JOURNAL DES CISTEURS N°93
Parution du 01/01/2014
FORUM NEWFOREZ ARCHIVES CISTES.NET
 
 
ÉDITORIAL
 
... par Philippe d'Euck
 

Sous le pinceau savant et délicat d'un archéologue, dans leurs tags géants, on a découvert que le peuple Nazca connaissait déjà le Champ' ! Décidément, ils en savaient des trucs, les bougres !

 

 

Nous souhaitons à toutes et à tous, ainsi qu'à vos familles et vos proches, de joyeuses fêtes et tous nos sincères meilleurs vœux pour la nouvelle année !

 

 

TRAITS & PORTRAITS
 
Oui-Oui par Ovive34
 

Parti en vacances chez Tante Ovive au printemps 2006, j'ai découvert et aimé votre jeu.

Quelques jours avant la rentrée 2009, je me suis décidé à (re)visiter mon pays, le pays des jouets...

J'ai d'abord visité Agatheuse et Redzora sur leurs îles, puis vu beaucoup de monde, beaucoup de jolis coins, et promené de jolis jouets dans mon taxi jaune et rouge.

 

Pour Noël, j'ai quitté la Seine-Maritime pour me rendre, en compagnie de Bigclap, dans la Sarthe, à la rencontre de mon amie Henriette. 

Henriette ne venait pas du Mans mais de Brûlon, c'est Fabye qui me l'a dit, car je suis reparti avec elle.

Noël ! Noël avec Henriette ! Noël et les jouets par milliers !

J'espère que, comme moi, vous avez été bien gâtés !

Depuis ce réveillon où d'autres potes iront, je vous envoie une photo et vous souhaite une très bonne année 2014...

 

  

Me voici avec quelques amis : Burrocatala, Butterfly91, Domisoleil, Galamot, Gertrude, la Fée Mélusine, La Gazelle, Mondéka, Monkassel, Philippe d'Euck, Ronounours, Yogo.

Oui, oui !

 

 

 

 

 

MPF
 
Naissance d'un collectif... par Triacon
 


Il était une fois l'hiver et ses frimas.
Tout Rhône-Alpes est au repos cistique... Tout ? Non ! Un petit coin montagneux peuplé d'irréductibles Cisteurs résiste encore et toujours à l'enneigement.

*****

Le vendredi 15 novembre 2013, les plus irréductibles des irréductibles, profitant d'un lâcher de cistes fort bien venu du sire Geracole, décident de fonder une nouvelle communauté : le "collectif MPF" (Même Pas Froid).

Quelques irréductibles Cisteurs :

Cst73 ("aboule ta ciste") ; Lolly ("priez pour nous pauvres Cisteurs") ; Tafaloulou ("une étoile est née") ; Triacon ("la pelle du 18 joint") ; Archimède ("le plus bauju des Cisteurs")

 

Alliant allégrement la gourchette et la fodasse, nos héros trouvent cette première série chartrousine dans un fauteuil

et ne tardent pas à se prendre pour les rois du monde. Ayant même peur d'avoir trop chaud, ils finissent par se shooter à l'hibouprofene !

*****

Lors de la deuxième sortie, le vendredi 29 novembre, la journée est encore belle... et rafraîchissante.
De cascades en fontaines des neiges, le collectif a pris le pli de chercher les boîtes avec des moufles,

et bénéficie de nouveau d'un vache de paysage pour l'accompagner,

et finir en beauté, par celle de la 500e trouvaille de Tafaloulou.

*****

 

 

Le mois de décembrrrr... ne décourage nullement le MPF qui, sous l'égide prémonitoire d'oiseaux de bon augure, part de nouveau à la chasse aux trésors le vendredi 6.

 

 

 

Il croit même un instant que le printemps est déjà de retour,

d'autant que les paysages ont pris de drôles de couleurs, sans l'aide de substance cistique prohibée.

*****

 

Le vendredi 13 décembre s'annonce ensuite avec un plus : l'arrivée d'un grand costaud pour renforcer l'équipe, un dénommé Hexamight dit "le gratin dauphinois"

La journée est à l'image du sponsor du collectif !

 

 Tout à fait un temps adapté à Archimède où la pause soupe et boissons chaudes est fort bien venue.


Le groupe croise ensuite (effet du jus de fruit chaud aux épices ?) sur son chemin un drôle de paroissien.

Surtout, les membres canonisent Sainte Lolly et Saint Triacon pour leurs 3600e et 2600e anniversaires cistiques.
La journée pourrait ainsi se terminer sur un magnifique lever d'astre.


 
Cependant, la déontologie journalistique nous oblige à ne pas passer sous silence un incident regrettable qui confirme la mauvaise réputation des vendredis 13. Nous ne montrerons aucune image qui pourrait heurter les âmes des Cisteurs sensibles, mais il est de notre devoir de rapporter dans cet article qu'un geste malheureux de l'un des membres du MPF, un Cisteur costaud dont nous tairons le nom, a détruit en ce funeste soir une institution savoyarde : "La ciste catapultée" de notre éminent Colargoll.

*****
 

Enfin, pour terminer l'année 2013 en apothéose, le MPF se retrouve le samedi 21 décembre pour fêter l'hiver en terre française, non loin de chez son dernier membre et sous la gouvernance bienveillante d'une picus viridis d'exception, connue et reconnue dans le monde entier des cistes.
Le MPF s'y retrouve au grand complet, y compris les accompagnateurs domestiques : Monsieur Tafaloulou, Madame Triacon et Monsieur Cst73 (qui retarde considérablement le rythme du collectif en recherchant d'autres boîtes que des cistes, à l'aide d'un drôle d'appareil appelé gps !)

C'est également l'occasion d'accueillir une seconde mascotte, la demoiselle Babette, qui s'empresse de fourrer son groin dans une boîte pour y prélever... une cochonnette !

L'esprit cistique reste manifestement toujours présent au long de cette 5e journée où l'inspiration des participants peut pleinement s'exprimer en vérifiant que le petit prince des cistes est bien appelé araignée !

 

 

 

Et c'est après un repas délicieusement végétarien et sans rosette lyonnaise, par égard à l'une des convives suidée , offert par l'hôtesse emplumée, qu'une dernière ciste très chouette met fin à cette journée de clôture annuelle du MPF... en attendant de nouvelles aventures en 2014.

 

 

 

*****

Note de la rédaction de l'article : le MPF qui aime bien récolter sait aussi semer... de nouvelles boîtes à l'occasion de ses sorties :
"A la claire fontaine, MPF s'en allant cister" / "Sac de nœuds n° 194 : la voix de son Maître MPF" / "Les cistes de ce site mauriennais : 6) les démons de Jésus" / "La collection de pierres : MPF (un peu plus de 10)"

 

 

 

MAIS POURQUOI DONC UNE CISTE DISPARAÎT-ELLE ?
 
C'est agaçant et cela peut s'avérer bien mystérieux... par Iris39
 

Récapitulons les différentes causes possibles de disparition, sources de SAV :

1- La ciste n'a en fait pas disparu ! Mais elle est si bien enfouie que même le Cacheur fouillant au bon endroit pense qu'il n'y a plus rien. Je sais que Campanule73, en chasse avec Touseg, a ainsi retrouvé en Bretagne trois cistes superposées : la boîte originale, le 1er SAV, puis le 2e SAV !


2- La ciste a été replacée par un Trouveur par erreur à un endroit légèrement différent de celui d'origine. Il n'y a donc plus rien à l'endroit précis décrit dans l'énigme (souvent bien repéré par une photo indice)... mais la ciste n'est pas loin.

3- La ciste a été subtilisée par un "moldu" quelconque, en général un gosse qui l'a trouvée par hasard. C'est sans doute la cause la plus fréquente de disparition...

4- C'est un animal le responsable : par exemple la boîte a été déposée dans un terrier, ce qui n'a pas été du tout au goût de son propriétaire...

5- Des événements naturels se sont chargés de la disparition : les eaux d'un ruisseau en crue ont emporté la ciste, ou bien la boîte a dévalé la pente et se retrouve dix mètres plus bas...

N'ai-je rien oublié ? Ah si... J'ai reçu un coup de fil une fois de Chercheuses qui étaient au bon endroit, photo indice pour preuve, et qui étaient bien déçues de ne pas trouver la ciste pourtant récente et encore jamais visitée qui aurait dû être là. C'était en pleine nature, près d'un chemin très peu fréquenté, l'hypothèse n° 3 était donc peu probable.
Du coup elles me demandent : "Euh... Iris... est-ce que tu es bien sûre de ne pas avoir oublié de poser la boîte ???"
Je ne sais pas si c'est arrivé un jour à un Cacheur, mais pour celle-là ce n'était pas le cas. J'avais d'ailleurs un témoin !
En revanche, peut-être que c'est arrivé qu'un Chercheur oublie de remettre la boîte à sa place ? Il s'en rend forcément compte plus tard, mais si c'est à 50 km de là...

Bref... des fois on est curieux de connaître le fin mot de l'histoire et on aimerait bien savoir ce qui s'est passé.
Ce fut le cas de la ciste "le trésor de l'aigle". Elle est située sur un promontoire rocheux à l'accès difficile à trouver et non repéré sur les cartes IGN.
Et pourtant, quand je suis repassée sur le site au mois d'août dernier j'ai constaté avec stupéfaction que la boîte n'était plus là ! J'ai fait le SAV en modifiant légèrement la cache... mais qu'est-ce qui avait bien pu causer cette disparition ???
Je reviens sur place la semaine dernière avec Campanule73 (et nos deux "aide-Cisteurs" attitrés).
Le SAV est toujours là (ouf !). Mais Campanule, d'accord avec moi sur le fait qu'une disparition à cet endroit est assez inexplicable, est bien décidée à résoudre le mystère.
Et nous voilà donc motivées à fouiller minutieusement la zone.
On commence par l'endroit précis où était la boîte d'origine : se peut-il vraiment que je n'aie pas remarqué cette boîte de dimensions pourtant respectables (hauteur 8 cm et diamètre 5 cm) le jour de mon SAV ? Mais non, il n'y a rien, hypothèse 1 éliminée, ainsi d'ailleurs que la 5 : l'endroit est horizontal et à l'abri de l'eau.
On élargit la zone de recherche... et on finit par trouver, à au moins quatre mètres de là, un couvercle de bocal. Celui de la ciste ?
Et là, sur la petite vire à un mètre en contrebas et tout près de l'à-pic... cette tache claire rectangulaire... est-ce que ce ne serait pas le carnet ? Je n'ose espérer qu'il y aura un volontaire pour aller vérifier... mais si ! "Mr Campanule" veut bien s'y coller, et ce qu'il nous ramène est effectivement le carnet d'origine. Bien sec (pas croyable !), et les trois derniers commentaires sont même tout à fait lisibles.
À ce stade, on ne sait plus quelle hypothèse privilégier : ce n'est pas la n° 2 ni la n° 4 (un animal ne peut quand même pas dévisser un couvercle !?). Alors la n° 3 ? Quelqu'un qui aurait trouvé la boîte, pris les objets et dispersé le reste ? Mais qui peut bien venir à cet endroit à l'écart de tout ?
Nous continuons nos fouilles, et elles se révèlent fructueuses : on finit par remarquer une petite tache rouge sur le sol qui s'avère être une fraise en plastique. Ça sent bon l'objet cistique ! Et dans un rayon de 50 cm on trouve successivement trois autres objets : une pièce, une figurine et un bouton.
L'hypothèse n° 3 s'écroule : les objets sont bien là, personne ne les a subtilisés.
Alors qu'on est plongé dans la perplexité, quelqu'un finit par faire une ultime trouvaille : la boîte elle-même. C'était un bocal en plastique et il était profondément écrasé sur un côté.


Du coup nous avons pu élaborer un scénario : le lieu est sûrement parcouru de temps à autre par des chamois (d'ailleurs des crottes le prouvent), ceux-ci ont bousculé le bocal et l'un d'eux a fini par marcher dessus, ce qui a sans doute propulsé le couvercle et éparpillé les objets.
Pour terminer, le vent a pu se charger de déplacer le carnet un peu plus loin... Tout s'explique !
Comme quoi il peut s'avérer judicieux de fouiller systématiquement les alentours d'un spot quand on ne trouve pas la boîte à l'endroit précis où elle aurait dû être...

 

 

LA GRAND-MÈRE DES CISTES
 
... par Colombane
 

Vous vous êtes sûrement tous demandé comment Max Valentin, créateur du jeu, a choisi ce nom pour notre jeu favori. Ce n’est certainement pas par hasard. Certes, ce sont de jolies fleurs qui poussent dans le sud de la France...



... mais la partie septentrionale du pays n’est pas en reste : la lecture d’une histoire du Berry pour les enfants, trouvée chez Emmaüs (là même ou j’avais également trouvé un exemplaire du livre de la Chouette), m’a scotchée… C’est la première fois que je vois le mot "ciste" dans un ouvrage ordinaire, hors contexte du jeu.


J’en ai donc profité pour avoir des explications.
J’ai ainsi découvert que les rites funéraires sont très divers à l’époque protohistorique : inhumations (généralement individuelles) et incinérations, en pleine terre ou aménagées (urnes, coffres en bois ou en pierre), avec une empreinte plus ou moins marquée dans le paysage (stèles, tertres de pierres ou de terre, enclos fossoyés circulaires ou quadrangulaires).

Cette multitude reflète la diversité des traditions régionales et révèle parfois des ruptures culturelles fortes, comme, par exemple la généralisation des incinérations en urnes à la période de l’âge de bronze (environ -1800 à -700 selon les régions). Jusque là, quel rapport avec les cistes ?
C’est que justement, dixit Wikipedia, "en archéologie, une ciste (du latin cista, "corbeille en osier" et par extension "coffre", voire "boîte") est une sépulture individuelle, de petites dimensions, se présentant sous la forme d'un caisson ou coffre.
La ciste est généralement constituée par plusieurs dalles de pierre délimitant l'espace où se fait le dépôt funéraire (inhumation ou incinération). Il peut s'agir aussi d'une construction en pierre sèche, le caisson est alors délimité par de petites murettes. La tombe est parfois couverte par une ou plusieurs dalles horizontales, ou simplement par les pierres constituant le tumulus qui recouvre et protège l'ensemble, quand celui-ci existe."

Au fil des diverses lectures, le mot ciste peut donc représenter soit la tombe complète dans certaines régions (ciste des cous à Bazoges en Pareds en Vendée), soit ceci :

De gauche à droite : Ciste de Reuilly, ciste du Chaumoy, fond de la ciste du Chaumoy (bronze) 



Et ce genre de boîte, d’urne, se trouve plutôt dans le Cher, le Loiret et en Côte d’Or.

Voici ce que raconte mon histoire du Berry à la page 19 : "L’âge du fer, enfin, à partir de 900 avant J.C., a fourni en Berry des cistes ou élégants seaux décorés de nervures parallèles, par exemple la ciste trouvée au Chaumoy, commune du Subdray" (sur la photo, issue d’une autre source, on indique Morthomiers, mais en fait le Chaumoy est bien au Subdray, aux portes de Bourges).
Il s’agit donc bien de ciste à cordons que l’on a trouvé en Berry… Comprenez bien que la découverte de la grand-mère des cistes dans mon environnement proche m’a mis les larmes aux yeux… et qu’il ne fallait pas plus tarder pour en faire profiter la communauté cistique…
Pour rappeler cette vieille histoire, une ciste a été cachée sur les lieux…

Vous trouverez dans les liens qui suivent tous les détails techniques.

Sources :
- Bouloumié Bernard. Les cistes à cordons trouvées en Gaule (Belgique, France, Suisse). In: Gallia. Tome 34 fascicule 1, 1976. pp. 1-30. doi : 10.3406/galia.1976.1543
- Histoire du Berry pour les enfants de A. Gandilhon et D.Goby
- Protohistoire dans le Loiret
- Chronologie des périodes de l'histoire et de l'archéologie
- La transformation des rites funéraires aristocratiques en Gaule du Nord et de l'Est au Ve siècle avant J.C.
- Persee.fr


A VOS AGENDAS
 


Vous organisez une rencontre cistique ? Prévenez-nous dès que la date et le lieu sont fixés.
Nous les publierons afin d'informer un maximum de Cisteurs...

- Rencontre galettes-cistes en Combe de Savoie (73), dimanche 19 janvier 2014 (forum Rhône-Alpes (Alpes et Ain))

RCJ 2014, WE de la Pentecôte, soit les samedi 7 juin et dimanche 8 juin 2014 (forum Franche-Comté)

 

Vous participez à une rencontre cistique ? Prenez des notes et des photos.
Nous publierons votre article afin de prolonger le plaisir avec un maximum de Cisteurs...

 

 

 

 
Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore.

À vous de les reconnaître !

 



 
Dans un format simple et synthétique, avec quelques photos "coup de coeur" et une courte description, des Cisteurs présentent leur région...
 
Tel un retour aux sources du jeu :
- parce que c'est par la curiosité et l'attrait des découvertes faites sur la piste que les Cisteurs ont accroché,
- parce que les Cisteurs ne seraient pas "acteurs " sans ce formidable terrain de jeu qui nous est offert.

 


Ce mois-ci, Iris39 nous présente un secteur coup de coeur de son "Terrain de Jeu" :

La reculée de Baume-les-Messieurs (Jura)

 

La reculée de Baume-les-Messieurs (site classé 3*** et Natura 2000) 

 

 
"Village au fond de la vallée", Baume-les-Messieurs est labellisée "Plus beau village de France'" et "Petite Cité Comtoise de Caractère".
Le plateau au-dessus de la reculée est parsemé d'une multitude de cabanes de bergers en pierre sèche de formes et conceptions quelques fois étonnantes.

 
 
Au fond de la reculée, le Dard et ses concrétions spectaculaires.

 



 
Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.

C'est pourquoi, chaque mois, nous présentons ici la photo d'un Cisteur ou d'une Cisteuse, prise à l'époque où les cistes n'existaient pas encore.

À vous de les reconnaître !

 

BAMBIN DU MOIS
 

 

 

 

Bambin ou bambine ?

Si vous pensez l'avoir reconnu(e), venez vite faire un tour sur le forum (ICI) et dites-nous de qui il s'agit !

 

 


PODIUMS & NUMÉROS SPÉCIAUX
 
... par Cleapotre
 

Quelques mots d'abord, pour constater que, ce mois-ci, il fallait apparemment être chevronné pour oser braver la pourtant très relative rigueur de la météo pré-hivernale : c'est en effet dans le haut du tableau que se retrouve l'essentiel des mouvements remarquables, avec tout d'abord les Jmandco qui, dès le 05/12/2013, ont donné le coup d'envoi de la chasse aux caps, en s'adjugeant le 9e siège de la famille des Sibille. Suivis de près par Héloïse et Abélard (euh... Aldaval, plutôt !...) qui rejoignent presque conjointement la congrégation des Saint Mille, dont ils deviennent les 17 et 18e membres. Si ce cap, atteint le 05/12/2013 par Aldaval, reste à jamais pour lui un chouette "souvenir de Bretagne", c'est "au fil de l'eau" qu'Héloïse sera allée le conquérir à son tour, le 11/12/2013.
Rien ensuite aux caps inférieurs, sauf au cap 1000, où les 308 et 309e Emile font leur entrée : Fotograf le 12/12/2013, et ARCN60180 (Arsène, pour les intimes...) le 15/12/2013, dont on espère pour le prochain Ciste-Thématique un éclairage plus détaillé du parcours cistique...

Quelques mots ensuite, pour saluer, du côté des Cacheurs, le passage des 400 boîtes pour Newjoyce, des 300 pour Noxdeguerne et des 200 des Tomatoket. Concernant ces derniers, ce n'est d'ailleurs pas un simple passage de cap qu'ils s'offrent, mais un véritable feu d'artifice qu'ils ont fait pleuvoir en décembre (des "cistes à gogo", mais aussi un abécédaire complet et deux autres séries), offrant par là même au Gard la seconde place du podium mensuel des départements les plus dynamiques, avec 58 nouvelles cistes, soit +5,09%. Seule la Guyane fait mieux (+13.33%), toujours portée par le mini-komplot alsacien : les cistes enregistrées ce mois-ci par Sioux, Pouchie et MimiD1+, combinées aux deux cistes posées par le "local" Vulcain67, permettent à ce département d'Outremer de décrocher son cinquième podium consécutif. Quant à la troisième place, elle est attribuée (pour la première fois depuis la création de ce classement) à la Meuse : grâce aux 15 cistes posées le 01/12/2013 par Moloway, ce département enregistre deux fois plus de nouvelles cistes en une seule journée que depuis ces 30 derniers mois ! Espérons qu'il s'agisse là de la première manifestation du renouveau cistique de la Lorraine, et que cette région si historiquement chère au cœur des Cisteurs (puisque patrie originelle de notre regretté Max) sorte enfin de sa trop longue léthargie...

Quelques mots encore, pour vous signaler la pose, le 06/12/2013, de la 4000e ciste d'Aquitaine, 1161e œuvre de l'inévitable Scytale, qui a choisi Bordeaux comme décor de la 21e scène de sa série "La belle époque" ("Du classicisme imposant").

Quelques mots enfin, compte tenu de l'heure et du jour où j'écris ces lignes, pour vous souhaiter une excellente année 2014, riche de tortueuses et fructueuses réflexions, de passionnantes promenades, de découvertes étonnantes et de puérils (au sens noble du terme) enthousiasmes. Et, pour l'un d'entre vous, la perspective de cacher, d'ici quelques mois, la 100000e ciste de France...

 

* pas un jour sans ciste 

RENCONTRE ANIMALIERE
 

A l'heure des étrennes, voici l'écureuil de Crevette76

C'EST BEAU !
 
Mes noeuds... par Cardinette
 

Bonjour,

Crevette76 m'a demandé une photo de mes noeuds. La voici : 


Pourquoi des noeuds marins ?

Je suis née à quelques encablures du port d'Erquy et, petite, j'étais fascinée par les marins-pêcheurs qui pendant leur temps libre fabriquaient des bateaux en réduction dans des bouteilles.
Un litron de gros rouge avec une reproduction de vieux gréement dans une boite ce n'était pas envisageable, j'ai choisi l'élément primaire et primordial de ces oeuvres : le noeud.
Au début je les collais sur des morceaux d'ardoise issues de la toiture d'une chapelle en réfection.
Lors de vacances dans la baie de Somme j'ai vu la plage de Cayeux-sur-mer, "capitale mondiale du galet" et je me suis dit que mes noeuds devaient être mariés avec des galets.
Vous pourrez peut-être nous voir, ma soeur et moi (Cardinette c'est deux en une) sur une plage des Côtes d'Armor en train de sélectionner soigneusement nos petits cailloux et le soir à la veillée confectionner nos noeuds.

 

L'ESSENTIEL
 

 
Dans quelques mois paraîtra le centième numéro du Ciste-Thématique ! 
 
Pour cette occasion, l'équipe de rédaction vous met aujourd'hui à contribution...Dans quelques mois paraîtra le centième numéro du Ciste-Thématique !

Envoyez-nous une photo de ciel, peut-être deux... le ciel à toute heure, sous toutes les conditions météo, à toute saison...

Et pour le numéro cent... nous les publierons, les 100 ciels !
Plus de vingt clichés nous sont déjà parvenus...

À vos objectifs !
 
 
 
 
 

LE COIN LITTÉRAIRE
 
Mystère dans les labours par Castafiore
 

Nous avons quitté Catherine qui cherchait les truffes en laisse ! Apparemment l'affaire rapporte ! Et puis en ces veilles de fête un peu d'histoire va nous faire du bien... Nous partons au cinéma...

Au DN2P, on commentait les faits marquants de la semaine, c'est-à-dire tout et rien : le Père Manganate qui cherchait une nouvelle bonne, le fond de l'air un peu frais, le futur passage du Tour de France, Guy Liguili qui avait ouvert sa porte à un inconnu en pleine nuit, le marché aux bestiaux de samedi prochain, le voleur des Lapilule toujours en liberté...
- Si c'est pas malheureux, fit Pichon en vidant sa chopine. Ce pauvre père Isidore n'a toujours pas récupéré ses sous. Il en est réduit à vendre des truffes sur le marché. On croit rêver !
- Oui, mais quinze kilos en une semaine, quand même... Ça va lui permettre de se remplumer.
- Et cet abruti de Germain Poileux !!! Figure-toi qu'il s'est mis dans la tête d'engager une équipe de filles nues chargées de secouer des plumeaux multicolores sur le passage du Tour de France ! Il espère que les caméras resteront braquées sur elles, et que le speaker citera son nom. Il est fou ! Tu veux que je te dise ? Je suis content qu'il ne soit pas mon fils !
- Tu sais que le curé cherche une nouvelle bonne ? fit Chambier. Il pense à Andrée Tchaussée, la fille de Marie Tchaussée. Mais elle est réticente, paraît-il.
- Ouais, elle n'est pas bien gaillarde, et elle boite.
- Brelan d'as, dit Gaston en étalant ses cartes d'un coup sec.
- Tu as encore triché, vieux filou ! répondit Ernest.

La porte du café fut poussée avec fracas.
- Holà, du calme, on bosse ! s'exclamèrent les deux vieux, courroucés.
- Vous connaissez la nouvelle les gars ? cria le garde-champêtre en se précipitant vers la buvette.
- Non, mais tu vas nous la dire.
- On cherche des figurants pour un film au château, répondit Anatole. Et d'après ce que j'ai entendu c'est bien payé !

En effet, depuis une semaine, une agitation inhabituelle régnait autour du château de Mortaigne. A deux kilomètres à l'est de Saint-Marcelin, le vieux donjon de l'ancien château du 12e siècle dominait La Poulaire. A côté des ruines s'élevaient les graciles cheminées du second château du 16e siècle qui appartenait à la famille Cageon depuis la Révolution. Un vaste parc, des douves profondes, une façade ouvragée du plus pur style François 1er, trente pièces dont une aile réservée à l'habitation et une autre aile à la visite, c'est ici que le marquis Cageon coulait des jours tranquilles, loin des rumeurs du village, auprès d'Aimée, sa femme, et d'Huguette, sa domestique.

L'appel téléphonique de Richard Don lui demandant s'il acceptait que le tournage de la saga de l'été "La descente infernale" se déroule sur son domaine l'avait sorti de sa torpeur, et lorsqu'il avait appris qu'Eliane de Buridan jouait le rôle principal aux côtés de Gérard Branson, il n'avait plus hésité.

Chambier se tourna vers Pichon :
- Et si on y allait, vieux gars ? On pourrait y mettre le bazar, et en plus, on serait payé ! Qu'en dis-tu ?
- J'en dis que c'est une bonne idée !

Il apostropha le garde-champêtre :
- Dis voir, Anatole, où c'est-y qu'on s'inscrit ?
- A la mairie, à 14 H.

Pichon et Chambier se rendirent sur place après le déjeuner. Une longue file d'attente s'était déjà formée. Ils firent la queue. Quand ce fut leur tour, on les introduisit dans une pièce où les attendaient Harry Cover, le responsable du casting, et Ella Valpa, son assistante.
- Vous voulez que je vous récite un texte ? demanda Pichon en omettant de dire bonjour.
- Pas la peine, répondit Cover... Vous choisissez F.M. ou F.I. ?
- Octod'ju ! Ça veut dire quoi, ça ? "Fusil-mitrailleur" et "fusil d'infanterie" ? C'est un film de guerre, votre truc ? Je croyais que c'était un film d'époque !
- F.M. pour "figuration muette" et F.I. pour "figuration intelligente". Alors, que choisissez-vous ?
- Quelle est la différence ?
- Un figurant intelligent parle, l'autre pas.
- C'est pas ça qu'on vous demande, dit Pichon. On vous parle du cachet.
- Figuration muette : cinquante euros par jour. Figuration intelligente : cent cinquante. Repas sur place... Alors ?
- On prend la figuration intelligente, alors ! répondit Chambier.
- Ella, faites-leur signer le contrat. Au suivant !

Lorsque la liste fut affichée sur la porte de la mairie, parmi les figurants intelligents on nota également Antonin Couplet, le chanteur des Los Clapéros, Gédéon Dulation, le coiffeur pour hommes, Guy Liguili, l'antiquaire, Inès Perret, l'épouse du maréchal des logis, Lydie Ott, la traînée, ainsi que Pierrette Crochu, Matelet Robert et Nestor Vénissien.
Omar Chécouvert, quant à lui, obtint la concession exclusive pour la fourniture des sandwiches, des boissons et des préservatifs ; et l'autorisation d'afficher sur sa vitrine "Fournisseur exclusif de la Production" pendant toute la durée du tournage.

Les noms des personnages sont toujours un régal ! Bientôt le tournage ! Bonnes fêtes à tous !

 

 

MARABOUT'FICELLE
 
... par Adopeste et Domisoleil
 

"Marabout, bout de ficelle, selle de cheval..."


Les mots, suggérés plus ou moins directement, s'enchaînent les uns aux autres sans interruption phonétique... et la boucle est bouclée !

 

Chaque Marabout débute par le pseudo d'un Cisteur, identifié grâce à son avatar sur Newforez et qu'il faut reconnaître ou rechercher. 

Adressez vos réponses à : CISTE-THÉMATIQUE.

 

LE CALENDRIER DE L'APRÈS
 
Quatre images, une ciste... par Ovive34
 

Formidable oh oh !

Touseg est fooormidable !
Iris est formidable, j'ai été fort minable !
Et Syluc... formidable !
Formidable !
Vous étiez formidables, j'ai été fort minable !
Mon équipe... formidable !

 

 

Touseg la première, dès le premier de l'Avent, nous envoyait 4 images pour une ciste, rien que pour nous ! Pour que nous puissions jouer nous aussi !

 

 

Le lendemain une autre... Elle s'est prise à notre et à son propre jeu...
A chaque jour son énigme, et nous avons pu jouer...

 

 

Enfin... pas moi : j'ai été fort minable, mais...
Touseg est formidable ! 

 

 

Très vite, ayant eu l'écho de ce retour de jeu, Iris nous a proposé également 4 images pour une ciste, rien que pour nous... pour que nous puissions jouer à notre tour.

 

 

 

Un jour, j'ai pris le temps d'ouvrir l'image. Du premier coup d'oeil, j'ai reconnu le Cacheur caché dans l'énigme. Je n'ai pas pris le temps de reconnaître l'image représentant le lieu, les deux autres images m'en disaient assez pour reconnaître le nom de la ciste.

 

 

Pour une fois, j'étais pas foooort minable, mais...
Iris est formidable !
 

 

 

 

Spontanément aussi, Syluc nous a adressé ses énigmes de 4 images pour une ciste. Je ne les ai pas encore regardées, je sais, j'ai été fort minable, mais...

 

 

 

 

 

Syluc est formidable !

 

 

 

Elles ont créé un jeu qui vous a amusés, qui vous a passionnés...
Hormis les approuver, je n'ai pas fait grand chose, j'ai été fooooort minable, mais Ado', Domi et 'Stach ont été formidables !

Du tac au tac, ou presque, elles ont répondu à tous vos messages, là encore, je m'suis sentie minable... j'ai assuré, un peu, les nuits mais elles, Woody en tête, Ado et Domi, aussi, elles ont été fooooooormidables !

Touseg, Iris, Syluc, à vos jeux a-t-il participé ? Je ne le sais, mais de cette nouvelle rubrique que vous venez, sans le savoir, de créer, il a trouvé l'intitulé. L'addictée de mots a été foooort minable, Cléapotre a été formidable !

Après l'Avent, l'après...

À vous de jouer, vous êtes fooooormidables !

 

Adressez vos réponses à : CISTE-THÉMATIQUE.

MOTS CROISÉS
 
... par Butterfly91
 

 


1. Cisteur(euse) ?
2. Ecouterai
3. Belle mère
4. Procédés d'impression

A. Ravioli tibétain
B. Boaf mélangé
C. Energie
D. Diapositives
E. Etre dyslexique
F. Petite voiture
G. Avoir conjugué

 

LA BALADE DE PEGMAN
 


Plonge-toi dans l'univers de Pegman et déplace-toi selon ces indications.
Sur ton chemin, recherche les informations relatives à certains monuments rencontrés et envoie tes réponses au Ciste-Thématique :

 

Rendez-vous ICI...

1. À quelle famille (celle qui lui a donné son nom) ce château a-t-il appartenu ?
Prends la direction opposée à celle du panneau indicateur rouge.
Au premier carrefour, choisis la voie au tonnage limité.
Quand tu seras arrivé tout au bout, prends l'option musicale plutôt que religieuse...
Au stop, continue tout droit.

2. Repère ce bâtiment surmonté d'un clocheton. Trouve son nom et cite au moins trois de ses fonctions premières.
Tourne à droite, puis encore à droite juste avant l'étendard rouge de la crème glacée...

3. À la chicane de cette rue, remarque juste en face, la construction qui émerge des toits. C'est le sommet d'une "yorbe". Quelle est sa fonction ?

4. À la sortie de la rue en chicane, tu arrives au pied d'un bâtiment remarquable de la ville. Quel est-il et quelles sont ses qualités particulières ?

5. Fais-en le tour pour arriver au niveau d'une placette où trône une statue. Que ou qui représente-t-elle ?

Bonne balade !

 

 

Enquête proposée par Eustache
Envoyez vos réponses à  CISTE-THÉMATIQUE !

 

 

Le défi-rimes de notre dernière édition était : portail, détail, farfouille, bafouille.

Sur les 9 quatrains soumis au sondage, les votes, très serrés jusqu'au dernier moment nous offrent l'occasion de publier 6 quatrains pour tenir compte des ex-aequos. Une première dans ce jeu !

1e ex-aequo : Calounette
Mais où est donc cette ciste ? Me manque-t-il un détail ?
Par ma résolution, elle doit être au portail !
Je cherche, je sonde, je creuse, en un mot, je farfouille.
Quand soudain, la voilà ! Qu'elle est "blelle" ! J'en bafouille !

1e ex-aequo : Locotwister
Le final disait bien : "Tout droit dos au portail,
Compte quatre bons pas et fie toi aux bafouilles".
Arqué sur mes compas, je me plie et farfouille.
Mais nada ! que tchi ! rien ! Ai-je omis un détail ?

3e ex-aequo : Allo.hc
Cheminées localisées sur Géo-portail
Trajets bien étudiés dans les moindre détails
Le Père-Noël ce soir relira nos bafouilles
Sa hotte pleine d' espoir et de boîtes à farfouille

3e ex-aequo : Cleapotre
Des boîtes et des jouets (je te passe les détails)
Joliment déposés devant l'if du portail.
T'inquiète s'ils sont pêle-mêle, s'il faut que je farfouille !
Tel est, Papa-Noël, le sens de ma bafouille ...

3e ex-aequo : Cst73
Il a ciblé la zone au pied du vieux portail.
La caméra l'espionne il oublie ce détail.
Sous l'énorme caillou, soigneusement farfouille...
"Espèce de voyou !!!"... Pris en faute il bafouille.

3e ex-aequo : Mamafrau
Avoir tout essayé, sondé Géoportail,
Décodé, trituré dans les moindres détails,
Le texte parfois honni, où cent fois l'on farfouille.
Un éclair d'Eugénie, si bon qu'on en bafouille !


Les autres participants étaient : Majordomi, Platdetain, Prof76.

Ce mois-ci, le "défi-rimes" est fourni conjointement par Calounette et Locotwister.

Tout le monde joue avec : écusson, solution, maçon, frisson.

 

Petit rappel de la règle : comme pour "le bout rimé" de Newforez dont ce jeu s'inspire, les vers doivent être des octosyllabes, décasyllabes ou alexandrins. L'ordre des rimes est laissé libre.

Ce n'est pas imposé, mais une allusion, dans le quatrain, au monde des cistes sera certainement un plus au moment du sondage !

Les 10 premiers quatrains reçus seront soumis au sondage.
Délai maxi : 15 janvier 2014

Pensez à joindre 2 mots-rimes à votre envoi pour le défi suivant. Nous retiendrons les mots proposés par les 2 premiers.

Adressez vos œuvres poétiques à : CISTE-THÉMATIQUE.

 


Velouté de carottes au lait de coco et au gingembre
... par Butterfly91

Pour agrémenter vos soirées d'hiver et vous réchauffer après vos recherches cistiques, nous vous proposons ce velouté onctueux.

Ingrédients pour 4 personnes :
- 20 g de beurre ou d'huile végétale
- 1 échalote émincée
- 2 cuillères à soupe de gingembre frais râpé
- 1 cuillère à café de curcuma ou de cumin selon votre goût
- 800 g de carottes coupées en morceaux
- 1,5 litre de bouillon de volaille
- 10 cl de lait de coco
- de la coriandre fraîche ciselée
- quelques lardons

Recette :

 

Faire revenir l'échalote et le gingembre dans la matière grasse.
Ajouter les épices et les carottes et faire revenir 5 minutes.
Faire griller les lardons. Réserver.
Ajouter le bouillon de volaille et laisser mijoter une vingtaine de minutes.
Ajouter le lait de coco et mixer afin de rendre le velouté bien onctueux.

 

 

Servir ce velouté parsemé de coriandre fraîche et de lardons.

Bon appétit !

 

 

ILS VOIENT DES CISTEURS PARTOUT
 

cliché : Adopeste

ON TROUVE DE TOUT SUR LA PISTE...
 

Panneau photographié par Triacon lors d'une balade MPF
 
Pour tout vous dire, Woody nous avait déjà fait parvenir une photo de ce même panneau mais nous l'avions laissée en chambre froide
 

L'INDEX DU CISTE-THÉMATIQUE
 

Vous recherchez un ancien article de Ciste-Thématique ?

Il vous est possible de consulter l'index des articles parus dans Ciste-Thématique depuis le numéro 1.

Pour y accéder, il vous suffit de cliquer ICI.

 


 

Inscription à votre journal... par Ovive34 

Vous aimeriez recevoir de nouveau un petit message vous avertissant de la parution de votre journal préféré ?

Inscrivez-vous ICI et nous vous préviendrons dès sa parution !

 

STATISTIQUES
 
Novembre 2013 Cistes cachées : 555, Nb d'échanges : 8531, Nb d’inscrits : 495.
 

FORUM NEWFOREZ & CISTES.NET
 

Quelques précisions concernant le forum

Nous recevons assez régulièrement des messages concernant le forum Newforez. Nous rappelons que le forum ne nous appartient pas. En effet, bien que le vocable "cistes.net" figure dans l'URL du forum, ce dernier est complètement indépendant de nous, et nous ne pouvons donc rien faire pour résoudre les éventuels problèmes que vous y rencontreriez.

Pour toute question concernant ce forum, vous devez vous adresser à ses administrateurs, le redoutable Docteur Jekyll et Phileas ou aux modérateurs régionaux.


Quelques précisions concernant l'équipe de la rédaction

Nous recevons aussi de temps en temps des messages concernant cistes.net. Nous vous rappelons que le Ciste-Thématique est réalisé par une équipe de Cisteurs, comme vous, et que nous ne possédons pas les clés de cistes.net.

Pour toute question sur cistes.net, vous devez cliquer sur le bouton "Ecrire au webmestre" sur la page d'accueil de cistes.net. Et ne manquez pas, avant d'écrire, de bien respecter les recommandations écrites en rouge au-dessus du champ de saisie du message. Merci d'avance !

 

 
Je me baladais tranquillement à scooter dans le sud du Gers à la recherche de quelques cistes, et après quelques arrêts aux multiples chapelles isolées de cette région, j'atteignais un majestueux château ruiné perché sur une colline. 

Le soleil commençait déjà à se coucher, je devais rentrer avant la nuit et j'étais à 30 km de la maison ! 

Le château était envahi par les ronces, j'ai eu du mal à l'atteindre : il m'a fallu ramper et me battre avec les buissons épineux. 

L'énigme n'était pas très claire : je cherchais une "entrée" dans le mur nord, mais je ne voyais pas de quoi il pouvait s'agir. Je vis alors une pente très raide en haut de laquelle le mur s'ouvrait. Après plusieurs minutes, je réussis à monter mais ne vis pas de ciste...

Mon portable était dans une poche de mon blouson sans fermeture Éclair. Comme il se faisait tard, j'ai couru jusqu'à mon scooter pour gagner du temps... Hélas !

Arrivé à mon véhicule éloigné d'une centaine de mètres du château, j'ai fouillé mes poches : plus de portable !

Je fis alors demi-tour pour le retrouver... et j'ai passé une heure à fouiller le chemin, la petite pente... En vain... Je suis resté jusqu'à la nuit au château en cherchant désespérément, puis suis rentré, dépité...

De retour chez moi, une idée me vint : prendre un autre portable et appeler le mien, sur place, pour l'entendre et le retrouver en moins de deux. Mais, malheur, mon portable est était en mode "vibreur" ! 

Je suis quand même revenu le lendemain au château, dans l'espoir d'entendre le vibreur. J'ai refait alors le même manège que la veille, chercher, chercher, chercher. Le vibreur ne s'entendait pas, même avec les 37 appels adressés à mon portable. 

Au bout de deux heures, j'avais perdu espoir : et si quelqu'un l'avait trouvé ? 

Le doute m'envahissant, et perdant le moral, j'ai abandonné la recherche du téléphone et me suis alors décidé à aller chercher la ciste. J'ai cette fois trouvé l'entrée, et la ciste est bien à sa place ! Pris d'une lueur d'espoir, je me suis remis à chercher un peu mon téléphone, mais toujours sans succès. Puis j'ai eu l'idée de mettre l'autre portable dans ma poche et de courir sur ce même chemin pour savoir où il aurait pu tomber. Mais il n'est pas tombé, même en me déhanchant exagérément. Après trente minutes de recherches supplémentaires, j'avais perdu tout espoir de le retrouver.. 

Alors, machinalement, j'ai jeté l'autre portable dans l'herbe et l'ai recouvert de végétation en me disant : "S'il avait été là, je ne l'aurais pas vu". J'ai refait la même chose un peu plus loin, presque au pied de la pente... et là, en le ramassant, j'ai alors vu le portable perdu : gelé, mais en état de marche !!!

Tout content je suis rentré chez moi en me disant qu'à partir de maintenant il faudrait toujours que je mette mon portable en mode sonnerie avant chaque excursion, et que je le range dans une poche fermée !

 

Bestienrafale 

 

 

 

 

Méfiez-vous des contrefaçons... par Eustache
 

Ont participé à l'élaboration de cette newsletter : Bestienrafale, Bigclap, Cardinette, ClubDQuatre, Colombane, Fabye, Iris39, Syluc, Touseg, Triacon, Adopeste, Butterfly91, Castafiore, Chamix, Cleapotre, Crevette76, Domisoleil, Eustache, Philippe d'Euck, Woodpecker et Ovive34.

  


Les solutions et résultats des jeux du dernier numéro de Ciste-Thématique sont sur Newforez.

C'est ICI !

 

 

 


Pour toute suggestion, proposition de sujets, anecdotes, photos, bons plans, courrier des lecteurs, curiosités locales, conseils, réunions de Cisteurs, et tout ce qui vous ferait plaisir : ECRIRE A CISTE-THEMATIQUE.

Afin que nous sachions que votre texte concerne la Lettre d'Information, merci de le préciser.
Reproduction interdite sauf autorisation