon, sur ce, nous avons des rapports à rédiger, et une garde à vue qu'il va sûrement falloir écourter, fit Perret prenant congé de ses hôtes. Désolé pour le dérangement et merci pour la fine.

Isidore et Catherine raccompagnèrent les gendarmes sur le pas de la porte et regardèrent partir la camionnette, un peu soulagés.

Un peu plus tard, sur le chemin du retour, le chef Perret s'adressa à Zel :
- Dites Zel, vous n'avez rien remarqué de suspect à la ferme ?
- Si, je dis qu'une fine de cette qualité, il n'y a qu'un alambic de campagne qui peut donner cet arôme, je suis certain qu'en cherchant un peu...
- Oui, oui, plus tard, on verra ça, merci Zel.



Perret repensa à l'arrivée du facteur, et à cette lettre qu'il avait eue sous les yeux tout le temps de la discussion. Une lettre avec le cachet de Marcilly, adressée à Catherine Lapilule.

Marcilly !

Dans le village, on avait beaucoup parlé de Marcilly-sous-Charmoise lorsque Yolande Pichon et feue Josiane Courtecuisse en étaient revenues, le portrait (et le reste) rectifié par le Professeur Ingue. Quelques femmes du village s'étaient refilé le nom du praticien et faisaient sans doute des économies pour y passer à leur tour.

"Ah, les femmes !" pensa Perret. "Que ne feraient-elles pas pour paraître plus jeunes ? De quelles folies ne sont-elles pas capables pour estomper une ride et effacer une ridule ?"... Se pourrait-il que la vieille Lapilule ait, elle aussi, l'intention de passer sur la table de ce chirurgien esthétique ?
A cette pensée, il eut un sourire. "Eh bien, à côté de ça, le chantier du tunnel sous la Manche, c'était de la roupette de Samsonite !"

De retour à la gendarmerie, les pandores mirent au point une nouvelle stratégie pour coincer le voleur. Après avoir surveillé toutes les grosses dépenses effectuées par les villageois, il s'agissait maintenant de surveiller les petites. Ainsi, chaque achat de moins d'un euro payé à l'aide d'un billet de cinquante ou cent euros, qu'il s'agisse d'une boîte d'allumettes, d'un Carambar ou d'un timbre, devait être immédiatement signalé.

Perret et ses hommes avaient incité les commerçants à espionner les clients, les particuliers à espionner les commerçants, et obtenu que chacun espionne son voisin. Mais comme c'était pour la bonne cause, personne ne rechignait. Isidore Lapilule était apprécié dans le village ; c'était un gros travailleur, et il ne méritait pas ce qui lui arrivait.

Dès qu'un petit achat effectué avec une grosse coupure était signalé, les gendarmes empruntaient le billet et fonçaient chez les Lapilule. Ils demandaient à Catherine de renifler le billet, dans l'espoir que le papier exhalerait le parfum particulier du thé O'Malley (un mélange venu de Chine, fumé au-dessus d'un feu de racines d'épicéa). La vieille jouait le jeu, elle ne pouvait pas faire autrement.

- Non, disait-elle après avoir approché le billet de son tarin, celui-là sent les pieds de porc : il appartenait au boucher Alemery. Non, celui-là sent le marron : il appartenait à maître Toutalabri, l'avocat... Non, celui-là sent le formol, et il est sûrement passé entre les mains de Fidèle Oposte, le fossoyeur...

Les gendarmes s'épuisaient en allers-retours entre le village et la ferme des Lapilule. Mais les ordres étaient les ordres.

- Non, celui-là sent le matelas : il est passé entre les seins de Lydie Ott, la roulure... Non, celui-là sent le tricloréphénilatinasomate coupé au purin d'orties, et appartenait sans doute à Yvan Sapioche, le producteur de pommes... Non, celui-là sent l'hémoglobine : il appartenait à Emma Pridecour, la perceptrice.

Lorsque les gendarmes eurent quitté les lieux, Isidore se tourna vers sa femme :
- Suis-moi, la mère. Il me vient une idée...
Il la fit grimper sur son tracteur International Harvester Maxxum 5140, et traversa ses champs en direction de la chênaie. Ils mirent pied à terre et s'enfoncèrent dans la forêt.

- Accroupis-toi ici.

La vieille pensa à un retour de flamme. Faire ça dans les bois, comme il y a cinquante ans ! Ce serait si romantique ! Elle s'exécuta, le coeur battant la chamade.
Isidore lui mit un collier et une laisse, et elle pensa : "Oh, le petit coquin ! C'est nouveau, ça. Il a dû lire une de ces revues... !"

- Allons, en route ! fit Isidore en tirant sur la laisse. Je suis sûr qu'il y a des truffes dans le coin. Cherche !

Tiens quelle idée ! Il me tarde de savoir ce que sera cette nouvelle malice !

 

 

 

MOTS CROISÉS
 
... par Butterfly91
 

1. Dénoue
2. Pourpre
3. Vifs
4. Émile et Isaac

A. Tissus
B. Dieu (du vent)
C. Changer
D. Personnage de contes
E. Pot au long cou
F. Détruire
G. Anneau

 

MARABOUT'FICELLE
 
... par Iris39
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."

Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

 

 
 

Chaque Marabout débute par le pseudo d'un Cisteur, identifié grâce à son avatar sur Newforez et qu'il faut reconnaître ou rechercher.

 


Adressez vos réponses à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

PICROSS
 
... par Ovive34
 


Avec les lettres utiles que vous déduisez en vous aidant des chiffres des colonnes et des lignes, reconstituez des mots qui se lisent horizontalement.

La succession des chiffres indique la succession des "paquets" de lettres contiguës utiles. Chaque "paquet" horizontal révèlera un mot lorsque vous aurez remis de l'ordre dans ses lettres.
Bien sûr, en vrai, tous les mots de la phrase sont en désordre !

 

 

 
 

ÉNIGME MONÉGWASK
 


Préambule : Voici un jeu proposé par Bob d'Artois pour le Ciste-Thématique... 

Attention : même s'il se peut qu'il y ait réellement une ciste sur le spot virtuel de cette énigme monégwaske, elle est sans rapport avec ce jeu de divertissement.
Il n'y a pas de ciste en jeu
Amusez-vous bien !

 * * *

 

En t'aidant de la fabuleuse histoire de la numération des Monégwaskx, résous l'énigme suivante  :

Localisation virtuelle : France

Trouve le [X] où (A^(A+I)*(A^A+I)^A) [X] de [X] furent [X] par les [X] de [X]

((((A^(A+I))*(A+I)*(((A^A)!/A)+I))-I)*A^A)-I

(((A ^(A+I))*(A+I)*(((A^A)!/A)+I))-I)*A^A

Énigme proposée par Adopeste 
Proposez aussi la vôtre en écrivant à CISTE-THÉMATIQUE !

 

 

Le défi-rimes de notre dernière édition était : pavé, baver, fibule, globule.

Sur les 8 quatrains soumis au sondage
Voici les 3 qui sont arrivés en tête et le pseudo de leur auteur(e) :

1e : Cst73
Dracula est ce soir, en manque de globules
Il met sa cape en moire et ferme la fibule
O cisteuse-hibou, toi qui bats le pavé
Protège bien ton cou ou tu vas en baver !

2e : Chamix
Les yeux exorbités pareils à deux globules
Riri est excité alors que Fifi bulle.
Loulou cherchant la ciste soulève les pavés,
mais voilà : elle résiste; sûr, ils vont en baver !

3e : Cleapotre
Bien sûr que randonner est bon pour les globules,
S'oxygéner vaut mieux que battre le pavé,
Mais qu'on est malheureux d'en avoir tant bavé
Quand la boîte trouvée ne contient que fibules !


Les autres participants étaient : Bigclap, Locotwister, Mamafrau, Memerio, Majordomi

 

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Cst73 et Chamix.
Tout le monde joue avec : portail, détail, farfouille, bafouille.

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins. L'ordre des rimes est laissé libre

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.
Délai maxi : 15 décembre 2013

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

CALENDRIER DE L'AVENT
 
Quatre images, une ciste...
 

L'an dernier,  avec la complicité d'Allo.hc, nous vous proposions un calendrier de l'Avent "dingbatique".

Un tour du monde en 24 jours, c'est notre défi de l'Avent 2013 !

Une énigme par jour sur le principe du jeu "4 images - 1 mot", repensé pour des Cisteurs.
Les règles sont simples : chaque énigme contient 4 images qui, associées, vous font deviner le titre d'une ciste. Mais laquelle ?
Tandis qu'une des 4 images donnera la localisation, les 3 suivantes vous orienteront vers le Cacheur et le titre de la ciste :
Bon amusement ! 



Cliquez sur l'image pour accéder au calendrier de l'Avent de la Rédaction

Envoyez vos propositions de résolutions à CISTE-THÉMATIQUE !

 

 


Bo bun... par Butterfly91

Ingrédients : Pour 8 personnes
1 salade verte
8 carottes
1 concombre
200 g de cacahuètes
800 g de viande de bœuf (onglet ou pièce à fondue)
2 grosses échalotes ou 3 moyennes
1 bouquet de menthe
1 bouquet de coriandre
3 tiges de citronnelle
1 paquet de vermicelle de gros riz (400 g)
16 petits nems
1 grande bouteille de sauce nems 650ml (sauce de poisson chili et garlic)

 

Recette :

Nettoyer la salade, râper les carottes, émincer le concombre et piler les cacahuètes.
Couper la viande en fines lanières et les échalotes.
Ciseler la menthe et la coriandre. Hacher finement la citronnelle.
Faire chauffer une grande casserole d'eau. Quand l'eau bout, jeter le vermicelle de riz et laisser cuire environ 4 minutes. Égoutter.
Faire revenir les nems dans un peu d'huile.
Mélanger la viande coupée avec la citronnelle, les échalotes et un peu de coriandre. Faire revenir ce mélange (2 minutes) et en fin de cuisson verser un peu d'eau dans la poêle.


Mettre dans huit bols : au fond, la salade verte, puis les carottes, le concombre, la menthe, la coriandre, le vermicelle et, en dernière minute, la viande préparée. Verser la sauce nems. Décorer avec les deux nems et les cacahuètes pilées.

Bon appétit !                       

 

 

 

 
Cette Cisteuse raconte...

"Alzheimer quand tu nous tiens...
Cherchant à ranger une photo dans un des nombreux dossiers du bureau de mon ordi, je suis tombée sur ce nom : "MP Phil"...
Mon premier réflexe a été de me dire : "Mais... ! Je n'ai jamais envoyé de mp à Phil !!!" avant de réaliser qu'il s'agissait en fait du dossier regroupant ce qui avait été prévu pour l'animation du mariage récent de ma sœur Marie-Pierre avec son compagnon Philippe... "

 


MON TERRAIN DE JEU...
 
Le Lot ! par Lolo-09
 


Le Lot, c'est une surprise à chaque pas !
Le Lot, c'est un patrimoine exceptionnel et très varié : on y trouve des châteaux, des moulins, des pigeonniers, des églises et des chapelles, des croix, des dolmens, des gariottes, des puits et de nombreux lavoirs.

Le Lot, c'est le paradis des Cisteurs !

 

 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

STATISTIQUES
 
Octobre 2013 Cistes cachées : 575, Nb d'échanges : 10610, Nb d’inscrits : 597.
 

FORUM NEWFOREZ & CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

SACS DE NOEUDS
 

 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Bob82, Fraise_desbois, Iris39, Les 6 Sisters, Les Tulipes, Lolo-09, Zefekesse, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Eustache, Philippe d'Euck, Tioo, Woodpecker et Ovive34.

  


Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation